Partagez | 
 

 Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

MessageSujet: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mar 22 Juil - 20:40

Cette fin d'après midi avait été consacrée à l'entrainement... et l'assimilation de la technique de Création d'Eau.
Les résultats avaient été très encourageants et je pouvais être fier de compter dans mon répertoire de techniques, un nouveau Jutsu et non pas des moindres, c'était le moteur de l'ensemble des Jutsu du village caché de la Brûme.

La route à l'accession au titre de Chuunin était encore longue mais je gardais cap et ne perdait pas le moral.

J'avais fais une rencontre, celle de Liori, lui aussi Genin tout comme moi mais cela faisait quelques jours que je ne l'avais plus croisé. Il fallait avouer que le village de Kiri n'était pas petit alors bon, ce ne devait qu'être le fruit d'un pur hasard d'être tombé sur lui.

Mr T aussi était énigmatique.
Pourquoi donc se camoufle derrière cette apparence d'ours en peluche? Cela cachait certainement quelque chose...
Apparemment, ces deux personnes là avaient quelque chose à cacher... notamment Liori, sur l'étendue des possibilités des techniques de la Médecine.
Problème réglé après un passage à la bibliothèque Hattori.
Pour ce qui était de Mr T, je n'osais pas trop m'aventurer sur une pente trop glissante, je risquerais d'attirer son attention et puis bon... Il devait certainement avoir ses raisons... vu qu'il était Instructeur.

J'arpentais d'un pas lent, les ruelles de Kiri, en direction de la demeure de Sugimoto, celui qui m'avait tout enseigné.
J'espérais pouvoir rencontrer d'autres Ninja de même statut que moi, ou proche, afin de nouer quelques liens et en apprendre un peu plus sur l'organisation du village.
La question de la formation d'une équipe pour son intégration, lui trottait énormement. Jusqu'à présent, aucunes informations n'avaient filtré.
Ca le préoccupait dans un sens car j'étais impatient de pouvoir faire mes preuves et prouver aux institutions de Kiri que je suis un élément sur lequel compter.

Mais pour l'heure, ce n'était pas encore fait... Peut être était ce dans leurs petits papiers... Je ne le sais guère mais dans la semaine, j'irais me renseigner sur l'avancement de mon dossier.

J'arrivais enfin dans la grande rue dans laquelle se trouvait la maison de mon "tonton". Je pressais le pas pour enfin arriver au seuil du portail menant à un petit jardin.

Je jetais rapidement un regard à gauche... à droite... puis derrière moi.
Finalement, je tournais la poignée et posait le pied sur un petit chemin fait de pierres au beau milieu d'un gazon parfaitement entretenu.


Dernière édition par Uchiha Hanzo le Mer 23 Juil - 11:43, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mar 22 Juil - 23:02

[Utilisation d'un PNJ lié à Liori. Mon personnage n'est pas directement sur les lieux. (Parce qu'il n'a rien a y faire pour le moment =p)]

Je chassais ce monstre depuis maintenant plusieurs longues heures. Même si Liori aurait dit que ça ne faisait que quelques minutes. (Il est gentil, mais il a toujours tendance à exagérer à l'envers).

C'était une belle journée, je ne m'étais quasiment pas ennuyé aujourd'hui. Je m'étais levé, et comme d'habitude, je m'étais habillé avec classe et bon gouts, faisant briller de mille feu mon plus beau masque -Non, pas celui avec un visage peint dessus, celui avec deux yeux et une bouche- j'étais parti trouver Liori, qui n'attendait que moi pour s'amuser.
D'ailleurs, un détail étrange, il n'avait pas l'air d'avoir apprécié le petit déj. Comprend pas, il s'en était pourtant mis partout sur la figure quand j'ai sauté sur la table.
Bref, après un rituel d'amitié que j'ai inventé, et nommé modestement "Le rituel de l'amitié où on se tape dessus joyeusement et que j'ai moi même inventé", je suis resté allongé à profiter de l'air frais et mouillé de l'extérieur, tout en méditant sur ma place dans l'univers en tant que boulette de riz.

Après, j'ai un trou. Je me souviens d'eau, d'un avion, d'une statue de chien, de douleur dans le sphincter qui resterons dans mes anales, et d'un magnifique beau gosse, à la chevelure éclatante et au gouts vestimentaire aussi développer que le miens.

Finalement, je m'étais retrouvé à marcher dans la rue aux côtés de Liori. Il m'avait demandé la permission pour m'accompagner dans la visite de mes terres que sont celles de Kiri... Ou alors je lui avait demandé. Enfin bref.
J'étais en train de marcher tranquillement, quand soudain, sans prévenir, et cela très subitement, un miaulement se fit distinctement entendre. Il était là, devant moi. Mon ennemie naturel, ma Nemesis. Ceux qui complotaient dans l'ombre. Ceux qui devaient être mes proies avant qu'ils ne puissent atteindre le pouvoir...

Un mignon petit chat roux.

Liori avait comprit que c'était une affaire personnel, et il m'avait donc laissé seul... Alors ma chasse commença.
Je m'élançait à quatre pattes, bondissant en avant avec mes bras, puis reprenant le mouvement avec mes jambes, puis à nouveaux les bras. Imitant la course de mon ennemie.
Je le rattraperais.


Ceci était l'explication du pourquoi Hanzo vit un chat lui passer entre les jambes et entendit le hurlement suivant, poussé par une voix surexcité :

[Osa] - Connaaaaaaaaard de chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat !

Avant de sentir une masse bien plus importante le percuter à l'arrière des jambes. Osa venait alors de faire sa première rencontre avec Hanzo.

Ce fourbe de chat s'était replié dans son domaine où il avait installer un piège. Qu'à cela ne tienne, je me relevait pour reprendre la chasse. Après tout "Osa, le grand guerrier à la bannière rouge", injustement renommé "Bak", n'allait pas abandonner au premier obstacle venu.
Seulement, il y avait un problème. La jambe se trouvant actuellement au dessus de ma tête refusait d'obéir à mes ordres. La panique me gagnant -avais-je abimé mes jolies bandages en tombant ?- me gagna. Je saisi cette jambe, et n'y ressentit rien. Je la pinçais, claquait et mordait. Aucune douleur.

[Osa] - Osoooouuuuuuuuuuuuuuuuur ! J'sens plus mes jambes !

Je tirai à nouveau dessus, et remarqua quelque chose d'étrange. Ma jambe était rattaché au corps d'un autre, qui ne semblait pas particulièrement apprécier le traitement que je lui faisais subir. Mais merde, c'était ma jambe, il n'avait rien à dire !
L'expression dessiné sur mon masque avait subitement changé. Elle était passé d'un visage en larme, à celui d'un visage colérique. Ou alors c'était le masque qui avait était changé. Rah, j'oublie toujours ce que je change dans ces moments là. Le masque prit donc une expression pensive, durant ces dures réflexions, avant de retrouver son expression colérique.

[Osa] - T'es qui ? Et rend moi ma jambe !

Je tirais sur la dîtes jambe, afin de l'arracher pour la remettre à sa place d'origine.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mer 23 Juil - 11:42

Alors que j'allais emboîter le pas et rentrer chez moi pépère pour me reposer... Quelque chose détourna mon attention qui n'était tournée que sur ces dalles qui se suivaient les unes derrières les autres, en serpentant, et formant le petit chemin menant au seuil de la porte d'entrée.
Ce serpent de pierre, baignait au beau milieu d'un jardin entretenu d'une main de maître... les miennes.
Depuis le départ de Sugimoto en des terres éloignées où un calme infini règne, je m'étais occupé soigneusement de ce jardin pour lequel mon tonton y investissait tant de temps et d'attention à ses heures perdues.

J'eu à peine le temps de me retourner, que je vis un chat me fonça droit dessus... Je restais immobile devant cette course effrenée.
Il n'était pas stupide au point de ne pas me voir et me rentrer dedans... non quand même pas. Au contraire, mes craintes prirent peu à peu forme à mesure qu'il s'approchait dangereusement.
Je me mis à reculer légèrement à son approche... mais plus de peur que de mal, cet imbécile de chat passa entre mes jambes, sans ralentir sa course.
Mais qu'est ce qui pouvait bien faire courir un chat de la sorte? Effrayé?Coursé? Complètement con? Bon, la tempête était passée et j'allais enfin pouvoir rentrer chez moi, non sans avoir lancer un dernier regard provocateur en direction de ce chat qui n'avait en rien freiné sa course.

[Hanzo] *Bah dis donc... C'est la meilleur ça! Je ne savais pas qu'il existait des chats aussi cons que ceu là... Bon oui, c'est vrai que parfois, il peut s'avérer que ceux-ci font preuve d'une extrême connerie... mais à ce point. Je dormirais moins con ce soir...*

C'est ce dont je me dis alors que je poussais le portail du jardin...

[Voix] "Connaaaaaaaaard de chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat !"

[Hanzo] *Connard de chat?*

Je n'eu pas le temps de me retourner qu'une masse, imposante, vint me percuter au niveau des jambes, m'envoyant valser.
L'impact fut violent... et je ne parle pas de la chute. Je me ramassais la gueule sans avoir eu le temps de me rattraper. J'étais tombé sur le dos et à mesure que je recouvrais mes esprits et que j'essayais de me relever, je sentais quelque chose tirer sur ma jambe.

Au départ, je me dis immédiatement que je m'étais fais une entorse ou quelque chose dans le genre mais lorsqu'une voix se fit entendre...

[Voix] "T'es qui ? Et rend moi ma jambe !"

... je fis les yeux ronds...
C'était donc lui qui m'avait percuté... qui m'avait fait tombé.
Un éclair de lucidité dissipa ma surprise et je fis le rapport entre ce qu'il me disait et ce dont j'avais entendu avant que le chat ne passe entre mes jambes.
Un bref instant de réflexion... et me voilà fixé.

[Hanzo] *Mais quel con! MAIS QUEL CON! Après être tombé sur un chat débile... Je tombe maintenant sur un attardé profond qui prend ma jambe pour la sienne.*

Je tirais ma jambe vigoureusement...

[Hanzo] "Leve tes mains!"

Et je me relevais prestamment.

[Hanzo] "Comment ça, je suis qui? Et toi... T'es qui bon sang?"
"Tu te rends compte de ce que tu viens de faire... Tu m'envoies en l'air et en plus, je dois répondre à tes questions. Commence déjà par t'excuser, ensuite, on pourra commencer à parler..."
"Non mais ma parole! Je m'étais dis que ce chat était vraiment étrange... mais je comprends pourquoi!"


Je me dépoussiérais sans lacher du regard cet énergumène.
J'analysais sa tenue vestimentaire... son visage... et je n'y voyais pas de bandeau frontal. Peut être l'avait il caché mais si c'était le cas... Aurait il honte de le porter? Il ne faisait donc pas honneur à son village.

Devant ce manque de réponse, j'insistais...

[Hanzo] "Alors... T'es qui toi? Le gus qui percute les gens, les envoie valser, sans s'excuser..."

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mer 23 Juil - 16:20

Je me relevais en même temps que le voleur de jambe. C'est alors que je remarquais que j'avais toujours mes deux jambes, et lui aussi. Il avait donc gardé ma jambe et moi j'avais les deux miennes... J'y comprenais riiiiiiiien.
J'ai jamais eus trois jambes moi. Alors comment se faisait-il, alors qu'il gardait injustement ma jambe, que j'en ai encore deux.
Le mystère restait entier à mes yeux, et cette fois ce n'était pas parce que je n'avait pas fait de trou pour eux dans mon masque. (qui avait prit une expression pensive).

Lorsque je sortis de mes réflexions, je remarquais qu'il m'observait. Je me souvins aussi vaguement qu'il m'avait parlé. De quoi ? Aucune idée. Sans doute s'était il excusé pour avoir osé aider un chat. Je ne pouvais pas lui en tenir Rigueur, ces créatures était plus que perverse, et avait sans doute perverti son faible esprit... Les chats, c'est vraiment des connards.
Cependant, il ne me lâchait pas du regard, il était de toute évidence sous mon charme légendaire. Je pris donc des poses, toute plus classe les unes que les autres afin de permettre à l'inconnu qui m'avait dérangé de m'admirer sous tout les angles. Il reprit la parole lorsque j'étais dans ma magnifique pose de l'aigle royal à une patte. A savoir, en équilibre sur un seul geta, la jambe droite relevé et plié, et les bras tendu sur les côté.
Il voulait savoir qui j'étais.
Je décidé de lui répondre de la façon la plus classe possible.
En chanson bien entendu !

[Osa] - Qui je suis ?
Je suis Osa Satsubatsu !
Le seul l'unique fils de dieu !
Quand je viens sur terre, le peuple tombe à terre,
Ou m'envoie valser dans les airs !


Bien sur, j'avais accompagné cela d'une chorégraphie des plus classe, où je terminais le bras en croix, en train de regarder le ciel. Au même moment, le vent souffla, faisant voler mes cheveux en arrière. Non seulement je pouvais être fier de ma chanson -inspiré d'une autre, mais ce n'est pas grave- mais en plus le finish me donnais une classe folle.
Lorsque j'abaissais la tête vers lui, je contemplais son visage, irradiant d'admiration envers ma personne. (Du moins, c'était comme ça qu'interprétait les expressions faciales des trois quarts des gens que rencontrait Osa).

Je lui tendis alors une main amicale -même si caché par ma longue manche-.

[Osa] - Je suis ravis de te rencontrer, malgré tes erreurs passé !

(Il avait dit cela en affichant un grand sourire, du moins sur son masque.)

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Ven 25 Juil - 19:01

L'énergumène commençait à prendre des poses toutes aussi farfules les unes que les autres et prenait un air tout aussi ridicule que ses mimiques.
Le vent soufflait légèrement, caressant nos tenues et nos visages tandis que je restais de plus en plus perplexe au sujet de l'inconnu.

Etait-il doué d'intelligence? J'en étais guère sûr et deux possibilités s'offraient à moi. Soit il me prenait pour un imbécile heureux, soit il devait être stupide comme un manche... Et j'optais peu à peu pour la deuxième possibilité après qu'il s'eut présenté.

[Hanzo] *Fils de dieu...? Le peuple tomber à terre...? Mais sur qui je suis tombé...*

Je commençais à le regarder avec un certain mépris.
Comment de pareils fous pouvaient trainer dans les rues de Kiri. Il devait se faire soigner. La frontière entre la folie et le danger était mince parfois.
Comment pouvait il être aussi débile qu ça? Même un attardé a conscience de sa condition, son état mais lui... il semblait au delà de tout ça... un véritable fou.
La méfiance était de mise...
Que pouvait il se cacher derrière ce masque? Peut être cacher la folie qui l'habitait.
Il pouvait bien se jouer de moi en me faisant croire maintes choses comme c'était le cas du fameu Mr T mais la curiosité s'empara de moi, un désir de mettre tout cela au clair.

Alors qu'il tendit son bras dans ma direction, la main cachée sous sa longue manche, je ne répondis pas à son offre de salutation mais me contenta de poser une question...

[Hanzo] "Tu as dis Satsubatsu? Fils de dieu? Cela voudrait donc dire que Dieu aurait un nom de famille? Pas très logique ton histoire... Tu ne serais pas le fruit d'une union consanguine?"

Je passais alors mes mains sur mes cheveux en signe de dédain car il donnait l'impression de prendre les gens de haut.
Il fallait bien qu'il ouvre un peu ses yeux ou que je lui arrache ce qui lui servai d'oeillères.
A moins qu'il faille que je le fasse tomber de son nuage à grand coups de pied au derche. Quoi qu'il en soit, je me sentais le besoin... une irrépressible envie de partir en mission à son éveil au monde qui l'entourait.

[Hanzo] "Au fait...! Tu ne t'es toujours pas excusé monsieur l'envoyé de dieu. Si tu l'étais réellement, ne penses tu pas que tu ne serais pas là à fouler le sol boueux et négligé qu'empruntent les basses gens de Kiri."
"Tu ne serais pas là à courir derrière un chat, à sa manière. Tu ne t'abaisserais pas à mimer la course d'un animal pour espérer pouvoir le rattraper... Et puis bon, si tu étais tant de sang divin que cela, tu ne serais pas là à cacher ton identité derrière un masque et sous d'amples vêtements... Et pour être franc, tu m'exaspères avec ce comportement hautain... surtout venant d'une personne qui est LOIN de pouvoir se le permettre... Sinon, si tu t'en sens l'envie, je peux te mener à un coin où beaucoup de personnes seraient ravies d'entendre tes histoires, ce sont des gens dans le besoin... Des faibles et opprimés. Ta nature divine pourra les guider vers le droit chemin et je me ferais un honneur de pouvoir participer à cette quête... leur ouvrir les voies de la vérité?"


Disais-je en lui rendant ce grotesque sourire qu'il avait sur son masque.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Sam 26 Juil - 1:50

Décidément, ces deux Genins, comment s'appelaient-ils déjà ? Liori et Hotaru, voilà. Ils avaient été amusant, Sakray ne regrettait vraiment pas ce voyage à Kiri, il y avait vécu une bonne expérience : apprentissage de l'ouverture des verroux, petit combat amical sur un malentendu,...cela change de la dernière fois où il était venu, en temps de guerre. Le petit massacre qu'il y avait fait le faisait vibrer parfois encore.
Il marchait dans la rue, en direction de la demeure des Matsumoto. Il voyait deux jeunes qui semblait avoir un différent. L'un portait un étrange masque, et l'autre était assez petit, avec les cheveux longs.


[Sakray]*Essayons de ne pas effrayer ceux-là, Irako m'a dit de ne pas me faire remarquer et j'en ai déjà fait beaucoup. Tu devrais rentrer dans mon ombre, quoique non. J'ai une meilleure idée.*

Sakray détacha la colonne vertébrale qui faisait office de poignée à son arme, et il la posa sur le dessus de son bras droit. En lui insufflant son chakra mélangé à celui du démon, il changea la forme de la colonne, et la transforme en bras d'exosquelette qu'il fixe sur son bras. Il commença à aller dans les direction des deux adolescents, quand un bruit dans le gant de sa main droite attira son attention. Il l'ouvrit, et vit que le dispositif pour son grappin s'était déréglé. Il tenta de le remettre en place lorsque soudain, celui-ci se mit en marche, et la pointe du grappin fut lancée vers les Kiréens. Elle les frôla, entaillant légèrement le masque de fer de l'un, et coupant quelques cheveux de l'autre.

[Sakray]*Zut. Ce n'est pas encore au point.*

[Sakray]"Veuillez me pardonner, un petit problème technique dans le lancement du grappin, vous ne m'en voulez pas j'espère ?"


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Sam 26 Juil - 19:36

Bien sur que papa a un nom de famille, c'est le petit fils du frère de l'oncle du grand-père du chef de clan ! Et puis consanguine, c'est pas une sorte d'orange ça ?

[OSa] - Bah, c'est papa quoi... Kami Satsubatsu.

Il avait l'air bizarre lui. Déjà qu'il ne comprenait pas ce que je disais, il devait être stupide. Il devait sans doute être étroit d'esprit, mais pas méchant. Bah, j'ai l'habitude. En général les gens comme lui finissent seul, triste, sans personne à leur côté.
D'ailleurs, je n'avais même pas envie de le frapper, c'était vraiment grave. J'aurais bien voulu reprendre la parole, mais il le fit avant moi. Le fourbe. Enfin, il aimait bien parler, ça voulait dire qu'il n'était pas renfermé sur lui même, il pouvait être sauvé. Ou alors il s'ennuyait. En tout cas, il racontait vraiment n'importe quoi.
Il voulait que je m'excuse pour l'avoir bousculer. Mais il a aidé un connard de chat à s'enfuir. Il est pas bien lui. Puis il me reproche ma façon de courir, mais c'est marrant. Il est vraiment coincé lui. Puis il me reproche mes vêtements ? Il n'a aucun goût. J'suis trop cool comme ça, on croirait un super héros !
Après j'ai arrêté de l'écouter, et je me suis mis à me trituré l'oreille avec le petit doigts. Jusqu'à ce que je me rende compte que j'avais laissé ma main sous la manche. Entre deux, j'ai cru comprendre qu'il me reproché ma hauteur. Mais j'y suis pour rien moi si je suis plus grand que ceux de mon âge.
Il avait finit de parler, j'allais pouvoir en placer une, quand quelques chose vint frapper mon masque. Ma tête partie, en arrière, avant de retrouver sa place d'origine.

[Osa] - HYYYYYYARG ! Je suis défiguré !(Il examinait son masque métallique, un autre recouvrant déjà son visage.) Ah... Bah non en fait... T'as de beau yeux Monsieur le masque.

J'attrapai le filin du grapin quand le Sunéen le ramena vers lui.

[Osa] - Toi...

Je me laissait entrainé par l'objet afin de rejoindre Sakray en poussant un grand cri.
Non, pas un cri de guerre, de colère ou autres choses agressives. Juste un simple cri de joie que pousserait un gosse. Il arriva finalement à destination et atteris sur le torse du Sunéen, s'accrochant à son casque.

[Osa] - T'es vraiment trooooooooooop cool !

Il examina rapidement chaque partie de l'armure du chuunin, en restant accroché à celui ci, s'intéressant tout particulièrement au casque. Il tapotait dessus, essayait de regarder à travers la visière et prit même le luxe de faire un nœud dans la crinière se trouvant à l'arrière du casque.
Je restait accroché au cou de mon nouvel amis, mes pieds reposant contre sa poitrine et hurlait à tue tête à mon second nouvel amis.

[Osa] - Héééééééé ! Vient voir ! Kan'zume-san (Sakray) est vraiment cool ! Allé approche Fukurettsura-kun (Hanzo) !

[Je prends quelques liberté pour t'embêter Sakray, mais je me base sur le fait que tu t'attend pas à voir quelqu'un comme Osa =p]

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 15:42

Devant une réponse si primaire, je restais perplexe...
Un tel énergumène qui gambate dans les rues de Kiri, les asiles ne réalisaient plus leur travail correctement.
Que pouvais-je apprendre de lui, si ce n'est rien. Je me rendrais compte que les rencontres n'apportaient pas forcément leur lot d'expérience.
Et puis, un tel manque de respect... M'envoyer valser, tout cela pour une histoire de chat. Il se relève, me regarde et que trouve t-il de mieux à dire? Qui suis-je...
J'espérais qu'il ne portait pas de bandeau frontal... Ca aurait été un affront à l'honneur du village caché de la Brûme.

Je devais vraiment l'ennuyer pour qu'il se mette à fourrer son doigt dans son oreille. Les manières n'étaient pas son fort, puis à quoi bon perdre son temps avec lui.
Mis à part demander des comptes, il n'était bon à rien.
Sa tenue, son masque, sa façon de parler et de se comporter, faisait de lui le parfait bouffon de cirque... Qui sait, peut être qu'il l'était...

J'étais sur le point d'ouvrir la marche en direction de mon chez moi, exaspéré par un tel personnage que quelque chose vint dans notre direction.
En l'espace d'une fraction de seconde, un objet métallique fonçait droit sur nous... Mon entrainement et mes réflexes me permirent d'engager une manoeuvre d'esquive mais il était trop tard, je n'en avais pas le temps... Je ne pouvais que sauver ce qui était possible de préserver.
Je tournais la tête en direction du projectile et ne put que pencher aussi bien que possible, la tête en arrière.
Sous ce mouvement rapide et sec, quelques mèches de mes cheveux, restèrent figées sur place, attendant de suivre le mouvement engagé. Merci les cheveux longs...

Oufff c'était moins une... à quelques centimètres près et j'étais défiguré. C'est à ce moment que je pensais à l'autre dingo de service.
Un tel niais que lui n'aurait pu s'en sortir... Je me tournais donc immédiatement dans sa direction, voyant que son masque était abîmés et aussi étrange que cela puisse paraître, il en avait déjà mis un autre.
Monsieur était donc collectionneur de masque ridicule... Puis je me rappelais des dires de mon tonton.
Lorsqu'il me racontait qu'il existait une caste de Ninja masqué, leur identité maintenue secrète pour le bien du village et pour leur sécurité. Ils faisaient parti d'une élite des Ninja, on les appelait Anbu.

[Hanzo] *Impossible qu'il en fasse parti... Quoi que, pour avoir vu Mr T qui est un Chunin Instructeur, ça ne m'étonnerait guère qu'un Anbu prenne son petit plaisir à me tourner en bourrique...*

Mais une telle élite... courir derrière un chat et déblatérer tout un tas d'imbécilités... Cette idée fut vite dissipée.
Je ne sais pas combien de temps dura cet instant d'égarement mais l'autre abruti d'Osa était déjà sur un personnage étrange.
Vétû d'une armure bizarre... comme si elle était faîte d'ossement... Je n'avais jamais vu un truc pareil.
Je le regardais d'un oeil méfiant alors qu'Osa était déjà sur lui.
Il hurla quelques noms... disant d'approcher et que cet inconnu était vraiment cool... Insensé! Il était complètement inconscient!

Je me recoffais en un seul geste de la main, seulement quelques petites mèches avaient été coupé. Ce n'était rien de grave.

[Inconnu] "Veuillez me pardonner, un petit problème technique dans le lancement du grappin, vous ne m'en voulez pas j'espère ?"

Lui en vouloir? Oh que oui, il avait failli réaliser une brochette de tête de Kiréen. Je remarquais rapidement qu'il portait un bandeau frontal qui ne ressemblait en rien à celui de Kiri.
Je plissais le yeux et découvrit qu'il était du village caché du Sable... situé dans le pays du Vent.
Que faisait-il donc ici, au beau milieu de Kiri, un île au beau milieu de la mer? Perdu? En voyage? Un ambassadeur?
Alors qu'Osa était tel un enfant, devant l'inconnu de Suna, je pris la paroles, lachant quelques mots secs.

[Hanzo] "Pardonné? Oui. Vous en vouloir? Parfaitement!"
"C'est une pratique de chez vous, que d'essayer d'embrocher la tête des autres? A voir votre armure, pardonnez moi de ne pas en douter!"


Je n'étais pas armé. Osa non plus.
Nous étions au beau milieu d'une rue complètement déserte.
Les possibilités ne se bousculaient pas mais il fallait trouver une solution si la situation venait à s'envenimer. Je n'allais, quand même pas, laisser un Kiréen seul comme ça, à la merci de son bourreau.

[Hanzo] *Merde! S'il n'était pas aussi con que ça, nous aurions pu nous en sortir mais là... On dirait un petit toutou qui vient de trouver un nouveau maître.*

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 17:52

[Osa]"HYYYYYYARG ! Je suis défiguré ! Ah... Bah non en fait... T'as de beau yeux Monsieur le masque."

Une telle réaction de la part de ce qui semblait être un gamin et qui tournait le dos au Chunnin étonna ce dernier. Il avait failli mourir et il ne trouvait rien de mieux à faire de complimenter une sorte de masque. Quand au deuxième, il avait fait preuve de réflexes impressionnant et avait évité la défiguration de peu.
Le gamin s'accrocha au filin du grappin lorsque Sakray tira dessus. Il ne lâcha pas, et lorsqu'il vit enfin à quoi ressemblait son "agresseur", il ne pu s'empêcher de crier sa joie.


[Osa]"Toi...T'es vraiment trooooooooooop cool !"

[Sakray]*Hein ?*

Avant qu'il n'ait eu le temps de réagir, le gamin était déjà en train de l'examiner de fond en comble, essayant même de regarder au travers de sa visière, par il ne pu y voir que les yeux et la bouche de Sakray, rien de plus. Et pire que tout, il fit un nœud dans la crinière du casque de celui-ci. Il se calma finalement avant de rester pendu au cou du Chunnin.

[Osa]"Héééééééé ! Vient voir ! Kan'zume-san (Sakray) est vraiment cool ! Allé approche Fukurettsura-kun (Hanzo) !"

Celui-ci ne sembla pas vouloir rejoindre le gamin et Sakray, au contraire, il répondit à la question qui lui avait été posée.

[Hanzo]"Pardonné? Oui. Vous en vouloir? Parfaitement !
C'est une pratique de chez vous, que d'essayer d'embrocher la tête des autres ? A voir votre armure, pardonnez-moi de ne pas en douter !"


[Sakray]"Oh, je vois. Pour commencer..." Il attrapa le visage d'Osa, et le jeta dans le mur avec une aisance déconcertante, comme si le gamin n'était qu'une poupée en chiffon. Toutefois il fit attention de ne pas le jeter suffisamment fort pour qu'il se blesse. "...je n'aime pas vraiment que l'on me saute au cou comme cela, j'espère que cela ne se reproduira pas.
Ensuite, je vous rassure, nous ne pratiquons pas cela chez nous, c'était juste une erreur de réglage, cela est maintenant réparé.
Mais dites-moi, cela maintenant un petit moment que je suis ici et je ne vous ai jamais vu, à qui ais-je l'honneur ?"
demanda-t-il en défaisant le nœud que le gamin avait fait dans sa crinière, toutefois sans ôter son casque.


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 19:10

Osa fût jeté contre un mur, avec une aisance déconcertante.
Apparemment, son comportement le génait à lui aussi et cet acte ne me déplût guère, même s'il s'agissait d'un Ninja de Suna.

[Hanzo] *Enfin une bonne chose de faîte !*
*C'est quelque chose qui me démangeait mais je n'osais porter atteinte à ce qui semble être un civil. Un misérable civil qui ose me parler de la sorte... un dingue... un fou... Seuls les fous sont persuadés de leurs mots... Enfin bref... Qu'en est il maintenant... ?*


L'inconnu, finalement libéré de son poids qu'était Osa, m'adressa la parole, me demandant qui j'étais.
Il s'écoula quelques secondes avant que je réponde, secondes pendant lesquelles, je réfléchissais à ce qui pouvait cacher une telle demande.

[Hanzo] *Tout le monde me demande qui je suis, sans se présenter. C'est une pratique répandue ou je perds les pédales... *

De ce qu'était arrivé à Osa, le Sunéen n'était pas habité d'un désir de tuer. Il était certainement tombé sur nous, par hasard.
Peut être aussi que ce grappin fut mal lancé, lui aussi.
Peut être finalement que tout ces évènements ne sont que le fruit du hasard... Je m'en persuadé... Si les choses venaient à mal tourner, je donnerais le meilleur de moi-même pour me tirer de ce pétrin car force était de constater que le Sunéen était d'une constitution, semble t-il, robuste.
Et puis... Cette armure... Ce mouvement... On ne pouvait réaliser telle chose, avec une telle force...

C'est à ce moment là que je me mis à ressasser tout les dires de Sugimoto, celui qui m'a tout apprit.
Ses leçons et toutes ses histoires n'auront pas été inutile... Je restais sur mes gardes tout en m'avançant en direction de l'inconnu.
Les muscles tendus, mon attention à son paroxisme... J'avançais vers l'inconnu, mais prêt à bondir le moment venu. J'étais un Genin de Kiri... le village caché de la Brûme.

Maintenant que je faisais face à l'inconnu qui me dépassait d'une bonne tête, je relevais la mienne afin de le regarder droit dans les yeux, du moins, le casque qui cachait son visage... Mais je vis ses deux orbites qui daignèrent rencontrer les miens.

[Hanzo] "Je m'appelle Hanzo. Genin de Kiri... Et toi le Sunéen, qui es-tu et que viens-tu faire en ces terres, lointaines des tiennes... ?"

C'était la première fois que j'étais plongé en situation de danger... J'étais cependant prêt à l'affronter.
J'avais choisi la voie du Ninja... Et je devais en accepter toutes ses facettes.
Mes pupilles me demangeaient. Avec elles, je pourrais anticiper les mouvements de mon adversaire et me frailler un chemin vers un échappatoire, mais il fallait qu'elles demeurent secrètes et attendre le dernier moment... S'il venait à arriver.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 19:37

J'étais content, aujourd'hui je venais de me faire deux nouveaux amis. L'un était marrant, il passait son temps à raconter n'importe quoi et c'était toujours poilant. Pas contre il me semblais avoir quelques difficultés au niveau sociabilité. L'autre était moins bavard, mais bien plus classe que mon premier amis. Il était aussi joueur, et c'était gaiement qu'il m'envoya contre un mur.
Je me réceptionnai habillement contre le mur avec mes pieds, au moyen d'une de mes fameuses pirouette. J'étais accroupi contre une paroi verticale. J'avais une classe folle là ! Pourquoi je n'utilisais pas cette position plus souvent ? C'est lorsque je vis le sol me foncer dessus que je me souvins que c'était une pose qu'on conservait difficilement.

Tandis que je m'effondrai avec classe (lamentablement), mes deux nouveaux amis avaient commencé à discuter ensemble. Je me relevais d'un bond quand il nous demanda nos nom. J'allais pouvoir apprendre celui de mes nouveaux amis, c'était cool ça ! Quand vint ce que je jugeais être mon tour, je commençais une superbe présentation.

[Osa] - Je suis Osa Satsubatsu, L'incroyable guerrier à la bannière rouge.

Je bondis entre l'armure sur patte et Hanzo, avant de sautiller tout autour du Sunéen (chose tout de même incroyable et bruyante à cause des geta que portait Osa), pour l'admirer sous toutes ses coutures. Je notais aussi, qu'il avait quelques difficulté avec mon nœud, qui n'était pas un simple nœud, ou un double nœud, mais un double double nœud. Je suis le roi des nœud. D'où mon surnom, neuneu.

[Osa] - Dis, dis. On peut se battre Kan'zume-san, hein ? On peut se battre ?

J'avais vraiment envie de le frapper, je l'aimais déjà énormément !
Par contre, je fus frappé en premier.

[Liori] - Calme toi, Baka !

Liori était arrivé dans la rue tranquillement, en marchant les mains dans les poches. Il était parti de la demeure Satsubatsu pour se diriger vers l'hôpital. Sa réserve de médicament pour gérer ses crises était totalement vide, il devait donc faire le pleins auprès des médecins kiréen. Il trouvait le fait de faire le voyage jusqu'à là bas lourd, et fatiguant, mais il n'avait pas le choix. Le pire était tout de même de se faire accompagner par Osa. Il avait l'impression de promener un chien, qu'il devait surveiller à chaque instant pour qu'il ne fasse pas de bêtise. Hors, il avait fait l'erreur de le quitter des yeux quand celui ci avait aperçu un chat.
Heureusement pour lui, Osa n'était pas le genre de personne à connaitre l'orthographe, le sens, et l'existence du mot discrétion. Liori avait donc pus retrouver son boulet d'amis rapidement, et découvrir qu'il avait déjà commencé son numéro auprès de pauvre passant.
Comme toujours, Liori devait l'arrêter, et il n'y avait qu'une seule façon d'arrêter un Osa dans cet état là.

La semelle des sandales de Liori frappèrent Osa au niveau l'oreille, et le plaqua rapidement au sol.

[Osa] - Ailleuh ! Liori... C'est bon de te revoir !

[Liori] - Sans blague ? (Il releva le visage, sans cesser de presser Osa contre le sol). Tiens, Salut euh... Hozan ?

Il s'appelle Hanzo.

*Oups.*


Il laissa Osa se relever, dans un état un peu plus calme qu'avant. Maintenant, il s'agitait, mais en faisant du surplace.

[Liori] - Il ne vous à pas trop embêté ?

C'est à ce moment là, qu'il remarqua réellement l'homme en armure se situant sur sa gauche, et juste en face d'Hanzo. Il l'observa quelque secondes, avant de reprendre lentement la parole.

[Liori] - Hanzo... (Il se tourna vers le Genin) ... Tu sais qui c'est celui là ?

Si son ton était sérieux au début, la fin de sa question démontrait que contrairement aux idées que l'on aurait pu se faire, il avait vraiment l'air de totalement ignorer qui était cette énergumène.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 21:15

Celui qui n'avait laissé que quelques cheveux dans l'accident du grappin s'avança vers Sakray, visiblement tendu à cause de ce dernier. Il n'y avait pourtant pas de quoi, il n'allait pas le manger. Quoique...

[Sakray]*Pourquoi est-il si tendu, aurait-il peur de moi ? Enfin, il faut reconnaître que le sentiment d'effrayer les autres rien qu'à son apparence et à son aura est assez...satisfaisant.*

[Hanzo]"Je m'appelle Hanzo. Genin de Kiri... Et toi le Sunéen, qui es-tu et que viens-tu faire en ces terres, lointaines des tiennes... ?"

Sakray attendit la réponse du gamin qu'il avait jeté sur le mur, lorsqu'il vit qu'il avait réussi à se réceptionner sur ses pieds, il tenait maintenant à la verticale contre le mur. Cependant il ne resta pas longtemps dans cette position, et il se cassa rapidement la figure. Néanmoins il se releva rapidement, et sauta entre Hanzo et Sakray.

[Osa]"Je suis Osa Satsubatsu, L'incroyable guerrier à la bannière rouge." Ce nom fit "tilt" dans l'esprit du Sunéen.

[Sakray]"Satsubatsu tu dis ? Etrange, ce nom me rappèle quelque chose...tiens, c'est amusant, c'est également le nom d'une des deux personnes contre qui j'ai remporté un combat il n'y a de cela pas longtemps, je suppose que cela devait être ton frère."

Osa se mit ensuite à tourner à toute vitesse autour de Sakray, bondissant dans tous les sens. Il commençait vraiment à exaspérer le Chunnin.

[Osa]"Dis, dis. On peut se battre Kan'zume-san, hein ? On peut se battre ?"

[Sakray]*Quelle bonne idée...*

Il leva sa jambe, prêt à frapper Osa cette fois de toutes ses forces, avec en plus le soutien du sable qu'il commença à rassembler autour de son pied. Un coup comme celui-là l'assommerait et l'expédierait à 10 ou 15 mètres, et là ils seraient enfin tranquilles pour discuter. Cependant un autre frappa le môme, et Sakray stoppa la préparation de son coup. Il se retourna et reconnu le Satsubatsu qu'il avait défait.

[Liori]"Calme toi, Baka !"

[Osa]"Ailleuh ! Liori... C'est bon de te revoir !"

[Liori]"Il ne vous à pas trop embêté ?"

[Sakray]"Difficile à dire..."

Liori se retourna vers Sakray, et le dévisagea quelques secondes avant de se tourner vers Hanzo.

[Liori]"Hanzo... Tu sais qui c'est celui là ?"

[Sakray]"Wtf ?"

Le Chunnin releva un sourcil, signe d'incompréhension. Mais peut-être que Liori avait honte de s'être fait battre et feignait l'ignorance devant celui qui l'avait vaincu. N'ayant pas envie de s'expliquer, Sakray le laissa jouer son jeu.

[Sakray]"Je me prénomme Sakray, Chunnin de Suna. Je suis ici pour une formation spéciale, je vous passe les détails qui font que j'ai eu accès à celle-ci."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 21:35

[Hanzo] *Sakray... Chunin de Suna... Bien, les présentations sont faîtes.*

L'inconnu s'était présenté, tout comme je l'avais fait. Les raisons de sa venue ici, en terre Kiréenne, étaient floues... Il devait voir ses raisons puis bon, il devait être la bienvenue.
Ensuite, Liori qui se pointe... Que faisait il donc ici? La rue était devenue un véritable salon de rencontres.
Entre Liori, Osa, Sakray et moi-même, la rue regorgeait peu à peu de vie.

Le Médecin m'avait demandé si Osa ne nous avait pas embêté... Se connaissait-il ? Il fallait que je le sache...

[Hanzo] "Dis moi Liori... Pour me demander cela, tu dois peut-être le connaître non? Vous semblez si familier."
"Mais au fait Sakray, je suis curieux de nature... Quelles ont été les raisons de ta venue à Kiri, j'insiste. C'est plutôt rare que l'on accueille un Ninja d'un village étranger surtout pour une formation si "spéciale" comme tu dis..."


Je me sentais plus à l'aise maintenant que tout ce beau monde était réuni. Je me décontratais un peu plus... Je me mis à reculer de quelques pas pour m'appuyer le dos contre le grillage de mon jardin.

[Hanzo] *Avec quelques mots, Osa s'est calmé rapidement. Ils doivent certainement se connaître. C'est sûr. Je n'aurais pas à dévoiler mes pupilles aussi... Ce sera mon petit secret encore pour un moment.*

Je tournais mon regard ensuite en direction de Liori. J'étais toujours tracassé par le fait que nous aillons toujours pas intégré la moindre équipe... aucun Jounin désigné pour notre formation.
Bon, jusqu'à maintenant, j'avais réussi à me débrouiller par mes propres moyens mais il y aurait forcément un moment où je butterais face aux difficultés.

[Hanzo] "Liori ! Dis donc... On est venu te voir pour te dire qu'un équipe allait être formée? Parce que bon... C'est pas que, mais on attend toujours. C'est agaçant à la longue. J'irais à l'occasion à l'académie pour éclaircir les choses."

Et ce Sakray... Comment cela se passait-il dans son village? Etant donné qu'il devait en savoir long sur Kiri et son fonctionnement, il était naturel d'étancher sa curiosité au sujet de Suna...

[Hanzo] "Excuse moi Sakray... Encore une question ! Ca se passe comment à Suna ?"

Autant profiter de l'occasion pour éclaircir tout ces points.
Je n'aimais pas cotoyer des gens sur qui je ne savais rien... Puis bon, tout bon Ninja se doit d'être correctement informé sur ses interlocuteurs.
S'ils ne répondaient pas à mes questions, je mènerais mon enquête à leur sujet... Têtu ! Voilà ce que j'étais.
Bon ou mauvais côté... Ca pouvait servir à certains moments.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 27 Juil - 22:38

Sakray s'était présenté. Le nom ne disait rien rien à Liori, par contre le fait qu'il soit Sunéen si. Cela laissait Liori perplexe, il avait l'impression d'avoir encore oublié quelque chose. Même le Sunéen semblait trouver cela étrange que Liori demande qui il était, comme le démontrait son expression étrange et imprononçable. (A moins qu'il ne se soit offusquait des manières du Satsubatsu). Mais s'il l'avait oublié, c'est que ça n'était pas important.
Avant qu'il ne décide se plonger dans sa mémoire pour délier ce mystère, ou que sa mère lui rappelle qui était cet individu caparaçonné, Hanzo lui posa une question sur Osa. Visiblement il se demandait qui était vraiment l'idiot masqué. Liori prit son courage à deux mains pour faire cette terrible révélation -En bref, il répondit sur le ton de conversation.

[Liori] - Osa ? Bien sur que je le connais. Nous sommes de la même famille.

Ensuite, Hanzo enchaina sur une question destiné cette fois à Sakray. Il voulait en savoir plus sur lui, et sur sa formation. Liori n'aurait pas posé la question, ça ne lui était pas vraiment venu à l'esprit, s'il pouvait se promener librement dans le village, c'est qu'il n'y avait aucun problème. Cependant, ça ne l'empêchait pas de trouver cette question intéressante, et il aurait volontiers écouté la réponse si Osa ne l'avait tiré de force vers lui.

[Conversation privé que vous pouvez entendre si vous voulez]
[Liori] - Qu'est ce qui te prend ?

[Osa] - Kan'zume-san a dit avoir battu mon frère !

[Liori] - Quoi ?

Liori se tourna vers Sakray, qui était le seul à pouvoir prétendre au surnom de "boite de conserve" dans les environs. Il est vrai que le Sunéen était impressionnant avec son armure et qu'il paraissait fort, mais ce ne pouvait être que des apparences. Liori doutait fortement qu'un Sunéen sorti de nul part puisse défaire en combat Jikkei'ji, c'était le seul être qui soit jamais apparut comme invincible aux yeux de Liori, en dehors de ses parents décédés.
Soudain, l'évidence frappa Liori... Sakray... Il l'avait déjà vu.
Bon en fait, cela ne lui apprenait rien de nouveau, mais maintenant il en avait la certitude. Liori se creusa les méninges. Où l'avait il vu ?
Finalement, ça lui revint en mémoire. Il l'avait combattu aux côtés de Hotaku, après avoir sauvé des flammes un restaurant.

[Liori] - Non... Il a forcément menti, un type comme lui ne peut vaincre ton... (L'évidence, numéro deux frappa Liori de pleins fouet) Baka ! (Il frappa Osa sur le sommet du crâne.) Il ne parlait pas de de ton frère, mais de moi...

[Osa] - Alors, ça veut dire qu'il t'a battu ?
[Fin de la conversation privé que vous pouvez entendre si vous voulez]

Liori se retourna vers Hanzo quand celui-ci s'adressa à sa personne. Visiblement, lui non plus n'avait aucune nouvelle de leur équipe. Donc, tandis que Osa se prosternait aux pieds de Sakray en le suppliant de le prendre comme élève (Prenez moi comme disciple ! pliiiiiiiiiz !), Liori répondit à Hanzo.

[Liori] - Je n'ai aucune nouvelle à propos des équipes. La dernière fois que je suis allé me renseigner à l'académie, ils m'ont limite désignés la porte en me disant qu'ils n'avaient pas que ça à faire...

Ensuite, Liori regarda Sakray, quand celui-ci répondit aux questions de Genin. Maintenant qu'il savait qui était le Sunéen, il regretta de ne pas avoir entendu ses réponses aux questions de Hanzo.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Lun 28 Juil - 19:35

[Hanzo] "Vous êtes de la même famille ?!"

J'étais sous le choc.
Comment un imbécile comme Osa pouvait être de la même famille que Liori, un garçon posé et sensé ?
J'observais Osa... puis Liori... et encore Osa...
Rien ne pouvait présager telle nouvelle.

[Hanzo] *Mais c'est un boulet ! Comme on en a jamais vu !*

Je passais ma main droite dans mes cheveux lentement, d'avant en arrière puis je me mis à me gratter l'arrière du crâne. Je n'en croyais toujours pas !

[Hanzo] *Enfin bref, c'est la vie. Comme on le dit si bien, on choisit ses amis, pas sa famille.*

[Hanzo] "Bah dis donc ! Jamais je n'aurais cru en un quelconque lien de famille entre vous deux. Je suis surpris."
"Il est pas très futé Osa, ce qui n'est pas ton cas... Comme quoi..."


Je ne savais plus quoi dire à ce sujet.
Si bien que le silence se posa quelques secondes... secondes qui fûrent longue à mes yeux.
Il était préférable que je n'en dise pas plus au sujet d'Osa, ce qui pourrait risquer de froisser Liori... Peut être.
Mais au vu de son comportement à son égard, je ne pensais pas que Liori le porte dans son coeur.

Puis bon, ce n'était guère important. Osa ne m'intéressait pas.
C'est à ce moment là que me vint à l'esprit ce que Liori ajouta.

Ils l'avaient donc poliement invité à prendre la porte car ils n'avaient pas que ça à faire. Nous étions donc si peu important à leurs yeux au point de nous placer dans les dernières priorités?

[Hanzo] *Il va falloir encore se débrouiller seul apparemment.*

L'idée de continuer ma formation en solo ne me gênait pas profondemment. Jusque là, les explications et conseils de Mr T étaient juste et il ne m'en fallait pas plus pour gravir les premières étapes.
Apprendre des Jutsus et m'instruire à la Bibliothèque étaient suffisant pour le moment mais je redoutais celui qui me posèrent trop de problèmes... Celui de faire face aux limites de l'apprentissage en autodidacte en quelque sortes, il fallait forcément un moment où un Jounin nous prenne en charge pour approfondir notre formation...

[Hanzo] *Il faudra tôt ou tard qu'ils forment une équipe...*

Mais mes pensées accentuèrent cet état de mal être vis à vis de Liori... Il fallait enchaîner sur autre chose.

Je me tournais doucement vers Sakray, insistant...

[Hanzo] "Alors... Sakray... Comment se déroule la vie d'un Ninja à Suna?"

Sakray avait gardé le silence... ne prenant pas la peine de répondre à ma question pendant que Liori me répondait.
Peut être qu'il avait jugé inutile de me répondre... Mais c'était l'occasion d'enchaîner sur autre chose que le sujet traitant du lien de parenté entre Liori et Osa. Et c'est donc naturellement que j'insistais à ce que Sakray réponde... Ca nous donnerait une raison de parler d'autre chose...

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Lun 28 Juil - 22:47

Hanzo fut surpris de voir qu'apparement, Liori et Osa se connaissaient déjà, qu'il leur posa la question s'ils avaient un quelconque lien de parenté, avant de se tourner vers Sakray et de lui demander les raisons de sa venue ici. Quel petit curieux celui-là alors...un jour cela va lui jouer des tours. La curiosité est un vilain défaut.

[Hanzo]"Mais au fait Sakray, je suis curieux de nature... Quelles ont été les raisons de ta venue à Kiri, j'insiste. C'est plutôt rare que l'on accueille un Ninja d'un village étranger surtout pour une formation si "spéciale" comme tu dis..."

[Sakray]"Disons que j'ai permis à 3 des vôtres de devenir Chunnin, et que l'une de ces 3 personnes m'a promis une récompense. C'était Hasumi Matsumoto, et maintenant, son frère qui est Jounin, Irako Matsumoto, m'apprend une technique ici. C'est aussi simple que cela."

Juste avant qu'il ne se mette à répondre, Osa attira Liori à l'écart. Sakray réussit à saisir quelques mots, mais il comprit que le gamin demandait à Liori si c'était vrai qu'il avait battu son frère, et qu'ensuite Liori le frappa car c'était lui-même qui avait été vaincu. Une sorte de quiproquo, en somme.
Ils finirent par se rapprocher de Sakray et Hanzo, et osa se mit à se prosterner aux pieds du Chunnin, le suppliant de le prendre comme élève.


[Osa]"Prenez moi comme disciple ! pliiiiiiiiiz !"

[Sakray]"..."

Les 3 gradés regardèrent sans rien dire le gamin être limite en train de baiser les pieds de l'un d'eux. Deux d'entre eux soupirèrent, et Sakray quand à lui leva la jambe droite derrière, et frappa Osa en plein visage aussi fort qu'il pu, envoyant celui-ci plusieurs mètres plus loin, atterrissant dans un tas de poubelles dans un fracas épouvantable. Il avait maintenant disparu sous un amas d'ordures et de ferrailles.

[Sakray]"Non."

Cet incident fit que Sakray n'avait pas entendu une autre question d'Hanzo, et celui-ci fut forcé de la répéter.

[Hanzo]"Alors... Sakray... Comment se déroule la vie d'un Ninja à Suna?"

[Sakray]"Cela fait un petit moment que je n'y suis pas retourné, depuis le départ pour l'examen Chunnin pour être précis. Mais si tu veux tout savoir, rien que le fait d'y vivre est une épreuve, il fait très chaud le jour, et très froid la nuit. Les instructeurs sont sans pitié avec les mauvais élèves, et son très froids, ils n'ont aucune préférence. Ils apprennent à tuer de la manière la plus parfaite et la plus discrète possible."

Un bruit attira ensuite son attention, mais ce n'était qu'Osa qui s'était relevé, et en essayant de sortir de ce tas d'ordures, il ne fit qu'y retomber de plus belle.

[Sakray]*Pitoyable.*


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mar 29 Juil - 0:35

Après s'être fait violamment jeté d'un coup de pied, à l'autre bout de la ruelle... en plein dans un tas de détritus, Osa pointait à nouveau le bout de son nez... Comme si de rien n'était.

La folie l'avait il atteint tant que ça ?
Pouvait il comprendre ce que les gens pensaient de lui ?

Avant la réapparition d'Osa, Sakray expliqua, en quelques mots, le mode de vie d'un Ninja de Suna. Apparemment entrainé pour être de parfait tueur, froid et calculateur.
Une façon comme une autre, de former des Ninja car oui, il fallait avouer que les Ninja étaient de parfait tueurs mais ils n'étaient pas que cela... Ils étaient capable d'être de parfaits espions, de grand Médecins.
Les Ninja étaient des outils entre les mains des Hautes Institutions, c'en était ainsi et inutile de le changer car cela aurait été impossible.

[Hanzo] *La vie n'est pas si simple à Kiri non plus...*
*Entres les tempêtes, les ras de marais... Le climat, à Kiri, n'est pas à envier... Nous sommes tous, formés, dans des conditions difficiles avant qu'il nous soit possible d'opérer à tout moment, quelque soit le temps... quelque soit le moment...*


La puanteur remontait par mes narines, jusque dans ma tête, m'arrachant à mes pensées. Osa en était l'instigateur. Après s'être extirpé de son nid douillé, il libéra une terrible puanteur qui avait fermenté au coeur du monticule de détritus et maintenant, il en était le porteur mais son attitude n'était en rien gênée. Il était toujours aussi fier de sa personne... tel un enfant ayant réalisé un exploit.

[Hanzo] *Mais il est incroyable ce gars !*
*Il vient de se faire savater de bon coeur et qu'est ce qu'il trouve de mieux à faire, c'est de ne pas en tenir rigueur. Il parvient à garder toute cette joie... C'est un gars complètement desaxé ! Et il fait parti de la famille Liori !*


[Hanzo] "Mais Liori, dis moi que c'est pas vrai. Tu ne peux être aussi de la même la famille que cet attardé mental !"
"Il est complètement desaxé... Il comprend pas ce qu'on lui dit, il vit dans sa bulle. C'est pas trop lourd à porter ?"


Voilà, c'était sorti.
Ca avait duré trop longtemps et à plusieurs reprises, j'avais été tenté. Mais je m'étais retenu, j'avais réussi à trouver la force de retenir mes mots mais là, l'occasion était trop belle.
Elle était magnifique et portait tout son sens dans cette situation.
Un cousin, timbré, fier de lui... et là, un clochard complet qui sort de son boue en trainant une odeur infâme, cela correspondait plus au personnage. Osa n'avait que ce qu'il méritait mais au final, ça ne lui servait pas de leçons.

Mais je revins sur Sakray pour lâcher une courte phrase étouffée...

[Hanzo] "Il n'a toujours pas compris apparemment."

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mar 29 Juil - 3:09

Hanzo était stupéfait par la nouvelle. Osa était de la même famille que Liori, Liori était donc de la même famille que Osa. Le choc pouvait se lire sur le visage du nouvel ami de Liori. -Oui, nouvel ami, car c'était l'ami d'Osa (enfin de son point de vue) et les amis de mes amis sont mes amis, même si l'ami en question est mon cousin. Liori était persuadé que s'il frappait Hanzo alors qu'il les dévisageait à tour de rôle, Osa et lui, il n'aurait rien remarqué tellement il était abasourdi.

Finalement, il sembla revenir sur terre, se passant les mains dans les cheveux, et se grattant le crâne. Sa façon de réagir face à une situation totalement énorme et burlesque ? En tout cas, il réussit à faire re-fonctionner sa mâchoire, et tout ce qui allait avec. Cette situation prêtait à sourire, ce que Liori fit, mais de façon crispée.

[Hanzo] - Bah dis donc ! Jamais je n'aurais cru en un quelconque lien de famille entre vous deux. Je suis surpris."
Il est pas très futé Osa, ce qui n'est pas ton cas... Comme quoi...


Liori lui répondit tout en serrant et desserrant le poing gauche.

[Liori] - Pas très futé ? Dis plutôt qu'il est totalement idiot. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde...

Oui, c'était vrai, il fallait de tout pour faire un monde, et sans Osa, le monde serais sans doute différent. Oui vraiment différent. Liori essaya de passer en revue tout les évènements rendu possible, les objectifs atteint, bref, tout ce qu’Osa avait pu procurer au clan, à Liori, et à sa propre personne... C'était difficile... Il n'y avait rien à se rappeler...
Mais bordel, à quoi il pouvait bien servir ?!
Liori regarda son compagnon occupé à lécher les bottes d'un ninja inconnu. C'était quoi ? le troisième fois cette semaine qu'il suppliait quelqu'un de le prendre pour disciple. C'était pathétique. Pathétique mais pas déprimant en tout cas.

Osa eut vite fait de passer aux côtés des deux Genin. Sakray venait de lui faire emprunter la voie des airs, au moyen d'un bon coup de pied dans le visage masqué.

[Liori] - Outch... Ça doit faire mal.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, Liori cru l'entendre distinctement prononcer un "même pas mal", avant de finir sa joyeuse envolé dans un tas d'ordure.
Visiblement, il venait d'essuyer un refus supplémentaire.

Sakray profita du départ précipité d'Osa pour raconter les conditions de vie à Suna. Le soucis du détail dont faisait preuve le Shinobi, allié aux histoires des plus vieux Satsubatsu sur les ninja du sable permirent à Liori d'imaginer distinctement les lieux. Un palmier, du soleil, du sable, pas d'eau, et une multitude de ninja en armure. Charmant.
Condition de vie difficile, et entrainement militaire poussé vers la discrétion. Liori ne s'y serait pas attendu. Il pensait qu'on lui avait enseigné le délicat art de la musculation, du port d'armure, et d'agitage d'épée dans tout les sens.
Plus sérieusement, Liori doutait que Sakray puisse dire toute la vérité en si peux de mot. S'entrainer à tuer en toute discrétion ? Soit c'était un mauvais mensonge, soit les Sunéen avaient une drôle de conception de la discrétion. Ou alors le Sunéen devait-être un mauvais Shinobi qui avait mal retenu ses leçons. Comment pouvait on prétendre s'être fait enseigner la discrétion avec un arsenal comme le siens ? Il ne pouvait certainement pas passer inaperçu. De plus son arme n'était pas appropriée pour un assassinat, sa place étant plutôt sur un champs de bataille.

C'est à ce moment là que Osa sorti des ordures, et que Liori se rendit compte de quelque chose. Il n'aimait pas le Sunéen. C'était étrange. D'habitude il se moquait des gens, non pas qu'il était asociale, mais il n'éprouvait rien de vraiment particulier envers les personnes qu'il croisait. Au mieux il trouvait quelqu'un d'agréable et le respectait, mais s'il le devait, il n'hésiterait pas à délaisser cette personne pour son objectif principal. De ce fait, il n'avait jamais détesté quelqu'un. Au pire, il trouvait une personne désagréable, mais il laissait couler tant qu'il le pouvait.
Pourtant quand il observait, il éprouvait un dégout semblable à celui que l'on éprouvait en sentant le nouveau parfum d'Osa.

C'était un signal d'alarme.

[Hanzo] - Mais Liori, dis moi que c'est pas vrai. Tu ne peux être aussi de la même la famille que cet attardé mental !

Il doutait encore ? Il espérait quoi, que Liori sorte des pétards, déclenche une pluie de confettis et lui annonce qu'il a été la cible d'un odieux canular. Être si septique pouvait passer pour une maladie. Il n'y avait rien de si extraordinaire à apprendre qu'un supposé être humain masqué, vêtu bizarrement, et courant après les chats soit un membre de la famille d'un gars qu'on a rencontré il y a quelques jours dans un restaurant. Qu'est ce que ça serait si Liori lui annoncé son âge.
Non sérieusement, Hanzo avait un problème... Ou alors Liori était vraiment blasé.

[Hanzo] - Il est complètement desaxé... Il comprend pas ce qu'on lui dit, il vit dans sa bulle. C'est pas trop lourd à porter ?

Liori essaya d'afficher un sourire pas convainquant et pas trop crispé. Il avait mal dans tout son côté gauche, et il remercia son éducation et entrainement pour ne pas s'être roulé en boule pour fondre en larme. En général, on arrêté ça un ou deux ans après les premières crises.

[Liori] - Ne t'inquiète pas, à vrai dire, il est notre souffle d'air frais quotidien.

Il jeta un œil à Osa, qui jetait à droite et à gauche (donc, dangereusement proche des positions de Sakray et Hanzo) les détritus qui s'était glissé dans ses vêtements. Visiblement, il semblait d'une humeur aussi radieuse que d'habitude.

[Liori] - D'ailleurs, nous allons y aller. Osa nous a encore mis en retard.

Il salua rapidement l'assistance avant de reprendre le chemin vers la rue plus fréquenté, mais il s'arrêta quand il se rendit compte que Osa ne le suivait pas. Ce dernier s'était tout simplement approcher de Hanzo et lui avait saisit l'épaule avant de le plaquer violemment contre le mur et d'hurler de tout la force de ses poumons. Sa voix avait adopté une intonation beaucoup plus grave, et son masque avait maintenant quelque chose d'effrayant.

[Osa] - Mais Quel es ton foutu problème ! Pourquoi es tu incapable d'accepter quelque chose d'illogique ! Une anomalie ? Pourquoi es-tu incapable de rire ! Ton esprit ! Voila tout le problème ! (Plusieurs lames à l'aspect inquiétantes glissèrent soudainement de sa manche droite)
Mais je vais t'aider ne t'inquiètes pas Corrigeons les anomalies ! Appliquons ton Châtiments ! Tu vas... Méeuh !


Liori venait d'attraper le col de son ami, et était déjà en train de remonter la ruelle en trainant ce dernier derrière lui. Liori adressa un signe de la main droite aux deux individus présents dans la ruelle, sans se retourner, et s'adressa à Hanzo.

[Liori] - Ne t'inquiète pas, il aime seulement s'inventer des histoire. Tu pourras le frapper un autre jour !

[Osa] - Yeah, just Kinding !

Le Baka faisait des grands signes de bras, ayant retrouvé son état normal. Il s'arrêta uniquement quand Liori le jeta devant lui pour le forcer à se remettre debout, et qu’ils disparurent à un coin de rue.

[Je me désengage du RP, have fun =p]


Dernière édition par Liori Satsubatsu le Mar 29 Juil - 23:20, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mar 29 Juil - 18:57

Mes remarques ne laissèrent pas Liori, indifférent, cela pouvait se lire sur son visage, sur son attitude… J’étais peut être allé trop loin…
Mais il avait fallut que ça sorte. Osa se comportait de manière un peu trop condescendante, considérant les autres comme de fidèles sujets… Certes, cela pouvait être amusant un moment mais devenait vite fatiguant.
Le fait qu’il vive dans sa bulle, dans son monde, sans tenir compte réellement de ce qu’il se passait autour de moi, m’embêtait et je n’avais rien trouvé de mieux à faire que les dévoiler au grand jour… au moins, ce serait dit. La franchise a ses défauts mais il était préférable de savoir ce que les autres pensaient de soit, que ce soit en bien ou en mal, au moins, on était fixé.

Quoi qu’il en soit, Osa sortit des ordures qui l’avaient accueillit en son sein… un tableau saisissant… le mariage de la royauté et de la basse populace… Il était ridicule.
Mais soit ! Cela ne le gênait pas pour autant, il se relevait doucement, se remettait un peu en ordre sans pour autant pouvoir effacer cette odeur qui s’était imprégnée profondément dans sa tenue. Son attitude paraissait guère différente de celle qu’il avait eu auparavant, néanmoins, son masque changea subitement d’attitude, la colère était visible.
Les traits étaient fortement marqués et tirés…

[Hanzo] *Apparemment, il n’a pas trop apprécié ce que je viens de dire… Mes remarques n’étaient pas là pour faire plaisir, alors à quoi bon m’inquiéter de comment il risque de les prendre, j’en ai que faire. Et puis bon, c’était un juste retour des choses… Il se complaisait à se comporter de la sorte vis-à-vis des autres, maintenant, les rôles étaient inversés… Que ça lui serve de leçon…*

Osa s’approcha d’un pas déterminé dans ma direction, sans regarder Liori.
D’un geste vif, il posa ses mains sur mes épaules, et il me poussa fort sans que j’y oppose la moindre résistance. Je laissais le mouvement se perpétrer, et voir ce qu’Osa allait bien me réserver. Allait-il me montrer une autre facette de sa personnalité ? Il fallait que j’en aie le cœur net… Jusqu’à présent, il n’avait fait que le pitre et je n’y avais guère cru.
Il se jouait de moi, de nous, depuis le début, une manière bien à lui de tester les autres et c’était la seule méthode qui me vint à l’esprit, que de me foutre de sa gueule de la sorte pour le sortir de ses gonds.
Alors qu’il me plaquait contre un mur, les mains serrées sur mes épaules, je ne lui affichais pas une attitude surprise… Je me contentais d’écouter ce dont il avait à me dire, pesant chacun de ses mots, les analysant afin d’en tirer conclusion sur qui il pouvait être ou distinguer une autre personnalité parmi tant d’autres dans son esprit bien assez torturé.

[Hanzo] *Châtiment ? Jugement ? Il sort enfin les crocs le bonhomme.*
*Voilà donc ce que pourrait nous réserver le fameux Osa Satsubatsu…*


Des lames sortaient de ses manches, alors qu’il me menaçait avec, je me mis à sourire, satisfait des résultats de cette mascarade.

[Hanzo] « Tu crois vraiment que tu me fais peur avec ces lames sous tes manches… Tu crois vraiment que je n’avais pas remarqué d’une telle tenue n’était pas seulement là pour faire joli mais bel et bien pour dissimuler bien d’autres choses que l’on aurait pu soupçonner ? Sache que nous sommes avant tout des Ninja et que nous sommes entraînés à analyser les situations au mieux, afin de tirer parti de chaque possibilité qui s’offre à nous, avec un risque minimum. »
« Tu devrais pourtant le savoir Osa… puisque Liori t’est proche. »


Mais Liori tirait déjà par le col, le miséreux qui n’avait cessé de proférer des menaces.
J’étais satisfait… Il avait montré son vrai visage… La folie avait aussi ses mauvais côtés et ils les avaient dévoilés, se donnant la peine d’officier en tant que juge et bourreau.
Plus j’en savais à leur sujet, mieux j’étais préparé à parer à toute situation en leur présence, voilà mon calcul… Bon, j’avais risqué de me faire découper mais les chances avaient été tellement minces, que je pris la peine de me lancer et enfin voir ce qu’Osa pouvait bien réserver.

Alors que Liori s’éloignait peu à peu de Sakray et moi-même, tirant toujours Osa par le col, celui-ci reprit une attitude un peu plus simplette.
Son masque n’était plus le même… Un immense sourire y était dessiné et par de grands gestes des bras, il nous disait au revoir au loin. Mais le Genin tira un grand coup vers l’avant, l’envoyant s’écraser devant lui comme un père aurait fait à son enfant pour le gronder.
Maintenant, Osa ouvrait la marche et Liori le talonnait… Étaient-ils cousins ? Frères ? Peu importe mais les deux comparses avaient quittés les lieux au tournant d’une rue.

Il ne restait plus que Sakray et moi-même.
Je le regardais, afin d’y discerner un moindre indice sur son état d’esprit, son attitude, au vu de ce qu’il venait de se passer mais impossible d’en dire quoi que ce soit, son casque ne permettait pas d’y voir à cette distance.
Je soupirais alors tout en remettant en ordre mon haut…

[Hanzo] « Ben, il en aura mit du temps pour sortir de ses gonds… Je ne pensais pas que ce moment allait arriver, je commençais à perdre espoir. »
« Mais là, c’est sûr, il n’est pas bien dans sa tête… Et sous ces airs menaçants, il ne parvient pas à être convaincant, surtout avec cette tenue, ce masque et son attitude précédente… Peut être bien qu’il joue sur celle-ci pour tromper ses adversaires. »
« Bref… Donc les conditions de vie et d’entraînement à Suna sont difficiles à ce que tu me dis… Le climat ne doit pas être facile, c’est sûr mais à Kiri, nous ne sommes pas en reste. Certes, ce n’est pas comparable au sens propre du terme mais vous n’êtes certainement pas les seuls à plaindre, Ninja de Suna. Les conditions au village caché de la Brûme ne sont pas si agréables que cela… Enfin ! Dans quelles circonstances as-tu bien pu sauver des membres de mon village ? A quelle occasion ? C’est étrange quand même que tu en sois arrivé au point de gagner le respect d’un camarade au point qu’il te dévoile un secret de notre village… Secret, peut être, je ne sais même pas de quoi il s’agit déjà. »


Sakray était un Ninja de Suna… jusque là, ok. Mais de quel grade était-il ?
Cette question me trottait déjà, au moment même où il m’avait dit qui il était et d’où il venait mais j’avais gardé cette question pour moi-même, attendant le bon moment pour la lui poser et paraître le moins curieux et pressant possible.
Peut être qu’il pourrait m’être utile lors de mes entrainements… Etant donné le fait que les gradés de Kiri étaient bien trop occupés pour s’occuper de deux misérables Genin.
Autant trouver une solution à cette situation pour la débloquer et je voyais en Sakray, une possibilité parmi tant d’autres… Mieux valait être opportuniste…

[Hanzo] « Mais au fait, Sakray, t’es gradé non ? Genin ? »
« Je te demande ça car je suis Genin, et que je souhaite étoffer mes entrainements. Ma marge de progression va vite buter si je continue à m’exercer tout seul. De quelle manière opérais-tu à Suna… Ca pourrait être très instructif de le savoir… »


Je me tournais alors vers le petit portail de mon jardin pour le pousser en ainsi ouvrir la marche en direction de la demeure de Sugimoto. D’un geste de la main, j’invitais Sakray à me suivre.

[Hanzo] « On sera mieux à discuter à l’intérieur. A moins que tu préfères en rester là… Je comprendrais. A la base, je ne pensais pas rencontrer autant de monde en rentrant chez moi mais bon, c’en avait été autrement. »
« Si tu n’es pas contre t’asseoir confortablement et boire une bonne boisson chaude, tu peux venir, nous terminerons notre discussion à l’intérieur… sinon, nous aurons l’occasion de nous revoir un autre jour et ainsi, l’on pourra continuer là où nous nous serons arrêtés… »


J’arrivais au seuil de la porte, clé en main.

[Hanzo] « C’est toi qui voit ! »

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mer 30 Juil - 12:16

En voyant Osa se relever du tas de poubelles et revenir vers eux avec une sorte de sourire sur le visage -le genre de sourire du mec trop fier de son exploit-, Hanzo ne pu s'empêcher de relâcher sa colère à l'encontre du gamin. Enfin, du boulet serait plus approprié.

[Hanzo]"Mais Liori, dis moi que c'est pas vrai. Tu ne peux être aussi de la même la famille que cet attardé mental !
Il est complètement desaxé... Il comprend pas ce qu'on lui dit, il vit dans sa bulle. C'est pas trop lourd à porter ?"


[Sakray]*Ce n'est pas faux.*

Liori fit une sorte de sourire crispé, pour une quelconque raison qu'Hanzo et Sakray ignoraient, puis il répondit d'un air je-m'en-foutiste.

[Liori]"Ne t'inquiète pas, à vrai dire, il est notre souffle d'air frais quotidien." Il regarda le boulet, qui était en train de jeter les détritus en direction d'Hanzo et de Sakray, qui se poussa pour ne pas se faire toucher. "D'ailleurs, nous allons y aller. Osa nous a encore mis en retard."

Il commença à s'en aller tout en saluant les 2 autres, qui lui répondirent brièvement, mais il s'arrêta lorsqu'il vit qu'Osa ne le suivait pas. En effet, après s'être débarbouillé, il s'était approché d'Hanzo et l'avait saisi par l'épaule, le plaquant contre un mur. Son masque avait changé d'expression, et il se mit à hurler de tous ses poumons. Avec ça, impossible de ne pas de faire remarquer.

[Osa]"Mais Quel es ton foutu problème ! Pourquoi es tu incapable d'accepter quelque chose d'illogique ! Une anomalie ? Pourquoi es-tu incapable de rire ! Ton esprit ! Voila tout le problème !" Des lames à l'aspect inquiétant commencèrent à sortir de sa manche droite. "Mais je vais t'aider ne t'inquiètes pas ! Corrigeons les anomalies ! Appliquons ton Châtiment !"

[Sakray]*Dis-donc, on dirait qu'il va l'attaquer. Je ferais peut-être mieux de les séparer, mais d'un côté s'il se retourne vers moi et que je le tue, j'aurais des problèmes. Mais si je ne fais rien et qu'Osa tue Hanzo, ce qui est peu probable, mais bon, ou l'inverse, je serai cité comme témoin, et l'on va m'accuser de non-assistance à personne en danger. Et dans ce cas-là, je serai mal. Mais peut-être moins que si je les sépare. Laissons donc faire.*

[Hanzo]"Tu crois vraiment que tu me fais peur avec ces lames sous tes manches… Tu crois vraiment que je n’avais pas remarqué d’une telle tenue n’était pas seulement là pour faire joli mais bel et bien pour dissimuler bien d’autres choses que l’on aurait pu soupçonner ? Sache que nous sommes avant tout des Ninja et que nous sommes entraînés à analyser les situations au mieux, afin de tirer parti de chaque possibilité qui s’offre à nous, avec un risque minimum.
Tu devrais pourtant le savoir Osa… puisque Liori t’est proche."


[Tartanos]*Oh-oh, lui aussi a du répondant, il m'a l'air très très intéressant...*

[Osa]"Tu vas... Méeuh !"

Liori venait de tirer Osa par le col, le ramenant vers lui afin de le forcer à rentrer et l'empêcher de faire une énième connerie. Son masque retrouva d'ailleurs un grand sourire, et il faisait au revoir à ses nouveaux amis à l'aide de grands signes des bras.

[Liori]"Ne t'inquiète pas, il aime seulement s'inventer des histoire. Tu pourras le frapper un autre jour !"

[Osa]"Yeah, just Kinding !"

Ils disparurent rapidement à un coin de rue, laissant seuls Hanzo et Sakray. Celui se contenta juste d'un "Sans commentaires." alors que l'autre l'observait afin de voir la réaction qu'il avait pu avoir suite à cette brève altercation. Il s'arrêta quand Sakray se tourna vers lui, et se contenta de soupirer tout en remettant ses vêtements en ordre et en se dépoussiérant.

[Hanzo]"Ben, il en aura mit du temps pour sortir de ses gonds… Je ne pensais pas que ce moment allait arriver, je commençais à perdre espoir.
Mais là, c’est sûr, il n’est pas bien dans sa tête… Et sous ces airs menaçants, il ne parvient pas à être convaincant, surtout avec cette tenue, ce masque et son attitude précédente… Peut être bien qu’il joue sur celle-ci pour tromper ses adversaires."


[Sakray]"C'est fort possible, moi-même j'utilise ce même style de procédé afin de dérouter l'adversaire, et jusqu'à maintenant je dois avouer que cela a plutôt bien marché."

[Hanzo]"Bref… Donc les conditions de vie et d’entraînement à Suna sont difficiles à ce que tu me dis… Le climat ne doit pas être facile, c’est sûr mais à Kiri, nous ne sommes pas en reste. Certes, ce n’est pas comparable au sens propre du terme mais vous n’êtes certainement pas les seuls à plaindre, Ninja de Suna. Les conditions au village caché de la Brûme ne sont pas si agréables que cela…"

[Sakray]"C'est vrai qu'elles ne sont pas simples, mais quand on vient de Suna on s'y habitue très vite. Et puis je suis déjà venu ici par le passé, je savais donc à quoi m'attendre."

[Hanzo]"Enfin ! Dans quelles circonstances as-tu bien pu sauver des membres de mon village ? A quelle occasion ? C’est étrange quand même que tu en sois arrivé au point de gagner le respect d’un camarade au point qu’il te dévoile un secret de notre village… Secret, peut être, je ne sais même pas de quoi il s’agit déjà."

[Sakray]"C'était il y a quelques mois, lors de l'examen Chunnin. Pour certaines raisons je m'étais retrouvé seul au lieu d'avoir 2 compagnons avec moi. Il y avait déjà une équipe sunéenne composée de 3 personnes, et mon but premier était de les rejoindre. En cours de route je suis tombé sur l'équipe Kiréenne, qui avait été attaqué. L'un d'eux était blessé, et après discussions on a trouvé un arrangement. Ils m'attaquaient pas si je portais leur blessé, et si il était pris pour cible je ne faisais rien pour le protéger. Finalement il n'y a pas eu d'altercation, et je l'ai porté jusqu'au bout. En échange, Hausmi m'a promis une récompense, et c'est pourquoi je suis ici afin d'apprendre une technique qui, rassures-toi, n'est pas Kiréenne. Vos secrets sont donc bien gardés."

Hanzo hocha la tête en signe de compréhension, puis il sembla réfléchir à quelque chose. Sakray se demanda à quoi il pouvait bien penser et croisa la bras, attendant de savoir ce que voulait le Genin Kiréen. Il finit par se diriger vers le portail de sa maison, et posa sa question tout en l'ouvrant.

[Hanzo]"Mais au fait, Sakray, t’es gradé non ? Genin ?
Je te demande ça car je suis Genin, et que je souhaite étoffer mes entrainements. Ma marge de progression va vite buter si je continue à m’exercer tout seul. De quelle manière opérais-tu à Suna… Ca pourrait être très instructif de le savoir…"


Alors qu'il s'apprêtait à répondre, Sakray fut coupé par Hanzo, qui l'invitait à entrer afin de boire un verre, ou quoi que ce soit d'autre.

[Hanzo]"On sera mieux à discuter à l’intérieur. A moins que tu préfères en rester là… Je comprendrais. A la base, je ne pensais pas rencontrer autant de monde en rentrant chez moi mais bon, c’en avait été autrement.
Si tu n’es pas contre t’asseoir confortablement et boire une bonne boisson chaude, tu peux venir, nous terminerons notre discussion à l’intérieur… sinon, nous aurons l’occasion de nous revoir un autre jour et ainsi, l’on pourra continuer là où nous nous serons arrêtés…"


[Sakray]"J'accepte avec plaisir, mais ça ira pour la boisson." Il entre et suit le Genin qui l'invite à s'installer. Il prend place et commence son récit. "Je suis gradé en effet, mais pas Genin. A la suite du dernier examen j'ai été promu Chunnin, mais je n'ai pas encore pu étrenner mes nouveaux galons, puisque je suis directement venu ici.
Si je comprend bien, tu souhaites un partenaire ? Cela ne me pose pas de problèmes, j'ai beaucoup de temps libre. Il faudra juste que tu me dise ce que tu attends exactement de moi, j'aime beaucoup avoir tous les détails.
Et si tu veux savoir comment cela se passait à Suna, et bien au départ j'ai été directement sous la tutelle du Kazekage en personne, Satsushiki. Après la guerre, et donc sa mort, cette fois ce fut un Jounin qui m'entraîna. Nous étions toujours sous la tutelle de quelqu'un, et pour ce qui est des équipe, c'était très brouillon. Celle dans laquelle je devais me trouver n'y a pas échappé. Pour une raison qui m'échappe, l'un de nous a du être exécuté et l'autre a disparu. J'ai eu quelques échanges avec un autre Sunéen, nous nous sommes entraîné une fois ensemble. Pour être précis, je lui ai fait passer une épreuve assez particulière, je pourrais te faire la même si tu veux, mais uniquement si tu penses être assez fort mentalement. Je sais comment m'arranger pour qu'elle soit déroutante en psychiquement...déroutante, hun-hun."
fit-il, le tout ponctué d'un rire narquois accompagnant un sourire assez sadique, visible sous son casque. "Sinon, tous les étudiants et genins se sont retrouvés une fois afin de s'entraîner sous la direction du nouveau Kazekage, mais cela été également un peu brouillon, quoique très divertissant."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Mer 30 Juil - 21:04

Une fois à l'intérieur, j'invitais Sakray à s'assoir pendant que je me rendais dans la cuisine afin de préparer un bon chocolat chaud.
Une casserole, du lait, du chocolat en poudre... tout était réuni pour préparer la délicieuse mixture.

Je mis alors un peu de lait dans la casserole et j'allumais mon feu.
Pendant que le lait commençait à chauffer, j'élevais la voix afin de me faire entendre du Sunéen.

[Hanzo] "Dis moi sinon, ça fait combien de temps que t'es à Kiri?"

Le lait gagnait en chaleur, alors je versais par accoup du chocolat en poudre afin qu'il fonde lentement et se mélanger avec le lait et c'est petit à petit que le mélange prit forme.

Maintenant que tout était fin prêt et que les deux bol était rempli, je rejoignais Sakray qui n'avait pas bougé d'un poil.

Je m'installais aussi, en face du Sunéen et lui tendit son bol. Je soufflait à la surface du mien afin de le refroidir un peu.

[Hanzo] "Me concernant, ça fait bientôt trois ans que je suis Genin. J'en ai appris beaucoup pendant ce temps. Le seul soucis, c'est que jusqu'à présent, aucune équipe n'a été formé pour que Liori et moi-même l'intégrions et j'ai bien peur qu'au bout d'un moment, je crains de stagner à un certain moment."
"C'est pour ça que ce n'est pas une mauvaise idée que l'on s'entraîne ensemble... vu que tu es Chuunin, t'as bien des trucs à me montrer."


Je pris une petite gorgée de mon chocolat... Il était délicieux... Comme lui que Sugimoto me préparait quand j'étais tout jeune.
Ca faisait parti des moments que je regrettais... mais là, la vie en avait décidé autrement.

[Hanzo] *En parlant d'équipe... faudra que j'en parle à Mr T. Peut être qu'il pourra faire quelque chose pour nous... même si j'en doute.*

Je remuais mon chocolat chaud afin de racler du chocolat qui avait mal prit. Il y en avait un peu de stocké dans le creux du bol. Une fois cela fait, je fis tourner en rond ma petite cueillère pendant que j'écoutais ce que Sakray avait à me dire.

[Hanzo] *Bah dis donc...*

Je partis aussitôt en direction des placards un peu plus loin, dans un coin de la salle à manger. J'en tirais quelques biscuits que je présentais au Sunéen.

J'en pris un, que je trempais dans mon chocolat chaud.

[Hanzo] "Sinon... Tu comptes rester combien de temps chez nous?"

Nous étions en début de soirée et le soleil sur le couchant, teinta le ciel d'une couleur rougeâtre. Voilà les délices que Kiri avait à offrir...

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Sam 2 Aoû - 1:18

Après qu'Hanzo l'ait invité à entrer chez lui et à s'installer, il alla préparer deux bols de chocolat chaud, alors que Sakray avait refusé ceci. Tant pis, il laissera la boisson sur la table, cela ne sera pas la première fois. Pendant qu'il préparait les boissons, Hanzo demanda à Sakray cela faisait combien de temps qu'il était à Kiri. Il lui répondit que cela faisait environ 1 mois, peut-être moins, peut-être plus, il n'en savait rien. Ne dormant quasiment pas, il avait presque perdu la notion du temps.
Hanzo revint avec ses deux bols de chocolat chaud, et Sakray dût faire semblant de regarder l'intérieur de la maison où il se trouvait afin de pouvoir faire comme s'il n'avait pas vu qu'Hanzo lui avait remis une boisson qu'il avait pourtant refusé auparavant.
Le Kiréen écouta attentivement ce que Sakray avait à lui dire, tout en buvant son petit délice personnel. Il sembla impressionné par tout ce qu'on lui racontait, si bien qu'après avoir terminé de l'écouter, il ne dit rien pendant un court moment, le temps de se remettre dans le bain.


[Hanzo]"Me concernant, ça fait bientôt trois ans que je suis Genin. J'en ai appris beaucoup pendant ce temps. Le seul soucis, c'est que jusqu'à présent, aucune équipe n'a été formé pour que Liori et moi-même l'intégrions et j'ai bien peur qu'au bout d'un moment, je crains de stagner à un certain moment.
C'est pour ça que ce n'est pas une mauvaise idée que l'on s'entraîne ensemble... vu que tu es Chuunin, t'as bien des trucs à me montrer."


[Sakray]"Ma foi, c'est probable, mais pas grand-chose, je ne connais pas beaucoup de techniques que tu pourrais apprendre. Je n'en connais pas beaucoup tout court, et pour quelqu'un de mon grade ça peut s'avérer handicapant. Mais tu pourras découvrir tout cela à loisir, ne t'en fais pas."

Hanzo se leva et Sakray en profita pour lui demander où se trouvèrent les toilettes. Une fois revenu, il se réinstalla sur son siège, et pris un petit gâteau que lui tendit Hanzo, gâteau qu'il glissa dans une des fente de son casque.

[Hanzo]"Sinon... Tu comptes rester combien de temps chez nous?"

[Sakray]"Très franchement, je n'en sais absolument rien. Le temps d'apprendre ma technique, probablement. Mais ne t'en fais pas, je n'y passe pas mes journées, et de plus, je reste très disponible la nuit, donc nous avons largement le temps de nous entraîner ensemble."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Sam 2 Aoû - 11:14

Depuis le début, Sakray avait parlé d'apprendre une technique à Kiri, mais quel genre de technique ? Je me le demandais.
Et qui allait se dévouer à le faire ?

[Hanzo] *Apparemment, il ne s'agit pas de techniques de Taijutsu, étant donné qu'il a explicitemment ajouté qu'il ne volerait pas l'un de nos secrets jalousement gardé...*

Sakray avait refusé un succulent bol de chocolat chaud... Tant pis pour lui, il ne connaîtrait pas la saveur de cette boisson.
Je me mis à ranger la table, embarquant les bols à la cuisine pour finalement nettoyer les quelques miettes de biscuits qui avaient élu domicile sur la table de la salle à manger.

Tout était enfin propre.

[Hanzo] "Ben, si ça ne te dérange pas, si à l'occasion, j'ai besoin de tes services pour l'apprentissage d'une technique ou bien pour s'exercer simplement pour habituer notre corps à l'effort, je te ferais signe."
"Etant donné le fait que je ne connaisse pas grand monde de Kiri, ce qui peut sembler étrange à première vue, nous pourrons donc nous entrainer ensemble. Les seules personnes du village de la Brûme que j'ai été amené à croiser, ce sont Liori et Osa... Pour résumer donc, peu de monde mais bon... à croire que les autres recrues se cachent..."


[Hanzo] *Qui a parlé d'apprendre ? Peut être que mes pupilles me permettraient d'assimiler chacune des particularités de ses Jutsu. Peut être même que je pourrais ensuite les développer... Vu que je suis capable d'assimiler à grande vitesse ce dont je suis amené à observer via ce don, je pourrais briser les limites que m'impose ma voie, celle du Ninjutsu et du coup, pourrais caresser cette possibilité de me voir ouvrir les voies telles que la Médecine ou bien le Taijutsu... voir même le Genjutsu.*

Cette perspective me plaisait énormement mais faudrait-il pour autant mettre cette théorie en pratique. Et pour le moment, je n'avais pas encore eu la moindre occasion de la mettre en application.

C'est là que Sakray pourrait m'être vraiment utile...
Mais l'idée d'utiliser du Taijutsu me laissait tout de même perplexe... Mon corps n'était pas bâti tel un roc, à l'image des maîtres en Taijutsu que parcouraient le monde. Et jusqu'à présent, je n'avais pas jugé nécessaire de pousser mes limites physiques.
Je m'étais simplement contenté d'exceller dans l'utilisation du Ninjutsu... et si nous devions comparé ces deux voies, elles n'étaient pas le moins du monde apparenté. Il me restait donc le Genjutsu et la Médecine... Pour le premier, l'utilisation des capacités mentales ne me faisait pas froid dans le dos, je n'y voyais aucune difficulté majeure à son utilisation... Cependant la Médecine me laissait tout de même frilleux.
L'utilisation de son métabolisme et celui de mon adversaire... Il fallait que je vois ce que cela donne.

Je m'étais laissé emporter par mes pensées et la nuit était tombée. Non pas que je souhaitais mettre dehors Sakray mais c'était presque cela.

[Hanzo] "Ecoute Sakray, si tu te sens l'envie de t'entrainer en ma compagnie ou vice versa, tu sais où me trouver, j'ai l'habitude de trainer soit au bord de plage pour mes entrainements ou bien à la bibliothèque, et certaines fois à l'académie."
"Pour ma part, je ne pense pas avoir de difficulté à te mettre la main dessus... Pour tout t'avouer, tu ne passes pas vraiment inaperçu parmis les gens de Kiri."
"Il se fait tard et j'ai besoin de me reposer, une longue journée m'attend. Ne m'en veux pas mais je vais devoir te laisser."


Je me levais alors, la mine fatiguée et je me dirigeais vers la porte d'entrée, en compagnie de Sakray.

[Hanzo] "Ce fut un plaisir d'échanger quelques mots avec toi... C'est pas comme Osa qui préfère parler seul."

Nous nous quittâmes donc sur ces quelques paroles.
Ce dont je souhaitais le plus, c'est de faire un plongeon dans mon lit... La journée n'avait pas été facile aujourd'hui, ni les précédentes... Et un bon repos me mettrait d'aplomb pour attaquer la suivante.

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 3 Aoû - 1:34

Sakray remarqua qu'Hanzo le dévisageait plus ou moins, comme s'il se posait certaines questions à son sujet. Lesquelles, il n'en savait absolument rien, mais il s'en fichait. Le Kiréen se leva et commença à faire le ménage, posant plus loin le bol destiné à son hôte, et nettoyant les quelques miettes de biscuit qui persistaient sur la table. Le silence s'installa durant quelques minutes, Sakray regardant Hanzo rendre propre sa petite table, s'obstinant tel une femme de ménage. Une fois fini, il se planta devant le Sunéen et brisa le silence de sa parole d'argent.

[Hanzo]"Ben, si ça ne te dérange pas, si à l'occasion, j'ai besoin de tes services pour l'apprentissage d'une technique ou bien pour s'exercer simplement pour habituer notre corps à l'effort, je te ferais signe.
Etant donné le fait que je ne connaisse pas grand monde de Kiri, ce qui peut sembler étrange à première vue, nous pourrons donc nous entrainer ensemble. Les seules personnes du village de la Brûme que j'ai été amené à croiser, ce sont Liori et Osa... Pour résumer donc, peu de monde mais bon... à croire que les autres recrues se cachent..."


[Sakray]"Il n'y a pas de problèmes, tu me trouveras dans les rues ou chez Hasumi Matsumoto, sinon à l'académie. Je ne connais que peu de monde aussi mais c'est normal, je suis de Suna. Remarque, là-bas aussi je ne connais que très peu de monde. Ironique, n'est-ce pas ?
C'est vrai que prendre Osa comme partenaire d'entraînement serait...suicidaire ? Avec moi il ne passerait pas la journée, hun-hun. Après tout, dans le cas d'un shinobi cherchant un partenaire, ce n'est pas la quantité mais la qualité qui compte, n'est-ce pas ?"


Sakray aimait bien ce Hanzo. Sa façon d'être, son mode de pensée. S'entraîner avec lui pourrait être très instructif et divertissant, il fallait en profiter. De plus il pourrait lui permettre de mieux se défendre contre un certain type de spécialisation, ce qui n'était pas plus mal.

[Tartanos]*Profites de l'occasion et exploites cet Hanzo au maximum, il y a sûrement tout un tas de connaissances intéressantes que tu devrais pouvoir tirer de lui, tu ne penses pas ?*

[Sakray]*Pourquoi pas, mais je sais qu'il a quelque chose de particulier, on se ressemble plus ou moins. Je ne sais pas vraiment, c'est très flou...il faut que j'arrive à en savoir plus, cela m'intrigue énormément.*

Hanzo était en train de réfléchir de son côté. Il réfléchissait tellement qu'il n'avait pas vu le temps passer. La nuit était tombée depuis un moment déjà, et quand le Kiréen s'en rendit compte, il se dit qu'il était temps que chacun rentre chez soi. Enfin, façon de parler.

[Hanzo]"Ecoute Sakray, si tu te sens l'envie de t'entrainer en ma compagnie ou vice versa, tu sais où me trouver, j'ai l'habitude de trainer soit au bord de plage pour mes entrainements ou bien à la bibliothèque, et certaines fois à l'académie."
Pour ma part, je ne pense pas avoir de difficulté à te mettre la main dessus... Pour tout t'avouer, tu ne passes pas vraiment inaperçu parmis les gens de Kiri.
Il se fait tard et j'ai besoin de me reposer, une longue journée m'attend. Ne m'en veux pas mais je vais devoir te laisser."


[Sakray]"Bien, pas de soucis.
Je ne passe pas inaperçu, c'est vrai, mais en général en combat, un tel attirail est très avantageux, tu t'en rendras vite compte.
Je comprend, il va falloir que je rentre moi aussi. Enfin, ils ne vont pas s'inquiéter de mon absence, il ne faut pas s'en faire."


[Hanzo]"Ce fut un plaisir d'échanger quelques mots avec toi... C'est pas comme Osa qui préfère parler seul."

[Sakray]"C'est bien vrai, un jour, cela va lui jouer quelques tours. A la prochaine, alors."

Sur ces mots, Sakray sorti de chez Hanzo, raccompagné par celui-ci jusque l'extérieur.
Ce fût une bonne journée, oui.


[Finiiiiiiiiiiiii o/]


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   Dim 3 Aoû - 22:02

Hanzo : + 61 exp

Liori (just lol) : + 38 exp

Sakray (qui a quand même réussi à caser un "wtf" Razz) : + 45 exp

bonus compris, bien entendu.
Bien joué ^^
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» Entrainement d'Hanzo
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Visite au Domaine Uchiha
» Une épée, deux épées... [PV Seigen & Hanzo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Coeur du Village-