Partagez | 
 

 Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Qazea Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mar 19 Mai - 21:22

Entraînement de Force et de vitalité

Je m'étais levé très tôt ce matin pour déjeuner, déjeuner servit à huit heures. La première demie-journée du second jour allais déjà commencer à m'énerver. Pendant que d'autres avaient cours et devenaient plus forts, et bien moi j'étais libre toute la matinée ! Bien heureusement, j'avais compris presque immédiatement – seulement une heure à broyer du noir ! - que cette académie avait été faite dans le but de s'entraîner seul également. Je suis donc aller m'entraîner pendant le reste de la matinée.

Contrairement au petit déjeuner, servi dans les chambres, le dîner était pris au réfectoire. J'eus là ma première bagarre depuis le début de ma scolarité. Bien heureusement, tout avait été arrêté avant que ça ne tourne mal. Et cette après-midi, la délivrance avait enfin sonnée. J'avais un cours avec un professeur original. Un cour sensé nous entraîner à la vitalité. Je stressais énormément. Qu'est-ce qu'on allait me faire faire ? Encaisser des coups peut-être ? Nous faire courir longtemps ? Je fermais mes yeux. Je ne voulais plus y penser.

Le cours avait lieu dans les jardins, preuve du fait qu'il nous fallait beaucoup de place. Le cours allait-être tenu par monsieur Senjago. Une fois dehours, il nous acueilla avec son habituelle insolence et nous expliqua rapidement le but de cet exercice. Je soupirais. J'e étais sûr.

- Bien, vous allez vous mettre par groupe de six en cercle. Vous frappez la personne à votre droite et vous encaisser le coup de votre voisin de gauche. Compris, bande de larves ?


Les élèves répondirent en cœur et je vis rapidement les groupes se formés en fonction de leur connaissances, se mettant visiblement par groupe. On était trente dans la classe et ne fit donc rien. Je n'aurai qu'à aller avec ceux qui sont seuls également.
Hokkinin
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mar 19 Mai - 23:20

Gloire et bonheur et félicité et joie et amour et paix et exultation. Le petit déjeuné avait été servi. De la nourriture, chaude, qu’on n’était pas obligé de tuer soit même avant d’ingérer. Et qui n’essayait pas de nous tuer en retour en nous déchirant l’estomac par exemple. –Je sais que c’est impossible, mais ça me fait marrer-.
Le reste de la matinée avait été moins excitante. Mon camarade de chambrée, moins fayot qu’il ne le laissait paraitre vu les répliques qu’il osait lancer à certains professeur au cours de certains cours, avait eu sa part d’amusant. Je vous dirais bien le rôle que j’ai joué là-dedans, mais je m’en voudrais de vous spoiler un événement passé à venir.

Toujours est-il que la vie semblait reprendre son droit sur cette morne existence et quelque part au fond de mes entrailles je la sentais s’agiter. Non, la digestion de mon déjeuner n’était pas en train de virer au cauchemar, et je ne ferais donc pas profiter d’une aventure ouvrant l’appétit d’un scatophile.
Un entrainement allait avoir lieu. Et pas avec n’importe quel professeur. Sans voir l’emploi du temps –que je ne lirais sans doute jamais tant l’idée d’organisation semblait être un concept étrange et imaginaire, au temps pour moi que pour cette académie. Il était évident que tout ici se basait sur le simple pouvoir du hasard !-, je pouvais deviner que nous aurions encore une fois un cours lié à notre condition physique. Le chemin vers le « jardin » était encombré d’élève. Certains d’entre eux tremblaient. D’autre se laissait aller et pleuraient ouvertement. Je crois que l’un d’entre eux s’était même jeté au sol dans l’espoir de mourir piétiner.

Ah les personnages non joueurs, quelles formes d’existences étranges.

Même l’oiseau qui dormait avec moi –en toute amitié et à plusieurs mètres, je tiens à préciser que je suis virtuellement trop jeune pour ces conneries- ne semblait pas en mener large. Avait-il peur de l’effort physique ? La bagarre précédente l’avait-elle transformé en loque humaine ? Un oiseau qui s’était fait voler dans les plumes et qui n’osait plus voler. Comme c’est triste.

Moi j’étais heureux. Oui j’allais sans doute en baver. Mais ça m’assurait d’être vivant. Je me maintenais en éveil. L’instinct ne devait pas mourir !

Finalement nous arrivâmes à destination. Monsieur Bourrin était bel et bien là et nous avait réservé un exercice de derrière les fagots, qui était basé sur une idée altruiste totalement étrange. Donner et recevoir.
Les groupes se formèrent rapidement, et je me retrouvais rapidement exclu de la plupart. Fort heureusement, mon drôle d’oiseau aussi, et aussi je me plaçais à sa droite.

[Moi] – Tu sais que pendant un moment, j’ai cru qu’on allait s’ennuyer aujourd’hui ?
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 20 Mai - 0:45

Les groupes autour de Shinjin se formèrent vite. Le gamin semblait un peu perdu, à tel point qu'on ne sait pour quelle raisons (que la raison elle même ignore), une jeune fille d'un groupe de cinq l'interpella.

- Shinjin, par ici.

Il regarda la fille de haut en bas, la toisa, puis son regard s'attarda sur chacun des membres qui le regardaient maintenant. Ils étaient incroyablement... banals? Oui, le terme était tout approprié. D'un autre côté, il y avait deux bonhommes, là bas, en train de discuter, dont un que l'Aisu avait déjà remarqué. Le type avait pas trop l'air dans son élément ici, il s'émerveillait devant les choses qui ne méritait pas d'émerveillement, et au contraire, les trucs pas ordinaires le laissaient de marbre. Un futur-bon-copain. Au moins, lui il avait l'air intéressant. Il avait une histoire à raconter.

Shinjin - Garde ton invit', toi et ton groupe de pouilleux. Je préfère encore rester seul.

L'insulte était sortie toute seule... C'était courant chez Shinjin, il insultait dès qu'on lui en laissait l'occasion. Et s'il pouvait calquer une blague, raillerie ou jeu de mots par dessus, alors là, mon Dieu, il ne s'en priverait pour rien au monde. Il se dirigea vers les deux bonhommes qu'il avait repéré, avec l'autre et ses yeux de glace, juste au moment ou il pensait s'ennuyer. La remarque fit sourire Shinjin.

Shinjin - Ah ah. Elle est bien bonne celle là. Je suis Jin'...

Il attendit les réponses, mais seulement une sur deux vint. Ce qui ne l'offusqua pas. Si son truc était d'insulter les gens, le truc des autres, c'était de pouvoir de pas se présenter. Il dénombra le groupe.

Shinjin - A trois, techniquement parlant, en haussant les épaules comme si c'était une évidence bonne à entendre, on devrait s'entraîner deux fois plus que les autres.

Il regarda le type bizarre qui avait sans doute une histoire à raconter, feignant une ironie qui sonnait assez faux sur sa carrure d'enfantin.

Shinjin - Bon, bon... D'accord, je veux bien m'y coller. En plus, ça tombe bien, t'es à ma droite.

Et Bam! il envoya son poing (pas de toute ses forces néanmoins, on n'était pas non plus là pour se casser la gueule - ou le poignet) dans l'épaule de Qazea, contractant déjà son épaule pour la préparer au retour de l'autre.


La faim justifie les moyens...


Dernière édition par Shinjin Isatsu le Mer 20 Mai - 12:31, édité 1 fois
Madoka Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 20 Mai - 4:45

Allez savoir qui avait eu l'idée de se dire qu'une grosse baston des familles était un bon moyen de s'exercer... Mais il n'avait pas complètement tort. De plus, rien de tel qu'une bonne marrade entre futurs camarades de classe pour établir des liens durables... A l'aide d'un séjour commun à l'infirmerie si jamais ça tournait au vinaigre. Enfin, difficile de croire que certains ou certaines voulaient se reprendre des gnons après l'après-midi "Bombardement de shurikens" organisé par le père Senjago hier... Ah. En fait c'était lui qui avait organisé ce "cours" de baston. Quelle surprise. Ou pas.
Reconnaissant la plupart des gens avec qui elle avait eu la chance de découvrir le monde des ninjas à l'aide de jet d'objets tranchants vers ses organes vitaux, Madoka écouta d'une oreille attentive les incroyablement difficiles consignes de l'exercice : prendre le gnon de son voisin de gauche et en donner un au voisin de droite. Rien de transcendant. Tout ceci juste histoire de voir comment et à quel point les élèves pouvaient cogner fort et encaisser les coups... Ou juste pour voir une bande d'ados se mettre des patates en cercle parce que ça l'amusait. Tout doute était désormais dissipé : le père Senjago était légèrement branque sur les bords.

Les élèves réagissaient tous différemment, comme on pouvait s'y attendre. Si certains semblaient paniqués à l'idée de se retrouver à moins de 500m de Senjago après les évènements d'hier (et on les comprend !), d'autres semblaient excités comme des puces à l'idée de se démonter le buffet mutuellement, soit par envie de devenir costauds, soit parce qu'ils en profiteraient pour régler leurs comptes. Mieux valait espérer qu'on ne devait pas cinquante balles depuis deux mois à son voisin de gauche...
Deux péons retinrent l'attention de Cheveux de Bonbon en particulier : Hokki-machin et Shin-truc.

Hokki-machin s'était avéré être un joli petit opportuniste lors du test d'hier vu qu'il n'avait pas hésité à utiliser un autre aspirant comme bouclier humain pour éviter la douche de shurikens, ce qui ne l'avait pas empêcher de s'en prendre quelques-uns en plus de tenter une superbe contre-attaque ratée. Bref, opportuniste certes, mais efficace.
Shin-truc, un Isatsu comme elle. Il y en avait tant à Konoha que c'était dur de deviner qui il était exactement, mais Madoka apprit tout ce qu'elle avait besoin de savoir quand il ouvrit la bouche. OK. Identifier le potentiel ahuri et/ou gars avec des tonneaux à la place des chevilles : fait. Si Hokki-machin relevait l'insulte faite ou utilisait son voisin de droite pour parer la patate, c'était son problème, mais on avait quand même connu mieux comme entrée en matière, surtout vu dans quel état il avait fini hier. La réputation du clan, quoi. Mais trêve de tergiversations, il était temps de participer à ce petit pugilat amical.



- Juste, qu'on soit clairs. Celui qui en profite pour m'attraper la poitrine, je me fais un scoubidou avec ses nerfs optiques.


Bon, pas la peine d'y aller raffiné ou par 4 chemins pour les besoins de l'exercice, le voisin de droite devrait composer... Avec un uppercut du droit au menton. Raffiné, non, mais efficace, ça...
Qazea Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 20 Mai - 17:21

Fort heureusement pour moi – qui croyait être assez rapidement exclu du fait que je ne conaissais pas grand monde – mon seul ami et camarade de chambre me rejoint assez rapidement, m'expliquant qu'il croyait que l'on allait s'ennuyer. J'avais eu un petit moment de terreur mais m'était vite ressaisis : après tout, frapper un élève ne pouvait pas être désagréable !

- C'est ce que je croyais aussi à un moment. Mais on est dans une école ninja après tout !

Je regardais autour de moi, et un jeune homme avait l'air d'être en train d'insulter un groupe de jeune filles. Il arriva d'ailleurs dès la fin de la phrase de mon camarade, se présentant. Enfin, certainement un sobriquet.

- Salut. Moi, c'est Qazea.

C'est là que je me demandais si mon ami paranoïaque m'avait réellement donné son vrai nom. Il enchaîna en indiquant qu'à trois, on était censé s’entraîner deux fois plus que les autres. Il m'envoya son poing dans mon épaule assez puissamment. Ce fut rapidement au tour d'une autre jeune femme de venir dans le groupe, indiquant avec des termes assez évolué qu'un orphelin ne comprendrait sans doute pas que si on lui touchai la poitrine, elle nous massacrerait. Je regardais rapidement l'endroit indiqué et releva la tête. Effectivement, la jeune femme était bien formée. Elle frappa Jin pendant que lui me frappai. Je n'eus donc pas le choix.


- Désolé vieux, mais faut se donner à fond dans un entrainement.

Je fixais attentivement mon camarade et… Pan ! Un coup de poing dans le ventre. Il n'y avait pas à dire. Senjago était un grand malade mental qui aimait voir les enfants se frapper dessus violamment.
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 20 Mai - 21:40

Qui l’aurait cru ? Pour mon deuxième jour à l’académie, je regrettais déjà mon squat de Bashô. Oui, il faisait froid et on mangeait rarement à notre faim. En fait, on ne mangeait même jamais à notre faim. Mais au moins, j’arrivais à suffisamment bien éviter les problèmes pour ne pas me réveiller les membres couverts de bleus. Le moindre mouvement arrivait à réveiller une douleur de la veille, celles du « test ». Même enfiler mes vêtements était un calvaire. Alors, qu’on se comprenne bien. Je comprends tout à fait l’utilité d’un entrainement et d’une évaluation des élèves, voir des sanctions à prendre s’ils sont mauvais. C’est à prévoir quand on forme une armée de pré-pubères guerriers. Mais, on avait pu attendre une ou deux semaines avant de me défoncer proprement la gueule, ça aurait été tout aussi bien.

Pour la peine, j’avais eu le droit ce matin à une nouvelle visite à l’infirmerie pour vérifier que tout avait correctement dégonflé. C’était une bonne occasion pour enlever et remettre mes vêtements. Joie ! J’adore réveiller mes muscles endoloris. Au programme des réjouissances, d’ici deux semaines je ne devrais plus avoir mal quand on vient me caresser le mollet. En plus rien n’était cassé ! Par contre j’allais avoir vachement plus mal si on devait se foutre sur la gueule ces prochains jours.

Pas de bol, cet après-midi, je me retrouvais dans un cours de renforcement musculaire. Moi j’aurais bien aimé un cours de repos musculaire. Eventuellement de massage musculaire, mais pas de renforcement. D’un autre côté, il ne fallait pas s’attendre à autre chose, le cours était tenu par Hikari Senjago, aka Monsieur « bouffe-tes-dents ».

Plusieurs groupes se formes rapidement à sa demande, et visiblement le but du jeu c’est de nous frapper en cercle. Bon, soyons clair, je ne comprends pas trop en quoi le faire ne cercle rend la chose plus pratique, par pair ça serait clairement mieux. Mais vu qu’ouvrir la gueule reviendrait à l’inviter à rouvrir mes plaies, je m’abstiens de relever ce point. Autant concentrer son énergie sur autre chose. Commencer à trouver un groupe par exemple.

En voilà un qui a l’air composé de mecs aussi paumé que moi. Parmi eux je reconnais notre premier de classe, l’ingénieux mais fourbe « machin »… J’avoue, je n’ai pas retenue un seul nom échangé la veille. Mais ça n’est pas une raison pour ne pas m’incruster dans ce groupe. Avant que « machin » ne frappe la fille à sa droite, une aberration chromosomique aux cheveux roses, j’amortis le coup avec mes abdominaux. Sur le coup c’est super viril, mais aussi super douloureux.

Kuroko – Hey, j’ai pas vraiment de groupe. Du coup j’viens avec vous. Ça vous va ?

Un des garçons du groupe, quelqu’un d’apparence très banale, surpris de me voir m’incruster s’apprête à me répondre avant que je ne l’interrompe.

Kuroko – Ne réponds pas, j'm’en branle.

Sans attendre une seconde de plus, ne me pose sur mes appuis, monte ma garde, et frappe l’aberration chromosomique dans les abdos. C’pas là où ça fait le plus mais, mais c’est là où on se muscle le mieux.

Après tout, le but ce n’était pas non plus de s’assommer.
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 20 Mai - 22:26

Hakai n'avait en aucune façon changé d'avis sur cette parodie scolaire qu'était l'académie du village. A ses yeux, elle restait la même blague qu'au début. Une façon de réunir différents clans autour d'un espoir, aussi faux soit-il, pour espérer survivre à ce monde. Le Clan Toshiya s'en sortait très bien seul. Certes, ce n'était pas le clan le plus peuplé, mais probablement les plus doués et les plus puissants de tous. C'était le point de vue de l'aspirant et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il avait une haute estime de son clan et donc, de lui-même. Il se retrouvait une nouvelle fois à devoir participer à l'un de ces cours de l'autre Senjago. Il crachait au sol en pensant à ce type. Les Senjago était de la pire espèce. Les Toshiya les considéraient comme responsable de la perte de plusieurs d'entre eux. Hakai également. Sa grande sœur avait été l'une des dernières victimes de la guerre des clans. Morte lors d'un assaut des Senjago sur les positions Toshiya. Alors comment espérer que ces deux clans se supportent.

La guerre coulait dans les veines des hommes et Hakai ne souhaitait la paix. C'était barbant la paix... Rien de pire que la paix pour transformer des guerriers en limace insignifiante couverte de graisse et de furoncle. La guerre régulait la population dans le monde et aidez au développement des nouvelles technologie. Du moins, Hakai se disait cela lorsqu'il avait des envies de meurtres. Des envies qu'il se devait de contrôler à présent, foutu village.

Pour une raison qui lui échappait encore, il avait accepté de retourner au cours de ce fou. Il gardait encore à travers la gorge le fait qu'il lui avait touché à deux reprises avec ces foutus shuriken. Pour un Toshiya, être touché par son adversaire, un Senjago, qui plus est, était une profonde honte. Rappelez vous, ils étaient les meilleurs. Mais la suite étonna grandement le Toshiya. C'est que l'idée de cogner sur ton voisin pour t'entrainer lui s la suite étonna grandement le Toshiya. C'est que l'idée de cogner sur ton voisin pour t'entrainer lui plaisait. Malheureusement, ce foutu Senjago ne poussa pas le vice jusqu’à organiser une mâlé général, ça lui aurait bien plus cela...

Hakai observa alors les groupes se former, ne répondant pas à plusieurs personne. Les bras croisés, le regard froid, il fixait... Il cherchait d'éventuel Senjago sur qui il pourrait cogner en toute impunité. Mais ces couards c'étaient caché, probablement partit au cours de Takki. L'entrainement commencé que l'aspirant n'avait pas encore accepté la moindre invitation de rejoindre un cours. A dire vrai, il sentait déjà le regard du Senjago se posait sur lui. Il lui rendit son regard, dédaigneux. Puis grommela, se décidant à rejoindre un groupe. Celui à l'opposé du regard d'Hikari bien sûr. Sur son trajet, il eut le temps d'analyser ces futurs "opposants". Une femme, un Toshiya et deux élèves dont ils ne savaient rien. Bien, il avait choisit ses cibles.

Approchant dans le dos du dénommé Shinjin et Hokkinin, son pas feutré, ou tout du moins, camouflé par les plaintes des élèves se faisant cogner. Il saisit alors finalement la tête des deux, l'un devait croire que c'était son tour d'être cogné, l'autre, probablement étonné de recevoir une attaque de sa gauche. Quoi qu'il en soit, Hakai fracassa leurs têtes l'une à l'autre. Se positionnant ainsi entre les deux élèves. Son regard fixant tout le groupe... Oui, autant dire qu'avec une telle entré, il inspirait soit la haine, soit la peur, mais il ne s'était pas fait beaucoup d'ami.. Peu importe, c'était un Toshiya.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Jeu 21 Mai - 21:01

Shinjin n'avait pas trop compris comment sa tête était venu à rencontrer violemment celle de Hokkinin, mais il fit un grand mouvement de recul après le coup, en se retournant de suite. Il y avait un énergumène, et il s'avérait être l'instigateur de cette rencontre encéphalique.

Shinjin - Mais ça va pas?!

Il gueula à l'adresse de Hideki-sama.

Shinjin - MONSIEUR!! Il y a un abruti ici qui a pas compris l'exercice!!

Qu'est-ce que c'était que ce corniaud? Il comptait sérieusement s'entraîner avec eux? Il avait mal commencé en tout cas. Ce n'était pas comme si les règles étaient compliquées, et il avait tout de même trouvé le moyen de se planter. Il regarda Hokkinin, et attendit simplement sa réaction. S'il décidait de se battre, alors Shinjin serait de son côté. La gamin commença à se retrousser les manches.


La faim justifie les moyens...
Hokkinin
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Ven 22 Mai - 15:40

[Moi je vais réclamer un point de SAG et de folie pour être victime de déformation spatio temporelle !]

Je saluais rapidement tous les nouveaux arrivants dans notre cercle et me présentait à eux sous le prénom de Lio. Si on me posait la question, le panneau d’affichage avec un « Hokkinin » écrit dessus était simplement plein de faute. Ca me révoltait outrageusement, alors même que l’orthographe n’était pas ma tasse de thé.

Tout le monde se prêtait au petit jeu assez rapidement, même mon camarade au nom d’oiseau, qui me décrocha un joli coup dans le ventre. Le fourbe, l’infâme.
C’était un vrai pote en devenir ça.
Plié en deux, je simulais une douleur plus importante qu’elle ne l’était en réalité. Et j’attaquais à mon tour la nouvelle venue dont j’ignorais de le nom, mais qui avait très judicieusement attiré mon attention sur un plan et un angle d’attaque inattendu, mais valait sans doute la peine de mourir pour eux.  

Je me relevai soudainement et lançait mes deux paumes en avant. Elles furent interrompues brutalement par quelque chose qui n’aurait pas dû se trouver là. Similaire à la douceur attendu de la partie du coup visé, mais en incomparablement plus dure, plat, désagréable à toucher et masculin pour le coup… En fait, ça n’avait strictement rien de similaire !
Ma superbe attaque avait été interrompue par une parodie de chevalier servant. Un bouclier humain qui ignorait sa place. Une insulte à ma libido naissante. Un pauvre connard qui avait tout ruiné ! (Mais qui, disons-le, avait de sacré abdo pour son âge).

Et en plus il se branlait de notre avis. PAUVRE TYPE !

Et puis soudain, un choc. Comme une déchirure dans l’espace-temps. Comme si un immense pouvoir s’était déchaîné et avait bouleversé le monde et son contenu. L’événement imprévu qui allait causer une série d’événement encore plus dévastateur. Un analphabète.

L’analphabètisation est un super pouvoir. Il donne par exemple le pouvoir de tordre l’espace à sa volonté pour créer une situation favorable à son entrée en scène, histoire de montrer qu’on est un gros bourrin débile, par le biais de ne pas savoir lire des textes et donc être incapable de se représenter un cercle de cinq personnes de façon précise ! C’était le genre de pouvoir à la fois injuste tellement il était puissant, et propre à ridiculiser son utilisateur –qui vu le personnage le ferais proprement tout seul-.

Après il faut bien me comprendre. Me faire fracasser le crâne avec celui d’un de mes camarades –qui devait faire une bonne vingtaine de centimètre de plus que moi, après tout je n’avais supposément que 9 ans (et aucune description physique précise pour le moment)- ne me dérangeait pas. C’était même le type de méthode que j’utiliserais. Même si j’aurais sans doute plus recours au coup de pied dans la rotule au vue de ma condition physique.

Non ce qui m’emmerdait dans la situation présente, c’était me faire fracasser le crâne contre celui d’une personne situé trop loin pour me toucher ! Bordel de merde ! On n’était pas censé faire les trucs mystiques de ouf avant un bout de temps !
L’autre chose qui m’irritait énormément, c’est le fait que Qazea soit totalement ignoré dans cette histoire. Déjà qu’on le mentionnait à peine dans les messages précédent, mais ici, monsieur l’egocentrique abruti allait jusqu’à lui dénier le droit d’être matériel, d’avoir un entité physique et palpable, et tentait donc de remplir sa place dans l’espace ! Impardonnable ! On ne fait pas ça à quelqu’un qui m’avait promis de me servir de bouclier humain !

Le choc m’avait tout de même étourdi, et fait mal. Fait intéressant : Shinjin avait la tête dure, et contrairement à ce qu’il laissait croire, ne sonnait pas creuse. Il se remit du choc un peu plus vite que moi et appela Hiraki le bourrin à la rescousse. Nul doute que le prof se contenterais d’une réponse du type « c’est la vie », il semblait adorer que l’on improvise au dépend de nos camarades.
Toujours est-il que je peinais à rester debout, aussi je titubais un peu plus sur ma droite, et me retournais pour voir le nouveau venu.

En l’observant je me rendais compte qu’il transpirait littéralement l’arrogance. On aurait pu mettre sa sueur en bouteille et en faire un parfum à vendre pour tous ceux dont l’égo provoquait une explosion des chaussures et même des chaussettes.

Il méritait donc amplement un uppercut dans les testicules.

Je me redressais tout en amenant mon poing droit depuis ma hanche vers le haut. Le début du mouvement avait été caché par le haut de mon corps, je n’avais eus qu’à fléchir un peu plus les jambes et laisser ma taille faire le reste pour caler le coup. Être court sur patte avait ses avantages, comme le signifiait ce dicton que j’affectionnais tout particulièrement.
« Si mon nez est à hauteur de ton cul, mes dents sont au niveau de tes couilles. »

Bon, le coup n’allait pas atteindre son amplitude maximale, je n’étais pas un nain non plus, mais dans l’état actuel, ça allait me faire du bien, et lui beaucoup de mal.
Et puis, le plus beau dans l’état, c’est que j’avais le droit selon les règles de l’exercice de lui faire ça.

[Moi] – Moi j’ai le droit. Il est sur ma droite.

Etant tourné vers l’extérieur du cercle, c’était effectivement le cas.
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Ven 22 Mai - 16:48

Vous ne pouvez même pas imaginer le plaisir que cela procure de ce sentir supérieur. Un Toshiya a se plaisir tous les jours, car ils sont supérieurs! Voir Hakai écraser le crâne de deux moins que rien dont leur nom ne signifiait rien, avait quelque chose de jouissif pour tout être doué de sensibilité. Bon ok, Hakai était un bourrin, même pour les membres de son clan. Il était animé par une soif de destruction, de guerre, de bataille et cela, peu de gens comprenaient pourquoi. Ces raisons étaient obscur mais au vue de l'acharnement dont il faisait preuve, elles devaient être importante. Quoi qu'il en soit, c'était avec un rictus invisible qu'il admira ces deux victimes se tenir le crâne. Un nain et un espèce de blondinet raté par la nature. Il rendait service au village en fait en expulsant ces deux là. Que ferait le village de deux énergumène pareil, incapable de tenir sa langue pour l'un, et tellement frêle pour l'autre.

L'immense soucis lorsque vous êtes un Toshiya, c'est que votre égo surdimensionné peut vous jouer des tours. Dans ce cas précis, Hakai ce serait attendu à voir un môme de neuf années chialer sa maman et l'autre blondinet le menacer, voir répliquer immédiatement. Et en faite, la magie du rp faisait que c'était l'inverse qui se produisait! Le blondinet cachait à peine ses plaintes et appelait un Senjago à la rescousse. Pour cela, il méritait qu'Hakai lui crache au visage. Tandis que le petit là, cette petite teigne, cette espèce d'incarnation de l'engeance, ce pustule sur une fesse là... Lui il répliquait! Et ce n'était pas la tête qu'il visait, non nooon! Quand on est petit, qu'on est un suppôt de Satan, on vise les couilles bien sûr! A défaut d'en avoir pour son jeune âge, il savait au moins où ça se situait.

Qu'Est-ce qui était le plus moche? Ce faire corriger en publique ou bien se prendre un coup bas par un nain qui n'était même pas encore sortit des jupons de sa mère? Si mère il avait encore... Le résultat était le même, Hakai ravalait sa fierté en lâchant un couinement lorsque l'on touchait à ses valseuses. Genoux légèrement plié, il se tenait les boulitos douloureuse. La douleur laissait rapidement place à la colère, puis à la haine. Si il en avait le pouvoir, ses yeux cracherait du feu. Mais a defaut de pouvoir incendier le gamin, il allait pouvoir essayer de lui faire la tête au carré. D'ailleurs, l'idée à ce que le blondinet se joigne à la rixe ne le laissait pas indifférent, il adorait se battre... Et qui sait, peut-être que l'autre Toshiya gringalet se joindrait à la bataille. Quand à la demoiselle... Elle aurait trop peur pour ses deux obus.

Hakai laissa passer quelques secondes, le temps que le plus gros de la douleur passe, après tout, ce n'était pas une montagne de muscle qui l'avait attaqué... Il se sentait d'attaque, alors gosse ou non, il allait lui faire regretter. Le père Senjago verrait bien ce que ça donne un vrai entrainement.

Le Toshiya bondissait en avant, son objectif, mettre une raclé à ce nain.
Daiisu Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Sam 23 Mai - 16:59

(Je me tape l'incruste, Lio à dit que je pouvais =) )

[Hikari] - Bien, vous allez vous mettre par groupe de six en cercle. Vous frappez la personne à votre droite et vous encaisser le coup de votre voisin de gauche. Compris, bande de larves ?

Je n'étais pas convenablement habillée pour ce genre d’entraînement. Je portais un petit haut rose, un pantalon long noir et les cheveux au vent. Quel idée avais-je eu? J'aurai au moins dû mettre des shorts. L'annonce était lancée. Je ne savais pas vraiment pourquoi je continuais à venir assister à ses cours. C'était toujours soit de la baston, soit des lancés de shuriken dans nos face. Bon, peut-être parce que je ne voulais pas être renvoyé de l'académie et être étiquetée : ''Délinquante de service'' et aussi parce qu'au final, je les appréciais ses entraînements. Après tout, il fallait bien passer par là, pour devenir de la meilleure futur arme du village.

Par contre, cela ne commençait pas très bien. Je n'aimais pas tellement les gens, du coup, j'avais toujours suivit les cours un peu en retrait. Je n'avais pas eu le temps de m'approcher, que les équipes étaient toutes déjà formées. Où presque. Il restait quelques élèves dispersés ici et là, en quête de regroupement. Le regard lourd d'Hikari se faisait sentir. Il fallait trouver des gens à frapper, pour mon propre bien. Je n'avais pas tellement envie de me faire gueuler dessus, comme se font gueuler dessus par Gordon Ramsay, les cuisiniers d'Hells Kitchen.

J'avais repéré un élève tout de noir vêtu. Il avait un de ses airs d'égocentrique. J'aurai préféré quelqu'un d'autre, mais plus le temps passait et plus le risque de me faire gueuler dessus augmentait. Il fixait au loin, cherchant quelque chose où quelqu'un. Il avait les bras croisé et le regard froid, enfin, c'était comme ça qu'il avait décrit son personnage. Il faisait vraiment bourrin, se croyant supérieur. Je met l'accent sur croyant, puisqu'il ne l'était clairement pas. Ce n'était que des airs déplacés qu'il se donnait, mais, ne les donnait-ils pas à tous ses personnages?


[Daiisu] – Voudrais-tu faire équipe avec moi?

Il devait être sourd.

[Daiisu] – Euh, est-ce que tu voudrais faire équipe avec moi?

Lui avais-je proposé, en faisait une douce utilisation de mes atouts naturel, afin d'attirer son attention. Il ne répondit pas, rien niette nada. FUCK ALL. Aucune réaction, aucune action. AUCUN MOT d'écrit sur ma présence et le fait d'avoir posté APRÈS m'importait peu. Il pouvait édit quand même.

Finalement, il semblait avoir remarqué un groupe de gens et se dirigea vers eux, me rentrant presque dedans. Il m'ignorait complètement. J'avais horreur des gens se croyant tellement au dessus de tout qu'ils vont jusqu'à ignorer les autres. Allo? T'es pas tout puissant attardé. Voilà, j'étais énervée. JE SAIS, ce n'était pas tellement difficile de me taper sur le système. Ignorez-moi et vous le paierez chère.  Il allait me le payer.

J'avais décidée de le suivre et de lui en mettre une au visage pour m'avoir ignorer. À peine venait-il d'arriver qu'il marcha sur un élève, pauvre lui, afin d'en saisir deux par la tête, en allongeant ses bras dans le gens de Michael Jordan dans Space Jam et leur cogna la tête. J'avais arrêter d'avancer à ce moment-là. Je voulais voir la réaction des gens avant de faire quoi que ce soit, j'avais peut-être devant moi un spectacle intéressant. Le plus grand des deux appela le professeur à la rescousse. C'était logique, mais il devait déjà savoir qu'il n'en ferait rien, préférant sans doute faire comme moi et regarder la scène. Le plus petit, plus agressif, lui mit un uppercut directement dans les burnes. Génialisime cette idée.

J'attendis qu'il reprit un peu de ses esprits avant de m'approcher de lui. J'hésitais entre faire ma bourrin et approcher de l'homme à pas feutré – hahahaha-, mais finalement j'allais directement devant lui. Il n'allait pas m'ignorer cette fois et en plus, son attention était fixé sur le plus jeune qui venait de lui en mettre une directement dans les couilles.


[Daiisu] – C'est pour m'avoir ignorée

Je saisis ses épaules afin de me propulser en utilisant son propre corps et lui enfila un coup de genou directement dans les bijoux de famille. Je sais, au début je voulais lui en mettre une dans la figure, mais le plus jeune avait eu un si bonne idée qu'il était préférable de la réutiliser. Pourquoi changer quelque chose qui fonctionnait déjà ?

L'homme au sol, je me retournais vers le groupe afin de me présenter.

[Daiisu] - Bonjour, moi c'est Daiisu, je peux me joindre à vous ?

Dis-je avec un immense sourire de satisfaction.



~ Daiisu's Theme Song ~
Qazea Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Sam 23 Mai - 19:54

Sidéré. C'était tout ce que je pouvais dire. La scène qui se déroulait devant moi était tellement surréaliste que j'étais comme tétanisé. Des gens arrivaient, tous plus originaux les uns que les autres… Ils se frappaient, se défendaient, et même un jeune homme de mon clan arrivait. Il était le stéréotype même de Toshiya, le regard transperçant et fier de soi-même. Il attrappa la tête de Lio et la fracassa contre celle de Shinjin. J'observais les autres groupes : c'était plus ou moins ce qu'il se passait pour chacun d'entre nous. Je regardais le professeur. Il souriait. C'était exactement ce qu'il souhaitait ! Je murmurais pour moi-même.

- Bordel, quelle académie de tarés…

Mon ami, hargneux, n'hésita pas à donner un grand coup dans les testicules au membre de mon clan, ce qui me fit rire. Je ne le connaissais que de vue, mais j'étais sencé prendre sa féfense... Néanmoins, Lio était un grand malade mental. Et paranoïaque. Il pourrait se défendre tout seul. La jeune femme arriva avant que le Toshiya ne mette son plan à execution et lui remit un coup dans les parties intimes en disant qu'il n'aurait pas dû l'ignorer. Je fus choqué de son hattitude. Néanmoins, cette personne était la seule qui n'était pas en train de faire chier ou de se baggarer. Je la rejoins (avec quelques coups du Toshiya et de Lio sur le passage) et vint lui parler.

- Bien sûr ! Plus on est de fous plus ont ris. Enfin là on est peut-être beaucoup de fous. Je suis Qazea, enchanté.


Je lui tendais ma main en observant la suite des évènements.


HJ:
 
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Sam 23 Mai - 20:00

Que de bordel en l’espace de vingt secondes. On avait un cercle presque harmonieux. Les gens avaient plus ou moins compris qu’il fallait se taper dans un certain sens, et potentiellement éviter les parties qui ne se musclent pas comme au hasard le visage, ou la trachée. Et là vient un grand machin qui pue la satisfaction. Remarquez, ça n’était ni le seul de la classe, ni même le seul du cours. Par contre c’était le seul qui est venu pour exploser le crane de deux élèves en les fracassant l’un contre l’autre.

Mais putain, c’est pas compliqué. Un entrainement de renforcement musculaire ! La boite crânienne, c’est pas un foutu muscle. C’comme l’autre qui avait visé un menton un peu plus haut dans la suite de post. Quand t’as vu que c’était un muscle le menton ? À la limite chez les Bogdanov, mais probablement qu’ils ne sont pas de cet univers. Même en ayant grandis dans la merde et la boue j’étais capable de comprendre la différence. Les membres des clans de Konoha étaient si con de ça ?

Shinjin - MONSIEUR!! Il y a un abruti ici qui a pas compris l'exercice!!

Ah bah oui, clairement les claniques de Konoha étaient con. Pas de se plaindre, il a bien raison d’avoir envie de se plaindre. Par contre se plaindre dans on est dans le cours d’Hikari Senjago, c’était comme de gratter une allumette au fond d’une mine sombre. Sur le moment on a l’impression que c’est cool, on y voit mieux, par contre ya un méchant coup de grisou qui arrive juste après. Coup de chance, Hikari se contentait de trouver ça drôle et d’observer. Il aurait largement été capable de frapper une deuxième fois le pauvre con simplement parce qu’il a cafté.

Le gamin derrière moi, celui qui s’était fait fracasser le crane sur celui du con, s’est remis de son coup, et il vient exploser les couilles de son agresseur. Bon, cette fois-ci il ne vise pas un muscle, mais il a le droit. Après tout c’était un prêté pour un rendu. Par contre, une fille qui ne m’est pas inconnu, Daiisu, vient à son tour exploser les couilles du grand arrogant (on peut l’appeler le grand castra maintenant ?). Elle c’était quoi son excuse ? "Il m'a ignorée". Mais putain de merde, les gens sont fous !

Daiisu - Bonjour, moi c'est Daiisu, je peux me joindre à vous ?

Hop, comme si ce rien n’était. Elle ne venait pas du tout de priver un homme de toute possibilité d’avoir des enfants. Peut-être même pire ! Hé oui, une bourse défoncée, ça peut causer une torsion testiculaire, puis une nécrose testiculaire. Vous savez comment ça fait mal une nécrose ? Personnellement, je ne sais pas, mais les vieillards avec leurs engelures en hivers à Bashô, eux savent. Et devinez quoi ? Ils crient très fort. Souvent même plus que quand on leur a frappé les couilles, c’est dire.

Enfin bref, c’était grave de péter des couilles. Il fallait intervenir !

Kuroko – Nan mais les mecs faudrait qu’on s’accorde sur un truc. À partir de maintenant, on se frappe des muscles. Et j’parle pas du releveur de l’anus hein ?

Ah le grand castra, j’annonce c’est son nouveau petit nom, c’était foutu. Et puis de toute manière j’en avais pas grand-chose à foutre. Le truc, c’était surtout que si ça dégénérait et qu’on commençait à tous se frapper les couilles, j’allais moi aussi finir avec la bourse en miette. Et oui, j’interféraient pour sauver un homme, mais c’est simplement dans l’espoir de préserver mes burnes.

Kuroko – Du coup, qui frappe qui là ? J’peux frapper le brun ? Il a une tête de victime.

Bah ouais, ils étaient deux à ne pas avoir des cheveux complètement fucked up (NON, rose n’est pas une couleur normale, blanc non plus !). Vu que le blond c’était fait fracasser le crane, autant frapper le brun.

MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Dim 24 Mai - 12:15

Hikari eut une idée des plus brillantes. Il s'empressa de la mettre en exécution.

[Hikari] - Vous frappez dans l'autre sens maintenant ! C'est à dire que tout ceux que vous avez frappés doivent vous frapper à leur tour. Et vous rendez l'appareil à tout ceux qui vous ont frappé. Amusez-vous bien.
Madoka Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Dim 24 Mai - 12:56

Eh ben. L'entraînement ne pouvait pas plus partir en freestyle que ça. Des squatteurs de tous horizons, le quatrième mur qui se faisait plus matraquer que dans une des aventures de Deadpool et des roubignolles qui se faisaient démolir. Et Lio qui avait tenté, avec l'agilité du Playmobil et la discrétion du Hellfest, d'attraper les nichons à Madoka. Quelle aventure !

Tout commença quand un nouvel arrivant au "cours" décida de passer outre les règles établies (qui, rappelons-le, étaient de cogner la personne à sa droite et de se faire cogner par la personne à sa gauche), décida de montrer au monde qu'il avait eu son bac Blaireau avec mention et fit se cogner entre elles les têtes de Lio et de Shinjiu. Madoka ne répondit pas à cette interruption de suite après avoir été très occupée à se prendre un bon coup dans le bide de la part de Kuroko. Même la tentative de Lio de placer la redoutable technique du double boob grope à 2 mains (en dépit de la menace proférée au début du cours concernant des scoubidous et des nerfs optiques) interrompue par l'arrivée de Blaireau lui échappa, c'est vous dire.

Après ça, c'était partie en couilles totale. Shinjiu, pas découragé pour deux sous, se plain au prof. Peine perdue vu qu'il s'agissait du père Senjago, qui avait autant de chances de rire en entendant ça que de lui sortir un "git gud". Donc, pas vraiment utile.
Lio, visiblement frustré à l'idée d'avoir manqué de toucher des nénés pour la première fois de sa vie ou de s'être fait presque casser le crâne, répliqua à l'aide d'un technique des plus fantastiques et pittoresques : utiliser la communication non-verbale pour indiquer à Blaireau quelle était la capitale de la Thailande. Blaireau allait parler aigu maintenant.
Les choses n'allaient bien sûr pas en rester là (c'est pas drôle sinon). Blaireau, après avoir pris un petit délai pour se remettre de l'affront physique que ses burnes avaient subi, il décida de se venger sur Lio... Avant qu'une squatteuse ne rejoigne le groupe et ne contribue à réduire en omelette à la chipolata de la victime du jour, supposément parce que Blaireau l'avait ignorée. Eh ben, fallait pas imaginer ce qu'elle vous faisait pour une main au cul. Le tout en full mode princesse. Dafuq.

Qazea, pas perturbé pour trois sous, se fit poli en saluant la nouvelle venue. Et Kuroko réagit... En défendant Blaireau, ou du moins en faisant remarquer que c'était pas cool de viser le petit soldat et son paquetage. Il allait se préparer à cogner quand le père Senjago, pas en retard d'une connerie, décida d'inverser le sens de rotation. Maintenant, fallait taper à gauche et se faire taper à droite. Et comme d'hab, les centristes étaient royalement ignorés.



- Ah. Bon bah comme vous voulez, m'sieur.


Bon. Kuroko en serait quitte pour se prendre l'inattendu mais ô combien efficace middle kick aux abdos. Vengeance signée Madoka !


- Je l'ai senti passer, le tien. Intéressé par le taijutsu ?
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Lun 25 Mai - 23:55

C'était devenu du gros n'importe quoi. Si au début Shinjin s'était préparé à rentrer dans le lard à l'autre Toshiya avec Lio, les choses s'étaient enchaînée un peu trop vite, aléatoirement et en dépit de toute logique pour que le gamin puisse suivre. À chaque fois, un nouvel élément l'empêchait de mener sa réflexion jusqu'au bout. Il était maintenant censé frapper Lio, qui était sorti du cercle. D'autres étaient venus, mais se baladaient et se plaçaient dans un chaos total.

Logiquement, Qazea, qui avait pris le premier coup de Jin', devrait se trouver à côté de lui, et devait donc lui donner le prochain coup. Hors le géant avait fait irruption, et avait... pris a place de Qazea? Non, s'était immiscé à la place de Qazea pour sa blague intellectuelle. Cependant, comme il avait reçu ensuite un coup de Lio, on pourrait donc penser que Hakaï était plus proche de Qazea et de Lio que de Shinjin. Par la réciproque, Qazea était donc plus ou aussi proche de Shinjin que de Hakaï et Lio. Et comme un triangle dans un cercle rajouterai du bordel, Qazea était donc maintenant entre Shinjin et Hakaï, et Lio à côté de Hakaï. Ou Hakaï au centre du cercle prêt à recevoir les coups de tout le monde.
Sauf que! Oui, sauf que Daisu était arrivée, mine de rien, pour redégommer Hakaï, et de là où il était, Shinjin n'arrivait pas bien à voir si elle s'était mise entre Hakaï et Qazea, ou entre Lio et Hakaï, dans le cas du triangle au milieu du cercle ou sur qui elle était passée pour atteindre Hakaï si ce dernier était au milieu.

Bref, il tapota l'épaule de Qazea, pour lui montrer ensuite la sienne.

Shinjin - Vas-y... Je vois le prof qui zyeute vers nous, alors te retiens pas.

Shinjin contracta, prêt à recevoir le coup.

Spoiler:
 


La faim justifie les moyens...
Hokkinin
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mar 26 Mai - 5:11

Des anges chantaient. Un rayon de soleil se déposait délicatement sur le reflet argenté de spectres libérés de leurs attaches physiques, montant au ciel et rejoignant un monde meilleur. Celui des couilles libres. Libre de pendre ! De se balancer ! De bondir joyeusement sans jamais se luxer, se coincer ou transpirer dans des sous-vêtements trop serré ! Libre des souffrances terrestres et de la cruauté des femmes de ce bas monde !
Volez ! SOYEZ LIBRE ! Et puissiez-vous vous vider à loisir dans un monde meilleur !

L’analphabète avait voulu se venger, ce qui démontrait qu’il n’avait pas un esprit mathématique non plus. Il m’avait fait une crasse. Je lui en avais fait une. L’affaire était donc logiquement close. Mais il avait voulu me sauter dessus. Très bien, j’étais près ! Mais il ne savait pas à qui il avait affaire ! La dignité ? Le respect de l’autre ? Des conneries ! Il en voulait à ma peau et j’étais prêt à tout ; Mordre, pleurer, lécher, chatouiller, pincer, serrer, tourner, broyer. Lui arracher les yeux et les vendre sur le marché noir ! RIEN NE ME FAISAIT PEUR ! J’étais le terrifiant premier de la classe à neuf ans (supposément) ! Ramènes toi !

Notez bien que ma première stratégie aurait été de me jeter au sol pour éviter son plaquage et le faire tomber, puis me barrer en utilisant les autres élève comme bouclier ou projectiles, jusqu’à avoir à nous un angle de frappe sur ses parties. Le courage appartenait à ceux qui avaient des muscles et plus de soixante centimètres d’allonge.

Mais ce que fit la nouvelle venue me surpris et me dégoutta profondément. Comment pouvait-on oser frapper à cet endroit en étant… Elle. Enfin, un truc féminin ! Je croyais que ça n’avait que des parties molles moi. Visiblement ce genou était terriblement solide. Le Tashiya (faute volontaire pour ceux qui se poseraient la question) était encore une fois victime d’avoir voulu les poser à la vue de tous. Et j’aurais presque pu compatir. Alors que je scrutais son regard, pris d’un élan de camaraderie, je me souvenais d’un truc.

Ce type était un connard fini.

Donc dans un haussement d’épaule et un souffle de dédain je reprenais ma place dans le cercle. L’intermède était amusant mais il était difficile de se concentrer sur le cours avec ces distractions. A force de faire n’importe quoi on allait rater les travaux pratiques.

Le professeur, ce génie du bourrinisme eut une idée déplaisante au possible. Changer de sens de frappe. Si je devais taper à ma gauche, je devais donc frapper Qazea… Mais, je ne pouvais pas. Je commençais à m’attacher à ce drôle d’oiseau. Mon camarade de chambrée qui s’était d’office proposé comme bouclier humain. Ses services laissaient à désirer pour le moment, mais il me les avait proposé tout de même, ça voulait dire quelque chose !

Moi je voulais frapper les gens qui m’énervaient. Par exemple l’enfoiré à ma droite qui m’avait volé la douceur et le moelleux de sa voisine de droite ! Il était d’autant plus énervant qu’il allait devoir me frapper maintenant ! Un sale type à cent pour cent. Le genre de type qui méritait des beignes ! Bien plus que mon drôle d’oiseau… Qui socialisais avec la briseuse de testicule. Avec CE MONSTRE ? TRAÎTRE !

La rage de la trahison animait maintenant mon corps et c’est un coup de pied sauté dans le bas du dos que se prit mon partenaire de chambré. Comment osait-il me faire ça ! Oser lui parler ainsi. A cette… Créature ! Cette horreur ! Cette fille qui n’était doté que d’une âme maléfique et que d’une… paires de nichons.
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mer 27 Mai - 22:41

Bon, faisons le point sur le cercle : c’est le bordel. Hikari demande de frapper celui qui nous frappait l’instant d’avant, sauf que moi… Bah personne ne me tapait. Du coup, je ne suis plus sûr de qui est ma nouvelle cible. Allons, restons calme, et appelons-en à la raison. Quelle est la chose la plus rationnelle pour savoir qui frapper ? Attendre que tout le monde tape, puis taper celui qui n’a pas encore reçu. Oui, c’était une possibilité, mais visiblement certains étaient encore plus perdu que moi, alors il allait vite falloir se décider à frapper quelqu’un.

J’étais parti pour frapper le brun, mais il se place à l’autre bout du cercle, plaçant à côté de moi un mioche albinos et la même aberration génétique que plus tôt. Si, souvenez-vous, la fille aux cheveux rose. D’ailleurs il faudrait que je songe à leur donner un nom à ces gens-là. Ce n’est pas forcément le plus adéquat de se référer à quelqu’un comme d’une « aberration chromosomique » si on veut essayer de s’intégrer. Je peux faire semblant d’être sympa et leur trouver un autre nom. Ou un surnom d’ailleurs. J’en avais déjà quelques-uns de prêt.

On avait aussi lèche-cul, la teigne, bonnet D, le castra, le brun et miss borderline. Merde, c’est pas du tout des surnoms affectueux ça. Je dois carrément avoir un problème, j’arrive pas à leur trouver un truc sympa. Quoiqu’à la limite, « le brun » c’est pas si méchant. Pas particulièrement gentil non plus, j’admets, mais au moins  c’est mieux que la bonnet D.

Ah, en parlant de bonnet D, elle vient de me frapper dans les abdominaux pendant que je rêvassais. Bien fait pour ma gueule, fallait rester concentrer.

Bonnet D – Je l'ai senti passer, le tien. Intéressé par le taijutsu ?

Taijutsu ? De quoi elle me parle ? C’est comme ça qu’ils appellent le combat à l’ancienne dans les clans de Konoha ? Pas le temps de réfléchir, ni de poser une question. Faudrait éviter de passer pour un con quand même.

Kuroko – Ouais, complètement… Et sinon, c’est quoi ton nom ?

Je la quitte d’un regard pour surveiller le reste du cercle. Il s’est organisé : la teigne frappe le brun, et le lèche-cul attend à son tour que le brun le frappe. Si on suit la logique, je dois donc taper la teigne. Fixé sur mes appuis, je soulève ma jambe gauche et fait légèrement tourner ma jambe droite vers l’extérieur, puis mon bassin. Ma jambe gauche suit le mouvement, et vient fouetter la cuisse droite de la teigne. Ça n’était pas particulièrement fort, mais le point d’une jambe qui tombe sur la vôtre, ça suffit pour du renforcement.

Kuroko – Du coup en fait. C’est quoi vos nom à tous ?

Je ne les retiendrais probablement pas tous de toute manière, mais si je pouvais en retenir un, c’était déjà un exploit.

Spoiler:
 
Daiisu Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Dim 31 Mai - 17:59

Il fallait maintenant changer de côté. Un peu comme une danse québécoise appeler la danse sociale en ligne et cela depuis 1960. Le seul problème que je voyais dans tout cela, c'était que je n'étais pas à proprement parlé à l'intérieur du cercle. Je venais tout juste de le rejoindre et je n'avais pas encore eu le temps de me positionner. Du coup, je tapais dans le vide et je recevais des coups du néant? Il allait bien falloir que je m'incruste bien comme il le fallait. Sans aucun remords, sans aucun regard envers l'homme au testicule d'acier (lire : explosé).

D'ailleurs en parlant de lui, il n'avait toujours pas posté depuis le dernier coup dans son précieux. N'ayant pas posté, il devait sans doute avoir perdu conscience. Peut importe son sort, cela ne me fit ni chaud, ni froid. À trop se la sortir, elle allait un jour finir coup (lire : chop chop chop).

J'avais donc décidée de m'incruster dans le cercle à la droite de ma consœur aux gros seins et aux cheveux rose. Pourquoi à ça gauche et pas à sa droite? Premièrement parce qu'elle venait de frapper sur son collègue et deuxièmement, parce que je lui avait lancé des étoiles, à son collègue. Je ne voulais pas non plus paraître abusive. Une fois installée, je reçu un coup au ventre de la part de mon voisin de droite. Un jolie de coup de bienvenu dans le cercle, maintenant souffre. Un coup bien placé, un coup bien loyal, un coup qui m'avait fait mal.

À mon tour, je pris mon élan et écrasa mon poing dans le ventre de ma voisine au cheveux rose. Je n'avais pas spécialement envie de lui faire mal, pas comme l'autre crétin. Cependant, il fallait comprendre que nous n'étions pas là pour rigoler et que nos futurs adversaires ne retiendraient pas leurs coups eux.


***

Kuroko – Du coup en fait. C’est quoi vos nom à tous ?

La fin du cours approchait. Le Senjago était déjà en train de disparaître au loin, sans rien dire à personne. Il avait l'intention de nous laisser là jusqu'à ce que quelqu'un comprenne que c'était terminé. Parce que prendre quinze secondes était trop. Incroyable comment je sentais qu'il n'aimait pas son travail.

J'allais prendre les devants. Je m'étais déjà présentée, mais une fois de plus n'allait pas m'abattre.


Daiisu – Daiisu Aisu.

Dis-je en regardant Kuroko.



~ Daiisu's Theme Song ~
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   Mar 2 Juin - 23:16

RP Validé - En Attente de suite:

Qazea: +1 For; +1 Vit

Hokkinin: +2 For; +1 Vit

Shinjin: +1 For; +1 Vit

Madoka: +1 For; +1 Vit

Kuroko: +1 For; +2 Vit

Hakai: +1 For; +1 Vit

Daiisu: +1 For: +1 Vit
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Frappe et défenses [Ft. Trop de personnes pour tout mettre]
» La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée a des militaires
» Fidélité des films par rapport aux livres
» Il est un peu trop tôt pour quitter ce monde, tu ne penses pas, Highway ? [Privé]
» Multi-baptêmes ^^ (privé...Trop de monde pour que je les énumère ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: jardins
-