Partagez | 
 

 Arsène Larcin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Arsène Larcin   Ven 26 Juin - 0:19

La journée n'avait pas été très convaincante. Mais elle avait le mérite d'avoir éveillé l'imagination de Shinjin, qui escamotait toutes sortes d'idées dans sa tête. Ici, l'idée était qu'après ces trois jours d'entraînement, beaucoup de gens seraient fatigués, autant les élèves - et surtout Takuan - que les professeurs. Il avait, dans la remise du jardin de sa grand mère subtilisé du fil. C'était le fil parfait, qui servait à rafistoler des trucs. Assez fin pour pas être vu, et assez solide pour tenir le coup. L'idée était de les clouer un peu partout dans l'académie. Pour chaque élève que Shinjin voyait tomber c'est cinq points. Un professeur en vaut trente. Et qui sait, p'tet qu'un jour il pourra trouver un partenaire de jeu. D'ailleurs, il n'avait encore pas eu d'écho sur l'attentat qui visait Hikari. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer? Il resterait dans le doute, l'était quand même pas assez con pour aller retourner pile sur les lieux de son méfait. En tout, il avait eu le mérite de savoir comment rentrer dans l'académie : les fenêtres.

Mais cette fois, il prit un peu plus de soin dans "approche" de l'académie. Il pensait très clairement que Takuan était parfaitement de faire des rondes, aidé des professeurs ou non. Alors il s'installe, avec son sac rempli de la bobine de fils - et du shuriken volé à Hikari (on ne sait jamais) - à un poste où il pouvait voir toute l'académie, et attendit patiemment que quelque chose se passe. La clé des méfaits nocturnes? La patience, et le silence. Ne pas le partager, ne pas se vanter. Juste attendre que les choses arrivent... elles finissent toutes par arriver.
Après une heure d'attente et toujours pas âme qui vivent, Shinjin sortit de sa cachette, et se déplaça, rapide, furtif, souple sur ses genoux en posant d'abord la plante du pied et non pas le talon, jusqu'aux murs de l'établissement. Il commença par faire la façade centrale, à l'affût d'une fenêtre ouverte. Il trébucha sur quelque chose... qu'est-ce que c'était que ça? Une endive? Sérieusement? Les fenêtres étaient toutes - de ce côté, fermé. Alors il commença à arpenter les tours, avec un regain de discrétion. Là haut, c'étaient les dortoirs, il tenait pas vraiment à ce qu'un insomniaque le repère.

Toujours pas de fenêtre. De l'autre côté, il en vit une, mais au premier étage. Dans un regain de sagesse, il préféra continuer, en attendant de voir s'il ne trouverait pas son bonheur ailleurs. Et la réponse était négative. Il retourna sous la fenêtre du premier étage. Comment est-ce qu'il allait pouvoir grimper là haut. Il y avait bien des prises, mais Shinjin ne s'était pas coutumier de l'escalade. Il tenta d'essayer le début de l'ascension. Jusque là, ça allait. Ce qui lui refit penser à l'histoire de l'homme qui tombait du sommet de la tour, et qui à chaque étage disait "jusque là, tout va bien". Il n'avait pas encore compris le sens de cette fable d'ailleurs. Merde. La prise suivante nécessitait un saut. Est-ce que le jeu en valait la chandelle? En pensant à la tête d'Hikari se vautrant devant toute l'académie... Clairement que le jeu en vallait la chandelle! Il sauta, passa à deux doigts de la bonne prise, et eut tout juste l'instant de réflexion nécessaire à de retourner pour tomber à quatre pattes. Dans sa tête, l'idée aurait été d'amortir le choc (et les éventuels bruits de son atterrissage) en prenant le choc dans ses articulations. C'était bien, mais ça faisait un mal de chien, et son épaule droit, sa cheville gauche et son genoux droit avaient tout trois craquer férocement.
L'enfant ne se laissa pas intimider, et retenta. Le troisième essai fut porteur, il chopa la prise, en retrouva une nouvelle, et se hissa sur le parvis de la fenêtre ouverte. Dieu... heureusement que cette bâtisse était pas en papier mâché. Comme pour l'académie, il s'accroupit à côté de la porte, caché par la première table du réfectoire. Il attendit là... Combien de temps? Il compta jusqu'à mille huit cents. Et cela avait payé puisqu'il avait entendu quelque passer, à pas feutrés.

La porte grinça un tout petit peu quand il l'ouvrit. Après écoute, rien, alors il continua vers l'escalier central où se trouver son premier objectif : les quatre piliers entourant l'escalier. Il attacha un premier fil entre deux piliers, en testa sa solidité, la fonctionnalité de ses noeuds. Son plan était en train de parfaitement se réaliser. Il attaque les autres piliers, de façon à faire un parfait carré. Il fallait que ça marche. Un bruit? Des pas! Quelqu'un vient. Du couloir. Du coup, la première cachette, c'était derrière le pilier, à attendre patiemment que quelqu'un vienne. Si Shinjin bougeait en même temps que lui autour du pilier, il pourrait s'en sortir!


La faim justifie les moyens...
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Ven 26 Juin - 1:07

Toujours le feu, toujours le fer, toujours la fureur. Cris, sueur et sang. Toujours les mêmes images. Ce masque rouge, ces yeux scintillants. Ces gestes agressifs, ces mains puissantes. L'étreinte trop vigoureuse pour en sortir. Le souffle court, l'énergie qui manque. La vie s'éteint et la nuit s'éveille.

Toujours au même moment…

Elle s'était brusquement relevée, assise dans son lit à scruter le noir haletante et transpirante. Elle déglutit avec difficulté et retrouva peu à peu son calme.


- Putin! Tu fais chier, Satoru!

- Dé… Désolée.

Une récurrence? Ce n'était même plus le terme approprié. Toutes les nuits c'était pareil. Parfois elle arrivait à ne pas crier. Mais pour ceux qui avaient le sommeil le plus léger, ses mouvements frénétiques et paniqués suffisaient à tirer du sommeil. Alors, comme souvent, elle bravait le couvre-feu et quittait son lit qu'elle refaisait machinalement, dans l'obscurité.

L'armée dans toute sa splendeur….

Quittant le dortoir à pas de loup et simplement vêtue – un t-shirt bleu accompagné d'un petit short orange aux liserés rappelant son haut – Ayena s'engagea dans le couloir pour gagner l'escalier de la tour. S'assurant de n'être repéré par les surveillants qui veillaient au respect des règles, la jeune fille se glissa à pas feutrés dans les allées jusqu'à rejoindre le premier étage de la tour. Ses pieds nus marquaient un rythme tantôt soutenu, tantôt faible, mais toujours avec la même légèreté. Et là où elle passait: pas un chat.

Elle gagna aisément l'étage de l'académie.  Arrivant par l'entrée sud, elle manqua de se retrouver nez à nez avec un binôme de pions. Dans un mouvement un peu précipité, elle se dissimula derrière la première étagère venue.


- T'as entendu parler de la dernière?

- Non, laquelle?

- Il paraît que Toru se serait fait Suzu… J'y crois pas du tout.

- Naaaa! Tu déconnes… C'est pas comme si…

Ils tournèrent un peu plus loin et leurs voix s'estompèrent. Par sécurité l'adolescente demeura là pendant quelques minutes puis elle entreprit de traverser le couloir d'un pas rapide. Le réfectoire se trouvait de l'autre côté, et dedans le Graal: des verres et des fontaines à eau.

Lancée, elle arriva au niveau de l'escalier central lorsque, dans un mouvement qu'elle ne remarqua que trop tard, une silhouette lui barra la route. Elle percuta cette personne de plein fouet. Une personne aussi silencieuse qu'elle, et terrée dans un coin d'obscurité comme un voleur que l'on aurait presque pris sur le fait.

Ayena atterrit sur son arrière train, ne pouvant retenir un petit gémissement de douleur. Elle leva les yeux sur la personne qui se tenait face à elle.


- Toi?!

Une connerie de plus. Déjà des pas se faisaient entendre dans le couloir. Les garants du règlement intérieur…

- Faut s'arracher. Amène-toi!

Ce disant, elle l'attrapa par la main et l'emmena jusqu'au réfectoire, prenant soin de refermer sans bruit la porte derrière eux. Elle leva ensuite la tête pour épier la place. Une cachette, c'était ce qu'il leur fallait de mieux.


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Lun 29 Juin - 15:14

Shinjin toisa du regard - autant que la pénombre le lui permettait - sur la fille qui avait leur victime, à Madoka et lui, durant l'entraînement de la veille. Il entendit deux personnes passer devant la porte. Son plan tombait à l'eau... ou plutôt la deuxième partie de son plan, il ne pourrait pas piéger les tours. Dans ce cas... zut! L'idée lui vint : les deux personnes qui étaient passées allaient selon toute vraisemblance tomber dans on piège, et en rechercher les responsables.

Shinjin, en chuchottant - J'ai tendu des fils devant les escaliers. Ils risquent de tomber dessus... la cachette ne va pas tenir longtemps, alors faut s'arracher!

Il ouvrit plus grand la fenêtre par laquelle il était entré, et y balança son sac. Il eut une petite hésitations avant de sauter, en voyant la hauteur, mais en repensant à la punition qu'il risquait si jamais il se faisait choper, cette hésitation disparue. En atterrissant, il roula pour répartir le choc sur tout son corps, récupéra son sac et se retourna vers sa rencontre nocturne, dont il devinait la tête par la fenêtre du premier étage.

Shinjin, en chuchottant - Tu viens?!


La faim justifie les moyens...
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mar 7 Juil - 9:18

Grand vainqueur, petit farceur. Shinjin était avait tout du sale gosse, finalement. Jalousie, belle jalousie quand tu nous tend les bras, difficile de te résister. Ayena regardait ce type, envieuse de son pouvoir. Son visage, l'image de sa silhouette s'étaient associé à la convoitise de l'adolescente. Mais l'heure n'était pas aux futilités: il fallait se planquer.

*Une fenêtre? Encore une fenêtre? Mais qu'est-ce qu'ils ont avec ça...?*

- Mais t'es sûr? On est au premier... lui chuchota-t-elle avant de lui emboîter le pas.

*Merde, j'ai oublié de boire...*

- Et puis t'as que ça à foutre de venir à l'académie emmerder les pions? T'habites pas dans un quartier toi? J't'ai jamais vu crécher dans le coin...

Ce disant, elle suivit le garçon sur les maigres arêtes qui, décorant originellement le bâtiment, leur servaient désormais de route vers une non sanction. Car, il ne fallait pas l'oublier, ces tocards de gamins étaient enrôlés dans l'armée. Certes, ils étaient encore en formation, mais les règles martiales s'appliquaient déjà à leur cas.

*C'est pas possible... je dois attirer les cons...*


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 8 Juil - 10:55

Spoiler:
 

Elle le suivit. Zut... elle aurait pu faire le bouc-émissaire parfait pour son larcin. Mais tant pis. De la même manière qu'elle se l'était permis avec lui, il la prit par la main, et l'entraîna dans une course folle rythmé par des courses furtives et des arrêts fréquents pour sonder les environs, jusqu'à la lisière du village pour aller rejoindre le quartier Isatsu.

Shinjin - Ouais, je t'emmène chez moi... en même temps, tu vas pas dormir dehors, et avec l'alerte, tu vas difficilement pouvoir rentrer chez toi.

Ils n'eurent aucun mal à pénétrer dans le quartier Isatsu, et Shinjin guida son invitéejusqu'à chez lui. Il alluma deux lampions dans le salon, salle principale, et un dans sa chambre.

Shinjin - Tu pourra dormir ici, dans ma chambre. Je dormirai à côté, je dois avoir un fûton supplémentaire quelque part. Je vais faire du thé, tu en veux?

Il se dirigea vers la cuisine, alluma un feu, et mit à chauffer de l'eau.

Shinjin - Désolé de t'avoir entraîné dans cette situation... et puis au fait, tu faisais quoi toute seule à te balader dans les couloirs?


La faim justifie les moyens...
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 8 Juil - 15:27

*Evidemment, chez moi, c'est l'académie...*

Un effort fractionné, une sorte de jeu du chat et de la souris. L'académie s'agitait tandis qu'ils s'en éloignaient. C'était certain, une fois la revue passée dans les chambres, elle se ferait épingler et... défoncer. Assurant les arrières du binôme, elle suivit Shinjin à travers le village, jusqu'à ce qu'ils gagnent le quartier Isatsu.

Ils arrivèrent à une maison modeste, bien plus modeste que celle de Hakai, dans laquelle ils pénétrèrent. Ils en traversèrent deux pièces que le garçon éclaira et s'arrêtèrent dans ce qui semblait être sa chambre. Elle s'immobilisa avant de se passer la main sur le front, en massant l'avant de ses tempes.


- Bordel... c'est sûr que demain, je commence ma journée chez la directrice. Elle marqua un temps puis leva les yeux sur Shinjin. J'allais boire au ref'. Du coup je prendrais bien de l'eau... et t'inquiète, je vais pas te priver de ton lit, donne le futon ce sera suffisant.

Elle soupira légèrement après une seconde de silence.

- Entre l'entraînement de Fumiko-senseï et ça... tu m'en dois une... lança-t-elle. Mais on verra ça plus tard. Elle s'assit par terre. Et du coup, toi, tu faisais quoi à part tendre des pièges?


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 8 Juil - 16:49

Shinjin sortit un verre en bois, et servit de l'eau à la fille. Il avait toujours une cruche, rangée à l'ombre, pour qu'elle garde un minimum de fraîcheur. Lui continua de se faire son thé, et se le servit dans la salon en invitant son invitée à s’asseoir. D'ailleurs il s'aperçut qu'il ne connaissait pas son nom... et n'avais pas donné le sien. Mine de rien, la différence d'âge ne l'effrayait pas du tout. La seule chose qui pouvait le déconcerter, c'était la lumière du lampion se reflétant dans ses yeux, limpide comme du l'eau claire et cristalline. Il souffla la fumée qui sortait de son bol de thé, et en but une gorgée.

Shinjin - Au fait, nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous présenter. Je suis Shinjin Isatsu.

Il rebut une gorgée.

Shinjin - Pour répondre à ta question, je ne faisais que poser mes pièges. Vois-tu, Hikari, un professeur Senjago, s'est occupé du test qui m'a projeté au bas du classement.

Shinjin avait une assez bonne mémoire, et en particulier en ce qui concernait les individus. Il ne se rappelait pas avoir vu son interlocutrice aux premier test. Pourtant, tous les aspirants étaient tenus d'y participer. Il reporta ses questions, il devait d'abord fournir une réponse.

Shinjin - Du coup, c'est lui que je vise à travers ces... ce guet appens, tant pis pour les dommages collatéraux. Nous avons une question à régler maintenant... celle de ton innocence. J'ai bien une idée...

Il se gratta la tête, visiblement assez gêné.

Shinjin - Hé hé hé... C'est pas que je suis un pervers... Non... surtout te fais pas d'illusion... mais si... comment dire? Oh et puis merde. Voilà. On a cas dire qu'on a passé la nuit ensemble, chez moi. Je te sers d'alibi, tu me sers d'alibi.

Evidemment, et en particulier à cause de ses yeux de cristal, il s'empourpra, mais espéra que la pénombre cache ça.


La faim justifie les moyens...
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 8 Juil - 21:33

- J'aimerais dire que je suis enchantée... Ayena.

Elle prit place dans le salon avec son hôte et l'écouta s'étendre sur ses méfaits. Hikari... Hikari... Il lui fallut une seconde avant de placer un visage sur le nom, mais effectivement ce type là était connu au bataillon, et pas que d'elle apparemment.

- Ouais, je vois qui c'est... Il m'a défoncée, dit-elle en faisant tournoyer l'eau dans le gobelet de bois qui lui avait été attribué. Visiblement, elle ne se rendait pas compte du sens de ses paroles. Et il y va pas doucement, ajouta-t-elle après un soupir. Elle leva les yeux sur Shinjin, l'écoutant parler. Finalement, elle ne pouvait qu'acquiescer à ces méfaits, elle n'en restait pas moins innocente.

Elle regarda le garçon se gratter la tête, gêné.

- Bah accouche...

- Hé hé hé... c'est pas que je suis pervers.. Non... ne te fait surtout pas d'illusion...

Elle plissa les yeux tandis qu'il s'embourbait.

- Voilà, on n'a qu'à dire qu'on a passé la nuit ensemble, chez moi. Je te sers d'alibi, tu me sers d'alibi.

Elle posa son verre un peu brutalement, jetant un regard glacial à Shinjin. Son sourcil se leva doucement et un lourd - mais court - silence s'installa.

- Tu t'fous de moi? lança-t-elle presque sèchement. En plus j'ai pas le droit de découcher. D'une, c'est l'armée, de deux je suis probablement encore sous surveillance. D'ailleurs ça m'étonne qu'ils nous aient pas suivis. Elle regarda vers l'entrée de la pièce, pensive. En plus... je te rendrais service, si je faisais ça...

Entamant un sourire malin, elle posa deux yeux espiègles sur Shinjin.

- J'y gagne quoi? Hors-mis la réputation d'une traînée...

Evidemment, c'était un petit jeu. Elle était curieuse, elle voulait lui poser plein de questions. Le chakra, les façons d'y arriver, l'histoire de classement... Tant de choses qu'elle ignorait encore. Mais les réponses viendraient tôt ou tard.


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 15 Juil - 14:13

Mmh... Elle y gagnait quoi? C'était à elle de voir.

Shinjin - Tu sais, Takuan est chargé de faire respecter le règlement. À toi de voir si tu préfère un blâme pour découcher plutôt que pour attentat à l'académie.

Ce qu'il se garda bien de lui dire, c'est que dans le cas où elle essayerait de le balancer, ce serait sa parole contre celle de Shinjin Isatsu. un débat intéressant en perspective.

Shinjin - Et puis... pas forcément la réputation d'une traînée.

Il lui sourit de toutes ses dents.

Shinjin - J'aime à croire que je ne suis pas aussi dégueulasse que ce qu'on pourrait en penser, nanmého

Il reprit une gorgée de son thé. Heureusement que son père n'était pas là, sinon, ça aurait chié. Il énuméra quelques avantages que cela pourrait présenter pour Ayena sur les doigts de sa main. Au passage, c'était un joli nom Ayena, plus beau que le sien. Shinjin, c'était moche, il ne l'aimait pas trop.

Shinjin - Déjà, ça te fera un allié pour pour les cours à venir. Un ami, et je suis plutôt fidèle quand on ne me fait pas de crasse. J'ai accès à plus de bouffe que les cuisines de ton internat. Et puis je pourrais demander si tu peux venir habiter ici. Il y a de la place dans la maison de ma grand mère, si t'as pas peur des tâches ménagères, si le cœur t'en dit. Ce qui fait quatre avantages.[/color][/color]


La faim justifie les moyens...


Dernière édition par Shinjin Isatsu le Jeu 16 Juil - 11:48, édité 1 fois
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mer 15 Juil - 23:10

- Tss...

L'espièglerie se dissipa. Elle était vraiment dans la merde. Un blâme ou un blâme... Sans compter la mauvaise réputation auprès des autres shinobis. Mademoiselle découchait et s'envoyait en l'air avec d'autres académiciens. Ouais, non... ça puait du cul, sévère.

Ayena but une gorgée de son eau en tournant et retournant les idées dans sa tête.


- Le problème de cette embrouille c'est qu'il y a aucun témoin. Donc, c'est de toi à moi. Fumiko-sama où le moine n'y verront rien d'autre qu'un statu quo et on va manger. Dit-elle en consommant encore de son simple breuvage. Le plus simple, c'est que je regagne l'académie d'ici deux heures, ou trois. Le temps que ça se calme.

Elle s'immobilisa un instant et croisa le regard de Shinjin. Puis elle l'observa compter sur ses doigts sans comprendre.

- Tu parles d'un allié. T'es pas dernier du classement? lui lança-t-elle avec un très léger sourire en coin. Enfin bon, j'ai intérêt à m'inquiéter, si le dernier a déjà son chakra en main...

Elle se leva et entama de marcher un peu dans le salon, observant les murs, les meubles, la décoration dans son ensemble.

- Et tu vis tout seul? Ça a l'air vide, ici... Pourtant t'as deux pièces non? demanda-t-elle en s'approchant de la porte qu'ils n'avaient pas utilisée jusque là.


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Jeu 16 Juil - 11:55

Shinjin - Va pour que tu réintègres les dortoirs. D'ailleurs, je t'y aiderai... Pas comme si j'avais autre chose de mieux à faire. En plus, demain c'est cours avec Hikari, alors si je sèche, c'est pas grave.

C'est vrai qu'en tant que dernier du classement... enfin pas tout à fait dernier, il partait mal pour les futures épreuves. Mais bon, il pensait être connu, un peu populaire pour ses frasques et son sale caractère. Ce qu'il voulait, c'est qu'on connaisse l'autre luui, celui qui tendait des pièges dans l'académie dont-on-ne-savait-pas-qui-s'était. Mais pour ça, il avait encore du pain sur la planche, des pièges à poser, des idées à trouver. Il fallait qu'il se surpasse dans l'art de la fraude. Et maintenant le chakra... ah ah! Ce nouvel outil allait lui simplifier les choses, tout en lui ouvrant des portes qu'il n'aurait pas osé imaginer.

Il finit sa tasse de thé, et écouta la conversation d'Ayena, toujours autant fasciné par ses yeux. Elle lui demanda s'il vivait seul... hein... question légitime, que Shinjin n'avait vraiment pas envie d'aborder. Son père, moins il en parlait et moins il en avait des nouvelles, mieux il se portait. Il ne voulait même pas savoir où il était, ce qu'il faisait, ou quoi que ce soit d'autre.

Shinjin - Je suis "censé" vivre ici avec mon père. Mais je vis plus chez ma grand mère, dans la maison d'à côté, c'est elle qui m'a éduqué. Et toi, tu as des parents? comment ont-il réagi à ton entrée dans l'académie?


La faim justifie les moyens...
Ayena Satoru
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Arsène Larcin   Mar 21 Juil - 10:35

Sécher? L'adolescente en fut surprise. Tant et si bien qu'elle n'en put retenir sa question.

- Sécher? Mais... tu risques pas la taule ou un truc comme ça? lança-t-elle innocemment. Et si Hikari te chope... il va pas te fumer?

Les rouages de l'académie... Elle ne les comprenait pas. Les pratiques martiales étaient, dans son esprit, quelque chose de bien plus rigide, bien plus stricte. Les quelques soldats qu'elle avait vus passer marchaient en rang, se tenaient d'une même façon, étaient rigides comme des bouts de bois devant leurs supérieurs. Alors imaginer ne pas se plier à un ordre de la hiérarchie était absolument inconcevable, même pour un membre en formation.

Elle posa son verre, pas même terminé, sur la table et le repoussa un peu pour signifier qu'elle n'en désirait plus le contenu. Shinjin vivait donc entre deux endroits, certes pas vraiment éloignés l'un de l'autre mais l'idée sut interpeller la jeune fille. Néanmoins, les paroles de son interlocuteurs balayèrent instantanément ses pensées. Elle tourna la tête pour regarder une fois de plus l'intérieur de la maison; en réalité plus pour fuir le regard de Shinjin, finalement.


- Ils sont pas au courant. On a été séparé et quand je suis arrivée, j'avais le choix entre mourir ou m'enrôler. C'était vite vu...

Comme un flot impossible à retenir, les souvenirs inondèrent son esprit, teintant son regard d'une lueur terne tandis qu'il s'abaissait pour presque toucher terre.

- Et toi? Ta famille le vit comment? Se destiner à la guerre, en sachant les risques qu'elle comporte...


Citation :
Satoru Ayena - 16 ans - 1m62 - 53kg

Apparence Physique

Grande pour son âge elle admet une silhouette que la puberté n'a pas terminé de dessiner. Ayena s'en sort néanmoins avec des mensurations respectables et des courbes construisant un corps fin d'apparence presque athlétique.

Sa peau est pâle et ses cheveux atypiques. De prime abord foncés, ils jouent un jeu de couleurs étonnant en laissant la lumière les rendre argents et scintillants. Ayena leur accorde deux iris gris, souvent glaciaux et les fait ressortir en portant des vêtements sombres.


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arsène Larcin   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ROSA] Liste des objets obtenables via Larcin et Fouille
» Larcin
» Des députés haïtiens seraient également de nationalité étrangère
» [0046] Arsène tout court. [NOCTALI]
» Délestage / Unburden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: salles de cours
-