Partagez | 
 

 Un quelque chose à manger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Un quelque chose à manger   Lun 3 Sep - 23:29

Spoiler:
 

Nokodai se promenait en ville le nez à l’affût d’une odeur qui ferait saliver ses papilles. Bien que beaucoup de restaurants étaient installés sur la place du marché, aucun ne semblait attirer son attention immédiate… Son ventre avait faim pour un diner de roi, mais son portefeuille, lui, criait gare à tout ces restaurateurs qui ne cherchaient qu’à mettre la main dans celui-ci! Après quelques minutes à fureter dans les allés sinueuses du marché de Kumo, il trouva finalement un fumet délicat qui le somma d’entrer. Un petit restaurant comme n’importe quel autre : un simple rideau en guise de porte, un insigne en bois, aucune fenêtre et un fort parfum de bouillon de ramen. Une fois à l’intérieur, le style classique du petit restaurant antique était maintenu à travers les âges. Nokodai s’assit au comptoir et n’eut pas à attendre très longtemps avant qu’un homme bedonnant, dans la cinquantaine, vienne l’accueillir. Si Nokodai se fiait à la pancarte à l’extérieur, son nom devait être Xin, sinon, pourquoi le restaurant s’appellerait "Le bol à Xin"?

Xin: "Alors le jeune, qu’est-ce que ça va être? "

Nokodai: "Un moment s’il vous plait, je n’ai pas encore eût le temps de regarder le menu, mais est-ce que vous pourriez m’apporter un peu de saké s’il vous plait?"

Xin: "Ouais, mais t’es pas un peu jeune pour ça? Bah et puis après, y’a jamais d’autorité qui vient aussi."

L’homme parti donc à l’arrière chercher un peu de saké pour son client, mais prit le temps de s’occuper de ses bouillons qui étaient sur un feu très délicat. Pendant ce temps, Nokodai fouillait dans le menu et se rendit compte que malgré les six pages du menu, il n’y avait que des ramen dans cet établissement. Étant un des plats favori du genin, celui-ci n’en fit pas un plat. Se perdant dans le choix sans borne, le restaurateur eût le temps de revenir avec le saké dans deux petites coupoles avant qu’il ne finisse de faire son choix. L’homme bedonnant donna la première coupole au jeune avant de s’installer à côté de lui avec la deuxième. Prenant une gorgé de saké, le restaurateur commença à expliquer le fonctionnement du restaurant au nouveau client.

Xin: "Comme t’es nouveau, j’vais t’expliquer comment sa marche. Alors t’as les nouilles sur les trois premières pages, les bouillons sur la page quatre et les garnitures sur les deux dernières."

Il fit une pause pour prendre une nouvelle gorgé de saké.

Xin: "Ensuite, c’est toi qui voit, il y a trois grosseurs de bol. Le petit tu peux prendre deux garnitures et, le moyen, trois. Pour le gros bol, c’est différent. On l’appelle le bol du défi et si tu le mange en entier, c’est gratuit! Mais j’te préviens le jeune, jamais tu vas être capable. Tu vas devoir prendre cinq garnitures différentes dans ce repas là. Alors t’as fait ton choix?"

Prenant la dernière possibilité de repas comme un défi lui étant personnellement lancé, il accepta avec courage ce dernier.

Nokodai: "Si c’est comme ça, je vais te montrer que je suis capable. Je vais te prendre un grand bol de tonkotsu avec des nouilles yi mein… Pour les garnitures… Hummm… Je vais te prendre ça avec du yakibuta, un onsen tamago, du kamaboko, du shiitake et des negis."

Xin: "Oh! Tu mets pas les chances de ton côté l’jeune, c’est lourd comme ramen ça! J’ai bien hâte de voir comment tu vas te débrouiller..."

Alors que Nokodai prenait sa première gorgé, Xin se leva et bu d’un trait le reste du saké dans sa coupole. Pendant qu’il se dirigeait vers ses cuisines, il se fit interpeller par son client.

Nokodai: "Une seule question avant que tu t’en aille, pourquoi est-ce que je suis le seul client dans le restaurant? C’est tout le temps comme ça?"

Xin: "C’est parce que les jeunes sont à l’école et qu’les vieux viennent seulement tard le soir."

Ça répondait bien à la question de Nokodai. En attendant son plat, il laissa ses pensées errer, mais fût sorti de celles-ci lorsqu’il entendit quelqu’un entrer dans le petit restaurant de ramen.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Place du Marché-