Partagez | 
 

 Mission de Rang D : "Marriage et vaisselle sale"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hana Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Mission de Rang D : "Marriage et vaisselle sale"   Sam 5 Mai - 2:35

Spoiler:
 

« Pas d’entraînement pour toutes les deux aujourd’hui. On a besoin de vous pour une mission au quartier général. » dit Oda lorsqu’il vit arriver Kaede et Hisa ce matin-là.

« Comment ça toutes les deux ? »
murmura Kaede.

« Tu m’as bien entendu, le quartier général à besoin de deux genins sur ce coup là. Vous travaillerez ensemble. Yahei, tu viens avec moi, il faut qu’on travaille une technique de Taijutsu. »

« Ca fait longtemps qu’on est pas parti en mission toute les deux »
lança Hisa en se tournant, tout sourire, vers Kaede.

Cette dernière acquiesça mollement, n’étant que moyennement enchantée à l’idée de passer toute la journée avec celle qu’elle plaçait désormais au rang de rivale.

« Filez vous allez être en retard. Je ne tiens pas à ce que mes élèves se fassent remarquer par leur manque de ponctualité, l’administration serait capable de me faire porter le chapeau. »


Les deux genins saluèrent se dépêchèrent de rejoindre le quartier général, afin d’y recevoir leur mission.

***

« Je me souviens quand on était gosse, à l’académie. Y avait toujours des genins qui venaient frimer en racontant leurs expériences complètement héroïques… Je crois que je commence à comprendre qu’ils se foutaient de nous… »
maugréa Hisa en soulevant une autre pile d’assiettes.

Kaede ne pouvait qu’être d’accord. Etre formée toute son enfance pour devenir une guerrière habile et meurtrière, et se retrouver à mettre la table. Mais quelle table ! Ca au moins, elle devait le reconnaître. De grandes tables de banquet, recouvertes de nappes blanches, étaient dressées ici et là dans le parc Hakuchou. La vaisselle était délicate, magnifique et, selon toutes vraisemblances, absolument hors de prix.

« Je te parie que ce couteau coûte plus cher que l’argent qu’on va gagner pour cette mission », lança-t-elle à Hisa.

« Tu m’étonnes ! Tout ça représente un sacré paquet de fric… Bon, on a fini de dresser cette table, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? »

« Je ne sais pas, faut trouver Miwa. »


Miwa était une domestique âgée qui s’occupait de l’intendance de l’immense banquet en préparation. Ce qui faisait d’elle leur supérieure directe, puisque la mission confiée aux deux jeunes filles étaient justement de mettre la main à la pâte pour assurer aux convives un confort maximum. Si le parc était ainsi aménagé, c’était qu’une grande fête s’y déroulait : Shimei, un riche marchand du village – il aurait également été noble si sa famille n’avait pas été privée de ses privilèges quelques générations auparavant – se mariait, et il comptait bien faire de son mariage une fête mémorable. Quitte à pallier à son manque d’effectif en recrutant des genins.
Kaede et Hisa firent volte face lorsqu’elles entendirent Miwa les héler depuis un sentier plus en contrebas. Elles allèrent à sa rencontrent, en traînant un peu des pieds.

« Vous avez fini de mettre la table ? Oui ? Impeccable. Enfoncez vous un peu plus loin dans le parc, et cueillez moi quelques brassées de fleurs, il faut décorer tout ça ! On vous a bien appris l’Ikebana ? »

« Oui madame » répondirent en cœur les deux jeunes filles avant de se dépêcher d’aller commencer leur récolte.

***

Hisa bâilla bruyamment et se laissa tomber sur une caisse posée à même le sol.

« J’en peux plus… On a pas arrêté de la journée… Déplacez les tables. Mettre le couvert. L’enlever. Changer la position des tables. Les remettre comme au début. Cueillir de fleurs. Installer des torches… Et c’est loin d’être terminé… » dit-elle en désignant d’un mouvement de la tête les convives qui festoyaient. « Parce qu’il va falloir tout ranger après ça ! »

Kaede poussa un grognement à cette idée.

« Ca ne pourrait pas attendre demain ? »


« Si ça en tenait qu’à moi, ça pourrait attendre dix ans, mais j’ai bien peur que la vieille Miwa ne nous laisse pas dormir avant d’avoir lavé le dernier verre… »


« Kaede ! Hisa ! On a besoin de vous ! »


***

Kaede n’en pouvait plus. Alors que la fête s’achevait doucement, il fallait dès à présent saluer les convives qui partaient. « Au revoir Monsieur ». « Bonne nuit Madame ». « Au revoir Monsieur ». « Bonne nuit Madame »… Encore et encore… Réussir à rester calme et souriante en répétant encore et encore la même phrase à des dizaines – des centaines ? – de personnes différentes – alors que personne ne vous prêtait attention - était une chose tout à fait à même de causer un ras-le-bol nerveux !

***

« Finalement, on n’a même pas vu les mariés… »


« Bah… Quand on y réfléchi… On n’en a pas grand chose à faire ! »


« Je tiens plus debout… Tu crois qu’ils vont avoir besoin de nous encore longtemps ? »


Kaede haussa les épaules. La fête était finie. Les tables avaient rangées, la vaisselle était propre, et les torches étaient maintenant éteintes une par une, rendant cette partie du parc à l’obscurité de la nuit. Obscurité bien relative d’ailleurs : l’aube approchait. C’était d’ailleurs un spectacle éblouissant que d’observer depuis le parc les premiers rayons de soleil dardant timidement, illuminant d’une douceâtre lumière les îlots de l’archipel. Ilne restait plus rien à faire.
Enfin, Miwa s’approcha d’elle et leur annonça avec un grand sourire « Merci beaucoup pour votre aide, vous pouvez rentrer chez vous ! »

***

« Je crois que je n’ai jamais… mise autant de temps… pour rejoindre le village… depuis le parc… »
gémit Hisa en arrivant enfin à Kiri.

« Et moi donc… »


Elles s’étaient arrêtées sur le pas de l’immeuble où résidait Hisa. Ce dernier se trouvait en périphérie du village, à plus de quarante minutes de marche du centre-ville.

« Bon… Je crois qu’on se sépare ici ! Bonne nuit ! »
lança Kaede en commençant à partir.

« Attends ! » Kaede fit demi tour, et lança un regard interrogateur à sa camarade. « Tu veux rester dormir ici ? »

« Hein ? »


« Ecoute, je sais qu’on n’a jamais été vraiment très amies… Je sais que tu ne m’aimes pas beaucoup… Mais on va devoir s’y faire, parce que qu’on le veuille ou non, nous sommes dans la même équipe. Ca veut dire qu’il faudra que l’on se batte côte à côte, que l’on s’aide… »
Comme Kaede ne l’interrompait pas, Hisa continua. « Il est plus de cinq heures du matin ! Si tu rentres chez toi à pied, tu n’y seras pas avant six heures, et comme ton appartement est en centre ville, il va y avoir beaucoup d’agitation dehors, et tu ne pourras pas te reposer. Reste ici. J’ai un matelas pour toi… Enfin… Si tu veux… »

Kaede se sentit profondément idiote. Elle avait passé ces derniers mois à détester Hisa. Elle cherchait constamment à voir en elle une stupide oie hypocrite. Elle était désormais dans l’obligation d’admettre qu’elle avait eu faux. Elle s’approcha d’Hisa et, sans qu’elle ne puisse vraiment expliquer son geste, elle la serra dans ses bras.



MessageSujet: Re: Mission de Rang D : "Marriage et vaisselle sale"   Sam 5 Mai - 3:10

Kaede: +10 Exp

Que c'est beau l'amour entre fille... Par contre, je suis pas certain que servir de larbin pour organiser un mariage soit réellement le role de deux genin... mais passons!


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
\\\"La mort n\\\'est que le visage caché de l\\\'Homme\\\"
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-