Partagez | 
 

 [en cours] Minoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [en cours] Minoru   Jeu 16 Jan - 18:09


Nom : ...
Prénom : Minoru
Age : 15 ans
Village souhaité : Konoha
Grade souhaité : Aspirant (peut pas demander mieux en tant que nouveau c'est ça ?)
KG (kekkai Genkai) souhaité : aucun

Je contemple une main ridée et pâle, sèche comme le bois mort. A l'heure ou j’écris ces lignes, ce sont ces doigts décharnés qui tiennent le pinceau. Je suis vieux.
Mais je ne l'ai pas toujours été.

J'étais autrefois un jeune homme plein de vie, mes cheveux étaient noirs et parsemés de mèches argentés sur l'avant. Je les portais longs et le plus souvent libres. Mon visage était plutôt agréable, bien qu'androgyne et juvénile. J'ai toujours fais plus jeune que mon age véritable, aujourd'hui encore.
J'étais de taille moyenne et très mince, à peine plus lourd qu'une fille, on m'a souvent raillé pour mon physique fluet, mais cela ne m'atteignait pas. Lorsque on connait ses faiblesses on les porte comme une carapace.

Moi je n'étais le fils de personne. Aussi loin que remonte mes souvenirs je me revois en train de suivre Hitomi, ma sœur. Nous n'avions pas de parents mais cette absence ne ma jamais pesé car j'avais Hitomi et elle remplissait ces deux rôles vacants. Elle était déjà grande lorsque moi j'étais petit, étrangement je ne connais pas son âge exacte mais je pense qu'elle à une dizaine d'année de plus que moi, peut être un peu moins. Ou un peu plus.

Le fait est qu'Hitomi s'occupait de moi. Souvent nous étions sur la route, et elle gagnait notre survie en jonglant, en faisant des contorsions ou en jouant de la flûte. Elle jouait admirablement bien de cet instrument.

Moi j'étais encore petit, je n'avais pas la dextérité pour jongler ou jouer de la flûte, mais je savais amuser les spectateurs par mes grimaces et mes pitreries. A la fin du numéro, je passais entre les badauds en quête de monnaie sonnante ou de quelques choses à se mettre sous la dent. Nous ne vivions pas dans le faste, mais nous vivions heureux.

La nuit tombée, nous cherchions l'hospitalité que nous trouvions souvent. Le cas échéant, nous dormions à la belle étoile et ma sœur déployait des trésors d'ingéniosités pour nous crée un abri que je trouvais alors l'égal d'un palais. J'adorais et j'admirais ma sœur. Elle était forte, intelligente, pleine de ressources et d'une manière générale douée dans tout ce qu'elle tentait de faire ou d'apprendre. Moi, j'étais plutôt précoce pour mon jeune âge mais je n'avais pas son talent. Pas encore.
Je me souviens de cette vie sur la route, et je me souviens de mon arrivée au village comme si c'était hier. Ma sœur m'avait annoncé qu'il était temps pour nous de trouver une place, un endroit ou rester et d'après elle, elle savait exactement ou aller : Un village tout neuf au pays du feu, un endroit pour des gens comme nous, un endroit ou il était possible non pas de tout recommencer mais simplement de commencer.

Lors de notre arrivée, je me rappelle que j'étais émerveillé au plus haut point devant cette terre promise, notre chez nous bien qu'a proprement parler nous n'avions toujours rien de solide qui mérite ce nom. Comme avant nous étions des sans le sous, mais nous avions des idées et un savoir faire.
Comme à notre habitude, nous entreprîmes de donner une représentation sur une place du village. Ma soeur faisait des acrobaties, jouait de son instrument, jonglait tandis que moi je faisais le singe.

Encore une fois notre numéro eu du succès et tandis que je marchais en triomphant parmi les rangées de marchands aux bourses pleines, un homme me saisit par le bras. Intrigué, mais pas apeuré je levais les yeux vers lui. Ce qui me frappa immédiatement c'était qu'il lui manquait un œil et qu'il ne s'en cachait pas. J'avais déjà vu des borgnes et ils masquaient toujours leurs infirmités à l'aide d'un bandeau ou d'un cache-oeil. Pas lui. Tandis que je lorgnais sur la vilaine boursouflure de peau repliée sur son orbite vide avec un dégoût non feint, il m'apostropha :

-"Ou est votre maître ?"
La notion de maître m'était étrangère, dans les faits, je ne su pas quoi répondre ce qui l'agaça visiblement.

-"Tu es muet ? ouvre la bouche et montre moi s'il s'y trouve une langue."
Je m’exécutait, amusé, et fit tourner ma langue dans tout les sens ce qui lui arracha cette fois une sorte de rictus que je prie pour un sourire.

-" C'est mon frère, et on a pas de maître. Lâchez le tout de suite."

Le ton d'Hitomi était autoritaire, trop pour son jeune âge et vis à vis d'un adulte, mais elle s'occupait de moi depuis si longtemps qu'elle avait grandit avant son corps. C'était déjà une adulte. Le borgne lâcha mon bras et je me félicitais intérieurement qu'il se soit exécuté. Hitomi n'aurait pas manqué de lui flanqué une raclée comme je l'avais vu faire sur ce crétin d'Akio, lorsque il avait essayé de lui toucher la poitrine.

-"Du calme, je ne voulais pas vous effrayer."
-"Alors vous n'auriez pas du l'attraper de cette manière, c'est pas des façons ça. Vient Mino."
Je ne contestais jamais l'autorité de ma sœur, aussi je m'éloignais de l'homme et allait me placer près d'elle.
-"Qu'est ce que vous lui vouliez ? si vous voulez donner quelque chose faite comme tout le monde, une pièce dans le pot" lâcha t-elle en désignant le petit pot en terre cuite que je tenais entre mes mains potelées.
-"Je peux vous donner quelque chose, mais pas d'argent, j'en ai pas. Mais un endroit pour dormir, j'ai ça en stock."
Je vis ma sœur plisser les yeux, soupçonneuse. Moi j'étais content, il était un peu effrayant mais plutôt gentil au fond puisque il nous proposait de dormir chez lui.
-"Et pourquoi vous feriez ça ?"
Il haussa les épaules et nous désigna d'un geste du menton
-"Moi quand j'avais vot' âge j'aurais aimer qu'on le fasse pour moi. Et puis je crois que je pourrais vous aider à perfectionner votre numéro. J'ai quelques tours en réserves moi aussi."
Ma sœur croisa les bras tout en continuant de le toiser du regard.
-"J'ai pas de quoi payer. Je crois que vous l'avez compris. Et même pas la peine de croire que..."
-"Non non non. Te méprend pas petite. Je veux seulement vous aider. Juste ça."
Je me rendis compte alors que la troupe qui nous entourait avait disparue et que nous n'étions plus que tout les trois.
-"Alors ? on fait comme ça ?"
Ma sœur semblait indécise mais acquiesça finalement.
-"Juste pour cette nuit."
C'était la première fois que ma sœur se trompait.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La suite est à venir. Ce sera une fiche "évolutive" mais la base ne s'arrête pas là.


Dernière édition par Minoru le Jeu 16 Jan - 18:43, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [en cours] Minoru   Jeu 16 Jan - 18:10

[Réservé]

MessageSujet: Re: [en cours] Minoru   Dim 9 Fév - 20:11

Salutations Minoru, ta présentation est-elle toujours d'actualité?
Si je n'ai pas de réponse d'ici une semaine, elle sera archivée. Tu pourras la récupérer en faisant une demande par MP.




Évitez au possible de faire parler mon personnage dans vos RP (outre les citations), si vous en avez le besoin maladif contactez moi par MP afin que l'on puisse s'arranger.

MessageSujet: Re: [en cours] Minoru   Dim 9 Fév - 22:29

Oui bien sûr !

D'ailleurs, serait-il acceptable de la présenter en l'état ? Je crois que je dois "jouer" le perso avant de continuer, j'ai toujours un peu de mal à écrire une histoire avant d'avoir défini le caractère de mon avatar par le jeu.

Je compte bien étoffer son BG au fur et à mesure de l'avancée.

MessageSujet: Re: [en cours] Minoru   Mar 25 Fév - 15:12

C'est tout à fait faisable, oui, mais il va falloir préciser certaines choses.
Tu parles d'un nouveau village, je suppose que c'est Konoha, il faudrait donner une idée sur la date de ton arrivée. Ensuite, faute de raconter ce qu'il s'est passé depuis, un passage sur ta situation actuelle est nécessaire.

Bon courage pour la rédaction de ces éléments.

Edit: je renouvelle la question, ta présentation est-elle toujours d'actualité?
Si je n'ai pas de nouvelles d'ici une semaine, elle sera archivée.




Évitez au possible de faire parler mon personnage dans vos RP (outre les citations), si vous en avez le besoin maladif contactez moi par MP afin que l'on puisse s'arranger.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [en cours] Minoru   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Informations :: Présentations :: Abandons-