Partagez | 
 

 Entraînement de Shigeru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Entraînement de Shigeru   Mer 1 Nov - 23:33

Comme la vie est dure ces derniers temps. D'abord Takeo rate son rendez-vous avec sa petite amie: trop de retard. Mais en plus on l'assigne à un nouveau pour lui apprendre des techniques. C'est pas son job à lui ! Autrefois, il pensait que ça l'exciterai, mais en fait, c'est la galère assurée. Afin de ne pas faire mauvaise impression, il devait se rappeler ce que lui faisait subir son sensei, à lui. Ah...c'était le bon vieux temps, apprendre le clonage, la métamorphose ; les jutsus simples, quoi. Maintenant on lui demandait des résultats sur "machin biribiri" du sens nerveux du truc bidule chouette... bref la galère totale.

Que le temps passe vite. Takeo se souvint de son entrée à l'académie comme si c'était hier. Sa remise de bandeau, et son assigantion à une équipe. Son coach, rapide et imbattable, froid mais déterminé, charismatique et effrayant, lui enseignait à la perfection, sceau après sceau, impasse après impasse, réussite sur réussite et échec après échec.. Et lui, il devait être tout ça devant le petit nouveau, Shigeru. Il devait l'impressionner, certes, mais surtout lui inculquer les valeurs premières de la vie à Kiri. Tout d'abord, la ponctualité, et si il ne montrait pas son beau p'tit corps bientôt, il allait se faire passer un sacré savon.

Le Chuuunin arriva sur l'aire d'entraînement confiée au jeune garçon. Elle appartenait à un de ses anciens collègues, décédé lors de la guerre. Maintenant, les zones étaient plus grandes et spacieuses, car les shinobis en moindre nombre. Il repéra un peu les lieux et attendit que le jeune shinobi pointe le bout de son nez. Il ne devait plus tarder, d'ailleurs car Takeo avait fait le nécessaire ; il avait posté un lettre chez lui, mis une affiche à l'académie, et envoyer plusieurs genins assurer l'heure du rendez-vous à l'étudiant. Ce qu'il ne faut pas faire pour amener un garçon à un endroit fixé à l'heure, de nos jours. De son temps, il n'y avait rien à faire: il venait de lui-même sur l'aire pour s'entraîner, et si son sensei était là, tant mieux, sinon, tant pis.

Le Chuunin remonta un peu le col de sa tenue et remis son écharpe en place. Hors de question de s'enrhumer maintenant. De quoi aurait-il l'air face à son disciple. Il se demanda d'ailleurs quelle voie il prendrait, et quelle technique allait-il bien pouvoir lui apprendre aujourd'hui...

Dans sa tête, Takeo s'imagina un peu le début de l'entraînement, sa présentation, puis son premier cours pratique. En espérant son contrôle du chakra acquis à l'académie, Shigeru pourrait certainement repartir aujourd'hui avec une technique primordiale dans son répertoire. Le soleil montait de plus en plus dans le ciel azur. C'était une belle journée d'automne à Kiri, comme il n'y en aurais certainement plus. Belle, en effet, mais incroyablement fraîche. Si bien que le Chuunin était obligé de marcher un peu afin de se réchauffer.

Pourvu que le môme ne tarde pas trop...
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Mar 14 Nov - 1:26

[ Je m'excuse pour le retard, mais c'est le seul moment que j'ai trouver pour poster ^^;. Je pense que se sera de plus en plus comme ça. si je dois modifier quelque chose dis le moi.]

Le réveil sonnait six heures du matin, mon dieu que c’était difficile de se lever. A cette époque de l’année, il faisait froid, les arbres perdaient leurs feuilles mais par-dessous tout, le temps était naze, qu’y avait-il de beau, quand le ciel était gris et qu’on se les gelait ? Shigeru sortit un bras pour éteindre le réveil et essaya de rendormit. Mais il est trop tard, ce maudit réveil l’a réveillé. Il est descendu de l’échelle et commença à se préparer son petit-déjeuner en ronchonnant. Il se fait cuire du pain et ouvre une nouvelle brique de lait, quand les toasts sont prêt, il les tartine de beurre tout en buvant par moment du lait. Epuisé par sa courte nuit, il alla prendre une douche, en espérant que ça allait le réveiller.

Malheureusement, il s’endormit sous la douche et se réveilla à sept heure moins dix. Ne voulant absolument pas être en retard le premier jour de son apprentissage, il se précipite hors de la douche, enfile sa tenue de ninja, accroche le bandeau à son bras droit et sort de son studio, n’oubliant pas de fermer la porte à clé. On l’entend dévaler les trois étages puis plus rien. Tout à coup, on perçoit un bruit qui au début semble minuscule, mais au fur et à mesure, il se fait de plus en plus fort. Deux tous de clé dans la serrure et Shigeru passe la tête à travers la porte et il se rua sur le lit pour récupérer son matériel.

Il referme la porte une seconde fois, il descends les escaliers quatre à quatre et manque à deux reprises de se casser la figure.
L’enfant passe devant la porte de Madame Izuno, frappe trois fois puis quand elle arrive, l’enfant lui lance les clés avant de commencer à courir. La prétendue gardienne soupir et pense :


[Madame Izuno]
* Je me demande si j’étais pareil à son âge ? Aller rouler jeunesse, j’ai plus ma vigueur d’avant *

Elle referme doucement la porte et trotte vers la cuisine où semble mijoter un délicieux ragout de poisson.

Shigeru arriva un peu en retard car il avait mis du temps à trouver l’aire d’entrainement. Il s’était d’abord dirigé vers l’académie ninja, et sur la route un Genin du nom de Yamamoto l’avait interpellé et lui avait dit d’aller illico-presto à l’aire d’entrainement, car Takeo l’attendait. Même s’il avait demandé à plusieurs personnes avant d’arriver ici, ont ne lui avait pas indiqué le bon chemin car à cette heure, le nombre de personnes levées et réveillées sont en nombre insuffisant. Devant l’espace qui est devant lui, Shigeru est abasourdi, le ciel était clair, pour une fois, il n’y avait aucuns nuages pour gêner ce magnifique ciel.

En effet le ciel était beau, mais l’étendue du terrain qui s’offrait à lui l’était encore plus. L’herbe débutait à jaunir à certains endroits et cette végétation était recouverte d’une fine couche de givre, sans doute dut à la rosée et à la fraicheur de l’hiver qui arrivait.

Apercevant l’homme qui l’avait accueilli hier, celui-ci semblait avoir terriblement froid malgré son écharpe, il alla le voir et commença à s’excuser pour son retard :

[Shigeru]
« Je vous prie de m’excuser pour mon retard sensei,… Je me suis dirigé en un premier temps vers l’académie… Et euh… On m’a dit que vous m’attendiez alors me voilà. »

Il avait dit tout cela la tête basse et d'un ton hésitant comme si Shigeru était un enfant qui avait commis une bêtise et qu’on était en train de le gronder. Il décida de garder le tête baissée jusqu'à ce que son sensei parle ou lui disent la relever.

MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Mar 14 Nov - 12:06

La rosée matinale ne part pas avant midi, lors des automnes Kiréens, mais le givre lui, ne partait jamais. Le ciel s'éclaircissait généralement en début de journée, pour s'assombrir fortement en milieu d'après midi. Sous un arbre, le Chuunin médecin s'était tranquillement assis, remontant les protections de sa tenue bleue, et resserrant son écharpe autour du cou. Le froid s'emparait de son corps engourdissant ses membres. Son souffle était visible, et son teint palit. Si Shigeru n'était pas là dans cinq minutes, non seulement Takeo partirait de l'aire et il devrait faire son premier cour seul, mais en plus, le Chuunin fera part de son retard à ses supérieurs, par vengeance pure et simple. On ne fait pas glander un pauvre homme ainsi...

L'arbre sous lequel il était assis laissa passer un rai de lumière qui aveugla un moment le ninja. Il y avait des trous dans le feuillage de l'arbre. En effet, c'était l'automne, et, comme attirée par un aimant terrestre, les feuilles tombent sur le sol. Quelques gouttes de rosée tombèrent des verdures et vinrent finir leur vie sur le corps immobile du Shinobi.
Enfin, Shigeru apparut, essouflé et courant à vive allure. Enfin, c'était pas trop tôt. Dès qu'il fut à portée de son sensei, il se blâma et se lamenta en excuses. Takeo était tout juste majeur, mais, même s'il n'était pas père, il considérait tous les membres de Kiri comme sa famille. Les moins gradés étaient ses enfants, ceux de son échelon étaient ses frères et soeurs. Quant à ses supérieurs, ils étaient tous ses parents.


"C'est pas grave Shigeru, mais tâche que ça ne se reproduise plus à l'avenir.
Maintenant, il faut tourner les pages, alors relève ta tête, et rattrappe toi en réussissant ton premier cours!"


L'étudiant se redressa aussi sec et fixa son nouveau professeur. Ce dernier lui posa une main chaude et paternelle sur l'épaule et lui lança un sourire aguicheur. Il l'emmena au centre de sa zone d'entraînement, jaune. Une feuille supplémentaire de l'arbre tomba au sol lorsqu'un vent glacial souffla.

"Avant de commencer l'entraînement, t'es-tu documenté sur les différentes voies ninjas?
Si tu ne le savais pas, il existe quatre différents chemins que peuvent arpenter les shinobis.

Tout d'abord le Taijutsu. C'est un art de corps à corps principalement, qui consiste à énormément développer ses facultés physiques et d'en coller des grosses dans la face de ton ennemi. Les utilisateurs du Taijutsu sont les premières lignes d'une équipe, ceux qui attaquent.

Ensuite, le Ninjutsu. C'était la voie de l'ancien Mizukage. Elle consiste à rassembler différentes énergies pour lancer des sorts puissants. En contre-partie de la puissance de la nature, elle t'aspires ton énergie vitale: le chakra. C'est le pilier d'une équipe, capable d'attaquer comme de défendre. Il doit soutenir tous les flans, c'est assez périlleux.

La troisième voie, est le Genjutsu. C'est un art bien particulier et il faut être très assidu pour réussir à maîtriser cette voie. En effet, il faut utiliser son énergie vitale afin de créer des illusions. Selon ton mirage tu t'infiltres dans l'esprit, le corps, l'intimité de ton adversaire. Il est le soutien de l'équipe.

Enfin, ma spécialité: la Médecine. Je ne tiens pas à me vanter, mais j'ai plutôt bien choisi. C'est une spécialité puissante mais dangereuse. Grâce à ton énergie vitale tu peux soigner, ou blesser des personnes. Le Sanin Shinji-sama utilise ce pouvoir. Dans une équipe, il se situe juste derrière le Taijutsu et devant le Ninjutsu. La faculté primordiale d'un médecin reste néanmoins la survie...

Quel est ton choix?"
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Lun 20 Nov - 19:36

Shigeru avait toujours la tête baissée lorsque Takeo parla. Il lui dit :

[Takeo]
« Ce n’est pas grave Shigeru, mais tâche que ça ne se reproduisent plus à l’avenir. Maintenant, il faut tourner les pages, alors relève la tête, et rattrape toi en réussissant ton premier cours ! »

A ces mots, l’enfant hocha gravement de la tête afin de montrer qu’il ne le referait plus. Il faisait ça comme un enfant que l’on gronde lorsqu’il commet une bêtise. Voyant que l’apprenti avait compris, Takeo posa sur l’épaule une main chaude et lui lança un sourire. Après cela, Takeo-sensei et Shigeru se dirigèrent vers le centre de la zone d’entrainement. Arrivé au milieu de l’espace qui était à leur disposition, l’ainé des deux ninjas repris la parole :

[Takeo]
« Avant de commencer l’entrainement, t’es-tu documenté sur les différentes voies ninjas ? Si tu ne le savais pas, il existe quatre différents chemins que peuvent arpenter les shinobis.

Tout d’abord le Taijutsu. C’est un art de corps à corps principalement, qui consiste à énormément développer ses facultés physique et d’en coller des grosses dans la face de son ennemi. Les utilisateurs du Taijutsu sont les premières lignes d’une équipe ceux qui attaquent.

Ensuite, le Ninjutsu. C'était la voie de l'ancien Mizukage. Elle consiste à rassembler différentes énergies pour lancer des sorts puissants. En contre-partie de la puissance de la nature, elle t’aspire ton énergie vitale: le chakra. C'est le pilier d'une équipe, capable d'attaquer comme de défendre. Il doit soutenir tous les flans, c'est assez périlleux.

La troisième voie, est le Genjutsu. C'est un art bien particulier et il faut être très assidu pour réussir à maîtriser cette voie. En effet, il faut utiliser son énergie vitale afin de créer des illusions. Selon ton mirage tu t'infiltres dans l'esprit, le corps, l'intimité de ton adversaire. Il est le soutien de l'équipe.

Enfin, ma spécialité: la Médecine. Je ne tiens pas à me vanter, mais j'ai plutôt bien choisi. C'est une spécialité puissante mais dangereuse. Grâce à ton énergie vitale tu peux soigner, ou blesser des personnes. Le Sanin Shinji-sama utilise ce pouvoir. Dans une équipe, il se situe juste derrière le Taijutsu et devant le Ninjutsu. La faculté primordiale d'un médecin reste néanmoins la survie...

Quel est ton choix? »


Shigeru fit une brève synthèse de ce qu’on lui avait dit :

[Shigeru]
* Ah oui, c’est vrai le maitre m’en a souvent parlé de ses voies, mais je n’arrivais pas à m’en souvenir…

Je ne pense pas que cette voie me convienne, être en première ligne signifie aussi ce bouffer le plus de coups…Et ça je n’aime pas.

Une voie intéressante, elle possède toutes les caractéristiques qui m’intéressent mais je suis plus séduit par le fait qu’il est parlé de ‘’sorts puissants’’. En plus si c’est du combat à distance je choisis le Ninjutsu sans hésitation. Le seul point qui me pose un problème c’est qu’il à parlé d’énergie vitale : ‘’le chakra ‘’, je me demande ce que c’est…

Faire des illusions pour combattre l’ennemi ? Voilà quelque chose de surprenant que j’aimerais bien observer mais jamais je ne choisirais ce chemin. Utiliser les leurres déjà ce n’est pas mon truc et ensuite je trouve cela vraiment lâche, il faut que je me méfit de ces utilisateurs…*

A ce moment il soupçonna son maitre d’être un illusionniste et éprouva un sentiment de répulsion envers lui comme lorsque l’on mange un aliment périmé de plusieurs jours

* Pouvoir choisir entre la vie et la mort c’est fascinant mais je reste sur ma première idée : le Ninjutsu. Si on dépend trop des autres dans un combat, on devient un poids pour l’équipe et après on la ralentit. Je reconnais quand même que la Médecine semble super.*


Quand il entendit ça, il fut soulagé que son maitre soit un médecin et non un utilisateur de Genjutsu, un sourire se dessina sur son visage et commença à répondre :

[Shigeru]
« J’ai écouté ce que vous m’avez dit et je pense que la voie qui me conviendrais le mieux serais le Ninjutsu car pour moi il est avant tout impensable que je me batte à main nues et que je me trouve dans les premières lignes, je ne veux pas être considéré comme de la chair à canon.

Je considère l’usage des illusions comme quelque chose de lâche car si un ninja X créé de manière fictive un nouvel environnement, cela voudrais dire qu’il ne maitrise pas les autres voies et que le Genjutsu est sa ’’dernière chance’’. C’est donc pour moi une voie dont je me méfierais, on ne sait pas si on est plongé dans une illusion ou si on est dans la réalité.

La Médecine est quelque chose de surprenant, on peut décider qui doit vivre ou mourir, j’aurais sans doute pris cette route si je n’avais pas entendu parler du Ninjutsu

Je décide de me consacrer à ça car ce sont les autres quoi dépendent de moi donc ils ont besoin de moi et par ça on montre une certaine utilité. De plus pendant votre discours, j’ai était séduit par ce que vous appelez ’’sorts puissants’’ et vous avez dis que l’ancien Mizukage était un ninja utilisant le Ninjutsu donc c’était surement quelqu’un de fort.

Ma voie sera donc le Ninjutsu, quoi qu’on fasse je ne changerais pas ! »


Il avait dis sa dernière phrase avec une telle intensité que les oiseaux qui c’étaient réfugiés dans l’arbre derrière eux, prient leurs envols en quête d’un endroit plus calme.

MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Lun 20 Nov - 20:17

"Ta décision est donc prise. J'aurais bien voulu te montrer d'autres atouts pour les autres voies, mais ton regard m'indique que ce ne sera que du temps perdu."

Il fixa l'enfant plus longuement: ses yeux le défiaient et son regard inflexible plaisait beaucoup au Chuunin. Il se rappela néanmoins les paroles de son équipier qui lui indiquait d'être prudent.

*Prudent, mais pas cachotier.* pensa le médecin.

" On va commencer l'entraînement, Shigeru et si t'arrives pas à suivre, tant pis pour toi. Je te préviens tout de suite, je suis la mentalité de Zabuza-sama. Aucun cours, théorique ou pratique, aucun exercice, aucune leçon ne seront facile. Tout se fera dans la sueur et l'effort. Au passage, ne parle de cet homme qu'avec le suffixe -sama, sinon je ne répondrais plus de mes actes. Si tu m'as bien compris, on va passer au b à ba de ton apprentissage.

Quelle que soit la voie que tu as choisie, elles possèdent toutes quelques points communs. En outre, seuls les shinobis les utilisent à leur pleine mesure. Mais au dessus de cela il existe une énergie fondamentale qui permet de contrôler ces arts. Oui, je vois que tu t'en doutes: il s'agit de ton énergie vitale, le chakra.

Elle habite toutes les personnes, en plus ou moins grande quantité, et est fortement concentrée dans l'abdomen. Cette quantité n'est pas définitive, car le corps crée du chakra en permanence. La connaissance permet aussi de mieux manier le chakra. Pour un débutant comme toi, il est impensable de parler encore des "sorts puissants" de tout à l'heure, mais tu peux t'entraîner à ressentir cette énergie et à la manipuler."


Shigeru haussa un sourcil. Takeo lui montra une position des doigts bien spéciales, la plus primaires et lui demanda de la copier précisemment.

"Les anciens ont découverts que l'afflut sanguin permettait une utilisation différente du chakra. Lorsque tu places tes doigts différemment, tu changes un peu la vitesse sanguine, voire tu bloques un bout du circuit sanguin. Les anciens ont très nettement étudié ces positions ainsi que les techniques et en on déduit des positions spéciales pour chaque jutsu. Ce sont des sceaux!

Un simple changement de position fait résonner ton chaka et son extraction est plus simple en fonction de ta technique. Ce signe est primordial, car c'est le plus efficace pour entrer en contact avec son énergie. Chaque nouveaux fait le test du chakra à son arrivée. Selon sa vitesse d'adpatation et son talent, on le place dans une équipe. Grâce à ce signe, tu seras certainement capable d'être sous le chef d'un sensei remarquable."


[Shigeru] "Mais ce n'est pas vous mon sensei?"

"Malheureusement, je pense que non. Je ne suis pas très qualifié, et tu seras certainement avec un sensei qui a une affinité pour le ninjutsu. Maintenant, trêves de bavardage, et tente de sentir le chakra dans ton corps avec le sceau que je t'ai montré tout à l'heure. Tu devras le connaître par coeur et la position doit venir instinctivement. Pas le temps de réfléchir à la position des sceaux dans un combat."

[Shigeru] "Comment saurais-je si je sens le chakra ou non?"

"Crois- moi, tu seras tellement imbibé, innondé de chaleur que tu le sauras..."
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Mer 22 Nov - 13:06

Quand Takeo-sensei lui dis qu’il aurait un autre maitre, qui lui apprendrais les jutsu, cette nouvelle lui fit un choc mais l'enfant savait que l'on ne pouvait rien faire. Malgré cette triste nouvelle, Shigeru écouta attentivement les explications de Takeo, il comprit la première partie de son discours, celle qui parlait des anciens. Mais en dépit de ses efforts pour comprendre ce qu’on lui avait dit, il ne savait pas comment faire pour manipuler son chakra. Il se remémora ce qu'on lui avait dis quelque minutes avant:

[Takeo]
« Crois- moi, tu seras tellement imbibé, inondé de chaleur que tu le sauras... »

N’étant pas plus avancé avec cette réponse, il s’assit en tailleur dans la zone d’entrainement et se mit à réfléchir. De cette manière, il espérait oublier ce qui l’entourait, c'est à dire le froid qui parvenait dans ses membres, son sensei…

* Comment sentir quelque chose si je ne sais même pas ce que je dois ressentir ? Je sais que le ’’chakra’’ ne s’acquiert pas par un entrainement physique, car sinon je serais entrain d'en faire un au lieu de réfléchir. Donc j’en déduis, que c’est à moi et à moi seul de trouver ce moyen.

Tiens ça me fait penser que je devrais aller à la bibliothèque pour en apprendre plus sur Kiri et sur les divers jutsu que je pourrais apprendre. J’irais là-bas plus tard, dès que j'aurais fini l'exercice. Je trouverais surement des informations sur ce que je recherche. Bon ce n’est pas tout ça mais je dois trouver un moyen de sentir mon chakra.

Il a parlé de ’’chaleur’’ qu’est qu’il voulait dire par là ? Ca doit donc venir d’une sensation ou bien d’un moment, voir même un souvenir qui nous as rendus particulièrement heureux ? Je vais essayer de me souvenir des moments agréables que j'ai eu dans mon enfance même s’il y en a pas énormément.*


A cet instant où il finissait de réfléchir, il ferma ses yeux et se plaça dans la position utilisée durant les méditations. Les deux bras tendus et posés sur les genoux, il se laissa envahir par ce qui l’entourait. Il faisait le vide dans son esprit, tout en écoutant de manière brève les sons qui lui parvenaient aux oreilles, se plongeant dans ses souvenirs.

Le premier souvenir qui lui revint en mémoire, fut sa première chasse. A cette époque le garçon avait une dizaine d’année et la proie qu’il venait de tuer était un jeune cerf, il était jeune car il n’avait pas encore de bois sur le haut de sa tête. Il repensa à l’excitation qu’il avait eu à ce moment quand Shigeru avait tué l’animal, cette montée d’adrénaline, la pression qu’il avait durant cette traque…

Lorsqu’il avait pensé à cet instant, son corps ce remplis d’une énergie qui fut nouvelle pour lui. Cette énergie semblait chaude, et il avait l’impression de porter très léger. Shigeru sentait son chakra se déplacer dans tous les recoins de son corps et tout content de sa réussite, il ouvrit les yeux pour montrer le résultat qu’il avait obtenu mais malheureusement, à cet instant précis tout disparut. On sentait en lui plusieurs sentiments, celui de la réussite, ceux de la frustration et de la colère.

Il s’adressa à Takeo dans le but de lui demandé pourquoi il n’avait pas réussit à maintenir la sensation.

« Senseï, je voudrais savoir pourquoi je n’est pas pu maintenir mon chakra. Est-ce que le sceaux dont vous m’avez parlé est censé le garder ’’attacher’’ ? Et puis pourriez vous me toucher de votre main avec du chakra pour que je puisse vérifier si ce que j’ai obtenu était bien le chakra ? »


Dernière édition par le Mer 22 Nov - 20:54, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Mer 22 Nov - 16:38

[Fais attention au sens de ta phrase: relis-toi, même en diagonale car tu trouveras sûrement des fautes d'orthographe voire des phrases qui sont compréhensibles mais mal tournées.]

Le jeune garçon sembla s'extérioriser de son enveloppe corporelle, en s'asseyant en tailleurs en position de repos. Le monde alentour n'existait pas, et ne subsistait que lui et son corps. Takeo fut impressioné d'un tel dégagement de la société. Il attendit bien quelques minutes avant de ressentir un minuscule flux de chakra s'échapper du corps de l'étudiant qui ouvrit aussitôt les yeux. L'énergie s'évapora dans les airs et la déception fut lisible sur le faciès de l'apprenti. Il lui posa ensuite quelques questions d'ordre pratique.

[Shigeru] "Senseï, je voudrais savoir pourquoi je n’ais pas pu maintenir mon chakra. Est-ce que le sceau dont vous m’avez parlé est censé le garder ’’attaché’’ ? Et puis pourriez vous me toucher de votre main avec du chakra pour que je puisse vérifier si ce que j’ai obtenu était bien le chakra ?"

"Tout d'abord, tu n'as pas pu maintenir ton chakra parce que tu n'étais non seulement pas assez concentré mais aussi parce que tu n'en as pas encore l'habitude. Cela fait maintenant 9 ans que je suis shinobi de Kiri, et je suis capable de faire jaillir mon chakra jusqu'à sa plus petite goutte. Donc ne t'inquiètes pas, le tout viendra avec l'expérience.
Le sceau que je t'ai montré servait principalement à trouver le chakra et le sentir dans ton corps. Pour le maintenir, il n'y a que l'entraînement qui est conséquent: aucun signe ne le permet.

Quant à ta dernière demande, je vais l'éxecuter. Saches que ce n'est pas recommandé sur un apprenti qui ne contrôle pas son chakra, car chacune de nos énergies nous est bien spécifique, et dans le corps d'un autre peut devenir dangereuse. Tu verras cela plus tard puisque tu l'étudieras. Mais comme je suis médecin, je peux enlever ces ondes néfastes et te montrer la sensation au contact du chakra."


Le chuunin, sur ces mots, tendit la main vers Shigeru. Elle bleuit fortement, puis verdit légèrement. Il appuya sur le thorax de l'étudiant et infiltra son chakra dans le corps de son élève. L'énergie parcourue le corps entier du garçon, parcourant en tous sens les moindres recoins de son organisme. Pendant le phénomène, l'enfant était rester bouche-bée. Une véritable chaleur, intense et douce à la fois, fondait dans son organisme.

Le Chuunin retira sa main du ventre de l'adolescent, qui reprit ses esprits peu de temps après. Revenu sur Terre, Shigeru restait néanmoins silencieux.


"Voilà ce qu'est le chakra en gros. Je suis sûr que tu as ressenti cette sensastion, certainement moins intensemment, mais tu l'as quand même ressentie. Forme le sceau que je t'ai montré précédemment, et recherche un liquide dans ton corps, un fluide qui ressemble à celui que je t'ai donné. Pas besoin de phrase complexe, seuls l'essai et l'expérience te feront goûter à nouveau à cette chaude saveur.
A partir de maintenant, je considère que tu connais parfaitement le sceau que je t'ai enseigné, et que tu es capable de l'employer à tous moments!"
conclut-il en haussant légèrement le ton.

MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   Mer 11 Avr - 10:31

[Bon, t'es pas revenu depuis le 22 décembre.]
[Au cas où :
Shigeru : + 5 EXP
Darok : + 7 EXP]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement de Shigeru   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Terrains d'Entraînement-