Partagez | 
 

 Une arrivée au pas de course ! [finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soujuu Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Une arrivée au pas de course ! [finis]   Jeu 21 Mai - 14:05

[hrp] Entraînement pour... euh, force ou vitalité je dirais ! [/hrp]

*CRAC*

Soujuu - Eeeeeet m*rde !!

Il ne put s'empêcher de jurer alors que la roue du destin venait encore de lui jouer un mauvais tour. Elle avait prit cette fois ironiquement la forme d'une... roue brisée et plus particulièrement celle du chariot qu'il brinquebalait depuis plus de deux jours ! Deux jours entiers qu'il était partit de sa vieille maison accompagné de sa mère. Ils faisaient régulièrement des pauses sur le trajet mais cela n’empêchait nullement le chariot de peser une tonne, surchargé par le poids des affaires amassés durant une vie... sans compter l'état des sentiers et du chariot ! Ce dernier était presque aussi vieux que lui et avait récolté au moins autant de cicatrices que son défunt père. Il avait du le réparer de nombreuses fois au point qu'il pourrait presque en faire son métier.

Tout en lâchant un flot de jurons ininterrompu, il laissa tomber le chariot qui s'était de toute façon déjà couché sur le flanc tel un animal mort qui attendait d'être achevé. La pression ainsi relâchée, il fit reposer ses bras engourdis par une demi-journée d'effort.

Mère de Soujuu - Si tu pouvais arrêter de jurer ainsi, tu me rendrais un fier service ! cria-t-elle à l'intention de son fils tout en commençant à ramasser les affaires qui étaient tombées.

Grommelant quelque chose d'inintelligible, il inspecta la roue qui avait souhaité faire bande à part. Le blanc pâle de son visage virât au vert quand il découvrit l'étendue des dégâts. Comme il l'avait suspecté en entendant le craquement,...oui, à force d'entendre quelque chose se casser, on commence à devenir capable de deviner le problème rien qu'à l'écoute... la roue était complètement cassée et il n'avait pas les moyens de la réparer sur place. Prenant une grand respiration, il se releva et fit quelques pas sous l’œil interrogatif de sa mère. Ils devraient faire le reste du chemin en portant les affaires à la main ou prévenir le village afin qu'ils envoient un chariot ou du moins, une nouvelle roue...

Encore à peser le pour ou le contre des deux solutions qui s'offraient à eux, il aperçu au loin plusieurs colonnes de fumée. Dans ce trou paumé, cela ne pouvait être que le village ! Ils n'étaient donc plus très loin, tout au plus une à deux heures de marche. Il s'était presque résigné à louper le premier jour de l'académie mais cette récente découverte lui redonna espoir !

Soujuu - J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.... On est plus très loin du village mais je ne peux pas réparer le chariot.

Mère - humm, tu as encore une chance d'assister à la première journée si tu te dépêches.... Pars sans moi, j'irais à mon rythme au village où j'y demanderais de l'aide.

Soujuu - Mais, le chariot ? Tu comptes laisser nos affaires sans surveillance ?

Mère - Tu crois vraiment qu'il y a des voleurs dans cette forêt si éloigné du reste du monde ?! Mais si tu as si peur que ça, tu n'as qu'à prendre ça avec toi !

Elle lui avait enfourné de force un imposant paquetage dans les bras qu'il eut toutes les peines du monde à garder en équilibre. Ne souciant nullement de la détresse de son fils, elle rajouta encore quelques affaires, alourdissant d'autant plus la charge. Plus soucieuse de l'intégrité de sa vaisselle que de l'équilibre précaire de son fils, elle prit tout de même soin d'emballer le tout dans une couverture pour rendre le monstre qu'elle venait de créer un peu près transportable par un être humain.

Soujuu - Mais...

Mère - Non, pas de mais qui tienne ! Dis toi que ça te fera un entraînement avant l'heure ! Tu te souviens encore de la maison qui nous a été attribuée ? Si oui, pars tout de suite ! Ce serait bête d'avoir fait tout ça et d'arriver à la nuit tombée.

Hochant une dernière fois la tête à sa mère, il plaça l'épais paquet du mieux qu'il le pouvait sur lui et entreprit de courir en direction de Konoha. Il prit soin de ne pas courir trop rapidement afin de ne pas s'épuiser inutilement. Il se savait être en bonne condition physique mais il ne s'entraînait pas à la course tous les jours non plus d'autant plus avec une telle charge sur le dos !

Ce fut une des plus longues heures de sa vie (qui n'avait en réalité à peine duré une demi-heure) ! D'aussi loin qu'il pouvait se souvenir, il n'avait jamais autant transpiré de sa vie. Toutefois, il sentait que cette course en pleine forêt lui faisait du bien. A part ses bras qui lui faisaient souffrir, il se sentait bien avec cette légère brise qui venait tantôt caresser sa peau tantôt agiter les branches des arbres. Plus d'une fois, il avait été au bord de se coucher contre un arbre et prendre une petite sieste mais rien que l'idée de se faire réveiller par sa mère en colère lui redonnait du courage ! Les premiers toits de maison qu'il aperçu lui tirèrent une petite larme de joie.

Soujuu - Enfin !

Les habitants du village se demande encore qui était ce con qui rentra dans le village en courant, pleurant et portant un baluchon presque aussi grand que lui !

Arrivé au centre, il arrêta sa course effrénée pour tenter de trouver le quartier Aisu et par extension sa nouvelle maison. Il erra encore quelques minutes avant qu'une personne ne lui indique le chemin. Il passa devant une grande maison qu'il identifia comme celle de Hana et de sa famille qu'il se promit de rendre visite avec sa mère dés qu'il aurait le temps. Il trouva la sienne juste à coté, comme il ne vivait qu'avec sa mère, elle n'était pas bien grande mais elle conviendrait parfaitement ! A peine rentré, il déposa ses affaires et se coucha par terre pendant quelques minutes pour reprendre des couleurs.... enfin, façon de parler vu que sa peau était aussi blanche que la neige peu importe l'occasion.

Reprenant peu à peu consistance, il partit à la recherche de l'académie... mais cette fois-ci, en marchant !

[hrp]suite : Premier test à l'académie[/hrp]


mouhaha MOONWALK PARTYYY mouhaha
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Une arrivée au pas de course ! [finis]   Sam 23 Mai - 18:58

Validation : +1FOR et +10HP


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
Les résidences
 :: quartier Aisu
-