Partagez | 
 

 [Entraînement] Séquence de Givrecoeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Entraînement] Séquence de Givrecoeur   Mer 1 Aoû - 20:22

Séquence de Givrecoeur

Citation :
Contexte : Embuscade
Epoque : 2 ans auparavant
Apprentissage : Hikizan - Soustraction
Autre :

Œil Crevé

Effet : pendant six mois, votre Critique ne pourra être supérieur à 10%. Ensuite, vous vous habituerez. Si vous disposiez d’un dojutsu, son effet peut être altéré voire supprimé. Il ne rapportera par ailleurs plus d’argent.

Durée : Six mois (réels), puis Illimitée.
Traitement :
- Désinfectant. Pourcentage de guérison : 0%.
- Greffe.
Complication : Après trois jours (RP), Infection.

Ils descendirent le flanc de la montagne aux reliefs abrupts à toute vitesse. Chacun gardait sa position, l’équipe était alignée et s’élançait en contrebas, usant de sa dextérité dans les déplacements pour dévaler avec une grâce esthétique jusqu’à l’aval. Dans leur sillage plusieurs dizaines de cailloux plus ou moins gros formaient déjà une petite avalanche, accompagnée d’un nuage de poussière sablonneux. La cible n’était plus loin, à quelques secondes de leur impact tactique et calculé.

L’objectif était simple : un marchand un peu trop gênant pour les intérêts du Daimyo ne cessait de le narguer depuis son bastion au Pays de l’Ours. Sa richesse n’étant plus à prouver, il s’était construit une belle demeure, pourvue d’une sécurité évidente, à flanc de montagne. Ils ne savaient pas trop les raisons pour lesquelles cet homme était à abattre mais ils étaient en revanche bien décidés à le faire, coûte que coûte.

L’équipe de Chuunin était arrivée il y a quelques heures, profitant de la nuit pour observer les lieux et apprêter leur offensive. Il fallait le reconnaître, l’endroit était particulièrement dangereux à pénétrer, même pour les Shinobi qualifiés qu’ils étaient. Une garde digne de celle d’un prince faisait la sentinelle tout autour de la grande maison, et celle-ci s’était vue entourée d’une palissade solide et suffisamment haute pour qu’on ne puisse pas la franchir sans déclencher l’alerte. Alors, puisqu’il semblait compliqué de faire dans la dentelle, l’équipe avait décidé de jouer sur la frappe létale et furtive. Ils dégringoleraient depuis la montagne pour parvenir directement sur le toit, le défonceraient, et joueraient le chronomètre pour tuer le plus rapidement possible la cible, avant de prendre la fuite.

A cet instant, ils n’étaient qu’à quelques mètres de leur atterrissage sur le toit gigantesque de ce qui était presque un château. Chacun s’apprêta à user de son agilité pour se poser sur les tuiles avec le plus de légèreté possible. Ils ne faisaient pratiquement aucun bruit. Puis, il n’y eut plus rien pendant plusieurs secondes.

Les oreilles de Sainan sifflèrent longuement, tandis que le bruit aigu s’estompait peu à peu. Tout était trouble, il ne voyait plus, ou presque. Se relevant, il eu le temps de voir l’un de ses équipiers gisant face contre terre, le sang s’extirpant de sa bouche et formant déjà un fleuve pourpre dans la terre. Quelques instants après, une douleur énorme vint le clouer au sol, tandis qu’il se passa la main sur le visage. La retirant frénétiquement, il se rendit compte qu’il ne voyait plus de l’œil droit. Il se tâta timidement la pupille, avant de se rendre compte que son orbite avait été durement atteinte par l’explosion qu’il avait subie de plein fouet. Il était borgne.

Rapidement, ses deux autres équipiers réapparurent. Tout était allé très vite. Derrière eux, des dizaines de soldats s’amassaient déjà pour luter contre les Shinobi qu’ils étaient. Mais ce qui devait être fait avait été fait. Le corps de la cible gisait sur l’épaule de l’un des Chuunin, qui vint à Sainan, tandis que l’autre alla constater le décès de son partenaire. Il l’embarqua aussi sur son dos.

[Eichiro] « Ca va aller Sainan ? On l’a eu, il faut décamper maintenant. »

Rassemblant son Chakra, le jeune Aisu tenta de le concentrer au creux de la plaie qui creusait actuellement son orbite. Mobilisant l’eau autour de lui, il la concentra sur sa blessure à l’œil pour la givrer de son Hyuuton, et réduire l’hémorragie tandis qu’il souffrait de moins en moins. Ce qui se faisait habituellement par la cautérisation, il l’avait opéré par le givre. La douleur se calma vite et, bien que toujours très troublé dans sa vision, il ne tarda pas à lui répondre. Son œil gauche encore bien vif luisait d’une intense lueur bleutée.

[Sainan] « Je tiendrai jusqu’à Kiri, il faudra bien. »

Déclenchant un puissant Suiton pour ébranler ceux qui les suivaient en courant, Sainan engagea la fuite, suivi de près de ses deux équipiers. Le Hikizan lui permettrait de tenir face à la blessure.

A son retour à Kiri, le constat de l'hôpital fut formel. Il avait définitivement perdu l'usage de son oeil droit. Celui-ci avait tout simplement été pulvérisé par un débris de l'explosion qui était ancré dans son orbite. En revanche l'analyse des médecins révéla la technique du Aisu particulièrement efficace, et l'exhorta à la réutiliser par la suite. La Soustraction permettrait, utilisé à son paroxysme, de s'unir avec la glace pour ne presque plus ressentir la douleur. C'était une arme potentiellement redoutable...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
We are the 99%.


Dernière édition par Sainan Aisu le Mer 15 Aoû - 2:42, édité 1 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Entraînement] Séquence de Givrecoeur   Dim 5 Aoû - 11:32

Technique validée.

Sainan : + 10XP
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-