Partagez | 
 

 Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Lun 18 Mai - 18:42

Demande... d'intelligence pour le jeu de go, vitalité pour la bastonnade.

Shinjin venait de rentrer de cours. Et comme d'habitude, s'il pouvait essayer de bûcher comme il le voulait, rien ne pouvait lui ôter la peur au ventre de la rentrée de son père. Depuis que sa mère était partie, c'était un interminable rituel catastrophique pour le gamin, qui espérait chaque soir que son père ne rentre pas. La seule chose qui pouvait lui changer les idées, et reporter cette peur et ce stress était les jeux. Oui, le jeu de go en particulier. Il adorait particulièrement jouer contre lui même, découvrir ne nouvelle figures, de nouveaux moyens de lancer une invasion viables à travers des territoires, la façon de les défendre, et ainsi de suite.

Sa stratégie du moment était le san rei sei. Facile à mettre en oeuvre, et difficile de couper la formation. En général, s'il le jouait, il conservait tout un bord, ce qui lui permettait ensuite d'aller tenter des invasions directes dans le territoire opposé. Il adorait cela, et généralement, Noir le jouait tandis que blanc essayait de le contrer. Même s'il jouait seul, il avait au moins le mérite de se tordre l'esprit dans tous les sens.

Spoiler:
 

Au bout d'une vingtaine de minutes, après avoir étudié chaque coup, il entama la fin de la partie qui consistait à gruger le plus de territoire possible tout en gardant l'avantage - l'initiative ici. La partie en résultant le déçu: il avait perdu son temps, fait pas mal d'erreurs. Il allait persévérer. De toute manière, ce n'est pas comme s'il avait autre chose à faire ici, et au moins ça lui changeait les idées, aussi commença-t-il une autre partie de Go. De même, il appliqua son San Rei Sei meurtrier, et enchaîna les coups, faisant claquer les pierres sur le goban à chaque mouvement. C'est alors que son père rentra. Il leva un sourcil, voyant son fils devant le Goban.

Spoiler:
 

Père de Shinjin - Tu dis pas bonjour à ton père?

Déjà de là, il empestait le saké bon marché et l'haleine à l'éthanol. Dans ces conditions, il était hors de question de commencer à négocier quoi que ce soit. Son père allait lui chercher des noises, autant qu'il se retire dans sa chambre et qu'il n'y bouge plus jusqu'à la fin de la soirée. Il se leva, et se dirigea vers sa chambre.

Père Shinjin - Oh? Tu m'écoutes quand je te parle, reviens là!

Il lui agrippa violemment le bras.

Shinjin - Papa, lâche moi, t'es encore bourré!

Père de Shinjin - Qu'est-ce que ça peut te foutre?! Et t'es qui pour me dira ça hein? Franchement? T'as déjà gagné un combat dans ta vie? J'crois pas? Alors quand t'auras fait tes preuves, tu reviendras.

Il serrait toujours le bras de Shinjin, fort, à tel point que le gamin commençait à en souffrir.

Shinjin - Lâche moi putain, tu me fais mal!

Du revers de la main, et d'un mouvement ample, il baffa son fils, le tenant toujours de l'autre main.

Père de Shinjin - Je t'ai déjà dit de surveiller ton langage.

Les larmes montèrent dans les yeux de Shinjin. Il avait mal, mais il fulminait. Pourquoi lui? Il n'avait pas l'impression que ça se passait de cette manière chez les autres. Pourquoi est-ce qu'on ne pouvait pas lui foutre la paix. Oui.... tout ce qu'il voulait c'était avoir une vie normale, sans être pourri en permanence, être obligé de se battre chaque soir. Ce n'était pas normal.

Shinjin - Lâche moi bordel, espèce de sale alcoolo!

Cette fois, son père le lâcha. Ce qui vient derrière n'était pas une baffe, mais un poing, en plein dans le creux du cou de Shinjin, qui valsa par terre. Choqué, sonné, révulsé de ce qu'on père lui faisait, il resta sur place, perdu entre ses larmes et son souffle qui essayait désespéramment de récupérer. Comme si ça ne suffisait pas, son père lui jeta sa bouteille vide de Saké. Heureusement pour Shinjin, il le loupa, et la bouteille s'éclata à quelques centimètres de son oreille. Son père fulminait encore sur sa mère, absente, partie, tandis que Shinjin chialait de tout son saoul, effondré sur le plancher et se tenant son trapèze endolori. Quelques instants passèrent, le ton du père baissa, et Shinjin reprenait ses esprits, se taisant, se demandant juste de quelle manière il allait cacher la marque qu'il allait avoir au cou demain. Finalement, son père tomba sur son lit, et s'endormit. Alors seulement, assuré que la tempête était calmé, Shinjin se leva, et alla nettoyer les débris de bouteille sur le plancher, les jeta, et seulement une fois que la maison était en ordre, alla se blottir non pas dans son lit, mais dans un des quatre coins de sa chambre, recroquevillé sur lui même. C'est dans cette position qu'il s'endormit à son tour.


La faim justifie les moyens...
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Mar 19 Mai - 1:24

Demande de caractéristiques : HP (pour l'endurance sur le bleu) et FOR (pour les allé-retour au puits)

Le soleil n'allait pas tarder à se lever. Shinjin se leva, et sortit par la fenêtre pour ne pas voir son père. Comme d'habitude, il allait faire comme si de rien n'était, comme si rien ne s'était passait. Il embarqua une écharpe, qu'il se noua maladroitement autour du coup. En effet, le coup de la veille lui avait fait un énorme bleu, aux bords rougeoyant qui n'allaient pas manquer d'éveiller l'attention. Après mûres réflexions, il laissa l'écharpe sur son lit. Il ferait comme d'habitude, il mentirait. Ce serait l'entraînement. Il avait grimpé à un arbre, et était tombé. Dans sa chute, son cou avait heurté une branche maîtresse, et voilà l'histoire. Les autres allaient sans doute bien rigoler.

Grand mère de Shinjin - Shinjin!! Tu vas où comme ça!

Il faisait même pas jour et elle venait de le surprendre en train de sortir en douce de sa chambre. Il arriva à pas feutré vers elle. elle n'habitait pas la même maison que son père et lui, mais ils étaient voisins. Shinjin l'affectionnait, car elle prenait dans l'éducation de l'enfant la place de sa mère disparue.

Shinjin - Chuuuuut. Moins fortn mamie, je suis là incognito. T'es pas censée être en train de perdre la vue grand mère? sérieusement, comment tu m'as capté?

Grand mère - Ta vitre, le reflet du soleil.

Shinjin - C'est quoi cette excuse à la con? Y a même pas de soleil.

Grand mère - t'es là incognito hein? Ben c'est "incognito" que tu vas m'aider à remplir la baignoire. Tiens prends ça!

Elle lui fourra dans les mains un bâton avec deux seaux.

Shinjin - Sérieux? Encore? Marre, à chaque fois je me fais choper.

Même s'il se plaignait, il ne lui en fallut pas moins pour commencer à se diriger vers le puits. Certes, il faisait sa grande bouche, mais sa grand mère avait besoin de se laver, tout autant que lui, et c'est pas son père qui allait l'aider. Son père entretenait une relation malsaine avec sa mère, il n'allait la voir, saoul, que pour l'insulter, se plaindre, l'insulter à nouveau, et de nouveau se plaindre jusqu'à qu'elle réussisse à le mettre à la porte. L'ennui, c'est que du coup, Shinjin ne pouvait pas se réfugier chez elle - il ne souhaitait pour rien au monde que son père commence à se montrer violent avec sa mamie à cause de lui.

Arrivé au puits, il accrocha son premier seau, et le fit descendre. il dut tirer un peu plus fort pour complètement l'immerger, et  tira de toute ses forces sur la corde pour remonter le seau plein. Zut... c'était toujours galère. S'il mettait trop d'accoups, le seau perdait la moitié de son contenu, alors il devait être régulier dans l'effort. La deuxième galère, c'était de réussir à choper le seau au dessus du puits. Même s'il était grand pour son âge, il ne l'était pas encore assez pour l'attraper correctement, alors il devait se mettre à cheval sur la margelle pour s'en saisir et le ramener à terre. Pour le deuxième, c'était tout aussi galère.

Finalement, il posa les deux seaux pleins par terre, les anses levées. Avec son bâton sur les épaules, il passa dans une anse, puis la deuxième en étant accroupi, et poussa de toutes forces sur ses jambes. Ses jambes se contractèrent, et le tout se souleva.

Shinjin - Pfiou! Sérieusement... kof kof. Et dire. Kof kof. Que c'est que le premier. Kof kof.

Il tenta vaille que vaille de contrôler sa respiration. L'effort était toujours intense, mais en général, pour le premier allé, il arrivait à le faire d'une traite. Devant la baignoire de bois, il posa son fardeau, et s'assit par terre pour récupérer. Son foutu bleu lui avait fait mal tout du long. Ouais... le bâton appuyait directement dessus, lui faisant un mal de chien. Cependant, sachant que s'il s'arrêtait le deuxième départ n'en serait que plus dur, il ne s'était pas arrêté, voulant absolument faire son trajet d'une traite. Il avait réussi, mais la douleur avait engourdi son cou, son pectoral, et un peu son épaule. il se massa, puis balança l'eau dans la baignoire, et reprit son matériel pour aller faire un second voyage.
Là encore, il tira. Les mouvements d'effort le désengourdirent un peu. Pour la levée, il ôta sa chemise, la froissa, et la posa entre le bâton et son épaule endolorie pour essayer d'atténuer la douleur. Cela marcha, mais au milieu du chemin, sa chemise tomba, et le bâton revint lanciner son hématome. Tant pis. Il allait continuer. La douleur faisait oublier l'effort, et il se surprit lui même : le deuxième allé s'était fait également d'une traite! Ce qui ne le motiva pas à abandonner son habituelle pause entre l'arrivée et le remplissage du bain.
Rebelote pour une troisième fois. Lorsque, de nouveau, à mi parcours, sa chemise tomba, il se baissa pour poser les seaux les plus délicatement possibles dans un grognement d'effort et de douleur, et tomba dans l'herbe une fois son paquetage de retour à l'appui du sol. Le soleil commençait à peine à pointer le bout de son nez qu'i était déjà en sueur. Si c'était pas une vie ça? Il fallait qu'il se dépêche s'il ne voulait pas croiser son père, alors il repositionna sa chemise. Son œdème lui faisait foutrement mal. Au sens de l'enfant, sa mamie était plus important que sa douleur. Encore des trajets, de la douleur, et de l'effort, c'est la chemise négligemment posé sur son torse rutilant de sueur qu'il entra dans la maison de sa grand mère.

Shinjin - Mamie! J'ai fini, tu peux aller prendre ton bain.

Grand-mère de Shinjin - C'est bien Shinjin. Prépare moi le feu, comme ça je pourrais te préparer des Yakitoris pour le petit déjeuner.

Enfin une tâche pas trop épuisante. Il mis le bois en position, et tapa les deux silex au dessus du papier imbibé d'huile. Au bout de quelques étincelles qui répandaient une odeur de pierre à fusil dans toute la pièce, le papier s'embrasa, puis les brindilles, le menu bois, et enfin, la souche. L'apprenti shinobi hâtisa le feu, et plaça la pierre chauffante dessus. Sa grand mèere arriva, avec encore ses cheveux blancs et longs tout ressuyés.

Grand-mère de Shinjin - C'est à toi.

C'est avec un plaisir délectable que l'enfant se plongea dans la baignoire d'eau froide. Il prit la brosse, et se frotta au savon partout; Au sortir, il vit que sa grand mère lui avait même apporté des nouveaux habits. il les enfila à peine sec, trop attiré par l'odeur de la viande grillé.

Shinjin - Bon appétit!

Grand mère de Shinjin - Hep, pas si vite mon grand. Qu'est-ce que c'est que ça.

Elle pointait du doigt le grand bleu de Shinjin.

Shinjin - Oh... ça... je suis tombé d'un arbre. À chaque branche, je me disais: "jusque là, ça va. Jusque là ça va.", et puis pour la dernière : PAF! Je me la suis prise en plein dans le cou dis donc, comme ça.

Il fit un grand mouvement, claquant ses mains à l'arrivée : CLAC!

Grand mère de Shinjin - Décidément, tu m'étonneras toujours. Faudra que tu prennes soin de toi, un jours lapin. Bon appétit, et ne mange pas trop vite.


La faim justifie les moyens...
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Mar 19 Mai - 20:54

Validation : +1 VIT, FOR, INT et +10 HP.

Félicitations.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Mer 20 Mai - 21:46

Demande de VIT pour la prise des coups sur ses blessures

Avant dernier? Sérieusement? Shinjin le prenait plutôt mal. D'autant qu'il avait évité... sept shurriken! Cinq. cinq quoi! Nan mais... cinq! Il savait intérieurement que si son père avait vent de la note, ça allait saigner à la maison. Pff... Encore un salle coup de ce Hideki Senjago. Tout était de sa faute. Où est-ce qu'il avait vu qu'on enseignait de cette façon ce gars là? Il allait voir.

Shinjin, bien amoché de sa journée, rentra chez lui en traînant des pieds, son sac négligemment sur l'épaule. Il arriva chez lui, et prépara tout de suite la cuisine pour son père et lui, et attendit qu'il rentre. Effectivement, il rentra.

Père de Shinjin - Bonsoir Shinjin. Il va falloir qu'on aie une petite discussion.

Il alla tout de suite se servir un verre de saké, puis un deuxième, puis un troisième.

Père de Shinjin - Tu as reçu ta note au test je crois.

Shinjin - Oui.

Père de Shinjin - Je peux connaître ton placement par rapport aux autres?

Shinjin - Avant dernier. Au moins je suis pas dernier, Ibuki elle, elle a chopé le bonnet d'âne!

Père de Shinjin - JE M'EN FOUS DES AUTRES!!! C'EST TOI, ET UNIQUEMENT TOI!! Bordel! Qu'est-ce que je vais faire de toi, même pas foutu de bosser correctement!

Shinjin - Oh, c'est bon. C'est qu'un classement. Il va en avoir d'autres.

Les larmes commençaient à perler dans les yeux de Shinjin. Et la colère commençait à monter. Qu'est-ce que son père pouvait bien y comprendre, avait-il la moindre idée de ce que Shinjin avait enduré aujourd'hui?

Père de Shinjin - [color=blue]D'autres?! Mais sais-tu la honte que tu porte sur notre famille?

La... "honte"? La colère l'emporta, et les larmes se mirent à ruisseler sur les joues de Shinjin.

Shinjin - La Honte? Sur notre Famille? Me fait pas rire! Maman s'est barrée on ne sait ou, et t'es qu'un putain de poivrot! Elle est où la fierté là ded...

Son père avait bondi. Saoul, il l'était, mais il n'avait pas beaucoup de sa rapidité d'antan, et colla une baffe à Shinjin qui l'envoya par terre. La choc avec le sol rouvrit ses blessures de la journée, et son bandage de fortune s'imbiba de sang.

Shinjin - Arrête ça! ARRÊTE CA!! REGARDE CE QUE TU FAIS! Je recommence à saigner maintenant.

La dernière phrase était plus comme un gémissement. La colère, la peine, la fatigue faisait en sorte que Shinjin baissait les bras, il acceptait purement et simplement tout ce qui était en train de se passer. Il ne voulait que foncer dans sa chambre, panser ses plaies et rester au calme. Son père se rapprocha de lui, et lui décocha un coup de pied qui le fit voler sur un mètre ou deux, retournant Shinjin sur dos. Il s'arrêta là, devant le spectacle de son fils, gémissant et pleurant à chaudes larmes.

Père de Shinjin - Tu me fais pitié, Shin. Tu me fais pitié.

Son père se rassit à table et se resservit un verre de saké qu'il but d'une traite.

Père de Shinjin - Sers moi à manger maintenant.

En temps normal, Shinjin aurait bronché, se serait offensé, mais les coups de son père l'avait autant cassé physiquement que moralement, et s’exécuta, sans s'arrêter de pleurer. Une fois que son père eut fini, il quitta la pièce, et le gosse rangea tout, fit la vaisselle, s'occupa des restes et se retira dans sa chambre.


La faim justifie les moyens...
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Ven 22 Mai - 20:38

Demande de DEX pour les lancers de shurriken!

Hors de la vue de tout le monde, dans sa chambre, Shinjin caressait le fruit de son larcin : le shuriken volé à Hikari. Ce n'était pas tout de l'avoir volé, il fallait maintenant en faire ce que n'importe qui en aurait fait. Il fallait l'utiliser. Sur une feuille de parchemin, de sa plus belle écriture, il se dessina une cible. Avec le couvercle de son coffre en osier accroché au mur, sous cette cible de fortune, l'enfant estima ensuite la distance à laquelle il fallait qu'il commence son entraînement. Il allait commencer par quatre pas. Il fit quatre pas depuis la cible, bougea son futon pour ne pas marcher dessus, et lança le shuriken. Il vola, ricocha contre le parchemin, et tomba par terre se planter dans le plancher. Shinjin haussa un sourcil.

Shinjin - Sérieusement?

Il ramassa le shuriken, refit ses quatre pas, mais réfléchit un peu avant de le relancer. L'enfant se remémora les lancers de Hikari. Son bras donnait la puissance au projectile, la puissance nécessaire pour sa trajectoire. Cependant, les doigts du Senjago bougeaient systématiquement, et différemment selon le point exact qu'il visait. C'était donc les doigts qui géraient... heeuuu... le mouvement... Non. C'était donc les doigts qui géraient ce que Shinjin appela le mouvement d'inertie du shuriken. Pour qu'il tourne, et qu'il puisse se planter! Il mima le mouvement une première fois, puis une deuxième, et décida ensuite de se lancer. Il exécuta le mouvement rapidement, en y mettant tout son coeur.

Shinjin - Yaaaaaaah!!

Schtonk!!

Le shuriken se planta dans le mur, à quelques centimètres de la cible, en éjectant une écharde de la cloison. Au moins, pour cette fois, le shuriken s'était planté. Certes, pas à l'endroit voulu, mais il s'était planté quand même. Shinjin alla le chercher pour réitérer. Au dernier moment, cette fois-ci ainsi que les fois qui suivirent, ses doigts donnaient trop d'inertie au projectile, qui déviait inéluctablement de son objectif. Mais en diminuant l'inertie, le shuriken ne tournait pas assez vite, et il ne se plantait pas dans le mur. L'équilibre était dur à trouver. très dur. À tel point que Shinjin fit ça toute l'après midi, pour, sur ses derniers lancers, enfin arriver à toucher la cible, et finalement, il réussit même à se rapprocher (non, pas du centre, faut pas déconner), du deuxième cercle en partant de l'extérieur qu'il avait tracé.
Son évolution était en bonne voie, mais l'appétait était plus important que l'entraînement, il partit donc, laissant le shuriken dans la cible. Il aurait d'autres occasions de s'entraîner.


La faim justifie les moyens...
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Sam 23 Mai - 19:33

Validation: +1 Vit , +1 Dex

Conséquence du RP: -1 For (Ce malus restera jusqu’à son annulation par un rp de rétablissement.)
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Mer 27 Mai - 18:22

C'est dans un regain de douleur que Shinjin se tourna, en soupirant. Cette fois, il avait vraiment pris cher. La douleur l'empêchait de s'endormir. Il avait beau s'être étiré avant de se coucher, rien n'y avait fait. Alors il resta là, et finit tout de même par s'endormir pour accéder à des cauchemars psychédéliques.
Le lendemain n'était pas fameux. Son corps avait récupéré... un peu. Il boitait. C''est vrai. C'était devenu une habitude maintenant les bastonnades, et il avait l'impression que son corps se forgeait petit à petit à ce rythme désastreux... S'habituait ou compensait par autre, et finirait par lâcher plus tôt que prévu. C'est surtout ça qui lui faisait peur. Ne prenant même pas de petit déjeuner, de peur de tomber sur son père, il traça en boitillant jusqu'à la maison d'à côté qui était celle de sa grand mère. Bien évidemment, de bonne éducation, elle était déjà debout.

Shinjin - Salut Mama. La forme?

Grand mère de Shinjin - Visiblement plus que toi. Qu'est-ce qui t'es arrivé? Encore un arbre?

Bien que Shinjin avait complètement oublié de réfléchir à une version, il en inventa une spontanément.

Shinjin - C'est ce débile de professeurs de Senjago... Il nous a fait faire un exercice qui est parti en bataille générale...ce type devrait même pas être prof!

Grand mère de Shinjin - Et tu as perdu?

Shinjin - Faut voir la tête de l'aut'gars, ah ah ah!

Sa Grand Mama lui posa un bol de soupe et un bol de riz, qu'il mangea à la vitesse grand "V", puis on regard, comme toujours, s'attarda sur les objets qu'il avait autour de lui. mmhh... Il y avait un truc avec des cordes qu'il avait déjà remarqué, et il demanda carrément.


Shinjin - Mama, c'est quoi ça?

Sa grand mère se retourna de son plan de travail pour regarder de quoi parler son petit fils.

Grand mère de Shinjin - C'est, c'est un Koto.

Shinjin - Ce truc est énorme.

La gosse titilla une petite corde, et un son plutôt plaisant en résultat. Il en tira un autre, et commença à faire des suites de sons, jusqu'à que sa grand mère, agacée, ne l'approche.

Grand mère de Shinjin - Tu vas arrêter! Tu ne sais pas jouer.

Shinjin - Clairement, hi hi. Tu connais quelqu'un qui pourrait m'apprendre

Grand mère de Shinjin - Oui, moi. Mais ce n'est pas pour aujourd'hui, aujourd'hui tu dois te reposer. Ton futon est toujours prêt dans ta chambre. J'y ai aussi mis un brasier aromatique, tu n'as cas l'utiliser tiens, voilà du bois. Je te monterais du thé plus tard. Allez... dépêche toi, vas te reposer. Plus vite, allez!

Shijin se fit chasser avec son seau à charbon qu'on lui avait fourré dans les mains. Il alla dans la chambre que Grand Mama lui avait préparer, et se déshabilla. Puis, après avoir mis le charbon dans le brasier, il l'alluma, ce qui fit chauffer les pierres aromatisées au dessus, diffusant des vapeurs envoûtantes dans la pièce. Il alla se coucher sous les couvertures, sur le dos, et ne mit pas le temps avant de tomber dans un sommeil bien plus réparateur que chez lui.


La faim justifie les moyens...
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Mer 27 Mai - 20:47

RP Validé: Récupération du For +1

Mouhahaha
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   Lun 15 Juin - 19:38

Du repos.. encore du repos. Du repos à n'en plus pouvoir. Il ne savait pas pourquoi, ni comment, juste qu'il était fatigué. Son exercice avec le chakra, tout ça... non, il n'y pensait même pas. Ce qu'il faisait se limitait à manger, dormir, se laver, chier, faire pipi, et rebelotte! Et son père, étonnamment, lui foutait la paix.
Au sortir de sa léthargie, c'est chez sa grand mère qu'il détala.

Shinjin *baillement/ - Salut Grand mère. La forme?

Grand mère de Shinjin - Bonjour Jin'. Comment vas-tu? T'es-tu bien reposé?

Shinjin - Ouais... je fais que ça. On est quel jour?

Grand mère de Shinjin - Vendredi.

Zong!!

Le gosse venait de faire une note distraite sur le zhubeng de sa grand mère, en haussant un sourcil. Lui d'habitude si excité n'était en fait pas tout à fait sorti de sa léthargie.

Shinjin - J'ai donc dormi... deux jours? mmmh... fatiguant le chakra. Des nouvelles de l'Académie?

Grand mère de Shinjin - Non. Les autres continuent de passer l'épreuve que, pour une fois, tu as réussi du premier coup! Tu attendais quelque chose?

Effectivement, il s'attendait à se faire accuser de sa farce aux oeufs. Fait étonnant que personne n'aie encore été pris au piège.
Il détourna les soupçons.

Shinjin - Non... quelqu'un plutôt. Tant pis. Réveille moi demain. J'espère que ça ira mieux.


La faim justifie les moyens...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maison de Shinjin - On ne choisit pas sa famille   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne choisit pas sa famille [pv Natasha :) ]
» [Terminé]On ne choisit pas sa famille... malheureusement!
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
Les résidences
 :: quartier Isatsu
-