Partagez | 
 

 [Présentation] - Yasu Ishi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Présentation] - Yasu Ishi   Lun 12 Mai - 14:27

Jour 39 de l'An 156.

Maman ne veut pas du bébé chien que j'ai trouvé dans les bois. Elle dit que ce n'est pas propre et que je ne saurais pas m'en occuper. Mais je m'en fiche, il est trop petit pour que je le laisse tout seul. Je l'ai amené dans la clairière à côté du point d'eau. Je lui ai fait un petit nid avec de la mousse que l'on trouve sur les arbres. Il s'est tout de suite endormi. Je suis resté à côté de lui pendant longtemps. Je l'ai appelé Emu parce qu'il me fait rire, il bouge beaucoup lorsqu'il dort. Peut-être qu'il rêve ? Si oui il doit bien s'amuser dans ses rêves.

J'irai le voir tous les jours pour m'occuper de lui. C'est mon ami maintenant.

Jour 315 de l'An 156.

J'ai changé l'atèle de Emu aujourd'hui. Ça faisait dix jours qu'il avait la même et ça commençait à sentir mauvais. Des traces de moisis étaient apparues sur le bandage blanc donc ça devenait urgent. Il a beaucoup gémis lorsque je lui ai enlevé la vieille atèle. Il a même essayé de me mordre pour me montrer que je lui faisait mal. Mais je dois le faire. Sinon sa patte mourra.

Alors je l'ai fait. J'ai commencé par ramasser de la mousse sur les arbres autour pour en faire un petit lit et qu'il soit bien pendant que je le soigne. Je l'ai délicatement déposé dessus. Ensuite j'ai débuté par desserrer le bandage. Je voyais bien qu'il n'appréciait pas. Mais il n'a rien dit. C'est un chien formidable. Il est brave comme mon père et intelligent comme ma mère. Lorsque j'ai enlevé le bandage, et que les bouts de bois que j'avais placés pour soutenir sa jambes sont tombés, il a tenté de bouger sa patte. Il a poussé un jappement qui m'a déchiré le cœur. Je l'ai donc tenu plus fort pour finir plus vite.

J'ai vu à ce moment là que son poil était sale et poisseux. Il ne pouvait pas respirer sous le bandage. J'ai alors sortit ma gourde pour lui nettoyer la jambe. Il n'a pas eu l'air d'apprécier quand je me suis exécuté. Mais il ne faut pas qu'une maladie apparaisse. Emu est déjà tellement faible à cause de sa blessure. Et je pense qu'il comprend que je fais ça pour lui, pour qu'il aille mieux. J'ai peut-être une preuve, il a léché ma main lorsque j'ai fini de le nettoyer.

J'avais apporté avec moi les nouveaux bâtons que j'ai sculpté hier. Comme ça Emu n'aura pas d'échardes et il sera le plus à l'aise possible. Ils étaient un peu trop grands, du coup je les ai raccourcis. Il n'a pas essayé de bouger pendant que mon couteau coupait le bois blanc. Je vous l'avais dit, il est intelligent Emu. C'est après que la partie des soins la plus douloureuse est arrivée. Je l'ai donc pris dans mes bras un instant. Je lui ai murmuré des paroles douces pour le réconforter. Il tremblait de peur. J'ai embrassé sa truffe humide et je l'ai posé délicatement sur le lit de mousse. Ses yeux ne quittaient pas les miens, peut-être qu'il a compris ce que je lui ais dit ? Je ne sais pas mais il semblait être moins stressé.

J'ai donc déposé les quatre morceaux de bois autour de sa jambe blessée. J'ai jamais été aussi concentré qu'à ce moment là je crois. De ma main gauche je tenais le bois blanc contre son poil gris. De l'autre main, j'ai commencé à mettre le bandage autour de sa patte. Quand j'ai resserré pour la première fois le tissu, il a essayé de me mordre. Je ne lui en veux pas. Ça doit vraiment faire mal. J'ai donc attendu. Il grognait et ses babines étaient retroussées. Il est resté comme ça quelques secondes. Je ne l'ai pas quitté des yeux un instant. Puis il a finit par reposer sa tête contre la mousse verte. Je crois qu'il s'était résigné à la douleur. Donc j'ai recommencé une nouvelle fois. Il a gémi tout le temps que je le soignais. Mais il n'a plus essayé de me mordre.

Jour 126 de l'An 158

J'ai encore vu Reita aujourd'hui. Il jouait avec Emu lorsque je suis arrivé dans la clairière. J'étais content de le voir, j'avais justement travaillé ma concentration lorsque je manipulais mon chakra. Comme il me l'avait expliqué, pour être précis dans l'utilisation de ce pouvoir, il fallait que je maîtrise la moindre goutte d'énergie qui sortait de moi. J'arrivais presque à utiliser la bonne dose de chakra pour monter à la verticale contre le tronc des arbres, il aurait été fier. De plus, j'avais étudié comme un dément « Cartographie du corps humain ». Mais ma joie s'est vite envolée. Il avait une nouvelle à m'annoncer.

Il a dit qu'il partait aujourd'hui pour une nouvelle ville qui vient de naître. Je crois qu'il l'a appelée Konoha. Apparemment il n'avait plus d'argent pour vivre correctement et son clan, les Uchiha, avait de bons postes pour les manipulateurs de chakra. Il avait donc décidé de les rejoindre. Il a ensuite dit que j'avais été un bon élève, qu'il me laissait ses quelques livres de médecine et qu'il me regretterait.

Je suis tellement fâché contre lui ! Comment le croire ? Il avait juré de m'apprendre ! Et maintenant il me jette comme une vulgaire ordure. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas cogné tout à l'heure. J'aurais peut-être dû le faire. Mais mes poings sont restés immobiles contre mes jambes, serrés comme les étaux du forgeron.

Non, je sais pourquoi je ne l'ai pas fait. Il va me manquer. J'ai honte mais mes yeux ont laissé couler quelques larmes chaudes contre ma joue. En plus je n'ai même pas réussi à dire quelque chose. Non pas que je parle beaucoup je le sais, mais quand même ; j'aurais dû. Il est juste partit après avoir lâché sa dernière phrase. Est-ce la dernière fois que je le voyais d'ailleurs ? Peut-être que ces mots que je n'ai pas dit resteront coincés dans ma gorge à jamais.

J'ai trouvé un dessin de lui posé sur la mousse qui sert de lit à Emu alors que j'allais rentrer à la maison.



J'espère le revoir un jour.

Jour 306 de l'An 159

Papa est mort. Il n'est plus là. Je ne le vois que quand je ferme les yeux. Et alors une armée de larmes prends d'assaut mes paupières.

Il est mort avant-hier, mais je n’ai pas eu le courage d'écrire ces lignes.

Il n'est pas rentré avant-hier soir. Nous nous sommes inquiétés mère et moi. Mais il lui arrivait parfois de partir plusieurs jours. Alors on ne s'est pas fait de mauvais sang plus que ça. Cependant le lendemain ma mère est rentrée du marché en pleurs. Elle avait vu mon père pendu sur la place pour avoir attaqué une caravane. Et la loi dit que tout bandit attrapé doit être traité de cette façon.

Ma mère m'a dit qu'il était devenu bandit pour pouvoir nous nourrir. Qu'il avait perdu son travail à la scierie depuis plusieurs mois. Je n'ai jamais vu maman plus triste que ce jour là. Et je ne veux plus jamais la voir comme ça.

Jamais.

Jour 45 de l'An 160

L'argent est vraiment un monstre horrible. Il a chassé mon Sensei et ami, Reita, il y a deux ans. Et après avoir dévoré mon père, il nous menace ma mère et moi. Je savais que les temps étaient durs à la maison, mais pas à ce point là. Ma mère a commencé à faire des travaux ingrats dans la ville le lendemain de la mort de mon père. Mais ce n'était pas suffisant malgré sa détermination à me sauver.

Nos voisins nous ont beaucoup aidé. Ils sont très gentils. Je crois que c'est parce qu'ils n'ont pas d'enfants et qu'ils m'aiment bien. Et qu'ils plaignent ma mère aussi. Mais apparemment ils sont eux aussi dans une mauvaise situation. Papa avait l'habitude de dire que tout ce que nous étions, ce n'était que la « misère du monde ».

J'ai essayé d'aider moi aussi, du mieux que j'ai toujours pu. J'ai utilisé ce que m'a enseigné Reita pour soigner des personnes en échange d'argent, de nourriture ou d'autres choses utiles. Je n'ai jamais arrêté d'apprendre, que ce soit par les livres ou par la pratique sur ces quelques patients.

Mais ce n'est pas suffisant. Je suis souvent le seul à manger à table. Et maman refuse que je lui donne un peu de ce qu'il y a dans mon assiette. Elle perd des couleurs et des forces. J'ai peur pour elle.

Beaucoup.

Alors quand elle m'a dit que nous partions pour Konoha, j'ai tout de suite dit « oui ».

Elle m'a dit que ce serait un nouveau départ pour nous deux. Elle m'a dit que comme la ville n'est pas vieille, elle trouvera à coup sûr un travail. Elle a ensuite ajouté qu'un grand destin m'attendait là-bas. Elle a dit que les gens qui ont mon don se regroupent dans cette ville et que je pourrais devenir quelqu'un d'important et de respecté.

Moi je m'en fiche, tant qu'elle retrouve son sourire et sa joie. Je sais que ce sera dur sans papa.

Mais je l'espère de tout cœur. Je veux qu'elle soit heureuse.

Elle n'a rien dit lorsque je lui ai dit que l'on emmenait Emu avec nous. Je crois qu'elle n'était même pas surprise. Je vous l'avais dit, elle est intelligente ma maman.

Demain nous partirons pour Konoha. Le trajet va être dur, mais nous y arriverons, j'en suis sûr.

J'irai dire au revoir aux voisins avant de partir et je leur souhaiterai bonne chance pour la suite.

Peut-être que je vais revoir Reita. En tout cas je l'espère.




Citation :
Yasu Ishi est un jeune garçon de douze ans. Il est timide et réservé. On peut le qualifier d'introverti. Ce n'est pas qu'il n'aime pas la compagnie des autres, il ne sait tout simplement pas comment interagir avec ses pairs. C'est un jeune garçon travailleur et curieux. Il sait faire preuve d'inventivité lorsqu'il s'agit de médecine. Il a de très bonnes bases dans ce domaine et on peut déceler chez lui un fort potentiel dans la maîtrise de son chakra. Il ne sait pas ce qu'il va pouvoir faire de sa vie à Konoha.

Il voue un amour inconditionnel à sa mère ainsi qu'à son chien. Il idolâtre Reita Uchiha malgré le fait qu'il ai quitté sa vie il y a quelques années.

Il hait l'argent, ou plutôt son absence, autant lorsque cela le concerne que lorsque d'autres personnes sont dans la misère.

Il a une attirance irrépressible envers la médecine depuis qu'il est tout jeune. Il rêve de devenir médecin. Il rêve aussi de rendre à la vie de sa mère ainsi qu'à la sienne de la joie et de l’insouciance.

C'est en somme un garçon ordinaire avec une passion, des rêves et des problèmes.
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Présentation] - Yasu Ishi   Lun 12 Mai - 15:15

Bienvenue Yasu ^^

Présentation efficace. Ravi que tu aies choisi de revenir parmi nous. Je ne te fais pas attendre plus longtemps. Tu es validé en tant qu'aspirant de Konoha. Félicitations !

Yasu : + 12XP

MessageSujet: Re: [Présentation] - Yasu Ishi   Lun 12 Mai - 16:37

Merci beaucoup !

Cette fois-ci ça va le faire, j'ai du temps à ne plus savoir qu'en faire ! ^^
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Présentation] - Yasu Ishi   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Informations :: Présentations :: Abandons-