Partagez | 
 

 Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ibuki Senjago
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Mer 7 Aoû - 18:16

Mission Importante



La mission était donc lancée.  Shinzo présenta rapidement la carte du pays, pointant le but fixé.  Si tout se déroulant sans embûches, le jounin estimait une douzaine d'heures pour l'allée et une douzaine pour le retour.  En somme, ils seraient revenus dans au plus deux jours.  Ren acquiesça silencieusement le trajet.  Depuis à peine quelques heures, il pouvait se targuer d'être genin.  Avoir finalement gardé le tête basse, face au daimyo, avait ses avantages, tout compte fait.  Sanae et ce qui semblait être son majordome n'avaient visiblement pas eut la décence d'esprit d'arrêter là où il était nécessaire de le faire, de se taire, aussi vite rétrogradés qu'ils avaient été gradés.  Bien fait pour eux, se dit Ren.  Après tout, Sanae, avec son ton hautain face à l'Uchiha, ne pouvait que mériter de subir pareil châtiment.  Le genin, mesquin, se réjouissait à comprendre une telle nouvelle.

Si Konoha était grande, Hebi, la mer de verdure, l'était d'avantage.  Des kilomètres pour s'y perdre du regard.  Immense, car elle portait bien son nom.  Même l'horizon ne semblait présenter rien d'autres que de l'herbe grasse et verdoyante.  Au centre d'Hebi, Konoha avait fier allure.  Après tout, son avantage stratégique était sublime.  Placé en hauteur, un guet pouvait voir des lieux à la ronde, et ainsi voir venir n'importe qu'elle armée.  Nul arbre, seules ces forêts assez loin pour ne pas être de réelles menaces.  Et pourtant...  Konoha n'avait rien d'une forteresse militaire, plutôt axée sur le commerce des riches ressources de son territoire.
Une longue route s'étendait au travers d'Hebi, vers Boya.  Une longue route de terre rouge, serpentant au côté du fleuve qui traversait le région du Feu.  Pourtant, Shinzo ne se précipita pas sur la route, traversant la lisière de la mer de verdure pour s'enfoncer dans les hautes herbes.  Ses bruits de pas rapidement étouffés par l'imposante végétation, à sa suite plongèrent Oboro et Ren, dans cet ordre précisément.

Le voyage commençait en silence, où seules les cigales chantaient sous la chaleur plombante du soleil.




Dernière édition par Ren Uchiha le Jeu 8 Aoû - 19:59, édité 1 fois
Ibuki Senjago
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Mer 7 Aoû - 18:21

L'Itinéraire a écrit:
Notre trajet est simple. Nous partons de L5 et piquons à travers les plaines pour arriver à L6.
De L6 à L7, nous entrons dans la forêt Karasu.
Tranche de 12h, car nous sommes shinobis. Soit, un lancé de dé Hebi. Si rien ne se passe, je présenterai un lien vers la forêt du Corbeau (Karasu).


Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Mer 7 Aoû - 18:21

Le membre 'Ren Uchiha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Hebi' :



MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Jeu 8 Aoû - 12:16

Action 1


Action : Shinzo observe la situation. Oboro projette 3 petits Shuriken sur le chien (30Dégâts), pendant que celui court sur Ren qui se désengage aussitôt.
Bilan : à distance pour tout le monde
Shinzo : -
Oboro : -
Ren : -
Chien : -30Hp
3 petits Shuriken sur le terrain



Action 2


Action : Shinzo observe la situation. Oboro projette à nouveau 3 petits Shuriken sur le chien (30Dégâts), pendant que celui court sur Ren qui ramasse un petit Shuriken.
Bilan : Chien et Ren au contact, les autres à distance.
Shinzo : -
Oboro : -
Ren : 1 petit Shuriken
Chien : -60Hp
5 petits Shuriken sur le terrain



Action 3


Action : Shinzo observe la situation. Le chien mord Ren (8Dégâts), Oboro charge le canidé pendant que Ren bat en retraite.
Bilan : Chien et Oboro au contact, les autres à distance.
Shinzo : -
Oboro : -
Ren : -8Hp, 1 petit Shuriken
Chien : -30Hp
5 petits Shuriken sur le terrain



Action 4


Action : Shinzo s'approche des combats. Oboro frappe le chien (16Dégâts), qui poursuit Ren. Ce dernier ramasse un petit Shuriken.
Bilan : Chien et Ren au contact, les autres à distance.
Shinzo : -
Oboro : -
Ren : -8Hp, 2 petit Shuriken
Chien : -76Hp
4 petits Shuriken sur le terrain



Un dé est lancé pour savoir si le chien s'enfuit : l'ennemi tente de s'enfuir.


_________________
Ibuki Senjago
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Jeu 8 Aoû - 19:58


Ils fendaient la mer verte, en file bien droite, imperturbablement silencieuse.  Shinzo en tête, les traits foncés, Oboro ensuite, emboîtant le pas au juunin, et finalement Ren, loin derrière.  Déjà, l'Uchiha suait à grosse gouttes, n'aimant pas le voyage.  Lorsqu'il se ferait plus important, plus grandissime, il achèterait les services de porteurs.  L'herbe se prenait à ses pieds, le faisait trébucher, sans même parler des insectes avec lesquels il s'escrimait, tournoyant sur lui-même.  Sa veste, il l'avait enlevée, pour la mettre sur son front comme un chapeau, se protégeant moyennement des chauds rayons du soleil.  Après tout, sa veste était noire comme la suie.
C'était son premier voyage, au chanteur.  La première fois qu'il foulait le sol à l'extérieur de Konoha depuis qu'il était devenu aspirant.  Avant ça, son clan avait plutôt sédentaire et Ren en avait oublié les aléas du voyage.  D'ailleurs, les autres devant s'étaient arrêtés, et le garçon souffla, n'ayant rien contre une petite pause.  Pourtant, une fois qu'il les eut rejoint, Shinzo ne s'attarda pas en explication, s'écartant du chemin.  Ren put voir ce qui le faisait reculer.

Un chien sauvage grognait, là, devant.  Son pelage cramoisi semblait être brun, mais était d'abord terriblement sale.  Les babines retroussées, ses pattes avants grattaient furieusement le sol tandis que son poil s'hérissait.  Il tournait autour du trio, visiblement énervé de leur présence.  Pourtant, les trois shinobis ne lui avait rien fait.  Oboro sortit ses shurikens...  Trois dans chaque main.
Shinzo lui resta derrière, fin observateur.  Après tout, il était juunin, il n'avait pas réellement à se soucier du danger.
Ren se rendit compte qu'il était désarmé, faible et apeuré.  Il avait d'ailleurs un pas derrière la grande brune, qui ne fit pas attention à le protéger.
Hotaru tremblait de tout son long, humilié et humiliant.

Les hostilités s'engagèrent facilement et rapidement.  Sans que Shinzo n'entre dans la bagarre, Oboro lâcha une première salve d'un grand cri guerrier qui fit même sursauter Ren.  Suivant des yeux la trajectoire des armes, il les vit mordre affreusement la chair du chien dans des giclées de sang repoussantes.  Ren se réconforta en se disant que cela aurait put être pire, par exemple en se retrouvant au tournoi face à la bourrine.  Il s'élança alors à son tour, son plan en tête.  Après tout, Oboro s'était déplacée sur le côté de bonds agiles, pour canarder le clébard, et Ren se retrouvait complètement abruti et sans protection, aussi choisit-il de se bouger le fion. « J'vais t'les chercher ! s'empressa-t-il de crier à la championne du tournoi, alors qu'il fondait sur les armes tombées au sol. »
À son mouvement qui semblait peut-être agressif, le chien le prit en chasse.  Il tenta de sauter sur l'Uchiha, mais animé par la peur, Ren se désengagea aussitôt, culbutant vers l'arrière pour se rapprocher un peu plus vite des armes de la grande brune.  Sa main n'eut le temps que d'en prendre une.  Oboro envoya sa seconde salve, dans un second élan de puissance et de maîtrise que Ren admira un peu trop longtemps.

La lourde mâchoire du chien se referma sur l'avant-bras du genin, qui l'avait heureusement vu un peu venir et parvint à se l'extirper avant qu'elle ne lui brise la main... ou pis encore.  Ren roula sur les fesses, s'empiètrant dans ses propres mouvements.  Dans sa débandade, il aperçut à nouveau les petites étoiles de fer de la championne, et ne sachant momentanément plus où il avait mis le précédent, se rua de nouveau sur celles-ci.
Il plongea, la tête embuée par l'adrénaline et la crainte d'être à nouveau mordu.  Il voulait vivre.
Cette phrase résonnait dans sa tête comme son coeur qui battait la chamade dans sa poitrine.  Ren plongea tandis que le chien sauta.  Oboro, elle, frappa, de toute sa force et d'un nouveau cri.  Peut-être sauva-t-elle Ren, il ne savait trop, propulsant le chien plus loin qu'il n'aurait dû.  Mais ce ne fut pas la première pensée du garçon, qui reconnut plutôt un certain plaisir dans la voix de l'Ashikaga.  Pourquoi tu t'amuses bordel ?!

Ren roula de nouveau, mélangeant ciel et terre à ses yeux.  Cette fois, dans sa folle pirouette mal contrôlée, il put prendre une arme en main.  Il se retrouva à genoux, sonné et étourdi.  Il sentait le souffle chaud du canidé dans son coup, entendait l'écume goutter au sol.  En une fraction de seconde, il se contorsionna et se retourna, tout son corps lui envoyant au même moment une importante décharge de douleur.  Ren l'ignora, balançant le seul et unique Shuriken qu'il avait en main.  L'arme ne vola pas, préférant se prendre dans les doigts du garçon, les lui déchiqueter les bouts et tomber mollement au sol.  Ren était mort.  Je vais mourir !
Shinzo mit un pied lourd en avant.  Soudainement, tout le terrain se fit silencieux, et le chien se plia sur lui-même...

Il poussa un dernier jappement avant de déguerpir, lécher ses plaies ailleurs.

Tout s'arrêta subitement.


* * *

Ren tremblait toujours.  Du justesse, il s'était retenu de déverser sa vessie contre lui.  Il était sous le choc : sous le choc de n'avoir rien pus accomplir.  Lui qui était si sûr de lui, si en contrôle, s'était vite vus surmené par le combat.  Il avait perdu la face.  Que ce soit face à Shinzo ou Oboro...  Il n'avait rien pus faire, il était minable.  Un putain de détritus humain.

Ren fixait le sol. « Montres-moi ça. »
Il resta un moment interdit.  Quoi ?  Il leva lentement les yeux vers Shinzo, qui d'un air grave, lui présentait la main. « Ta blessure.  Montres-la moi, ordonna le jounin d'un ton assuré, sans pour autant être amical. »
Hotaru obéit, fébrile.  Lorsque le guerrier porta ses doigts sur les légères marques, Ren sentit une violente décharge lui paralyser le bras.  Il ferma les yeux, crispa la bouche, tenta de reculer.  Shinzo le retenait, ferme.  Puis le lâcha. « Ce n'est rien. »
Le jounin se retourna, le laissant seul à lui-même.  Le garçon était encore sous le choc. « On prend une pause ? fit Shinzo à l'intention du groupe, mais qui le visait précisément. »
L'Uchiha approuva, l'air livide.  Il se coucha sur le côté, là même où il était.  Il ferma les yeux.  Il oublia les insectes et le soleil.  Il somnola quelque peu.  Il était épuisé.


* * *

Ren ne sut pas combien de temps il somnola, bien que l'air étonné de Shinzo lui fit comprendre qu'il n'avait sûrement pas dépassé la demi-dizaine de minutes.  Le genin ne s'étira donc pas, préférant s'asseoir.  Dans sa main, un shuriken.  Un shuriken ? « Heu... Tu me le rends ? fit Oboro, soudainement présente dans le champ visuel du garçon ; Ren lui présenta un regard confus.
Mon shuriken.  Rends-le moi.  Merci, se détourna-t-elle, tandis que Ren continuait de la dévisager sauvagement. Heu... Ça va ?
Non... Enfin oui... Je crois, dit-il, à mi-voix ; ces premières paroles lui parurent délicieusement douloureuses.
Pas trop mal ?
Pas trop mal ?  Non, enfin, non, pas d'après Shinzo.  Moi... je sais pas.
Ah, termina Oboro, indifférente. »
Elle se retourna, allant vers Shinzo.  Ren, lui, resta encore un moment seul, à ressasser ce qui venait de lui arriver.  Elle s'entretint avec le jounin, sans que Hotaru ne distingue leurs voix du sang qui lui pompait aux oreilles.  Ça bourdonnait encore, dans sa caboche.  

Son malêtre s'estompait lentement. « On reprend ! lança un Shinzo sévère, et le genin de se lever en automate. »

Au loin, se dressait l'orée de la forêt Karasu.[/b]



MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Lun 12 Aoû - 11:25





Pour info', pas de Sanae ici. Le personnage du RP est Oboro, ma pnj qui accompagne Ren et Shinzo. J'avais l'inspi, et y'avait moyen de faire un truc sympa entre les persos :)
Et nous avons peaufiné les détails par mp, bien sûr.







"Qui se ressemble s'assemble." Le proverbe était peut être vrai, mais en ce qui concernait les deux citadines, c'était le contraire qui se vérifiait. A Konoha, Sanae ne tarda pas à troquer les coupes exubérantes de sa comparse contre des chignons stricts et bien serrés. Dans la forêt, au contraire, Oboro montrait à Ren et Shinzo qu'elle était bien plus à l'aise sans les imposantes robes et kimonos vieille école de son amie.

La marche soutenue que leur marquait le junin ne semblait guère l'éreinter. Elle fatiguait, mais pas particulièrement plus que Shinzo. C'était avec une bonne humeur assez déplacée qu'elle concevait leur "randonnée". Découvrir Konoha les arts ninjas était une aventure au quotidien, mais la ville manquait cruellement de grands espaces à parcourir pour les longues jambes d'Oboro.

Avec les plaines d'Hebi, la genin était servie. Et largement ravie: malgré son allure qui pesait le poids des kilomètres avalés, elle donnait l'impression de butiner joyeusement le long des sentiers.

-Si vous voulez mon avis... pas une mauvaise chose que San' et Hyuma soient pas venus. La princesse aurait pas arrêté de se plaindre, alors qu'elle encaisse pourtant aussi bien que nous. Hyuma, on l'aurait paumé dans un ravin à tous les coups. Il est genre totalement pas doué quand y'a des gaffes à faire. Et d'abord... euh... Ren, ça va? Tu respires, coco?

Le Uchiha se contenta de souffler des syllabes incomplètes, ce que la genin prit pour un "non" mal assuré. Voyant qu'il tenait malgré tout la route avec le rythme du groupe, elle n'insista pas et continua silencieusement sa marche. Perplexe et attentive, la genin décida quand même de le surveiller.

Oboro Ashikaga était relativement sportive, mais surtout en excellente condition physique. Crapahuter dans la nature restait un exercice conséquent pour la citadine, mais elle y prenait du plaisir.

Ren, au contraire, prenait une délicate teinte violacée qui n'annonçait rien de bon. Au bout de deux heures, la miss profita d'une pause pour examiner le barda de son coéquipier. Lorsqu'il la vit s'emparer de son sac sans explication, l'Uchiha s'approcha, mais la guerrière écarta toute résistance avec une bonhomie déprimante pour son coéquiper.

-Il n'y a pas grand chose, indiqua le chanteur en désignant son sac.
-Y'a toujours quelque chose, insista-t-elle en tirant sur la bretelle. Tu me laisses faire, point barre.
-...
-Pas comme si tu étais en état de discuter, nan?
-T'es vraiment qu'une...
-J'ai cru entendre "Merci", j'me trompe?
-Bitch, siffla-t-il en anglais.
-Ca veut dire "mon poing dans ta gueule" ça, nan?, le prévint la jeune femme qui comprenait très bien le dialecte.
-...

Ce faisant, la genin commença à dépiauter implacablement le sac de Ren, à la recherche de tout ce qu'elle pourrait en extraire. Malgré sa mauvaise humeur, elle remarqua qu'il n'avait aucunement protesté à cette manoeuvre. Quelque chose comme "c'est bon, je peux m'occuper de moi, quand même", ou n'importe quoi... mais non, rien.

Au contraire, ce qu'elle ne vit pas, c'est que lorsqu'elle eut le dos tourné, Ren s'autorisa un sourire mauvais. L'Uchiha était diablement satisfait de l'aubaine qui s'offrait à lui: quelqu'un pour porter son peu de bagages... et peut être lui apporter d'autres opportunités.

-Bonbonbon, qu'est ce qu'on a là... file moi tes provisions, le sac de couchage, je peux toujours porter ça pour toi. Enfin garde des vivres, on sait jamais. Quoi d'autre... si t'as du change -et j'espère que ouais- je peux toujours te prendre un futal ou deux. 'Ventuellement une chemise, mais pas de sous vêtements. C'est crade. Alors ensuite... tiens, c'est toi qui porte la vaisselle? Je prends. 'Ccessoirement, une bouteille d'eau en rab' te ferait pas de mal. Perso vaut mieux pas que je partage, j'ai un petit rhume qui te fera pas du bien. Et t'as déjà l'air d'avoir sacrément du mal à t'oxygèner correctement, pauvre bonhomme. M'enfin. Huhuhu... 'parait que t'étais plus en forme, l'autre soir, avec Sanae?, rajouta-t-elle en rigolant.

Cette dernière phrase laissa une très mauvaise impression au jeune homme. Oboro ne pensait pas encore à mal, mais... elle venait de faire écho à une autre réplique qu'avait entendu Hotaru.

*
*     *

"Et vous avez de la chance que personne ne m’accompagne. Dans le cas contraire, mes proches se seraient assuré que votre visage serve à éponger le sol."

*     *
*

Ces mots, auxquels il n'avait pas prêté la moindre attention auparavant, étaient sortis de la bouche de l'Hanaerobi, le soir des festivités précédent le tournoi, alors même que la luciole s'affairait à éviter les ennuis qu'on voulait lui causer. Ca avait plutôt bien marché, même s'il estimait qu'il aurait pu tirer son épingle du jeu en concluant la soirée de la meilleure des façons avec la bourgeoise. Tant pis. Tout ça, c'était fini.

Mais maintenant qu'il faisait face à Oboro, la menace avait l'air autrement plus réelle. Il venait de voir le genre de traitement qu'elle était tout à fait capable d'infliger à un animal sauvage. Ou à un adversaire, comme ça avait été le cas au village. La pauvre bête avait rapidement prit la fuite, de la même manière que ses adversaires d'une journée avaient rapidement capitulé face à la guerrière.
Là comme ça, elle n'avait pas l'air particulièrement hostile, mais étrangement... il avait l'horrible impression que Sanae parlait notamment d'elle, l'autre jour. Aussi ne fit-il pas la moindre remarque à Oboro.

-Mwouais. De ce que m'a dit San', t'as l'air d'être un sacré blaireau, mais c'est pas une raison pour te laisser crever la gueule ouverte, pépère. Pis je t'ai entendu chanter y'a une-deux semaines -Hotaru, c'est toi, nan?- et franchement... waw! Juste, waw! Tu pourrais me prévenir, la prochaine fois que vous faîtes un concert? Une place au premier rang, ça le ferait, d'ailleurs? Sans les deux poufs aux lèvres couleur bombecs avariés, de préférence. J'aurais bien envie d'essayer de chanter sur votre son, aussi... Huhuhu, ça doit juste être g~é~a~n~t de se produire sur scène avec ton bassiste. Il s'appelle comment, d'ailleurs?

Elle savait. Elle souriait, mais elle savait. Ou l'inverse. Ren n'était pas trop sûr de grand chose. En vérité, Oboro n'avait aucunement l'intention de venger son amie (qu'elle estimait pire qu'elle, en fait), mais s'amusait pas mal en constatant l'effet qu'elle faisait au jeune homme.

Lancée comme elle l'était sur sa causette, le pauvre Uchiha ne pouvait probablement rien faire pour la stopper. Tant qu'elle lui posait des questions, la discussion garda pourtant un certain intérêt pour l'adolescent. Peut être appréciait-il tout simplement qu'on s'intéresse à lui. Quoi qu'il en soit, Ren remarqua rapidement qu'il avait moins de mal à avancer lorsqu'ils reprirent, dix minutes plus tard. Et ça n'était pas uniquement parce que son sac pesait moins lourd.

À cet instant, le fait qu'une fille lui serve de mule lui noua les entrailles, et il replongea rapidement dans l'état morose qu'il n'avait pas vraiment quitté. Oboro continua son flot de paroles, sans avoir l'empathie nécessaire pour s'en rendre compte.

-Ta blessure, ça va mieux au fait? Argh, si j'avais su, j'aurais bien pris une trousse de secours. Bandages, désinfectant... sauf que j'ai pas un rond. Raqué comme une dingue pour mon matos. J'aurais ptêtre du demander à San' de me prêter des sous... encore qu'elle m'aurait accusée de vouloir tout boire. Alors qu'elle boit encore plus que moi. Foutage de gueule, bonjour. La prochaine fois, je la lâcherai pas...

Combien de temps cela dura, il serait bien incapable de le dire. Le jeune ninja se contentait d'avancer, un pas après l'autre. Ce dont finit tout de même par se rendre compte l'autre.

-Euh... Ren? Je comprends que tu puisses être HS et surtout faire gaffe à pas cracher tes tripes, mais si tu faisais même vaguement semblant de répondre un truc de temps en temps, j'aurais pas l'impression d'être horriblement chiante à envahir l'espace sonore alors que tu voudrais la paix. Nan?
-...
-Ouais, j'me disais aussi...

*
*     *

Ren fonctionnerait visiblement mieux si elle le laissait tranquille pour le moment. Mais maintenant, l'envie de bavarder pour meubler le temps reprenait furieusement la jeune femme. Qu'à cela ne tienne: elle disposait d'une autre victime à portée de main. Shinzo ne présentait pas le moindre problème de ventilation, et avait sûrement tout un tas de trucs à raconter. Il était junin, après tout. Et il transpirait la classe par absolument chaque centimètre de son corps. Il avait plus l'air d'un samouraï que d'un ninja, mais c'était tout à son avantage. Surtout au niveau des abdominaux. Et des bons gros biceps. Et de ses pectomuscles bien façonnés qui vibraient en accompagnant sa respiration. Et tout ça, c'était sans évoquer le fessier musculeux qui se dandinait devant elle à chaque pas. Il lui fallu un petit moment pour échapper aux oscillations hypnotiques du...

Hum, bref, s'interrompit-elle. Restait juste à savoir comment approcher la bête pour blablater joyeusement.

-Mmmh... monsieur Morihito?
-Tu peux m'appeler Shinzo. Et me tutoyer.
-Sympa en plus d'avoir la classe. Huhu. Tout bénef', ça. Je me demandais... comment ça se fait que tu n'ais pas participé au tournoi? Je crois même pas qu'on y ai vu un junin du village... ou chunin, pour le coup. C'était pour donner une chance aux nouveaux de faire leurs preuves, ou bien?

Pour elle, Hyuma atteignait des niveaux de débilité incroyables, et réalisait régulièrement l'exploit de pousser toujours un peu plus loin l'art de la connerie. Pourtant, on ne pouvait pas nier qu'il avait du flair. Qu'aucun gradé n'atteigne la finale, c'était bizarre. Et qu'une bête de guerre toute en muscles et nourrie au grain comme Shinzo apparaisse juste après, carrément suspect. Le junin avait l'air extrêmement chouette, ce qui était un beau compliment provenant d'elle, mais donnait un peu l'impression de sortir d'un chapeau. Et la demoiselle mourrait d'envie d'en savoir plus à son sujet.

-Il me semble que l'adversaire de ton ami était chunin, indiqua Shinzo. Kakouko Senjago.
-Ah ouais?
-Tu n'as pas assisté au combat?, s'étonna-t-il.
-Euh... je crois que j'étais occupée à me ronger les sangs en coulisses. Genre bouffer mes ongles jusqu'à l'os.
-C'est compréhensible.

Le junin lâcha ces mots sans avoir l'air de rien en penser. Merde, se dit-elle. Est-ce qu'elle venait de se discréditer? Oboro n'avait pas spécialement envie que le junin s'imagine qu'elle supporte extrêmement mal la tension. Même si c'était la stricte vérité.

Remarquant son malaise, Morihito poursuivit.

-Appréhender un combat n'est pas une chose facile pour qui que ce soit. Il vous faudra du temps pour apprendre à composer avec ces situations. Pour Ren comme pour toi.
-Hum, hésita-t-elle sans trop savoir que dire. J'imagine.
-Tu n'as pas à t'en faire. Prends les étapes une par une et tu progresseras. Pour le moment, je te conseille de t'efforcer à garder la tête froide en toute situation.

Oboro resta silencieuse. Elle ne s'attendait pas à ce que le junin parle d'elle, et encore moins qu'il lui remue ses défauts sous le nez.

Il lui fallu une bonne minute pour remarquer que Shinzo avait mine de rien détourné la conversation. Sans grande conviction, elle tenta de le ramener à sa question d'origine.

-Euh... et toi, alors, où étais-tu pendant le tournoi? Occupé en mission secrète ou quelque chose du genre? La sécurité du daimyo?
-Tu devrais économiser ta salive. Nous ne sommes pas encore arrivés.
-Hum... 'Kay. Une autre fois, alors.

Sans chercher à insister, elle décida de remettre la blablotte à plus tard. Si le junin avait des histoires à raconter, elle serait une excellente spectatrice. En attendant... la plaine d'Hebi et ses paysages suffiraient amplement à distraire Oboro.



...suite du RP...


Dernière édition par Sanae le Ven 23 Aoû - 0:28, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Ven 16 Aoû - 11:24

[hrp]Il s'agit de la suite de qui se trouve là.[/hrp]

Le groupe de ninjas était de retour dans la vaste plaine d'Hebi. Shinzo regarda tout autour de lui. Cette vaste plaine n'inspirait décidément pas confiance au juunin. Certes il s'agissait d'un très grand espace, ce qui rendait la défense de Konoha très simple. Car tout ennemi se faisait rapidement détecté. Mais cet endroit avait un je-ne-sais-quoi d'oppressant. Peut-être était-ce le nom que la plaine portait....
Le trio avançait tranquillement, à allure modérée. Shinzo surveillait les alentours. Pas question de se faire surprendre... Ren avait été blessé à l'aller et Oboro pendant la recherche. Le juunin estimait avoir commis assez d'erreurs comme ça.


Dernière édition par Shinzo Morihiko le Mer 4 Sep - 19:47, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Ven 16 Aoû - 11:26

Itinéraire de retour a écrit:
Le trajet est simple. Le groupe part de L7 pour se rendre en L5, à Konoha. Tranche de 12h, car ce sont des shinobis. Soit, un lancé de dé Hebi.
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Ven 16 Aoû - 11:26

Le membre 'Shinzo Morihiko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Hebi' :

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Sam 17 Aoû - 13:32

Action 1


Action : Ren reste à prudente distance du combat. Shinzo invoque un katon sur le Gros Chien (45Dégâts,-40Mp) pendant qu'Oboro expédie 3 petits Shurikens sur le Chien Marron (30Dégâts), le Gros Chien et le Chien Marron se jettent sur Shinzo.
Bilan : Shinzo, Gros Chien et Chien Marron au contact. Oboro à Distance.
Shinzo : -40Mp
Oboro : -
Gros Chien : -45Hp
Chien Marron : -30Hp



Action 2


Action : Shinzo frappe le Gros Chien (16Dégâts), qui riposte (5Dégâts) avec le soutien du Chien Marron qui place une morsure critique (15Dégâts). Shinzo échoue son test de force et est bloqué par la meute. Oboro pilonne de nouveau le Chien Marron avec 3 petits Shurikens (30Dégâts).
Bilan : Shinzo, Gros Chien et Chien Marron au contact. Oboro à Distance.
Shinzo : -20Hp, -40Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -61Hp
Chien Marron : -60Hp



Action 3


Action : Shinzo poursuit son assaut sur le Gros Chien qui esquive et riposte (5Dégâts) de concert avec le Chien Marron (5Dégâts). Shinzo échoue son test de force et est bloqué par la meute. Oboro charge dans le corps-à-corps.
Bilan : Au contact.
Shinzo : -30Hp, -40Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -61Hp
Chien Marron : -60Hp



Action 4


Action : Shinzo frappe le Gros Chien (16Dégâts). Celui-ci réplique (5Dégâts) de concert avec le Chien Marron qui frappe depuis un angle mort (15Dégâts). Shinzo échoue son test de force et est bloqué par la meute. Oboro cogne le Chien Marron (18Dégâts).
Bilan : Au contact.
Shinzo : -50Hp, -40Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -77Hp
Chien Marron : -78Hp



Un dé est lancé pour savoir si les chiens s'enfuient : le combat se poursuit


_________________


Dernière édition par Hyûma le Sam 17 Aoû - 18:29, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Sam 17 Aoû - 17:13

Action 5


Action : Shinzo frappe le Gros Chien de façon critique (26Dégâts) et parvient à éviter la riposte. Le Chien Marron mord Shinzo (5Dégâts). Oboro attaque le Gros Chien qui esquive.
Bilan : Au contact.
Shinzo : -55Hp, -40Mp
Oboro : -
Gros Chien : -103Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 6


Action : Le Gros Chien mord Shinzo (5Dégâts) imité par le Chien Marron (5Dégâts). Shinzo échoue son test de force et est bloqué par la meute;  Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts), tandis que Shinzo hésite alors que son désengagement semble compromis (action par défaut: +15Mp).
Bilan : Au contact.
Shinzo : -60Hp, -25Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -121Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 7


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts) imité par le Chien Marron (5Dégâts). Shinzo échoue son test de force et est bloqué par la meute. Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -70Hp, -25Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -155Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 8


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) qui riposte d'une attaque critique que le junin esquive de justesse. Le Chien Marron poursuit l'attaque (5Dégâts). Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -75Hp, -25Mp
Oboro : -
Gros Chien : -189Hp
Chien Marron : -78Hp



Un dé est lancé pour savoir si les chiens s'enfuient : le combat se poursuit


_________________


Dernière édition par Hyûma le Sam 17 Aoû - 18:31, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Sam 17 Aoû - 17:51

Action 9


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Le Chien Marron poursuit l'attaque de façon critique (15Dégâts) tandis qu'Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -95Hp, -25Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -223Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 10


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Le Chien Marron poursuit l'attaque (5Dégâts) tandis qu'Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -105Hp, -25Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -257Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 11


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Le Chien Marron poursuit l'attaque (5Dégâts) tandis qu'Oboro frappe le Gros Chien (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -115Hp, -25Mp, bloqué par la meute (déplacement normal impossible).
Oboro : -
Gros Chien : -291Hp
Chien Marron : -78Hp



Action 12


Action : Shinzo attaque le Gros Chien (16Dégâts) et le met KO. Le Chien Marron poursuit l'attaque mais Shinzo esquive. Oboro frappe le Chien Marron (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -115Hp, -25Mp
Oboro : -
Chien Marron : -96Hp



Un dé est lancé pour savoir si les chiens s'enfuient : le combat se poursuit


_________________

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Sam 17 Aoû - 19:13

Action 13


Action : Shinzo attaque le Chien Marron (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Oboro frappe le Chien Marron (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -120Hp, -25Mp
Oboro : -
Chien Marron : -130Hp



Action 14


Action : Shinzo attaque le Chien Marron (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Oboro frappe le Chien Marron (18Dégâts)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -125Hp, -25Mp
Oboro : -
Chien Marron : -164Hp



Action 15


Action : Shinzo attaque le Chien Marron (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Oboro hésite (action par défaut)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -130Hp, -25Mp
Oboro : -
Chien Marron : -180Hp



Action 16


Action : Shinzo attaque le Chien Marron (16Dégâts) qui riposte (5Dégâts). Oboro hésite (action par défaut)
Bilan : Au contact.
Shinzo : -135Hp, -25Mp
Oboro : -
Chien Marron : -196Hp



Un dé est lancé pour savoir si le chien s'enfuit : l'ennemi tente de s'enfuir


_________________

MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   Dim 18 Aoû - 2:19

Oh putain.

Han putainputainputainputainputain.

Rho purée d'bordel de pourriture de fiel de chiottes.

Sauf que non. Ca, c'était pendant le combat. Juste avant qu'elle pète les plombs pour de bon et ne soit plus capable à rien d'autre que de céder totalement à la panique, en frappant aussi fort que possible sur la masse de viande qui se harnachait à Shinzo par la gueule. Une gueule hérissée de crocs qui avaient laissé leurs traces sur les bras, le torse et les jambes de l'ancien samourai.

Maintenant, elle ne disait plus rien. Véritablement choquée, elle ne bronchait plus un mot.

Elle n'en revenait toujours pas. Pas qu'ils soient toujours en vie, non. Mais que son coéquipier ait frôlé la mort d'aussi près. Pour le coup, ils auraient très bien pu se faire bouffer à ciel ouvert par les deux pauvres clébards qui les avaient attaqué. Et lorsqu'elle eut enfin le temps et le semblant de calme, car elle était tout sauf calme, de s'intéresser aux blessures du junin, Oboro se sentait parfaitement prête pour pleurer à chaudes larmes en imaginant qu'elle aurait très bien pu être à sa place.

Sur le coup, elle n'avait pas vraiment réfléchi. Enfin, si. Quand elle a compris que Shinzo était cloué sur place par les deux molosses, Oboro a beuglé au junin de changer de cible, pour prendre la même qu'elle. A moins qu'elle n'ait changé elle même de cible? La genin était tellement confuse qu'elle ne savait même plus ce qu'il s'était passé. Ils s'étaient adaptés, tout simplement. Et peut être bien juste à temps.

De même, lorsqu'elle avait écarté brutalement le corps du chien marron que le junin venait d'achever, elle s'attendait à ce que ce dernier s'en retourne à ses boules de feu. Les jutsu du junin étaient visiblement bien bourrins ; beaucoup plus que ses propres shuriken, qui se posaient pourtant vachement dans leur domaine. Elle avait tenté de faciliter son jutsu, ce qui n'avait pas eu lieu. Au final, elle était juste restée là à rien faire.

M'enfin, la chose était déjà pliée, à ce stade. Le chien avait profité de sa passivité pour se faire la malle. Ce qui n'était pas plus mal.

*Un silence pesant*

Complètement pétrifiée, et épuisée par l'effort et la tension du combat, Oboro faisait face à Shinzo. Contrairement à lui, elle ne se souciait pas le moins du monde d'observer les alentours, attentif à une éventuelle mauvaise surprise qui profiterait d'un faux répit pour leur tomber dessus. Maintenant, elle était absorbée par le corps du chien qui gisait à quelques mètres d'elle. Six, peut être sept mètres. Elle l'avait balancé aussi loin que possible, et ils avaient du pas mal se déplacer pendant le combat.

Elle le regardait avec inquiétude, parce que le bestiau, eh bien il n'était pas mort. Il remuait encore, même s'il ne gigotait plus du tout. Et Oboro avait la très désagréable impression qu'il pouvait très bien feindre l'inconscience pour mieux se jetter sur elle.

Est-ce qu'il fallait l'achever? Elle n'avait pas la moindre idée de si l'animal pourrait se rétablir, et en combien de temps. S'il était foutu, il vallait peut être mieux le finir, oui. Si ça n'était pas le cas... elle n'en savait trop rien. Une chose était sûre, la genin avait bien compris qu'elle n'avait pas affaire à une affectueuse boule de poil de compagnie, mais à un truc féroce qui pouvait très bien les charcuter s'ils n'y prenaient pas garde. Avec la bestiole morte, elle se sentirait plus rassurée. D'un autre coté, elle n'avait pas spécialement envie de se salir les mains. Elle n'était pas encore une vraie ninja, visiblement. Mais ça, elle le savait déjà.

*Quelque chose qui se rapproche*

La miss se contenta de sursauter en sentant une présence, dans son dos. Elle avait entendu les bruissements de la forme qui ne s'était pas vraiment faîte discrète, juste délicate.

C'était Ren. Maintenant que le danger était écarté, il était réapparu. Ouais. Pourquoi pas, pensa-t-elle très lentement.

Ren n'avait rien fait. Et elle ne lui en voulait pas le moins du monde ; ça n'était pas comme s'il aurait pu faire grand chose de toute manière. En situation de combat, il devait être à peut près aussi utile que Sanae, soit pas du tout. Et peut être bien moins, en fait. Elle, au moins, aurait tenu la route qu'ils s'étaient farcis. Le Uchiha devait bien avoir d'autres talents. C'était ce qu'elle s'était dit il y a quelques heures, en lui prenant son barda. Ca s'était passé il y a des lustres. Maintenant, elle n'en avait juste plus rien à battre. Ils avaient failli crever. Et elle tremblait de plus en plus.

*Le temps passe, lent et pénible*

Alors qu'elle était en train de se rasséréner... haha, bien sûr que non. La blague. Elle n'était pas du tout en train de reprendre le contrôle. C'était même pire. Elle l'avait vu. Shinzo, qui pansait ses blessures de son mieux avec des bouts de tissus, n'avait pas encore dit un mot. C'était normal. Elle avait la peur, elle pouvait le flairer. Lui aussi, n'était pas du tout à l'aise. Le junin restait mettre de lui, mais avoir failli perdre contre deux pauvres chiens, ça l'avait fortement secoué. Pourtant, tout ça s'était joué à une seule chose. C'était tellement simple que ça lui paraissait très stupide. Ils s'étaient jettés sur lui, et il n'avait pas pu se dégager de là. Si le hasard avait fait qu'ils s'en prennent à Oboro, ou même à Ren, il aurait pu régler le problème en quelques instants. Il avait le chakra, et les jutsu pour ça.

Bien sûr, il aurait hésité à employer ces techniques si elles risquaient de toucher Oboro, qui aurait été aux prises avec les animaux. Mais c'était précisément le genre de chose qui devaient se goupiller correctement dans une bonne équipe. Et la genin avait parfaitement l'air disposée à coopérer à toute manoeuvre qu'il indiquerait. Elle en proposait elle-même, quand bien même c'était trop brutal et soudain pour vraiment être applicable.

Enfin bon, se dit-il en reprenant rapidement contenance. Tout ça aurait pu finir encore plus mal. Mieux valait ne pas perdre de temps: plus vite ils seraient à Konoha, mieux ça serait.

Mais avant cela... il jetta un regard à ses deux genin. Même si c'était lui qui avait pris les coups, il s'en voulait de les avoir mis en danger. Physiquement, ils allaient bien, au moins. Mentalement, par contre... il n'avait pas encore pris le pouls de l'Uchiha. Ce qui était sûr, en revanche, c'était que la jeune femme avait brutalement réalisé que ce qu'ils faisaient n'était pas qu'une banale randonnée.

Avec un douceur et une délicatesse surprenante, il s'approcha d'elle...



Tant de lignes pour ne rien dire... et le pire, c'est que j'arrête à la première difficulté tout en ayant esquivé Ren de long en large... désolé, j'ai rédigé tant que j'avais l'inspi à portée de main xD
M'enfin, travail prémaché pour Shinzo, j'espère. Allez, on te fait confiance: à toi de t'assurer que la miss ne soit pas trauma pour l'année à venir :)





... suite du RP...


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hebi - Chap 0.1 - Mission - Shin/Obo/Ren   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Fiche technique de Moudoku Hebi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Sequences archivées - 3e version-