Partagez | 
 

 [BG] La Véritable Histoire de Uematsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [BG] La Véritable Histoire de Uematsu   Mer 20 Avr - 7:38

Chapitre 1 – Masakazu Mizuhara

Episode 1 – La Coalition.

Il a y de cela quatre décennies, au sud-est de l’île principale du pays de l’Eau, vivait un chuunin répondant au nom de Masakazu Mizuhara. Il habitait une petite maison en bois blanc surmontée d’un toit en tuile, située sur un îlot alors très peu fréquenté. Elle servait surtout de terrain d’entrainement pour les shinobis du Pays qui y trouvait calme et sérénité, deux ingrédients essentiels à la concentration. Bien qu’ayant fréquenté tout au long de sa formation de ninja, l’académie de Kiri, il n’avait pas su s’adapter au rythme de vie des kiréens. Il préférait de loin les liens qu’il entretenait avec la nature, surement une histoire d’éducation. Masakazu mesurait entre un mètre quatre-vingts et un mètre quatre-vingt-cinq, les yeux marrons-clair entouré d’un vert pomme. Ses occupations favorites? La pêche, lorsque la saison le permettait, la sieste sous un arbre, les après-midi de forte chaleur et les ballades sur la côte, il trouvait le bruit de vagues, qui venaient s’échouer sur la falaise, très relaxant. Il avait appris à respecter ce qui l’entourait, les animaux, les plantes et les éléments. L’eau était la source de toute vie, la terre en était le refuge. Le feu, représentait la chaleur, le réconfort, mais aussi la mort. Le vent était l’outil de l’air qui lui permettait de respirer et la foudre était l’élément qui réunissait les quatre premiers, elle apparaissait lorsque la pluie et bien souvent le vent se rencontraient, frappant par moment la terre et créant d’innombrables incendies.

Mazu, c’était son surnom, car aux yeux de certains Masakazu c’était un peu long, avait longtemps vécu seul. Il était souvent appelé en mission par le Mizukage en poste au village, car bien qu’il ne fût pas un shinobi d’exception, il était un chuunin de Kiri moyennement connu pour sa maîtrise du genjutsu qu’il combinait harmonieusement avec des techniques de ninjutsu de combat. Il n’avait pas un gros palmarès à son actif, une dizaine de missions de rang D, quatre de rang C et une de rang B. Par contre il intervenait souvent lorsque qu’une menace faisait surface, préférant prévenir un risque quel qu’il soit, plutôt que de le guérir au péril de sa vie et surtout de celles d’autrui.

L’une de ces menaces qui l’avait profondément marquée, fût celle un groupe de bandit sévissant au Pays du Thé, avait commencé à faire parler d’eux comme de la nouvelle mafia de la contrée. La menace étant classée importante, plusieurs pays répondirent à l’appel : Le Pays du Feu, avait envoyé une équipe de shinobis de Konoha, composée d’un juunin et de deux genins, le Pays de la Foudre lui avait envoyé deux chuunins et deux genins de Kumo et le dernier à répondre à l’appel fut le Pays de l’Eau, et son village caché, Kiri. A cette époque, même si elles s’étaient apaisées, les tensions entre les différents étaient palpables. En effet le Mizukage fut accusé par le Hokage du meurtre du Raikage et du Kazekage, un duel provoqué par le Hokage s’en suivit et il fut tué par le Mizukage. Ainsi Mizukage prit la décision de faire d’une pierre, deux coups. Il envoya une équipe composée de deux juunins, trois genins et Mazu, seul chuunin du groupe déployé. Ainsi Kiri démontrait qu’il était sensible à la détresse de la population du Pays du Thé et il profitait aussi de l’occasion pour tenter de dissuader toutes tentatives d’attaques en envoyant une grosse force de frappe.

L’ensemble des ninjas en mission se retrouvèrent à un même point de rendez-vous. Une coalition fut décidée pour une meilleure efficacité. L’opération se déroulerait sous le commandement de Konoha, son juunin qui répondait au nom de Kyô Yamanaka, du clan Yamanaka, avait la réputation d’être un fin stratège, les Yamanaka étaient réputés pour leur intelligence héréditaire. Kyô était de taille moyenne, des cheveux blond attachés en queue de cheval, il avait des yeux bleus légèrement turquoise. Il portait une veste courte marron foncé et un pantalon plutôt beige. Les traits du visage bien marqué il imposait le respect au premier coup d’œil. Il mit en place une stratégie que beaucoup eurent envi de contester, cependant il avait été désigné pour diriger l’opération et après un rappel tout le monde accepta la tâche qui leur était confiée.

Le groupe de scélérat ciblé comptait une quinzaine d’individus, cependant ils s’étaient offert les services d’une dizaine de mercenaires, pour la plupart de simples utilisateurs du Kido armés de katanas, mais il y avait aussi deux ninjas, inconnus aux yeux des kuméens. La prudence était de rigueur Après une reconnaissance des lieux et des individus faites par les ninjas de Kumo, la consigne était simple. Il fut établi que l’opération démarrerait à l’aurore, les bandits allaient festoyer toute la nuit, ce qui permettrait une attaque surprise de la coalition pour un maximum d’efficacité. Pour les genins présents, l’excitation était à son comble, c’était pour eux leur premières missions en collaboration avec d’autres pays. La nuit était tombée, le campement avait été établi à dix minutes du village, ainsi ils pouvaient passer la nuit sans risquer d’être repéré. Le ciel était dégagé, offrant une vue imparable sur la lune et l’ensemble des astres qui l’entourent. Il n’était pas rare de voir une étoile filante traverser d’un bout à l’autre le ciel, les juunins et les chuunins trouvèrent rapidement le sommeil, les genins eux passèrent en revu leur équipement, un peu déstabilisés par les cris de chouettes et autres animaux nocturnes qui peuplaient la zone. Puis une légère brise se leva, agitant les feuilles des arbres, créant une mélodie soporifique qui finit par tous les endormir.

Kyô fut le premier réveillé, le soleil n’allait pas tarder à faire tomber le rideau de la nuit, il leur fallait s’activer. Une fois tous debout, Kyô forma les équipes :


[Kyô]Très bien! Nous sommes douze, six genins, trois chuunins et trois juunins. Nous allons nous répartir en quatre équipes de trois, nous nous mélangerons.
L’équipe 1 sera notre équipe de kunoichis: Asuka de Kiri, Maki de Kumo et Mitsuki de Konoha, vous attaquerez de front. Utilisez votre technique de métamorphose pour vous approcher. On attendra votre signal.
La seconde équipe sera : Gedo de Kiri, Matsuo de Kumo et Shô de Konoha, vous prenez le flanc droit.
L’équipe numéro trois : Masakazu et Kilian de Kiri et Aku de Kumo, vous attaquerez par la gauche.
Et enfin la dernière : Neiji de Kiri, Shin de Kumo et moi-même, attaquerons de face.


Il marqua un temps d’arrêt afin de laisser le temps à quelqu’un de se manifester puis ne voyant aucune objection il esquissa un léger sourire en coin, pencha la tête vers le sol et reprit :

[Kyô]Nous ne nous connaissons pas, et nous ne servons pas le même village, mais aujourd’hui nous sommes là pour un même objectif. Je vous demanderai d’ouvrir les yeux, nous ne connaissons pas grand-chose sur l’ennemi, et nous avons peut-être mal évalué les ressources dont il dispose. Cette mission représente bien plus que des enjeux politiques, c’est avant tout la libération d’une population d’une organisation malfaisante. A présent allons-y!

Ils se mirent en route en direction du village. Une fois arrivés au mur de délimitation, les quatre équipes se séparèrent, les filles se métamorphosèrent en villageois, afin de s’approcher en toute discrétion. Il n’y avait qu’un garde, alors que Maki fit diversion en l’appelant vers elle, Asuka se précipita derrière lui, lui assénant un coup bien fort derrière la tête afin de l’assommer. Elles cachèrent le corps derrière une petite cabane de l’autre côté de la rue et lancèrent le signal aux autres équipes. Les équipes se ruèrent à l’interieur, effectivement quasiment tout le monde dormait, sauf deux ou trois énergumènes qui chancelaient en saoule de la beuverie de la veille. L’équipe de Mazu trouva un escalier ils l’empruntèrent, quand soudain une explosion retentit, les trois protagonistes furent projetés contre le mur tout en bas de l’escalier, Kilian avait marché sur du fil ninja invisible, un piège classique, mais très bien dissimulé, ce qui démontrait qu’il pouvait y en avoir d’autres. L’explosion avait réveillé tout le monde dans la résidence, heureusement bien quelle fut bien dissimulé, le piège était mal placé, le fil était trop loin du point d’explosion ce qui ne laissa que quelques brulures aux trois ninjas. La scène vira très vite au carnage, les douze shinobis de la coalition furent très vite en infériorité numérique mais peu importe le nombre, ils étaient des ninjas entrainés, ils durent passer aux choses sérieuses, faire couler le sang n’était pas la meilleure solution, il fallait essayer de les prendre vivants. La bataille vira rapidement au massacre. Les ninjas n’eurent pas d’autres choix que d’éliminer les épéistes qui se présentaient devant eux. Les douze mercenaires éliminés, il ne restait plus que les deux shinobis et les membres de l’organisation, ils devaient être retranchés dans les étages supérieurs, les ninjas de la coalition se réunirent, il leur fallait modifier leur plan d’action car maintenant ils étaient attendus.

[Kyô] Maintenant ils nous attendent, il doit y avoir une embuscade de tendue, équipe 3 par l’escalier, faites attention, l’équipe 1 prendra position à l’extérieur, vous devez intercepter tout individu qui tentera de s’échapper, équipes 2 par le toit et nous l’équipe 4 on assistera l’équipe 2. Allons-y !

L’équipe 1 se positionna donc en formation triangulaire à l’extérieur de façon à pouvoir communiquer et à ne rien laisser passer. L’équipe 3 prit l’escalier, elle utilisa des fumigènes. Profitant de l’épais nuage de fumée, ils avancèrent à l’aveuglette. Les trois shinobis étaient attendus. Dès que l’ennemi aperçu les ombres de leurs assaillants on entendit :

[Ninja ennemi]Les voilà ! Allez-y ! Lancez tout ce que vous avez !

Une pluie de kunaïs et de shurikens s’abattit alors sur les trois shinobis, ils s’écroulèrent par terre au même moment ou le nuage de fumée se dissipa. Aux yeux des ennemis, le premier assaut venait d’être éliminé, mais les trois corps meurtris d’armes de jets laissèrent place à trois bûches de bois.

[Ninja ennemi]Une technique de permutation? Reculez!

[ ?]Malheureusement pour vous, c’est déjà trop tard !

Mazu était monté, il se trouvait nez à nez avec l’ennemi, mais ces derniers étaient incapables de réagir. Leur comportement changea, leurs muscles se contractèrent, les regards se figèrent, comme s’ils étaient terrifiés. Puis ils levèrent les bras et hurlèrent.

[Mazu]Vous êtes déjà pris dans mon genjutsu, votre tourment commence à peine !

Ils avaient levés les bras sous l’emprise de l’illusion, Mazu en profita pour leur attacher les mains. Leur horrible vision les représentait tous les deux dans un gouffre, attacher par les poignets au-dessus de la tête, à plusieurs mètres au-dessus de la lave. Leurs cris résonnèrent, leurs peur augmenta, quand soudain ils tombèrent dans un profond coma. Aku était intervenu à son tour il utilisa sa technique afin de les endormir.

[Aku]Un pour Kiri, et un pour Kumo. Ainsi on pourra leur soutirer des informations qui pourront nous être utiles. Je pense que Kyô va ramener leur chef à Konoha.

Mazu acquiesça. Pendant ce temps l’équipe 2 était aussi passée à l’action, Gedo utilisa sa technique préférée afin d’immobiliser ses adversaires, le champ de sirop gluant. Les quinze membres de l’organisation se résignèrent rapidement à l’apparition des trois shinobis, ils étaient littéralement cloués au sol, ce qui n’était pas le cas des ninjas. La suite fut très rapide, tous les membres de l’organisation furent livrés à la police locale. Le chef fut emmené à Konoha pour y être interrogé, et les deux shinobis répartis entre Kiri et Kumo. Les ninjas de la coalition se réunirent une dernière fois. Kyô prit la parole.

[Kyô]La mission est un franc succès, nous ne déplorons aucune perte, et je vous en félicite, vous avez su vous comporter en shinobi, et vos villages peuvent être fiers de vous. Sur ce, je vous souhaite à tous un bon retour et au plaisir de vous revoir.

Les ninjas se quittèrent. Le chemin du retour était long, quatre jours de route aller-retour pour une demi-journée de mission. La fatigue était de la partie. De retour sur son île Mazu n’avait qu’une chose en tête, refaire une mission en compagnie de Kyô. Lui ainsi que tous les participants à la mission furent convoqués par les forces spéciales de Kiri. Il s’agissait là, d’un ordre donné par le Mizukage afin d’obtenir toutes les informations concernant les ninjas de Kumo et de Konoha, histoire d’établir une base de données.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» La véritable histoire du Roi Sorcier d'Angmar
» Lord Voldemort
» LA VÉRITABLE HISTOIRE DE JESUS DE NAZARETH
» La véritable histoire des Gardiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-