Partagez | 
 

 Event - Jour 3 - Groupe de Takki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Sam 20 Juin - 15:48

Les aspirants suivants sont inscrits dans le cours de Takki Isatsu : Kuroko, Kurasu,
L’entraînement choisi par Takki est : la fête. Les inscriptions à cet event sont possibles jusqu’à ce soir 22H.

***

Tous des rabajoies. Konoha va se faire attaquer ceci, nous allons tous mourir cela. Ce qu’il fallait aux étudiants, c’est de la détente ! Takki le savait que trop bien. Quand les personnes étaient déstressées, amusées, on pouvait faire tourner les choses de manières totalement inattendues.

Takki avait convoqué les aspirants devant une salle de cours. Mais une fois que les autres groupes avaient commencé leurs exercices, elle emmena son petit groupe discrètement dans la salle des professeurs.

[Takki] – Installez-vous mes loulous. Aujourd’hui, on se détend. Je vous ai prévu  quelques petits remontants de ma sélection personnelle Isatsu !

Elle sortit les bouteilles de toutes les couleurs, les verres et commença frénétiquement à servir. Que la fête commence !

[Les aspirants postent leur RP en choisissant un ou plusieurs alcools de la couleur bleu, jaune, rouge ou vert, puis en lançant un dé.

La suite des festivités sera postée dans la soirée de dimanche.]




Dernière édition par Maître du jeu le Jeu 9 Juil - 17:41, édité 1 fois
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Sam 20 Juin - 20:57

Nous avions encore une fois été convoqués par Fumiko pour essayer d’éveiller notre Chakra. Jusque-là, ça n’avait pas été une franche réussite. J’avais eu le droit à la fameuse rémanence, puis à une petite session de shoot au venin de tarentule. Bah oui, parce que c’était plus pratique de nous droguer que d’essayer de nous donner des vrais conseils. Aussi, même si au fond de moi j’avais peu d’espoir, je pensais qu’on aurait le droit à de vrais conseils aujourd’hui.

Et me voilà devant une salle de cours avec un seul autre aspirant – qui me ressemble étrangement d’ailleurs – et Takki. Autant dire que ça ne partait pas très bien. D’après les rumeurs elle s’était amusée à jouer avec les élèves pendant que je faisais mon délire sous acide. Quand je dis s’amuser, c’était surtout drôle pour elle, quasiment tous les élèves ont finis à l’infirmerie. C’est quand même beau la pédagogie.

Quand tous les autres groupes de l’académie sont partis à l’extérieur, Takki décide de nous faire prendre un autre chemin. Je commençais à connaitre suffisamment bien les couloirs de l’académie pour savoir que ça ce n’était clairement pas le meilleurs chemin pour aller dans les jardins. Enfin, sauf si on saute depuis la fenêtre en face de la salle des professeurs. C’est là que l’on s’arrête : Takki sort ses clés et nous ouvre la salle.

La salle n’avait rien d’exceptionnelle. Une table, quelques chaises, des armoires remplies de bouffe, de paperasse et de boisson. C’était ce à quoi devait ressembler un salon dans mon imaginaire. La seule différence, c’était que le salon était ici occupé par quatre personnes mentalement dérangées, des personnes probablement dangereuses pour leur entourage. Bah oui, osez dire le contraire ! La plus sainte d’esprit c’est Fumiko, et elle s’amuse avec des seringues sur ses élèves.

Takki – Installez-vous mes loulous. Aujourd’hui, on se détend. Je vous ai prévu quelques petits remontants de ma sélection personnelle Isatsu !

Elle a sortis quatre bouteilles d’une armoire et a commencé à servir des verres. Vous avez besoin de plus de preuve concernant la santé mentale de cette fille ? Elle vient de servir de l’alcool à deux gamins qui, clairement, n’ont pas plus de douze ans. Alors certes, tout le monde a déjà gouté de l’alcool à cet âge-là. Certain se sont même probablement déjà retrouvé à lâcher leurs intestins dans les caniveaux d’une ruelle. Mais j’trouverais ça étonnant que ce soit un professeur qui les ait fait boire.

Takki – Allez, servez-vous ! Il faut se déteeeeendre !

Son regard insistant m’indique que j’aurais plus d’emmerde si je décide de ne pas boire. Autant de pas contrarier une psychopathe de plus, j’avais déjà assez à faire avec Hikari. Le seul hic, c’est que je trouve l’alcool absolument dégueulasse. Il faut vraiment avoir une profonde envie d’être ivre pour accepter de boire quelque chose d’aussi amère. Et puis ça n’est même pas amer comme du thé vert ! Non, on sent clairement que cette boisson aurait pu être inventée par des Oni tellement elle est dégueulasse.

Un des verres est rempli avec un liquide verdâtre pas très appétissant. Probablement un mélange foireux entre le bleu le jaune et le vert... J’aurais pu en prendre le bleu, mais je sais bien que de toute manière, je vais boire un truc dégueulasse, alors celui-là ou un autre… Je lève mon verre vers mon incapable d’infortune, je ne connais d’ailleurs toujours pas son nom.

Kuroko – Bon, bah santé… Et… Bonne chance.
[Le mélange, c'est donc bleu - jaune - vert... Yolo!]


Dernière édition par Kuroko Hokufû le Sam 20 Juin - 21:39, édité 1 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Sam 20 Juin - 20:57

Le membre 'Kuroko Hokufû' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé examen - Dé chanc' :
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Dim 21 Juin - 21:43

Takki rigolait, servait, buvait et resservait. Les esprits commençaient à s'échauffer, c'est alors qu'elle décida de mettre un peu plus d'ambiance !

Elle sortit une flûte traversière et se mit à jouer un air énergique. Sous les yeux médusés de l'assistance, de nombreuses balles de cuir arrivèrent dans la pièce.

[Takki] - Je vous présente mes copines !

D'une célérité incroyable, elle fit des taos, concentrant ce qui semblait être du chakra, et les balles prirent l'apparence de sublimes danseuses aux physiques avantageux.

[Takki] - Chérie, sors les costumes !

Une centaine de costume à paillettes, des perruques et accessoires furent sorti d'une grosse malle.

[Takki] - Concours de karaokés !

Cria-telle en enlevant sa veste, dévoilant un juste-au-corps très serré. Qu'est-ce qu'il faisait chaud dans cet entrainement !

***

[L'alcool fait effet et vous êtes sous l'emprise de l'illusion musicale de Takki. Votre sagesse et votre vitalité sont mises à rude épreuve pour tenter de tenir l'alcool et vous libérez de cet enfer.

Lancer le dé Takki - Karaoké, un titre sera tiré au sort. Votre personnage doit interprété ce titre (aller sur youtube pour voir à quoi ça ressemble). Votre personnage est déguisé de la même manière et les danseurs seront joués par les poupées de Takki. Vous devez interpréter la chanson jusqu'au bout en tentant de vous libérer grâce au chakra. Ne lancez plus de dé après votre RP musical, le MJ vous dira si vous avait réussi ou non.

Dans le cas d'un échec, deux solutions => Vous ne tenez pas l'alcool et vous tombez dans un semi-coma éthilique. Ou vous tenez l'alcool et c'est reparti pour une deuxième chanson (et donc un nouvel essai de chakra). Plus vous restez longtemps, plus le bonus pour débloquer le chakra (et le bonus de stats) est grand.

Désolé pour les oreilles !




Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Dim 21 Juin - 22:21

[HRP : Je chante les vrai paroles du clip, traduites en FR, rien que pour ça j’ai le droit à un bonus de SAG !]

Je vais vous avouer la vérité : ça n’est pas la première fois que je suis ivre. J’avais voulu « essayer » l’alcool une fois dans les rues de Bôya, et j’avais volé une bouteille de saké au marché. Il fallait bien faire ses expériences, alors nous avons partagé la biture avec Haku. Passé l’affreux goût de la mixture, j’avais commencé à me sentir étrangement triste et blasé. J’ai dû insulter tous les gens qui passaient par notre squat, et c’est Haruhi qui m’avait mis K.O. après que je l’ai insulté.

De cette expérience, j’avais appris que l’alcool, c’était particulièrement dégoutant, et que ça n’était pas bon pour moi. Au pire j’aurais une profonde envie de tout envoyer chier et d’aller me suicider, et au mieux j’insultais tellement de monde que tout mon entourage voudrait m’étriper. C’est une des raisons qui me pousse à ne pas vouloir boire d’alcool. Je m’aime beaucoup trop quand je suis sobre pour vouloir être ivre.

Et pourtant poussé par le besoin de ne se mettre Takki à dos, j’ai avalé la mixture verdâtre qui remplissait mon verre. Tant qu’à faire les choses mal, je l’avais bu cul-sec. Après tout, autant vider cette saloperie d’un coup, c’est moins douloureux. Dès ce moment, je savais que ça n’était plus qu’une question de temps avant que tout parte en vrille.

Le temps que des fourmis prennent possession de mes pieds et mains, Takki a déjà sortis son instrument et commence à jouer. C’est marrant parce qu’elle joue de la flute, mais j’entends un son très étrange sortir. Je ne connaissais rien de pareil, mais je savais que ça n’était clairement pas le son d’un instrument à vent. Non, c’était plus artificiel, comme si le son avait été déformé par une machine venue d’un autre monde.

C’était entrainant, et pourtant terriblement mauvais. Etrangement, je me sens l’envie de danser. Pourquoi je n’ai pas envie de tous vous cracher à la gueule ? Je ne sais pas vraiment, mais c’est plutôt agréable. En l’espace d’une seconde – ou d’une heure, le temps ne marche plus comme il faut – je suis habillé comme un insecte. Ou une pute, je ne sais pas vraiment. Un peu des deux je crois.

Autour de moi les ballons que Takki avait lancé se transforment en travestis tous plus ridicules les uns que les autres. Et sans raison je commence à chanter des paroles que je ne connais pas. Je suis aussi en train de danser, mais je ne suis pas sûr de le vouloir. Ou de ne pas le vouloir. Putain, l’alcool c’est vraiment trop chiant.

Kuroko - Ce que j'essaye en vain de ressentir est un mensonge !

Chœur – C'est toujours toi que je poursuis même si tu n'es pas ici !

Putain qu’est-ce que c’est que cette merde que je chante ? C’est vraiment tellement pourris, c’est pas de la musique ! Et puis je suis sensé être quoi là, une abeille-pute-travestie ? Et puis comment l’alcool a fait apparaitre ces travestis, c’est bizarre quand même. Enfin, je suppose que c’est normal quand on est une star de la chanson.

Kuroko – Malgré ça je ne veux pas te dire adieu !

Chœur – Et rien ne va interférer entre toi et moi !

Takki – WOUHOU ! KURO-CHIN, T’ASSURES !

Putain c’est quoi cette voix nasillarde qui vient briser mon show ? Déjà que les costumes puent et que le chœur est vachement rigide, et maintenant une groupie veut briser mon flow ? Saloperie de professeur illusionniste, ça m’énerve de faire cette merde pour toi. Si c’est moi qui chante, c’est mon show, et mon show, c’est beaucoup moins gay que ça ! Et puis j’aurais un vrai chœur déjà, pas des ballons !

Des ballons ? Putain, mais c’est pas un chœur, c’est des foutues balles ! On se fout de ma gueule, j’vais tout brûler moi !

Kuroko – PUTAIN, J’VAIS VOUS FOUTRE LE FEU !

Je sens cette énergie monter en moi, cette chaleur dans mon ventre. J’espère que c’est pas du vomis, et bien ce putain de chakra pro-rémanence, parce que j’ai un besoin urgent de brûler cette salle, cette académie, et tous les témoins de mon show.

Si je veux assurer mon avenir de chanteur de METAL, je vais commencer par briser cette saloperie d’illusion. Ensuite, j’vais démonter l’autre joueuse de flute. On ne  se paie pas la tête de Kuro, la plus grande star de Bôya !


Dernière édition par Kuroko Hokufû le Lun 22 Juin - 19:56, édité 2 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Dim 21 Juin - 22:21

Le membre 'Kuroko Hokufû' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Karaoké - Takki' :
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Mar 23 Juin - 19:54

Le chakra réagit mais ne s'éveille pas encore !

Takki force Kuroko à boire un autre verre et à lancer une nouvelle chanson ! [N'oublie pas de relancer le dé ^^ ]


Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Mer 24 Juin - 22:19

[J'éditerais après ]

EDIT : J'ai oublié d'éditer :p


Dernière édition par Kuroko Hokufû le Jeu 25 Juin - 20:36, édité 1 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Mer 24 Juin - 22:19

Le membre 'Kuroko Hokufû' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Karaoké - Takki' :
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Jeu 25 Juin - 20:35

[Cocktail bleu-rouge. Au fait, Nautiljon c’est trop bien pour les paroles !]
 
Je crois que j’ai sentis quelque chose se passer. Un peu comme la fois où j’ai faillis prendre feu sauf que, bah j’ai pas pris feu. Ou peut-être que j’ai rêvé cette sensation… Ou peut-être que je suis en feu mais que je ne m’en rends pas compte ! Putain, l’alcool ne me réussit vraiment pas. J’arrive même plus à savoir ce qui est réel ou pas, mon corps me trahis, et même mon esprit. Sinon croyez pas, je ne divaguerais pas autant !
 
Clairement, l’alcool, c’est mauvais. Du coup, j’arrête. C’est définitif, plus une goutte d’alcool jusqu’à la fin de mes jours. Et croyez-moi, pas la peine d’essayer. J’ai un esprit d’acier, une carapace impénétrable, et je ne flancherais pas. Quand je prends une décision, pas de retour en arrière, alors ne partez pas votre temps, et évitez de gâcher mon temps. Et puis laissez-moi vous dire une dernière chose : je vais…
 
Oh… Takki vient de me donner un nouveau verre, bon du coup ça sera celui-ci le dernier. Mais c’est parce qu’en fait je ne voulais pas rester sur le goût de l’autre mixture verte. Celle-ci, un fushia, venait probablement du rouge et du bleu…
 
Kuroko – Yay, du fuchsia !
 
Connard – Wouah, l’autre pédale il a dit fuchsia ! Ya que les pédés et les femmes qui connaissent ce mot.
 
Je me tourne – difficilement, ça tourne pas mal – et je vois un mec en costume de marin-lapin. Faudrait voir à pas trop m’insulter quand on porte un costume de marin-lapin. Enfin, sauf si c’est encore une illusion et qu’en fait je parle à une lampe… Nan, je suis plus fort que ça mentalement moi, je sais discerner une lampe d’un homme !
 
Kuroko – Oui, j’ai dit fuchsia, et je t’emmerde ! Quoi ? J’suis une tapette pour connaitre le fuchsia ? On va voir qui c’est la tapette quand j’aurais défoncé la gueule !
 
Je sens un bras m’attraper pour m’attirer vers son propriétaire. C’est Takki qui vient enfoncer ses seins contre mon torse. Quelle vile tactique pour que je n’aille pas défoncer cette lampe. Ah, merde c’est bien une lampe finalement. Bah, elle l’a échappé belle, mais la prochaine fois je la défonce.
 
Takki – Allez choupinet, rechante nous une chanson, t’es trop doué !
 
Bon, j’avale mon verre et je pars sur la piste. Après tout c’était mon show. Une star peut se faire attendre, mais pas trop. Après on appelle ça un come-back, et c’est souvent de la merde. Je bois mon nouveau verre en trois gorgées. Il est bien meilleurs que le précédent, très sucré, et pas trop amère. Ah, c’était peut-être une bonne idée après tout d’en prendre un nouveau…
 
Oh, ça commence à tourner d’un coup. Et les ballons reviennent, habillés différemment. J’ai l’impression qu’ils prennent à nouveau forme humaine, et qu’ils sont beaucoup plus sympa cette fois. Ouais, on est des potes après tout. Des amis. Mieux, une famille.
 
Mon meilleurs amis Gon s’avance avec ses lunettes – beaucoup trop classe pour un simple mortel - et commence à danser et chanter une chanson qui me semble familière. Oui, c’est notre chanson, celle qui est à l’origine de notre amitié, de notre succès. Celle que nous chantions dans les rues de Bashô sous la pluie dans la boue, celle que nous avions interprétée au mariage de Bobby.
 
C’était à mon tour de chanter, de briller et de leur témoigner mon amitié.
 
Kuroko – Ton odeur attrayante, tes mouvements, tes yeux me rendre fou.
 
Un autre gars s’approche et danse à son tour.
 
Bobby – Murmurée à mon oreille, ta voix me coupe le souffle ha, ha ~
 
Bobby est mon ami lui aussi, mais pourquoi me coupe-t-il la parole ? Nous avons déjà eu cette discussion, c’est Gon et moi qui chattons dans le groupe. Pas Bobby, pas Frank, seulement Gon et moi. Cette situation m’énerve, et je reprends le chant en dépassant cet égoïste, et lui donnant un coup d’épaule au passage.
 
Kuroko – L'énergie est le don de la jeunesse, la détresse est le poison de la jeunesse. Pas demain, pas un autre jour, mais aujourd'hui !
 
J’y suis, je suis dans le flow, je possède la salle, elle répond à mon appel, à ma musique.
 
Puis le drame. Bobby prend un couteau, poignarde Gon pour voler son micro et recommence à chanter. Comment peut-on faire ça à son frère ? Nous étions une famille, nous étions un tout ! Mes émotions se mélangent. Je suis triste, je suis dévasté, et je suis en colère.
 
Il venait de tuer mon meilleur ami et il se permettait de voler mon show ? Non, c’était encore un piège, ça n’était pas possible. Je ne voulais pas y croire. Cette illusion, je devais la briser, et s’en était pas une, je devais venger Gon.
 
Encore une fois, je dois y arriver, je dois avoir recourt au chakra. J’en ai besoin pour me relever, pour survivre à cette épreuve, et m’élever. Je suis le Phoenix de la scène, cette épreuve ne peut pas me tuer !
 
Kuroko – JE SUIS IMMORTEL !
 
Je la sens, elle explose en moi, elle commence à s’échapper de moi. Mon chakra s’éveille encore une fois, et il va m’entourer de son aura de flamme.
 

Je suis Kuroko. Je suis le Phoenix… Et je suis ivre !
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Mer 1 Juil - 14:17

Kuroko atteint sa limite au niveau ébriété et vomit lamentablement sur scène.

N'y prétant pas attention, Takki observe toujours... Il y était presque, mais toujours pas. Rien à faire, il fallait qu'il continue !

[Takki] - Un autre verre, une autre chanson loulou !

[L'action vomir a été utilisée. Elle ne peut plus l'être. Tu dois choisir un nouveau verre et relancer le dé. Si une des chansons retombe, lance le dé jusqu'à avoir une chanson que tu n'as pas encore faite.]


Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Jeu 2 Juil - 15:51

[ça en fait une masse de chanson  ]
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Jeu 2 Juil - 15:51

Le membre 'Kuroko Hokufû' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Karaoké - Takki' :
Kuroko Hokufû
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Ven 3 Juil - 19:37

Dans ce bon village de Bâsho, il y avait un vieil ivrogne que j’appelais Chu. Ce n’était pas son nom, mais à dire vrai que je m’en suis toujours un peu foutus. Quand je l’appelais Chu il répondait, alors je n’allais pas chercher plus loin que ça. Bref, Chu avait une philosophie simple de la vie. Pour lui, tous les évènements d’une vie peuvent être rationalisés selon un plan. Exemple, un deuil passe toujours par des étapes clés. Elles diffèrent un peu d’un individu à l’autre, mais elles rentrent dans le plan global.
 
Il avait un plan en particulier que j’avais retenu, il me l’a expliqué quand j’avais quelque chose comme dix ans. À l’époque j’avais connu une de mes premières déceptions amoureuses, la jolie Zhu, fille du boucher, avait piétinés mes purs sentiments. Tout ça parce qu’il m’arrivait une ou deux fois par semaine de voler de la viande à son père. Déçu et blessé, j’avais été profité des conseils de Chu, ivre, comme chaque mardi vers dix heures.
 
Lui, se philosophie sur la déception, c’était le plan en quatre étape. Le rejet en soi, et la tristesse qui l’accompagne. Puis l’alcool qui vient aider à cautériser la plaie. Le vomi pour rejeter le trop plein d’alcool, puis la guérison finale. Dans le doute, il valait mieux boire et vomir que boire et décuver. C’était le signe que la quantité d’alcool était suffisante pour soigner le mal.
 
Pourquoi je vois raconte tout ça ? Simplement parce que j’étais déjà à la troisième étape : le vomi. C’était plutôt impressionnant si on pense que je n’ai jamais vraiment passé la première étape. Vomir sans déception amoureuse, je devais être un héros parmi les alcoolos de Bâsho.
 
Bon, par contre, c’est plutôt dégueulasse, je me sens toujours aussi bourré, mais maintenant je me sens en plus sale et faible.
 
Kuroko – J’en ai ma claque… On peut pas juste se foutre sur la gueule ?
 
Je sens autour de moi un bras qui m’attire, puis une main qui vient poser un verre dans la mienne. Encore ?
 
Takki – Un autre verre, une autre chanson loulou !
 
Nan mais j’en ai marre… Si au moins on avait du bon son, avec guitare et un peu de trash. Du bon métal Ryoméen quoi ! Bon, j’ai le droit à quoi cette fois-ci ? Un machin rouge pétant, on dirait un sirop de baies. Sauf que je suis presque sûr que c’est plus amer et plus chargé en alcool. Je trempe mes lèvres. C’est dégueulasse, comme prévus.
 
Mais bon, je suis complètement ivre, alors je le bois quand même. Ca a dû me paraitre une bonne idée l’espace d’un instant. Je lève les yeux après avoir avalé l’horrible mélange, et le paysage a encore une fois beaucoup changé.
 
Mes amis ont disparus, paix à leur âme, et ont été remplacés par de jolies femmes habillées en poulets. Bon, le facteur poulet n’est pas particulièrement attirant, mais les danseuses sont plutôt douce à l’œil. Je devrais éprouver de la peine pour mon crew, mais j’avais gagné au change. C’est certainement ma récompense pour être devenu le héros des alcoolos de Bâsho.
 
La musique recommence, ça n’est clairement pas du métal. Et puis les danseuses commencent à faire des bruits de poule. Quel gâchis, elles perdent tout leur capital sexy en dix secondes. Rapidement, je me retrouve à les imiter dans leur danse ridicule, et je chante. Enfin je cris. Un peu des deux, je ne sais pas vraiment. Les paroles n’ont particulièrement de sens, juste des cris de poulets, encore et encore.
 
Je suis tellement saoul que j’ai l’impression de prendre du plaisir à gueuler comme ça et avoir les pieds dans la merde. Un peu comme un vrai coq. Ma pensée commence à dériver, comme quand on prend le verre de trop, et mon corps agit guidé par des pulsions primaires, pendant que mon esprit s’affaire ailleurs. Il regarde la scène pitoyable qu’il a sous les yeux.
 
J’ai l’impression de réussir à me voir danser tout seul, entourer par cinq ballons et Takki qui joue encore de sa flute. Pourtant tous mes sens m’assurent que je suis bien entouré de poulettes (que de rires dans l’audience !). Quand je tourne l’œil pour croiser le regard d’une belle brune à ma gauche, tout s’emmêle et tourne. Mauvaise idée de vouloir discerner le vrai du faux.
 
En fait, mauvaise idée de se fier à mes sens, c’est tout. Pas besoin de réfléchir plus loin que ça. Si je continue comme ça, je vais revomir et m’endormir. Au mieux, je me réveille avec la pire gueule de bois de Konoha, au pire je ne me réveille pas. Il faut briser cette prison qui me faire continuer de boire et chanter. Et il fallait le faire avant la prochaine tournée.
 
Kuroko – Cot, cot, DAY !
 
On va admettre que c’était mon cri de guerre. Il fallait encore une fois essayer d’utiliser le chakra. C’est tellement difficile de se concentrer sur ça avec la musique qui résonne encore dans ma tête. Il faut que j’oublie ce son. Mon esprit vient déconnecter mon ouïe. Je sais que j’entends des sons, mais ils ne sont plus qu’un lointain écho sans aucun sens.
 
C’était comme lorsque je méditais.
 
Mon corps vacille, il a du mal à rester en équilibre, ça commence à me déconcentrer. Ça aussi je l’oubli. Tout ce qui est inutile, je le scelle. Mes yeux sont fermés. Je ne sens plus rien d’autre que ce que j’ai envie de ressentir. L’énergie vacille faiblement au fond de moi, enfermée dans sa cage. La porte ouverte, elle veut exploser, comme à chaque fois. Elle veut prendre le contrôle, s’extérioriser et détruire. C’était la seule chose qu’elle savait faire.
 
Alors je devais la garder sous contrôle. La laisser s’exprimer, sortir, mais ne pas exploser. C’était comme de tenir un œuf avec des baguettes. Il faut être suffisamment ferme pour qu’il ne tombe pas, mais suffisamment lâche pour ne pas l’exploser. C’était simplement du contrôle, ça m’avait manqué jusque-là. 
 

C’était la seule étape qui me manquait. La seule qui pouvait me sortir de l’enfer de Takki, et j’étais bien décidé à la réussir.
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   Ven 3 Juil - 21:47

Que la puissance du poulet soit avec toi !

[MDJ] - Cotcotte !!!!!!!!!!!!!!!    

***

Kuroko réussit à éveiller son chakra et obtient une attirance irrésistible pour les poules et les poulets.

Kuroko : +3 stats à répartir entre la VIT et la SAG.


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Event - Jour 3 - Groupe de Takki   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event: jour du bonheur! /!\ reporter le 15 avril!!! /!\
» [event jour] Te revoir serait un doux supplice [JunHong Yoon/Bonnie Flinfletcher]
» Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]
» [event jour] Je te retrouverais, dussais-je en mourir [Julie Dasilva/Tom James]
» Le Monde tourne. [Event, 1er groupe Grand Line]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: salles de cours
-