Partagez | 
 

 Prise en main de sa destinée!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Prise en main de sa destinée!   Ven 15 Avr - 7:16

INTRO

Alors qu’il se dirigeait vers l’académie, Uematsu s’arrêta un moment au milieu de la rue, le soleil se levait doucement, peu à peu, les commerces ouvraient, le village tout entier se réveillait paisiblement. Bientôt les rires des enfants en route eux aussi pour l’académie se faisait entendre. Uematsu contemplait la falaise qui surplombait le village tout entier, il y avait quatre visages qui y étaient gravés. Qu’est-ce qui s’était passé durant la nuit, le village venait d’être victime d’un acte de vandalisme, le farceur avait dû bien planifier son coup pour réaliser une telle œuvre, il ne devait surement pas avoir agi seul, ils devaient être plusieurs pour réaliser un tel méfait en une seule nuit.

[ ?]Uematsu!!

C’était Ayumi, elle arrivait en courant, il se retourna, attendant que la jeune fille soit à son niveau, elle souriait, encore. A bien y réfléchir, il ne pouvait en être autrement, depuis qu’ils se connaissaient tous les deux, il l’avait toujours connue souriante et pleine de fraicheur. Elle était à elle seule un véritable rayon de soleil.

[Ayumi]Bonjour Uematsu! Comment vas-tu aujourd’hui?

Sa voix résonnait comme une douce mélodie, plus précisément le son d’une flûte, calme, reposant, envoutant, voir enivrant. Il sourit et répondit :

[Uematsu]Ca va bien! Je te remercie!

Uematsu n’aimait pas beaucoup les long discours, il faisait partit de ceux qui pensait : pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple. Quoique, bien souvent c’était plutôt l’inverse dans son cas.

[Ayumi]Qu’est-ce que tu regardais comme çà ?

Uematsu se tourna à nouveau vers la falaise et lui montra les portraits gravés. Jusqu’à maintenant il n’y avait jamais fait attention, et ce n’était pas faute d’y être passé plusieurs fois, non, c’était surement dû au fait qu’auparavant il ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, il avançait les yeux au sol, prenant soin de regarder là où il marchait. Ce matin-là il fit tout à l’envers, il avait déjà marché sur la queue d’un chat et pourtant il continuait à avancer en regardant le ciel, il avait la tête dans les nuages pour ainsi dire.

[Ayumi]Oui et bien quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Il s’interrogea, ne voyait-elle pas ce qu’il lui montrait, çà lui paraissait pourtant évident.

[Uematsu]Ben là! Sur la falaise ! Tu es aveugle ? Tu ne trouves pas çà bizarre ? Il insistait longuement, la jeune fille ne comprenait absolument pas ce qu’il cherchait à lui montrer de si extraordinaire. Les visages, il y a quelqu’un qui a tailler des visages dans la falaise cette nuit !

Ayumi se questionna longuement, le faisait-il exprès ? À voir sa tête il avait tout à fait l’air sérieux, où alors Uematsu était un excellent comédien, pour en avoir le cœur net elle devait rentrer dans son jeu :

[Ayumi]Ohhh! Ah oui !! Je viens d’y faire attention, tu as c’est vraiment bizarre !

[Uematsu]On devrait aller prévenir les autorités du village ! Viens !

Elle n’en croyait pas ses yeux il était vraiment sérieux. Le jeune garçon commença à marcher, décidé à se rendre au poste de police.

[Ayumi]Attends! Tu es vraiment sérieux ? Mais Uematsu, ces portraits ont toujours été là ! Ce sont les portraits des différents Hokage de Konoha !

Uematsu virevolta:

[Uematsu]Ho…quoi? Qui sont-ils ?

Ayumi s’en amusa, mais en tant que bonne élève et bonne amie elle prit le temps de lui expliquer bien que cela paraissait louche qu’il n’en sache rien.

[Ayumi]Ho-ka-ge ! On raconte que de par le monde il y aurait cinq grand Kage ! Mais il en resterait que quatre. Chacun est responsable de son village, il prend toutes les décisions, politique, militaire…Le Hokage est le dirigeant de Konoha, à Kiri il y a le Mizukage, à Kumo on dira Raikage, à Suna, bien que ce village soit interdit d’accès, c’est le Kazekage.

[Uematsu]Et le cinquième ?

[Ayumi]C’est le Tsuchikage, responsable du village d’Iwa…mais ce village a été totalement détruit, c’est pour cela qu’il n’y a plus de Tsuchikage.

D’où savait-elle tout ça ? L’adolescent était bluffé par les connaissances de son amie, elle se tourna vers la falaise et pointa le visage le plus à gauche.

[Ayumi]Là c’est Shodaime Hokage, Hishomaru Senjuu, il est le fondateur du village, le clan Senjuu était le plus puissant et le plus respecté de l’époque. Juste à côté, c’est le Nidaime Hokage, Makoto Buniko, c’est à lui que l’on doit la mise en place du Haut Conseil. Ça va ? Tu suis ?

[Uematsu]C’est quoi le Haut Conseil ?

[Ayumi]Je vais y revenir, ensuite le troisième c’est Ryushi Aburame, du clan Aburame, entre nous je n’aime pas trop les approcher ils sont manipulateurs d’insectes en tout genre. Ryushi Aburame fut notre Sandaime Hokage, il fut tué par le Mizukage Shinobu Aisu, dans un combat loyal en présence de témoins des deux camps. Le dern…

[Uematsu]Un combat loyal entre dirigeant? C’était la guerre ou quoi?

[Ayumi]Non! C’était un défi lancé par Ryushi, une histoire de règlement des cinq Kage.

[Uematsu]Je comprends…

Ayumi se racla la gorge, qu’avait-il fait pendant tout ce temps à l’académie ? Il ne savait rien. C’était la première fois qu’il entendait l’histoire des grands dirigeants du village caché de la feuille.

[Ayumi]Allez! On finit rapidement car il faut qu’on aille à l’académie, les cours vont commencer. Je disais donc, le dernier c’est Kuronishi Sanabi, le Sandaime Hokage, on raconte que c’était un ninja doué qui avait fait partit de l’ANBU, mais qu’en tant que chef de village ce fut un incompétent fini. Voilà tu sais tout.

[Uematsu]Shodaime, Nidaime, Sandaime et Yondaime…mwouai! Ça devrait aller! Et qui est le Hokage actuel?

[Ayumi]Il n’y en a pas, mon père m’a expliqué que depuis l’ère Yondaime qui fut catastrophique pour le village, le Haut Conseil aurait décidé de ne plus choisir de Hokage, pas tant que la situation ne le permettrait pas…Donc actuellement c’est le Haut Conseil qui gère le village. Allez! On y va c’est l’heure!

Il n’était jamais trop tard pour apprendre, Uematsu venait de le démontrer, il lui fallait maintenant aller à l’académie. Il suivit Ayumi qui se retourna un bref instant pour lui dire quelque chose avant de se remettre à courir vers le lieu d’étude.

[Ayumi]Qui sait? Peut-être qu’un jour c’est tout visage qui sera gravé sur cette falaise!!!



MessageSujet: Re: Prise en main de sa destinée!   Ven 15 Avr - 7:58

<=Précédent Deux rencontres surprenantes.


LE CONTROLE DU CHAKRA

Uematsu venait de passer la porte principale, il se dirigea d’abord vers le carré de pelouse sur la droite du bâtiment, il y avait deux balançoires occupées, et visiblement pas d’enseignant, il continua alors son chemin autour des murs. En arrivant derrière, il vit un petit groupe, une dizaine d’enfants âgés d’une dizaine d’années, accompagnés d’une enseignante plutôt jeune, elle portait une sorte de bonnet violet qui donnait l’impression qu’elle possédait des oreilles de chat.

[Uematsu]C’est surement elle !

Il s’avança doucement afin de ne point perturber la leçon qui se déroulait. Il écouta attentivement la prof parler :

[Uchiki]…avant de vous laisser rentrer chez vous, j’aimerai vous dire ceci. Devenir un ninja ce n’est pas seulement avoir recours à des techniques pour devenir le plus fort. Un ninja de Konoha doit savoir faire preuve d’intelligence, d’inventivité, il doit aussi bien être capable de travailler seul comme en équipe. La maîtrise du ninjutsu est très importante, mais n’oubliez pas qu’il existe aussi d’autres arts comme le taijutsu, le genjutsu, l’eisei, les sceaux ou encore le kido, tous ces arts sont reconnus…

[ ?]Mais Uchiki-sensei! C’est le ninjutsu le plus fort!

[Uchiki]Il n’y a pas un art plus fort que l’autre, tout dépend de comment vous utilisez votre savoir et vos techniques. Prenons un exemple simple : l’eau et le feu ! Vous savez tous que l’eau éteint le feu, n’est-ce pas ? Mais cela est vrai que s’il y a plus d’eau que de feu, dans le cas contraire, si il y a plus de feu que d’eau, et bien c’est l’eau qui s’évapore !

[Les enfants]Ohhhhhhh !

Uchiki se leva, l’ensemble de ses élèves en firent autant.

[Uchiki]Je vous remercie ! La leçon est finie, demain on abordera l’utilisation des kunaïs, rentrez bien !

C’était l’heure de la pause déjeuné. Les gamins partirent en courant, ils se dirigèrent tous vers la cour aux balançoires, c’est là-bas qu’ils avaient pris l’habitude d’y attendre leurs parents. Uchiki se retourna et vit Uematsu, elle s’approcha de lui.

[Uchiki]Bonjour! Tu es nouveau? Je peux t’aider?

Uematsu lui rendit son salut d’un signe furtif de la tête.

[Uematsu]Pour être honnête oui, je m’appelle Uematsu Hashigara, et je suis à la recherche d’un sensei en ninjutsu de combat!

[Uchiki]Très bien ! Et quel âge as-tu?

[Uematsu]Tout juste quinze ans madame!

Elle ne fut pas surprise, mais le « madame » la chiffonnait un peu.

[Uchiki]Quinze ans, ce qui nous fait deux ans d’écart. Très bien j’accepte !

Il fut étonné, elle acceptait, aussi facilement, pourquoi était-il persuadé que quelque chose allait se passer, enfin pour le moment il ne devait se concentrer que sur une chose, son entrainement allait commencer.

[Uematsu]Et bien…merci!

[Uchiki]Je te propose de commencer dès maintenant ! Je vais d’abord commencer par évaluer ton niveau de chakra.

Il semblait perplexe, il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire, cela se voyait sur son visage.

[Uchiki]Très bien…commençons par les bases. Il existe un flux d’énergie, appelé chakra, qui circule dans le corps des shinobis, c’est le chakra qui nous permet de réaliser des techniques, de créer des sceaux ou de rendre des armes encore plus tranchantes qu’elles ne le sont déjà. En gros plus tu possèdes de chakra plus tes techniques seront puissantes, à la seule condition que tu apprennes à le maîtriser. C’est ce que nous allons voir ensemble dès maintenant.

Décidemment, quelle matinée, entre l’histoire des Kage et des Hokage d’Ayumi en début de matinée, et l’explication portant sur le chakra, d’Uchiki, ça lui en faisait des choses à retenir.

[Uematsu]Je crois que je comprends, et comment dois-je faire?

Elle se concentra un moment, sortit un kunaï de sa poche.

[Uchiki]Regardes-bien! Tu vas comprendre!

Uchiki s’avança près d’un arbre, elle concentra son chakra sous ses pieds et se mit à marcher sur l’arbre tout en étant à l’horizontale. Uematsu hallucinait, comment faisait-elle, évidement il ne voyait pas le chakra qui était concentré sous la semelle de la jeune fille. Arrivé à la cime de l’arbre elle marqua le tronc de son kunaï, puis d’un saut en redescendit.

[Uchiki]A toi!

Uematsu s’avançait à son tour vers l’arbre, il posa un premier pied dessus, et hésita longuement avant d’y poser le deuxième…il savait que ça ne pouvait pas marcher, que ça allait à l’encontre des lois sur la pesanteur, pourtant il venait de voir le jeune professeur accomplir l’impossible devant lui, il décida de s’élancer, il prit une impulsion et posa son deuxième pied sur l’arbre, mais la chute arriva aussitôt. Il n’était tombé que de quarante centimètres, heureusement…Uchiki le regarda et comprit ce qu’il s’était passé.

[Uchiki]J’ai oublié de te dire qu’il faut que tu concentres ton chakra sous tes pieds, c’est ce qui te permettra de marcher sur l’arbre.

Un oubli, ok, mais si tu donnes un biberon à un bébé mais que tu ne mets pas de lait dedans ça change tout, c’était l’un des petits défauts d’Uchiki, rien de bien méchant juste un petit peu de maladresse dû à son jeune âge.

[Uematsu]Mwouai…,dit-il peu convaincu, je me disais bien que ça ne pouvait pas être aussi simple.

[Uchiki]Bon n’empêche que c’est l’heure de manger, alors j’y vais, travailles bien!

Elle s’en alla, le laissant seul à son entrainement, lui aussi commençait à entendre son ventre crier famine, il quitta l’arrière-cour pour aller au restaurant de ramen qui se trouvait pas trop loin de l’académie, il put y reprendre des forces. Il en ressortit une bonne heure plus tard. Il se dirigea alors vers le parc.

*-*-*-*-*

Il décida de reprendre son entrainement, il avait compris qu’il était fondamentale de savoir bien contrôler son chakra si il voulait progresser, il se plaça face à un arbre, ferma les yeux et se concentra. Il lui fallait ressentir le chakra qui parcourait son corps, il lui fallait apprendre à le contrôler. Cela faisait maintenant une heure qu’il n’avait pas ouvert les yeux, il était concentré et commençait à percevoir quelque chose, il commençait à ressentir le flux parcourant son corps. C’était un bon début, ressentir son chakra était un grand pas en avant, même si la perception restait quelque peu floue. L’effort était très intense, et la fatigue le gagna rapidement. Il devait s’arrêter.

Le soleil allait se couchait d’ici deux heures, il rentra chez lui, depuis la mort de ses faux parents, il avait trouvé refuge dans un petit appartement au dernier étage d’un immeuble, n’ayant pas les moyens de payer un loyer, il avait conclu un marché avec le propriétaire, un vieux commerçant âgé de quatre-vingt-deux ans. Il devait, tous les jours, livrer des commandes de fruits et légumes aux quatre coins du village avant la tombée de la nuit. De plus il devait travailler un jour par semaine à la boutique. C’était pour lui excellent compromis, le seul qui allait se poser était celui de la nourriture. Jusqu’à maintenant il puisait dans sa tirelire, s’interdisant toutes dépenses inutiles, le matin il mangeait une pomme, et bien souvent il achetait un repas le midi qu’il partageait afin d’en avoir le soir. Pour ses vêtements, l’épouse de son propriétaire qui n’était pas insensible à l’histoire du jeune adolescent, s’était proposée de s’occuper de son linge, ainsi il avait toujours des vêtements propres à se mettre. Mais une chose était sure, ce n’était pas une vie idéale pour un jeune garçon en plein épanouissement. A peine rentré, il lui fallait déjà repartir pour effectuer sa tâche quotidienne.
Une fois les livraisons faites, il rentrait directement chez lui, le petit logement accueillait une table et un lit miteux. Une fenêtre cassée, à peine assez large pour y passer la tête, habillait le mur d’entré. Uematsu vivait dans des conditions précaires, mais il était plus ou moins indépendant et cette vision des choses lui plaisait suffisamment pour endosser les petits malus à côté.

Le lendemain il retourna à l’académie, plus précisément là où il s’était entrainé la veille, avec Uchiki. Sa journée fut encore basée sur la perception de son chakra, sa vision devenait plus précise, il commençait à réellement le ressentir. Le jour suivant il recommença, sa perception était enfin aiguisée, et il commençait maintenant à comprendre la notion de transformation et d’utilisation. Il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il y était presque. Le quatrième jour fut particulièrement intéressant, il discernait avec précision le moindre petit flux de chakra qui le parcourait, à un point qu’il arrivait même à en modifier le sens. Il n’était plus très loin de l’objectif final. Au cinquième jour son excitation était à son apogée, il savait qu’il était sur le point de réussir depuis la veille, mais ce jour-là il n’était pas question d’entrainement pour lui, il devait travailler à la boutique du vieux marchand. Cela faisait une semaine aujourd’hui qu’il avait eu son premier cour avec Matsuda Uchiki, il se trouvait devant l’arbre sur lequel elle avait grimpé et sur lequel elle y avait laissé une marque, il se concentra, commença à modifier la direction de son flux de chakra et le fit aller sous ses pieds, il posa le gauche sur l’arbre, puis tout doucement il leva le droit, l’hésitation était dû au fait qu’il ne souhaitait pas tomber comme la première fois, il vérifiait le degrés de l’adhésion. Quand il comprit que même son pied droit en l’air il ne tombait pas, il essaya de faire un pas, c’est à ce moment précis, en chutant, qu’il comprit que le plus difficile n’était pas de concentrer son chakra à un endroit précis, mais de maintenir un flux constant pendant l’effort. Il fut tout de même interrompu par des applaudissements.


[Uchiki]Bien! Vu comment c’était partit je ne m’attendais pas à ce que tu comprennes aussi rapidement, bon certes tu n’es pas non plus un génie de la maîtrise du chakra, mais tu dois te situer dans la bonne moyenne !

Il acquiesça, et souri, après tout il ne cherchait pas à être le meilleur, mais juste à atteindre un certain objectif.

[Uematsu]Merci Uchiki-sensei…

Une grande timidité se fit sentir de la part des deux protagonistes, Uematsu c’était parce que c’était la première fois qu’il appelait sensei, et Uchiki parce qu’elle n’avait pas encore pris l’habitude que quelqu’un presque aussi âgé qu’elle l’appelle ainsi. Il reprit aussitôt son exercice et à force de persévérance il finit par y arriver. Uchiki le félicita une nouvelle fois.

[Uchiki]Bien joué ! Nous y voilà, maintenant que tu as réussi je sais avec exactitude où tu en es dans ta maîtrise du chakra. Nous allons pouvoir passer à la suite de ton entrainement. Chaque shinobi possède une affinité avec l’un des cinq éléments primaire. La majorité des ninjas de Konoha sont affiliés au feu appelé plus communément katon. Ensuite il y a le vent ou futon, la terre c’est le doton, la foudre c’est le raiton et l’eau c’est le suiton. Est-ce que tu sais avec quel élément tu as une affinité ?

Uematsu n’en savait rien, plusieurs évènements lui auraient fait dire le suiton, notamment le jour où la surface de l’eau lui avait montré certaines images, mais cela ne valait peut-être rien dire

[Uematsu]Euh non ! Je ne sais pas !

Uchiki réfléchissait à un moyen de savoir…

[Uchiki]L’élément fait partie intégrante de ton chakra, concentres-toi et essaie de sentir le mouvement qu’il utilise pour se déplacer.

Il ferma les yeux, prit une grande inspiration et se concentra sur son flux corporel, jusqu’à il avait perçu les sens de déplacement de son chakra, mais pas le mouvement que celui-ci exerçait. Au bout de quelques heures il put dire avec certitude.

[Uematsu]Il ondule…mon chakra se déplace en ondulant !

[Uchiki] Un adepte du suiton ! Intéressant, mais hélas je ne crois pas pouvoir t’apprendre grand sur les techniques de ton élément, car je n’en maîtrise aucune. Tu devrais allé voir la directrice Reiko, elle pourra surement mieux te renseigner que moi sur le suiton.

[Uematsu]Très bien j’irai, et encore merci !

[Uchiki]Mais de rien ! c’est mon travail !

Uchiki s’en alla, Uematsu allait suivre son conseil, il irait voir Reiko, il devait parler sérieusement avec quelqu’un, quelqu’un qui puisse le conseiller, en quelque sorte l’appuyer, Uchiki lui semblait trop jeune pour cela.

Fin de RP

MessageSujet: Re: Prise en main de sa destinée!   Ven 15 Avr - 12:05

    Uematsu ( Niveau 2 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +20 XP

    : Il est rare de voir une première session aussi longue sur le forum, alors je te félicite. L'intérêt du topic était peut-être moindre ( très explicatif dans son approche ) et il manquait de justesse. Des Kage il n'y en a beaucoup plus que 5. Il y a l'Hoshikage, l'Otokage, le Kusakage, le Sawakage et bien d'autres encore ^^ cette histoire de plus tu as du chakra plus tes techniques seront puissantes, est un peu fausse aussi ( les TAI seront les premiers à te faire comprendre le contraire ). Bref, ton écriture est juste dans l'ensemble, mais attention à ne pas faire dans la formalité. On avait parfois l'impression de lire une encyclopédie pas tout à fait juste comme je le précisais au-dessus. Mais je suppose que ça colle avec les débuts du personnages =) continue comme ça.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prise en main de sa destinée!   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise en main de sa destinée!
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Arrivée au calme [Demoras]
» [COURS DE MUSIQUE] - Prise en main
» TUTO vidéo:prise en main de paint.net

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-