Partagez | 
 

 Le lièvre et la tortue [pv Akazami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Saru Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Ven 3 Juil - 19:47


Prostré au centre de son quartier, le dos à la stèle en devenir, notre jeune Toshiya fixait ardemment l'horizon. S'il portait toujours son étrange maquillage, il était vêtu plus simplement qu'à l'accoutumée. Un pantalon et une chemise de lin faisaient ses vêtements, et ni la fraicheur du petit matin ni le fait que ce soit terriblement classe ne l'avait convaincu de mettre un manteau. Il contrôla une dernière fois le contenu de son sac. De l'eau, un morceau de tissu pour s'essuyer, et quelques provisions, il était enfin prêt!
Cela faisait plusieurs jours qu'il tentait ce trajet, et aujourd'hui comme hier, il tentait d'ignorer la certitude de l'échec. Cependant, il se devait de réussir. Non seulement nombres de ses compagnons en était déjà capable, mais il était tout juste impensable pour le grand shinobi qu'il deviendra d'être incapable de courir du centre des quartiers de son clan à l'académie. Même en prenant une vitesse plutôt modérée, il n'arrivait à rien, et toute sa bonne volonté ne pouvait rien contre des poumons en feu et un coeur battant la chamade. Qu'importe! Aujourd'hui, il devait réussir!

"Allons y Saru!"

S'encourageant lui même, il fit le premier pas. Les premiers jours, confiant et ingénu, il était parti à toute vitesse, filant comme une flèche à travers les rues. Résultat... il n'avait même pas pu quitter l'enceinte des Toshiyas. Et oui, je ne mentais pas, l'endurance n'était vraiment pas son fort. Cependant, à force d'échec, il avait vite compris qu'un trot modéré l’emmènerait plus loin qu'un galop d'étalon. Qu'importe qu'il n'est pour compagnon que quelques vieillards matinaux, il ne perdait pas espoir.
D'ailleurs aujourd'hui, il réussit sans mal à quitter le chantier de siens, et il s'offrit même le luxe d'un saut tout aussi pitoyable que ridicule afin d'enjamber le bassin en construction. Ceci dit, sa bonne humeur ne dura pas éternellement. Il commença tout d'abord à suer à grosse goutte, puis sa respiration se fit plus rapide, et son trot plus lourd. Pourtant, il ne s'arrêtait pas. Il ouvrit sa chemise, il s'aspergea d'eau, mais il se refusa d'abandonner.

Le spectacle d'un adolescent tentant de surpasser ses limites vendait du rêve, mais en réalité Saru avait en ce moment bien plus l'étoffe d'un clown que d'un brave. Plus il avançait, et plus il se décomposait. Il perdait toute contenance, et lorsqu'il arriva enfin près de l'académie, il n'avait plus rien d'un conquérant. Un masque de douleur s'était emparé de son visage, et l'absence de toute coordination dans sa course n'était pas sans rappeler celle d'un chiot allaité au saké. Pourtant, il trouva malgré tout la force de lever les bras, et en le voyant on aurait juré qu'une foule l'applaudissait, et que des fans hurlaient son nom, acclamant l'exploit de ce héros.
Non, il n'y avait rien de tout cela. Il ne s'agissait que d'un pauvre gringalet au bout de ses forces, d'un idiot qui s'écrasa sur l'herbe fraiche. Cela n'avait de glorieux, cela n'était point excitant, mais pour lui, c'était une grande victoire. Aujourd'hui même il avait repoussé ses limites, et couché dans les jardins de l'académie, il contemplait le ciel. Il peinait à reprendre son souffle, son coeur jouait un furieux allegro, mais il avait réussi. Saru appréciait sa fatigue, il l'appréciait d'autant plus qu'elle était la preuve de sa volonté.

Cependant, alors qu'il rêvait de grandeur, il ne s'était pas rendu compte qu'il n'était pas seul, et que le spectacle d'un garçon à l'article de la mort aurait pu effrayer tout spectateur quelque peu sensé. Notre héros en devenir n'aimait guère ce donner en spectacle, et encore moins lorsque cela impliquait du ridicule, et de l'humiliation.


Dernière édition par Saru Toshiya le Dim 5 Juil - 3:25, édité 1 fois
Akazami
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Sam 4 Juil - 10:55

Akazami ne pouvait s'empêcher de regarder ce garçon, il ne l'avait encore jamais vu, il supposa donc qu'il venait d'entrer à l'académie. Le garçon sur l'herbe, semblait souffrir le martyre, et Akazami ne put s'empêcher d'avoir le sourire, faute de l'avoir déjà rencontré, il avait entendu parler de ce garçon qui n'avait aucune endurance, et qui souffrait atrocement quand il entreprenait de courir, et oui les commérages et la méchanceté des aspirants n'avaient aucun égal a Konoha. Si seulement le jeune homme qui semblait un poil plus âgé, savait de quoi lui il était capable, il retournerait certainement dans ses beaux quartiers en courant à reculons.

Il semblait réellement souffrir de son effort physique. Le fauve qui habituellement ne prêtait aucune attention à personne, fouilla son sac, et d'un geste sur et rapide lui lança une gourde d'eau très fraiche.

Akazami - Hé, attrape ça !

Le garçon étendu sur l'herbe fut surpris de cette action et n'eut pas le temps de remonter les bras pour attraper la gourde qui s'écrasa sur son front.

Akazami dépité, hocha la tête de gauche a droite, avant de s'approcher.

Akazami - Je ne te connais pas. je ne sais pas qui tu es. Mais si je peux te donner un conseil, tu as intérêt à travailler tes réflexes, sinon les autres ne feront qu'une bouchée de toi. À l’académie chacun veux devenir le meilleur, et tu peux me croire, avec ce que je vois là, tu vas très vite abandonner.

Il venait de parler de façon très dur, et il vit le garçon baisser la tête décomposer.

Akazami - Écoute je ne suis pas professeur, mais si tu veux tu peux venir t’entraîner avec moi, je ne suis pas ton ami, et je n'ai pas envie de le devenir, mais je veux pas non plus que tu te fasses massacré parce que tu es trop faible. alors si tu veux je pourrais t'apprendre deux trois choses pour améliorer ton endurance. C'est toi qui décides.

C'était la première fois qu'Akazami faisait un pas vers un autre aspirant depuis son arrivé, puis il commença doucement à tourner les talons, tendant l'oreille comme pour entendre une réponse.
Saru Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Dim 5 Juil - 16:52

"Gné"

Ce fut tout ce qu'il eut le temps de dire, avant qu'un objet non identifié s'écrase sur son front. C'était dur, ça ne faisait pas du bien, mais ça avait le mérite d'apporter un peu de fraicheur. Ceci dit ce n'était pas temps le projectile qui préoccupait notre marathonien, mais le fait que quelqu'un puisse le voir dans cet état. D'étaler sur l'herbe, il passa à un position plus contenue, tentant de masquer sa respiration inégale alors qu'il s'asseyait.
Saru n'était point au fait des rumeurs sur sa piètre endurance, et heureusement, car il n'aimait point être le dindon de la farce. Aussi fit-il de son mieux pour sauver les apparences.

Échec et mat, tout comme cette gourde, les mots de l'inconnu lui arrivèrent en pleine figure. Pire, ils entrèrent profondément en lui, transformant son exploit en poussière. Il ne put s'empêcher de baisser le regard, ne trouvant pas les mots pour se défendre. Une moquerie aurait été préférable à cette froide constatation, parce que dans le cas présent, l'adolescent ne pouvait fuir la réalité. Pour un shinobi, pareil défaut était inacceptable.

Étrangement, celui-là même qui l'avait jeté au sépulcre trouva le moyen de l'en faire sortir. De la compassion n'aurait fait qu'augmenter son abattement, mais ce curieux personnage ne semblait point prédisposé à l'empathie. Au contraire, il persistait dans sa froideur, mais ses paroles réussirent à raviver son orgueil. Le Toshiya avait toujours su que la voie vers le sommet ne serait pas aisé. Ceci ne serait qu'un obstacle parmi tant d'autres, au contraire, cette offre ne ferait que l'aider dans son ascension.

"Eh! Deux secondes!"

En quelques secondes il s'était relevé, et d'une belle rasade d'eau fraîche il balaya son épuisement. L'esprit gagnait toujours sur le corps, et cette motivation nouvelle lui donna des ailes. Refermant le contenant, Saru le relança vers son propriétaire. D'un pas assuré, il s'approcha de l'individu, ne pouvant s'empêcher de tiquer sur sa carrure. Ce mec était honteusement gâté par mère nature, et une panthère n'aurait pas pu prétendre à meilleure musculature.

"Saru Toshiya, enchanté! J'avoue que la course d'endurance n'est pas mon point fort, mais chacun ses qualités non? En tout cas j'apprécierais volontiers quelques conseils."

Comme pour confirmer son intention, notre héros en herbe offrit sa main à l'inconnu. Une bonne poignée de main était le moyen idéal de se faire un ami, ou à défaut, un partenaire.

"Quel est ton nom?"
Akazami
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Dim 5 Juil - 17:34

Comme pour confirmer son intention, notre héros en herbe offrit sa main à l'inconnu. Une bonne poignée de main était le moyen idéal de se faire un ami, ou à défaut, un partenaire.

"Quel est ton nom?"

Le fauve le regarda dans les yeux, mais ne leva pas la main.

- Akazami, c'est mon nom. Mais beaucoup m'appelle le fauve.

Saru Toshiya sembla surpris de la réponse, et Akazami le vit.

- Écoute, les gens parlent, et je n'ai que faire de ce que les gens racontent sur moi. Je ne te demande rien et tu ne me demandes rien. Je t'aide à t'endurcir et notre relation s’arrêtent là. Si être en ma présence te met mal à l'aise ou te met en positions délicates avec les autres, ne me suis pas, si par contre tu veux devenir plus dur alors suis-moi.

Et une nouvelle fois il tourna les talons. Akazami se devait d'être dur, il ne devait rien laisser paraître, même si au fond il avait de la sympathie pour ce fameux Saru Toshiya. Mais c'est bien ensemble qu'ils prirent alors le chemin des quartiers dit de non-clan.

Saru poussa un hurlement de terreur quand elle fit son apparition, la terrible, la majestueuse Siya, venait d'un saut silencieux surgir de nulle part, et était placé devant le jeune aspirant qui ne pouvait plus bouger. Akazami ne put retenir son rire, et revint à hauteur de son félin.

- Elle c'est Siya, ma panthère. Elle est gentille comme tout, tu n'en as rien à craindre, du moins tant que je le décide.

À l'usage de ces mots le visage d'Akazami venait de changer, il ne riait plus et son regard était devenus perçant et froid. Un frisson parcourut le dos de Saru qui devait certainement se demander ce qu'il foutait là. Puis le fauve éclata de rire de plus belle laissant retomber cette tension qu'il avait volontairement instaurée, et reprit la direction des quartiers précédé par Siya.

Un long moment silencieux s'écoula et le trio finit par arriver devant un terrain vague.

- Voici l'endroit où je peux construire ma cabane, afin de vivre avec Siya. Le dortoir de l’académie n'est pas un lieu pour moi, j'ai donc obtenu le droit de construire ma propre maison, et je te propose de m'aider, et de la sorte nous transformerons cette tache en entrainement. Qu'en penses-tu ?
Saru Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Dim 5 Juil - 18:14

Et il remis sa main dans sa poche... son compagnon de fortune ne semblait pas intéressé par les bonnes manières. D'ailleurs, il ne semblait pas intéressé par tout ce qui s'approchait de près ou de loin à la vie en communauté. Le fauve hein? Ce surnom lui seyait à merveille. Avec la même "sympathie" dont il avait fait preuve jusqu'alors, Akami continua sa route. Le silence collait si bien à ce duo insolite qu'aucun d'entre eux ne daigna le briser. Certes il aurait pu lui dire qu'il s'en tamponnait également le coquillard des gens, mais c'était faux. Si Saru était déterminé à régner, il se devait d'être respectable, et malgré ses airs de beau gosse solitaire, il attachait encore beaucoup d'importance à ce qu'on disait de lui.
Cependant, en papillon attiré par le soleil, le Toshiya n'imaginait pas une seule seconde se séparé de sa nouvelle rencontre. Cet individu l'intriguait. D'ailleurs, où les emmenaient-ils?

"Mais eh... où allons AHHHHHHHHHH!"

Oui il aurait mieux fait de garder le silence, car non seulement son cri le mettait en première place pour le titre de contre-alto, mais en plus il n'avait pas obtenu de réponse. Il avait déjà vu des bêtes sauvages, et à vrai dire c'était bien plus la surprise que l'avait effrayé. Ceci dit, il était complètement à la merci de ce fauve, et conscient de la vivacité des félins, il savait que le moindre geste pourrait lui être fatale. Heureusement, son compagnon devait surement être en train de .. rire?
Mais c'est qu'il se fendait la poire nom d'une pipe! Car évidemment, non seulement monsieur était taillé dans la roche, mais en plus il avait une panthère comme animal de compagnie. Décidément, cet étalon sauvage relevait du cliché, mais étant lui même un bourgeois premier né d'une famille fortuné, notre héros ne puait pas vraiment l'originalité. Ceci dit, l'association de ces deux extrêmes était en soi extraordinaire.

Après cet interlude de mauvais goût, ils arrivèrent enfin à destination. Bien qu'un félin n'était guère un compagnon ordinaire, cela ne poserait surement aucun problème pour les pontes de l'académie. Non, si ce type ne souhaitait pas dormir dans les dortoirs, c'est qu'il refusait de se mêler à la masse, et Saru venait de découvrir là leur premier point commun.

"Je penses que c'est une excellente idée!"

Ayant déjà repérer un arbre accueillant, notre jeune premier s'en alla se mettre à l'ombre, et observer le terrain.

"Alors une petite idée sur le type de matériaux pour ta demeure? Ma famille connait d'excellents fournisseurs pour le bois. D'ailleurs, je ne vois ni maçons ni ébénistes! Je veux bien diriger le chantier, mais nous aurons besoin de main d’œuvre non?"

Le jeune homme avait dit cela sur un ton tout à fait naturel. Car après tout, il était un Toshiya, et un petit détour dans leur quartier permettait à quiconque de comprendre qu'il était impensable pour notre petit bourgeois qu'il doive lui même mettre la main à la pâte. Il était prêt à suer corps et âme pour suivre la voie des Shinobis, mais construire une cabane, cultiver les champs, ce genre de chose était fait pour les sous-fifres, ou les Isatsu.
Aussi, c'est un regard tout à fait innocent qu'offrit Saru à son compagnon, attendant sans doute que ce dernier fasse apparaître quelques serviteurs dissimulés, ou qu'il se mette lui même sous ses ordres.
Akazami
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Dim 5 Juil - 19:27

Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   Sam 11 Juil - 9:35

Saru :
+10 hp pour la course d'endurance
+1 SAG ou +10 MP pour l'esprit contre le corps quand tu te relèves face à Akzami
+1 INT pour analyser ton partenaire

Akazami :
+1 SAG et +1 INT pour venir vers Saru et lui proposer ton aide

Ne confondez par et et ou, et n'oubliez pas de mettre vos feuilles de personnages à jour


La faim justifie les moyens...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le lièvre et la tortue [pv Akazami]   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé][L-1] On revisite le lièvre et la tortue en coeur !
» Tortue céleste
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice
» Les cigares de la tortue.
» Tortue Kurma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Konoha :: 
L'Académie
 :: jardins
-