Partagez | 
 

 Entraînement Kaede 1/3 : ''il te manque quelque chose"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hana Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Entraînement Kaede 1/3 : ''il te manque quelque chose"   Jeu 3 Mai - 22:09

Spoiler:
 

« C’est ici que je t’entraînerais. » dit simplement Oda en ouvrant la porte et en s’engouffrant dans la pièce, Kaede sur ses talons. « Comme tu peux le voir, ce n’est pas tout à faire le genre d’endroit que j’affectionne habituellement, mais l’entraînement de ce soir n’est pas habituel ».

« Comment ça ? »


« Regarde cette pièce, Kaede, regarde bien. Regarde nous. Et dis moi ce que tu peux en déduire ». Oda avait toujours aimé répondre aux questions par d’autres interrogations. « Si tu poses la question, c’est que tu es assez intelligent pour comprendre la réponse sans que je ne me fatigue à tout expliquer », disait-il souvent. On racontait même qu’il refusait systématiquement de choisir sa commande dans les restaurants, arguant que le cuisinier devait bien savoir lequel de ses plats était le meilleur.

Kaede fixa la pièce un moment. Des murs de pierres sombres. Des dalles de pierres plus lisses que les pavés élimés de l’avenue marchande. Aucune fenêtre. Aucune lumière. Lorsque la porte par laquelle ils étaient entrés se refermerait, Kaede ne serait même plus capable de savoir si ses yeux seraient fermés ou non.

« Tu comprends ? »


« Je ne suis pas sûre, maître… Vous voulez que je me batte… Dans le noir ? »


« C’est à peu près l’idée, mais pas tout de suite… Echauffe toi autant que tu le souhaites, j’ai quelques détails à préparer. »


Kaede ajusta son bandeau autour de ses cheveux, et se libéra de la lourde veste qu’elle portait. Oda, lui, se dirigea vers un coffret posé dans un coin de la salle. Il en sortit une poignée de bougies, nouées comme un fagot de bois par un ruban écarlate. Tout en les allumant et en les disposant un peu partout dans la salle, il dit :

« Il y a quelque chose que tu n’as pas remarqué, encore ».


« Quoi, maître ? »


« Que t’ai-je dis en entrant ici ? »

« Vous… Vous m’avez demandé de tout observer. D’observer la salle et… Et nous… Je suis désolée, maître, mais je ne comprend pas ce que je dois en déduire ».

Oda soupira.

« Combien sommes nous ? »


« Deux… »

« Alors ? »


Kaede comprit enfin où Oda souhait en venir.

« Vous m’avez fait venir sans les deux autres membres de l’équipe. Donc… cela signifie que… J’ai du retard par rapport à eux ? Et qu’il faut le combler ? "

« C’est l’idée, mais je ne dirais pas que tu as du retard. C’est trop général. Non, simplement un shinobi a besoin de certaines compétences, et il y en a une qui te manque cruellement. C’est ce à quoi nous allons tenter de remédier maintenant… »

« Je comprend… Et… Quelle est cette compétence qui me manque ? »


Oda ne répondit pas. Il acheva d’allumer la dernière bougie puis se releva.
Soudain, à une vitesse qui sembla inhumaine à la jeune gennin, l’instructeur fondit sur Kaede et la frappa d’un coup de pied à l’épaule. L’adolescente perdit l’équilibre et s’effondra sur les dalles.

« La concentration, Kaede… Tu n’es pas assez concentrée. Relève toi maintenant. Je vais t’attaquer. Chaque fois que l’un de mes coups portera, j’éteindrais une bougie et il te sera de plus en plus dur d’esquiver ou de parer. Si dans un mouvement tu renverses une bougie, je ne la rallumerais pas non plus. »


« Mais maître ! Si je vous vois de moins en moins bien, je ne pourrais plus esquiver ! »


« Débrouille toi alors pour m’éviter d’avoir à éteindre la moindre bougie. Je croyais t’avoir demandé de te relever. »


Kaede s’exécuta d’un bond, et se tint prête.

« Combien de temps durera l’exerc… »


Elle fut interrompue par une autre attaque d’Oda, qu’elle ne parvint pas à esquiver, et fut projetée à terre, glissant jusqu’à heurter le mur.

« Reste concentrée ! » cria le chuunin en éteignant une bougie supplémentaire d’un geste de la main.

Kaede balaya la pièce du regard. Il ne restait que huit bougies.

« Le jour où tu devras enchaîner les signes en courant sur l’eau et en esquivant les attaques ennemies, de quoi auras-tu besoin ? Répond moi ! De chakra ? De puissance ? De rapidité ? »

« De concentration… »


« Parfaitement ! Tu peux avoir les meilleurs réflexes du monde, tu ne pourras esquiver une attaque si tu penses à autre chose ! Debout ! »


Kaede se remit sur pied et se mit à nouveau en garde. Ses yeux ne quittaient pas Oda d’un millimètre. Elle ne regardait que lui. Toutes ses pensées n’étaient fixées que sur lui. Il s’élança. Vite. Très vite. Kaede vit le poing de son adversaire partir vers elle et s’apprêta à bloquer l’attaque. Au dernier moment, Oda se laissa partir en avant et, se retournant soudain, lui asséna un coup de pied dans les côtes qui coupa le souffle de Kaede. Sept bougies.

« Cette feinte est extrêmement connue. Même un aspirant la connaît. Et tu t’es laissée prendre. Pourquoi ? »


« Vous … vous êtes trop rapide, maître… »


« Non ! Et ce n’est même pas toi qui ne l’es pas assez. Tu ne fais juste pas assez attention à moi ! »


« Je SUIS concentrée ! Je n’ai pas cessé de vous regarder un seul instant »
. Kaede avait haussé le ton. Ce n’était évidemment pas une chose qu’un genin était censé faire face à son maître, mais il était trop tard pour regretter. C’était fait. Nullement impressionné, Oda lui demanda simplement :

« Parfaitement, tu me regardes. Mais regarder n’est pas voir, tu n’as jamais entendu cette phrase ? Allez, en garde. »


Kaede eut une grimace en se levant. Elle avait mal. Elle pouvait ressentir une douleur diffuse émerger de son ventre. La kunoichi secoua la tête. Elle ne pouvait pas se concentrer sur autre chose que sur l’attaque à venir. Oda ne lui faisait pas de cadeau. « La prochaine attaque ne passera pas », se jura-t-elle intérieurement.

Oda fonça vers elle lui porta une série d’attaque. Kaede les para. Coup de pied à droite. Elle fit un bond en arrière et esquiva. Coup de poing. Un autre. Encore un autre. Elle paraît, esquivait, bloquait. Oda réussi alors à passer sa garde, et Kaede n’eu d’autre choix que de sauter aussi loin que possible en arrière pour esquiver le coup. En retombant, elle renversa une des bougies. Plus que six.

« C’est bien Kaede. Vraiment. Maintenant il faut que tu arrives à te concentrer autant sur le terrain que sur moi. Le jour où tu combattra en équipe, tu devras toujours pouvoir savoir où en sont tes coéquipiers, et ce sans relâcher ta concentration. Je t’ai porté une série de coups pour te forcer à reculer jusqu’à ce que tu renverses toi même la bougie. Tu comprends ce que je veux dire ? »


Sa voix était bien plus douce et attentionné qu’au début de l’exercice. Kaede acquiesça d’un signe de tête, puis se campa solidement sur ses jambes, et attendit le prochain assaut.

***
Kaede s’effondra. Cette fois-ci elle ne fit pas l’effort de se relever, er resta allongée à terre, sur le dos, tentant de reprendre son souffle. C’était fini. Toutes les bougies avaient été éteintes les unes après les autres. Oda en ralluma une et aida son élève à se relever.

« Ca va ? Tu tiens debout ? »


« Ca va… »



« Si tu pouvais te voir, ma pauvre ! Tu as l’air de porter tout le malheur du monde sur tes épaules. »


« J’ai échouée. »


« Ah bon ? Heureux de l’apprendre… »


« Toutes les bougies ont été éteintes… »


« Evidemment qu’elles sont toutes éteintes ! Tu n’avais aucune chance de m’empêcher de te toucher indéfiniment ! Mais tu n’as pas échouée, loin de là. Réfléchis, quand est-il plus simple d’éviter un coup ? Dans la lumière ou dans la pénombre ? »

« Dans la lumière évidemment ! »


« Alors comment peux-tu dire que tu as échouée ? Tu as bien mieux combattu pendant les derniers instants que pendant les premiers. »


« Je… »

« Oh, tu n’as pas encore vraiment progressé, non, ça ne se fait pas en une soirée. Mais tu en prends le chemin. Maintenant vas te coucher. Demain soir, au coucher du soleil, je t’attendrais ici. Tu as besoin d’encore quelques séances. »


Kaede s’inclina et quitta la pièce. Dehors un vent froid ramenait sur le village un parfum de sel et de sable. C’était une belle soirée.


Dernière édition par Kaede le Ven 4 Mai - 15:12, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entraînement Kaede 1/3 : ''il te manque quelque chose"   Ven 4 Mai - 1:38

Kaede: +11 Exp

Session intéressante, j'attends de voir la suite Smile (mon petit doig me dit que je pourrais même l'influencer Cool )



\\\"La mort n\\\'est que le visage caché de l\\\'Homme\\\"
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Académie de Kiri-