Partagez | 
 

 Ashiriki Ibizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Ashiriki Ibizu   Mer 18 Avr - 19:37

Nom :Ibizu

Prénom :Ashiriki

Âge :13 ans et demi

Village :Konoha

Affinité :Raiton

Grade Envisagé : Etudiant

Kekkai Genkai Souhaitée : aucun

Histoire :
Mon histoire…? Tu veux savoir mon histoire…? Bah… je m’appelle Ashiriki, j’ai 13 ans et demi, et je vis avec mes parents dans une maison située en plein centre du village caché de Konoha. Ce n’est pas un palace, mais une belle maison avec un étage, dont la façade montre beaucoup signes de son âge un peu avancé: des fissures, une grande partie de la peinture délabrée au rez-de-chaussée qui dénonce entre autres les batailles entre villages qu’elle à vu s’offrir sous son seuil… La peinture, d’ailleurs, est blanche et la poutre séparatrice des deux étages, apparente de l’extérieur, est bleue turquoise. Il y à quelques plantes grimpantes qui on marquées leur territoire au niveau du rez-de-chaussée, et les parterres de fleurs soigneusement plantées par ma mère enjolivent grandement la façade. Intérieurement, la porte d’entrée donne immédiatement vue sur la pièce de vie on l’on distingue une grande bibliothèque, une table entourée de six chaises, quelques vases remplis de fleur ici et la… aux murs, sont accrochés bon nombre de trophées ramenés par mon père de ses missions, des épées, des kunaïs… et même un bandeau de Kumo. Que dire… les événement marquants de ma vie? Bah y’en à plusieurs… déjà je suis né le vingt-deux Février, et ma naissance s’est bien passé à ce qu’on dit. Mes parents m’ on donné le nom d’Ashiriki parce que mon grand père paternel s’appelait Ashitori et mon grand-père maternel Genriki. Il parait que j’étais un enfant très calme, que j’ai fait mes nuits rapidement et que j’ai jamais beaucoup pleuré. J’ai commencé à marcher vers un an enfin je crois; et mon premier mot à été mon prénom. Dans mon enfance j’était un élève sérieux, même si j’ai jamais trop aimé l’école. Surtout quand c’était la récré et que les grands me tapaient pour avoir mon goûter. J’ai jamais eu beaucoup d’amis parce que je sors pas beaucoup de chez moi, j’aime beaucoup passer du temps à me demander pourquoi j’existe et si ma vocation est réellement de suivre la voix de mon père, à savoir Ninja. Bien qu’il me tanne souvent avec ses histoires ou il se bat contre des adversaires puissants, qu’il sauve des gens en danger, qu’il vit des aventures extraordinaires avec son équipe, moi je me demande à quoi bon tuer des gens même s’ils sont mauvais pour empêcher d’autres de mourir, ça fait pas un cercle vicieux? Ma mère, elle, n’en dit rien, même si je pense qu’elle partage mon opinion. Elle se contente généralement de me faire de délicieux gâteaux, je sais que c’est pas trop bon pour mon régime mais bon je m’en moque pas mal car moi je dis qu’il faut vivre au jour le jour. Je ferais plein de sport au travers de mes aventures plus tard, j’en suis sur, alors autant profiter de mon enfance. Moi j’aime bien aider les autres quand ils se sentent pas bien, leur apporter mon soutien… Mon grand-père, Ashitori, m’ à dit peu avant de mourir que j' étai quelqu’un de bien et que si je voulais je pourrais aller loin dans la vie, que c’était à moi de décider de ma vocation. Moi je pense que plus tard, quand je serai en âge de choisir, je serai un médecin spécialisé en psychologie. Des fois quand je vois un de mes amis pleurer, on parle un peu et après ils va mieux. Mon endroit préféré, c’est le grand arbre qui est dans le fond de notre jardin. Il s'agit d'un cerisier, un arbre planté par mon arrière grand-père il y à des décennies. On peut y voir une gravure laissée par mes parents, indiquant "A+M", pour Azuma et Mikoto. Caché du soleil par son ombre délicate et reposante, je m’assois à son pied et je lis souvent des livres.

Un évènement important de ma vie? Oui il y en a eu un il y a à peu près deux ans. Alors que je me promenais sur les sentier de Konoha, contemplant le sol humidifié par la rosée matinale, offrant à la terre une parure de fine brume qui s’en dégageait, et d’où diverses fleurs s’épanouissaient, les rayons du soleil se manifestant dans le ciel semblait orner les fleurs d’auréoles, comme s’il s’agissait d’une présence divine qui les protégeait. Quelques passants que je croisaient m’adressaient quelques bonjours enthousiastes, d’autres plus pressés se contentaient de poursuivre leur chemin. Puis, au détour d’un virage, m’engouffrant dans un sentier caché par les arbres, à surgit devant moi un type qui semblait bizarre, tout le monde aurait tout de suite dit qu’il était fou, avec ses cheveux semblant vouloir fuir son crane en s‘en allant de tous sens, sa barbe de trois jours, ses cernes semblant entrainer ses yeux dans leurs chutes vers ses joues, ces dernières dans leur maigreur plaidaient de son maigre appétit. Portant un pantalon troué de toutes parts, une chemise qu‘il semblait porter depuis des semaines, trahie par les auréoles jaunâtres qui s‘étaient formées sous ses aisselles,. Mais moi j’ai su comprendre la panique dans son regard, la tristesse qu’il avait au fond de lui. Il n’était pas fou, il fuyait tout simplement quelqu’un. Il se tenait droit devant moi, titubant au moindre de ses pas, semblait blessé car il se tenait fermement l’épaule gauche du bout de ses doigts semblant recroquevillés par la douleur. L’ expression sur son visage, offrant pour spectacle un regard désespéré tout autant que méfiant à mon égard, ses lèvres plissées par la douleur s’entrouvraient laissant place à ma vue sur une dentition se crispant férocement. Le fond de son regard ne le trahissait pourtant pas: il était désemparé et cherchait de l’aide. Il s’approcha alors d’avantage de moi et me posa , sur un ton agressif mais sans être méchant dans sa tonalité, cette question étrange qui restera éternellement gravée en moi:
« Toi… Tu est le jeune espoir que je recherche… Tu sais reconnaitre un vrai héros… pas vrai petit? Alors dis moi, toi qui te trouve en face de Karan… peut tu me dire si tu as peur ou si tu as pitié de moi…? »
N’ayant de prime abord pas compris sa question qui était dénuée de tous sens, je ne me suis pas laissé dire qu’il s’agissait d’un fou mais plutôt de quelqu’un qui recherchait les réponses aux questions qu’il n’avait pas su trouver lui-même, et j’ai donc répondu:
« Monsieur… moi, je sais pas trop quoi dire, mais je pense que vous cherchez des réponses à vos question intérieures. Comme moi. Je pense pas que vous soyez méchant, mais… pourquoi vous êtes blessé? »
C’est à cet instant que je me suis rappelé d’une chose: son nom. En effet, Karan est quelqu’un dont on parle au village, et il paraitrait que c’est un dangereux criminel. Mais ça pouvait pas coller car on disait qu’il était mort. Et puis, avant qu’il n’ai eut le temps de me répondre, les gardes se sont jetés sur lui et l’on achevé avant même qu’il n’ait le temps de riposter, et avant de mourir il m’a dit :
« Jusqu’ici, je n’avais encore jamais trouvé… quelqu’un comme… toi… tu sais lire dans le cœur des gens… »
J’ai toujours gardé ce dialogue en tête, en me répétant régulièrement que je devais avoir quelque chose de grand en moi, pour que tout le monde y voit quelque chose de bénéfique. Depuis ce temps, je n’arrête pas de m’exercer à entrainer mon talent de compréhension sur les gens, à lire leur sentiments cachés et les exploiter afin de les faire remonter à la source de leurs soucis. C’est ma passion, bien qu’elle soit étrange aux yeux des autres, je vis à travers elle. Je veux écouter mon grand-père et devenir quelqu’un de bien, et me fier aux paroles que je trouverais toujours étrange de cet inconnu qui jadis m ’à dit que j’étais capable de lire dans le cœur des gens. Mon but, désormais, c'est de rejoindre l'institution sur la branche psychologique en médecine, et me concentrer sur l'art de l' Eisei.

Description Physique :
Ashiriki est un jeune garçon qui ne cherche pas à s’affirmer dans le monde dans lequel il vit, ne se donnant de ce fait pas une image correcte sur le plan vestimentaire. Il ne cherche pas à suivre de mode, n’à pas de style particulier, il se contente de mettre ce qu’il trouve dans son armoire, que ce soit dépareillé ou non. Il est doté d’une silhouette assez imposante de par son poids quelques peu surélevé, mais sans pour autant être obèse, il est juste un peu enveloppé. Arborant une coupe de cheveux châtains ébouriffée en permanence, mais toujours d’une même longueur à savoir environ sept à huit centimètres relevés vers le haut, c’est le seul point d’ailleurs où il prend vraiment soin de lui, notons toutefois que c’est la l’œuvre de sa mère qui les lui coupe régulièrement. Le reflet clair du soleil donne à ses yeux d’un vert émeraude une profondeur déconcertante tant par la beauté de leur couleur que par la magnificence de ses iris qui semblent être deux petits soleils éclipsés par la lune entourés de rayons verdâtres cherchant à s’en dégager et à danser autour de ce spectacle céleste. Son nez, un peu boursouflé, n’ à rien de particulier. Sa bouche, quand à elle, est dotée de lèvres fines et d’une dentition plus ou moins parfaite. Il possède des traits de visage légèrement rondouillards, à savoir entre autre de bonnes joues, et sa mâchoire étant assez développée, caractéristique génétique de son père, et une grande intensité d’émotivité dans son regard, on sait en le regardant que c’est quelqu’un de gentil, d’émotif. Il à la particularité de posséder de petites oreilles légèrement pointues en leurs extrémités supérieures, favorisant les moqueries de ses camarades qui ont pris l’habitude de l’appeler « le rat », mettant en cause l’addition de ce dernier trait caractéristique et sa silhouette rondouillarde. En comparaison aux autres enfants, il n’est ni trop grand ni trop petit, il se place dans la moyenne de son âge.



Description Mentale :
Ashiriki est de nature calme et posée, s’il lui est proposé de choisir entre aller jouer avec des copains plutôt que de rester tranquillement à lire un livre, il choisira de lire son livre tranquillement allongé au soleil. Ce qui lui donne d’ailleurs l’image d’être un enfant solitaire, et les gens associent souvent cette image faussée à son poids. Mais Ashiriki n’ à de faire que d’écouter les gens, pour lui, il est comme il est, et ça lui va très bien. Optant pour un caractère calme et sage plutôt que pour être un de ces gamins surexcités et hyperactifs, Ashiriki aime passer des heures à ne rien faire dans sa chambre, fenêtre entrouverte sur un soleil offrant aux papillons la liberté de voler au dessus de champs de coquelicots ouverts à la chaleur bénéfique de ce dernier, soit pour chercher de lui-même une réponse à une question que tout le monde se pose un jour ou l’autre, comme le but de la vie, ou bien simplement pour méditer et se concentrer sur son bonheur intérieur. Contrairement à l’image que l’on à pour habitude de se faire de lui, Ashiriki est un enfant posé, réfléchi, et heureux dans sa façon de vivre; il vit selon sa propre philosophie. Mais n’allez surtout pas croire qu’il est fermé dans son monde, bien au contraire, Ashiriki aime passer du bon temps avec ses amis, bien qu’il n’en ai que peu, et profite de chaque instant de la vie comme s’il s’agissait du dernier. Il laisse passer toutes ses émotivités avec une aisance déconcertante, se mettant donc à pleurer comme à rire d’un rien. Il n’est pas hyper émotif non plus, juste un peu plus sensible que la moyenne. Ouvrant son cœur à ses émotions, il montre toutefois une certaine sensibilité sur certains sujets, délaissant quelques peu l’amour, il est toutefois très attentif quand à la santé et au bonheur de ses proches.


Comment avez vous connu Ryoma? En cherchant un forum RPG sur un top site, et comme je suis fan de Naruto… j’ai voulu tester ! J


Dernière édition par Ashiriki Ibizu le Jeu 19 Avr - 1:12, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Mer 18 Avr - 23:31

Salut, bienvenue sur Ryoma Very Happy !

Ta présentation est-elle terminée ?

Bonne journée.

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Mer 18 Avr - 23:35

je pense que ça devrait suffire oui. Smile

y-à t-il quelque chose à modifier?

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 0:02

Bon, je me suis mis à lire ton texte et j'ai apprécié Smile

Je n'ai rien à dire de précis. J'ai seulement quelques petits conseils. À toi de voir ce que t'en fais, mais c'est pour que tu puisses profiter au maximum de l'aventure qu'est Ryoma.

Tout d'abord, Kumo est aujourd'hui un village désert. Tu seras donc seul pour un petit moment si tu t'y inscrit. Ainsi, cela ne nous dérangera pas si tu décides de te diriger vers un autre village. Je ne crois pas que cela change grand chose à ta présentation. Tu pourras toujours conserver ton affinité, mais il sera seulement un petit peu plus difficile à maîtriser, à Konoha ou à Kiri.

Aussi, j'ai trouvé la longueur de ta présentation limite pour être accepté Genin (je ne dis pas qu'elle n'est pas bien, c'est sur la longueur que ça cloche). Je peux t'accepter en l'état des choses, mais je te conseil vivement de commencer étudiant.
En fait, il n'y a quasiment aucune différence entre étudiant et Genin. Toutefois, le grade d'étudiant te permet de commencer au début (arrivé à l'académie, première rencontre, premier cours, première technique, premier combat, première mission, première équipe.) Ça élargit tes possibilité de rôle play et c'est beaucoup plus fun Razz Mais ce n'est qu'un conseil. Tu seras accepté Genin si tu le veux.

Valà, tu n'as rien à modifier. (sauf si tu décides de changer de village. Alors là tu devras changer Kumo pour le nom de ton nouveau village) Plusieurs erreurs par ci par là, mais c'est normal Smile

Je te donnerai tes XPs lorsque tu répondras à la suite de ce message.

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 0:08

Bon je vais changer de village alors Wink ce sera plus simple.
Commencer étudiant ne me dérange pas du tout.
Après je sais que mon histoire est courte mais je ne suis pas trop présentation, je préfère m'attarder sur le rp Smile

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 0:11

Et wala Smile

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 0:14

Bien, alors te voilà officiellement membre de Ryoma Razz !

Ashikiri Ibizu :
+13 XP présentation

Un admin viendra te donner ta couleur.
Tu peux donc contacter dès maintenant les joueurs de ton village pour faire du rôle play ou commencer en solo en apprenant des techniques à l'académie, en te créant un maison dans le centre-ville, en faisant une petite mission de rang D... Bref, fait ce qui te plait et amuse toi Smile


MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 0:50

Merci beaucoup Smile

Au niveau de la carte Ninja ça se passe comment?

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 6:20

De la carte Ninja ?

Si tu veux parler de la fiche ninja, tu auras accès à la section lorsqu'un administrateur te donnera ta couleur (rouge, puisque tu es de Konoha). Tu pourras alors créer tes stats. En attendant, rien ne t'empêche de commencer à écrire quelque chose.

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question ?

MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   Jeu 19 Avr - 14:01

Ok merci Smile

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ashiriki Ibizu   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-