Partagez | 
 

 Ribenji Aburame, l'enfant du clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Ribenji Aburame, l'enfant du clan   Ven 3 Aoû - 18:01

Nom : Aburame

Prénom : Ribenji (veut dire vengeance) / On le surnomme Ri' ou Renji.

Âge : 14 ans

Village : Konoha (exceptionnellement pour moi, hehe)

Affinité : Doton

Grade Envisagé : Aspirant

Kekkai Genkai Souhaitée : Aburame

Comment avez vous connu Ryoma? Ça fait un moment, et je sais plus.

Techniques gratuites choisies :
Spoiler:
 

Histoire :
Tout commença par la mort d'un chef


Lorsque le sandaime Hokage tomba, le clan Aburame fut en pleine effervescence militaire. La maison clanique clamait à l'injustice, s'éveillait telle une ruche et était prête à sortir leurs dards meurtriers pour empoissonner ceux qui avaient fait tomber leur chef. Et cette haine n'est aujourd'hui pas plus calme qu'à son apogée, quoique plus raisonnable et moins scandée. Une haine envers Kiri.

Deux des membres du clan avait un fils. Secrètement, dans l'enceinte même du clan, ils l'entraînèrent pour qu'il devienne toujours meilleur dans l'art de manipuler ses insectes. Bien tôt, le jeune Aburame apprit les rudiments de la cohabitation avec ses bestioles, bien tôt, le jeune Aburame connaissait sur ses dix doigts les règles et tabous, éthique et traditions du clan. Il était l'enfant du clan.
Néanmoins, il garderait toujours sous silence ce qu'on lui enseignait, secrètement.

Même à un frère Aburame, il ne piperait mot. Tel était son devoir, pour mener à bien la fine vengeance depuis maintenant quatorze ans élaborée, et en toujours développement. Cette vengeance était fait de chair et de sang ; cette vengeance ce disait Ribenji.

***

La maison familiale, dans les quartiers du clan. Assez grande, mais peu pour cinq personnes y vivant, elle abritait l'un des pires complots que le clan aille connu : l'éducation d'un enfant qui allait, un jour ou l'autre, trahir sûrement quelques tabous et interdits pour venir à bout du village qui avait attaqué et Konoha, et les Aburame : Kiri. L'enfant du clan ne s'inquiétait néanmoins pas outre mesure du rôle qu'il aurait sous peu à jouer d'avantage, se disant que ce qui devrait arriver arriverait. Ribenji, une fois de plus, haussa les épaules, passant le seuil de la porte d'un mutisme le plus totale. Sur le perron, adossé à l'entrée, son grand frère dans un imperméable beaucoup plus sombre que le sien, le regarda passer. Les cigales chantaient en cette chaude journée d'été.
Puis, alors que Ribenji se déchaussait, Shaku, son grand frère, le prit par le bras, serrant un peu trop fort au goût du cadet. Ni une ni deux, des nuages d'insectes s'écrasèrent contre les frères, qui, tous deux, s'écartèrent de bonds magnifiques. Glissant sur le sol, Shaku rappela à lui ses milliers de combattants, qui vinrent vite s'engouffrer sous la sempiternelle cape qu'il portait à son dos, et leur bourdonnement ne fut bientôt plus qu'un vague souvenir. Quant aux armées de Ri', elles tournoyaient autour du garçon, agressives comme pas dix. En posture de combat, ce qui veut dire une position ample du corps, les bras levés prêts à fondre sur l'adversaire, ou a commander la sortie de nouveaux essaims, l'enfant du clan fronçait durement les sourcils. Shaku était droit et impassible.

Shaku - Bien, bien. Ta réactivité s'améliore, cher frère. Père sera fier de toi. Quand le vois-tu aujourd'hui ?

Ribenji resta dans plongé dans son mutisme. Il n'avait pas à l'en informé, Shaku n'avait pas à savoir. Surtout qu'aujourd'hui était jour d'entraînement spécial. Alors, Renji rangea ses insectes et adopta une posture moins hostile, qui teintait d'imiter le jeune garçon désolé. Comme le lui avait appris père. Néanmoins, son jeu était loin d'être parfait, et Ribenji pouvait être heureux d'avoir un grand frère aussi peu attentif. Celui-ci poussa un soupir de découragement et tourna les talons, se rendant sûrement voir oncle Nohiro, comme il avait l'habitude de faire en cet après-midi. Ri' se décontracta et entra finalement dans la demeure familiale.

***

S'il advenait que l'enfant du clan tombe, alors l'espoir s'écroulerait dans le silence le plus total, comme il en avait été décidé il y a de ça quatorze ans. De plus, pour sauvegarder l'honneur de la famille, les membres initiateurs du projet devront se retirer la vie grâce aux techniques de la Ruche. Ils quitteront d'abord le quartier clanique pour se rendre dans la forêt des Mushidama. Là, ils pourront complètement se transformer en insecte et rejoindre ce qui, un jour, leur a donner la force.

Heureusement, il y avait une porte de sortie. Bien qu'on avait vite appris à l'enfant du clan à ne se fier que sur lui-même et ses insectes, sur sa propre force et sa volonté, il y avait un membre mystère au projet, une quatrième personne qui, aux dires des parents, surveillait toujours l'enfant du clan. Ainsi, si jamais cela devait se dérouler vraiment mal pour lui, et qu'il était encore loin de son objectif, l'enfant du clan pourrait perdurer encore un moment. Néanmoins, dès l'intervention du quatrième membre, celui-ci devra se retirer la vie, pour garder à jamais les secrets de Ribenji.

***

Renji était couché dans son lit, rêvassant. Sa main tendue vers le plafond, les doigts ouverts, l'adolescent s'amusait à faire parader ses insectes entre ses phalanges. Lentement, les petites bestioles exécutaient un chemin en cercle, zigzaguait entre les doigts de l'aspirant et retournait ensuite dans sa manche. Ses Mushidama étaient, après tout ses seules amies.

Dans quelques jours, l'aspirant aurait son bandeau ninja. Il terminerait sa formation deux ans plus tard que la moyenne des garçons finissants. Bien sûr, il y avait une raison à cela : plus jeune, il s'était d'avantage entraîné dans son clan qu'à l'Académie, et avait commencé un an plus tard. Ribenji était donc plus expérimenté que la plupart des jeunes genins commençant la vie de shinobi. En plus, avec son père, Ribenji avait déjà accompli une légère mission de rang D. Il pourrait donc se vanter si jamais on tentait de l'embêter sur son âge...
Dans quelques jours, Ri' aurait son bandeau ninja. Enfin, pouvait-il dire !

***

Professeur - Recalé. Renji, (tel était le nom officiel à l'académie) tu es loin du niveau de tes camarades pour ce qui est de la métamorphose et du clonage. Ton niveau en ninjutsu élémentaire est catastrophique, ainsi que tes résultats aux tests physiques. Renji, tu n'as pas assez travaillé, cette année. Tu as manqué plus de dix jours, et bien que toutes ses absences soit motivées par ton implication dans ton clan, les résultats restent les même... Désolé.

Si ce n'était de son habit extravagant, les professeurs qui le dévisageaient en ce moment verrait à son faciès un rictus prononcé. Agacé, les sourcils froncés, le jeune Aburame ne répondit même pas, sortant le plus calme qu'il put de la classe. Ses insectes, apathiques à sa soudaine rage intérieur, s'agitaient sous sa peau, si bien que l'enfant du clan ne parvint pas à retenir un essaim de décoller. Il s'écroula, dans le corridor, seul. Les jeux éjectés de sang, le garçon bouillait. Le refuser ? Lui ? Il avait tant mis d'efforts pour y parvenir. Il avait pris tellement de temps pour y parvenir... Et voilà que le jour de sa graduation, tout s'écroulait... Père serait déçu... Mais sûrement pas plus que Ribenji présentement.
Toute la gloire du projet sur ses épaules, tout l'espoir de ses parents entre ses mains... Mis de côté, pour encore un an, au moins. C'était trop dur à assumer.
Son premier essaim se posa, réintégra le nid corporel. Quelques insectes restèrent près des oreilles de Ribenji, et le frottement des ailes contre les carapaces lui redonnèrent courage. Non, ce ne sera pas mis de côté. Il leur montrerait, il leur montrerait de quoi il était capable. Pour l'honneur du clan !

Ribenji rentra dans la salle d'examen. Les deux professeurs le regardèrent, étonnés.

Renji - Merci, à la prochaine.

L'enfant du clan avait toujours le dernier mot !

Description Physique & Mentale (facultatif) : Malgré les apparences, Ri' n'est pas une élite. S'il est bon, c'est qu'il travaille et a des idéaux. Pourtant, à part peut-être un quotient intellectuel qu'il dit normal mais qu'on devine supérieur, l'Aburame n'a rien de plus que les autres, si ce n'est que son appartenance à son clan. Il n'a à la tête que l'accomplissement de sa tâche inculquée par ses parents — un putain de bourrage de crâne quoi — et fait tout pour être dans les bonnes grâces de son père. Ri' a deux jeunes soeurs et un grand frère, qui ne savent rien du petit secret familiale. Asocial, Ribenji ne risque pas, après tout, de dévoiler ceci.
Ri' peut se montrer charmant et maladroit, et sous ses apparences ténébreuses, le garçon n'est pas très mature.
Question physique, Ri' n'est pas un Aburame pour rien. Long imperméable, lunettes noires, cheveux hérissés. Disons qu'il fait peur à plus d'un de ses camarades de classe...


Dernière édition par Ribenji Aburame le Ven 3 Aoû - 19:28, édité 1 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Ribenji Aburame, l'enfant du clan   Ven 3 Aoû - 18:31

As-tu terminé ? Si c'est le cas et même si tu as été accepté il y a peu, je te demanderai d'ajouter bien plus de contenu. Tu demandes Konoha et la kekkai genkai Aburame. Ce sont des exigences élevées qui demandent, tu l'auras deviné, une présentation de qualité.

Etoffe ton histoire, développe cette haine dont tu parles, explique les raisons et les événements. Et surtout, donne des informations sur ton personnage sous forme d'un RP.

MessageSujet: Re: Ribenji Aburame, l'enfant du clan   Ven 3 Aoû - 19:29

Heu, voilà, j'espère que c'est suffisant !
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Ribenji Aburame, l'enfant du clan   Ven 3 Aoû - 20:06

C'est mieux. On arrive à peindre le portrait physique et moral de ton personnage. Et tu t'es laissé des portes ouvertes pour tes prochains RP, c'est parfait.

Je te valide donc aspirant de Konoha. Félicitations. Tu es le seul représentant du clan Aburame dans les joueurs actifs, soit fier de cet honneur et à la hauteur des mises à jour futures.

Ribenji : +13XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ribenji Aburame, l'enfant du clan   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kumo Aburame, l'enfant des nuages...
» Clan Aburame (Konoha)
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-