Partagez | 
 

 Rencontre Macabre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Rencontre Macabre   Mer 16 Avr - 20:24

Le cimetière de Kumo, fallait vraiment être atteint psychologiquement pour en faire le lieu de rendez-vous d'une équipe ninjas de Kumo. Ceci risquait de créer quelque vagues au sein de la communauté, ô sacro-sainte, des ninjas de Kumo. Déjà que Reisui faisait peur avec ses yeux jaunes et son look, euh, particuliers, c'était pas emmener de jeunes étudiants au cimetière qui allait améliorer son image.

Mais bon, il s'en moquait, il se moquait de ce que les autres pensaient de lui, il se moquait de savoir si ce qu'il faisait était juste, voir même légal. Il avait choisit ce lieux pour trois raisons fondamentale, trois raisons qu'il enseignerait à ses étudiants si jamais ils n'arrivaient pas à découvrir la raison pour laquelle il avait choisit ce lieu.

Debout depuis cinq heure du matin et arrivé au cimetière vers cinq heures et demi, depuis lors Reisui s'était attardé à ne faire qu'une chose : nettoyer les tombes qui en avaient besoin. Certains diraient qu'il s'agissait là d'un drôle de passe temps, mais il n'en était rien, c'était un peu plus profond que ça pour lui, mais là encore, seul deux personnes connaissaient pourquoi et aussi comment.

Continuant de nettoyer les tombes, Reisui ne faisait qu'attendre, la journée semblait promettre d'être couverte mais il s'en moquait, d'ailleurs, si il pleuvait ce serait même mieux. Toujours est il qu'il attendais il attendais son équipe, il avait indiqué six heures et si ils avaient lu le tableau ils sauraient où et quand le trouver... Si jamais ils venaient. Après tout, donner rendez vous dans un cimetière n'était peut être pas la meilleur des choses à faire.

¤Reisui¤
"Advienne que pourra."

Cinq heures et quarante cinq minutes.


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Sam 19 Avr - 15:11

¤,.°o°O Chapitre 2 : Premier Contact O°o°.,¤
« Au Cimetière »


Quatre heures pile.

Sho se réveilla en sursaut aux aurores. Les perles de sueur dégoulinant sur son front indiquaient très clairement que ses derniers songes avaient davantage tournés au cauchemar troublant qu’au rêve utopique. Tout se dont il se souvenait, c’était ces deux pupilles blanches comme neige dans l’obscurité la plus totale. A peine réveillé qu'une douleur s’éveilla soudainement dans son crâne, comme si un étau se resserrait lentement sur son cerveau. Passant une main derrière sa nuque pour ensuite la remonter dans sa chevelure noire, Sho sentit l’empreinte humide de la sueur jusque sur ses mèches de cheveux. Terrifié ? Il ne l’était pas. Simplement déboussolé. Le regard vaseux, il dévia ses yeux vers sa table de chevet où un réveil de fortune indiquait clairement 04:00. Poussant un profond soupire en caressant sa nuque d’un va et vient de la main, il dégagea sa couette de l’autre puis se leva du lit avant de s‘étirer un court instant. Au dehors, une pluie violente s’abattait avec fracas contre les grandes baies vitrés de la chambre. Par moment, un éclat de lumière blanche éblouissait vaguement la vaste pièce par les vitres qui n’étaient guère dissimulés derrière l’un de ces épais rideaux bleu nuit. Éclat toujours précédé d’une détonation lointaine, signature du tonnerre. Le regard toujours incertain, Sho contemplait le spectacle sans pourtant y porter une grande attention. Il était épuisé. Son corps finement sculpté lui réclamait du carburant dans les plus brefs délais sous peine de disfonctionnements. Il ne semblait toutefois décider à se remuer les pattes.

Ce n’est que quelques secondes plus tard, après des étirements rudement menés, qu’il tâtonna le plancher proche du lit jusqu'à s'emparer de son sac de voyage. A l'intérieur, il trouva la toute dernière pomme qui pouvait lui rester de ses provisions. Pomme dont il ne fit qu'une seule bouchée en l'espace de quelques secondes sans se préoccuper de l'accalmie qui semblait virer la situation au dehors. Aujourd'hui était un jour spécial, il le savait. La veille, à l'académie, Setsuko lui avait fait savoir qu'il avait été joint à une équipe de shinobis d'après les dernières annonces officielles. Information peu crédible ou totale surprise, il s'était rendu devant le panneau d'informations pour voir de ses propres yeux que son nom figurait bien parmi une liste de quatre noms associés à l'équipe n°2 de Kumo. Étonné plus qu'impressionné, il avait passé le restant de sa journée à s'imager ce que serait ce premier contact avec d'autres shinobis de son niveau. D'après les mêmes informations, ils avaient tous rendez-vous dans l'endroit le plus étrange qui puisse être pour une première rencontre : le cimetière du village. S'il ne réussissait encore à comprendre la symbolique de ce lieu pour ce premier rendez-vous, il s'assura qu'il en était de toute manière ainsi et qu'il n'avait d'autres choix d'y allez quand bien même le rendez-vous se serait déroulé dans une tombe.

Cette idée en tête, Sho passa le plus clair de sa courte matinée à se préparer pour ce qui serait probablement une journée riche en enseignements. S'habillant d'abord d'une tenue entièrement teinté de noir, allant d'un hakama à un haut de kimono sans manche en passant par une ceinture en lin assortit, il s'assura ensuite de sa parfaite condition physique par le biais de divers petits exercices. Lorsque les cinq heures retentirent, il ferma à clé son petit appartement et prit la direction du centre ville. Ses deux mains enfoncés dans deux pans de son hakama, il se faufila à travers rues et ruelles jusqu'à se hisser sur la place centrale où quelques artisans matinaux s'afféraient déjà à la mise en vente de leur produit. Sur la route, il rencontra son vieil ami Hôndo avec qui il discuta une bonne demi-heure durant de choses et d'autres comme la première journée que passa Sho à l'académie ou encore la nouvelle rencontre féminine d'Hôndo. Bref, ainsi le temps passa jusqu'aux orées de 5h35. A cette heure précise, Sho décida de mettre fin à leur discussion en prétextant qu'il devait se dépêcher s'il ne voulait pas arriver en retard ( alors que le cimetière se trouvait pourtant à peut-être une dizaine de minutes de marche tout au plus ).

S'il avait décidé d'arriver en avance, c'était pour pouvoir jeter un coup d'oeil rapide à l'endroit, histoire de distinguer d'éventuels pièges. Choses qu'il ne trouva pas en arrivant sur les lieux un quart d'heure avant l'heure prévue du rendez-vous. Tout ce qu'il distingua de sa position, c'était cet homme occupé à nettoyer les tombes. Était-ce un employé dépêché à cette tache ou un membre de son équipe ? Sho ne sut le dire au premier regard. Ce qui lui mit la puce à l'oreille fut sans nul doute son aspect particulier et cet air énigmatique. Un simple employé n'aurait jamais parut aussi étrange ... quoi que ...

S'approchant d'un pas délicat, il s'arrêta à quelques pas de l'individu et lui adressa un salut prompte mais sincère.

· Sho · Mes salutations

Sho s'était exprimé d'une voix monotone mais néanmoins amicale. Tournant ensuite de 3/4 vers l'arrière, ses pupilles se plongèrent dans l'horizon en direction de l'entrée du cimetière; espérant peut-être qu'il y verrait une silhouette s'y dessiner, en vain. Reportant alors son attention sur l'individu, il tenta tant bien que mal de trouver autre chose à ajouter mais rien ne lui vint à l'idée. Il n'avait jamais vu ce shinobi et ne le connaissait absolument pas. Dur alors de nouer un dialogue surtout pour quelqu'un d'aussi réservé que lui. C'est donc enfermé dans un silence pesant, qu'il attendit les autres membres de l'équipe.


¤,.°o°O ... O°o°.,¤

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Sam 19 Avr - 23:01

[On va faire un peu de Rp en attendant les deux autres ^^]

Reisui continuait, inlassablement, de nettoyer les pierres tombales. Il aimerait pouvoir dire au monde la raison pour laquelle il faisait cela, la raison pour laquelle il prenait autant soin de toutes les tombes, sans exceptions, se trouvant ici. Mais il ne pouvait pas, pas qu'il ne voulait mais ne pouvait. Si il devait l'annoncer cela le mettrait inutilement en danger, sans compter les réactions quelque peu particulière que risquerait d'avoir ce très cher conseil de Kumo. Alors il se contentait de nettoyer, en silence, maudissant son incapacité à pouvoir formuler les mots qui lui dévoraient, littéralement, la gorge et la langue.

Dû à tout cela il poussa un profond soupir de lassitude, vraiment, que de soucis. Cependant, ses soucis, certes important pour son petit monde égocentrique, s'envolèrent dès qu'il entendis des pas derrière lui. Déjà un étudiant ? Ils avaient encore le temps pourtant, étonnant, peut être que ces derniers étaient avides de connaissances et de missions, à moins qu'il ne s'agissait que d'une coïncidence ? Bah, détails, qui en a besoin ?

Ne se tournant même pas vers l'origine du bruit, après tout il n'était pas encore six heures, Reisui se contenta juste de continuer à nettoyer les tombes, les unes après les autres. Il l'entendais, ou les entendais, avancer, le bruit des pas cassant le silence presque religieux de cette place. Détournant un instant son esprit de sa tâche, Reisui se rendit compte qu'il n'y avait qu'une seule personne, pas très grave, après tout, comme déjà dis, il restait du temps,mais si peu, si peu...

Entendant l'unique individu se rapprocher de lui, Reisui ne fit aucun mouvement indiquant qu'il avait entendus cette personne, aucune signe distinctif se rapportant à une éventuelle forme de salutation, rien de rien. Cependant, il ne put cacher le sourire amusé quand le jeune homme, à sa voix, salua la figure qu'était Reisui. Finalement, il pourrait peut être s'accorder une pause.

¤Reisui¤
"Des salutations ? A qui les offre tu ?"

Étonnement, la voix de Reisui jurait avec son apparence physique, elle n'était qu'un murmure, à peine un soupir souffler entre les lèvres et si on ne tendais l'oreille, on risquait fort de ne pas entendre l'énigmatique question de l'homme aux yeux jaunes. Cependant ce soupir ne semblait rien transparaître, rien ressentir, le ton état... Blanc, oui, c'était le terme.

¤Reisui¤
"Il faut faire attention quand on salue les gens, s'assurer qu'il n'y aurait pas d'autres personnes qui auraient pu prendre ces salutations pour eux."

Encore une fois ce même murmure, ce même sentiment de silence. Cependant cette fois ci il était accompagné d'une once d'amusement, comme si il trouvait sa propre phrase d'un comique hilarant. Et, tandis qu'il murmurais encore une fois sa phrase, il s'était redresser, mais il tournait encore le dos à la personne présente.

¤Reisui¤
"Dois je supposer que ces salutations était pour moi ? Était cela que tu voulais dire ? Tu voulais me saluer ?"

Le questionnement bizarroïde était il livré avec l'étrange apparence ou cela était il une option payante supplémentaire ? Quoi qu'il en soit, Reisui ne put retenir plus longuement son petit rire amusé, un rire étouffé mais qui était marquer par le rythme saccadé de ses épaules. Et enfin, enfin, il se tourna vers l'étudiant, collant son regard doré dans celui du jeune homme, un regard dérangeant mais où pétillait l'amusement.

¤Reisui¤
"Ah ! Mais foin de question, je te salue, toi qui dois être mon étudiant. Je me présente, Reisui Shouka, comment t'appel tu ?"

La pièce de théâtre était elle finie ? Ou bien Reisui s'accordait il un court entracte ? Difficile de le dire, mais il était là, droit, regardant son étudiant comme si il cherchait à l'analyser rien que par son regard.


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Mer 23 Avr - 15:07

¤,.°o°O Chapitre 2 : Premier Contact O°o°.,¤
« Au Cimetière »


Les mains enfoncées bien au chaud dans ses poches, ou tout du moins ce qui pouvait s'en approcher le plus, Sho guettait aussi bien l'entrée du cimetière que les faits et gestes de l'individu qu'il s'était permis de saluer quelques instants plus tôt. Quand il entendit son long soupire, il eut un petit sourire réservé ou peut-être amusé par les agissements de cet homme. Agissements qui prirent une toute autre ampleur lorsqu'il lui demanda à qui il offrait ses salutations. Si la réaction normale aurait voulut que Sho s'interroge sur la stupidité du questionnement, il n'en fut pourtant rien. Lentement, il préféra décrire un demi-cercle du regard afin de s'assurer que personne n'était présent dans le cimetière hormis lui et cet homme. Quand il eut confirmation de leur seule présence, il glissa une main délicate dans ses cheveux, de manière à écarter quelques mèches échouées sur son visage, et répondit de cette voix naturellement suave et délicate comme une douce brise de printemps murmuré à l'oreille.

· Sho · Il est vrai que ces salutations pourraient portés à confusion si nous étions dans une de ces ruelles du centre ville où les hommes et les femmes se frôlent sans même le remarquer. Toutefois, je ne vois personne autour de nous qui mérite que l'on s'inquiète de savoir à qui va mes salutations.

Sho eut alors une petite expression amusée aux coins des lèvres. Non pas une de ces expressions narquoises ou désobligeantes mais simplement amusée par la situation. Le regard attentif, il regarda l'individu se redresser tout en lui tournant toujours le dos. Impolitesse ? Sho ne le considérait pas vraiment ainsi même si on lui avait toujours appris à tenir son regard bien droit face à son interlocuteur. Cet homme n'avait tout simplement pas dû être éduqué à la même école mais à quoi l'en blâmer, chacun avait ses manies et ses habitudes. Peut-être le mystère qu'il aimait à prolonger était une manière pour lui de se présenter tel qu'il était. Fort de cette constatation, Sho accueillit le nouveau flot de paroles de l'individu sans y répondre un seul mot sauf par un très léger hochement de tête afin de donner raison à son terrible raisonnement, même s'il savait qu'il ne pouvait entrevoir ce geste dans une telle position.

Le jeune shinobi remarqua quelques courtes secondes plus tard le haussement frénétique de ses épaules. Riait-il ? Si c'était réellement le cas, pourquoi ? Sho n'en avait aucune idée mais il ne put s'empêcher d'accentuer la courbe de ses lèvres en un sourire de plus en plus détaché. Si beaucoup aurait put se sentir blessés ou tout du moins intrigués par une telle réaction, il n’en était rien pour le dernier descendant de la lignée des Nagoshi. Cet homme avait réellement le don de l'amuser aussi bien par ses étrangetés que par l'allure qu'il cherchait à renvoyer consciemment ou inconsciemment. Quoi qu'il en fût, Sho n'eut que quelques secondes d'agitation devant lui avant que sa nouvelle rencontre ne se décide enfin à se tourner vers lui. Là, il découvrit un visage empli de fermeté et illuminé de deux yeux dorés. Ce regard perçant et déstabilisant à la fois, Sho le soutint aussi longtemps que l'homme le fixa. Vu de face, il lui paressait plus énigmatique encore que ce qu'il avait put en penser aux prémisses de leur rencontre. Un lourd secret probablement enfoui au fond de cette carcasse de chair et d'os, voila ce à quoi il pensa qui pouvait justifier une telle allure.

· Reisui · Ah ! Mais foin de question, je te salue, toi qui dois être mon étudiant. Je me présente, Reisui Shouka, comment t'appel tu ?

Étonné ? Oui, certainement. Quoi qu'à y réfléchir à deux fois, comment pouvait-il en être autrement ? Après tout il lui avait été donné rendez-vous dès 6h du matin et s'il jugeait justement le temps qu'il avait mit à arriver dans cet endroit et le temps qu'il avait passé planter devant son chef d'équipe, on devait approcher des six heures moins dix. Non, tout compte fait, ce ne pouvait être que lui. Ravi par cette rencontre un peu hors du commun aussi bien par ses débuts que par son fond, Sho courba légèrement l'échine en collant ses mains paume contre paume pour saluer dignement ce qui serait très certainement le meilleur instructeur sur qui il puisse compter dans les temps à venir.

· Sho · Enchanté Reisui-sama, je suis Sho, Sho Nagoshi.


Dit-il en se redressant, après avoir enfoncé ses mains bien au chaud dans les pans de son hakama noir. Son regard sondeur enfoncé dans celui qu'il pouvait dors et déjà considérer comme son sensei, Sho laissa s'écouler quelques courtes secondes avant de lui demander sur un ton solennel.

· Sho · Par quoi commencerons-nous ?


¤,.°o°O ... O°o°.,¤

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Mer 23 Avr - 19:48

¤Sho¤
"Il est vrai que ces salutations pourraient portés à confusion si nous étions dans une de ces ruelles du centre ville où les hommes et les femmes se frôlent sans même le remarquer. Toutefois, je ne vois personne autour de nous qui mérite que l'on s'inquiète de savoir à qui va mes salutations."

Dons il n'avait pas compris ce que voulait dire Reisui. Peu importait après tout, la leçon de cette étrange interrogation ne viendrait que plus tard, jamais Reisui n'avait envisagé de donner la réponse aussi vite, non, cela ne serait ni drôle ni instructif pour ses futurs élèves. Bah, peu importe, il reposerait sa question sous une forme différente plus tard.

Il fut cependant amusé de voir, ou plutôt d'entendre, que son étudiant restait muet pendant sa palabre complètement psychédélique, cela n'était pas donné à tous un tel maintien de soi. En effet, Reisui tournait volontairement le dos à son interlocuteur, ce qui était une marque de manque de respect évident, n'importe qui avec un tant soit peu d'honneur aurait crié sur Koori. De plus, il parlait de quelque chose d'énigmatique, disant que son interlocuteur avait tort alors que tout les indices montraient clairement qu'il avait raison. Oui, décidément, il n'était pas donné à tous de savoir aussi bien de se contenir.

Un autre détail intéressant était que le jeune homme, ou l'homme, difficile de dire vu le long manteau qu'il portait, avait réussit à soutenir le regard de Reisui. Rare était ceux à pouvoir le faire, que ce soit parmi ses pairs ou ses aînés, et ce pour une raison aussi idiote que l'est le monde: la peur. En effet, des yeux d'or était quelque chose de peu courant, et on l'attribuait plutôt au monstre ou au Kekkai Genkai. Le soucis c'est que le seul Kekkai Genkai qu'avait Reisui n'avait jamais spécifié la moindre couleur jaune, quant au fait qu'il soit un monstre... Et bien lui même l'ignorait. Toujours est il qu'il avait ces yeux et rien qu'eux avaient suffit à l'isoler pendant longtemps. Alors voir un inconnu soutenir sonr egard, voilà qui lui plaisait.

¤Sho¤
"Enchanté Reisui-sama, je suis Sho, Sho Nagoshi."

Pour un peu Reisui en serait tombé. "Reisui-sama" il ne savait pas pourquoi mais sa sonnait étrangement faux, surtout à ses oreilles.

¤Reisui¤
"Houla, oublie le "sama" et reste simple veux tu ? Je ne suis pas si vieux, si ?"

Il avait dis ça sur un ton amusé, presque insouciant, bref, du Reisui dans toute sa splendeur quoi.

¤Sho¤
"Par quoi commencerons-nous ?"


Très bonne question, mais classique.

¤Reisui¤
"Bonne question. Je comptais vous demander à toi et tes deux autres comparses de vous présenter, me dire un peu d'où vous venez, ce que vous aimer, détester, vos rêves, bref, toutes ces choses quoi. Ensuite... Hum, c'était sensé être une surprise, bah, tans pis."

Il avait dis cela en se grattant la tête faisant cliqueter un peu ses étranges statuettes attachés dans ses cheveux, pourtant son visage restait amusé et son regard... Impénétrable.

¤Reisui¤
"En fait je comptais vous faire passer un test théorique, après, ben on aurait commencer des missions, en restant soft au début, pas plus de quelques missions de rang D, histoire de voir ce que vous valez. On aurait augmenter le niveau par la suite, j'ai une mission de rang C qui traîne au chaud et j'ai hâte de voir comment vous vous en sortirez tous."

Cela fut accompagné d'un grand sourire ne direction de Reisui, était il psychopathe ou quoi ce type ?

¤Reisui¤
"Mais bon, vu que t'es seul pour le moment, pourquoi ne pas commencer par toi ? Aller, parle donc un peu de toi."


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Jeu 24 Avr - 13:15

¤,.°o°O Chapitre 2 : Premier Contact O°o°.,¤
« Au Cimetière »


· Reisui · Houla, oublie le "sama" et reste simple veux tu ? Je ne suis pas si vieux, si ?

A cette remarque, Sho plissa ses yeux en basculant légèrement sa nuque en arrière, comme s'il mêlait aussi bien la gêne que l'amusement. Dans la vallée verte le suffixe -sama s'appliquait toujours aux gens plus agés que soit envers qui on éprouvait une certaine forme de respect. Ici, visiblement, il devait avoir une autre signification se rapprochant d'avantage du respect dû aux personnes âgés. Fort de cette petite erreur d'interprétation, Sho hocha légèrement de la tête sans jamais abaisser son regard pour autant, faisant ainsi comprendre à son interlocuteur qu'il avait bien compris la leçon. Reisui devrait donc amplement suffire, même si le natif de la vallée verte n'avait jamais été habitué à de telle manière. L'air tout à fait décontracter dans son long manteau aux manches si longues qu'on en distinguait plus l'extrémité de ses doigts fins, il reprit sa posture conventionnelle, droit comme un i face à son instructeur. En le regardant attentivement de face, Sho se demanda si ce regard troublant était le reflet de ces pupilles aux dons particuliers dont il avait entendu parler de la bouche des marchands qui faisaient escales dans sa vallée natale. Il ne se souvenait plus exactement de leur nom mais il avait entendu que les jutsus associés à ses pupilles étaient d'une force dévastatrice pour qui les possédait et apprenait à les maîtriser. Peut-être était-ce l'une des explications à l'assurance sans failles de cet homme.

· Reisui · Bonne question. Je comptais vous demander à toi et tes deux autres comparses de vous présenter, me dire un peu d'où vous venez, ce que vous aimer, détester, vos rêves, bref, toutes ces choses quoi. Ensuite... Hum, c'était sensé être une surprise, bah, tans pis [...] En fait je comptais vous faire passer un test théorique, après, ben on aurait commencer des missions, en restant soft au début, pas plus de quelques missions de rang D, histoire de voir ce que vous valez. On aurait augmenté le niveau par la suite, j'ai une mission de rang C qui traîne au chaud et j'ai hâte de voir comment vous vous en sortirez tous.

Un test théorique ? Sho n'exprima rien de son intrigue bien qu'intérieurement il la ressentait profondément. Si son regard sombre demeurait fixé dans celui de son interlocuteur, ses pensées, elles, étaient ailleurs. Sur quoi se baserait ce test, il n'en savait absolument rien pour le moment. Était-ce une manière pour Reisui de tester les capacités de ses élèves ? Si oui, Sho se demandait dans quel but. Après tout, ils devraient former une équipe, les défauts ou les manques de chacun des membres devraient être compensés par la qualité d'un autre membre. Oui, ce devait être pour cette raison. Reisui souhaitait connaître les points faibles et les points forts de chacun de ses élèves de manière à voir comment ils réussiraient à palier leur faiblesse et gérer leur force. Si Sho ne se trompait pas alors il avait tout intérêt à donner le meilleur de lui au cours de ce test. Plus tard, Reisui leur avait préparé une série de mission de rang D. S'il ne connaissait encore le système et les rangs des missions, son bon sens lui fit comprendre qu'une mission de rang C devait être plus complexe qu'une de rang D à l'excitation qu'il perçut faiblement dans le discoure de son instructeur. En conséquence, s'il remontait l'alphabet connu il devait y avoir des missions de rangs B et A; la A étant sans doute une mission de haut risque. Quoi qu'il puisse en être, Sho sortit de ses pensées aux dernières paroles que Reisui prononça à son intention.

· Reisui · Mais bon, vu que t'es seul pour le moment, pourquoi ne pas commencer par toi ? Aller, parle donc un peu de toi.

Sho releva son bras droit et le plia pour porter sa main contre sa nuque. Un léger sourire aux coins de ses lèvres, il repensa à l'entretien qu'il avait eut à son entrée dans l'académie. S'il paressait plutôt aisé de se présenter aux premiers abords, il était pourtant plus compliqué d'isoler le plus important de son propre vécu pour ne pas rentrer dans le flot de paroles inutiles. Si Reisui lui demandait de se présenter, c'est qu'il souhaitait connaître le cadre de vie qui avait été le sien avant de devenir un étudiant, ce qui était à même de l'agacer ou au contraire de l'attirer, ce qui serait capable de le passionner, et surtout quels étaient ses objectifs pour l'avenir. Autant de questions auxquels il devait apporter des réponses dans le discoure qu'il allait formuler devant son chef d'équipe.

· Sho · Et bien je suis natif de la vallée verte, une contrée qui s'étend sur quelques miles prêt des frontières septentrionales du pays de la foudre. Je suis âgé de dix sept petites années depuis peu et ait quitté ma demeure natale pour rejoindre Kumo dans le but de servir ce village avec tout l'honneur qui lui est dû. Si le tableau peut paraître un temps soit peu idyllique, ainsi nommé, j'ai entrepris ce voyage aussi bien pour moi que pour ceux qui m'ont accompagnés depuis le début de mon existence. J'ai promit aux miens que je deviendrais un homme assez accomplit et respecté pour qu'un jour les murmures de mes accomplissements puissent atteindre leurs oreilles, là-bas dans la vallée verte. De ce fait, je me suis tourné vers la Médecine car je savais que cette discipline m'apporterait une haute maîtrise du chakra et me permettrait d'aider les plus nécessiteux. Pour terminer cette petite présentation, je vous dirais que j'affectionne particulièrement le calme et la tranquillité pour me ressourcer. Ma plus grande passion reste l'écriture, même si je ne me suis plus exercé depuis longtemps, faute de temps. Enfin, ce qui me déconcerte plus que tout autre chose, ce sont le négativisme et le fatalisme; ceux qui préfèrent croire en leur malchance plutôt que de persévérer à accomplir le but qu'il s'était fixé. Croire que tout est perdu alors qu'avec un peu d'action tout peut arriver.

Sho s'était exprimé d'un ton doux et monotone à la fois, son regard toujours plongé dans celui de son interlocuteur. Il ne restait plus qu'à voir ou tenter de comprendre ce qu'il en penserait.


¤,.°o°O ... O°o°.,¤

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Lun 26 Mai - 17:48

[ HRP: J'ai mis le temps pour poster mais me voilà! Encore désolé pour cette longue période d'absence. ]

* Un de ces jours, il faudrait vraiment que je fasse quelque chose pour arriver à me lever à l'heure... *

Comme il fallait s'y attendre, la jeune Asuna se réveilla en retard... très en retard. Si les choses se seraient déroulées normalement, la demoiselle serait déjà au point de rendez-vous donné par leur sensei mais c'était sans compter sur l'incapacité d'Asuna à se lever aux aurores.

Il fallait aussi comprendre la jeune fille, jusqu'à aujourd'hui, jamais elle n'avait l'obligation de se lever aussi tôt. Son père adoptif la laissait dormir aussi longtemps qu'elle le souhaitait, puisque de toute façon, il n'était pas plus lève-tôt qu'elle. Donc, apprendre à se lever avec le soleil du jour au lendemain n'était pas facile pour Asuna. D'autant que s'il existait des personnes qui se levaient sans aucun problème une fois les yeux ouverts, Asuna faisait partie de l'autre catégorie, celle où une bonne demi-heure, voir plus, s'écoulait entre ce moment et celui où elle se levait. Ce laps de temps qui, aux yeux de certains pouvaient paraître abusé, était indispensable à la demoiselle pour rassembler toute l'énergie endormie à l'intérieur de son corps afin de pouvoir se lever. Mais une fois cet acte accompli, Asuna était toujours bien éveillée et de bonne humeur la plupart du temps.

La jeune shinobi en herbe, se leva une heure plus tard que prévue et de ce fait, elle dût se hâter pour se préparer à rencontrer le ninja en charge de son équipe. Cette seule idée remplit le corps d'Asuna d'énergie positive: elle allait enfin rencontrer du monde ! Mis à part Deishui et Fûji, Asuna ne connaissait encore personne du village et le fait d'avoir une équipe créait inévitablement des liens entre les membres dudit groupe.

* Il faut que je sois présentable... La première impression est la plus importante. *
* Si c'est ce que tu penses Asuna alors tu vas devoir te dépêcher parce que là, t'es carrément en retard! Comme première impression, tu risques d'avoir "lève-tard" collé sur ton front. *


Cette seule pensée fit passer la jeune apprentie à la vitesse supérieure. Elle ne prit pas de petit-déjeuner, passa sous la douche en vitesse et enfila ses vêtements avec une habileté étonnante vu la hâte avec laquelle elle se changeait. Une fois présentable au possible, Asuna attrapa un des rubans étendus sur sa table et sortit en trombe de sa chambre.
Heureusement, la demoiselle avait eu la bonne idée de rechercher l'endroit du rendez-vous la veille, se doutant bien que le jour J, elle n'aurait pas eu le temps. Deuxième coup de chance, le cimetière se situait non loin de là où elle habitait: elle n'aurait pas à courir à travers tout le village, ce qui reduirait son temps de retard de quelques minutes non négligeables. C'était déjà ça !

Asuna finit par arriver au cimetière, et elle ne mit pas longtemps à trouver le fameux point de rendez-vous: en effet, deux personnes se tenaient déjà dessus !

* Pourvu que je ne sois pas la dernière.... pourvu que je ne sois pas la dernière... *

Etant arrivée en courant, Asuna piqua une pointe afin de rejoindre en vitesse les deux personnes qui se tenaient face-à-face. Elle passa entre les différentes sépultures avec habileté et se rapprocha encore plus des deux hommes car maintenant qu'elle était plus proche de leur position, Asuna avait pu remarquer qu'il s'agissait de deux hommes. Serait-elle la seule fille dans l'équipe? Il était fort probable que oui. En effet, lorsqu'elle était partie à son cours de ninjutsu, Asuna s'était déjà fait la reflexion qu'il y avait une plus forte proportion de garçons que de filles dans l'amphi.

* Bah, je crois que c'est mieux ainsi... J'aurai pas donné cher à une équipe composée que de filles. Crêpages de chignons obligatoire... *

Asuna en avait mis du temps mais elle finit tout de même par arriver auprès des deux hommes. Elle arriva face à son professeur et donc de dos à celui qui semblait être son coéquipier. Elle reprit rapidement son souffle et s'excusa auprès des deux personnes pour son retard. Elle exécuta une courbette et leur dit:

- Je suis vraiment désolée d'être à ce point en retard. Je n'ai pas l'habitude de me lever aussi tôt... mais je vous assure que ce sera la dernière fois. Désolée.

Après s'être redressée, Asuna leur souria chaleureusement et entreprit d'attacher ses longs cheveux. Ces derniers lui retombaient sur les épaules. Les reflets qui ondulaient sur sa chevelure semblaient lui donner un aspect sauvage, qui donnait une irrésistible envie de les toucher. De plus, il s'en dégageait un parfum doux et agréable qu'on pouvait aisément passer une partie de sa journée à les respirer.
Enfin tout ceci, c'était ce que disait son père adoptif... mais comme Asuna n'a jamais été assez proche de quelqu'un, elle n'eut jamais l'occasion de savoir si toutes ces paroles étaient véridiques ou si son père disait seulement cela pour lui faire plaisir.
Une fois ses cheveux attachés avec le ruban qu'elle avait pris avant de partir, Asuna reporta son attention de nouveau sur les deux hommes à ses côtés.

- Ai-je manqué quelque chose?

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Jeu 12 Juin - 19:23

[Mes excuses pour l'attente insolente que je vous ai faite, je vais me rattraper.]

¤Sho¤
"Et bien je suis natif de la vallée verte, une contrée qui s'étend sur quelques miles prêt des frontières septentrionales du pays de la foudre."

Étonnant, la Vallée Verte ? Reisui n'y avait été qu'une seule fois, et encore, en coup de vent. L'endroit était sur le chemin du lieu de sa mission. Mais du peu qu'il avait vu il avait été estomaqué de la beauté du lieu. C'était comme voir une peinture s'animer devant ses yeux, ses couleurs, sa beauté, son calme ! Cet endroit, de l'avis du Koori, était peut être le seul au monde qui pouvait se targuer de pouvoir être nommer "Paradis Terrestre". De ce fait, compte tenu de l'étrange calme régnant dans ce lieu, il devenait plus facile de comprendre l'exceptionnel maintien de l'homme en face de lui.

¤Sho¤
"Je suis âgé de dix sept petites années depuis peu et ait quitté ma demeure natale pour rejoindre Kumo dans le but de servir ce village avec tout l'honneur qui lui est dû. Si le tableau peut paraître un temps soit peu idyllique, ainsi nommé, j'ai entrepris ce voyage aussi bien pour moi que pour ceux qui m'ont accompagnés depuis le début de mon existence. J'ai promit aux miens que je deviendrais un homme assez accomplit et respecté pour qu'un jour les murmures de mes accomplissements puissent atteindre leurs oreilles, là-bas dans la vallée verte."

Était-ce son rêve ? Accomplir des hauts faits ? Étrangement cette réponse fit légèrement frissonner Reisui. Rare étaient ceux devenant ninja pour avoir la reconnaissance et juste la reconnaissance. La plupart des ninjas qu'il connaissait et qui voulaient avoir la reconnaissance la voulait en devenant le Raikage ou bien en devenant de véritables héros comme furent les ninjas des guerres. Il était d'ailleurs triste de se rendre compte que l'on ne devenait un héros qu'au détriment de la paix et que l'on gagnait le respect des autres en le gravant dans la chair de ses ennemis. Est ce que Sho savait tout cela ? Avait il envisagé que, pour devenir l'homme qu'il souhaitait être il devrait tuer ? Et en très grand nombre ? Reisui l'ignorait, il serait peut être bon de lui poser la question d'ailleurs.

¤Sho¤
"De ce fait, je me suis tourné vers la Médecine car je savais que cette discipline m'apporterait une haute maîtrise du chakra et me permettrait d'aider les plus nécessiteux."

Cette fois Reisui ne put le retenir, son sourire amusé, un sourire qui semblait en dire plus sur lui que toutes les paroles qu'il prononçait. peut être que le chuunin s'était inquiéter pour rien, peut être que, finalement, il ne serait pas connu comme un boucher dans les autres villages et pays, mais comme un véritable "chevalier". Cela pouvait être intéressant, et si son talent était au moins aussi important que sa motivation, alors en très peu de temps il deviendrait le supérieur de Reisui. Après tout, les ninjas médical ont souvent l'autorité sur les autres ninjas de même rang.

¤Sho¤
"Pour terminer cette petite présentation, je vous dirais que j'affectionne particulièrement le calme et la tranquillité pour me ressourcer. Ma plus grande passion reste l'écriture, même si je ne me suis plus exercé depuis longtemps, faute de temps. Enfin, ce qui me déconcerte plus que tout autre chose, ce sont le négativisme et le fatalisme; ceux qui préfèrent croire en leur malchance plutôt que de persévérer à accomplir le but qu'il s'était fixé. Croire que tout est perdu alors qu'avec un peu d'action tout peut arriver."

Ça, Reisui aurait pu le deviner seul, tout du moins le début. Remarquez, l'écriture pourrait lui être utile en tant que ninja, surtout à rédiger les rapports.
Reisui mit cette information de coté dans son esprit le temps d'ingérer toutes les informations que Sho venait de lui donner. Au premier coup d'œil l'on pouvait voir un jeune homme calme, réservé; Quelqu'un qui semble rester en retrait. Cependant, pour être un bon ninja et plus encore être un bon ninja de la section médical, il fallait obligatoirement se mettre en avant, pas imposer ses idées aux autres, mais le faire entendre d'une voix suffisamment forte pour que l'on en tienne compte.
Cependant cela n'était que leur première rencontre, et, Reisui en était sur, Sho saurait le surprendre.

¤Reisui¤
"Je vois, et bien tout cela me semble des plus intéressant. Je note que tu t'es tourné vers la médecine, c'est une voie très difficile j'espère que tu en es conscient. Si tu veux de l'aide je te conseil de te tourner vers Souryo Hakujou. Il semble un peu bizarre, mais ses conseils devrait t'aider, normalement."

Hum, Souryo n'était pas un mauvais bougre et était même très bon en médecine, le seul soucis c'était qu'il n'arrivait pas à se faire comprendre par ses étudiants, cependant il favorisait toujours les démonstrations physique plutôt que théorique, ce qui était un plus, surtout si l'on voulait progresser rapidement. Bien sur les autres professeurs de médecine n'étaient pas à oublier, mais en situation réelle, Souryo était le meilleur.

¤Reisui¤
"Comme je ne connais pas grand chose en médecine je ne pourrais pas t'aider, cependant n'hésite pas à..."

Reisui ne pu jamais finir sa phrase que déjà une nouvelle personne venait d'arriver, une jeune femme.
Cette dernière avait piqué une pointe de vitesse entre les pierres tombales qui fit grimacer Reisui. Il n'aimait pas voir des gens courir dans un cimetière, c'était le seul lieu, d'ailleurs, où il n'accepterait jamais de se battre, quel qu'en soit les circonstances.

Une fois arrivé à leur hauteur, la jeune femme pris quelques secondes à récupérer son souffle avant de platement s'excuser.

¤???¤
"Je suis vraiment désolée d'être à ce point en retard. Je n'ai pas l'habitude de me lever aussi tôt... mais je vous assure que ce sera la dernière fois. Désolée."

Bon, bah, au moins c'était clair, c'était une de ses étudiantes, mais qui, ça il n'en savait rien. Faut dire, Reisui avait déjà oublié les noms qui étaient affichés sur le tableau de l'académie. Pas très sérieux pour un ancien professeur d'académie.
Bref, peu importait. Une fois qu'elle eut finit de parlée, elle se redressa, sourit à Sho et Reisui, avant de tranquillement attachée ses cheveux, comme si de rien n'était. Pour un peu Reisui aurait éclaté de rire.

Il ne savait pas trop pourquoi, mais elle aussi lui avait fait une très bonne première impression. Certes elle était en retard, certes elle agissait presque avec insolence, mais étrangement cela ne dérangeait pas Reisui qui était content de voir une kunoichi aussi "humaine".

¤???¤
"Ai-je manqué quelque chose ?"

C'était le coup fatal. Reisui éclata de rire, un rire pas forcément bruyant mais comme ils étaient dans un cimetière, très tôt le matin, c'était comme un coup de tonnerre. Cependant cela n'arrêta pas Reisui qui continua de rire de plus belle tandis que le temps avançait. Finalement, après cinq bonnes minutes, Reisui parvint à se calmer et, essuyant les larmes qui étaient apparus au coin de ses yeux, in entreprit de répondre à la jeune femme.

¤Reisui¤
"Trois fois rien vois tu. Une discussion sur les salutations et les présentations d'usages. Mais je dois dire que je ne m'était pas attendu à une arrivée comme la tienne."

Le chuunin faillit repartir dans une crise de fou rire quand il se souvint qu'il était censé être le chef d'unité, donc celui qui devait donner l'exemple.

¤Reisui¤
"Enfin peu importe, à dire vrai je ne m'attendais pas à ce que vous vous montriez tous à l'heure que je vous l'avait dis. Peu importe. Étant donné que ut es désormais présente avec nous on va pouvoir recommencer les présentations et cette fois je vais commencer."

Il avait dis cela avec un grand sourire en direction de la nouvelle arrivante et un regard compatissant en direction de Sho. Ce dernier venait de finir sa présentation et voilà qu'il allait devoir recommencer.

¤Reisui¤
"Bien, je suis Reisui Shouka mais vous pouvez m'appeler Reisui. J'aime beaucoup de choses et je déteste aussi beaucoup de choses. Mon grade est chuunin, donc ne vous attendez pas à ce qu'on fasse des missions plus difficiles que "C". Sinon concernant ma spécialité disons que je fais beaucoup de choses mais que j'aime plonger les autres dans la confusion. Concernant mon but, c'est de faire de vous deux, avec moi évidement, l'une des équipes "Ansatsu butai" les plus performantes du village, donc attendez vous toujours au pire."

L'Ansatsu butai ou "équipe d'assassinat". Il s'agissait des équipes ninjas qui étaient promises à intégrer les groupes d'éliminations du village ninjas dont elles faisaient partit. Les caractéristiques de ces groupes étaient le fait qu'ils étaient des équipes en petits nombres, équilibrés en termes de compétences et surtout capables d'éliminer à peu près n'importe qui en un seul assaut.

Bien sur, une équipe d'étudiants avec un taichou chuunin était encore très loin d'intégrer ce genre de groupuscule, mais ce n'était pas ça l'important. Au fond, qu'ils réussissaient ou non n'était qu'un détail. Il voulait les pousser dans leur retranchements puis, une fois dans ces retranchements, les pousser encore un peu pour qu'ils dépassent leur limite. Si ils réussissait à faire cela, alors Reisui pourrait s'estimer comme ayant réussit à diriger cette équipe.

Bon, la seconde raison était que Reisui comptait rejoindre les rangs des Ansatsu. Ils avaient beaucoup moins de libertés que les ANBU, et étaient aussi clairement moins forts, mais leur existence étaient soumis au secrets absolus, les personnes faisant partit de ce groupe étaient des fantômes, ils n'existaient plus. Et si Reisui cessait "d'exister" il pourrait passer plus de temps dans la recherche de la vérité sur la mort de sa mère, et celle de son père.

¤Reisui¤
"Bien, c'est tout pour moi, le reste vous l'apprendrez ou le découvrirez par vous même. A toi la retardataire."

Reisui regardait désormais la jeune femme avec un grand sourire amusé. Il ne s'était pas moqué d'elle, mais comte tenu de la manière dont elle s'était excusée, ce devait l'avoir ennuyée d'arriver en retard, alors pourquoi ne pas la titiller un peu avec ça ?


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Lun 16 Juin - 19:45

De toutes les possibilités de réactions qu'avait pu imaginer Asuna quant à son arrivée en retard sur le lieu du rendez-vous, elle devait bien avouer qu'elle n'avait nullement prévue celle-ci.
Elle s'était plutôt attendue à être réprimandée, ou à ce qu'on lui dise un truc du genre: Ne connais-tu pas les dix règles d'or du parfait apprenti-ninja? La première étant d'arriver toujours à l'heure, sous peine de terribles représailles... Bref, elle pensait qu'elle allait être assommée par le remontrances de son responsable mais il n'en fut rien. Ce dernier abordait un sourire amical et alla même jusqu'à éclater de rire lorsqu'elle lui demanda si elle n'avait rien manqué d'important.
Sur le coup, Asuna ne comprenait pas pourquoi sa question avait fait rire son supérieur. Sa question était tout ce qu'il y avait de plus sérieux, et le ton qu'elle avait employé n'était pas censée être drôle. Alors peut-être était-ce le côté décalé de la situation qui avait fait rire aux éclats le ninja qui lui faisait face. Mais peu importe ce qu'il en était réellement, le fait de voir ce dernier rire de bon coeur soulageait Asuna.
Le ninja ne semblait pas être une de ces personnes trop imbues de leur personne, et qu'avec le prétexte d'avoir été désignée pour commander une équipe, avaient leur tête qui enflait de manière spectaculaire.

Une fois remis de son fou rire, le ninja répondit à la demoiselle d'une voix qu'Asuna trouvait chaleureuse.

¤Reisui¤
"Trois fois rien vois tu. Une discussion sur les salutations et les présentations d'usages. Mais je dois dire que je ne m'était pas attendu à une arrivée comme la tienne."

Malgré le fait que le ninja semblait avoir bien accepté son retard, Asuna se sentait tout de même un peu honteuse de ne pas avoir réussi à arriver à l'heure demandée. Elle présenta à nouveau ses excuses avec un sourire un peu gênée.

«Encore désolée. Il faut juste que je m'habitue à me lever avant le soleil... mais je ferai de mon mieux!»

¤Reisui¤
"Enfin peu importe, à dire vrai je ne m'attendais pas à ce que vous vous montriez tous à l'heure que je vous l'avait dis. Peu importe. Étant donné que tu es désormais présente avec nous on va pouvoir recommencer les présentations et cette fois je vais commencer."

Asuna comprit par les paroles du responsable ainsi que du regard que ce dernier adressa à l'autre jeune homme qui était à ses cotés, qu'il allait devoir se présenter à nouveau.

*J'espère que tu es contente de toi Asuna... Ils vont devoir se répéter juste parce que tu n'as pas réussi à te lever en temps et en heure.*

¤Reisui¤
"Bien, je suis Reisui Shouka mais vous pouvez m'appeler Reisui. J'aime beaucoup de choses et je déteste aussi beaucoup de choses. Mon grade est chuunin, donc ne vous attendez pas à ce qu'on fasse des missions plus difficiles que "C". Sinon concernant ma spécialité disons que je fais beaucoup de choses mais que j'aime plonger les autres dans la confusion. Concernant mon but, c'est de faire de vous deux, avec moi évidement, l'une des équipes "Ansatsu butai" les plus performantes du village, donc attendez vous toujours au pire."

*Shouka Reisui... Reisui...*

Asuna se dépêcha de mémoriser le nom de leur supérieur et chef d'équipe. En même temps qu'il s'était présenté, Reisui avait également décrit le but de leur équipe ainsi que les objectifs qu'il s'était fixé vis-à-vis du groupe.
En réalité, Asuna n'avait pas compris certains termes qu'il avait employé, mais décida de laisser passer. Elle irait se renseigner à la bibliothèque ou auprès d'autres personnes. Elle ne voulait pas ajouter à son personnage l'étiquette "Nouvelle arrivée dans le monde ninja!": elle se débrouillerait pour rattraper son retard et combler ses lacunes avant même que Reisui ne remarque quelque chose.
De toute façon, même en n'ayant pas compris la totalité des mots qu'avait employé Reisui dans son discours, Asuna comprit tout de même que malgré son humanité apparente, leur chef d'équipe serait strict sur leur entraînement afin d'en faire une équipe efficace. Ce qui motivait encore plus la jeune demoiselle, elle avait hâte de faire ses preuves dans ce monde tout nouveau pour elle.

¤Reisui¤
"Bien, c'est tout pour moi, le reste vous l'apprendrez ou le découvrirez par vous même. A toi la retardataire."

A son surnom, Asuna tiqua. Comme elle s'y attendait, la demoiselle avait récolté une jolie étiquette pour sa personne. Elle regarda les deux hommes d'un oeil amusé et leur dit:

«Je l'ai bien cherché celle-là... Bon autant vous dire ma véritable identité, afin d'éviter de me faire appeler la retardataire à longueur de journée. Je m'appelle Asuna Kagurazaki, mais Asuna suffira largement. Je suis arrivée tout récemment au village, et prend peu à peu mes repères. L'endroit est fort agréable et les gens très sympathiques, mis à part quelques têtes brulées dans les salles de cours. Hmm... concernant mon passé, je n'ai en mémoire que ces trois dernières années. J'ai pratiquement tout oublié des années précédant celles-ci mais cela ne me gêne pas plus que cela. Je pense n'avoir rien oublié d'important...»

Elle réfléchit encore quelques secondes, puis claqua des doigts, signe qu'elle avait finalement trouvé quelque chose. Elle se tourna vers son chef d'équipe et le regarda sérieusement droit dans les yeux.

«Reisui-sensei, je ne sais pas encore comment vous vous comportez en tant que chef d'équipe mais je tiens à dire une chose: si cela est dans votre habitude de ménager les filles, sachez que je déteste cela. Je ne suis pas une de ces pimbêches qui font un drame pas possible parce qu'elles ont un ongle cassé ou abimé leur cheveux. J'estime être tout à fait capable d'endurer la même chose que n'importe quel autre étudiant masculin. Voilà, j'ai tout dit.»

Elle finit tout de même par un charmant sourire, et laissa la parole aux deux autres hommes. Elle attendit une quelconque réaction... ou pas. Mais avant que le troisième ninja ne prenne la parole, elle s'adressa à lui:

«Je suis désolé de devoir te faire répéter à nouveau. Si cela te gêne, j'aimerai juste savoir ton nom. Cela me suffira pour l'instant, je découvrirai le reste plus tard.»

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Mer 18 Juin - 19:48

[Afin d'éviter de ralentir le rythme on va faire comme suit : on post en laissant un blanc pour ceux qui n'auraient pu poster. On remplira ces blancs plus tard (une fois que ceux n'ayant eu le temps ou n'ayant pu poster le fasse).]

¤???¤
Je l'ai bien cherché celle-là...

Vraiment ? Reisui se demandait bien où elle pouvait bien aller chercher des idées pareilles... Après tout, ce n'était pas comme si elle était vraiment en retard... Quoique.
Cependant, le chuunin ne put s'empêcher de sourire devant l'expression qu'arborait la jeune femme.

¤Asuna¤
Bon autant vous dire ma véritable identité, afin d'éviter de me faire appeler la retardataire à longueur de journée. Je m'appelle Asuna Kagurazaki, mais Asuna suffira largement.

Pour un peu Reisui en aurait boudé. Pas cool, elle venait de lui plomber son surnom mais bon, ce n'était pas si grave, et puis au moins maintenant il connaissait son identité.

¤Asuna¤
Je suis arrivée tout récemment au village, et prend peu à peu mes repères. L'endroit est fort agréable et les gens très sympathiques, mis à part quelques têtes brulées dans les salles de cours.

Il était vrai que Kumo était un endroit agréable à vivre, merci les derniers Raikage. En fait, en étant tout à fait honnête Kumo devait se rapprocher du cadre de vie de Konoha : calme, pacifique et, dans une moindre mesure, presque insouciant. Cependant, la perte du dernier Raikage et le fait qu'un nouveau ne fut toujours pas nommé posait problème, ne serait ce que pour le moral des troupes. Certes, l'Intendant faisait un travail admirable mais cela manquait de "puissance". Il suffisait d'un village estimant que Kumo était faible pour qu'une nouvelle guerre éclate, et avec l'Asahi encore en liberté.. Et bien disons que cela ferrait un effet boule de neige. Mais pour l'heure tout allait bien.
Cependant, un détail surpris Reisui. Elle avait parler de "têtes brûlées" à l'académie, ce qui était surprenant; Il avait lu les dossiers des enseignants et il était convaincu qu'aucun d'entre eux n'accepterait d'élément perturbateur dans sa classe. Il faudrait lui poser la question plus tard.

¤Asuna¤
Hmm... concernant mon passé, je n'ai en mémoire que ces trois dernières années. J'ai pratiquement tout oublié des années précédant celles-ci mais cela ne me gêne pas plus que cela. Je pense n'avoir rien oublié d'important...

Okay, une amnésique, restait à prier qu'elle ne nous fasse pas une crise de flashback en situation réelle sinon ça risquait d'être dangereux.

¤Asuna¤
Reisui-sensei, je ne sais pas encore comment vous vous comportez en tant que chef d'équipe mais je tiens à dire une chose: si cela est dans votre habitude de ménager les filles, sachez que je déteste cela. Je ne suis pas une de ces pimbêches qui font un drame pas possible parce qu'elles ont un ongle cassé ou abimé leur cheveux. J'estime être tout à fait capable d'endurer la même chose que n'importe quel autre étudiant masculin. Voilà, j'ai tout dit.

Cette fois ci Reisui regarda son élève avec des yeux grands ouverts. Il n'arrivait pas à y croire, à quelques exceptions prêt c'était ce qu'avait dis Ruii lors de son intégration à l'académie, et, force était de constater qu'elle avait raison, humiliant toutes les personnes de leur génération. De ce fait, entendre son étudiante dire cela ne put empêcher un flot aléatoire de souvenirs traverser l'esprit de Reisui.

Une fois ce flot de souvenir passé Reisui serra les poings jusqu'à ce qu'ils deviennent blancs, il ferma sa mâchoire et la serra aussi très fort faisant presque grincer ses dents. En clair il avait l'air d'être sur le point d'exploser et la joli couleur cramoisi de son visage laissait penser qu'il était au bord de la rupture.

Et c'était peu dire.

Reisui explosa de rire, un rire tonitruant, un rire amusé, un rire qui lui faisait mal aux côtes l'obligeant à se les tenir tandis qu'il laissait éclater le fou rire qu'il avait diligemment coincé au fond de sa gorge.
Quand, enfin, il se calma, il adressa un sourire chaleureux à Asuna avant de parler.

¤Reisui¤
Fait moi penser à te faire rencontrer Ruii un de ces jours.

C'était tout, pour Asuna et Sho cela ne devait rien dire, mais pour Reisui cela expliquait tout. Se calmant, véritablement cette fois ci, il entreprit de faire une légère remarque.

¤Reisui¤
Bien. Je vois que tu nous a fait une présentation originale, tout ce que j'ai appris c'est ton nom, et que tu aimait bien Kumo, pas très parlant si tu veux mon avis.

Encore une fois il souriait en direction d'Asuna.

¤Reisui¤
Je suis sur que tu peut m'en dire un peu plus sur toi même si u ne te souviens que de trois ans de ton existence, non ? Nous allons être tes coéquipiers et probablement tes meilleurs amis pendant longtemps, alors mieux vaut que l'on en sache un maximum sur chacun d'entre nous.

[Réponse de Sho]

¤Reisui¤
Bien, bien, bien. Maintenant que nous nous connaissons comme si nous étions des amis de dix ans j'aurais encore deux ou trois questions avant de vous libérer. la première serait de connaître votre expérience, théorique ou non. La seconde serait de connaître votre spécialité, est ce que vous êtes plus porté sur la défense, l'attaque, le soutien, etc. Dites moi quel poste vous semble le mieux convenir à votre style. Enfin, en dernière question : est ce que vous avez déjà accomplis des missions de rang D ? Si non je ne pourrais pas vous emmener en mission de Rang C. Il vous faut au moins une mission de rang D validé avant de partir en mission de rang C.

Ces questions étaient importante pour Reisui. Il n'était pas un combattant, clairement pas. Il préférait agir discrètement, et avec du soutien derrière de préférence, le "close-contact" était bon pour les puissants, lui il en était loin.


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Dim 6 Juil - 22:18

En observant le comportement de son professeur lorsqu'Asuna lui annonça de but en blanc qu'elle ne supporterait pas d'être mise à l'écart en raison de son sexe, le jeune demoiselle redoutait d'avoir froissé ce dernier et de ce fait, se prépara à recevoir les remontrances qu'elle avait certainement mérité pour avoir mal jugé Reisui.
Asuna commença à imaginer le pire lorsqu'elle le vit serrer la mâchoire, ainsi que ses poings. Elle s'imaginait déjà virée de l'équipe avant même d'en avoir fait réellement partie, et tout cela parce qu'elle n'avait pas réussi à fermer sa bouche au bon moment.

Comprenez alors sa surprise lorsque Reisui explosa littéralement de rire, suite au discours d'Asuna. Alors qu'elle pensait être disputée, et même virée de l'équipe, les éclats de rire de son chef d'équipe la prit complètement au dépourvu. Elle avait anticipé le discours et préparé ses réactions, mais la situation n'était carrément pas celle qu'elle avait initialement prévue et de ce fait, elle ne savait pas vraiment comment elle devait réagir.

«Heu... aurais-je dit quelque chose de si marrant, sensei?»

Asuna ne comprenait vraiment pas la raison de l'hilarité de Reisui. Rien de ce qu'elle venait de prononcer n'avait de but humoristique, que ce fussent les mots employés ou la raison de son discours.

¤Reisui¤
Fait moi penser à te faire rencontrer Ruii un de ces jours.

*Hn?*

Asuna lança un regard interrogateur en direction de Sho, l'air de lui demander ce que pouvait bien vouloir dire leur professeur. Peut-être que lui était au courant.

[Réponse de Sho]

Puis une fois que leur sensei eut reprit le contrôle de ses émotions, ce dernier lui parla de sa présentation.

¤Reisui¤
Bien. Je vois que tu nous a fait une présentation originale, tout ce que j'ai appris c'est ton nom, et que tu aimait bien Kumo, pas très parlant si tu veux mon avis.

Asuna regarda Reisui, tout en se demandant ce qu'elle pouvait bien dire de plus qui intéresserait Sho et lui-même, mais rien ne lui venait véritablement à l'esprit.

¤Reisui¤
Je suis sur que tu peut m'en dire un peu plus sur toi même si tu ne te souviens que de trois ans de ton existence, non ? Nous allons être tes coéquipiers et probablement tes meilleurs amis pendant longtemps, alors mieux vaut que l'on en sache un maximum sur chacun d'entre nous.

«Je ne vois pas vraiment ce que je pourrais dire de plus sur ma personne. Je ne suis pas très bonne en auto-analyse, et donc je ne pourrais pas vous dire mes qualités, ou mes défauts. Je vous laisse donc le plaisir de découvrir tout cela par vous-même, au fur et à mesure du temps que nous passerons ensemble.»

Voila ce qui était en quelque sorte la conclusion de sa présentation. Rien ne valait de fréquenter le plus souvent possible pour la connaître; l'entendre parler de ses qualités, ses défauts ou de ce qu'elle aime ou pas ne servait pas à grand chose... en tout cas, c'était la vision d'Asuna. Elle laissa donc la parole à Sho afin qu'il puisse se présenter à son tour.

[Réponse de Sho]

¤Reisui¤
Bien, bien, bien. Maintenant que nous nous connaissons comme si nous étions des amis de dix ans j'aurais encore deux ou trois questions avant de vous libérer. la première serait de connaître votre expérience, théorique ou non. La seconde serait de connaître votre spécialité, est ce que vous êtes plus porté sur la défense, l'attaque, le soutien, etc. Dites moi quel poste vous semble le mieux convenir à votre style. Enfin, en dernière question : est ce que vous avez déjà accomplis des missions de rang D ? Si non je ne pourrais pas vous emmener en mission de Rang C. Il vous faut au moins une mission de rang D validé avant de partir en mission de rang C.

[Réponse de Sho]

Une fois qu'Asuna fut certaine que son camarade avait fini de parler, la demoiselle prit la parole pour répondre aux questions de son sensei.

«Pour ma part... je viens tout juste de débuter les cours. Pour tout vous avouer, je ne suis pas encore très familière avec le monde des ninjas, mais je vous assure que je fais mon possible pour rattraper mes lacunes. Quant aux préférences, je dirais qu'en général je ne suis pas du genre à foncer tête baissée dans l'action; je préfère généralement la subtilité à la force brute: cela est moins fatiguant et donne d'aussi bons résultats, voir meilleurs.
Par rapport aux missions, je n'en ai encore effectué aucune, par faute de temps. Mais je tâcherai de trouver une mission de rang D le plus tôt possible afin de ne pas ralentir le groupe.»

MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   Mer 30 Juil - 18:15

Reisui : +42 XP
Asuna : +22 XP
Sho : +16 XP

En attendant qu'il se passe, hu, n'importe quoi Very Happy
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre Macabre   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Danse Macabre
» Intrigue n°2 - Découverte macabre
» DANSE MACABRE - Demande de partenariat
» Danse Macabre - RPG Batman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Les Autres Lieux-