Partagez | 
 

 Une rencontre des plus surprenantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Une rencontre des plus surprenantes    Dim 5 Aoû - 2:03

Deux jours étaient passés depuis l'incident dans les bas quartiers du village caché des nuages. Akimitsu s'était pris une chambre dans un hôtel non loin du centre. Il attendait que l'administration du village lui assigne un appartement dans les quartiers de résidence des shinobis. Depuis son départ du quartier général des forces de police, le jeune médecin en avait profité pour visiter le village et tous ses environs. Il avait eu le loisir d'observer mille et une merveille que ce soit le centre du village, le temple du Raikage ou encore le quartier commerçant. Tout lui semblait beau et majestueux mise à part bien sur les bas quartiers qui semblaient être la honte du village dont personne n'aimait parler. Durant ses visites, il avait beaucoup repensé aux événements qu'ils l'ont conduis jusqu'ici. Tout d'abord l'attaque du village de son enfance où il a appris à ce conduire comme un être humain et découvert ce qu'était prendre soi des autres. Naturellement les souvenirs du village firent revenir ceux de son père. C'est très certainement grâce à ce père adoptif qu'il en est là aujourd'hui. La meute de loup n'était bien sur pas en reste. Toboe était là à chaque moment de sa vie pour lui rappeler. Comme un film qui ne pouvait s'arrêter il repensa à cette journée si particulière où un homme de Kumo lui accorda le droit de rejoindre le village en tant que ninja. Tous ces souvenirs conduisaient inéluctablement le jeune homme à penser à ses rêves. Il rêvait de devenir un shinobis capable de protéger les autres aussi bien que son père qui avait protégé les habitant du village lors de l'attaque. Mais ces derniers temps, un autre rêve prenait forme à son tour : l'espoir de découvrir ses véritables origines. Cependant dans l'état des choses, Akimitsu ne pouvait même se protéger lui même. C'est donc pour cela qu'il décida que la journée de demain serait consacrée à l'étude de l'art ninja. L'aspirant ninja alla donc se coucher dans cette perspective. Et comme chaque jour le soleil se leva sur le village caché du pays de la foudre. Ce matin, le jeune homme décida de se rendre à l'académie ninja afin de prendre contact avec la sphère éducative du village mais également afin de voir qu'elle était la masse de donnée médicale que disposait la bibliothèque. Akimitsu rentra dans l'académie accompagné de son fidèle Toboe qui le suivait partout. Il se dirigea ensuite vers le secrétariat afin de se renseigner et pourquoi pas recevoir un plan des infrastructures. Malheureusement pour lui personne n'était de garde ce matin là, le jeune aspirant n'avait pas trop le choix et s’apprêta à sortir lorsqu'il entendu une douce et ravissante voix.

Inconnue : Bonjour, tu dois être Akimitsu Sasmiza. Ce médecin de campagne qui désire devenir ninja. Et oui... comme tu vois les informations vont plus vite que la foudre dans notre village. Je me présente Yoigoshi Ibaru, je suis professeur de médecine et maniement d'arme.

Le jeune Sasmiza restait sans voix face à une tel beauté qu'il n'hésita pas une seconde à observer sous toutes les coutures. Il n'avait jamais vu une tel femme dans toute sa vie mais il ne fallait pas qu'il se fasse des idées. Elle allait très certainement devenir son professeur de médecine dans les jours qui venaient. Akimitsu devait donc rester professionnel et répondre le plus rapidement possible car cela faisait déjà plusieurs seconde voir deux dizaine de seconde qu'il était rester sans voix. Il se décida sans avoir une certaine difficulté à articuler : Enchanté...

Ce fut ensuite en l'espace d'un éclair qu'il reprit ses esprits et s'exprima de manière franche et directe : Echanté professeur, c'est effectivement moi et voici Toboe mon fidèle compagnon si l'on peut dire. Même si pour lui et moi, on se considère plutôt comme des frères. Médecin de campagne ? Oui, on peut dire ça... j'ai plutôt appris mes bases sur le tas et dans les livres de mon père. Je suis ce que l'on peut appelé un autodidacte. En parlant de ça, vous savez où je peux trouver la bibliothèque ?

Yoigoshi répondit de manière calme et détendue, armée d'un sourire tout simplement ravageur. Bien sur mais tu seras très vite confronté à un problème. J'ai entendu dire que tu savais maîtriser la technique d'Hachidori, le colibri mais en ce qui concerne le reste de notre savoir tu devras maîtriser ton chakra bien mieux que ça. Allez suis moi, nous allons voir où tu en es dans ce domaine.

Il ne serait pas exacte de dire qu'Akimitsu avait suivis la jeune femme comme un petit chien au aboie mais nous n'en étions pas très loin. Le jeune homme la suivait et ils partirent en direction du parc de Yumekuteka. Ce parc était tout simplement magnifique. Akimitsu n'en avait jamais vu d'aussi splendide. Il avait réellement tout pour plaire : de large espace vert accompagné de fontaine très variée et le soleil n'écrasait pas la végétation de sa chaleur parfois étouffante. En d'autre terme, c'est le genre d'endroit où le médecin pouvait passer la plus grande partie de sa journée. Il avait bien entendu eu l'occasion d'y passer quelque heure lors de sa visite complète du village. Il y était resté pour simplement flâner dans les ruelles du parc à observer quantité de villageois qui se laissait aller à leur loisir. Pour simplifier les choses, ce lieu était vraiment un atout majeur pour le village caché des nuages et ne pourra pas être égalé durant un bon moment. Les trois individus qui avaient pénétré dans le parc s'arrêtèrent devant une fontaine assez calme. Les jets d'eau étaient relativement calme voir même absent. La fontaine était principalement constituée d'un grand bassin et de poisson de toute sorte, une grande biodiversité pour un lieu atypique. La jeune femme s'arrêta sur un banc et pris place comme si elle avait l'habitude de s’asseoir à cette endroit précis lorsqu'elle venait dans le parc. Elle commença à observer le bassin et afficha un large sourire. Akimitsu avait vraiment du mal à la voir comme son enseignant, il était assez épris par sa beauté et son charme. Il se plaça devant elle et lui rendu son sourire. Toboe, quand à lui s'était couché en dessous du banc juste derrière les jambes de la jeune femme. En ce qui concernait son compagnon, la jeune femme était totalement adoptée. Il la voyait vraiment comme une amie et se doutait des sentiments qu'éprouvait Akimitsu pour la jeune femme. Ils avaient plus ou moins le même âge ce qui devait certainement être perturbant pour elle. Un étudiant de cet âge s'était certainement du jamais vu dans le village. Après quelque dizaine de seconde sans rien dire et à se regarder mutuellement, Yoigoshi se leva et monta sur le bassin. Elle marcha ensuite jusque le centre toujours armé de son sourire ravageur. Akimitsu, lui, était complètement désemparer non seulement il fut totalement désorienté par son enseignante dans les premiers instant de leur rencontre maintenant il admirait, en ce qui le concerne, une prouesse... Elle marchait sur l'eau bon sent !

Ibaru avait constaté le choc du jeune médecin ce qui ne l'étonna pas vraiment. Elle se doutait bien qu'il n'avait pas encore vu l'art ninja à l’œuvre. Elle commença alors ses explications d'un ton calme et posé :
Je présume que tu sais déjà que les shinobis tirent leur force de la maîtrise du chakra qui coule en eux. C'est cette maîtrise qui fait la différence entre nous et de simple guerrier armé d'épée et de lance. Le chakra est constitué de deux énergies que le corps humain crée à chaque instant de son existence. Ces énergies sont l'énergie physique, générée par les cellules du corps, et l'énergie spirituelle qui est acquise au fur et à mesure de ton expérience et de tes entraînements. On peut donc dire que l'énergie spirituelle s'acquière tout au long de sa vie. Néant moins l'équilibre entre les deux doit être total. Il est inutile de générer trop d'énergie physique par une musculation excessive si l'énergie spirituelle ne suit pas. * La jeune femme marqua une pause et observa Akimitsu * Je ne vais pas trop vite ça va ?

Sasmiza avait bien écouté son interlocutrice si bien qu'il n'était plus du tout attentif à sa beauté mais au explication qu'elle donnait. Il y avait tout de même une chose qui était au dessus de tout pour lui c'était le savoir. La connaissance était la clef du monde mais surtout la clef pour protéger les autres. Il la regarda alors droit dans les yeux et affirma avec conviction : Bien sur, la théorie me semble plus simple que la pratique.

Le sourire d'Ibaru qui avait décliné tout au long des explications repris en un instant tout sa puissance. La demoiselle repris ensuite ses explications sur le même ton que précédemment : Effectivement c'est souvent le problème que rencontre les étudiants. Ils n'ont pas la maîtrise du chakra qu'il coule en eux. Bien qu'il soit généré automatiquement entre guillemet, c'est une autre paire de manche que de le maîtriser. C'est pour cela que l’exercice que l'on va faire maintenant est excellent. Il est non seulement indispensable pour tous les shinobis qui veulent espérer partir en mission mais il est un passage indispensable pour la maîtrise complète de son chakra. Je vais donc te demander de venir marcher sur l'eau ! * Elle marqua de nouveau une pause puis repris de plus belle * Bon pour y parvenir, je vais te demander de te concentrer. Il est nécessaire que tu visualise ton chakra. * Alors qu'Yoigoshi expliquait la théorie sur cette technique, Akimitsu s’exécutait et faisait étape par étape ce qu'elle disait. * Lorsque tu seras parvenu a voir ton chakra, tu dois essayer de le faire jaillir par la plante de tes pieds. Je ne saurais trop te conseiller d'enlever tes chaussures pour ce petit exercice. Le défis dans cette technique réside tout simplement dans la dose de chakra à faire jaillir de la plante de tes pieds mais surtout à la maintenir à la bonne dose de manière continue. C'est toute la complexité de cet exercice mais c'est ce point qui sera l'élément provocateur pour la maîtrise de ton chakra. Il est également important à signaler qu'il ne s'agit pas d'une surface solide donc l'exercice est bien plus complexe puisque d'habitude on demande aux étudiants de trouver leur marque sur des solides. Mais je te sent suffisamment conscient de ton corps pour pouvoir sauter cette étape. Après tout, l'hachidori nécessite une assez bonne maîtrise de son chakra. Allez vas y essaie.

Le jeune ninja médecin ne se lança pas immédiatement dans l'aventure. Après tout ce n'était pas vraiment son style. Il était plutôt du genre à réfléchir six fois avant d'agir pour prendre la meilleur solution qui s'offre à lui. Il décida donc de commencer par le début de l'histoire : Le Chakra ! C'était la base de tout. L'aspirant du village caché des Nuages en avait déjà pris conscience durant sa première tentative pour la technique Hachidori lors de l'attaque de son village d'adoption. Cependant ce n'était pas sensiblement la même chose. Il avait basé cette technique sur une émotion forte, l'amour des autres. Pour lui, ce qui faisait fonctionner sa technique ce n'était pas vraiment son chakra mais l'amour qu'il portait envers son prochain et qu'il voulait à tout prix protéger du malheur. Le chakra était donc maîtriser par un outil et maintenant Akimitsu devait sans défaire. Il n'était pas nécessaire à l'accomplissement des techniques ninjas et en mission ressentir des sentiments peut mené l'équipe à sa perte. L'élève agit donc comme lui avait conseillé son professeur. Il ferma les yeux et se concentra sur son chakra. Peu à peu, il commença à comprendre ce qu'elle disait. Il ne visualisait pas vraiment le chakra ce serait impossible mais il le sentait l'envahir. La puissance de cette sensation était sans précédent pour l'enfant loup. Il la laissa l'envahir et pénétrer chacune des cellule de son corps afin de mémoriser cette sensation dans la mémoire chimique des cellules. Afin de bien maîtriser chacune des étapes, Akimitsu prenait le soin de recommencer plusieurs les mêmes opération. C'est ainsi qu'il rouvrit les yeux pensa à autre chose afin que la puissance ce dissipe. Durant ce moment, son regard se portait inexorablement sur Yoigoshi. Elle lui rendait sans sourciller son regard et l'observait soigneusement. On pouvait même se demander si elle ne ressentait pas tout ce qui se déroulait au sein du corps d'Akimitsu puisqu'elle affichait peu à peu une attitude sereine et sur d'elle. Ce n'était pas sans rassurer le futur ninja médecin. Il recommença une dernière fois la première opération. Il y parvenu sans la moindre difficulté et la sensation de puissance l'enveloppa. Enfin prêt pour passer à la prochaine étape, Akimitsu laissa s'échapper cette puissance nommé chakra par la paume de ses mains dans un premier temps. Il observa alors une aura bleuté se former tout au tour d'elle. C'était vraiment impressionnant tout du moins pour l'enfant loup qui resta sans voix. Toujours dans une attitude scientifique, il se mit à analyser attentivement les réactions de son corps face à un tel phénomène. Naturellement la prochaine étape était bien sur de faire jaillir le chakra par la plante des pieds. Ce procédé fut des plus simple à réaliser et le chakra s'enroula ensuite au tour des pieds du jeune homme. Bien que tout cela fut relativement simple à assimiler. Cela faisait tout de même deux heures qu'ils étaient là à « s’entraîner ». Curieusement, ce lapse de temps ne choqua pas Yoigoshi qui restait de marbre au centre du bassin. Les poissons continuaient à nager comme ci elle n'avait aucune incidence sur l'eau du bassin, malgré le fait qu'elle marchait dessus. Akimitsu monta sur le rebord de la fontaine et observa calmement l'eau. Le jeune garçon avait été instruit par son père adoptif et avait tout de même des base dans plusieurs matières différentes. Le ninjutsus n'avait pas été l'une de ces matières bien qu'il avait consulté plusieurs livres sur ce sujet. Selon ses analyses, il devait dégager une dose de chakra par ses pieds qui allait amoindrir le poids qu'il avait. C'était son poids qui provoquait son entrée dans l'eau. Par exemple, une feuille trop légère ne pouvait pas pénétré l'eau sans aide extérieure. Après un instant de réflection, Akimitsu se jeta à l'eau si l'on pouvait dire. Son chakra enveloppa la plante de ses pieds une dose suffisante selon lui pour qu'il puisse marcher sur l'eau. Le jeune homme s'écrasa dans l'eau comme tous les étudiants au monde avant lui. Il avait éjecté beaucoup trop de chakra et avait troublé la surface de l'eau. Ce phénomène entraîna par la suite de légère vague qui déstabilisèrent l'aspirant shinobis. Yoigoshi éclata de rire et regardait Akimitsu nager avec les poissons.

Le médecin était plutôt bon joueur et afficha un large sourire puis regarda la splendeur de son enseignante. Elle était encore plus jolie lorsqu'elle riait de bon coeur. Piquer dans sa virilité, Akimitsu porta ses cheveux en arrière et s'exclama :
Ca te fait rire ? Alors rejoint moi !

L'aspirant ninja se jetta alors vers la demoiselle et essaya brièvement de l'attirer dans l'eau. Malheureusement pour lui, elle était bien plus maline que ça. Elle fit un léger bond en arrière et Akmitsu s'écrasa une nouvelle fois au fond de l'eau. Par chance, il savait nager sans la moindre difficulté. Il revint au bord du bassin et répéta l'opération plusieurs fois sans grand succès. Il comprit alors que ca ne servait a rien de s'élancer dans l'eau d'un seul bond. Il était préférable d'y aller calmement. Il posa un pied sur l'eau et régula le chakra afin qu'il puisse tenir dessus comme s'il posait son pied sur un muret. Très doucement, il prit appui sur cette surface et augmentait progressivement la dose de chakra qu'il déployait. Akimitsu s'y prenait de la bonne façon puisqu'au final les résultat était là. Il tenait sur l'eau plutôt mal à droitement au début. Au fur et à mesure qu'il marchait l'eau, il prenait de l'assurance et parvenait même à faire de petit bond. Pour Yoishiga, la technique était entièrement maîtrisée, bien qu'elle nécessitait un peu plus d'entraînement et de pratique surtout. La seul chose dont elle ne se doutait pas s'était l'action qui allait suivre cette victoire. Toboe sauta dans le bassin tel un éléphant sautant dans une mare. Pris de court, les deux shinobis tombèrent au fond de l'eau à peine à quelque centimètre l'un de l'autre. Akimitsu releva alors une mèche de cheveu d'Yoigoshi qui cachait son visage.

Le jeune homme osa ensuite un commentaire qui allait être plutôt révélateur sur ses sentiments :
Ne t'en fais pas sa ne gâche en rien ta beauté.

Le tutoiement entre les deux individus étaient venu de lui même sans qu'aucun des deux interlocuteurs ne le remarque. La demoiselle sourit brièvement avant de fusiller du regard le loup qui avait osé un tel affront. Les trois individus sortirent de l'eau et se regardèrent pour ensuite éclater de rire de bon coeur. Jusqu'à ce que Toboe décide de se sécher de la même manière qu'un chien. Il aspergea littéralement toute l'assemblée. Akimitsu posa sa main sur la tête de l'animal et porta son visage au même niveau que le sien avant de la caresser de bon coeur.

Yoigoshi : Ah... c'était un coup monté ! Messieurs vous le regretterez amèrement ! Dit-elle avec un ton moqueur. Elle prit ensuite place sur le banc où vint s’asseoir quelque instant plus tard le Sasmiza.

Il prit soin de regarder l'heure et il était un peu tôt pour aller dîner. Il décida donc de faire une petite proposition : Est-ce qu'un restaurant t’intéresse pour ce soir ? Çà me permettrait de me racheter par rapport à l'attaque sanguinaire de mon compagnon.

Navré mais ce soir j'ai une réunion mais soit ici demain matin au alentour des huit heures. Nous passerons à la deuxième partie de l'entraînement. Dit-elle d'un ton froid et sérieux. Certainement afin de s'aménager du temps pour réfléchir à la situation. Il n'était pas très facile d'entreprendre de pareil relation avec un étudiant. Cela pouvait se comprendre même si cet étudiant avait quasiment le même âge qu'elle. Malgré ça, ils avaient tout les deux de nombreux points communs mais laissons le temps au temps comme on dit.

Spoiler:
 
Daiisu Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Une rencontre des plus surprenantes    Lun 6 Aoû - 21:24

Akimitsu Sasmiza (Niveau 2)
: +0% Bonus Inclus
: +25 XP

Pour te répondre je dirais qu'elle n'est pas aux anges, mais que pour le moment, elle se souviendra de ton nom (rien de plus pour l'instant.)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La langue française est ses curiosités...
» Des retrouvailles surprenantes ! [Elena & Ambre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Kumo-