Partagez | 
 

 Dans le petit village de Gake...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Dans le petit village de Gake...   Ven 9 Jan - 1:29

Prologue


Cette histoire commence dans un petit village perdu au fin fond de nul part, ou plutôt au fin fond des falaises, mais pas n'importe lesquels ! Il s'agit des magnifique falaises de cascades très réputé dans le pays de Taki, ces cascades sont d'une beauté sans pareil ! C'est le genre de chose d'on ont dis "il faut avoir vu ça au moins un fois dans sa vie" !
Ce petit village se nomme Gake, il compte un peu plus de 200 habitants et il n'est ni trop riche ni trop pauvre, bien que très reculer des autres villages les routes marchandes sont très pressente et permettent d'obtenir des ressources non disponible là-bas tel que le blé, en effet bien que très beau, l'endroit n'est pas très fertile pour ne pas dire pas du tout, même si l'eau y est d'une grande pureté le sol est lui bien trop dur pour y planter quoi que ce soit, malgré ça les villageois y gagne bien leurs vie sans pour autant rouler sur l'or, mais il a toujours des exceptions, un jeune homme cherche tant bien que mal de gagner de l'argent pour se nourrir ;

-Hey Rei ! Crie un homme plutôt costaud en direction de son toit. Tu t'en sors la haut?

-Oui messieurs Tarota, ne vous en faites pas avec moi votre toit seras comme neuf en mois de t'en qu'il faut pour le dire ! Repond Rei en criant lui aussi, il s'agit d'un jeune homme d'environ 1 m 80 pour un peu moins de 70 Kg, les yeux d'un étrange brun au reflet jaune et quand à ses cheveux, ils sont blanc en épis avec des mèches noir à différents endroit.

-Haha, je n'en doute pas gamin !

Une petite et vieille voix ce met à parler;
-Hooo, c'est vous messieurs Tarota? Je ne vous avais pas reconnu, il faut dire que ma vue n'est plus ce qu'elle était.

-Ha, madame Mizo, comment allez-vous?

-Hoo mon pauvre dos me fait souffrir, et toute ces marchandises que je viens d’aller acheter sont très lourde pour ne rien arranger...

Rei saute du toit;
-Hop ! Et voilà c'est réparé, oh madame Mizo, vous avez besoin d'aide?

-Hooo, oui, volontiers mon petit Rei.

-Vous savez j'ai bien grandi, je suis loin d'être petit maintenant. Dit il en prenant le sac de la vieille dame

-Haha, ta bien raison gamin ! C'est un homme maintenant, un vrai ! Allez, tien gamin, 10 ryos comme convenu !

"Il dit ça mais il continue de m’appeler gamin..."
-Oui, merci messieurs Tarota ! Bien, on y vas madame Mizo ?


-Oui bien sur mon petit, bonne fin de journée messieurs Tarota.

Le jeune homme raccompagne madame Mizo jusqu'à chez elle en portant ses affaires, en chemin il rencontre d'autre personne du village et il discute un peu avec chacun d'entre eux, Rei est assez connu dans le village car il cherche toujours des petits boulots un peu partout pour gagner sa croute, il est d'ailleurs très appréciez dans celui-ci.

Voilà madame Mizo, nous sommes arrivé.

Merci mon petit, tien, pour te remercier.
La vieille dame offre un pain complet au jeune homme

-Wouah, super merci madame Mizo ! Je vous laisse je dois me dépêché de rentrer ! À la prochaine Madame Mizo !
Rei part à toute jambe sans même attendre une réponse.

"Allez je rentre vite à la maison, Mya n'a pas mangé de pain frais depuis longtemps !"

Au loin dans le ciel des fais très inquiétant se vu à la nuit tomber.
"Hein ? Qu’es que c'est? De gros nuages noir? ça ne présage rien de bon... J’espère me tromper..."

Quelque minute plus tard, le jeune arrive chez lui, il s'agit d'une petite maison avec 2 pièces à peine séparées d'un vieux tissu, la première pièce est juste un petit salon avec juste une table et 3 chaise, une ou deux armoires mais vide de toute façon...;

-Grand frère ! Crie de joie une petite fille et lui saute dans les bras, elle a environ 6 ans, les yeux d'un magnifique vert aux reflet bleu et des cheveux long d'une couleur toute aussi surprenante que celle de son frère.

-Hey, Mya ! Regarde ce que je ramène !

-C'est du vrai?.. Demande une femme à l'air triste et fragile

-Bien sur que c'est du vrai maman.

-Wouah, génial !

Rei donne une partie du pain à sa mère et à sa petite sœur, après il passe de l'autre coter du tissu, c'est une simple chambre avec juste trois lits, d'en l'un d'eux ce trouvais une vieille femme;

-Hey grand-mère, tien mange ça c'est du pain tout frais

-Hoo... Et... toi... mon... gar... çon... De toute évidence, elle est au porte de la mort, ils n'ont hélas pas les moyens de ce payer des soins pour elle...

-Ne t'en fais pas j'ai déjà mangé ma part. Le jeune homme affiche un sourire bien qu'il ment, à aucun moment il n'as prévu d'en manger, alors qu'il est près de ça grand-mère, un homme ouvre violemment la porte ! L'homme en question tien à peine debout et pue l’alcool à plein nez;

-Gné? Gu'ez gue? Zu painze??? Zogne moua za twa ! (Hein? Qu'es que? Du pain??? Donne moi ça toi !) L'ivrogne se jette sur la gamine ou plutôt il essaye car Rei a déjà prévu le coup, il s'interpose et le repousse, ce qui n'est pas bien dur vu l'état dans lequel celui-là est...

-Enfoiré ! Comment ose tu essayé de d'arracher de force le pain de ta propre fille !

-*Grognement* T'ez touyours ya twa... Ez ze pazi gue da encoze dower d'wa boufze à ba vieide, à gwa bonz elde wa bwewer dez touz vazon ! (T'es toujours la toi... Et je pari que ta encore donner de la bouffe à la vieille, à quoi bon elle va crever de toute façon !)

Rei perd son sang froid et donne un violent coup de poing en plein dans le visage de son père celui-ci valdingue en dehors de la maison et tombe dans les pommes

Mya se jette dans les bras de Rei en pleurant;
-C'est rien Mya, c'est fini, ça va aller...

Quand à la mère de Rei, elle pleure aussi de son coter abattu sur la table

-Venez, il se fait tard on va allé dormir...

Avant son père dormait avec sa mère, mais maintenant le père dort dans la rue, les rares fois où revenais ça ce passais toujours plus ou moins de la même manière... quand à Mya, elle décida très rapidement de dormir dans les bras de son frère, elle se sentait en sécurité de cette manière...

Les jours continue à passer dans la même et triste routine...

L'histoire et les ravages provoqués par la météorite arrivent au villages grâce aux divers marchands qui purent continué leurs commerce malgré le chaos régnant, le village semble avoir été épargner, probablement grâce à son enlacement entre falaise, à moins de l'eau de ces cascades cache d'autre secrets, difficile à savoir...

Quelque jours plus tard, Rei donne un coup de main en cuisine de l'auberge;


"Toute ces histoires sont très étrange... Une météorite, des types habiller en noir, de la fumé rouge, des gens qui s’enflamme et crache du feu et pour finir d'autre personne qui développe d'étrange capacité qui sont loin d'être normal..."

Le jeune homme tente de prendre un couteau qui se trouve juste à coter, afin du couper la viande pour le repas, mais, perdu dans ses pensées, il effleure celui-ci qui tombe mais sans toucher le sol...


-Que ?... Qu'es que c'est ?! Une grand surprise et un peu de peur se sent dans sa voix, en effet le couteau semble être relier à son doigt par un étrange fil d'une faible lueur bleu,

Il se met à bouger lentement le doigt et le couteau semble réagir et se déplace dans l'air;

"C'est étrange... J'ai l'impression de réussir à contrôler ce couteau et de lui faire faire exactement ce que je veux... Par simple instinct..."

Rei commence à expérimenter ses drôle de pouvoir, il contrôle parfaitement le couteau et se met, lentement mais surement, à couper la viande avec;

-D'étrange capacité loin d'être normal... Chuchote t'il

"Je verrai ça plus tard, j'ai un travaille à finir" Le fil se coupe de lui même simplement car le jeune homme le veux, après il continue de travailler normalement jusqu'à la tomber de la nuit.

Avant de rentrer chez lui passe chercher à manger avant que les marchands ne ferme leurs boutiques, il prend le plus possible qu'il peut car demain il n'a pas prévu de travailler mais plutôt de chercher à maitriser ses nouveaux pouvoirs,

Le lendemain;

L'endroit où est situé leur maison est un vrai taudis, pas grand monde passe par ici, Rei peut donc sans crainte s'entrainer sur tout le bric à brac qui traine aux alentours sous les yeux émerveillés de sa petite sœur;

-Wouais ! Je savais que mon frère c'était l'plus fort ! T'es le meilleur grand-frère !

-Haha, c'est super ! Maman tu imagines ce que ça signifie? C'est la chance de notre vie ! Avec ça je vais pouvoir gagner bien plus d'argents et on ne seras plus obligé de vivre dans ce taudis !

-Je ne sais pas Rei... Les gens semblaient dire que les personnes qui on ça sont traqué... Elle tomba en larmes Et tuer !! De plus si tu dois partir on va faire comment nous?? Sans toi pour nous aider on a aucune chance !! Et si ton père revenais encore une fois??

Rei prend sa mère et sa sœur dans ses bras, les deux sont en larmes et lui essaye de retenir les siennes le plus possible;

-Hey gamin ! Cette voix vient de derrière, le jeune homme se retourne et une dizaine des villageois se retrouve devant lui;

-Mais... Qu'es que?

-On a vu de quoi tu es capable gamin et on va te donné un coup de main !

-Messieurs Tarota !

-Ouais je vais hébergé et nourrir ta famille en attendant ton retour ! Crie l'aubergiste,

-T'aura besoin d'armes pour ça je vais t'en fabriqué ! Enchaine le forgeron,

-On va tous mettre la main à la pâte si je puis dire... Continue la gentil madame Mizo

-Tout le monde... Il essaye tend bien que mal de retenir ses larmes de joie devant le soutien de chacun d'entre eux, mais il n'y arrive pas, Merci tout le monde...

-Mais alors... ça veux dire que tu vas partir?... Je veux venir avec toi !!!

-Voyons Mya, ce serais trop dangereux et puis, j'ai besoin que tu restes pour protégé notre mère et grand-mère Fuji, je peux compté sur toi?

Mya se remet à pleurer de toute ses forces,

-Ne t'en fais pas, je reviendrai vite, je te le promet !

Les grands moments d'émotions terminé, il est temps de tout préparé, ils transportent la grand-mère Fuji jusqu'à l'auberge, Rei utilise l'atelier de l’architecte pour créé les plans d'une marionnette de combat qu'il donne au forgeron et au menuisier, grâce au travail d'équipe de tout le monde, le jeune homme est près à partir le lendemain: sa famille sera en sécurité, logé et nourri, sa marionnette parer au combat et il a des provisions préparer pour son voyage.

Á l'aube Rei doit partir avec les marchands qui partent pour la prochaine ville, les au-revoir déchires un peu le cœur mais c'est aussi une grande fière-té à la fois pour sa famille mais aussi pour tout le village...


Fin de la prologue

MessageSujet: Re: Dans le petit village de Gake...   Ven 9 Jan - 18:26

Chapitre 1 : La vie de mercenaire !


Á venir...
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Dans le petit village de Gake...   Sam 10 Jan - 14:09

Rei : +16XP


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dans le petit village de Gake...   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans le petit village de Gake...
» petit salon occupé
» Acheter une maison dans ce petit coin de Finistère
» j'voulais pas t'faire tomber ... [Libre]
» Hausse des prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Nawa Oriental :: Nawa Oriental :: Taki (Pays des cascades)-