Partagez | 
 

 Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seiya Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Ven 26 Juin - 15:28

Le quartier Isatsu, situé à l’écart du centre du village, jouissait d’une atmosphère calme et rassurante. C’était un quartier presque rural, avec des petites maisons séparées, qui possédaient toutes un lopin de terre, en général exploité par un petit potager ou un parterre de fleurs.

Azami n’étais surement jamais encore venu, peu de membre en dehors du clan fréquentait le quartier, dû probablement à la distance qui séparait le centre du village au faubourg Isatsu.
Seiya était fier de son clan et de ce quartier et il pensait qu’Azami allait aimer l’exotisme qui différenciait ce quartier à ceux du centre.

{?}*On parle bien de la pimbêche-là ? Celle qui n’est sans doute contente de rien et ne doit rien trouver d’autre dans ton paradis qu’un taudis pour pécores qu’on a bien fait d’éloigner de son quartier.
{Seiya}*Qu’est-ce qu’on a dit ?

Après quelques secondes de répit, Seiya prit la parole :

{Seiya}- Bon, l’entrepôt est là. Dit-il en montrant un édifice de bois grossièrement agencé situé à l’est du village, derrière quatre maisons agencés en demi-cercle.Je passerais par les cultures derrière moi, et je ferais le tour jusqu’à l’entrepôt. À cette heure-ci, les récoltes n’ont pas encore été ramenées, il ne devrait donc il y avoir qu’un seul membre de mon clan à l’intérieur. Tu vas te débrouiller pour attirer son attention. Ne le lâche pas tant que tu n’auras pas entendu le signal. Quand j’aurais tout et que je l’aurais mis en lieu sûr, je jouerais un morceau sur ce rocher, tu pourras l’entendre, mais pas beaucoup, alors, tend l’oreille. Continue sur ce chemin, passe par la maison sur ta gauche et tu verras l’entrepôt derrière quatre autres maisons. Ensuite, tu sais mieux que moi ce que tu as à faire.

Il tenta de cacher le stress qui commençait à l’envahir et adressa un sourire qui si voulait rassurant à Azami.

- A toute ! Lui dit-il, avant de s’enfoncer dans les cultures du clan.

Il contourna largement les maisons, sa jambe de bois s’enfonçant dans la terre meuble, lorsqu’il parvint enfin à traverser les cultures, il dut s’arrêter pour nettoyer sa jambe et son pied, pour ne pas laisser les empreintes de terre meuble le trahir.
Il s’approcha ensuite le plus discrètement possible de l’entrepôt et attendis d’entendre la voix d’Azami pour tenter sa chance.
Après ce qui lui parut une éternité, il entendit enfin le doux ton cinglant de la jeune fille.

Il regarda vers le ciel et émit une prière silencieuse. Ce n’est pas qu’il doutait du charme d’Azami (comment aurait-il pu ?), il venait de se rendre compte que tout ça était bien réel, et que les conséquences de ses actions le seraient aussi.




Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Ven 26 Juin - 15:38

Carte de l'entrepôt 2


A. Ballots de pailles/foin, fourrage pour les animaux
B. Rayonnage contenant de l'équipement agricole et de boucherie
C. Établi de boucher pour fumer/saler la viande

1. Fumoir
2. Entrepôt de la viande séchée dans des tonneaux empilés à la verticale

À noter que la flèche indique le nord, ici, vers la droite.
La croix indique la position du garde - en train de travailler la viande de la chasse du jour.
L'entrée principale est entre les deux torches.


La faim justifie les moyens...
Azami Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Dim 28 Juin - 18:13

Le quartier Isatsu était vraiment un quartier de gros ploucs, et je mesurais mes mots. Néanmoins, je prenais soin de garder mon avis pour moi-même. Après tout, il se pouvait que mon compagnon ne l'apprécie pas plus que ça, et j'avais un peu besoin de sa coopération pour les périples à venir. Quoi que ... Nan en fait je déconne, j'ai pas besoin qu'il soit enclin à m'aider, je le tiens dans la paume de ma main et si il refuse de se plier à mes désirs ça risque de, genre, très mal se passer pour lui !

Du coup, d'un ton traînant, alors qu'on se baladait entre les maisons et leurs potagers, je me contentais de commenter.

- Les gens qui ont fait ce quartier on 'achement pas de goût, et encore j'pense être assez loin de la réalité.

Je hochais la tête à plusieurs reprises, me moquant pas mal si mes paroles l'avaient offensés ou non. Puis, on arrivait à destination. Il me montrait un vieux truc qui menaçait de crouler (sérieux, quel taudis de merde !), et me disait que c'était là qu'il allait s'infiltrer. Mon rôle dans tout ça ? Attirer l'attention de la, ou les, personnes qui garderaient l'entrée. Ca, c'était carrément dans mes cordes, et plus important encore ! Même si l'autre se faisait chopper, moi j'aurai rien avoir là dedans ! Quedalle ! Du coup, ça m'encourageait encore plus à coopérer, même si de base j'étais assez chaude à l'idée. Après tout, voilà quoi. C'était un peu pour mon marteau super classe que je faisais tout ça.

Et si je demandais des saphirs, pour décorer la tête ? Oh, ça ferait ... Si ... Aisu.

Les saphirs c'mort mort et remort !

Je battais des cils, revenant à la réalité. J'avais à peu près capter le reste de la conversation, du coup, je me contentais d'agiter la main de façon nonchalante.

- Ouais, ouais, j'sais ce que j'ai à faire. Mais t'as intérêt à attendre, sinon, j't'assure qu'il y en aura qui seront pas contents d'apprendre ton p'tit larcin, mister Isatsu Seiya.

Je lui faisais un clin d'oeil appuyé, pouvant être interprété comme un signe menaçant ou du flirt, ça dépendait de lui. Et c'était très bien comme ça, alors que je m'éloignais de ma démarche aérienne. Pas de regard en arrière, mon visage affichait une assurance que rien ne semblait atteindre. En quelques secondes, j'avais en vue l'entrée de l'entrepôt. Et ce qui semblait être un gardien. UN homme travaillant de la viande. Je grimaçais, pour moi-même. Après tout, il venait de me repérer, et afficher un air perplexe. C'sûr, il devait pas avoir l'habitude de voir des étrangers dans le coin. Et encore moins des étrangers avec autant de classe que moi. Mais du coup, je continue à avancer, certaine de ma destination.

- Bonjour.

Que je dis, alors que je continue à m'approcher, un petit sourire se dessinant sur mes lèvres.

- Vous pouvez m'aider ? Je crois que je me suis égarée ... Vous pouvez me dire comment revenir au Quartier Aisu ..?

Je m'arrêtais à une dizaine de mètres de lui, alors que mon sourire se faisait gêné. La suite ? Elle appartenait à l'éclopé. En attendant ... Amusons-nous ... Un peu.


Alzufen signature
Alzufen signature2

Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Dim 28 Juin - 18:13

Le membre 'Azami Aisu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé examen - Dé chanc' :


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Lun 29 Juin - 13:27



Kurokot Isatsu

Il travaillait la viande. Pas forcément une tâche qu'il aimait faire, mais une tâche nécessaire, pour laquelle, il devait l'admettre, il était plutôt doué. Alors qu'il continuait de trancher avec son hachoir. Une ombre porta son attention : une jeune fille était là, visiblement perdue. Elle n'était pas Isatsu, car Kukorot les connaissait tous, les gamins Isatsu. Ces fameux gamins qui allaient assurer la pérennité du clan en intégrant les enseignement de Takki.

Azami - - Bonjour. Vous pouvez m'aider ? Je crois que je me suis égarée ... Vous pouvez me dire comment revenir au Quartier Aisu ..?

Il s'avança vers elle, le hachoir au bout de son bras ballant, prenant bien soin que les gouttes de sangs qui en tombaient ne salissaient pas le kimono derrière son tablier de cuir déjà souillé.

Kurokot - Salut. Ah ben ça, c'est pas la porte à côté. Je suis Kurokot, je peux savoir ton nom?

Il écouta son nom, une Aisu, comme n'importe qui aurait pu le deviner.

Kurokot - Alors du passes les maisons en face, tu retournes dans l'artère centrale, et ensuite du remontes vers le nord.

Il marqua un petit temps d'arrêt....

Spoiler:
 

Kurokot - Tu veux que je t'accompagne?


La faim justifie les moyens...
Seiya Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Mer 1 Juil - 0:10

Seiya était accroupi à quelques mètres de la porte depuis un moment lorsqu’il entendit la voix D’Azami distinctement.

{?}*Putain, mais je l’ai déjà dit ça !
{Seiya}*Tssss !
{?}*Ok, blablabla d ‘Azami distinctement.

{Azami}-Bonjour. Vous pouvez m'aider ? Je crois que je me suis égarée ... Vous pouvez me dire comment revenir au Quartier Aisu ..?

Le ton innocent qu’il avait à peine déchiffré dans sa voix se montrait maintenant au grand jour avec tout ce qu’elle avait de déroutant et de rassurant. Elle faisait mine d’être perdue, et tout dans les nuances de sa voix plaidait en sa faveur. Seiya ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil par dessus l’arbuste derrière lequel il était caché. Elle était là, fixant de ses yeux pâles, (Opales, au fait, je me suis trompé dans la lecture. Bref.) ce qui semblait être Kurokot.
*Eh merde !pensa Seiya qui connaissait la réputation de "chaud-lapin" de Kurokot.
Celui-ci, sans grande surprise pour Seiya, laissa tomber ses instruments et s’approcha de la jeune fille.

{Kurokot}- Salut. Ah ben ça, c'est pas la porte à côté. Je suis Kurokot, je peux savoir ton nom ?

*Oh le gros porc, il part déjà à l’attaque ! Pensa Seiya en serrant les dents.
Le salaud indiqua quelque indications puis s’arrêta, et dans un ton que Seiya connaissait que trop bien, il s’adressa à Azami :

{Kurokot}-Tu veux que je t'accompagne ?

Aussi simple que cela. Le piège de l'Aisu venait de se refermer sur Kurokot. Celui-ci se retourna pour poser son tablier et Seiya distingua le sourire qui défigurait son visage. Il reprit son air charmeur avant de rejoindre Azami et de disparaître de la vue du jeune Isatsu. Seiya était partagé entre le soulagement que le plan est marché et l’inquiétude qu’il est trop bien marché, qu’il allait retrouver Azami au milieu des champs avec ce co**ard.

{?}*Tu es fou ? Ce gars doit puer la viande morte, ta pote touchera pas un type comme ça, fais moi confiance.
{Seiya}* Putain, mais j’essaie de me concentrer là ! T'as pas le droit de parler!
{?}*Excusez-moi Seigneur.
Il attendit que les voix s’éloignent avec la boule au ventre et pénétra dans l ‘entrepôt par la porte nord-est. Il y était déjà rentré bien sûr, et il connaissait l’endroit où était entreposée la fameuse viande. Il avança doucement, réduisant le claquement de sa jambe contre le bois au maximum. L’aller n’était pas un réel problème, si un membre le trouvait là, il aurait pu inventer une histoire de commande imprévue, et de vérifications des stocks. Mais il devait filer à toute vitesse sans se faire voir une fois qu’il aurait trouvé le trésor.
Azami lui avait offert un long moment pour commettre son larcin et il ne comptait pas la décevoir, elle avait fait sa partie, et plus encore, maintenant, il s’agissait de ne pas la laisser trop longtemps avec pourri de Kurokot.
Seiya passa devant l’établi taché de sang et ouvrit sans attendre les deux grandes portes qui menaient à l’entrepôt de viande séchée. L’odeur était forte et accrochait directement à la gorge. Il leva les yeux et eut pour la première fois peur d’échouer, de ne pas trouver la viande, que tout cela ne serve à rien. Il était devant lui une quantité impressionnante de tonneaux empilés les uns sur les autres.

{?}*Allez, tu commençais à m’intéresser là, enfin il se passe un truc, c’est pas ouf mais bon, en ce moment, je prends tout ce qu’on me donne.
{Seiya}*J’y vais, bordel, j’espère que tu as de l’imagination pour la suite.
{?}* Comment ça imagination ? Tu vas me dire que tu connais pas la suite ? C’est quoi ces histoires de merde ?
{Seiya}* ...
{?}* J'suis narrateur moi, pas écrivain ! Et tu sais ce que c’est qu’un narrateur aujourd’hui couillon ? C’est un type qui lit, mal, devant une caméra et dans un canapé pour tous les insomniaques de ce putain de monde ! Et pour une chaîne pourrie en plus. J’invente rien, moi, je raconte.

{Seiya}*Ouais, ouais, ferme-là ! C’est là que ça devient intéressant justement !

Sans attendre, il laissa sa canne à terre et commença les recherches.




Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Mer 1 Juil - 0:10

Le membre 'Seiya Isatsu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé examen - Dé chanc' :


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Mer 1 Juil - 15:23

Les soupçons de Kurokot ne sont pas éveillés d'un poil, vous pouvez continuer de rp, je vous laisser choisir le nombre de posts/d'actions qu'il te faut pour trouver ce que tu cherches. Seiya, tu n'as donc plus besoin de lancer de dés, vue que Azami a réussi à éloigné Kurokot. Par contre Azami, c'est à toi de les lancer pour savoir si tu vas éveiller ses soupçons ou non ^^' (je ne le dirais pas, mais le mentionnerai dans ses réponses, donc soyez attentifs à ses rp!)


La faim justifie les moyens...
Azami Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Ven 3 Juil - 23:10

C'était si facile que c'en était même plus drôle, je le dis direct.

L'Isatsu ne semblait pas hostile, au contraire. Il semblait même que j'étais une distraction bienvenue dans sa morne tâche, à savoir se mettre sale jusqu'aux coudes en faisant un taf de subalterne. Sérieux, qui donc ici faisait ce genre de trucs à notre époque ? Ah oui, tous les gens pas Aisu. Au fond, c'tait cool d'être Aisu. Parfois. Pas tout le temps, on va quand même pas déconner !

Du coup, il veut savoir qui j'suis. J'vois pas de raisons de pas lui répondre, après tout, le village est petit et on finira tôt ou tard par se recroiser. Pis, ça serait con d'élever les soupçons si tôt. Surtout quand une arme ultra stylée m'attend ! Du coup, sur le même ton traînant, un peu gêné, je lui répondais.

- Azami, du clan Aisu. Enchantée de faire votre connaissance, Kurokot.

Ce qui était faux. J'étais pas heureuse de le rencontrer, sérieux ! Le mec c'est un putain de paysan, moi j'suis noble ! J'aspire à la discussion avec de gens de statut supérieur ! Déjà que les gens de MON statut arrivent pas à suivre alors les gens comme lui ?! Nan, laisse tomber quoi ! Ils ont pas le level, si si. Mais ça, je le laisse pas transparaître sur mon visage. Je me contente de l'écouter, alors qu'il m'indique le chemin du retour. Chemin que je connaissais très bien, mais bon, il a pas besoin de le savoir, ça non plus.

Je hoche la tête à plusieurs reprises, avant de prendre un air gêné.

- Ooh, je vois, moi et mon sens de l'orientation ... On a jamais été très amis, vous savez ...

Petit sourire timide de circonstances, alors qu'il me propose de me raccompagner. Rien que ça.

Trop facile, j'vous le dis.

- Aye, avec joie messire ! Ouvrez la route, je vous suis ... de près.

Je lui adressais un petit sourire, toute en mesure. Rien de trop extravagant, après tout, il faut que ça se remarque que je suis de bonne famille, et du coup, j'enchaîne sur une petite révérence tout ce qu'il y a de plus classe (après tout, à quoi pourrait-on s'attendre d'autre de ma part, moi, fille plus classe que la classe elle même tellement que les vaches à lait Isatsu doivent trop avoir la haine en sentant mon parfum ?)

Et c'est comme ça. Comme ça que lui et moi, on a entrepris la route du retour. Il me sourit, je lui souris. Son sourire me plait pas trop, j'veux dire, il est pas un trop vieux pour jouer à ça ? Du coup, j'hésite à le remballer. Mais si je le remballe, l'éclopé risque de prendre son retour. Et si il se prend son retour, c'pas bon. Pas que je m'inquiète de son sort, mais je le veux mon marteau, JE LE VEUX VEUX VEUX (et même veux) !

Du coup, engagement de conversation, minauderie de bas étage, blablabla.

- Dites, vous faites quoi dans la vie, vous ? A part nettoyer de la viande, ça s'entend.

Je lui fais un petit clin d'oeil, insolent. Qu'il l'interprète comme il le souhaite, j'm'en moque pas mal.

'faut que je trompe mon ennui, c'est comme ça.


Alzufen signature
Alzufen signature2

Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Ven 3 Juil - 23:10

Le membre 'Azami Aisu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé examen - Dé chanc' :


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Ven 3 Juil - 23:48



Kurokot Isatsu

Cette fille venait égayer son quotidien. La viande... ce n'était pas qu'il n'aimait pas la découper, ou même la chasser. Il n'avait aucun problème avec ça. Non... c'est juste, que voilà. Bon, il en était pas fana. En plus, ce qui le faisait chier, c'est que c'était un des seuls boucher "potables" pour ne pas dire le seul. Alors du coup, dès qu'il y a avait une chasse, c'était pour sa pomme. Il aurait bien passer son temps à faire quelque chose d'autre. Comme du Luth. Il avait un luth, et il adorait en jouer. Mais revenons à nos moutons. Son attention de reporta sur la majestueuse créature qu'il avait devant les yeux.

Il savait que les Isatsu étaient considérés comme des pécors par beaucoup de monde, aussi, certains n'aimaient pas trop se mélanger avec. Une Aisu qui se perd dans le bourg Isatsu, ça pourrait faire jaser, aussi prit-il soin de la raccompagner. De plus... hé hé.... de plus, les Aisu donnait des filles plutôt mignonnes à l'adolescence, puis enfin, à maturité, ah ah! Alors autant semer les graines d'une bonne entente avec ce qui pourrait être une relation torride et passionnée.

Dans un air de nonchalence et de flegme surjoué, Kurokot s'étira, laissant entrevoir des muscles saillant. Il était fin, mais très bien taillé.

Kurokot - À mes heures perdues, je m'entraîne. Je lis beaucoup aussi. Tu aimes les Haiku?

Bien sure qu'elle devait aimer les Haiku!

Kurokot - Belle Aisu perdue
Serviteur attentionné
Chemin retrouvé.


Qu'est-ce que t'en penses? C'est de moi, sur l'instant. N'ai-je pas trop géré? Allez, à toi!


La faim justifie les moyens...
Seiya Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Dim 5 Juil - 1:46

{Seiya}*Putain c’est pas celui-là non plus !
Seiya referma le tonneau à la hâte. Il en avait ouvert une demi-douzaine, mais aucun des tonneaux qu’il avait fouillé ne contenait le précieux sésame. Soudain, il remarqua une pile un peu à l’écart des autres.
{?}*Un peu facile celle-là, non ?
{Seiya}*Tssss-tssss !

Seiya se dirigea vers la pile et souleva le couvercle en faisant attention de ne pas perdre les chevilles de bois qui maintenaient la fermeture. À l’odeur, il sentit qu’il avait trouvé le bon baril. C’est à ce moment qu’une voix retentit non loin de l’entrepôt. Seiya s’arrêta comme figé par la peur de se faire prendre. À son grand soulagement, ce n’était qu’une conversation usuelle qui ne semblait pas se rapprocher du lieu du crime. Il s’empressa d’emballer la viande qu’il avait prise et tenta de remettre tant bien que mal le couvercle. Après un dernier regard autour de lui, il quitta l’entrepôt par la porte qui l’avait vu entrer, et fit le tour des maisons le plus discrètement possible tout en ayant l’air d’être naturel, ce qui s’avérait être un exercice plus compliqué qu’il n’avait pensé.

Quand il arriva au lieu de rendez-vous, il prit quelques minutes pour tenter de calmer les battements de son cœur et reprendre ses esprits. Puis, il sortit son harmonica et joua la mélodie la plus joyeuse qu’il connaissait. Maintenant que c’était fait, il déchargeait toutes les émotions qui l’avait traversé. La découverte de l’objet de Sadami, sa rencontre avec Azami, et le coup qu’ils avaient montés tous les deux. Chaque note était une image qui formait les souvenirs de jeune Isatsu. Après plusieurs minutes, cependant, il s’arrêta. Le point de vue au bord du chemin qui menait au quartier Isatsu était assez dégagé et il n’avait pas vu Kurokot revenir. Il tenta de ne pas penser à la possibilité que les deux soient au milieu d’un champ se dévorant l’un l’autre, mais cette pensée revenait en boucle. Il voyait des images défilées dans son esprit en dépit de sa volonté et ce flot dégeulasse lui donnait la nausée.
{?}*Elle est surement sur le chemin du retour, peut-être que l’autre a voulu la raccompagner ?
{Seiya}*Ta gueule, toi ! Je t’ai pas demandé ton avis.
{?}*Oulah, monsieur est contrarié maintenant ? Monsieur est surtout jaloux…
{Seiya}*Tu dis n’importe quoi ! C’est juste que ça peut compromettre notre plan.
{?}*Votre plan a réussi, tu peux ramener la marchandise par toi-même, ne te fout pas de ma gueule non plus.

Seiya repartit donc vers le centre du village tout seul. Bien que la joie d’avoir réussi le traversât, il aurait voulu fêter cela avec la personne qui l’avait aidé, de plus la marchandise n’était pas facile à transporter avec la canne qui lui accaparait une main.
{?}*Sérieux ? Non, je refuse de narrer une telle mauvaise foi. Qui va croire ces foutaises franchement ?

Lorsqu’il arriva dans le centre, il eut la présence d’esprit de se diriger directement vers le bazar, la priorité était de lâcher cette viande pour se sentir enfin libéré de tout soupçons.
{Sadami}- Tu es de retour ? Avec ce que je voulais ! Dit le vieil homme édenté.
Sans même lui accorder un regard, Seiya jeta les sacs sur la table tout en observant les environs.
{Seiya}- La fille qui était avec moi ? Elle est revenue depuis ?
{Sadami}- Depuis quand ? Ah, non, elle n’est pas revenue, mais si je la vois, je lui dirai que tu la cherches. EH ! Mais où tu vas ? Et ton objet ?

Seiya avait déjà rebroussé chemin à la recherche d’Azami.







Dernière édition par Seiya Isatsu le Dim 5 Juil - 15:34, édité 1 fois
Azami Aisu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Dim 5 Juil - 14:19

Il était pas trop moche, le Kurokot. Il était bien dessiné. Musclé où il fallait. Son visage était pas désagréable, et si on pouvait le croire, il était pas forcément très, trop con. Mais c'tait mort pour que je m'associe à son genre : J'veux dire, je suis d'une engeance supérieure, je ne peux que fréquenter des personnes d'un statut égal, si ce n'est SUPERIEUR (si cela existe !) au mien ! Jamais moindre, la pureté de mon sang, de mon ascendance, tout en dépend !

Du coup, peut-être un peu trop abruptement, je réplique.

- J'aime pas les haikus.

Mais, histoire de faire passer la pilule, j'affiche un petit sourire timide qui veut dire "Désolée, j'y suis pour rien, c'est comme ça". Mais j'dois avouer que j'aimerai bien me retrouver seule là. On approche des Quartiers Aisu, et un ennui serait si vite arri-

- Azami ?

Une voix familière qui résonne, derrière nous. Je me retourne, à peine surprise, pour constater le visage de Kyoshiro. Kyoshiro, c'est un Aisu, mais pas un Aisu comme moi. Lui, il est de la branche secondaire. N'empêche que je l'aime bien. 'fin, je l'aime bien autant que je peux bien aimer qui ou quoi que ce soit. Il affiche une mine perplexe, alors que je le salue assez sobrement.

- Coucou Kyo'.

Je lui fais un p'tit signe de la main, alors qu'il s'approche, sourcils froncés.

- Qu'est-ce tu fous si loin d'nos quartiers ? Et c'qui lui ?

Des questions très légitimes. J'fais une p'tite moue, prend la mine d'une petite fille attrapée en train de faire une bêtise. Oui, oui, les apparences jusqu'à la fin.

- 'Me suis perdue, il me raccompagnait.

Naturellement, il se devait de commenter ça.

- T'es vraiment naze comme fille.

Et moi, ma vraie nature reprenant le dessus, je me devais de répliquer.

- Oh ta gueule.

Et du coup, j'sens que ça surprend l'Isatsu. Il s'attendait à une fille douche, un peu fragile, et la voilà parlant comme un camionneur qui n'existe pas encore à cette époque. N'empêche, je vais au contact de Kyoshiro, je le choppe par le bras, avant de me retourner et d'offrir un grand sourire à mon accompagnateur.

- Kurokot, merci pour votre aide, au plaisir de vous revoir.

Je m'incline bien bas, avant de me retourner et de traîner malgré lui le cousin.

- Meuf, tu joues à quoi là ?!

- Ta gueule, te r'tourne pas, j't'expliquerai plus tard.

- MAIS-

- PAS DE MAIS !

Sauf que j'ai gueulé un peu trop fort, du coup j'me retourne pour offrir un nouveau sourire, un peu plus incertain celui là, alors qu'on disparaissait au sein du Quartier Aisu.

Souiteuh:
 


Alzufen signature
Alzufen signature2



Dernière édition par Azami Aisu le Dim 5 Juil - 14:21, édité 1 fois
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Dim 5 Juil - 14:19

Le membre 'Azami Aisu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé examen - Dé chanc' :


Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   Mer 8 Juil - 9:42

Seiya Isatsu :
C'est toi qui eu l'idée du plan (in rp), donc tout naturellemen +1 INT. Fait intéressant, tu as fouillé les tonneaux sans ta canne, ce qui me permet de varier un peu, et te donner +1 AGI.


Azami Aisu :
Bon, évidemment, pour distraire Kurokot, tu as misé sur ton intelligence (+1 INT). Tu t'es également aperçu de ton changement de caractère radical en face de lui, donc je te donne +1 SAG

Pour vous deux: +1 points de stats au choix (cela peu aussi être +1 HP ou +10 MP)


La faim justifie les moyens...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le v(i)ol de l'entrepôt numéro 2.Feat Azami Aisu   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Into the deep + Entrepôt abandonné - minuit
» Entrepôt 25D
» [Rôles]: De l'entrepôt
» [Antre] L'entrepôt
» Vieil entrepôt désaffecté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
Les résidences
 :: quartier Isatsu
-