Partagez | 
 

 Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !   Mer 9 Nov - 18:49

_-_ Mission 2 : un peu de poudre… _-_


[Mission de rang D]

[Tsuki] « J’ai faim… »

Le garçon se tenait le ventre comme jamais. Celui-ci exprimait son mécontentement de plus en plus violemment au fil des jours. Les flocons d’avoine, c’est bien, ce n’est pas cher, mais pendant plus d’une semaine, ça fait beaucoup…

Ca en allait jusqu’aux rêves du petit garçon. La nuit, il rêvait de barre de chocolat au lait, la boîte entière bien évidemment. Il y avait aussi des glaces à la vanille, à la fraise, noix de coco, pistache… Puis comme les rêves n’avaient pas vraiment de règles pour ce qui est l’ordre des repas, il s’apprêtait ensuite à engloutir out un plat de pâtes au fromage râpé, des pommes de terre au four sur un lit de sel parfumé, tout cela souvent arrosé de petits lardons, de chorizo parfois. Tout ces mets attrissé ensuite dans une géante capsule de raclette, entouré de fromages bien entendu et Tsuki, dans son délire monumentalement addictif, mangeait tout ça d’une bouchée.

Il en avait tellement faim qu’il s’était déjà réveillé plusieurs fois en se mordant la main pour de vrai.

[Tsuki] « Ah… et les humburgers frites avec mayonnaise…. »

Il en était déprimé. En cours, il n’arrivait pas à se concentrer et il ne pouvait pas rester à la maison car sa mère, aussi grosse que la mère de Moby Dick le dauphin, euh, non, enfin… Vous avez compris quoi. Elle n’arrêtait pas de réclamer à manger elle aussi. Puis une cuisine vide… raaah, quelle tristesse.
Tsuki en avait les larmes aux yeux.

[Tsuki] « J’ai faim ! »

Il s’était couché sur le dos et il remuait les bras et les jambes le plus frénétiquement possible, comme un enfant qui faisait un caprice. Seulement, rien à faire, personne ne lui donnera rien, surtout pas sur le toit de la maison.

Il fallait se rendre à l’évidence. S’il avait faim, il devait aller travailler. Et oui, première utilité à l’argent : pouvoir se payer un restaurant dégueu rempli de graisses mais incroyablement bon avec toute la cochonnerie qu’ils mettent dans leur plat. Mais de la cochonnerie, Tsuki en voulait, et pas qu’un peu !

Il se redressa doucement, descendit tout aussi prudemment et il se mit en route pour le local à mission. Une mission de rang D faite rapidement devrait être suffisant.

Il passa par le marché, grossière erreur ! Les étales en cette heure sentaient bon les petits pains aux chocolats et les croissants au beurre. Les fermiers du coin commençaient à sortir la rôtissoire pour griller les poulets. Il y avait même un marchand de bonbons.

Il en aurait bien chapardé un ou deux… mais, non, une mission de rang D l’attendait. Il pourrait en manger des dizaines après.

Il courrait un petit peu et s’arrêta très vite, une crampe le menaçant au niveau de sa cuisse. En plus de cela, il faudra choisir une mission pas trop physique.

Arrivé enfin devant les panneaux, il commença à décrypter. A la recherche des champignons exquis pour un cuistot, faire les courses pour une petite vieille, arracher les radis pour le vieux mongol d’à côté, que de la nourriture pardi !

Il en trouva juste une, l’affiche un peu sale d’ailleurs, mais c’était pour un magasin et on ne parlait que d’un colis. Pas de chips, pas de saucisson, pas de soda, juste un bout de carton pas comestible.

[Tsuki] « Je la prends ! »

***

Quelle épreuve déjà… Tsuki, Senjago de nom certes, mais ça restait Tsuki, le petit bonhomme affamé ! Le lieu de la mission était en plein milieu du marché, comme s’il n’y avait qu’un marchand pour demander une livraison dans un magasin… Il arriva difficilement à destination sans succomber à l’appel… du poulet !

[Tsuki] « Euh, bon… bonjour ! Je viens pour la… la quoi déjà ? »

[Marchand] « La livraison ? »

[Tsuki] « Oui voilà, la livraison ! Hein ? »

Il venait à peine d’ouvrir les yeux. Heureusement pour lui, le magasin n’avait rien d’alimentaire, c’était une petite herboristerie avec des plantes un peu partout. La pièce était un peu petite mais l’atmosphère y était apaisante et l’odeur de l’arrosage fit oublié les soucis du garçon l’espace de quelques instants.

Le marchand était un vieil homme à la barbe, à la moustache et aux cheveux blanc crème.

[Marchand] « Ah, la mission n’est pas bien difficile, tu verras. Mais je suis obligé de demander à un shinobi à cause de la poudre. »

Il sortit une petite caisse en carton pas plus grande qu’un poing fermé. Il la déposa délicatement dans la main du garçon.

Il lui prit rapidement la deuxième main et le força à la mettre au dessus. Tsuki ne comprenait rien.

[Marchand] « Voilà. Comme ça, c’est bien. Il ne faut pas que cette caisse tombe. Surtout pas ! Le contenu de cette boite pourrait devenir très dangereux si tu ne faisais que la secouer par exemple. Prends bien garde à toi. »

L’aspirant baissa les yeux vers la boîte. Qu’est-ce qui pourrait bien y avoir là-dedans. C’était bien curieux tout ça.

[Marchand] « Le magasin est au bout de la rue, direction Nord. Il s’appelle Bayuyaku. Tu demandes Kiro, c’est lui qui te paiera. »

[Tsuki] « Euh… D’accord le vieux. »

Et il sortit aussitôt.

Quelle étrange boîte quand même, du carton certes mais, qu’est-ce qu’il y avait à l’intérieur ?

Le garçon avait bien envie de la secouer un peu. Ca ne pouvait pas être si dangereux après tout. Et est-ce que ça se mange ?

Il vacilla un peu en captant l’odeur qui arriva à ses narines…

[Tsuki] « Ah… du poulet grillé. Bon, Bayuyaku, me voilà. »

Du poulet, des frites, des ramens, des legumes, à non pas ça… Enfin, plein de tentation plus tard, il arriva devant l’enseigne de la boutique.

Il ne chercha même pas à regarder. Il voulait son argent à point c’est tout.

[Tsuki] « Kiro, qui sait ! »

Il y avait du monde dans la boutique et, en quelques coups d’œil, on remarquait facilement qu’ils s’agissaient de ninja. Comme si ça pouvait l’arrêter.

[Tsuki] « Alors qui sait ? J’ai un… paquet enfin je crois, pour lui. »

UN homme arriva rapidement. D’abord un peu outré par son comportement, il changea très vite d’expression en voyant le colis.

[Kiro] « Ah, la livraison de l’herboriste. Merci beaucoup jeune homme. Nous sommes tellement occupé que nous ne pouvons même pas sortir 5min du magasin. Puis le vieux marchand n’est plus capable d’aligner deux pas avec ses rhumatismes. Enfin, je suis sûr qu’il l’aurait pour n’importe qui d’autres mais bon. »
Et il parlait, parlait et parlait encore. Qu’est-ce qu’on s’en foutait. Tsuki avait faim.

[Tsuki] « Oui et la récompense ? »

[Kiro] « Marchandeur à ce que je vois, ça me plait. Je te la rapporte. Pour ta peine, je vais t’inscrire comme client de la boutique, tu as un nom à me donner ? »

[Tsuki] « Oui oui dépêche-toi. Je m’appelle Tsuki, Tsuki Senjago. »

Et là, tout le monde s’arrêta de parler, un blanc monumental sans crier gare. Qu’est-ce qu’ils avaient ces foutus coincés du cul (insulte du jour).

[Kiro] « Senjago tu dis ? C’est ceux qui savent cracher du feu par tous les orifices quand ils ont mal lunés ? »

[Tsuki] « A vous les connaissez bien. Une fois mon père avait mangé un piment rouge entier, le feu lui est sorti… »

[Kiro] « Hanabi ! Viens vite ! »

Très vite, une splendide jeune femme aux cheveux blonds apparut derrière un rideau violet. Même si les adultes ne l’intéressait pas, tsuki la trouvait très belle.

Par contre le mec coincé du cul fit u geste bizarre et il le montra du doigt.

[Kiro] « Senjago ! »

[Hanabi] « Quoi ?! Sors de la tout de suite petit merdeux ! Va pas croire que tu peux faire exploser la boutique. »

Elle s’avança comme une furie vers Tsuki. Il ne pouvait que reculer sinon elle allait l’étriper pour une raison encore inconnue. C’était à elle la culotte qu’il avait cramé l’autre soir ?

[Hanabi] « Sors de là ! »

Et ni une ni deux, il était dehors. C’est quoi ce merdier ?

[Tsuki] « Et mon fric ?! Donnez le sinon je rentre dans la boutique ! »

Il reçut un petit sac en tissu en pleine tête. Le temps de l’ouvrir, il aperçut un petit tas de billet comme il les aimait.

[Kiro] « Ne reviens plus jamais ici ! »

A lui le poulet grillé !

[Mission terminée]
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !   Jeu 10 Nov - 14:57

Mission Validée !

+ 13 xp
+ 25£
+ 1 en réputation

Session sympas, par contre il faudrait faire attention a quelques petites choses :
- le monde de naruto se passe dans une monde à la culture asiatique prédominante, donc je ne suis pas sure que ce monde connaît des spécialités italiennes, américaines, ou de grande consommation. Cependant, on peut aussi penser que Konoha est une ville cosmopolite et regroupe des marchands de partout. Mais tout de même, essaie de faire attention les prochaines fois et de modérer ça.
- "qui sait" s'écrit "qui c'est". J'ai vue cette faute dans un autre de tes rp aussi, et je me suis posé la question, mais il me semble que c'est bien dans le sens de "qui est-ce?" que tu l'emploies, et donc c'est bien "qui c'est". Plus d'autres fautes de déclinaison que tu pourrais facilement corriger en te relisant, mais ça, personne n'est parfait!
- j'en profite pour dire que là, tu as eu de la chance, j'ai un vu que ton rp était fini. Mais sinon, pour être certain que ton rp soit noté, poste dans la section rp "rp à noter".


La faim justifie les moyens...
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !   Jeu 10 Nov - 20:01

Merci pour la validation et tes remarques.
Ne connaissant pas grand chose en spécialités asiatiques, j'essaierai simplement de m'adapter, le coup du hamburger était un peu gros j'avoue ( j'y peux rine, je suis au régime pale )
Pareil pour "qui sait", honte à moi et je suis entièrement d'accord. Pas beau de se relire, méchant ! mais lol !

Pour la validation, j'attendais simplement d'avoir un certain nombre de RP pour poster ^^
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un peu de poudre, un Senjago et... BOOM !
» [Nouvelle Règle] Baril de Poudre noire
» Tic Tac Boom
» Un point sur les armes à poudre noire.
» Barils de poudre uruk-hai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-