Partagez | 
 

 Kanon Yamanaka, une fleur de douceur...(finit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Kanon Yamanaka, une fleur de douceur...(finit)   Jeu 31 Mai - 22:09

Nom : Yamanaka

Prénom : Kanon Misaki

Âge : 16/17 ans

Village : Konoha

Affinité : Raiton

Grade Envisagé : Genin

Kekkai Genkai Souhaitée : Yamanaka

Comment avez vous connu Ryoma? Par Google

Histoire :

Naissance et commencement de mes pas….

Avant de commencer mon histoire, je vais parler de ma personne. Je suis une fleur Yamanaka mystérieuse et romantique, je souhaite développer mes dons à leur apogée, particulièrement les traits héréditaires des Yamanaka et Eisei. Je veux également me diriger sur la voie du ninja medecin. Je sais que mes désirs vont se réaliser avec le temps, je veux être l'une des meilleurs ninjas du village. Comme vous vous rendez compte, je vais m'épanouir au fil de mon avancement dans mon chemin qui me réserve des obstacles à surmonter, des moments de doute et d'autre chose à venir...

Vous verrez le commencement de mon parcours de Genin qui vaut la peine d'être lut par vos yeux, n'hésite pas à pousser la curiosité sur une jeune femme de ma trempe.....


Je vois le jour au village caché de Konoha, le pays du feu dirigé par son Hokage. J’ouvre mes yeux bleus reflétant la clarté des cieux aux seins du clan Yamanaka. Je fais le bonheur des membres de la famille, en particulier mes parents aimants Mitsuaki Yamanaka et Fumika Yamanaka née Noshio venant du clan du même nom. Je suis le fruit de l’amour d’un membre réputé du clan Yamanaka et un grand espion de Konoha, un ninja reconnue pour ses talents et sa combattivité. Je grandis en jouant dans les jardins fleurissant et luxuriant Yamanaka. Je vis mon enfance parmi les fleurs et les plantes. Depuis mon jeune âge, mes parents m’apprennent à utiliser le savoir botanique des femmes Yamanaka. Les membres étaient réputés pour leur capacité à manipuler les esprits et leur maitrise des fleurs, ils sont grands espions du pays du feu. Je commence à développer mes dons de fleuriste en travaillant à la boutique « Fleur Yamanaka ». Je découvre peu à peu les variétés végétales des moindres fleurs. J’arrive à utiliser leurs vertus dans les arts Yamanaka, je peux empoisonner mon interlocuteur de manière subtile et je me débrouille dans la fabrication de potion en tout genre. En même temps, mon père m’enseigne les arts Yamanaka accès sur les genjutsus secrets de notre famille dans lesquelles j’ai une prédisposition naturelle. Ils m’élèvent en m’inculquant les valeurs familiales, je bénéficie d’une éducation équilibrée grâce à mes parents. Elle m’insuffle la connaissance basique du ninjutsu et du taijutsu de manière générale.

Je m’améliore de jour en jour en passant du temps avec ma mère, elle m’écoute quand je ressens le besoin de me confier à quelqu’un. Ils décèlent un immense potentiel chez ma personne qui se déploie en suivant les cours à l’académie de Konoha. J’intègre le rang d’aspirant ninja comme les membres de ma famille à onze ans. Naturellement, je me fais des amis dans ses lieux académiques. Je me démarque petit à petit grâce à une intelligence remarquable. J’enrichis mon intellectuel à travers les multiples ouvrages de la bibliothèque de Konoha en lisant des livres dans ma chambre, j’ai un meuble de livre divers. Je perfectionne tous les jours mes aptitudes de konoichi. Ma mère me pousse à me surpasser, je démontre une polyvalence entre les jutsus et les arts martiaux. Ceci dit, je suis une nature pacifique qui déteste la violence et les conflits à l’origine. Au fur et à mesure de ma croissance, je révèle un tempérament de battante que je montre à mes camarades. Une Yamanaka qui possède une ressource insoupçonnée à l’intérieur. Je valorise les traditions familiales qui constitue une part de moi-même, il y a toujours un membre de la famille à la maison bâtie sur cinq étages de hauteur, située en plein centre-ville du village. Je reconnais notre domicile grâce au joli toit rouge qu’on aperçoit de loin, en bref les pièces ne sont jamais vides. Un Yamanaka est toujours en repos ou en permission qui demeure dans la maison familiale. J’ai un membre pour m’accueillir à chaque fois que je rentre de l’académie, je me suis habituée à vivre comme ça.


Je me démarque sur quelque signe distinctif caractérisant une Yamanaka, j’ai les yeux bleus comme les membres du clan. Ma longue chevelure rose brillante me vient de ma mère, la majorité arbore une couleur de cheveux blond. Mon prénom ne contient pas la terminaison « ino » par rapport aux autres ninjas, celle-ci connait des entorses négligeables. La tradition remonte à mon ascendance Sakino Yamanaka. C’est la première femme ninja considérée par ma famille, une chef de clan qui donne de l’ampleur et une réputation grâce à ses efforts. Nous privilégions la vie de famille qui nous unit les uns aux autres. Malgré mon attachement aux miens, je suis une personne indépendante qui aime user de ses charmes auprès des hommes, une charmeuse qui attire l’attention de ceux-ci. Femme Yamanaka, je suis un esprit imperméable capable de prévenir des attaques avant que le shinobi le plus entrainés n’entend seulement le danger. Je peux prendre le contrôle d’un être vivant en toute discrétion ou pénétrer l’esprit de personnalités suspectes pour mes desseins nobles, aux passages. Ryushi Aburame et le premier Hokage Sandaime Senjuu du clan de la forêt ont pensés à demander le soutient des Yamanaka.

On continue de faire appel à nos membres dans ce sens. Les Yamanaka sont particulièrement indiqué pour les interrogatoires. Les ninjas entrainés peuvent supporter la douleur jusqu’à des seuils intolérables et ils ne livrent pas la moindre information. Leur esprit sont généralement fragiles, les sonder ne représente pas une importante difficulté pour un Yamanaka parfaitement entrainé cet exercice, cela varie selon les individus. Je peux lire les mains d’autrui afin de déchiffrer les informations qu’elle recèle, la moindre donnée n’échappe pas à mon intention. Nous sommes des beaux shinobi qui ont notre place parmi les clans du village caché des feuilles. Concernant nos jutsus héréditaires, ils s’appuient sur une affinité non élémentaire, certains qualifient les arts Yamanaka dirons-nous, dangereux et malsain. Une chose à retenir à notre propos, nous ne transgressons jamais l’interdiction des quatre dévotions. Ceux-ci rassemblent les jutsus utilisés par Sakino elle-même : Zettaitekina, Shinkoozentaino, Yuuwaku et Aikyou.


Adolescence et vie ninja….

Cette déclaration interdit aux membres d’exercer le contrôle de l’esprit sur n’importe qui, ils doivent être appliqués dans une situation précise et exclue des utilisations courantes, sur un ami notamment ou lors d’un entrainement avec un proche. Même contre un ennemi, le Yamanaka doit s’empêcher de s’en servir, son ressentiment ou son esprit vengeur ne peut outrepasser cette limite. Lorsque sa vie est menacée, il peut se risquer à utiliser ces techniques. Peu d’entre nous parvient à revenir sur les effets de Zettaitekina, créateur ou non. Je respecte sa décision que j’estime légitime, nous devons pouvoir être libre de s’exprimer de notre plein gré. Je suis issu d’une branche de l’arbre généalogique des Yamanaka, j’ai une grande famille en quelque mot. Je deviens un Genin talentueux à treize ans, j’apprends à me servir de mon affinité raiton auprès de mon sensei. Celle-ci me prodigue des conseils pour devenir un ninja accompli. En l’espace de deux années à suivre mon entrainement et mes missions, je suis devenue sur de moi. Je me révèle une femme de caractère, je ne cesse pas d’épanouir une féminité ensorceleuse. Au-delà de ce détail, j’effectue une série de mission de rang D et C. Je gravis un seuil de difficulté de plus en plus haut au fil de mes aventures, je me sors des situations délicates le plus souvent grâce à mon sens de l’observation et de l’analyse.

Je développe mon éventail d’art ninja grâce à mon talent et mon entrainement. D’ailleurs, je dévoile une aisance pour l’espionnage et l’infiltration, je ne surpasse pas mon père dans ce domaine. Je m’initie aux rudiments de la voie Eisei avec ma mère, celle-ci me guide pendant mon apprentissage. Je contrôle mon chakra de manière étonnante, je n’ai jamais connu de difficulté à ce niveau. Je mets un point d’honneur à contrôler le flux de mon énergie spirituelle depuis mon jeune âge. Je m’exerce à assimiler l’utilisation des ninjutsus raiton constamment jusqu’à qu’un jour. Je me renseigne sur les sceaux et j'apprends les compétences de cet art grâce à ma mère.

Je me surprends chaque jour à progresser à mon rythme, je peux appliquer ma passion pour les fleurs à travers la création de baume et potion régénérative dans le cadre médical. Néanmoins, en parallèle de mes activités ninjas, je ne néglige pas mon travail de fleuriste à la boutique familiale. J’apprécie l’environnement dans lequel j’ai évolué depuis mon enfance, un espace floral me rappelant mon gout prononcé pour la flore et les plantes. Je connais mes compétences en matière de gestion et je peux dire que je suis excellente dedans, je m’adresse au client poliment avec mon doux sourire et je confectionne des beaux bouquets floraux. Je retrouve une ambiance de famille dans ce cas, je suis toujours accompagné et il m’arrive parfois de passer des journées toutes seules, je privilégie les moments avec mes proches le plus souvent, je ne manque de rien et je suis heureuse d’avoir une famille comme la mienne.

L’avenir d’une Yamanaka brillante et talentueuse….

Je m’amuse à charmer les hommes de temps en temps, je suis consciente de mes atouts dut à ma grande beauté. Je ne joue pas avec les sentiments d’autrui et je ne vais jamais dépasser des limites. Il y a un bon nombre de prétendant qui me courtise et me complimente, je remercie ces hommes de leurs gentillesses et je m’entraine afin d’être plus forte. Je poursuis mon ascension en continuant d’accroitre mes talents chaque jour qui suit, mon sensei remarque mon amélioration personnelle qui n’échappe pas à ma chère maman. Mon père me prend sous son aile en m’apprenant à croire en moi et en me permettant d’affiné mes techniques Yamanaka au niveau basique, je compte sur lui en toute circonstance et il ne me laisse jamais tomber, un père génial. Je saisis les occasions pour apprendre de vaste connaissance du monde shinobi. En l’espace de quatre années à continuer mon chemin, je deviens une très belle jeune femme fêtant ses seize ans au domicile familiale. Je ressemble à ma mère selon mon entourage, je remarque ma ressemblance physique avec celle-ci qui me fait plaisir. Selon mon humble avis, j’ai hérité de meilleures parties de mes parents et j’en suis contente. Je suis chanceuse mais l’apparence ne fait pas tous. Je sais qu’en étant une Yamanaka, les portes sont facilités d’une certaine façon. Cela dit, je me bats pour prouver ma valeur et me différencier parmi les Genin de Konoha.

Avant de terminer ce premier chapitre de mon histoire, je vais parler de la branche maternelle de ma famille. Le clan Noshio est peu connu des grandes familles du pays du feu, il est représenté aujourd’hui par ma mère Fumika Yamanaka née Noshio à l’origine. Les membres de ce clan arborent les traits héréditaires du fuuinjutsu, ils se spécialisent dans l’art des sceaux depuis des générations. il se transmet à la descendance de ses grands ninjas, notamment moi-même en affinité dans mon cas. Je reçois l’enseignement des sceaux au fur et à mesure de mon évolution, j’acquiers le savoir des Noshio grâce à ma mère, celle-ci possède les affinités Fuuton et Eisei. Je deviens une excellente utilisatrice et maitresse de jour en jour. Je ne suis pas encore au niveau de mon père et ma mère mais mon chemin me mène à me surpasser, je me rapproche de mes buts en étant une brillante fleur Yamanaka. J’ai une certitude, je suis très douée pour les genjutsus pour le moment et je vais épanouir mes capacités à leurs apogées. Je vais passer les examens de chuunin et je compte faire de mon mieux pour atteindre le grade suivant.

Retient une chose à mon sujet, je suis une belle fleur qui fleurit une gamme de compétence à découvrir….


Description Physique & Mentale (facultatif) :

La douceur d’une fleur Yamanaka est un jardin aux milles vertus….

Comment me décrire moi-même ? Une question que tout le monde se pose un jour où l’autre. Mes doutes reviennent à mon esprit de temps en temps mais au fil de mon chemin, je peux répondre en commençant par le début. A la fois romantique et énigmatique….

Je suis une femme d’une beauté ensorceleuse, je dévoile une apparence à la peau douce et au teint clair qui émane une fragrance fleurit délicate. Je rassemble une multitude de facette qui se lient simplement, je montre en première partie mon côté intellectuel. Je suis une littéraire ayant un gout prononcé pour la littérature et l’écriture. Grande lectrice, je lis de nombreux ouvrages dont je ne me lasse pas, j’apprécie ce plaisir intéressant et enrichissant. Ecrivaine talentueuse, je peux écrire des textes sous formes de parchemin, de mémoire, de biographie, de texte et de haïku etc. Je possède une intelligence remarquable à l’esprit imperméable, je raisonne avec une vivacité étonnante qui me permet une assimilation peu commune. Je mémorise les informations immédiatement et je décèle les renseignements sur les mains ou en acquérant ceux-ci par une fine psychologie, je ne néglige pas rien. Je suis une personne observatrice qui remarque les moindres détails qui échappe à l’œil nu. Une fleur rusée et subtile capable d’échafauder des pièges soigneusement dissimulé et efficace la plupart du temps. Je réfléchie avant d’agir selon mon environnement, je résous les énigmes de toute sorte grâce à une logique flexible. Je m’adapte aisément sur le terrain, je suis une tête pensante et douée. Je garde mon jardin secret pour ma personne et je passe inaperçu à ma guise, je peux surprendre mon adversaire tout moment et cela m’apporte un atout non négligeable en mission, surtout pour l’utilisation des arts Yamanaka. Je suis réservée et discrète en quelque mot.

Le romantisme est une partie de moi-même qui s’accentue chez moi, je suis une femme sensible et intuitive qui porte un intérêt au sentiment d’autrui. Je n’accepte pas les faux semblants et non vivre une relation amoureuse sans réciprocité, celui qui veut tenter sa chance doit faire ses preuves avant que je vienne à lui. J’aime jouer de mes vertus ensorcelantes comme le parfum inoubliable d’un bouquet de fleur magnifique, une charmeuse qui sait user de ses charmes et mon physique à la féminité décuplé. Je suis compréhensive et à l’écoute d’autrui, je donne des conseils à mes amis et écoute leur soucis lorsqu’ils ressentent le besoin de se confier, une confidente qui garde les secrets et sur laquelle nous pouvons compter. Je suis une rêveuse qui réalise ses buts à son rythme, je veux parvenir à découvrir beaucoup de nouveauté. Je fais ça à travers les missions dans le monde shinobi et par les rencontres sur ma route, je profite de ses moments sans prix à mes yeux. Certain partage la même manière de penser et nous voyons les évènements selon notre regard, je trouve que la diversité donne un entourage coloré. Je suis une femme Yamanaka, j’arbore les traits distinctifs de mon clan dans un métissage de mes parents, une longue chevelure rose brillante et soyeuse me vient de ma mère et un regard bleu azur qui reflète la clarté des cieux comme mon père. J’arbore les traits symétriques et harmonieux d’une Yamanaka, je n’ai aucun défaut de la tête au pied. Une belle femme mesurant une assez grande taille avec une silhouette élancée et gracieuse, un ventre plat mince qui montre des formes joliment dessinée sur mon être. J’ai des mensurations idéales qui plaisent à la gente masculine et j’en joue très bien.

Derrière un millier de pétale se cache des épines, le courroux d’une femme….

Je ne me fie jamais à l’image d’une personne, je vois au delà des apparences. Il faut éviter de me provoquer car vous vous ne doutez pas de la tigresse qui sommeille en moi….

Je suis une entêtée qui persévère ses efforts jusqu’à que j’atteigne mon but, je suis certaine de réussir dans mes projets. Une femme de caractère qui ne se laisse pas faire et je sais me défendre à tous moment, je peux paraitre quelqu’un de faible à première vue, on se trompe quand on apprend à me connaitre. Je ne me soucie guère des commentaires à mon sujet, je ne fonctionne pas comme les gens et je ne suis pas une suiveuse. Je me place dans une classe bien neutre me correspondant très bien, je n’aime pas choisir un camp sous prétexte de bénéficier des avantages des deux côtés et je suis contre ce genre de pensée. Je ne me fais pas corrompre et je ne vais pas commencer à devenir comme ça. Je suis déterminée à franchir les obstacles qui croisent mon chemin et je continue d’avancer avec ma volonté. Je révèle une agressivité qui se manifeste au combat et je change souvent d’humeur en fonction de mes émotions, une personne lunatique. J’ai la maitrise de moi-même en général, je garde mon sang –froid selon la situation. Je suis un fort tempérament qui est elle-même avec les autres, je ne joue pas de double jeu et je me montre sincère. Lorsque je pense aux personnes qui m’entourent, je suis contente de connaitre une variété de ninja. Je suis une femme indépendante, j’avance dans une vision du monde qui incluse mon état d’esprit, mes idéaux et mes sentiments. Je prends un tout lorsque je fais une remise en question sur mon être, je suis un esprit libre qui voit les choses dans un large horizon et je ne me limite pas à l’avis des gens, il faut aller au-delà des apparences.

Le printemps d’une Yamanaka, un paradis de couleur florale….

La Yamanaka exprime une âme artistique à travers les fleurs, une source d’inspiration dont nous voulons connaitre les trésors…

Comme nous constatons ci-dessous, je suis une artiste qui se passionne pour la création florale. Celle-ci dégage les émotions d’une œuvre d’art de peinture, une sensation de sentiments merveilleux. J’épanouis ma créativité et mon imagination débordante parmi les arts floraux, je sais créer des bouquets de fleur et des décorations magnifiques. Je suis une bonne dessinatrice, je dessine le portrait d’une personne, un paysage de mille couleurs et un décor d’objet original. J’ai une vision étendue du monde de l’art qui est une part de moi-même, la libre expression des sentiments, ceux qui procure une vague émotionnelle à l’intérieur. Le regard qu’on pose sur un tableau de peintre change de dimension selon la manière de ressentir les nuances de couleur, la profondeur de l’esprit etc. Je m’intéresse aux activités culturelles qui encouragent le développement artistique chez les personnes. Je suis également une chanteuse qui a une belle voix et une danseuse qui bouge son corps dans une sensualité et un charme ensorcelant, je peux danser au rythme de la musique avec une aisance de mouvement surprenante. Je suis un ninja qui accroit ses capacités physiques à une vitesse épatante, notamment mes reflexes sensorielles et au combat rapproché. Je suis rapide, agile et habile grâce à mon entrainement intensif. Je ne suis pas une faible femme, une battante qui prouve une volonté à toute épreuve.

Je résume ma personnalité en quelque mot, je suis une femme passionnante à découvrir. Ne t’arrête pas à une apparence de belle jeune femme, je vois plus loin que mon nez et tu vas succomber à mes vertus, je réponds au prénom délicat de Kanon….



Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Kanon Yamanaka, une fleur de douceur...(finit)   Mar 5 Juin - 19:00

Je te valide en tant que genin, avec la KG Yamanaka.

Présentation validé
Kanon :
+ 18 xp

Cependant, je dénombre 170 "je", et je n'ai pas compté les "j' ". De mon point de vue, c'est un style assez répétitif, qui m'a fait me perdre plusieurs fois durant la lecture. Mais c'est également ton style, et c'est pour cela que je n'ai pas tenu compte de cet (de mon) avis subjectif dans ta présentation, mais je tenais à le signaler.

Il y a également quelques fautes d'accord à la troisième personne du pluriel, ou de conjugaison, mais dans le fond, ça reste français et lisible.

Bon jeu.


La faim justifie les moyens...

MessageSujet: Re: Kanon Yamanaka, une fleur de douceur...(finit)   Mar 5 Juin - 19:02

Merci beaucoup
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kanon Yamanaka, une fleur de douceur...(finit)   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fleur Azurée
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» Questions bètes sur le kanon chez les orks sauvages.
» Zap, Kanon, ou Lobba ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-