Partagez | 
 

 Shoori Ryooshin [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Shoori Ryooshin [100%]   Mar 31 Jan - 19:24

    Nom : Shoori
    Prénom :Ryooshin
    Âge : 16 ans
    Village : Kiri
    Affinité :Suiton
    Grade Envisagé : Genin
    Kekkai Genkai Souhaitée : //

    Histoire :
    Ryooshin. Conscience, dans le langage populaire.

    Ryo est née de parents Ninjas qui ne firent que servir humblement leur village, Kiri. Parents exemplaires pour leur enfant unique, on voyait en Ryo un vrai tempérament Ninja. Petite fille au caractère fort et aux idées bien ancrées en elle, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. Déjà, à quatre ans elle faisait la loi autour d’elle et dirigeait les autres enfants par le bout du nez. Malgré cette force, elle était une enfant adorable, ses cheveux roses coupés court autour de son visage angélique.

    On l’envoya à l’académie comme les autres enfants de Ninja à ses 5 ans. Étant née durant l’été, elle était la plus jeune de ses camarades de classes. Ryo démontra une facilité à l’école, sans être excellente ou incroyable. Elle jugeait inutile d’être assise sur un banc à longueur de journée et elle préférait de loin aller se dégourdir les jambes au parc ou de courir dans les rues de Kiri. Ses parents étaient fiers d’elle et c’est après ces six ans d’études que Ryo gradua enfin.
    Elle passa le test écrit avec une facilité surprenante, mais ce qu’elle redoutait vraiment, ce fut les combats qui suivaient. Au moins, se disait-elle, les combats à mort avaient pris fin après que Zabuza Momochi aie tué des dizaines d’élèves de sa promotion. On avait dit à chaque élève que l’issue du combat n’était pas finale. Ce n’était pas parce qu’un élève gagnait un combat qu’il était admis, autant qu’un élève ayant perdu le combat pouvait l’être.

    Motivée et joviale à l’idée de combattre, Ryo se rendit bien compte que rien ne serait facile. Ce fut contre un jeune homme avec beaucoup plus de talent qu’elle dut gagner sa place de graduée.

    Le combat fut ardu. Le jeune garçon, Kazuki Hiro, était un aspirant colérique et qui contrôlait mal ses émotions. Son niveau dépassait largement celui de Ryo qui tenta de se défendre des assauts en corps à corps du garçon mais qui dut se rendre à l’évidence qu’il était beaucoup trop fort pour elle. Malgré tout, elle démontra ses techniques les plus fortes et qu’elle maitrisait le mieux pour montrer sa qualité de bonne Ninja.

    Elle passa le test dans la moyenne des élèves et c’est avec le bandeau fièrement noué autour de son cou qu’on vit en Ryo une transformation surprenante. En quelques mois, vers quatorze ans, une jolie jeune femme émergea du corps enfantin de Ryo. Ses cheveux allongèrent, soulignant la ligne de sa mâchoire. Ses yeux d’une grande vivacité brillaient aussi d’une douceur infinie.

    Les amours d’adolescentes n’emplirent pas vraiment la vie de la jeune Ryooshin qui s’entrainait compulsivement. Elle devint rapidement maitresse de ses moyens, sans toutefois avoir un talent inné.

    C’est vers la fin de sa quinzième année que la guerre interne de Kiri éclata. Comme une grande partie des jeunes gradués de l’académie, Ryooshin perdit ses parents dans un atroce bain de sang qui secoua toute la ville. La douleur qu’elle ressentit à ce moment-là fut terrible mais Ryo était une gamine forte. Elle pouvait s’en sortir.

    On lui dit de se cacher au sous-sol et d’attendre que tout soit fini. Bien sûr, avec son caractère bouillant, Ryooshin aurait bien aimé participer à cette guerre, défendre les gens de son village mais le risque était trop grand pour une aspirante comme elle. C’est donc après un dernier câlin de ses parents qu’elle les vit partir pour la guerre… Pour ne jamais en revenir.

    Le temps s’écoulait de façon si lente que la durée de la guerre, soit une journée, paru durer des années pour Ryo, confinée dans le fond de son sous-sol. Après un temps, elle se décida a sortir de son trou, de retourner à la surface et tout ce qu’elle put voir, ce fut un infini désespoir. Partout dehors, les maisons saccagées, les routes désertes. Plus un enfant ne riait dehors, aucun oiseau ne chantait, aucune vie, rien que la mort. Frappée par la fatalité, Ryooshin se réfugia a nouveau dans le fin fond de sa maison. Roulée en boule, les larmes dévalant ses joues comme des cascades, elle ne fut plus, pour un instant, la jeune fille forte et fière qu’elle fut toujours.

    La guerre finie, Ryooshin sortit de son trou et se décida à retrouver ses parents. Malheureusement pour elle, ses recherches restèrent infructueuses et c’est lorsqu’elle vit une ambulance traverser la ville qu’elle se dirigea vers l’hôpital. Peut-être ses parents n’étaient pas morts, seulement blessés ?

    Les morts étant extrêmement nombreux, on ne put avertir chaque famille de la mort des Ninjas décédés au combat. À l’hôpital de Kiri, la façade extérieure était utilisée pour poser toutes les photos soit des décès ou des Ninja à identifier. Des centaines, d’adolescents et d’enfants de tout âge étaient assis dans l’herbe, sur le terrain de l’endroit, attendant impatiemment chaque nouvel arrivage de photos. Les infirmières fixaient les bout de papier avec du ruban adhésif et lorsqu’on reconnaissait le corps mutilé d’un membre de la famille, on pouvait aller récupérer son corps à l’intérieur de la bâtisse.

    A toute les heures, on emmenait ces petits cartons qu’on accrochait sur les murs et à chaque fol espoir que ces photos soient celles de ses parents, elle devait bien se rendre à l’évidence que ce n’était pas eux. Qu’ils étaient surement morts et qu’elle ne les reverrait jamais.

    Assise avec ses anciens compagnons d’académie, elle se réjouissait pour ceux qui avaient retrouvé leurs parents et qui s’en sortiraient, puis pleurait avec ceux qui perdaient leur famille en un instant. Mais après les autres, il y avait elle, qui attendait et attendait encore. Le temps fut encore plus long et insupportable que l’attente de la fin de la guerre. Elle dut attendre quarante-huit heures avant de voir le pâle visage de sa mère, recouvert d’une suie noire et de sang séché. Elle arracha la petite photo format polaroïd et la serra sur son cœur. L’incroyable trou béant qui déchira sa poitrine lui parut permanent pour le reste de sa vie.

    Quelques heures après, son père fut retrouvé dans les décombres d’un édifice effondré. Il était si défiguré qu’on n’apporta pas de photo, seulement un carton ou il y était écrit ses coordonnées. On avait réussi à l’identifier avec les papiers qu’il avait sur lui. Elle quitta l’hôpital, le cœur en miette et marcha sans savoir où elle allait vraiment.


    Description Physique & Mentale : //


Dernière édition par Shoori Ryooshin le Mar 31 Jan - 22:04, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Shoori Ryooshin [100%]   Mar 31 Jan - 20:41

Bon, on sait déjà vu sur la cb alors je vais pas te dire "Bonjour et Bienvenue!" comme un babache... Laisse moi déjà te dire que ton texte m'a plu... Peu de faute (certaines ont du m'échapper) Donc pour cela c'est déjà un bon point. Il y a cependant des points négatifs... Tu ne décris pas assez. Ici, j'ai eut l'impression de lire un résumé de la vie de ton personnage. Hors! je veux tout connaitre de lui! Ici on ne sait que les grosses lignes, il manque de la profondeur ^^

Tu es quelqu'un qui m'a paru sympathique alors je ne veux pas que tu abandonnes aussi facilement. Je reporte ta validation qui te sera confié une fois ton texte allongé de sorte à ce que je sois comblé... Je t'invite à demander de l'aide, notamment à Ayame qui est plutôt doué pour faire ce que je t'ai demandé ^^

Bonne chance.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
\\\"La mort n\\\'est que le visage caché de l\\\'Homme\\\"

MessageSujet: Re: Shoori Ryooshin [100%]   Mar 31 Jan - 22:03

    Boujour !

    J'ai développer sur sa graduation et lors de la guerre interne. J'espère que ce sera assez Smile

    Merci beaucoup,

MessageSujet: Re: Shoori Ryooshin [100%]   Mar 31 Jan - 22:16

Précédemment, tu avais prouvé que tu avais le niveau rp pour être sur ryoma sans toute fois avoir mis de la quantité. A présent, tu n'as pas perdu confiance et tu as développé un peu plus comme je te l'avais demandé ton personnage. Cela me fait plaisir, car ça prouve qu'être "dur" avec les gens nous permet d'avancer. (J'ai dit nous car le staff de ryoma n'est rien sans sa communauté comme la communauté n'est rien sans son staff.)

Enfin... tout cela pour dire que je t'accepte volontiers à Kiri en tant que... genin x) Je pense que tu as prouvé que l'on pouvait compter sur toi et j'espère que tu continueras à nous le prouver en ne désertant pas les rangs de ryoma dans quelque jour!

Bon courage et bonne chance dans ta nouvelle vie! Si tu veux rp, je pense que l'on sera ravi de t'intégrer.

Shoori Ryooshin: +8Exp


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
\\\"La mort n\\\'est que le visage caché de l\\\'Homme\\\"
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shoori Ryooshin [100%]   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-