Partagez | 
 

 [mission D] Le petit fils!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [mission D] Le petit fils!   Ven 1 Aoû - 1:02

Après avoir rencontrés la grand mère vers la zone d'entraînement , Hiyori, Miyako, Kosumi et Youso avaient rebroussés chemin pour aller dans la direction que le femme leur avait indiquées.
Hiyori avait écouté attentivement et en silence la vieille dame leur parler de ses malheurs. Elle leur avait dit que son petit fils alors qu'il jouait avec sa petite fille, s'était égaré dans ce coin de la ville. Sur le coup les paroles de la vieille femme de la vieille femme n'avait pas parues suspecte au jeune Hyuga, mais lorsqu'il avait jeté un coup d'oeil à Youso, alors que la grand mère parlait encore, il avait vu une lueur de soupçon dans ses yeux. De plus la façon dont la vieille dame était partie rapidement à la fin de son discours était étrange aux yeux de Hiyori, et la petite fille qui l'accompagnait ne paraissait ni inquiète, ni étonnée, et à cet âge les enfants ne mentaient pas, si son frère avait réellement disparut, la petite fille aurait été en larme. Il restait deux possibilités, soit comme le pensait Hiyori il y avait quelque chose de louche dans cette affaire, soit la vieille femme était encore sous le choc et la petite fille inconsciente de ce qu'il se passait, ce qui paraissait beaucoup plus improbable.

*Cette histoire n'est pas nette, et ça ne me dit rien qui vaille.*

Hiyori jettat alors un rapide coup d'oeil au morceau de papier que la vieille femme lui avait donnée, alors que le petit groupe s'enfonçait dans le quartier qui semblait de moins en moins acceuillant au fur et à mesure qu'ils avançaient. Hiyori ne connaissait pas bien ce quartier, mais il était remplit de types louches qui les regardaient de travers, apparement ils n'appréciaient pas que des shinobi viennent sur leurs terres.
dans ce sordide décors le sourire qui illuminat le visage de Hiyori apparut comme un rayon de soleil. Pourtant ce sourire n'avait rien de chaleureux, il était plein d'ironie.

*On s'est foutut de nous*

Kosumi sortit le jeune hyuga de ses réflexions.

"Bon ben moi je vais rentrer, ce quartier ne me dit rien qui vaille, en plus je suis en béquille. Et je ne devais pas rentrer trop tard. Avant que hiyori n'ait répondue son ami avait sauté dans un chariot taxi, qui servait à transporter les citadins d'un quartier à l'autre. Hiyori sourit d'un sourire amusé cette fois, décidement son ami ne changerait jamais. Il jetatun coup d'oeil à Miyako et Youso, il se retrouvait désormais seul avec eux, et pour l'instant on ne pouvait pas dire qu'ils étaient des grands amis. Mais Hiyori ne désespérait pas, et dans cette aventure qui semblait plus que louche, ils auraient besoin les uns des autres. Hiyori tendit le morceau de papier à Youso.

"Lit moi ça, la grand mère s'est jouée de nous."

Sur le morceau de papier était indiqué:

Citation :
38 boulevard du Platane

"Je connait un peu ce boulevard car j'y passe de temps en temps. Et cette adresse n'est pas celle d'une maison, mais c'elle d'un magasin de légumes et je ne crois pas qu'il y ait des habitations au dessus. La vieille dame s'est jouée de nous, mais dans quel but?"

Comme pour répondre à sa question les personnes présentes dans la rue commencèrent à entrer dans les auberge et les restaurants, laissant la rue quasiment déserte.
Trois hommes sortir d'un batîment à la droite du petit groupe; Ils empestaient l'alcool à en vomir, et ils marchaient vers eux avec un sourire mauvais sur le visage.
L'impression de Youso, et plus tard la sienne, s'étaient avérées juste.

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Ven 1 Aoû - 3:33

[Venant de l'air d'entrainement de Youso]

[Mission D] Le petit fils (Part 1)


Elle était trop partit rapidement. Tout ça était trop... bizarre. La vieille dame se retourna, un petit sourire dans le coin. Comme elle était étrange. Enfin, il s'en allait dans la forêt, mais le môme, proche de lui, prit la parole.

[Hiyori] Lit moi ça, la grand-mère s'est jouée de nous.

Haha... non. Youso n'allait pas faire cette mission. Comme s'il allait aider une dame qui jouait la comédie et qui souriait bêtement après avoir perdu son petit fils. Youso ne voulais. Kosumi rentra chez lui. Bon débarra ! Comme s'ils avaient besoin d'un gars comme lui. Youso allait lui dire : à la prochaine, mais Hiyori lui coupa encore la parole. Non mais c'était un vrai manie chez lui ! Tout le monde lui coupait la parole.

[Hiyori] Je connais un peu ce boulevard, car j'y passe de temps en temps. Et cette adresse n'est pas celle d'une maison, mais celle d'un magasin de légumes et je ne crois pas qu'il y ait des habitations au-dessus. La vieille dame s'est jouée de nous, mais dans quel but ?

[Miyako] On s'en fous ! Comme si nous allons aider une dame qui s'est foutu de nous.

Mais plus Youso y passait, plus il pensait qu'il fallait faire une mission. Hiyori avait raison d'avoir ce questionnement. Pourquoi une dame s'en prenait t-il à des ninjas. Et pourquoi avoir mentis sur son petit fils. Peut-être voulait-elle s'en débarrasser. Mais ça n'avait aucun sens. S'il y avait bien un garçon perdu dans un marcher, alors peut-être était t-il dans celui que la dame avait donné l'adresse à Hiyori. Ceci était l'explication la plus simple. Elle devait être vieille et savoir tromper entre sa maison et l'épicerie.


Tout le monde regarder un point fixe. Youso cherchait où ils regardaient. Trois hommes étrangers avançaient vers eux. D'un pas méchant, un homme mis sa main dans sa poche. Alors, là toutes les questions se bousculaient dans sa tête. Pourquoi faisait-il ça, pourquoi s'en prenait il a des ninjas. Ils n'avaient même pas de bandeau.
Hahaha... Comme s'ils pouvaient se battre contre trois ninjas avec plus ou moins d'expérience. Mais à trois contres trois, cela devrait se corsée.

[Cathi] Hey ! Mais où vous étiez ! Je vous attendais moi ! Non mais franchement vous êtes que des gros... que des gros.

Quand elle vue que personne ne la regardait, elle tapota le dos de Youso avec un air tellement frustrer.

[Cathi] Hey ! Tu me prends pour une tarte ? Ce n'est pas ton genre d'être en retard. Peut-être pensais-tu que j'allais t'attendre toute la soirée, alors que le soleil se couche ! Non mais vous n'êtes que de gros... Où est Kosumi ? Il n'est pas sorti de l'hôpital ?

Elle se tourna furieusement vers Hiyori en le pointant du doigt.

[Cathi] Et toi tu oses, en plus, d'arriver en retard le premier jour !

[Miyako] Cathi, ferme ta gueule.

On pouvait presque percevoir de la fumer sortir des oreilles de Cathi. Les yeux rouges, elle s'élança sur Miyako en lui demandant de lui redire ce qu'il venait de dire. Elle prit son élan et allais lui donner un furieux coup-de-poing, lorsqu'elle vue des hommes s'approcher dangereusement.
Elle descendit du dos de Miyako qui soupira de soulagement. Elle fixait de ses yeux noirs les trois hommes. Elle était prête à se battre, mais ils avaient l'air de tourner vers le chemin de l'académie. L'homme retira sa main de sa poche vide et tourna pour enfin entrer dans l'école des Shinobi.

[Cathi] Mais qu'avait vous fait encore ! C'est vraiment ton genre de faire ces conneries Youso ! Explique moi tout et cela depuis le début

Youso, Miyako et Hiyori lui expliqua ce qu'il c'était passé avec la vieille femme et les hommes. Tout le monde, ici présent, était sûr que les deux hommes s'avançaient vers eux. Ils avaient dû avoir peur de Cathi ou simplement du fait qu'ils étaient maintenant quatre.

[Youso¸Moi je propose que l'on retrouve la vieille dame pour qu'elle nous donne la bonne adresse, s'il y en a un bien sûr. Cette fois-ci, elle ne nous donnera pas la mauvaise. Nous allons demander des preuves et pas qu'une. Nous allons montrer à cette vieille conne qu'elle a eu tort de venir se mesurer à nous, ensuite, si elle nous a trompé, nous allons retrouver ces trois fous et allons leur donner une leçon qu'ils se rappelleront.

Il tendit la main et Cathi mit la sienne pas dessus et Miyako de même. Ils regardèrent Hiyori pour que celui-ci le fasse aussi.


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:19, édité 2 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Dim 31 Aoû - 22:13

[ HRP: voilà un petit RP qui ne mange pas de pain juste pour relancer le truc, désolé pour le retard, j'étais partis, et merci Youso pour ta patience]

L'arrivée de Cathi, bien que celle-ci soit furieuse, fut un coup de théâtre que la rue entière n'attendait pas, et surtout pas les trois hommes qui se dirigeaient vers eux quelques secondes plus tôts, et qui avaient vivements changés de direction en apercevants la demoiselle. Il faut dire que celle-ci, d'un air presque angélique en temps normal, avait à cet instant le visage rouge de fureur sous l'insulte que lui avait fais Miyako. Hiyori fut soulagés, bien qu'il pensait que trois ninjas, même de simples étudiants comme eux, pouvaient venir à bout de trois soulards sans trop de difficultés, il préférait ne pas avoir à le vérifier aujourd'hui.

[Youso¸Moi je propose que l'on retrouve la vieille dame pour qu'elle nous donne la bonne adresse, s'il y en a un bien sûr. Cette fois-ci, elle ne nous donnera pas la mauvaise. Nous allons demander des preuves et pas qu'une. Nous allons montrer à cette vieille conne qu'elle a eu tort de venir se mesurer à nous, ensuite, si elle nous a trompé, nous allons retrouver ces trois fous et allons leur donner une leçon qu'ils se rappelleront.

*Tout à fait d'accord, elle va le regretter. Depuis quand les villageois s'en prennent à ceux qui les défendent, c'est absurde.*

Hiyori plaçat sa main au dessus de celles de Youso, Cathi, et Miyako, à la manière d'une équipe de sport. Il semblait que ce serment voulait dire qu'ils resteraient soudés jusqu'à ce qu'ils aient éclaircis cette affaire, et cela allait très bien au jeune Hyugas, bien qu'il n'apprécit que très modérement Miyako, il voulait bien enterrer la hache de guerre.
Hiyori qui avait le visage un peu tendut depuis qu'il s'était chamailler avec Miyako se détendit.
Il tournat son regard blanc nacre vers Youso.

"tout à fait d'accord, depuis quand des villageois s'en prennent à ceux qui les protègent? On ne peut laisser passer ça. Ne devrions-nous pas d'abord intérroger les trois types qui viennent de s'en aller, comme nous les avons sous la main, plutôt que d'aller les rechercher après. En plus ils doivent savoir où est partie la soit disant grand mère."

Hiyori pendant qu'il parlait regardait chacun de ses compagnons les uns après les autres, la mignonne mais colérique Cathi, l'énigmatique Youso, et Miyako, le coléreux qu'il n'appréciait pas vraiment. Ils avaient l'air tous aussi déterminés que lui à en découdre avec cette sale affaire pour pouvoir par la suite aller s'entrainer comme c'était prévus depuis le départ.

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Dim 31 Aoû - 23:31

[Mission D] Le petit fils (Part 2)


Youso s'assit pendant que Hiyori faisait son blabla habituel. Il ne comprenait rien. S'ils allaient voir les types, il se pourrait fort bien que 1 : Ce ne soit pas eux, ce qui l'étonnerait, que 2 : Ils ne voulaient rien faire de mal et vue leur états, ils risquaient bien d'engager un combat sans aucune raison. Si cela se produisait, il allait, lui et ses amis (et l'Hiyori) recevoir une correction de la part d'un Chunin.

*Les interroger... Haha. Idées idiote espèce d'idiot.*

Youso soupira longuement. Et se coucha dans l'herbe. Il ne voulait pas en même temps retourner à l'hôpital. Son sensei ne le supporterait pas.

[Cathi] Youso ! Relever toi. On n'est pas là pour dormir et tu le sais. L'herbe est verte et tu le sais aussi. Si tu ne veux pas...

Youso se releva pour que Cathi se la ferme. Elle se mêlait de quoi d'ailleurs ? Qui ne savait pas que l'herbe était verte. Enfin, sa devenait ridicule de parler d'herbe.

Il se souvenait de ce qu'il venait de dire. Ça n'avait aucun sens. Ils perdaient du temps. La vieille ne devait pas être très loin. S'ils n'allaient pas la voir, ils risquaient de la perdre.

[Miyako] Pourquoi on ne se séparerait pas ? Hiyori et Youso irons voir la dame et moi et Cathi allons les interroger. Sauf si vous voulez faire l'inverse ?

Cathi se tourna furieusement vers Miyako qui essayait de dire son point de vue.

[Cathi] Tu viens d'où ? T'a pas appris dans les cours ? Le travail d'équipe est la première chose à laquelle il faut penser ! Se séparer serait une erreur !

Elle se tourna un petit sourire dans le coin et dit avec une face d'ange.

[Cathi] De toute façon, tu en fais tout le temps, alors je te pardonne cette fois-ci.

Miyako, le regard furieu, dit :

[Miyako] Le travail d'équipe y est toujours ! Deux par deux c'est une bonne chose ! De toute façon la vieille dame ne doit pas être forte alors, si elle attaque ton beau Youso, il pourra très bien se défendre...

Bande de gamin ! Ils ne savent rien. Se séparer serait une bonne idée, mais une mauvaise en même temps. Cela éviterait de perdre les trois gars ou de perdre la vieille dame. Ils les auraient donc tous les quatre sans le chercher.

[Cathi] Depuis quand Youso est beau ? Monte dans un bananier et fiche moi la paix !

Mais le mauvais coter de tout ça c'est que si une bataille a lieu, ils perdraient deux bons combattants. Hiyori étant sûrement le plus faible devrait rester en arrière.

[Miyako] T'as pas rapport avec ton bananier ! Retourne donc chez toi ma grande !

Youso se mordit le pouce et poussa Cathi un peu plus loin. S'ils ne voulaient pas être sérieux, Youso feras équipe avec Hiyori.

[Youso] Qu'est-ce que tu en dis Hiyori ? Tu es pour ou contre l'idée de se séparer ? Mais en même temps, ça ne veut pas dire qu'ils sont méchant. Peut-être que la dame c'est trompé et que les trois gars n'ont aucun rapport dans cette histoire. Il y a des tas de possibilité, alors ne sautons pas aux conclusions aussi rapidement.


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:19, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Lun 1 Sep - 0:21

Hiyori écoutait ses trois camarades se disputer, il s'était tranquilement adossé à un arbre en attendant que l'orage passe. En même temps, il réfléchissait à ce qui se disait. D'un côté Miyako voulait séparer le groupe en deux pour pouvoir mettre la main sur les alcooliques et la vieille en même temps, et ne laisser échaper personne; De l'autre Cathi pronait l'esprit d'équipe et l'entraide, et voulait que tout le monde reste ensemble.

*Même si ca me fait du mal de l'admettre, Miyako n'a pas completement tort. Si on pouvait attraper a la fois la vieille et les ivrognes, ça nous ferait gagner beaucoup de temps et d'énergie. D'un autre côté, il est vraie que se séparer entraine irrémédiablement le fait que si l'un ou l'autre des deux groupes se fait attaquer, ils ne seront plus que deux et se serat donc beaucoup plus dur. Je ne doute as que deux ninjas même étudiants, puissent venir à bout de trois ivrognes, ou d'une vieille dame, mais les apparence peuvent être trompeuses on ne sait jamais, beaucoup de puissants shinobis ne payaient pas de mine quand on les voyaient. Après, ça m'étonnerait que de puissants ninjas veuillent racquetter ou maltraiter de jeunes étudiants insignifiants pour eux....... Grave dilemme que de choisir l'une ou l'autre stratégie.*

Hiyori jetat un coup d'oeil à Youso qui était tranquilement, comme lui, en train de regarder la scène qui se déroulait de vant ses yeux. Et Hiyori vit dans son regard qu'il pensait a la même chose que lui. Tout à coup Youso se mordit le pouce, et poussat Cathi, avant de se tourner vers Hiyori, avec sur le visage son air habituel qui le rendait presque impénétrable, et empêchait Hiyori de savoir ce qu'il pensait.

[Youso] Qu'est-ce que tu en dis Hiyori ? Tu es pour ou contre l'idée de se séparer ? Mais en même temps, ça ne veut pas dire qu'ils sont méchant. Peut-être que la dame c'est trompé et que les trois gars n'ont aucun rapport dans cette histoire. Il y a des tas de possibilité, alors ne sautons pas aux conclusions aussi rapidement.

Hiyori réfléchit encore quelques secondes au problème avant de répondre.

*Aller soyons optimiste, les ivrognes et la vieille ne sont que ce qu'ils paraissent être, même si ils sont de mêches ils ne doivent pas être bien dangereux, en plus je n'ai pas envie de passer ma soirée à courir après la vieille, puis après les ivrognes.*

Il se tournat vers hiyori avec son petit sourire habituel, et le fixat de ses yeux blancs.

"C'est possible en éffet que tout ceci ne soit qu'une coincidence, mais dans le doute autant les rattraper pour se faire une idée, je m'en voudrais de laisser échapper des voleurs. Je serais pour que nous nous séparions en deux groupes comme le suggère Miyako, bien que cela diminue grandement nos forces, je penses que même deux d'entre nous peuvent venir a bout de trois ivrognes ou d'une vieilles dame. Après libre à vous de répartir les personnes comme vous le voulez, vous connaissez mieux vos capacités que moi, donc vous êtes plus apte à juger de qui irat avec qui, et qui irat voir la grand mère. Personnellement je n'ai pas de préférence, donc vous pouvez faire comme vous le voudrez.
Si on restait tout les quatres ensemble on en aurait pour toute la nuit, et on devrait courir dans les quatres coins de la villes. "


Hiyori se tournat vers cathi.

"En plus Cathi se séparer ne veut pas forcément dire qu'il n'y a plus d'esprit d'équipe, dès que l'un des groupes à une information importante et qu'il n'a pas besoin de rester à l'endroit où il est, il se lance à la recherche de l'autre groupe pour la lui transmettre. On se sépare juste pour être plus éfficaces et plus rapides, car à la base nous ne venions pas pour ça."

Il fit un sourire charmeur à cathi qui rosit légerement, ce qui clotura son intervention.

*De plus si cela me permet de ne plus voir Miyako pendant quelques instants je ne crache pas dessus.*

Il se tournat alors de nouveau vers Youso, le fixant en attendant sa réaction. Il lui avait demandé son avis, Hiyori l'avait donné, après c'était à Youso de trancher.

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Lun 1 Sep - 17:43

[Mission D] Le petit fils (Part 3)


[Cathi] J'accepte l'idée de Miyako.

Cathi ne savait pas pourquoi elle avait changé d'idée aussi facilement et rapidement. D'habitude elle défendait son point de vue et ce, jusqu'à ce que les autres accepter finalement son idée. Peut-être était-ce parce que c'était Hiyori qui l'avait approuvé. Ce garçon était assez mignon malgré ses cheveux roses très laids... Il faut l'avouer.

Youso alla fouilla dans sac et sorti une carte vierge. Et commença à dessiner le plus simple possible les indications. Cela ne servira pas à grand-chose, mais utile pour se mettre tous d'accord.

Spoiler:
 

[Youso] Admettons que ça, c'est Konoha. Les lignes noirs son les clôtures qui entoure le village. Tout ce qui est est à l'extérieur, c'est le pays du feu, tout ce qui est blanc, mais entourer de noir, c'est la forêt et les lieux d'entrainement et tout ce qui est en rouge, c'est le centre-ville. L'académie est là.

Il pointa le mot qu'il avait écrit.

[Youso] Nous sommes ici.

Il pointa l'étoile.

[Youso] Et la rue que la dame nous à donner est ici.

Il indiqua la partie du centre-ville plus rouge que l'autre.

[Youso] Une équipe ira au boulevard du Platane. Si l'équipe ne rencontre pas la dame en chemin, elle ira voir à l'adresse indiquer sur ce papier pour être sûr qu'il n'y a pas de garçon perdu où d'habitation à l'étage. S'il n'y en a pas, hé ben faite ce que vous voulez. Une autre équipe ira à l'académie. Là où les trois soûlons sont entrés. Si vous ne les rencontrez pas en chemin, demandé au secrétaire s'il les a vus. Sinon, chercher un peu dans l'académie et si la rechercher est inefficace, aller voir à la forêt en arrière.

Il pointa la parties bleu en arrière de l'académie.

[Youso] C'est ici qu'on se rejoindra tous à la fin. C'est-à-dire, à l'air d'entrainement de moi, Cathi et Miyako. Vous êtes d'accord ?

Il releva sa tête et regarda ses deux amis et Hiyori.

[Cathi] Pour ma part, je suis d'accord. Mais il faut savoir qui ira où... Nous n'avons pas vraiment eu le temps de voir nos performances.

[Miyako] Tu as raison. Youso a déjà fait un combat et toi Cathi tu n'en as pas encore fait. Hiyori est nouveau et il n'a même pas encore rencontré son équipe. Youso a plus d'expérience, Hiyori n'en a pas et moi et Cathi en avons moyennement. Alors Hiyori tu seras avec Youso et moi et Cathi nous serons ensemble. D'accord ?

Youso n'était pas vraiment d'accord. IL ne voulait pas être avec un autre Shinobi débutant qui ne connait rien. Mais en même temps, la mission n'était pas vraiment dangereuse. Il n'y aura surement aucun combat.

[Youso] Euh, ok... Alors, l'équipe YH c'est moi et Hiyori et l'équipe MC c'est Miyako et Cathi.

Il traça deux lignes et écrit les noms des équipes.

[Cathi] Je suis aussi d'accord pour les équipes. Mais toi Hiyori, tu ne parles pas. Est tu d'accord avec notre plan où veux tu changer des choses ?


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:20, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Lun 1 Sep - 18:42

Cathi avait finie par abdiquer et tout avait l'air de se mettre en place et Youso prenait le rôle de leader en établissant un plan et les groupes, ce qui ne déplaisait pas à Hiyori qui ne se sentait pas une âme de chef cette soirée. Youso dessinat rapidement sur un morceau de papier le village, et établit des rpères et des plans qui convinrent à Hiyori.
La stratégie bien que simple, ne pouvait que marcher, sauf imprévues, et hiyoti doutait qu'il y en ait ce soir.

[Cathi] Je suis aussi d'accord pour les équipes. Mais toi Hiyori, tu ne parles pas. Est tu d'accord avec notre plan où veux tu changer des choses ?

"Oui ca me va, on se sépare en deux équipes équilibrées en mettant celui qui a le plus d'expérience avec celui qui en à le moins et ceux qui en ont moyennements ensemble. le plan est simple mais éfficace, et puis pas la peine d'élaborer de grande stratégie ni de faire montre de prudence pour rattraper des ivrognes et une vieille dame."

Hiyori prit quelques secondes pour observer le plan qu'avait déssiné Youso.

"De toute façon même à cette heure l'académie regorge encore de ninja les ivrognes n'ont donc pas pus aller bien loin, car a mon avis les chunins ne laisseront pas des soulards vagabonder longtemps dans les couloir. Et la vieille dame n'était pas très rapide, on devrait la rattraper facilement."

Hiyori fouillat dans son sac et en sortit une tablette de chocolat qu'il lançat à Cathi, celle-ci la rattrapat par réflexe.

"tenez si vous avez faim pendant vos recherches"

Hiyori fit un signe de tête à Youso pour dire qu'il était pret à partir puis il se tournat vers Miyako et Cathi.

"bonne chance alors et à tout à l'heure."

Il leur sourit de son sourire habituel puis commençat à leur tourner le dos pour se diriger vers le magasin.

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Lun 1 Sep - 21:22

[Mission D] Le petit fils (Part 4)


Cathi et Miyako partirent vers l'académie et Youso et Hiyori s'enfoncèrent dans les rues, qui devenaient de plus en plus sombre, de Konoha. Ce n'était vraiment pas le temps de faire une mission. Si s'en était une. Youso ne voulait pas s'attirer des ennuies pour rien, mais cette fois-ci, il était obligé.

Ils étaient maintenant arrivés à la moitié du trajet et le soleil se couchait. Hiyori ne parlait pas et Youso non plus. On peut dire qu'ils n'étaient pas les meilleurs amis du monde. Même s'ils se ressemblaient physiquement, la personnalité de Hiyori n'était pas dutout comme la sienne. Il était bizarre, trop mature et avait les cheveux roses. Malgré cela, il avait beaucoup de qualités, mais il n'était pas le genre d'ami que Youso voulait avoir. Youso en voulait-il d'autre ?

[Youso] On arrive à notre destination.

Il pointa du doigt le grand boulevard. Peut-être même la plus grande rue marchande de Konoha. Il y avait toute sorte de magasin. Mais à cette heure tout était fermé et il n'y avait personne. Cela faisait bizarres parce que le matin il y avait toujours beaucoup de monde. Mais la c'était le soir et la rue commençait sérieusement à être inondé de noir. C'était le genre de coucher de soleil qui fou les jetons.

Il ventait quand même assez fort et le fait qu'il soit seul avec Hiyori le fit frissonner. S'il arrivait quelque chose, ça serait lui qui devrait le défendre.

On pouvait entende de loin un enfant qui riait. Mais celui-ci était caché par une petite maison de marchand. Plus ils s'avançaient, plus il voyait l'enfant courir. C'était une fille pour être précis. Elle jouait au ballon. Youso fût surpris de voir que c'était la même petite fille qui accompagnait la vieille dame de tout à l'heure. Comment pouvait t-elle alors que son frère avait disparue. C'était très étrange. Elle le vit à son tour et fût elle aussi très surprise de les voir. Elle arriva en courant et leur demanda.

[Petite fille] Avez-vous retrouvé mon frère ?

Super ! Elle parlait !

[Youso] Euh non. On peut parler à ta grand-mère ?


La petite fille sera son nounours dans ses bras. Elle était plutôt mignonne. La fillette avait les yeux bleus et les cheveux roses. Elle portait une petite robe blanche et avait un sac-à-dos sur son dos.

[Petite fille] Ma grand-mère ? Elle est chez elle. Vous la connaissez ?

Elle rougit en voyant Hiyori qui la regardait avec son sourire habituel. Youso n'avait encore l'envie de lui arracher.

[Youso] Mais oui, elle nous a demandé tout à l'heure si on pouvait retrouver ton petit frère.

[Petite fille] Mais se n'était pas ma grand-mère ! C'était une dame que je ne connaissais pas... Je lui ai demandé de retrouver mon petit frère, mais elle a fait appel à vous. Vous voulez jouer chez moi les amis ?


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:20, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Mar 2 Sep - 21:12

[Petite fille] Mais se n'était pas ma grand-mère ! C'était une dame que je ne connaissais pas... Je lui ai demandé de retrouver mon petit frère, mais elle a fait appel à vous. Vous voulez jouer chez moi les amis ?

* Ok en gros la vieille voulait pas se fouler et elle nous a laissée l'affaire, enfin c'est nôtre rôle aussi, on ne peut pas l'en blâmer.*

Hiyori qui souriait toujours à l'enfant s'approchat un peu d'elle et s'accroupit pour lui parler tout en sortant le morceau de papier que la vieille dame leur avait donnée.

"Non je suis désolé on ne peut pas venir jouer avec toi pour le moment, mais plus tard ce serait avec plaisir."

La petite parut déçue et fît la moue, puis son visage redevint normale lorsqu'elle dit:

[petite fille]"C'est parceque vous devez retrouver mon frère, c'est pour ça?"

"Oui, entre autre choses. Est ce que tu connait ce morceau de papier."

Hiyori lui tendit le petit parchemin. la petite fille le regardat, puis sourit aux deux ninjas en disant:

[petite fille]"Oui je le reconnais, c'est celui que papa et maman m'ont donnés ce midi, quand je suis partit chercher de l'aide. Ils ne pouvaient pas quitter l'atelier, donc ils m'ont envoyé. Parceque papa m'a dit qu'on ne pouvait pas se permettre de fermer l'atelier une journée entière, parceque après on aurait plus assez d'argent."

Hiyori sourit à la petite fille puis se tournat vers Youso et lui glissat discretement:

"Il vaudrait mieux qu'on aille voir les parents avant de se lancer au hazard dans les rues, ne serait-ce que pour avoir une photo et savoir où il s'est égarés, on s'occuperat de la vieille plus tard si on la recroise. Parceque à cette heure-ci si il est encore seul dans les rues, c'est risqué...."

Hiyori se tournat vers la petite fille puis lui demandat:

"Tu peux nous conduire jusqu'à ton papa et ta maman s'il te plait?"

La petite fille hochat vigoureusement la tête puis courut à l'intérieur du magasin, qui était encore ouvert à cette heure tardive. Hiyori et Youso la suivirent, et entrèrent dans un petit magasin de poterie, les parents travaillaient tous les deux, et à voir leurs vêtement Hiyori comprenait pourquoi ils n'avaient pas pus se permettre de quitter l'atelier une journnée. Ils étaient pauvre et fermer ne serait-ce que quelques heures pouvait leur faire manquer des ventes, ce qui leur aurait coûté chère.

[petite fille]" Papa, maman ! Les ninjas sont revenus, ils vont nous aider."

Les deux adultes arrêtèrent leurs activités puis observèrent les deux shinobi, une expression inquiète sur le visage du père, et les traces de larmes sur les joues de la mère montraient que les deux parents étaient très inquiets pour leur fils. La mère avançat avec une expression de supplication sur le visage.

[mère] "C'est vraie vous allez nous aider?"

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Dim 14 Sep - 2:39

[Mission D] Le petit fils (Part 5)


Ils entrèrent dans le magasin de poterie. Youso se demandait pourquoi ils restaient ouverts à cette heure, puisqu'il n'y avait personne à l'extérieur. N'empêche qu'ils avaient l'air pauvre comparé à leur fille.

[Mère] C'est vrai ? Vous allez nous aider ?

Youso sourit à la mère.

[Youso] Bien sûr que c'est vrai ! C'est étonnant hein ?

Le père s'avança vers les deux petits Shinobi.

[Père] Je suis Bunta et voici ma femme Akiyo. Nous vous sommes très reconnaissants. J'espère que ma fille Eimi ne vous a pas trop ennuyé. Et ne vous inquiéter pas. Nous allons vous payer. 25 ryos chacun... Ça vous va ?
On pouvait voir la pauvreté, mais Youso avait besoin d'argent pour aller habiter ailleurs que chez sa tante. De toute façon, 50 ryos n'était pas beaucoup pour retrouver un gamin et 25 ryos était le prix à payer à chaque ninja l'ors des missions de rang D. C'était donc parfait.

Mais Cathi et Miyako ? Aurait-ils eux aussi leur part ?

[Bunta] Nous allons bientôt fermer, mais malheureusement, ont ne peut pas pour le moment. Alors, je vous confis ma fille pour qu'elle vous aide à identifier Hotaru.

Il déposa ses outils et regarda les deux ninja. Il attendait qu'ils partent.

[Youso] Euh, d'accord. Mais où chercher. Où l'avez-vous perdu ? Nous avons besoin de détails si vous voulez qu'ont retrouve votre fils.

Décidément, ce père ne s'en faisait pas trop, comparer à la mère, pour son fils. Le travail avait l'air d'être plus important et plus utiles. La mère chuchota dans l'oreille de son marie et prit la main des deux Shinobi et alla s'asseoir dans la cuisine. Ils n'avaient plus le temps. Le soleil était presque totalement descendu dans le ciel. On ne voyait que quelque rayon de soleil et discuter de la température n'était pas important.

[Akiyo] Nous l'avons perdu ce matin. Dans le marché, non loin de l'académie. C'était l'heure de manger, mais Eimi n'a pas réussi à le retrouver l'ors d'une partie de cache-cache. Mais s'il vous plaît, n'embêtez plus mon marie. Il n'a plus toute sa tête depuis... enfin depuis un moment.

La petite fille était sur le bout des pieds et regardait la discution. Elle était vraiment mignonne.

[Eimi] Maman ! Je pourrais donner une photo à mes nouveaux amis pour qu'il le reconnaisse.

[Akiyo] Mais non chérie. Tu iras avec eux pour être sûr qu'ils ne se trompent pas de petit garçon. Es-tu d'accord ? Moi et papa allons travailler encore une heure ou deux. Tu t'amuseras ! Se sera comme une partie de cache-cache. Mais ce coup si, c'est toi qui compte.

La petite fille hocha la tête.

[Akiyo] Bon, je vous laisse partir. Si vous avez besoin de quoi que ce soit. Dites-moi le tout de suite. Ha ! Et j'oubliais... Merci encore.

Elle entra dans l'atelier. Laissant les deux Shinobis dans la cuisine avec la petite fille.

[Eimi] Allons-y les amis !

Elle prit les mains des Shinobi et sortit par la porte de derrière.

Suite


[Je fini sans toi Hiyori, ça fait un mois que tu ne t'ai pas connecter et ce, sans prévenir.
PS: Je n'ai pas terminé !]


La petite fille tenait les mains des deux jeunes garçons qui l’accompagnaient. Hiyori la laissa tomber rapidement et chuchota dans l’oreille de Youso qu’il devait partir. En fait, il faisait nuit et sa mère lui avait demandé de rentrer à cette heure. Quel lâche celui-là. S’arrêtait en plein milieu d’une mission, il faut vraiment être un mauvais ninja. C’est ce que Youso pensait. Peut-être avait-il peur du noir ?

*Petit gars à sa maman*

Il s’arrêta et regarda Hiyori courir vers sa maison. Non seulement, il avait l’air d’avoir peur du noir, mais aussi de cette petite fille. Youso le trouva beaucoup trop lâche et décida de le laisser aller. Quelque chose tira sur sa manche.

[Eimi] J’ai peur… Il fait noir, et hier j’ai vu un monstre dehors. Dans la cours.

[Youso] Mais non, ne t’inquiète pas, c’était seulement Kenji que tu as vu.

Eimi se tourna vers Youso et lui demanda :

[Eimi] Mais c’est qui lui.

Décidément, Youso n’avait pas le tour avec les enfants. Il ne savait pas les rassurer, et il n’arrivait pas à leur faire comprendre ce qu’il voulait leur faire comprendre. Les enfants ne voyaient pas la différence entre une blague et la réalité. Ce qui énervait amplement le jeune Shinobi.

Youso tira la main d’Eimi vers l’avant sans répondre à la question qu’elle venait de poser. Il fallait avancer. Il faisait noir, il faisait froid, la place était vide et la lune n’était pas présente. Ceci aurait était parfois pour le décor d’un film d’horreur. Un vieux film d’horreur plein de suspense. Youso entendait presque la musique qui annonçait l’arriver du tueur. Ce qui lui donna la chair de poule. Et oui, même à douze ans, on pouvait imaginer des scènes et pouvait se méfier de toute les cachettes où quelqu’un de menaçant pouvait se cacher. De plus, il avait sous sa responsabilité, une fillette d’environ 8 ans.

En marchant dans les ténèbres, sans lampe-de-poche, sans torche et sans lampe à l’huile, la tension montait. Youso décida donc de parler pour détendre l’atmosphère et chasser sa ridicule peur qui le hantait.

[Youso] Quel âge as-tu Eimi.

La petite fille se tourna vers l’apprenti Shinobi et lui répondit :

[Eimi] J’ai 8 ans, et toi, quel âge as-tu ? C’est quoi ton nom ?

On pouvait lire dans son ton de voix qu’elle aussi avait peur. Mais elle ne voulait pas le démontrer.

*Mais pourquoi avoir peur ? Je suis capable de me défendre.*

Effectivement, Youso pouvait très bien se défendre contre un homme barbu, vieux et lent sans technique ninja. C’était complètement ridicule. Par chance, Kenji n’était pas là pour voir la tronche que Youso faisait dans le noir. Et même si il aurait été là, il n’aurait rien vu à cause des ténèbres qui les entouraient.

Youso mit un pas en avant, suivit des petits pieds d’Eimi. Elle marchait tellement doucement, qu’on n’attendait rien, malgré les feuilles mortes, lorsqu’elle marchait. Youso continua la discussion.

[Youso] J’ai douze ans, et je m’appel Youso… Youso Shi.

Les deux enfants tournèrent dans une autre rue. Là, les lumières étaient plus nombreuses, ce qui détendit Youso.

*Pourquoi lorsqu’il fait noir, les gens ont plus peur que lorsqu’il y a de la lumière ?*

Youso s’était souvent posé cette question. Il l’avait même demandé à son frère lorsqu’il était jeune. Il ne savait pas pourquoi cette question lui remontait à l’esprit puisqu’il savait déjà la réponse.

Il lui avait répondu :

[Frère] Tout simplement parce que tu te sens impuissant. Tu ne peux rien percevoir autour de toi et tu t’imagine des ombres et toutes sortes de frayeurs. Se sont souvent les enfants qui on cette peur parce que c’est eu qui on le moins d’expérience et ne savent pas comparer le réel de l’irréel. Même si dans ce monde, ce qu’on imagine est réel. Les adultes aussi peuvent souffrir de ces frayeurs. Ceci est dû à une mauvaise expérience qui est lien à la noirceur. Je dirais que c’est psychologique. Combien de fois à tu penser que quelqu’un se cachait derrière un objet et qu’au fond, il n’y avait rien ? De toute façon, tu n’as rien d’intéressant, je ne vois pas pourquoi il t’attendrait pour te tuer. Puisque tu ne sers à rien.

Youso serrait ses poings. C’était la première fois depuis des semaines qu’il pensait à son frère et cela fît naître une flamme qui avait été longuement éteinte. Youso ne pensait plus à son frère et à sa famille. De toute façon, tout ce qu’il lui restait comme famille c’était sa tante. Même dans ce cas ci, Youso ne lui parlait pas.

[Eimi] Est-ce que ça va bien ?

Youso se tourna vers la fillette qui le regardait d’en haut. Elle était vraiment petite pour une fille de huit ans.

[Youso] Bien sûr que ça va, est-ce qu’on arrive bientôt à l’endroit que ta mère nous a demander d’aller voir ?

Il lui sourit. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas eu autant de respect envers une personne. Peut-être que le fait qu’elle soit jeune et ignorante le détendait.

Il lui sourit. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas eu autant de respect envers une personne. Peut-être que le fait qu’elle soit jeune et ignorante le détendait. Elle resta muette quelque instant et regarda de tout les sens pour se retrouver.

[Eimi] Je ne sais pas ! Par contre, je sais que c’est devant l’académie.

Ça faisait environ sept minutes qu’ils marchaient dans la pénombre et Youso commençait à être sérieusement fatiguer. On dit que venir est plus long que revenir, mais ce coup si, c’était le contraire. Le jeune Shinobi marcha quelque seconde avant de s’asseoir sur un banc publique. La petite fille le regarda et lui demanda :

[Eimi] Pourquoi on s’arrête ?

Youso prit son sac et l’ouvris tout en parlant.

[Youso] Écoute Eimi, je sais que ton frère est perdu, mais je ne vois pas comment on va faire pour le retrouver dans cette noirceur. On ne voit pas à deux mètres. De plus, j’ai le ventre vide.

Il sortit la barre de chocolat que Hyori lui avait gentiment donné. Il ouvrit l’emballage et en donna la moitié à Eimi qui accepta joyeusement. Elle ne devait pas comprendre la graviter de la situation. Son frère était perdu en pleine nuit et elle avait l’air joyeuse.

Youso sorti la carte qu’il avait fait un peu plus tôt pour voir où était situer l’académie

Spoiler:
 

Eimi s’approcha lentement lorsque Youso sorti la carte de son sac. Elle lui demanda :

[Eimi] Qu’est-ce que c’est ?

Youso se tourna, le chocolat dans la bouche et lui répondit :

[Youso] C’est une carte…

Eimi continuait de le fixait. Elle attendait des explications. Youso déplia la carte et lui expliqua.

[Youso] Nous sommes ici, le point vert. L’étoile rouge, c’est ta maison. Nous avons parcouru la grande rue des magasins et nous avons tourné là où il y a la flèche. Nous avons continué quelque centaine de mètres et nous somme atterrie ici.

Eimi n’avait rien comprit de ce que Youso venait de dire.

[Youso] Nous devons donc continuer tout droit….

Eimi continua de le fixer, comme si il venait de parler chinois.

[Youso] D’accord… Continuons.

Il rangea la carte dans son sac et sortit une petite lampe. Pour l’allumer, il fallait la plier et une immense lumière rouge chassait les ténèbres. Cela lui avait été offert par Miyako. Youso n’aurait jamais cru que ça pourrait lui servir.

Il se leva, et alluma la lampe pour continuer à marcher, Eimi derrière lui. Ils ne pouvaient pas connaître l’heure à cause de la lune qui n’était pas présente. Pour la connaître, il aurait fallu s’arrêter dans un auberges et Youso n’avait aucune envie de le faire. Il devait se dépêcher si il voulait dormir.

[Youso] Tu veux devenir ninja plus tard ?

La petite fille resta muette encore une fois. Youso comprit qu’elle avait toujours besoin de penser un long moment avant de répondre. Elle changea de regard et arrêta de fixer le ciel. Elle baissa les yeux et répondit :

[Eimi] Peut-être… Papa dit que ça nous aiderait à gagner des sous. Il m’a dit que si je devenais étudiante à l’académie, nous allons pouvoir nous acheter beaucoup de jouets ! Toi Youso, as-tu beaucoup de jouet chez toi. Tu es un ninja non ?

Youso savait très bien que l’argent que gagnerait Eimi en tant qu’étudiante, ne servirais pas à acheter des jouets. Mais bien à aider la famille à survivre.

[Youso] Oui… J’ai beaucoup de jouet…

Eimi sourit. Elle avait l’air heureuse d’entendre ça. Elle tendit la main vers la lampe pour que Youso lui donne. Le Shinobi lui donna et Emi s’amusa un long moment avec celle-ci.

La jeune fille, après 10 minutes, était vraiment exténuer. Elle baillait à chaque seconde et s’étirait à chaque minute. Youso comprit tout de suite qu’il fallait faire. De toute façon, l’académie était droit devant. C’était assez bizarre de voir l’académie aussi sombre. On pouvait entendre le crie d’une corneille qui s’était réveiller à cause des feuilles mortes qui craquaient sous leur pied.

[Eimi] C’est là…

Elle pointa un marché totalement vide qui était effectivement devant l’académie.

[Youso] D’accord. Mais je dois d’abord aller voir mes amis. Ils sont dans la forêt. Tu viens avec moi ?

[Eimi] Bien sûr… Il fait si froid et si noir.

Youso la comprit. Lui aussi ne voulait pas traverser la forêt seul. C’était assez compréhensible. Il s’avança et ouvrit la grille qui séparait l’académie de la forêt. Sous le grincement de celle-ci, ils entrèrent dans la pénombre. Tout ceci lui donnait la chaire de poule, mais il se calma lorsqu’il entendit Cathi se plaindre.

[Cathi] Je te l’avais dit Miyako ! Mais tu ne m’a pas écouter…


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:21, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Dim 2 Nov - 6:33

[Mission D] Le petit fils (Part 6)


2 heures plus tôt


[Hiyori] Bonne chance alors et à tout à l'heure.

Hiyori et Youso commencèrent à courir pour disparaître derrière les maisons des villageois qui s’apprêtaient à fermer leur commerce. Miyako et Cathi restèrent un long moment dos à l’autre et en ne prononçant aucun mot.

[Cathi] Pour être honnête, je n’étais pas vraiment d’accord avec les équipes.

Miyako se tourna rapidement vers Cathi qui restait là, à attendre une réaction de sa part.

[Miyako] Pff… Il a fallut que tu gâche ce silence. Pour une fois qu’on n’entend pas ta voix. Quand tu parles, ça me fait mal aux oreilles.

Cathi se retourna elle aussi, mais du mauvais coter. Elle avait décidé de partir sans le prévenir vers l’académie. Là où les trois hommes avaient pénétrer. Miyako n’était vraiment pas son genre.

1- Il était laid.
2- Il était beaucoup trop… IMATURE
3- Il était laid.
4- Il n’aimait pas Cathi, donc, il n’avait pas de goût
5- Il était laid.
6- Il était beaucoup trop froussard.
7- Il était laid.
8- Il n’arrêtait pas d’insulter Cathi

Comme dit le dicton « On écœure ceux qu’on aime » Mais y’a quand même une limite à tout. Tout ça pour dire que MC ne faisait pas une bonne équipe. Et jamais, ces ceux-là s’entendraient. Ils avaient toujours un point de vue différent, et ce, dans tout les sujets. Ils n’avaient aucun point commun.

[Miyako] Ça serait gentil si tu m’attendais. Je sais qu’on aurait plus de chance de réussir cette petite mission si tu n’étais pas là, mais se n’était pas toi qui insistait sur le travaille d’équipe ?

Il couru vers Cathi qui marchait d’un pas furieux. Lorsqu’il s’arrêta à coter d’elle, elle répondit :

[Cathi] Oui… Le travail d’équipe c’est ce qu’il y a de mieux. Mais pas avec n’importe qui. Et pour ton information le « n’importe qui » c’est toi. Donc ferme-la. J’en ai assez de t’entendre. Tu es pire que moi ! Tu parle trop. Boucle-la. Ça suffit maintenant.

Elle poussa violemment la porte de l’académie, ce qui eu pour effet de faire sursauter la secrétaire. Eux qui voulaient être subtile. C’était foutu.

[Gardien] Vous voulez ? Je suis désoler mais on ferme bientôt. Aucun cours ne se donne à cette heure-ci. Retourner chez vous, et dormez bien… Une bonne journée de travaille vous attend demain.

La secrétaire avait l’air épuisée.

Miyako s’avança vers elle.

[Miyako] Dure journées m’dame ? Désoler du dérangement, mais Cathi ne fait pas attention quand elle ouvre les portes. Elle n’a pas encore apprit la politesse.

[Cathi] C’est de moi que tu parle ! Hum hum… Je rêve…

[Miyako] Enfin… Auriez-vous vue trois hommes bizarres entrer ici ?

La secrétaire s’était tout-à-coup réveillé. Elle leva ses lunettes et ouvrit quelque dossier.

[Gardien] Je ne sais pas, je viens de commencer mon travail. En fait, je ne suis pas une femme, mais un homme. Je suis le gardien de nuit… Attendez voir, d’habitude, la secrétaire note toute les visites qu’elle a eues et les envoie à l’hokage à chaque fin de journée. Mais puisque qu’on n’a pas d’hokage, elle les envoie au ministère de « je me souviens plus » les jeudis et lundi.

Miyako devint rouge comme une tomate. Personne n’aurait pensé que cette «Chose » aurait pût être un homme. C’était assez difficile à croire.

Cathi était vraiment impatiente. Elle attendait furieusement sur le bord de la porte, faisant signe à Miyako de se dépêcher.

[Gardien] Ha… Je crois que c’est ça… Ha non… Ça alors je me suis trompé… Désoler.

Il recommença à fouille dans le petit bureau. Cela faisait environ cinq précieuses minutes qu’ils attendaient et Cathi était vraiment à bout. Elle dit, du plus calme qu’elle le pût.

[Cathi] Madame… Euh… Monsieur. Enfin, peut-importe… Nous sommes très pressés si vous voyez ce que je veux dire. Nous n’avons pas le temps de perdre notre temps ici. Vous n’avez rien vu entrer depuis ces dernières minutes ? Vous en êtes sûr ? Rien n’est entré dans votre bâtiment ? Parfait… Nous n’allons quand même pas faire un plat pour ça !

Elle prit Miyako par la main et sortit du bâtiment. Avant de fermer la porte elle dit :

[Cathi] Je vous remercie, au revoir !

Et elle ferme la porte aussi vite qu’elle fût ouverte. Ces trois gars là n’avaient rien de vraiment important. Ce qui comptait, c’était de retrouver ce sal gamin et en finir une bonne fois pour toute avec cette mission qui ne finissait pas. Elle soupira et s’assis sur les escaliers qui menait à la porte d’où ils venaient.

Miyako s’approcha d’elle et s’assis lui aussi en faisant attention de ne faire aucun mouvement brusque. Lui donner la rage dans un moment pareil ne ferait qu’empirer les choses.

[Cathi] Non seulement, j’avais prévue une soirée sympathique et calme. On se serait entraîner à maîtriser la Tornade de Konoha entre ami, mais cette foutu dame est venu tout gâcher…

On pouvait maintenant voir le soleil. Il était à son plus bas, et il allait disparaître d’un moment à l’autre.

[Cathi] Je n’aurais jamais dû accepter cette mission. Je suis fatiguer, j’ai faim et j’Ai une envie ultra pressante. De plus, ma mère est partit avec son frère dans la forêt. « Une semaine de pêche » selon elle. Mais bien entendu, je n’irais jamais pêcher. C’est beaucoup trop dégoutant… Les vers qu’il faut accrocher à l’hameçon et l’odeur du poisson me donne le goût de vomir. Le problème n’est pas là, c’est que je me suis aperçu tout à l’heure que j’avais perdu ma clé de maison. Comment vais-je faire pour dormir maintenant ?

On pouvait apercevoir dans ses yeux qu’elle avait envie de pleurer.

*Ha les filles…*

Pensa Miyako.

[Miyako] Nous n’avons qu’à dormir dans le bois. Mais oui ! J’avais prévue de le faire seul. Donc je n’ai emmené qu’une tente. Elle est assez petite, mais on peut entrer au moins quatre à l’intérieur. Par contre, je n’ai qu’un sac de couchage. Mais on pourra s’arranger avec les couvertures que j’ai emmenées.

Cathi regarda Miyako, incertaine. Voulait-elle vraiment coucher avec ce garçon dans le même petit espace restreint ? Elle n’avait pas vraiment le choix. C’était sois ça, ou essayer de retrouver sa clé en parfaite noirceur. De plus, cette foutu clé pouvait être partout dans Konoha ! La meilleure chose à faire c’était d’accepter. Elle allait lui répondre, mais il ajouta :

[Miyako] Ne t’inquiète pas, ce n’est que pour se soir. Après cette nuit, je pourrais peut-être de confier mon équipement pour le reste de la semaine. M’enfin… Jusqu’à ce que ta mère arrive.

Cathi réfléchit quelque instant. Youso et Hiyori allait surement les accompagner. Ils seraient donc quatre dans la tente et l’idée de se coller sur Hiyori lui plaisait bien. Elle n’avait pas d’autre choix que d’accepter.

[Cathi] D’accord ! Mais n’en fait pas une habitude.

Elle se leva et s’arrêta brusquement. Cette petite discussion n’avait pas été très longue, mais le soleil avait eu le temps de se coucher totalement. La jeune Shinobi se tourna vers Miyako qui la regardait en souriant.

[Cathi] Bah quoi ? Va à l’avant si tu te pense si courageux.

Miyako se leva et prit les devant. Son sac bien placé sur son dos, il ouvrit la grille qui séparait la forêt de l’académie. Et sous le grincement de celle-ci, ils entrèrent. Les rue étaient déserte et les lumières était fermer à cette heure. Il devait être environ 21h30 puisque le soleil venait de se coucher en cette soirée d’été. L’air était frais, il faisait noir et la lune n’était pas présente. Malgré cela, Cathi et Miyako allait dormir à la belle étoile (Dans un tente). C’était comme faire du camping. Une première fois pour la jeune Cathi. Elle était si superficielle et l’idée de dormir dehors l’effrayait au plus au point. Il y a plein d’araignée à l’extérieur.

[Cathi] On ne risque rien ?

Dit Cathi en recevant une branche que Miyako lui avait poussée dessus sans faire exprès.

[Miyako] On y survie, tu verras.

Cathi le suivait en petit pas de sourie. Elle le suivait comme un chien suit son maitre. Maintenant, elle ne comptait que sur lui pour la protéger des pandas.

Miyako leva son pied pour traverser un arbre mord ou tout simplement brûler par la foudre et mis son pied dans la clairière. Ils étaient maintenant dans leur air d’entrainement habituel. Et comme à l’habitude, des dizaines de nouveaux épouvantails les attendaient. Cathi les avaient réparé en attendant les quatre garçons qui étaient sensé la rejoindre.

[Miyako] Tiens tien… Tu nous as bien préparé ça Cathi.

Cathi, qui essayait de se cacher le mieux qu’elle le pouvait derrière Miyako répondit d’un rire nerveux.

[Cathi] Héhé… Je sais…

Miyako s’assit sur l’herbe verte qui était, en cette noirceur totale, d’un vert très foncé. Il ouvrit son sac et sortit sa petite tante plier. C’était fou tout ce que les marchands réussissaient à faire. De plus, ça ne coûtait pas très cher ces petites tentes là.

[Cathi] On va dormir dans ça !? Franchement Miyako, pense tu vraiment qu’on entre quatre dans cette tente ? Un souri ne rentrerait même pas.

Miyako soupira et regarda la jeune fille qui s’était, elle aussi, assit sur l’herbe.

[Miyako] Mais elle est plié imbécile ! Quand tu la déplies, tu verras qu’on peut entre plus ou moins facilement. Va chercher les piquets pour faire tenir la tente. Ils sont dans mon sac.

Cathi frissonna et s’étira pour atteindre le sac de Miyako. Elle fouilla dans celui-ci en touchant à plusieurs choses. Comme par exemple, le chocolat que Hiyori leur avait offert. Elle ouvrit une autre poche, et sortit enfin le piquet. Pendant ce temps, Miyako dépliait la tente calmement et l’étendit sur le sol.

[Miyako] maintenant, met les bâtons qui sont là et met le dans se trou. Fait de même avec les autres et met les dans les trois trous qui reste dans les coins. Ceci fera tenir la tente en l’air. Et pour garder les bâtons en place, plante les piquets dans la terre. Tu comprends ? Je vais chercher du bois pour faire un feu…

Cathi s’avança, les piquets à la main et lui répondit :

[Cathi] Tu es sûr ? Il ne faut pas mettre les piquets avant ?

Miyako soupira.

[Miyako] Je crois que je suis mieux placer pour le savoir. Fait ce que je te dis.

Cathi fît ce que Miyako lui dit, et celui-ci entra dans la pénombre pour trouver du bois. Lorsqu’elle entendit quelque brancha casser. Elle se tourna à toute vitesse. Un jeune garçon âgé d’environ huit ans avait les yeux complètement rouges. On aurait pût parier qu’il avait pleuré plusieurs heures. Peut-être que s’était le jeune garçon qu’ils cherchaient depuis très longtemps.

[Cathi] Salut… Euh, tu t’es perdu ?


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:21, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Sam 3 Jan - 7:35

[Enfin terminé cette foutu mission. Je relis et je me trouve vraiment nul sur ce RP xD ! En tout cas, finir un mission seul quand on l'a commencé à deux c'est pas cool, donc l'inspiration venait pas rapidement.]

[Mission D] Le petit fils (Part 7)


[Cathi] Je te l’avais dit Miyako ! Mais tu ne m’as pas écouté… Les piquets se place avant la tente.

[Miyako] Mais non Cathi… Mais non, c’est que tu simplement parce que tu ne sais pas monter un tente ! Les piquets se placent après si tu les mets avant, la tante ne tiendra pas. Mais là, tu as complètement bousillé la toile !

Miyako faisait de grand geste dans les airs. Cathi, elle, boudait dans son coin. Il y avait à coter d’elle un jeune garçon. Eimi, le sourire au visage s’avança vers lui en criant :

[Eimi] Yaou ! Nous t’avons enfin retrouvé ! Papa t’as cherché partout tu sais ?

La jeune femme sourit à l’approche de Youso.

[Cathi] C’est moi qui ai trouvé le garçon en premier…

Mission de rang D Terminé par : Youso Shi, Hiyori, Miyako et Cathimaru Hiroki
Nous avons retrouvé un jeune garçon perdu dans les bois. Il a été ramené sans blessure à sa maison où ses parents l’attendaient.


Dernière édition par Youso Shi le Dim 12 Avr - 5:22, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   Ven 30 Jan - 18:01



Youso : +38 XP
+25 £
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [mission D] Le petit fils!   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Green, le petit-fils de Chen.
» Green Chen, petit-fils de la honte.
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ?
» Mission d'assassina = petit problème technique dans l'organisation [PV Lisbeth]
» Une leçon X avec grand-père (Victor) (Attention sujet Hot)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Autres Lieux-