Partagez | 
 

 Flashback | The show must go on !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Flashback | The show must go on !   Sam 4 Aoû - 23:02

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
If You Rock Like Me by [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] on Grooveshark

__________________________________________

| FLASHBACK | 5 ans avant l'entrée de Musashi à Kumo.


Un an que le Samouraï avait achevé sa formation. Depuis, il voyageait sans cesse, tentant de découvrir et d'apprendre les nouvelles subtilités que le monde pouvait lui offrir. En cette période, ses pas l'avaient guidés jusqu'au Pays de la Cascade. L'homme s'émerveillait à la vue des nombreuses chutes d'eaux que cette région comportait, trouvant en cet endroit calme et paisible, un lieu de recueillement et de méditation parfait. Durant plusieurs semaines, Musashi vivait dans une petite caverne naturelle, au pied d'une cascade et non loin d'un petit village. A cet endroit et dans un cadre magnifique, il vivait simplement en ne recherchant ni confort, ni nourriture luxueuse. Il profitait de ce décor pour s'entraîner, mettant en œuvre les bottes qu'il avait appris.

Par une belle journée ensoleillée, la tranquillité du pays de la cascade fut troublée. Au loin, un homme parlait d'une voix forte, le son amplifié par un objet en forme de cône. Il hurlait à tout va que des combats de lutte allaient être organisés, que les gens devaient venir prendre les paris ou même participer eux-mêmes aux affrontements contre des champions venant des continents explorés. Intrigué par tout ce vacarme et ce remue-ménage, le Samouraï se dirigea au village où le spectacle allait se dérouler. Ce petit hameau si tranquille allait être visiblement agité le temps que cet homme et toute sa troupe allaient être là. Sur place, de nombreux hommes étaient déjà au travail, montant une sorte de scène en plein milieu du village. De part et d'autres, de nombreuses caravanes itinérantes s'étaient attroupées, regroupant tout le matériel nécessaire à la mise en place du spectacle, servant aussi d'habitation pour les lutteurs qui devaient se mettre en condition. Curieux de savoir en quoi tout cela consistait, le Bushi alla à la rencontre de cet homme qui hurlait un peu plus tôt dans la journée. Il trouva un petit type, habillé de vêtements noirs d'une rare élégance, portant une petite rose sur le cœur, en train de fumer un énorme cigare et de rire grassement.


    Musashi _ Salutation. Qu'est-ce que tout cela signifie ? Que faites vous ici ?
    Inconnu _ Hahahaha ! Salut gamin ! Tu te demandes ce que c'est que ça ? Mais voyons, c'est du catch mon enfant, enfin de la lutte pour ceux de votre continent ! Tu te trouves en présence de la fameuse troupe du Ring of Destruction, la première à quitter le nouveau continent pour étendre la profession sur le vieux, enfin le vôtre quoi. Je suis le directeur de ces braves combattants, appelle moi John Orton mon gars !
    Musashi _ Musashi Miyamoto, enchanté. Du catch ? En quoi votre lutte est différente de la nôtre ? J'avais vaguement entendu parler du nouveau continent mais je ne pensais pas qu'un jour des gens de là-bas viendraient ici.
    John Orton _ HAHAHAHA ! Tout est trop protocolaire et vieillot chez vous ! Vous êtes fades, usés, vous accordez trop d'importances à respecter les traditions et à vivre encore dans vos cahuttes. Chez nous, tout est spectaculaire, grandiose ! Notre continent est perpétuellement remplie de lumières, de jour comme de nuit ! Nous sommes friands des spectacles explosifs, nous en mettant pleins les yeux et les oreilles. Il faut que ça pète, que ça nous décolle de nos sièges ! Et j'peux te dire mon gars que le catch, c'est d'un tout autre niveau que vos arts martiaux dépassés ! Allez petit, inscris toi ! J'te trouverais une petite place pour que tu puisses affronter l'un de nos meilleurs catcheurs !
    Musashi _ Hum, je demande à voir. Je vais vous montrer que les anciennes traditions et que les Samouraïs ne sont pas dépassés, à vous comme aux shinobis.


La journée passa. En début de soirée, alors que la nuit commencée à tomber, tout le village était venu se regrouper autour de ce que cette troupe appelée un ring. Tous, y compris Musashi, étaient curieux de découvrir cette nouvelle forme de lutte: le catch. Le petit homme au costard et au cigare s'avança sur le ring, passant en-dessous de cordes très souples. D'une manière très éloquente et hyperbolique, il faisait l'annonce du show qui allait se dérouler et tenter de chauffer et de motiver le public qui peu à peu, se laissait prendre au jeu. Soudain, sortant tous en file indienne d'une grande caravane, des hommes et des femmes rejoignirent le directeur sur le ring. C'était les catcheurs. Musashi était sceptique, ils étaient tous masqués et portaient des tenues moulantes, les couleurs de ces vêtements étant eux aussi complètement folles étant donné qu'elles étaient très fluo, très tape à l’œil. A l'annonce des différents combattants, le Samouraï comprit pourquoi ces combats étaient présentés comme un spectacle. Chaque combattant avait un nom ou un surnom complètement exagéré et faisait des poses et des grognements bestiaux comme un aliéné. Le show allant commencer, seul deux combattants et le directeur restèrent sur le ring. Dans une grande tirade à rallonge, le petit homme présenta les deux personnes qui allaient s'affronter. C'était deux colosses ridiculisés par leurs tenues, ayant apparemment chacun fait des exploits inimaginables mais Musashi savait qu'il ne devait pas juger un livre à sa couverture ni prendre à la légère une personne. En effet, quand le combat commença, les deux hommes qui paraissaient lourds et lents se montrèrent très rapides et très agiles, se battant avec des prises violentes et ô combien aériennes. Il y avait des portés, de jetés, des prises de soumissions. De temps à autre, tandis que l'un des deux étaient au sol, l'autre en profitait pour haranguer la foule qui criait à plein poumons pour son combattant préféré. A quelques mètres du ring, le directeur en profitait pour prendre les paris de ces gens qui se bousculaient pour mettre de l'argent sur celui qu'ils considéraient le meilleur. En à peine un combat, vraiment spectaculaire bien qu'extravaguant, la foule était en délire. Ce joyeux moment de fête montait en puissance à chaque fois que le directeur reprenait la parole pour chauffer le public, lui permettant ainsi de générer encore plus de bénéfices au prochain combat.

Bien que toute cette agitation et ces effluves de sons, lumières ou cris n'étaient pas du goût du Samouraï, il reconnaissait néanmoins les talents d'orateurs du directeur et de lutte pour les hommes et femmes qui s'affrontaient sur le ring. Après plus d'une heure de spectacle de folie, ce fut le tour de Musashi d'entrer en scène. Sereinement, il monta sur le ring pour y découvrir son adversaire. Avec surprise, il vit une jeune femme se présenter à lui. Elle était grande avec une longue chevelure noire tout comme son teint de peau, chose rare sur ce continent étant donné que c'était la première fois que Musashi voyait quelqu'un de cette couleur. Elle portait un masque de félin et une tenue moulante, laissant ressortir une musculature digne des précédents lutteurs.


    John Orton _ Attention mesdames et messieurs ! Pour notre prochain affrontement, vous allez avoir le droit à un choc des cultures ! Dans le coin droit, le challenger des anciennes traditions, celui qui représente le vieux continent et qui veille sur la veuve et l'orphelin, MUSASHIIII ! Et dans le coin gauche, elle représente la patrie du nouveau continent, elle est celle qui fait trembler les plus puissants du monde, celle qui a tué à mains nues une panthère, celle que tout le monde craint et qui hantera vos nuits, BLACK PANTHEEEEEER ! Êtes vous prêts pour le combat des civilisations ?
    Foule _ OUAIIIIIIIIIS !
    John Orton _ OOOOOOOOkay ! Le choc des titans peut donc commencer !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

MessageSujet: Re: Flashback | The show must go on !   Sam 4 Aoû - 23:07

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Show Must Go On by [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] on Grooveshark

__________________________________________

| FLASHBACK | 5 ans avant l'entrée de Musashi à Kumo.


L'annonce avait été faite, les deux combattants allaient pouvoir s'en donner à coeur joie. D'un côté, une Amazone à fière allure dans sa tenue moulante, de l'autre, un Samouraï en tenue traditionnelle bleu. A première vue, pour un néophyte, le combat semblait déséquilibré entre cette femme et ce géant mais après avoir observé le style de combat de ces catcheurs, Musashi savait qu'il ne devait pas la prendre à la légère, elle pouvait être capable de grandes choses comme les lutteurs précédents.

Une sonnette retentit. La panthère se jeta sur sa proie comme un affamé. Elle envoya un coup de poing que Musashi évita facilement avant de lui en rendre un aussi, qui atterrit en pleine côte. Que ce soit un homme ou une femme, le Samouraï ne faisait pas de distinction et devait se battre contre un adversaire et non une personne du sexe opposé. La femme souffla de douleur. Le poing encore dans ses côtes, elle en profita pour saisir le poignet du géant et d'un mouvement habile, elle le bascula par dessus elle, l'envoyant sur le sol. Elle avait profité que le centre de gravité de Musashi soit déplacé pour le faire tomber et le porter plus facilement, chose réussie. Il s'écrasa lourdement sur le ring mais se releva aussitôt, le sol étant plus souple que de la terre et amortissant donc les chutes. A peine relevé, il fonça sur l'Amazone et lui décocha un coup de pied sauté qu'elle esquiva en se baissant mais à peine retombé sur ses pieds que le Samouraï relançait une attaque retournée au sol pour tenter de déséquilibrer la femme. Voyant l'assaut venir, elle bloqua la jambe de Musashi en tapant du pied dans son tibia. Le coup porté à cet endroit fit souffrir intérieurement l'homme, qui ne lâcha extérieurement qu'une petite grimace. Profitant qu'il soit encore au sol, elle balança son genou vers l'avant pour lui faire ravaler sa grimace et lui en provoquer une nouvelle. En effet, le coup était arrivé en plein menton, laissant s'échapper de la bouche du Samouraï un filet de sang qui alla s'étaler sur le ring. Déboussolé, il était allongé en reprenant lentement ses esprits.


    Black Panther _ Alors ! C'est qui la meilleure hein ?! Je fais le dévorer tout cru comme une panthère ! Grr !


Elle haranguait la foule qui criait de joie et de folie. Œil pour œil, dent pour dent, le Samouraï se releva d'un bond et envoya un coup de pied de bas en haut pour l'écraser dans le menton de la demoiselle, l'envoyant valser dans les cordes. Elle baissa sa garde et cela lui avait été fatal. Derrière son masque, un autre filet de sang coulait abondamment. En face à face, ils s'observaient et attendaient le moment opportun pour frapper. Le premier qui serait en impossibilité de se battre ou qui abandonnerait serait déclaré perdant, il fallait donc à tout prix qu'ils soient concentrés pour éviter de connaître la défaite. La rage avait gagné la panthère, qui grognait et réclamait vengeance. Le combat allait bientôt se terminer, ils s'étaient suffisamment jaugés pour sortir le grand jeu et en finir. D'un bond bestial, l'Amazone sortie des cordes et avança à toute vitesse vers le Samouraï en pliant son bras.

    Black Panther _ Je vais frapper à pleine puissance cette fois ! Groar !


Le choc était brutal. La femme frappa avec son bras le haut du torse de Musashi. Avec la force du coup, chose rare pour une femme de ce gabarit, elle bloqua la respiration de l'homme qui tomba lourdement au sol. Il était incapable de bouger et tentait difficilement de respirer. Pendant ce temps-là, alors que son vis à vis était au sol, la panthère grimpa sur les cordes. Une dernière fois, elle haranguait la foule, profitant de l'état de son adversaire. En prenant impulsion sur les cordes, elle se projeta dans les airs pour retomber sur Musashi et tenter de l'écraser, mettant ainsi fin au combat. Dans un dernier geste de survie, il roula sur le côté et laissa la femme s'entrechoquer avec le ring dans un fracas ahurissant. Elle avait raté son saut et se retrouvait maintenant sonnée. Respirant comme il le pouvait, le colosse ceintura la femme avec ses jambes et l'empêcha de faire le moindre geste. La panthère était capturée, et cela sonnait la fin du combat.

    John Orton _ Incroyable ! Pour la première fois dans sa carrière, quelqu'un à réussi à se relever après un Toteikikan de la panthère ! Mesdames et messieurs, voici le vainqueur de ce soir: MUSASHIIII !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Musashi le Sam 4 Aoû - 23:15, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Flashback | The show must go on !   Sam 4 Aoû - 23:14

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Lose Yourself by [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] on Grooveshark

__________________________________________

| FLASHBACK | 5 ans avant l'entrée de Musashi à Kumo.


La foule était en délire. Sur le ring, Musashi reprenait peu à peu sa respiration tandis que la panthère se réveillait lentement. La cloche avait retentis, sonnant la fin du combat. Adversaire loyal, l'homme tendit sa main vers la jeune femme qui l'accepta pour se relever. Il venait de remporter le défi et le match, obtenant ainsi les gains des paris. Mauvais perdant, le directeur ramena l'argent en grommelant et somma Musashi de déguerpir avant qu'il appelle d'autres catcheurs pour le mettre en pièce et récupérer l'argent. N'étant pas ici pour créer le trouble, il s'en alla calmement, détournant à jamais le regard sur cet homme et son spectacle de foire. Il déposa les billets durement gagnés sur un baril, à la portée du premier venu et faisant le bonheur d'une de ces personnes.

Un Samouraï n'avait que faire de l'argent, c'était désuet pour lui. Il n'accordait de la valeur qu'aux armes de bonnes factures un point c'est tout, le reste n'était que fioriture. Il ne comprenait pas que les gens puissent accorder tant d'importances à quelques morceaux de papiers ou à des affaires inutiles. A quoi cela servait-il de s'acheter des biens luxueux si c'était pour pleurer dès qu'ils seraient détruits ? De manger une nourriture hors de prix alors que la merde reste la même pour tout le monde ? Et même pour les relations humaines, s'attacher à quelqu'un c'est lui donner le droit de nous faire souffrir, de nous manipuler. Un Samouraï n'avait besoin de rien ni de personne, il devait se débrouiller seul et avec les moyens du bord, ne comptant que sur ses armes, ses compétences et ses connaissances.

Alors qu'il prenait la route pour errer au gré de son instinct, il fut stoppé par la panthère noire.


    Black Panther _ Hey toi ! Très beau match, je te remercie pour l'adrénaline que tu m'as procuré. Ça te dirait que l'on s'entraîne ensemble demain ? On pourrait échanger quelques prises.
    Musashi _ Bien, j'accepte.
    Black Panther _ T'es pas loquace toi ! Allez, à demain. Rendez-vous dans la grande caravane là-bas vers huit heures, c'est notre salle d'entraînement.


Sans un mot de plus, il s'en alla vers son petit coin de repos et y passa une nuit tranquille, à panser ses plaies et se remettre des coups subis. Le lendemain, il était là à huit heures tapantes. Peu de temps après, l'Amazone se présenta à lui dans une tenue plus décontractée et sans son masque, laissant apparaître son vrai visage. Aussi belle et plantureuse soit elle, elle ne faisait aucun effet à Musashi. De plus, c'était contre les principes de la Voie d'aimer ou d'avoir des pensées perverses pour quelqu'un. Aimer un autre être n'était qu'une source de problèmes, faisant souffrir les hommes et les affaiblissants, chose impensable pour un Samouraï. Ce dernier joignit ses mains et présenta ses respects à la demoiselle en hochant légèrement la tête. Elle répliqua en voulant lui serrer la main mais il ne sut que faire à cet instant, ce geste de salutation n'étant pas de coutume sur ce continent. Un léger blanc passa avant que la femme rangea sa main dans l'une de ses poches.

    Black Panther _ Haha, pas de soucis, je m'y suis habitué depuis que nous sommes arrivés ici. Appelle moi Kelsy Jensen, c'est mon vrai nom.


Elle l'emmène dans la salle et lui montre un peu tout le matériel. Ici, pas de tatamis ni de bokkens, juste un petit ring d'entraînement, des outils pour la musculation et des sacs remplis de sables accrochés au plafond. Sans perdre un instant, elle s'approcha de l'un des sacs de frappe et mit un peu de distance avec lui. Elle se mit en position et c'est alors que Musashi reconnut la pose qu'elle prit, c'était celle qu'elle avait prise pour effectuer son Toteikikan qui avait bloqué un bon moment la respiration du Samouraï.

    Kelsy Jensen _ Je vais te montrer la vraie puissance de mes poings. En combat, je me retiens pour ne pas tuer mon adversaire.


D'un bond, elle fonça sur le sac de frappe, bras plié avant de le tendre violemment. A la grande surprise de Musashi, l'objet était craqué voire explosé étant donné que du sable s'écoulait de tous les côtés. Si elle n'avait pas retenu son coup la veille, le torse du gaillard aurait été défoncé, laissant à l'air libre ses entrailles et le menant à une mort lente et douloureuse s'il n'était pas tué sur le coup.

    Musashi _ Impressionnant.
    Kelsy Jensen _ Pour avoir résisté à cette attaque, j'ai envie de te l'apprendre. A condition que tu me montres tes techniques de pieds, ils étaient vraiment puissants et très précis. Ça pourrait m'être utile pour mes prochains matchs.
    Musashi _ Volontiers.


Plusieurs fois et durant plusieurs heures, la jeune femme reprit son disciple sur ses placements aussi bien du corps que du bras. L'attaque devait être aussi précise que possible pour frapper le point le moins résistant du torse et créant ainsi un blocage de la respiration, voire le déchirement de la peau et l'éclatement des organes internes. Bien que frêle, musclée mais pas trop, cette femme avait une force de colosse, supérieure à celle de Musashi sans conteste. Il n'en était pas jaloux, loin de là, elle avait juste travaillé une partie de son corps sans s'attarder sur le reste mais cela était tout à son honneur, elle était très forte. Le Samouraï lui était plus équilibré, possédant un corps harmonieux dans le sens sain et développé de la même manière partout. De nombreuses fois, l'homme s'entraîna en tapant dans le sac de sable mais rien n'y faisait, il ne craquait pas. Ce n'était pas aussi évident que cela le paraissait. Les exercices étaient intenses et la coach ne reculait devant rien pour que son élève puisse comprendre et effectuer parfaitement cette prise de catch. Elle n'hésitait pas à faire travailler Musashi sur les barres de tractions, de musculation ou à lui faire faire des pompes pour augmenter, bien que temporairement s'il ne le faisait pas régulièrement, sa force musculaire. Après une journée harassante, l'homme parvenait à peine à craquer le sac, laissant s'échapper un fin filet de sable sur le sol.

    Kelsy Jensen _ C'est déjà ça ! Tu as compris comment la prise fonctionne ! Il ne te reste plus qu'à muscler tes bras comme les catcheurs pour vraiment utiliser cette attaque à son plein potentiel. Je n'ai plus rien à t'apprendre sur le Toteikikan ... Désormais, c'est à toi de me montrer tes fameux coups de pieds !


N'en ayant jamais assez l'un et l'autre, ils travaillaient jusque tard dans la nuit pour perfectionner chacun leurs techniques de combat au corps à corps. Ils étaient tous les deux des bourreaux du travail, cherchant la moindre excuse pour s'entraîner et améliorer leur style. Honorant sa promesse, Musashi apprit à Kelsy plusieurs de ses coups avant de la quitter au petit matin.
Il était temps pour lui de reprendre son périple, grandit d'une expérience enrichissante et de nouvelles connaissances, aussi bien stratégiques que géographiques sur ce nouveau continent.


    Musashi, pensée _ Une drôle de culture ces gens, mais ils ont une véritable force de combattant. Ce sont des titans ...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Flashback | The show must go on !   Mar 7 Aoû - 11:33

Technique validée

Musashi : + 42XP

Félicitations ! Bel effort d'écriture dans un contexte auquel on ne s'attend pas.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Flashback | The show must go on !   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-