Partagez | 
 

 Savoir viser, c'est mainstream. [Modoka Isatsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Savoir viser, c'est mainstream. [Modoka Isatsu]   Mar 9 Juin - 19:41

Réveillé depuis une bonne heure, Kusari lézardait dans son lit, rêvant de l'avenir, imaginant être un ninja expérimenté aux techniques redoutables qui ne craindrait rien ni personne. Malheureusement, le jeune homme était encore loin de ses objectifs et il lui faudrait accumuler des trésors d'efforts et travail acharné pour y parvenir. C'est ainsi que, une fois satisfait du personnage qu'il venait de créer grâce à son imagination, il décida de se lever et de se préparer. Il comptait, pour une fois, ne pas gaspiller sa journée à attendre que le temps passe dans sa tanière et à la rendre productive. Sa mère, surprise de le voir réveillé si tôt, ne put s'empêcher de se moquer de lui.

Sa mère : Tout va bien mon chéri ? Noël n'est que dans plusieurs mois hein, tu peux retourner te coucher. Dit-elle sur un ton moqueur.

Kusari : Silence femelle ! Aurait-il aimé lui répondre. Je vais m'entrainer à l'académie si tu veux tout savoir. S'enquit-il, frustré par le commentaire désobligeant de sa génitrice.

Sa mère : Oui, oui. Fait bien attention à ne pas te casser un ongle surtout ! Continua t-elle, visiblement très amusée par la situation.

Kusari : Si je fais ça, c'est surtout pour pouvoir te payer une maison de retraite ! S'exclama t-il avant de sortir de chez lui en claquant la porte.

Le jeune homme savait pertinemment que les pics que lui envoyaient sa mère n'avaient rien de méchant et étaient totalement justifiés compte tenu de sa nature de procrastinateur. Malheureusement, son égo lui avait bien plus de mal à rationaliser ces attaques sournoises. Blessé dans sa fierté, il se jura de lui prouver qu'elle avait tord de le voir comme elle le voyait, et comptait bien lui montrer quel genre d'homme il pouvait devenir.

C'est ainsi que, une fois arrivé à l'académie, il se dirigea vers les jardins, et plus précisément sur les cibles qui s'y trouvaient. D'autres aspirants s'entrainaient déjà et Kusari fut tout de suite troublé par leur simple présence. Il avait peur de se couvrir de ridicule devant eux mais, après tout, ils étaient tous là pour s'améliorer, et pas se juger. Ni une, ni deux, il commença par envoyer un premier shuriken sur la cible, puis un second, suivit de prêt par un troisième. Il continua jusqu'à avoir vidé son stock de dix shurikens.

Kusari : Potier c'est pas si mal en fait comme métier...Dit-il tout bas en constatant qu'aucune de ses armes n'avait atteint leur cible. Ou pas en fait. Aller on se concentre et on recommence !

Plein d'entreint, il continua sans relâche de lancer encore et encore ses projectiles métalliques, feignant d'ignorer les regards amusés de ses camarades, clairement plus doués que lui.
Madoka Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Savoir viser, c'est mainstream. [Modoka Isatsu]   Ven 12 Juin - 2:32

Allez savoir encore combien de tonnes de tests avaient prévu Fumiko et compagnie avant de pouvoir décréter que les bambins de Konoha étaient des ninjas et pas juste un gang de petits crétins capables de pisser du chakra. Visiblement beaucoup, mais c’était dur de les blâmer pour vouloir être si précautionneux ; allez savoir ce qui traînait hors de Konoha. Des brigands, des guerriers, voire des monstres ou des démons… Ou le pire du pire : d’autres utilisateurs de chakra. Du coup, ça justifiait presque de manquer se faire tuer par Hikari ou se faire injecter des drogues dures issues du cul d’une araignée géante par Chikara. Presque.
Dans tous les cas, pisser du chakra serait loin de suffire à devenir un grand ninja. Il faudrait de l’entraînement physique et mental, de la discipline, des connaissances théoriques et pratiques, un équipement de pointe… Et dans le cas des dames Isatsu, des sous-vêtements de sport avec armature Kevlar-Téflon. Mais pour le moment, on se contenterait d’aller lancer des shurikens sur des cibles. Ça ne pouvait pas faire de mal ; et ça permettrait de vérifier si Maman Madoka avait raconté des craques sur les techniques de lancer. Même si elle avait eu parfaitement raison sur les couteaux, donc, il n’y avait pas de raison qu’elle se soit trompée sur les shurikens.

Le terrain d’entraînement était déjà plein de monde ; visiblement, en apprenant qu’une petite poignée d’élus triés sur le volet allaient bientôt avoir le privilège de recevoir leur deuxième test, les élèves mettaient les bouchées doubles pour être de la partie et ne pas rester derrière. Il fallait l’admettre, ceux qui sortiraient de la première promotion de l’académie de Konoha allaient gagner le droit de se la péter à un point impossible à décrire, même si on ne comptait pas leur nouveau rang de ninja. Les patriciens et la plèbe, avec le droit pour les patriciens d’avoir des armes et de faire des missions.

Attrapant une poignée de shurikens d’entraînement, Madoka commença à bombarder à son tour une cible, et découvrit à sa grande stupeur que la technique de tordre le poignet pour lancer les shurikens marchait aussi pour mieux toucher les cibles. Tout allait bien jusqu’à ce que l’un d’eux parte en freestyle et aille emplafonner en vol le shuriken d’un autre type. Qui ne semblait pas super doué vu qu’il manquait la cible très souvent.



- Désolée !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» Etiquette et savoir vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: jardins
-