Partagez | 
 

 [Entraînement] La puissance de l'esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Entraînement] La puissance de l'esprit   Mer 5 Sep - 22:23

Cela faisait maintenant quelques mois que Nokodai fréquentais la bibliothèque sur une base régulière. Il s’était découvert un côté studieux qu’il n’aurait jamais pensé posséder à son entré au village ninja de Kumo, mais il avait trouvé en ces lieux une source presque inépuisable sur un sujet qui le passionnait plus que tout : le taijutsu. Il voulait tout savoir de cet art méprisé des ninjas, un art utilisé seulement en cas d’extrême nécessité. Pourtant, l’histoire avait vu quelques prodiges s’illustrer par leur maniement habile du taijutsu, mais le village caché favorisait beaucoup l’apprentissage de l’eisei, ce qui lassait que peu de place pour l’apprentissage des autres arts. Nokodai, lui, se mit en tête de devenir un de ces prodiges qui se distingue par leurs connaissances et leur utilisation de l’art du corps à corps, mais pour ce faire, il devait avoir les capacités physiques pour se démarquer. Les livres et les discussions l’emmenèrent à découvrir des choses que jamais il n’aurait cru possible… L’ouverture de porte était une technique qu’il voulait à tout prix maîtriser, mais les instructeurs de l’académie étaient très clairs ; il n’était pas encore prêt physiquement et mentalement pour ce genre secret. De plus, aucun des enseignants n’avaient cette technique dans leur répertoire, ce qui rendrait la tâche d’apprentissage de Nokodai beaucoup plus difficile.

Un autre point que personne n’avait pensé bon de lui dire ou de l’orienter dans cette direction était les écoles de taijutsu réparti à travers le pays… Mais après quelques essais d’avoir une permission pour sortir du village pour chercher ces dîtes écoles, il comprit que tant et aussi longtemps qu’il serait genin, le village serait pour lui une prison beaucoup plus qu’une maison. Il ne voulait pas pour autant déserter Kumo, il savait bien que sa vie prendrait une tournure de chasse à l’homme s’il faisait cette erreur. Suite à plusieurs heures dans la bibliothèque, beaucoup de temps à glander des informations ci et là et à acheter des ouvrages étant écris par des voyageurs, le jeune homme avait réussi à établir une liste des écoles de taijutsu. Certaines étaient très loin, d’autre enseignaient des styles de taijutsu qui ne se mariaient pas avec son comportement impulsif et violent. Deux écoles avaient attiré son oreille plus que les autres celles-ci se concentrait sur la force physique et la résistance du corps. Nokodai ne se décourageait par de toutes les étapes qu’il aurait à franchir avant de pouvoir faire parti de l’école des six lions ou de l'école secrète Gaeshi. Il lui faudrait devenir chuunin, obtenir une permission de quitter le village pour une durée non déterminé et, ensuite, trouvé l’endroit exact de ces lieux d’apprentissages qui ne figuraient sur presqu’aucune carte. Le genin devait donc se concentrer sur les deux premières étapes pour un jour pouvoir réaliser son rêve… Et il avait trouvé la manière parfaite pour se faire remarquer par les autorités du village et prouver la force par la même occasion. Il voulait maîtriser les portes pour avoir accès à une force, une rapidité et un prestige sans égal. Bien sûr, cela ne se ferait pas du jour au lendemain, mais durant tous ces entraînements acharnés pour agrandir son répertoire, il ferait un effort pour se rapprocher de l’ouverture des portes.

Un autre bonus qu’il avait reçu de ses visites fréquentes de la bibliothèque fût l’amitié de la bibliothécaire. Saaya Sachiyo était une femme dans le début vingtaine, toujours bien habillé, discrète et amicale. Nokodai l’appréciait largement pour son habilité à toujours trouver le livre qu’il avait besoin, et ce, au bon moment. S’il avait apprit autant en si peu de temps dans ce lieu, c’était principalement dû à son travail acharné pour le jeune homme. Le genin ne savait pas pourquoi cette femme c’était autant démené pour l’aider, mais il en était reconnaissant. C’est aussi elle qui l’avait mit en contact initialement avec le personnel enseignant de l’académie. Malgré le fait que Nokodai était un personnage considérablement solitaire, il avait eu à rencontrer cette belle dame dans des restaurants ou au parc à l’occasion, car elle ne travaillait pas tout les jours. Les rendez-vous ne le dérangeait pas nécessairement, cependant le fait d’être assis durant de longue période de temps n’était pas dans son habitude et il aimait bien mieux être en train de muscler son corps que de siroter une tasse de thé. Aujourd’hui, le livre qu’elle lui avait apporté contenait une technique de protection… Peut-être que ce n’était que du hasard, mais ces derniers temps, les volumes qu’elle lui choisissait arborait des mesures de défense uniquement. Un rapide survol de l’ouvrage lui fit découvrir la nature de cette défense.

Nokodai: "Encore une technique de défense?"

Saaya: "Le kai pourrait te sauver la vie, tu sais?"

Nokodai: "Probablement… Mais encore faudrait-il que quelqu’un réussisse à rentrer dans ma tête, ce n’est pas évident ou, même, commun."

Saaya: "Beaucoup plus commun que tu ne pourrais le penser, le genjutsu est très utilisé par les ninjas et un bon utilisateur peu te mettre K.O. sans même lever le petit doigt."

Nokodai: "C’est bon, ça me va. De toute façon, je ne remets pas en question les techniques que tu veux que j’apprenne, je veux tout apprendre de toute façon… Mais si tu peux, j’aimerais du taijutsu la prochaine fois."

Saaya: "Oui, oui, je te le jure. Pour ce qui du kai, j’ai une bonne façon pour toi de t’entraîner."

Elle lui fit un clin d’œil, étant sûre que sa façon allait intéresser son interlocuteur. L’ayant épié plusieurs fois durant ses pratiques, elle savait très bien comment il se poussait toujours à bout.

Saaya: "Va apprendre à faire le kai et une fois que tu sera assez sûr de toi, va assister au cour de Kusari Toukotsu. Il choisit toujours un étudiant dans la classe pour tester le genjutsu qu’il enseigne. Tu n’auras qu’à te porter volontaire et utiliser le kai pour t’en sortir, qu’est-ce que tu en dis?"

Nokodai: "Brillant, je n’en attendais pas moins de toi! Bon, j’y vais, j’ai déjà des fourmis dans les jambes! A plus!"

Saaya fit simplement un signe de la main en guise de salutation et attendit qu’il soit sorti avant de souffler tout bas.

Saaya: "Fait attention a toi Noko…"
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Kumo-