Partagez | 
 

 [Flashback 2] La valeur de la vie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takuan
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [Flashback 2] La valeur de la vie...   Lun 25 Mai - 22:45

- Flashback 2 -
La valeur de la vie

Les plaines de l'Ouest avaient maintenant fait place aux reliefs escarpés d'où les vallons et les falaises se succédaient dans un paysage familier et insolite à la fois. Takuan n'avait jamais autant marché de sa vie. Ses nouvelles sandales d'osier lui permettaient de conserver une allure raisonnable, mais Tenba-san avait le pas plus léger qu'une plume et semblait glisser à la vitesse de la lumière sur un sol, malgré les obstacles, la pluie, ou la végétation.

[Tenba] - Tu pourrais en faire de même tu sais. Il te suffit d'appuyer sur les pointes sans laisser le talon se poser complètement. Il faut se sentir léger sur la terre. Avec le temps, tu t'y feras.

Le jeune homme put sentir les effets presque aussitôt, il ne se doutait cependant pas du retour de bâton, le lendemain matin. La plante de ses pieds tournait au rouge pivoine, et refusa le moindre appui au sol sans une douleur mordante. Tekuan se sentit coupable de retarder les plans du moine et lui proposa de hâter le pas pendant qu'il attendrait ici, mais celui-ci refusa net et proposa plutôt de profiter de la journée. Il lui confectionna un onguent et lui banda les pieds afin que l'hydratation soit la plus efficace. Takuan refusa néanmoins d'avaler quoi que ce soit, et supporta la douleur pour préparer le repas et maintenir le feu, malgré les refus du moine.

[Takuan] - Je suis désolé Tenba-san

[Tenba] - Ce n'est rien. Une bonne leçon de vie tout au plus. Tout bon entraînement est le fruit d'un travail régulier et réfléchi. Est-ce que tu fais tes exercices de méditation quotidiens ?

- Oui, Tenba-san

- Penses-tu qu'ils auraient le même effet si tu les avais fait tous d'un coup puis plus rien les jours suivants.

Le garçon prit quelques instants pour répondre, mais secoua la tête.

- Non, en effet.

- Une fois rétabli, tu reprendras l'entraînement au pas léger, mais seulement une heure de marche agile par jour. Pas plus. C'est bien clair ?

Takuan acquiesça sans demander son reste. Les jours suivants, Tenba s'absenta presque tous les jours une fois le camp installé, pour vaquer à des occupations dont son disciple n'avait pas grande idée. Dans ces moments là, Takuan s'occupait des corvées journalières, cueillait plantes et baies médicinales que son maître lui avait appris à reconnaître dans la région. Il en faisait un thé ou bien les gardait dans un écrin de tissu afin de les sécher pour les utiliser dans diverses décoctions dont Tenba avait le secret. Puis il méditait, et s'exerçait au pas agile, un peu plus que ce qu'on lui avait prescrit, mais personne n'en saurait rien. Il se trouva plutôt doué pour assimiler cette technique de marche. Le plus dur résidait dans la capacité à s'adapter au terrain. A cet égard, les bois, emplis de feuilles et de branchages, constituaient un vrai défi, que le garçon ne semblait pas encore prêt à relever, mais il s'y exerçait tous les jours avec la patience d'une statue de Bouddha.

Un soir, alors qu'ils dinaient auprès du feu d'un potage de racines trouvées dans la forêt qu'ils venaient de traverser, Takuan réfléchit à sa situation. Il en vint alors à une étonnante conclusion, qu'il souhaita partager à son maître.

- Tenba-san, puis-je vous poser une question ?

- Bien sûr, vas-y je t'écoute.

- Finalement, ma situation n'a pas beaucoup changé par rapport à Sekigahara. Je veux dire, je ne suis plus obligé de faire ces choses que Dame Naede me demandait, mais je m'occupe quand même de mes tâches, et je vous suis.

- Je vois déjà un grand changement ici, mais en effet, ce n'est qu'une étape, donc j'imagine que tu as raison.

- Alors, pourquoi ne ressens-je que de la gratitude envers vous, alors que dans mes rêves, je souhaite la mort de tous ceux que j'ai rencontrés là bas ?

Tenba fut désarçonné par la question du jeune homme. Il ne s'attendait pas à voir fleurir soudainement un questionnement aussi complexe. Trouver une réponse approprié lui sembla une gageure, mais il tenta le coup malgré tout. Il avala la dernière gorgée du potage, puis entama une longue explication.

- Tu sais Takuan, il faut une vie entière pour apprendre à apprécier la vie à sa juste valeur. Tu viens juste de découvrir la valeur de ta propre vie, et tu n'en es qu'au début du voyage. A mesure que tu découvres, tu réalises également ce dont tu as été privé jusqu'alors.

- La valeur de la vie ? Quelle est-elle ?

- Elle n'en a pas en soi. La vie est inestimable. Tout et rien à la fois. Le plus grand des trésors, ou la plus insignifiante des poussières. Tout dépend de ce que tu en fais.

Il posa la main sur l'épaule de son disciple.

- Ne passe pas ta future vie à essayer de réparer les injustices de ton ancienne. Il y a bien mieux en ce monde. Par exemple, ce magnifique potage. Et ce joli ciel bleu. Et cette rivière un peu plus bas, et le lapin qui nous regarde là bas en se demandant probablement qui sont ces deux étranges créatures bruyantes autour d'un feu.

Il rit de bon coeur. Takuan n'y parvint pas, mais il sourit. Tout était si difficile dans cette nouvelle vie. Tant de choses à comprendre, tant de possibilités. Il regarda le ciel, l'esprit rempli de rêves...

- Tenba-san. Pourrai-je vous emprunter votre couteau demain ?

Le moine regarda son disciple, à nouveau, l'air interrogateur.

- Je souhaite me raser le crâne. Mes... mes cheveux me dérangent quand je médite.

Un long sourire s'esquissa sur le visage de Tenba-san. L'excuse trouvée à la va-vite l'amusa beaucoup, mais il se sentit surtout honoré d'un tel geste. Il avait l'impression d'être le père d'un enfant qu'il n'avait jamais pu avoir, et qu'il n'aurait jamais plus...

Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Flashback 2] La valeur de la vie...   Mer 27 Mai - 20:45

RP Validé: +1 Vit

C'est moi où c'est un vrai papa poule ce Tenba? Very Happy
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Valeur de bande]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» valeur en point
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» De la valeur nutritionnelle des sandwichs chez Tolkien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: dortoirs (orphelinat)
-