Partagez | 
 

 Armurerie de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

MessageSujet: Armurerie de Konoha   Mer 16 Mar - 1:23

Rappel du premier message :

1) Les Armes de Corps à Corps :

Poing Kunai : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Transpercer
Votre Critique est augmenté de 5% lorsque vous frappez avec.

Yari (Épieu) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 70 £
Attaque : 11
Capacité spéciale : Empalement
Lorsque vous attaquez avec, vous prenez en compte la FOR de votre adversaire (jusqu’à un maximum de votre FOR+10) et non la votre pour le calcul des dégâts.

Bo (Bâton): [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 70 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Enchaînement
Lorsque vous déclarez une attaque avec, vous avez 15% de chance de frapper une deuxième votre adversaire, durant la même action. Si vous réussissez, vous avez alors 10% de chance de frapper une troisième votre adversaire, durant la même action.

Tegaki (Griffes de Métal) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 100 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Entaille.
Si vous parvenez à blesser avec l'arme, l'Evasion adverse est réduite de 5% pour 2 actions.

Wakizashi : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 120 £
Attaque : 17
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le wakizashi et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 10% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire effectuer une nouvelle attaque au wakizashi durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse.

Nunchaku : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 220 £
Attaque : 19
Capacité spéciale : Coups Rapides
Vous frappez rapidement tout autour de vous, avec vitesse et précision. Si plusieurs adversaires vous entouraient, ils sont tous touchés par vos coups. Pour chaque coup ainsi porté, les adversaires voient leur possibilité d'esquiver l'attaque augmentée : +10% en Évasion pour le deuxième, +20% en Évasion pour le troisième. Maximum : 3 adversaires.

Katana : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 300 £
Attaque : 22
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le katana et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 10% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire effectuer une nouvelle attaque au katana durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse.

2) Les Armes de Jet :

Petit Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 15 £
Attaque : 12
Capacité spéciale : Aucune

Kaginawa (Grappin) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 30 £
Attaque : 13
Capacité spéciale : Harpon
Si vous infligez des dégâts avec le grappin, vous pouvez décider de ramener votre adversaire au corps à corps.

Remarque :
- Lorsque vous utilisez la Kaginawa, il reste dans vos mains, toutefois, il vous faut dépenser une action pour rembobiner le grappin et pouvoir l'utiliser de nouveau, même si vous avez ramené votre adversaire au corps à corps.
- Vous devez spécifier dans votre déclaration si vous souhaiter amener votre adversaire au corps à corps ou non. Le déclenchement de cette capaicté ne coûte aucun point d'action.

Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 40 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Aucune

Fuuma Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 100 £
Attaque : 20
Capacité spéciale : Aucune

3) Les Armes Mixtes:

Senbon (Aiguilles) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £ (Prix d’un paquet de 5 unités, ne peut être achetée à l’unité)
Attaque : 9
Capacité spéciale : Coup fatal
Si une aiguille est lancée en Critique, elle inflige 5 dégâts supplémentaires.

Kunai : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Aucune

Bolas : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 90 £
Attaque : 17
Capacité spéciale : Entrave (uniquement à distance)
Si votre DEX est supérieure à l’AGI de votre cible, l’attaque du bolas est divisée par 2. Le bolas s’enroule autour de ses jambes et le fait tomber. L’adversaire ne peut plus effectuer d’esquive, son Evasion est réduite à 0 et il ne peut plus engager de corps à corps pendant 2 actions. S’il avait déclaré une esquive ou un engagement au corps à corps après la résolution du bolas, cette action est perdue.

Kusarigama (Chaîne) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 250 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Lacération (uniquement à distance)
L’attaque de votre chaîne passe à 24. Il vous faudra toutefois passer une action à rembobiner votre chaîne pour pouvoir la réutiliser à distance.

Bakuretsufuu (Note Explosive) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 180 £
Attaque : 50 (bonus de 10 dégâts non prévenables)
Spécial : doit être collée sur l'adversaire, ou sur une surface du terrain. S'active après 2 PA, ou après avoir dépensé 20 MP auquel cas elle explosera immédiatement.
Capacité spéciale : Coup Double (uniquement à distance)
Vous pouvez attacher votre Note à un Kunai et l'envoyer à l'adversaire pour un seul PA. Les dégâts du Kunai seront pris en compte, il n'est pas détruit par l'explosion. Nécessite un Kunai. Usage unique par combat.

Kyoketsu Shoge : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 400 £
Attaque : 21
Capacités spéciales : Frappe circulaire ou Frappe précise - Vous ne pouvez pas utiliser les deux en même temps. Les deux capacités ne peuvent être utilisées qu’à distance.
Frappe circulaire : Vous pouvez toucher jusqu’à deux cibles à distance.
Frappe précise : Votre critique est augmenté de 10%.

Toutes les armes vous sont vendues à la qualité FQ (Faible Qualité)

Armes Spéciales de Konoha


Shaken : Les Shaken sont des étoiles de lancer à quatre branche, de tailles diverses. Plus efficace qu'un Fuuma, ils ne sont pourtant pas autant utilisés car ils nécessitent un certain savoir-faire. L'arme a la propriété de revenir en main, quand elle est correctement lancée, ce qui permet de l'avoir presque toujours sur soi.
Prix : 700£
Attaque : 23
Prérequis : DEX 20
Capacités spéciales :
- Récupération : L'arme revient en main une action après avoir touché, ou non, sa cible. Si l'arme a été déviée par une technique, elle retombe par terre.
- Shuriken : Le Shaken appartient à la famille des Shuriken. Les techniques qui utilisent cette famille exclusivement peuvent donc être appliquées au Shaken.

Citation :
Améliorations :
- MQ : Prix : 100£ - Attaque +3
- HQ : Prix : 300£ - Attaque +2
- CQ : Prix : 900£ - Attaque +3
- LQ : Prix : 2700£ - Attaque +4
- SQ : Prix : 8100£ - Attaque +4

Sai : Le Sai a l'apparence d'un petit trident perforant, avec une pointe prédominante sur les deux autres, qui forment une garde très marquée. Deux Sai peuvent être utilisés simultanément, ce qui permet d'optimiser sa puissance. De plus, l'origine de l'utilisation en combat du Sai étant de lutter contre les katana, ils se révélent particulièrement utiles lorsqu'ils sont confrontés à une telle arme.
Prix : 700£ (l'unité)
Attaque : 18
Capacités spéciales :
- Double : Le Sai a la propriété de pouvoir être utilisé en double. Ainsi, vous serez équipé d'un Sai dans chaque main. Vos coups verront les attaques des deux Sai additionnées.
- Contrer les Katana : La capacité spéciale des Katana et assimilés est annulée. Même s'il s'agit d'un katana à base de chakra. Les coups critiques avec un katana ont une pénalité de 10% par Sai, pour un maximum de 20% si vous avez deux Sai en main.
Note : à la fin du tour, vous devez préciser tenir en main vos Sai pour que le bonus opère. Cela n'empêche pas d'effectuer des signes.

Citation :
Améliorations :
Lame Aigue - Prix : 600£. Attaque +3
Lame Perçante - Prix : 1000£. Attaque +3
Lame Perforante - Prix : 1400£. Attaque +4

Les Parchemins d'invocation


Les parchemins d'invocation servent à stocker des armes pour pouvoir lancer des techniques et des assauts dévastateurs. (Voir [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien])

Parchemin de Petite Taille :
Prix : 100£.
Stockage de 10 Armes.

Parchemin de Moyenne Taille :
Prix : 200£.
Stockage de 15 Armes.

Parchemin de Grande Taille :
Prix : 400£.
Stockage de 20 Armes.

Équipements Divers


Le Fils Ninja :
Prix: 50 £
Utilisations:
- Vous pouvez l’attacher à une arme de jet ou un kunai. Il vous suffira alors d’une action pour ramener votre projectile à vous (à la place de deux, une pour le déplacement et une pour ramasser). Attention, vous devez déclarer lancer le projectile avec le fils ninja.
Remarque : Non combinable avec le grappin
- Requis pour utiliser certaines techniques du Ninjutsu de Combat, ainsi que pour la Kekkai Genkai Iga.
- Seuls les projectiles suivants peuvent être utilisés avec du fil ninja :

  • Petit shuriken
  • Shuriken
  • Fuma Shuriken
  • Kunai
  • Shaken



Les Poisons :
Pour les règles régissant l'usage des poisons, se reporter à la section [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]du Règlement.

Poisons de Type I (Étudiants) :

Aishuu (Douleur) : L'adversaire blessé perds 3 HP non prévenables à chaque action durant 8 actions.
Prix: 60 £

Magotsuku (Trouble) : -10 % en Evasion et en Critique durant 4 actions.
Prix: 100 £

Poisons de Type II (Genin) :

Nekki (Fièvre) : L'adversaire blessé perds 5 MP à chaque action durant 4 actions.
Prix: 140 £

Les Antitodes :

Antidote Type I : annule instantanément les effets du poison de Type I ciblé.
Prix : 100£.

Antidote Type II : annule instantanément les effets du poison de Type I ou II ciblé.
Prix : 240£.

Antidote Type III : indisponible.

Antidote Type IV : indisponible.

Antidote Type V : indisponible.

Les Armures :

Dès que vous rentrez à l'Académie, vous obtenez un Vêtement Léger FQ (Armure : 3).

Citation :
  • Amélioration N°1 - Vêtement Renforcé :
    Prix : 100£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°2 - Tenue de Combat :
    Prix : 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°3 - Combinaison Ninja :
    Prix : 375£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°4 - Cuirasse Ninja :
    Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°5 - Armure Ninja :
    Prix : 750£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

Les améliorations doivent se faire les unes après les autres, en suivant l'ordre indiqué dans la grille.

Les Améliorations :

Pour les Armes:

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 300£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 900£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 2700£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 8100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

Exemple: Un Fuma Shuriken FQ (Faible Qualité) fait 20 de dégâts. Un Fuma Shuriken HQ (Haute Qualité) fait 25 de dégâts.

Pour les Armures:

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 1500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 3500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 10500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

Exemple: Un Vêtement d'Aspirant HQ aura une résistance de 8.

ATTENTION : Seul le [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] fait foi. Pensez à vérifier qu'il n'y a pas d'incohérence avec votre boutique.

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 12 Nov - 3:28

Youso se promenait depuis plusieurs minutes. Il avait fait un tour à la crêperie qu’il préférait, était aller au terrain d’entrainement de Kenjyn vers midi, mais il n’y était pas. Youso n’avait donc pas attendu une minute et partit dans les ruelles. La météo était bonne. Le soleil était très visible et un vent se promenait un peu partout dans Konoha. Une bonne petite marche de l’après midi allait faire du bien à Youso. En marchant vers le parc, il passa devant une affiche où il était marqué :

Mairie de Konoha.

Depuis quand il y avait une mairie à Konoha ? Youso ne l’avait jamais remarqué. Qu’est-ce qu’on y faisait ? Youso avait une envie folle de regarder par une fenêtre, mais il laissa son besoin d’aventure de coter pourreprendre son sérieux et avoir l’air mature. S’était assez difficile pour lui d’avoir l’air mature. Même s’il venait d’avoir seize ans, il avait envie de rire, de faire son gamin et de jouer dans les carrées de sable.

*N’exagère pas quand même… Je n’irais pas dans un carrée de sable.*

Se dit Youso pour lui-même. Tout ce qu’il voulait, c’était de ne plus être le gamin rebelle et immature qu’il avait été avant, sans s’empêcher de faire des blagues et de rire. Il fallait donc trouver une occupation qui lui donnerait l’air d’être un grand garçon. S’entrainer était une mauvaise idée. Il ne faisait que cela depuis un bout de temps et il était exténuer. Une nouvelle technique ? Non, il n’avait aucun goût de revoir Cathimaru, qui elle, était toujours à l’académie. Par contre, il mourait l’envie de s’entraîne aux Shurikens qui l’avaient tant aidé l’or des combats. Mais l’état des Shurikens que Yosuke lui avait donné était tout à fait misérable. La lame était toute rouiller.

*Je n’aurais jamais dû m’endormir sur un tronc d’arbre lorsqu’il pleuvait !*

Peut-être réparer ses Shurikens ou s’occuper un petit peu d’eux serait une bonne idée. Il pourrait même les améliorer pour les rendre plus fort comme ceux de Takame, l’ancien sensei de Nara. En fait, c’était un Kunai que l’Anbu avait. Mais il avait l’air drôlement fort. Youso décida donc d’aller faire un petit tour à l’armurerie, voir si le forgeron pourrait faire quelque chose pour ses malheureuses armes. Peut-être pourrait-il lui donner des trucs ou des informations pour bien les entretenir. L’idée d’aller à l’armurerie était la bonne même si il risquait de tomber sur Kenji en train d’astiquer son fameux Shuriken Fuma qui l’avait aidé pour la première fois contre les serpents de la zone interdite.

Youso, qui était maintenant devant le parc, tourna à gauche pour se rendre à l’armurerie. Elle était très proche de là où il se tenait. Elle était sur la prochaine rue à droite. Même si ça ne faisait que la deuxième fois que Youso allait à l’armurerie, il se souvenait parfaitement du chemin. L’atmosphère était tellement étrange lorsque Yosuke, Youso et Kenji avait parcouru le chemin pour se rendre à l’armurerie, qu’il avait bien mémorisé cette séquence de vie.

Il était maintenant devant la grande porte qui avait toujours autant l’air antique, mais récente en même temps. Cette bâtisse était si sombre, mais si vivante à l’intérieur. Quand on y entrait, on pouvait penser que toutes les armes installées dans ce bâtiment ont vécu une aventure incroyable, même si elles venaient d’être forgées. Le marchand qui avait accueillit Youso l’autre jour était très sympathique et souriait tout le temps. Ce qui rappela au Shinobi qu’il ne fallait pas se fier aux apparences .D’ailleurs, il y avait un membre dans son équipe qui avait de nombreux préjugés. Cette personne était nul autre que lui. Il avait jugé Kenji sans même le connaître. Ce qui avait déclenché, chez ce dernier une aine envers son compagnon. Mais le jeune étudiant pensait que, d’une façon ou d’une autre, Kenji ne l’aurait jamais apprécié.

Il mit une main sur la poigner et l’ouvrit délicatement. La porte grinçait, mais Youso ne lui porta aucune attention car lorsqu’il eu finit d’ouvrir la porte, il vit la fille qui l’avait injustement attaqué la journée d’avant.

[Youso] Salut…

Dit Youso bêtement, ne sachant pas trop quoi dire.


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 3:38, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 12 Nov - 5:21

Nara s'était levé, avait déjeuner et avait enfilé son armure d'apprentit. Elle avait stopper son geste pour regarder son armure qui était vraiment abimé par l'entraînement intense que Nara s'infligeait. En effet, plusieurs trous apparaissait sur son armure. Nara pensa qu'il était peut-être venue le temps de la changer. Nara sortit de chez elle faisant bien attention a ce que son chien ne sortent pas. Nara n'avait pas réellement peur de le perdre mais elle se disait qu'il vallait mieu de le laisser a l'intérieur de sa maison. Car si il sortait il risquait de ce faire infester des petite bestioles que Nara s'étant tent acharné a lui enlevé lorsqu'elle l'avait trouver. Elle voulait bien entendu parler des puces. C'est avec une certaine nostalgie que Nara se dirigea en direction de l'armurerie. En route, elle rencontra plusieurs shinobi auquels elle ne fit pas attention. Rendu devant le parc, Nara repensa a tout ce qu'avait endurer sa vieille armure. Du jours ou Nara l'avait recu a aujourd'hui, Nara avait combattu a plusieurs reprise. Son combat le plus marquant aura sans aucun doute été celui contre les deux serpents qu'elle avait effectuer au côté de Kenji et de Youso. Depuis ce combat, Nara n'avait pas cessé d'avancé sur la dur route du shinobi. Ce ne fut qu'après de longue minutes de marche que Nara arriva enfin au centre-ville. Des souvenirs de son enfance lui revinrent en mémoire. Depuis le moment ou son père était mort, elle avait appris a se dirigé dans le dédale de petite boutique de cette section de la ville. Une seules boutiques avait toujours attiré le regard de Nara. L'armurerie. Mais même si Nara l'avait souvent apperçu, elle ne se rappellait plus très bien comment s'y rendre alors elle héla une passante.

[Nara]: Escusez moi madame. Je me demandais si vous pouriez m'indiquez la direction de l'armurerie?

La passante se stoppa, pensa quelques instants avant de répondre a Nara.

[Passante]: Oui bien sur. Vous n'avez qu'a prendre la prochaine rue a droite et a continuer jusqu'au bout complétement. Vous aller voir une boutique au style rustiques et vous y êtes.

Nara se mémorisa le trajet que la passante venait de lui dicter.

[Nara]: D'accord merci.

Puis Nara se dirigea en direction de l'armurerie. La passante ne lui avait pas mentie et Nara découvrit la boutique au style rustiques qu'elle avait si souvent vue. Nara poussa la lourde porte de l'armurerie qui lui sembla si légère pour découvrir des dizaines d'étalages d'armes de toute sorte. Elle s'approcha d'un étalage de toute sorte d'arme. Nara pris un kunai et l'examina délicatement avant de le reposer délicatement pour prendre quelques petits shurikens. Elle ne s'était pas souvent serivt de ceux que Yosuke lui avait donné. Préférant ce servir du kunai que lui avait offert Takame. Nara les redéposa délicatement avant de prendre un autre kunai. celui-ci semblait fabriqué dans un matériaux bien plus léger que celui que possédait Nara. L'idée d'amélioré le siens lui traversa l'esprit mais a quoi cela allait-il lui servir? Le plus urgent pour le moment était de se trouver une nouvelle armure car son ancienne allait bientôt tombé en miette. Elle s'approcha du contoir. Le vendeur, un homme au visage barbue et au ventre pour le moin énorme.

[Vendeur]: Que puis-je pour vous?

Nara le regarda quelques instants avant de répondre.

[Nara]: Bonjours je cherchais une nouvelle armure.

Le vendeur la regarda. Il semblait la jauger s'attardant surtout sur les yeux de la Hyuga.

[Vendeur]: Une armure hein? J'imagine que tu recherche vitesse et souplesse. Laisse moi quelques secondes je vais te montrer l'armure qui te conviendrais le mieu.

Puis le vendeur se dirigea dans son arrière boutique. Nara en profita pour regarder un peu l'équipement qui se trouvait autour du contoirs. Plus par curiosité que parce qu'elle avait envie d'en acheter. Son regard s'attarda sur un rouleau de fils ninjas.

*Voila qui pourait m'être utile.*

Nara pris délicatement le fils. Testant sa solidité. Le vendeur choisit se moment pour revenir. Une magnifique tenues ninjas dans les bras. Nara redéposa le fils ninjas a l'endroit ou elle l'avait pris. Nara retourna ensuite au contoir admirer la tenue ninjas.

[Vendeur]: Voila. Vous pouvez l'essayer si vous voulez.

Puis le vendeur lui tendit l'habit que Nara prit avec précaution. Elle sortit de son sac sa vieille tenue d'aspirant et la déposa sur le comptoir avant d'enfilé sa nouvelle tenue de ninja. Elle était beaucoup plus légère que son ancienne et les mailles miroitait d'une lueurs inscandescentes. Nara chercha un mirroir des yeux mais n'en trouva pas. Le vendeur ayant surement deviné se que cherchait Nara disparut dans l'arrière boutique avant de réaparaître en portant un lourd miroir qu'Il appuya délicatement sur le comptoir.

[Vendeur]: Voila elle vous plaît? Si vous la voulez, je me ferez un plaisir de vous débarrasser de votre ancienne armure. Elle ne vous servirais plus a grand chose et...

Le vendeur se stoppa. Voyant que Nara s'admirait dans le miroir. Sa tenue était vraiment magnifique. Elle mettait en valeur plusieurs de ces attouts.

[Nara]: Elle est parfaite...

Murmura Nara avant de s'arracher difficilement a la contemplation de son image dans le mirroir. Elle se tourna vers le vendeur. Il était temps de parler affaire.

[Nara]: Je l'achête. Vous me la feriez a quel prix?

Le vendeur se frotta un peu la barbe avant de répondre.

[Vendeur]: Hum... Je te la fait pour 100£ plus ton ancienne tenue qui t'est rendu inutile a présent.

[Nara]: Vendu!

Nara poussa son ancienne tenue en direction de l'homme qui la regarda avec un certain sourire. Il devait surement penser a tout les entraînements que cette armure avait subit. Nara fouilla quelques instants dans son sac avant d'en sortir sa petite bourse dont elle vida le contenue sur le contoir. Elle se mit a compter.

*1...2...3...4...5...6...10...20...30...50...80...100*

[Nara]: Voilà le compte y est. Je peut partir? Sa se peut que je reviennent au courant de la semaine. Mon kunai devient usée mais je l'ais malheureusement oublié chez moi. A la prochaine.

Puis Nara, après avoir pris bien soin de serré ces précieuses pièces dans sa bourses et de déposé délicatement cette dernière au fond de son sac, ce dirigea en direction de la sortie. La porte s'ouvrit soudain laissant entrer Youso. Les joues de Nara se tintèrent de rose.

*A non sa me reprend.*

[Youso]: Salut…

[Nara]: Salut...Que fait tu ici?

Le teint de Nara redevenait enfin normal. Nara attendit quelque seconde puis voyant que Youso ne lui répondait pas elle sortit de l'armurerie. Elle se dirigeait en direction de sa maison. Elle avait besoin de ce reposer.

[-100£/ + 1 tenues ninja^^]


Dernière édition par Nara Hyuga le Dim 23 Nov - 18:17, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Jeu 13 Nov - 19:37

Katana FQ=> Katana HQ

550-400=150£


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 15 Nov - 14:30

+1 Saï -700£


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 23 Nov - 19:57

-90£ +1 bolas


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 24 Nov - 1:36

Youso mit un pied à l’intérieur du bâtiment. La place était calme, comme l’autre jour. Le vendeur ne souriait pas comme l’autre fois, il les fixait bêtement. Mais qu’est-ce qu’il voulait ? Une photo ? Un autographe ? Peu importe, se faire fixer comme cela énervait Youso. Il lui fît donc un sourire pour qu’il arrête, et celui-ci comprit qu’est-ce que Youso voulait lui dire. Une chance d’ailleurs.

[Youso] Je n’ai pas le droit de faire un tour dans mon village ? En fait, je cherchais quelque chose. Déjà sortit de l’hôpital ? Alors, on y mange bien ?

Youso pensait tomber sur Kenji, mais il tomba sur Nara. Celle qui l’avait attaqué hier soir, sans aucune raison cohérente. Il attendit une réponse de la jeune femme, mais celle-ci le poussa lentement pour sortir de l’armurerie. Peut-être que ces mots l’avait blessé. Peut-importe… Youso avait autre chose à faire que de penser à elle et il se ressaisit. Comment une fille comme elle pouvait lui faire autant d’effet. En plus elle était VIEILLE !!!

Le vendeur recommençait à le fixer. Mais c’était un tannant celui-là.

[Vendeur] Vous désirez ?

Youso le fixait lui aussi et avant que la porte se ferme, il répondit :

[Youso] Je vais regarder, d’accord ?

Et sous un petit rire, le vendeur dit :

[Vendeur] Pas de problème, prenez votre temps !

Youso allait suivre son conseille. Il allait prendre son temps et regarder attentivement ce qui était devant lui sans confondre avec des mocassins comme la dernière fois. Il va même regarder à l’arrière des armes pour voir MADE IN CHINA. Sérieusement, ce n’était pas le genre de Youso de regarder attentivement les choses et de regarder à l’arrière pour voir où était fabriqué les armes. Ce vendeur le prenait pour qui ?

Sans lui réponde, il entra plus en profondeur dans l’armurerie. Même si Youso avait grandit, l’armurerie était toujours de la même grandeur. Comment trouver ce qu’il cherchait dans ce bazar ? Il alla dans la première ranger. Il y avait des armes de corps. Dans la deuxième, il y avait des armes de jets. Dans la troisième, des armes mixtes. Dont du fils ninja et des poisons placer dans une étagère mal placé et dans un autre, des antidotes. C’était très intéressant, mais Youso n’en n’avait aucunement besoin. Il alla donc dans une petite salle. Elle contenait plusieurs armures. Il regarda un peu plus en détails les armures qui se tenaient devant lui. Il y en avait des belles, tout comme il y en avait des laides. Il venait de voir sortir Nara une armure de cuivre. Il prit donc la première qu’il vit et la regarda de près. Elle était d’un beau cuivre et assez légère. Ça pourrait peut-être l’aider l’or d’un combat d’avoir un tenue moins lourde. Il la laissa là en espérant ne pas à avoir à gaspiller son argent pour un tenu et alla voir le vendeur qui attendait patiemment à sa caisse. Comment pouvait-il endurer cette puanteur de métal rouillé ? Il devait être habitué mais Youso savait qu’il ne s’habituerait jamais. Il se pencha vers le comptoir qui était très haut et dit d’une voie assez forte.

[Youso] Vous êtes capable d’entretenir une arme ?

Le jeune Shinobi savait qu’il n’avait pas utilisé les bons mots. Il se reprit en s’éloignant lentement du comptoir.

[Youso] M’enfin… Je veux dire, vous êtes capable d’améliorer une de mes armes ? C’est un Shuriken. Un petit Shuriken pour être exact.

Le vendeur réfléchit quelques instants et lui répondit d’un ton grave :

[Vendeur] Bien entendu ! Mais tu es sûr de vouloir améliorer une aussi petite arme ? Tu n’aimerais pas mieux acheter une plus grosse arme qui fait d’avantage de dégâts ?

[Youso] En fait, j’ai de la difficulter à utiliser des gros Shuriken. Ce n’est pas vraiment mon truc si vous voyez ce que je veux dire. De plus, ces armes sont beaucoup trop lourdes. Je suis un Ninja qui pratique le Taijutsu et cela va surement me ralentir. De plus, j’ai de la difficulté à entretenir mes Shuriken alors je ne veux pas m’embarquer dans les grosses armes. Je vous ai demandé si vous pouviez améliorer un de mes petits Shuriken. Je ne vous ai pas demandé de me proposer une de vos armes. Par contre, j’ai regardé les armures et j’en ai trouvé une intéressante qui ne dépasserait pas mon budget que je me suis moi-même fixé. Je ne dépenserai pas plus de 200 aujourd’hui.

Les deux personnes se regardèrent pendant un long moment. Tout les deux en train de penser à ce qui pourrait être mieux pour Youso.

[Vendeur] Je te fais l’amélioration de ton arme minuscule à seulement 100 Ryos. Pas moins, pas plus. Pour l’armure que tu m’as mentionnée, elle est peut-être très belle mais elle coûte très chère. La meilleure armure que j’ai et qui est plus performante que ce torchon que tu porte en ce moment, c’est celle-là.
Il s’étira et lui sortit une de ses armures qu’il gardait près du comptoir. Elle était elle aussi très belle. Mais devait coûter très chère.

[Youso] Et vous me la faites à combien ?

[Vendeur] À 100 Ryos. Comme pour ton Shuriken. Tu en dis quoi ?

C’était une bonne offre. Il s’était dit qu’il ne dépenserait pas plus que 200 Ryos pour son Shuriken. Maintenant il avait deux items. Ça coûtait moins cher que ce qu’il pensait. Il accepta.

[Vendeur] Super ! Donne-moi ton vieux Shuriken, je vais t’en donner un œuf et jeter celui-ci car je ne pense pas qu’il tuera quelqu’un.

Le vendeur ria de sa blague, mais Youso continuait de l’observer. Il lui donna un Shuriken beaucoup plus et beau et beaucoup plus brillant que l’autre. SA lame était très bien aiguiser. La pointe était très pointue et il admira quelques instants son reflet dans celle-ci.

[Vendeur] Et voilà ton armure. Ça fera 200 Ryos jeune homme. Je crois que j’ai vidé ta bourse pour au moins quelques mois.

Youso resta muet et ouvrit son porte feuille et sortit deux billet de cent. Il les tendit au vendeur qui souri devant les billets de grande valeur. Il les plaça calmement dans la caisse.

[Vendeur] Merci jeune Shinobi ! Reviens quand tu veux.

Content d’avoir fait beaucoup de profil, le vendeur salua le jeune homme qui maintenant, sortait du magasin rapidement avec son armure et son nouveau Shuriken qu’on pouvait voir briller dans sa sacoche Ninja.

-20 $ de bons d'achat gratuit.
-80 $ pour amélioration de Shuriken (Moyenne qualité)
-100 $ pour Armure Étudiant


Dernière édition par Youso Shi le Ven 23 Jan - 8:08, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 30 Nov - 12:24

[ Porte du village Arrow ]

L’armurerie… Enfin, il avait atteint le lieu où tous les shinobi allaient chercher leurs armes. Le maître des lieux était un forgeron de grand renom. Naoki s’engouffra dans l’antre et plongea dans l’atmosphère chaude et étouffante qui venait directement de la forge de l’arrière-boutique. Cette sensation ne lui était nullement désagréable, il aimait en être entouré comme d’un halo, et bien qu’entouré d’armes toutes plus dangereuses les unes que les autres, il se sentait en sécurité.

Le magasin n’avait pas changé d’un poil, les rayons n’avaient pas été déplacés, les armes de jets se trouvaient toujours près de l’entrée alors qu’il fallait farfouillés un peu plus loin pour trouver un katana ou un nunchaku. Les armes les plus populaires et pas très encombrantes se trouvaient à côté du comptoir, ultime tentative pour forcer la main aux acheteurs. Ceci dit le garçon devait bien reconnaître que l’armurerie n’avait pas besoin de faire du marketing pour vendre à grande échelle, la qualité et le bouche-à-oreille étaient une publicité qui n’était pas donnée à tout le monde.

Le garçon était sûr de ce qu’il voulait, une nouvelle armure plus performante. Il se dirigea directement au comptoir pour l’acquérir. Et c’est là qu’il découvrit ce qui avait changé : deux nouvelles armes était sur un présentoir nouvellement installé. Une étoile ninja en guise d’arme de jet et une arme avec trois lames, dont les deux extérieures formaient une bonne garde. N’importe qui, même Naoki, pouvait comprendre pourquoi elles étaient mises à la vue de tous et avaient un prix exorbitant. Ses armes étaient sans doute les plus efficaces de toute l’armurerie. Comment pourrait-on se battre avec un banal Kunai avec ce genre d’arme dans son sac ? Naoki n’était plus si sûr d’avoir autant besoin d’améliorer son armure.

Forgeron – Vas-y, garçon. Tu peux les essayer.

Naoki sursauta, il s’était fait prendre comme un petit garçon qui bave devant un stand de bonbon. Il regarda le propriétaire avec un air de ne pas y croire, mais le forgeron l’encouragea d’un acquiescement de la tête et d’un sourire bienveillant. Le garçon prit un Sai entre ses mains avec autant de précautions que s’il s’était agit d’une œuvre d’art aussi fragile que le cristal, il venait de décrocher la lune. Finalement, il se décida à effectuer quelques mouvements d’entraînement pour apprécier la prise en main. Naoki se mit alors à jongler avec l’arme, la faisant passer d’une main à l’autre. Il prenait de plus en plus d’aisance sous les yeux du forgeron, jusqu’à ce que l’arme lui glisse des doigts et se plante dans le sol. La lune avait manqué de tomber sur le pied du propriétaire de l’armurerie, il valait peut-être mieux la remettre à sa place, dans le ciel, inaccessible.

Forgeron – Finalement, il ne vaut mieux pas que tu utilise ce genre d’arme.

Naoki – Je crois aussi. En fait je suis venu pour améliorer mon armure… Et je crois que je vais aussi revendre mon grappin.

Forgeron – Vient par ici, je vais m’occuper de ton cas.

Naoki le suivit puis il lui donna ses affaires et attendit qu’il revienne de l’arrière-boutique. Au bout de quelques minutes, l’homme réapparut avec une autre armure en plus.

Forgeron – Je t’échange ton armure et ton grappin contre celle-ci qui est de meilleure qualité et 500£ dont je déduirais le prix de reprise du grappin.

Cela représentait une grosse somme et Naoki aurait peut-être essayé de marchander mais après avoir faillit amputer le forgeron d’un orteil ou deux, il n’osait plus trop se battre pour faire baisser le prix.

Naoki – C’est d’accord.

Forgeron – Très bien, alors prends ça. Au moins tu ne risque pas de blesser quelqu’un avec ça.

Naoki se prit le reproche en pleine figure mais il se força à garder le sourire. Il n’était pas très habile de ses mains et il pouvait faire à peu près toute les catastrophe possible et imaginable avec un objet coupant entre ses mains, et alors ? Ce n’est pas comme si il avait blessé quelqu’un. Le forgeron s’en alla en grommelant quelque chose que Naoki aurait préféré ne pas comprendre. De toute manière il avait bien trop la pèche pour se laisser miner le moral comme cela, sa nouvelle armure fut très rapidement à sa place, sur Naoki.

Kimiko – Naoki ?! Qu’est-ce que tu fais là ?

Naoki ne voyait rien, il ne parvenait pas à enfiler correctement sa nouvelle seconde peau, le trou par lequel il fallait passer la tête n’était pas si simple que ça à trouver. Mais il n’avait pas besoin de ses yeux pour reconnaître la voix de Kimiko. Il se rappelait que le père de la jeune fille était ami avec le propriétaire des lieux. Le garçon sentit des mains qui tiraient un peu partout sur ses vêtements pour finalement faire trouver à sa tête la sortie du tunnel.

Naoki – Salut !

Kimiko – Comment ça va ?...

Naoki – Ca boum ! Je rentre juste de ma première mission en équipe à l’extérieur du village et regarde un peu ce que je viens de m’acheter avec la récompense !

Kimiko – Oh… Alors tu n’es pas encore au courant…

Le visage de la jeune fille trahissait toute son inquiétude. Naoki cessa de sourire, l’attitude de Kimiko l’effrayait. Il l’a connaissait avec son air constamment inexpressif. Que le mur de protection, qu’elle s’était fait, s’effrite, inquiétait beaucoup Naoki.

Naoki – Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qui s’est passé ?

Kimiko – Ton… Le père de Nana était en mission. Son neveu Yoshi, était partit après en renfort mais… Ils sont revenus peu de temps après ton départ. L’enterrement a eut lieu avant-hier. Depuis, Nana est presque toujours au cimetière.

La révélation avait plongé Naoki dans des ténèbres glaciales. La chaleur de la forge ne suffisait plus à le protéger, ce halo venait d’être souffler comme le vent souffle la flamme d’une bougie. Naoki quitta précipitamment l’armurerie pour se diriger vers le cimetière de la ville, Kimiko à ses trousses.

Kimiko – Naoki, attends-moi !

[Amélioration armure HQ -500£/ Vente du Kaginawa +15£ = -485£]

[ Arrow Cimetière]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 30 Nov - 21:47

Naoki : +7 XP
Youso : +8 XP
Nara : +4 XP

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 1 Déc - 1:28

Sabi : +5 XP

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 1 Déc - 3:00

Armure Ninja LQ : -5000 £.

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 8 Déc - 11:53

Armure Ninja FQ, 100£
Amélioration Armure, MQ, 250£

Amélioration Kyujetsu Shoge, 100£


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 5 Jan - 23:09

Les affaires était bonnes pour Riku, les missions rapportaient gros et son salaire de genin lui permettait de vivre dans l'aisance tout en mettant des sous de côté. Aujourd'hui tandis qu'il était sortit pour se promener dans les rues de Konoha le jeune genin n'avait pas cessé de songer à quelque chose. L'argent, tous ces gens qui le glorifiaient, se battaient pour lui et tuaient à l'occasion... c'était pitoyable. Certes dans le monde tel qu'il est on ne peut presque plus vivre sans argent bien que certains paysans vivaient en autarcie sans problème, en ville c'est différent et pour quelqu'un qui a choisi la voie du shinobi c'est pareil.

*Enfin il est temps que je dépense tout ça... *

Riku tata l'épaisseur de sa bourse, elle était bien pleine. Un sourire quelque peu ironique se dessina sur son visage, après tout il était assez plaisant de savoir ses poches pleines. Puis une autre pensée surgit dans sa tête, si il mourrait au combat comme il s'en était fallu de peu lors de cette dernière mission l'argent ne lui servirait plus a rien.

Riku suivit la rue qui menait à l'armurerie, un lieu qu'il aimait particulièrement. Lorsqu'il entra on aurait pu comparer son visage à celui d'un enfant qui entre dans une confiserie, les yeux ronds et la bouche ouverte, le temps de quelques secondes. Puis il reprit le contrôle sur son attitude, il était shinobi après tout. Il tourna sur lui même dans la boutique cherchant des yeux ce qu'il était venu chercher. Il passa devant toutes sortes d'armes, des lances aux shurikens en passant devant aussi devant des protections.

*Il serait peut être temps que je change d'habits de mission, une tenue ninja serait plus résistante que mes simples vêtements... hum... ouais peut être que les lames me perforeraient le corps plus difficilement. *

Cette remarque trahissait ce dégoût profond qu'il avait pour lui même, ce sentiment d'échec qui ne partait pas, ce souvenir... Bakemon ce redoutable monstre increvable... une ombre passa sur son visage, celle du désir de puissance. Mais elle disparut lorsque retentit la voix de l'armurier.

[Armurier] – Hola mon garçon ! Comment vas-tu ? Et ton sabre tranche-t-il toujours aussi bien ?

Le genin aux cheveux blancs avait toujours été étonné par cet homme, il semblait se rappeler de toutes ses ventes ce qui après tout pouvait représenter le point de départ des rêves de nombreux aspirants shinobi et même shinobi confirmés. Riku l'aimait bien, lui et l'odeur de métal de sa boutique.

*Si ça se trouve ce gars est un shinobi très puissant... il va falloir que je lui demande un jour... *

Soudain, un objet attira le regard du garçon, il tourna vivement la tête faisant voleter sa crinière blanche. Quatre pointes, un shuriken plus gros et différent en certains points, le genin l'examina quelques instants oubliant la question du vendeur. Ce dernier suivit le regard de son client et émit un petit rire avant d'entamer un petit discours.

[Armurier] – Ha mon garçon je vois que tu as toujours l'oeil aussi affûté que ta lame. Déjà lorsque tu avais choisi ton katana et maintenant tu t'intéresse à une de mes dernières confections... Tu me fais plaisir, tu sais il y a peu de gens qui se sont attardés dessus mais il faut savoir que ce Shaken est particulier. Tu dois être assez doué de tes mains pour t'en servir en combat sans te trancher toi même ! Héhé !

[Riku] – C'est intrigant, ça à l'air d'un fuuma shuriken mais... avec quelque chose de plus...

Le garçon s'avança plus près et étrécit les yeux, il remarqua des sortes de stries qui dessinaient des motifs complexes. Riku se tourna vers le vendeur et lui demanda qu'il lui parle de cette arme. L'homme afficha un sourire puis expliqua que le shaken revenait automatiquement dans les mains du lanceur tant que celui ci était assez doué pour le manier et maintenir un léger flux de chakra dans les stries de l'arme. Il expliqua s'être un peu inspiré d'un shinobi marionnettiste pour confectionner cette arme après l'avoir vu à l'oeuvre. Riku qui se montra intéressé demanda le prix d'une telle étoile de la mort.

*Hum sept cent ryos... j'ai largement assez pour ça plus d'autre choses... *

Le garçon aux cheveux blancs se détourna en remerciant le vendeur d'un signe de tête, il se dirigea vers les pièces d'armures et les tissus renforcés. Après quelques instants il héla l'armurier.

[Riku] – Dites, j'aimerais que vous me confectionnez une tenue ninja qui ressemblerait à ce que je porte mais en version plus solide... Puis je vais vous prendre ce shaken !

Iil en pointa un à l'aspect plus affûté encore que celui qui avait fait l'objet de son expertise. L'homme tourna la tête et afficha un sourire avec des yeux un peu déçus.

[Armurier] – Mon garçon, je doute que tu aies les moyens tu sais ce sont des pièces rares donc chères... Ce serait dilapider tes économies en deux secondes...

Riku le regarda de son air déterminé, il sortit sa bourse pleine à craquer et la présenta sur le comptoir. Il renversa le contenu sous les yeux ébahis de l'homme qui n'avait pas du voir souvent un genin aligner tant d'argent d'un coup sans qu'il sorte de la poche de son père.

[Armurier] – Eh bien... tu as touché le jackpot où quoi ?

Riku fit une légère grimace.

[Riku] – Seulement la prime pour une mission qui à laissé ses traces... Et puis avec le chuunin exam qui approche à grands pas j'aurais vraiment besoin de tout ça !

Subtil changement de conversation, l'homme n'ajouta rien, dans un village ninja on savait que certaines missions pouvaient laisser des marques et qu'il ne fallait mieux pas remuer le couteau dans la plaie.

[Armurier] – Très bien, tu peux repasser dans une heure pour que je prépare ta tenue ninja... regarde comme ça c'est bon ? Très bien a tout à l'heure, avec ça tu vas passer chuunin c'est sûr haha.

Après avoir acquiescé le croquis de la tenue montré par l'homme Riku partit se promener une petite heure. Il regardait les nuages se souvenant d'une histoire que lui racontait sa mère lorsqu'il était petit, un château dans le ciel, caché aux beau milieu des nuages. * Laputa... * Puis il continua vers un petit restaurant où il avala ses ramens en un instant.

Lorsqu'il retourna vers l'armurerie, il dépassa un jeune garçon qui se trimbalait un kunaï en main. Il ressemblait à un garçon de l'académie. Riku lui demanda où il se rendait ainsi armé.

[Gamin] – Je vais revendre ce kunaï, c'est celui de mon père et il vaut très cher mais comme je ne sais pas l'utiliser...

[Riku] – Écoute petit, ne vends ce kunaï pour rien au monde, c'est celui de ton père, il est unique. Apprends à t'en servir même si c'est dur mais ne l'échange pas pour quelque chose d'aussi courant que de l'argent, ça il y en aura toujours, le kunaï de ton père il n'y en a qu'un...

Le garçon s'arrêta un instant puis regarda l'arme. Il murmura des paroles inaudibles puis leva les yeux vers Riku.

[Gamin] – T'es un ninja alors tu dois savoir si c'est mieux... Tu crois que si je m'entraîne je deviendrais un vrai ninja comme mon père ?

Riku fit oui de la tête avant d'ajouter qu'il ne faut jamais abandonner et toujours avancer vers ses rêves. Tandis que le garçon fit demi tour le genin continua avec le sourire, il avait trouvé ce qu'il pensait de l'argent, une chose courante... pas inutile mais finalement pas si importante que ça. Son katana Sadame valait cher mais sa valeur sentimentale valait bien plus.

Il arriva finalement à l'armurerie où l'attendait sa commande. Riku sourit en prenant son petit paquet, il avait déjà payé l'armurier à qui il adressa un remerciement avant de sortir et courir vers son aire d'entraînement. Tant pis pour la décence il se changerait en forêt, il lui tardait de tester sa nouvelle tenue et surtout sa nouvelle arme.

[Vêtements d'apirants FQ > Tenue ninja FQ : 100£
Achat Shaken 700£ + amélioration MQ 100£
Total : -900£]

[Direction aire d'entraînement de Riku]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 6 Jan - 0:45

Les yeux du Démon...
Un sourire accrocha son visage. Son reflet le lui rendit avec élégance. Il posa les mains sur ses hanches et observa sa silhouette un instant. Il était shinobi de Konoha. Il venait de franchir la première étape vers la gloire de son clan et la restauration de la réputation du village caché de la roche. Il vit une lueur de détermination voiler le regard rougeoyant de celui-ci qui se trouvait en face de lui. Il en fut fier. Fier de ce qu’il était, malgré ce qu’il avait dû endurer pour le devenir. Fier de porter le nom de ses aïeux et camarades. Fier de porter la marque qui le distinguait des autres ninjas.
Fier d’appartenir au clan Hayasa.
Il passa une main dans ses cheveux gris. Il se retourna, et les rayons de l’astre du jour frappèrent son visage. Il stoppa son mouvement brusquement, et ferma les yeux. Il pencha légèrement la tête en arrière, permettant aux mèches qui tombaient devant son front de laisser la place à la chaleur du soleil. Immobile, il semblait communier simplement. Communier avec la nature, communier avec ses propres sens.
Une sensation de bien-être qui l’envahit, qui durait alors que la lumière chauffait son visage. Mais ce ne fut que de courte durée.
Cette fusion avec l’astre du jour cessa lorsque passa le nuage de l’infortune. Il barra la route à la beauté d’une lumière d’or, tandis qu’Akizuchi fronça les sourcils en ouvrant ses yeux. Il laissa échapper un soupir, et, remettant correctement son baluchon sur ses épaules, se dirigea vers le centre-ville.

Il fourra la main dans la poche de son fin pantalon, et en sortit une petite bourse, qu’il fit tinter à ses oreilles, tentant de distinguer chaque cliquetis d’argent indépendamment les uns des autres. Le son se fraya un chemin jusqu’à son esprit, son âme, et il se sentit vibrer, presque émoustillé par ce son, très simple au demeurant, mais pourtant si agréable à l’écoute.
Il sourit doucement, et glissa son index dans la bourse, l’ouvrant délicatement. Il jeta un coup d’oeil à l’intérieur, et hocha la tête en réfléchissant. Je n’ai pas assez pour louer un appartement... Et cela prendra un moment, de toute façon... Utilisons donc le peu que j’ai de manière plus avisé... L’économie n’a jamais été mon fort, et je trouverais bien un endroit où dormir...
Il n’avait que cinquante ryos, mais cela lui fournirait sûrement une base pour s’équiper... Tout du moins, pour avoir un petit arsenal qui lui servirait pour le début.
Il se dirigea donc vers l’armurerie de la ville.

Il arriva devant l’édifice, et poussa la porte du plat de la main. Le bois frappa une clochette au plafond, afin d’indiquer au marchand qu’un client était entré. À l’entente de ce son, le jeune ninja frissonna : le tintement de la cloche ressemblait étrangement au cliquetis des pièces, même si ce premier était bien plus pur et poétique. Moins agressif, plus exactement.
Il referma la porte derrière lui, ne pouvant céder à la tentation d’écouter de nouveau la douce note.
Puis, il s’engagea dans le rayon des armes de corps à corps.
Il connaissait déjà la plupart des armes présentes ici. Son clan dispensait des cours assez complets sur le monde ninja, car les anciens estimaient que si les jeunes garçons ne pouvaient pas recevoir l’enseignement d’Iwa - lorsque le village existait encore - ils ne devaient pas être pénalisés pour autant dans l’apprentissage de la voie shinobi.
C’est donc tout naturellement qu’Akizuchi tendit la main vers un poing Kunai.

Le marchand d’arme, quant à lui, était derrière le comptoir. Il avait un katana à la main, un chiffon dans l’autre, et s’efforçait de faire briller sa propriété. Lorsque que sonna la porte d’entrée, il tourna la tête pour voir pénétrer dans son échoppe un jeune homme, manifestement un jeune adulte. Il s’étonna de le voir s’immobiliser une seconde puis refermer la porte : en effet, celle-ci était dotée d’un système de ressort qui lui permettait de se refermer seule.
Puis, le nouveau venu se dirigea vers les armes de corps à corps. Il les observa quelques secondes. L’homme faillit prendre la parole pour accueillir ce qui était apparemment un nouveau client, mais il n’en fit rien : L’élancé tendit le bras et porta son choix sur un poing Kunai, qu’il souleva et passa à ses doigts.
Il se mit ensuite en garde, au milieu du rayon, et simula un corps à corps avec un adversaire invisible, sûrement afin de tester l’objet. L’armurier sourit devant l’enthousiasme de la jeunesse, avant de grommeler qu’il aurait aimé être toujours aussi optimiste que la nouvelle génération...

Akizuchi ne voyait plus que son adversaire. Il ferma les paupières, et s’efforça de sentir les coups factices portés contre lui. L’arme était légère dans sa main, idéale pour asséner des coups rapides et précis. Il tendit le bras, et donna quelques coups devant lui, alternant entre sa main armée et sa main droite.
Satisfait du résultat, il s’approcha du comptoir, un sourire aux lèvres. Lorsqu’il sortit sa bourse, le marchand le regarda et secoua la tête négativement.

“- Vous ne payez pas cet article... Vous n’avez pas de bandeau ninja, mais pourtant vous bougez comme tel... Êtes-vous d’un autre village ? Demanda-t-il en le jaugeant du regard, cherchant une quelconque appartenance à un village caché autre que Konoha : avec l’examen Chuunin, le marchand avait déjà vu des shinobis de Kiri et de Kumo dans sa boutique.”

Akizuchi hésita un instant. Il s’était retenu. Il avait failli répondre qu’il venait du village caché d’Iwa, mais son interlocuteur n’aurait certainement pas compris. De plus, il fallait qu’il s’y fasse, au moins pour un moment : il était membre du village de la feuille à présent. Il répondit donc simplement.

“- Je viens d’arriver au village, je ne suis qu’étudiant.
- Oh... Alors j'avais raison : vous n’avez pas besoin de payer cet article. Il coûte cinquante ryos. Le prix exact du bon d’achat offert à tous les nouveaux étudiants dans notre boutique ! Annonça l’armurier en souriant devant la mine réjouie du ninja qui lui faisait face.
- C’est très généreux... Alors... Attendez quelques secondes, s’il-vous-plaît.

Il tourna les talons et s’engouffra dans le rayon des armes à distance sous l’oeil intrigué de l’armurier. Il revint avec un Shuriken, qu’il posa à côté du poing Kunai. Il sortit ensuite 40 Ryos de sa bourse et les glissa dans la main du marchand. Ce dernier éclata de rire.

“- Vous êtes un excellent client... Je vous offre un objet et vous tenez quand même à dépenser de l’argent dans un autre...
- Je tiens seulement à m’équiper pour mes débuts, rien de plus... Merci à vous en tout cas. Akizuchi s’inclina.
- De rien, de rien... Si vous voulez me remercier, n’hésitez jamais à revenir, voilà tout ! J’aurais toujours ce qu’il vous faut.

L’armurier lui adressa un clin d’oeil tandis que le jeune homme mettait son Shuriken neuf dans l’étui de son vêtement d’aspirant, et accrochait audit vêtement son poing Kunai. Il salua le vendeur de la main, ne résistant pas à faire de nouveau tinter la clochette en sortant de la bâtisse.

Maintenant, il ne lui restait plus qu’un seul problème épineux à résoudre avant de pouvoir entamer pleinement sa vie de shinobi de la feuille : il lui fallait trouver un endroit où dormir...
Il leva les yeux au ciel, et sourit.
Peut-être la nature serait-elle clémente, ce soir...

“- ... Et peut-être la lune m’accordera-t-elle sa pâle lueur protectrice...

Il ferma les yeux, et marcha, sans but précis, au gré du vent...


[Utilisation du bon d'achat dans son ensemble pour le poing Kunai.
- 40 £ pour le Shuriken]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 11 Jan - 16:07

Amélioration de l'Armure 2 et 3 pour 625£

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 11 Jan - 16:57

Riku : +7 XP
Akizuchi : +7 XP

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 14 Jan - 5:17

[Amélioration de Vêtement d'aspirant FQ vers Tenue Ninja FQ pour 100£ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 17 Jan - 1:13

- Amélioration n°1 : Tenue Ninja :
Prix : 100£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

+1 Bolas = 90 £
+4 Petit Shuriken = 15*4£
+ Fils Ninja = 50£

= 300£

[EDIT]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Kenji Uchiha le Sam 17 Jan - 1:26, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Lun 19 Jan - 0:08

Bolas (120-90=30)

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 20 Jan - 2:12

[Un Yari HQ (70+100+300=470) Augmentation Tenue ninja FQ vers MQ (250) Total: 720 donc il me reste (810-720)= 90 ^^]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 20 Jan - 3:27

-fils ninja (50£)

-Kaginawa(grappin) (30£)

Total: 50£+30£=80£

Restant: 215£-80£=135£

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 21 Jan - 12:38

Revente d'un Kyuketsu Shoge MQ

+250£


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Ven 23 Jan - 1:02

Amélioration n°1 : Tenue Ninja [+3] - 100£

[ 110-100 = 10£ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Ven 23 Jan - 2:39

Fils Ninja (50 - 50 = 0)

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 28 Jan - 2:32

Kehydan se retrouva seul dans la rue après avoir quitté la compagnie d’Akizuchi Hayasa. Mine de rien, durant cette conversation bien agitée, la journée s’était déjà bien avancé, et le soleil avait patiemment escaladé le ciel pour dominer totalement le village caché de la feuille. L’étudiant, pensif, arrêta sa marche et leva la main bien haute, laissant sa manche glisser le long de son bras. Sur sa peau, il pouvait sentir la chaleur que propageaient les rayons d’Hiryos, que le commun des mortels surnommait parfois astre du jour. Oui, ce dernier avait disparu à jamais – ou presque, seuls les ninjas d’exceptions comme Valiran parvenaient à un tel niveau qu’ils pouvaient s’autoriser, en de rares occasions, à quitter ce bandeau – de sa vision. Cependant, il était encore capable d’en sentir la présence, et cela, avec ses souvenirs, lui suffisaient amplement. Brusquement, la fraicheur s’abattit sur son bras et un frisson le parcouru. Ses dents blanches furent révélées par un sourire particulièrement confiant. Il pouvait même deviner et imaginer la présence des nuages. Il lui suffisait simplement d’être un peu plus attentif à certains détails qui lui échappaient autrefois.

*Héhé, ce type, cet Aki, vraiment trop bizarre comme mec !*

Il ferma le poing et laissa enfin son bras redescendre le long de son corps dans un lent mouvement. Il se remit à avancer à travers les ruelles désertées par la plupart des gens occupés à travailler dans les lieux appropriés. Il vérifié une nouvelle fois que la bosse formée par sa bourse ne se soit pas envolée et se sentit empli de soulagement, et encore une fois, de reconnaissance pour Aki qui avait réussi à récupérer son bien. N’empêche, deux fois qu’il se balade à Konoha, deux fois que le même gamin tente de le voler. Désormais, il sera plus vigilant, décida-t-il avec détermination. Mais au fond de lui, il savait bien que d’ici quelques jours, et peut-être même quelques heures, il sera tout aussi insouciant qu’auparavant. Cette résolution ressemblait beaucoup à celles prises en début d’année. Mais il avait au moins le sentiment de satisfaction grâce au simple fait d’avoir trancher sur la façon dont il devait se comporter.

*Bon, voilà l’armurerie… *

Eh oui, il ne faut pas non plus oublier de mener à bien sa première mission, celle pour laquelle il avait si bien rempli son porte-monnaie. Les fameuses courses fortement recommandées par Syara. Dans un instant de lucidité surprenant, il s’était dit qu’il valait mieux effectuer les achats encombrants en dernier lieu, afin de ne pas être ennuyé par la suite. Même à Kehydan, il peut lui arriver de réfléchir un petit peu… Du coup, il lui restait à passer à l’académie ninja – les battements de son cœur s’accélérèrent à cette pensée – et à jeter un œil aux armes disponibles en magasin. Là aussi, son rythme cardiaque changea. Mais s’il s’agissait d’une relative excitation un peu avant, ce fut plus d’appréhension, voire d’effroi cette fois-ci. Il se força à respirer plus calmement et regretta de ne pas pouvoir se couper du monde comme il pouvait le faire autrefois en fermant les yeux.

Devant lui se dressait le point de vente. Il n’avait en soi rien de bien impressionnant, mais pour le jeune Lyushan, il représentait un lieu où se concentrait tout, ou presque, ce qui était contraire à ses croyances, à son éducation. Bien pire que l’académie en qui il ne voyait qu’une école un peu spéciale. Malgré tout, Syara avait raison. Il avait besoin d’une… arme ? Il posa sa main sur la poignée de la porte et tira. Ah ? Rien ne se passa.


*Apparemment, il vaut mieux pousser…. *

Tellement stressé par l’armurerie, l’étudiant n’avait pas pris le temps de lire le petit écriteau précisant de pousser le battant. Ce qu’il fit donc. Lorsqu’il pénétra dans la boutique, une clochette tinta allègrement, et le vendeur, peut-être même propriétaire, dévisageait avec insistance le gamin aux yeux bandés. Ce dernier lui adressa un sourire candide, avant de faire un tour des vitrines, les sourcils froncés. Il se sentait étrange, comme appelé par une force invisible. L’air autour de lui semblait vibrer et émettre un sifflement menaçant. Kehydan tourna son attention vers l’homme qui, dans son dos, s’était accoudé au comptoir et l’observait toujours. Il en fut alors sûr : cette sensation dérangeante ne venait pas de lui. Curieusement, il avait l’impression que ce son pénétrait son corps par chaque pore de sa peau, et pas uniquement par le biais de ses oreilles. Oui, en fait, il captait cela de la même façon qu’il voyait sans ses yeux. Sa respiration se fit saccadée et rapide. Plus les secondes passaient, plus il distinguait ces volontés qui rampaient et tournoyaient autour de lui. Le bruit s’intensifia au point qu’il n’entendait plus grand-chose, son cerveau monopolisé par le chant de l’acier. Chaque lame, chaque parcelle d’acier, du loquet de la porte aux aiguilles de l’horloge, lui parlait.

À la fois terrorisé et fasciné, le Lyushan resta immobilisé un long moment, la bouche entrouverte. L’homme tenant le magasin pensa qu’il était en admiration devant l’un de ses produits et oublia sa présence avec l’arrivée d’un nouveau client. Le futur shinobi saisissait toute la soif de sang et de chair qu’éprouvaient ces lames, aiguisées pour apporter la mort à quiconque se dresserait sur son chemin. Elevé dans le respect le plus total de la vie et la désapprobation des combats, il se sentait paralysé face au désir sanglant, surtout, d’un wakizashi exposé en évidence. D’une grande qualité dans les fines décorations qui couraient tout le long, l’arme le regardait de haut et l’écrasait dans toute sa puissance. Sans qu’il en eût conscience, trop obnubilé par l’objet de sa peur, une ombre s’approcha dans dos. Il s’en rendit compte lorsque la main, immense selon sa perception, se plaqua contre son torse et coinça son corps contre l’inconnu. Kehydan reprit pied avec la réalité et fut curieusement rassuré par la présence près de lui.


[Valiran] Entends-tu ? Entends-tu cette envie de combats meurtriers ?

L’enfant se sentit une nouvelle fois oppressé. Il déglutit avec difficulté et hocha lentement la tête. À sa tempe, le sang battait fortement, si bien qu’il se sentait sur le point d’avoir un malaise.

[Valiran] Tu es peut-être plus doué que ce qu’il n’y paraît… Touche-le !

Incapable de résister au ton impérieux, il tenta de s’approcher de l’arme qui l’hypnotisait tant. Cela lui parut extrêmement difficile, alors qu’ils n’étaient séparés que de quelques pas. Il tendit une main tremblante et la toucha du bout des doigts. Déséquilibré par cet étroit contact, le wakizashi glissa de son socle et tomba avec fracas. Tout du moins, c’est ce que l’homme derrière le comptoir perçut. Pour le jeune Lyushan, ce fut bien moins évident. Il recula, ignorant les remarques du vendeur. L’espace d’un instant, il avait sentit…

Paniqué, il se dégagea des mains de Valiran, le mentor du clan pour tous les shinobis, et prit la fuite dehors. Il aspira une grande goulée d’air dès qu’il fut sorti. Son torse se soulevait au rythme de sa respiration effrénée malgré ses efforts pour l’apaiser. Il s’accroupit devant le magasin, afin de se reprendre. Quelques minutes plus tard, Valiran le rejoignit. Il posa la main sur l’épaule de l’étudiant, fermement, et le releva. Celui-ci grimaça sous la force de la poigne.


[Valiran] Suis-moi ! Il est temps d’aller achever quelques formalités à l’académie, et de t’initier à certaines bases…

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Ven 30 Jan - 23:12

Elle était restée encore longtemps à l'entrainement après le départ de Makeru. Elle avait continué à peaufiner la technique jusqu'à avoir épuisé toute son énergie. ayesha était alors rentrée discrètement entre les habitats endormis et s'était à son tour glissée entre les draps. Sitôt allongée, Morphée l'accueillit dans ses bras.

Au matin, réveillée par la luminosité, ou le chant des oiseaux, ou encore le son lié à l'activité matinale, elle se leva. Cette nuit, certes courte, lui avait néanmoins permis de se ressourcer complètement. Les premiers combats commenceraient d'ici peu, mais avant d'aller observer de futurs adversaires potentiels, elle avait un petit détour à faire.

Le lieu où elle se rendait n'était pas difficile à repérer : les bruits de fer martelé raisonnaient dans tout le village. Elle arriva sans peine aux pieds de l'enseigne. La boutique était plutôt spacieuse, présentant d'un côté un rayon d'équipements de protection, essentiellement des armures ; sur le mur opposé se trouvait une vitrine énorme contenant toutes sortes d'armes ; au milieu, un petit meuble portant les petits objets tels que les petites lames (kunaïs, shurikens ...) et les papiers explosifs. dans le fond, un magasinier attendait derrière le comptoir, astiquant quelque objet. Derrière lui, une porte entrouverte donnait un aperçu de l'atelier. La forge demeurait néanmoins invisible.

L'homme releva la tête à l'approche d'Ayesha. Celle-ci, ne connaissant que très peu le domaine, préférait demander son avis à un expert plutôt que flâner bêtement devant les objets. Il connaissait son métier, il connaissait le contexte. Il lui demanda sa spécialité et ce dont elle avait pensait avoir besoin. Avec professionnalisme, il glissa d'un étal à l'autre, prélevant un objet de-ci, de-là.

Quand il revint enfin, il présenta les différents articles avec les avantages et les inconvénients. Parmi eux, Ayesha procéda successivement à l'élimination de ceux qui ne correspondaient pas à ses propres critères de choix. Après mûre réflexion, et moult discussions techniques, deux articles furent choisis : les Tekagi (griffes de métal) et une tenue ninja de moyenne qualité. Elle échangea sa monnaie, 300£ ryos contre son nouvel équipement. Elle remercia le vendeur, et s'en alla.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   

Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Armurerie de Konoha
» Armurerie de Konoha
» Cimetière de Konoha
» Armurerie.
» Les ruelles de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-