Partagez | 
 

 [Présentation] Kaïto Matsuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 17:48

Nom : Kaïto
Prénom : Matsuo
Age : 19 ans
Village souhaité : Kiri
Grade souhaité : Aspirant
KG (kekkai Genkai) souhaité : aucun


Dernière édition par Matsuo Kaïto le Sam 28 Déc - 19:32, édité 2 fois

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 17:50

* Le début de ma vie *

Je m'appelle Kaïto Matsuo, enfin c'est ce qui est écrit sur mon acte de vente. Je vous explique je suis né sur l’île principale de l'archipel de Umijitaka, mes parents je ne les ai jamais vu, le maître Kazuma m'a dit qu'ils étaient morts peu après ma naissance.

J'ai été vendu par les membres de mon village natal à un chercheur d'or du nom de Fijuwara Kazuma, comme de nombreux autres enfants.
Notre éducation a été très sommaire, nous avons appris à parler et à travailler un point c'est tout. Notre travail consistait à notre jeune age à remonter des chariots de pierres du fond de la mine, c'était un travail harassant mais qui avait l'avantage de forger le corps. Une fois que nous en avions l'âge nous descendions au fond de la mine pour extraire les minerais cuivre, fer, or tout ce qui peux rapporter de l'argent au maître.

Voila où j'ai grandi, je ne me plaint pas nous avons été nourris plus ou moins bien et je suis encore en vie pour raconter mon histoire et c'est bien ça le principal.
Maître Kazuma n'était pas le pire des maître, il avait ses petits moments d'humeur mais dans l'ensemble si nous travaillions sans rechigner il ne faisait pas attention à nous. Il faut dire qu'il était très préoccupé par la sécurité les attaques des clans environnants étaient fréquentes. Nous avions réussi jusqu'à ce fameux jour a éviter les attaques et les vols.


Dernière édition par Matsuo Kaïto le Sam 28 Déc - 20:09, édité 2 fois

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 17:52

* Les coups du destin *

C'était une nuit fraîche j'étais dans ma 14ème années, nous dormions dans les tentes réservées aux ouvriers qui se situaient au centre du camp. Pour ma part je ne dormais pas, peut être une prémonition ou juste de la chance, toujours est-il que j'observais les gardes, seul mouvement dans cette nuit calme, trop calme peut-être.

Un premier garde s'écroula une flèche en travers de la gorge, puis un second puis un cris retentit au cœur de la nuit. Pris de panique je pris mon baluchon avec mes quelques effets et je couru me cacher dans la mine. Nous savions tous que les clans lors de leurs attaques ne faisaient preuve d'aucune pitié, ils massacraient hommes, femmes et enfants sans aucune distinction.
Les bruits qui me parvenaient du fond de la mine étaient horribles, l'acier contre l'acier, les cris d'agonies des enfants, les hurlements gutturaux des soldats, encore aujourd'hui il m'arrive dans faire des cauchemars. Puis se fut le silence, un silence oppressant et lourd, je ne sait pas combien de temps je suis resté au fond de cette mine mais quand je suis sortis le soleil était déjà haut dans le ciel.

Je vous épargnerez la vision d'horreur des hommes, femmes et enfants arrachés à la vie aussi brutalement. J'ai donc décidé de quitter le camps, mes pas m'ont conduit jusqu'à la côte. Après quelques jours de marche la faim commençait à me tenailler. Je réussi a mendier juste se qu'il me fallait de nourritures pour vivre dans le peu de villages que je traversais.

Après une semaine de voyage de villages en villages  réussi à me faire embaucher par deux pêcheurs qui d'après leurs dires cherchaient un homme avec de bon bras afin de les aider dans leurs labeur quotidien. La paye n'était pas mirobolante et dépendait beaucoup du produit de la pêche, mais cela me permettait de manger, de plus les deux hommes qui s'avéraient être frères me permettaient de loger chez eux. Ils étaient d'une bonté sans pareil durant plus de 3ans j'appris beaucoup à leurs cotés, ils m'apprirent même l'art de l'écriture. Il ne possédaient pas grand chose hormis une vielle maison a flanc de falaise, mais ils avaient un trésor qu'ils chérissaient plus que tout, un katana qui leur avait été légué par leur père et qui était légué de générations en générations.

Notre vie sur l'archipel était du fait des nombreuses batailles qui faisaient rage sur l'île et rendaient le commerce très difficile. Une rumeur commençait à circuler sur l'île, elle parlait d'un homme, un certain Jiri Tereitsu qui se ferait appeller le Daimyo de l'eau et qui serait en train d'essayer d’unifier toute les îles sous une seule bannière. Il  recruterait de nombreux hommes afin de pacifier les lieux par les armes il aurait été rejoins par le clan Aisu et le clan Yamanaka, et grâce a eux il aurait déjà pacifié 3 îles. Il semblerait même qu'il entraînerait des shinobi des personnes capables de contrôler les éléments grâce au chakra.

Ma vie bascula pour la deuxième fois par une maussade journée d'hiver, la tempête menaçait mais le besoin d'argent nous poussa à prendre la mer. Après une heure de pêche infructueuse au large nous  avons été pris par l'orage qui s’abattit soudainement sur nous. Le bateau luttait contre la houle et le vent mais le mât ne tarda pas à céder et le bateau à chavirer. Lorsque je repris connaissance j'étais  allongé sur le sable, le ciel était clair au dessus de moi. La marrée m'avait ramené au bas de la falaise où se trouvait nôtre maison. Miraculeusement je n'étais pas blessé et je décidais de me rendre à la maison afin d'y attendre mes deux amis, après tout si j'avais survécu pourquoi pas eux.

Après deux jours d'attente je dus me résigner, ils avaient apparemment rejoints leurs ancêtres. Je pris le katana et je quittais cette maison pour toujours.


Dernière édition par Matsuo Kaïto le Sam 28 Déc - 20:24, édité 3 fois

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 17:54

* Me relever pour un avenir meilleur *

J'avais pris une décision, cette archipel souffrait de ces guerres incessantes, si nous n'avions pas eu un si grand besoin d'argent nous n’aurions pas pris la mer aujourd'hui et pour le moment un seul homme avait proposé une solution. Alors si ce Daimyo de l'eau voulait rétablir l'ordre ici je me devais de l'aider.

Après quelques jours de marche et de nombreuses recherches je parvins à localiser l'endroit où se situé le camp du Daimyo. L'appel lancé par celui-ci avait attiré d'autres personnes. On nous fit prêter serment au Daimyo et là, commença notre formation aux arts shinobi.

La première phase consistait à nous inculquer les bases théoriques, cette phase fut plutôt rapide mais également d'une très grande densité, la méthode de la marteau thérapie était de mise. Nous avions accès à de nombreux parchemin contenant de nombreuses informations, tactiques et autres schémas d'attaque ou de défense. Le manque de soldat sur le terrain obligeait le village a recruter de nombreux hommes. e qui le rendait très éprouvant l'entrainement pour nous. Une fois la phase théorique terminait, nous sommes passés à la phase pratique.


(Ninja de kiri) – En file indienne tout le monde, plus vite que ça on se bouge ! Voila, je préfère ça. Sur le terrain la rapidité de vos réactions déterminera votre vie ou votre mort, alors j’attends que chacun de mes ordres soit exécutés dans la seconde suis-je bien clair ?!

(élèves) – Oui senseï !

(Ninja de kiri) – Nous allons chacun à votre tour vous faire passer devant un ninja sensorielle, il déterminera grâce à l'une de ses technique la nature de vôtre chakra. Cette exercice nous permettra de vous placer dans un groupe celons celui-ci.

Nous passions donc tous les uns après les autres.

(Ninja de kiri) – Suiton, suivant, doton, suivant, suiton, ….

Quand vient mon tour.

(Ninja de kiri) – Suivant !

je me suis dons placé devant le ninja sensoriel.

(Ninja de kiri) – Futon, suivant ….

On me mit donc dans le groupe du futon, l'art de maîtriser le vent, voilà ce que j'en avait appris lors de mes cours théorique. Le groupe du futon était le second en nombre après celui du suiton, le doton, katon et raiton étaient quand à eux en moindre nombre.

(Ninja de kiri) – Vous voilà répartie, cet après midi Vous pourrez commencer vôtre entrainement physique, ainsi qu'améliorer votre maîtrise du chakra par la pratique. Entrainé vous dur et vous pourrez un jour prétendre au grade de genin.

L'après midi venue, un homme qui m'observait depuis quelque temps et que je devrais appeler plus tard  Junichiro senseï me pris en charge pris en charge.

(Junichiro senseï) - Je t'observe depuis un moment et je te trouve prometteur, je veux aider le village et le pays à enfin vivre en paix et pour cela j'ai décider de t'enseigner se que je sais de l'art ninja. Veux tu devenir un homme qui saura faire la fierté de son village ?

(Matsuo) - Oui

(Junichiro senseï) - A partir d'aujourd'hui quand tu t'adressera a moi tu emploiera le mot senseï, tu a bien compris ?

(Matsuo) - Oui senseï !

(Junichiro senseï) – Suis-moi nous allons aller dans un endroit plus calme et plus spacieux pour travailler.

Nous l'avons suivi jusqu'à une clairière à coté du camp.

(Junichiro senseï) – J'ai donc décidé de t'enseigner les techniques ninjas. L'apprentissage te demandera un travail acharné et une bonne dose de souffrance, mais le résultat de tes efforts dépassera ton entendement, si tu réussis, tu sera un ninjas, l'élite de ce monde. Alors ne me décois pas et compte sur moi pour être sur ton dos au moindre faux pas.

(Matsuo) – Oui senseï !

L’entraînement fut éprouvant et dura une longue année, durant cette année j'appris à maîtriser le chakra et à forger mon corps afin de résister à la douleur et à la fatigue. Il me reste encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir prétendre au grade de genin et c'est apparemment ce Junichiro qui va me les enseigner.

Et voilà où j'en suis au jour d'aujourd'hui. Je suis toujours dans l'attente de me voir promu au grade de genin, que me réserve l'avenir je ne saurai le dire mais ce que je sais c'est que je ne changerai pas le monde, j’espère juste pouvoir apporter ma petite pierre au grand édifice qu'est le village de Kiri.


Dernière édition par Matsuo Kaïto le Sam 28 Déc - 22:44, édité 15 fois

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 18:23

Présentation terminé, bonne lecture, j'accepte la critique aucun soucie Wink

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 21:25

Salutations Matsuo et sois le bienvenu sur le forum.

Je n'ai pas encore lu entièrement ta présentation, néanmoins j'en ai déjà lu assez pour te demander une première chose. Il y a deux sujets en post-it dans la partie présentation, lis le second, tu verras qu'il y a certains éléments de ton histoire qui devront être corrigés.

Je te souhaite bon courage pour la suite.




Évitez au possible de faire parler mon personnage dans vos RP (outre les citations), si vous en avez le besoin maladif contactez moi par MP afin que l'on puisse s'arranger.

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 22:10

pourrai tu préciser je ne vois pas de quelle topic tu parle  Confused 
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 22:17

Le voici http://ryoma-naruto.forumactif.com/t8248-important-les-erreurs-a-ne-pas-commettre#178570

J'ai ajouté le mot important car ce n'est pas la première fois qu'il passe inaperçu.

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 22:22

effectivement je ne l'avais pas vue ^^ je regarde et je corrige merci

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Ven 27 Déc - 22:39

voila je pense avoir corrigé se qui le demandé la je suis en train de me battre avec mon avatar pour le redimensionner  fury 

MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   Sam 28 Déc - 23:27

Pour ton histoire c'est bon, du moins jusqu'au dernier message.

Lorsque je t'ai demandé de lire le sujet à propos des erreurs, ce n'était pas simplement à cause du grade demandé. Les villages n'ont pas d'académies, ceci ne signifie pas qu'ils ont une autre structure ayant la même fonction (sinon on ne ferait que jouer sur les mots), mais qu'il n'y a aucun système établi pour l'apprentissage des arts ninjas.

Tu peux donc avoir reçu un entrainement militaire dans une classe (avec un professeur et des camarades, comme stipulé dans ton message), tant que ça ne touche pas précisément le domaine shinobi.

L'introduction au chakra peut se faire de plusieurs façons, à partir du moment qu'il n'y a pas recours à une "académie". Les villages sont trop récents pour avoir mis en place une éducation structurée en la matière.

Pour finir je te demanderai aussi une relecture de ta présentation, à mon avis tu dois pouvoir corriger plusieurs fautes par toi-même (oublie d'un mot, de virgules nécessaires à la bonne compréhension de tes phrases, les accords genre/nombre entre autres).

Normalement, lorsque ce sera fait, tu devrais pouvoir être validé.
Bon courage pour la suite.

Edit: tout est bon, te voilà validé en tant que Aspirant de Kiri, ta présentation te rapporte 12 points d'expérience. Tu recevras bientôt ta couleur, et avec elle tes accès.




Évitez au possible de faire parler mon personnage dans vos RP (outre les citations), si vous en avez le besoin maladif contactez moi par MP afin que l'on puisse s'arranger.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Présentation] Kaïto Matsuo   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Présentation] Kaïto Matsuo
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Informations :: Présentations :: Abandons-