Partagez | 
 

 CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Lun 1 Déc - 7:40

Tenson mit son sac à dos sur ses épaules, bien garni de petits délices à la Oobomi. Elle leur avait tous confectionné de véritables chefs-d’oeuvre culinaires, ses spécialités. Soit elle était habituée à recevoir les gens, soit elle n’accueillait des visiteurs que très rarement. Le garçon se souviendrait longtemps de cette bouffe sans pareil. Encore meilleure que les dango du village.

[Tenson] – Au revoir Oobomi-san et merci pour tout c’était génial !

Ils repartirent aussitôt en direction de Kawa no kuni, le Pays des Marais. Tenson ne savait pas du tout à quoi s’attendre, peut-être des grenouilles ? Son grand-père disait que ça puait, aussi. Mais bon, il verrait de lui-même. Ce n’était pas très loin de leur point d’arrêt. En chemin, Sayuri leur commenta le voyage, ce qui brisait la monotonie du trajet. Par exemple, l’arbre de 200 ans qui valait plus d’un million et les fleurs toxiques en bordure des chemins. Tenson était vraiment captivé.

[Tenson] – Waouh ! J’en crois pas mes oreilles ! C’est fou ce que la nature peut-être agressive quand il est question de survie, non ? C’est comme les mamans ours, elles sont vraiment pas contente si on approche leurs petits ! C’est quand même pas notre faute s’ils sont aussi mignons ! Ce serait chouette parler aux animaux vous trouvez pas ? Bah je veux dire qu’ils comprennent ce qu’on dit ! Parce qu’ils répondent souvent avec un air apeuré ou alors ils font pas attention...

Et Sayuri enchaînait sur un autre élément du décor. Les marais n’étaient pas aussi répugnants que Sentetsu le prétendait, ils étaient même plutôt jolis. C’était un endroit propice à un écosystème développé et la verdure restait presente, malgré la boue. Il s’arrètèrent dans un endroit ombragé pour déguster leurs repas respectifs. Inutile de préciser que Tenson se régalait. Kyuza lui rappela qu’il ferait peut-être mieux de se garder une petite réserve, juste au cas où.

Après leur en-cas, ils repartirent en direction de Yuki no Kuni, Pays de la Neige. Graduellement, la température baissa, les brins d’herbes se gelaient, la neige s’accumulait au sol. En fait, c’était eux qui avancaient. Bientôt, Sayuri s’arrêta, le poing en l’air. Tenson et Kyuza l’imitèrent. Ils se regardèrent. Tenson ne comprenait pas pourquoi elle s’arrêtait. Des ennemis ? Il ravisa sa méfiance lorsqu’il comprit qu’ils étaient ceux qui les conduiraient jusqu’à Kumo. Lui et Kyuza descendirent de quelques branches jusqu’à leur niveau.

Masahi leur souhaita la bienvenue et Tenson répondit d’un sourire. L’homme, malgré sa puissance apparente, avait un quelque chose de sympathique dans la barbe. Il était accompagné de deux Genin dont l’une semblait connaître Sayuri. Ils se présentèrent à tour de rôle, question de savoir qui était qui. Fidèle à son énergie habituelle, Tenson commença.

[Tenson] – Bonjour ! Moi c’est Tenson Saishi, habitant et originaire de Konoha. Ravi de faire votre connaissance, j’ai hâte de voir Kumo, je n’y suis jamais allé, en fait, je n’ai jamais vraiment voyager en dehors du Pays du feu, sauf une fois, en mission, on était allé à Ame mais c’était juste à côté et on s’est pas vraiment attardé alors ça compte pas vraiment mais le temps était vraiment mauvais, je vous jure, de la pluie TOUT LE TEMPS ça venait lourd, il faut dire que le village porte bien son nom, ils ont pas cherché très loin pour ça, heureusement que ça fonctionne pas comme ça pour tout le monde sinon le Pays du Feu aurait sans cesse des feux de forêt et ce serait pas très sympa, peut-être même qu'on serait pas là aujourd’hui pour vous rencontrer, au fait, c’est quoi vos noms vous ? Les noms de Kumo doivent bien être différents qu’à Konoha !

Il eut un bref silence, les autres n’étant pas certains qu’il avait terminé. Ce n’est qu’après ce silence que Tenson se rendit compte qu'il avait un peu trop parlé.

[Tenson] – Oh ! Je suis désolé j’ai vraiment...

Heureusement, Kyuza le coupa dans ses excuses qui reprenaient la même forme que sa présentation. Dès lors, Tenson se tut et écouta les autres se présenter. Ils furent brefs, ne révélant que leur nom. À eux tous, ils avaient mis moins de temps que Tenson seul...

Ils n’attendirent pas plus longtemps pour partir vers Kumo, le soleil déjà bas au loin. De plus, il faisait froid et leur immobilité sur les branches les motiva davantage à aller de l’avant rapidement. Le sang circulant dans leurs veines et leurs artères, leurs joues rougissaient et la sensation de froid s’apaisait. Pendant le voyage, ils discutèrent un peu, histoire d’éviter un malaise silencieux ou la fatigue étant donné le paysage blanc monochromatique.

[Hakehin] – Euh... Vous êtes Genin, c’est ça ?

Il semblait faire un gros effort en engageant ainsi la conversation.

[Tenson] – Ouais ! Et j’ai très hâte au Tournoi Chuunin ! Je suis assez jeune mais je devrais me débrouiller pas trop mal.

La situation était cocasse. Le grand Kuméen de 18 ans était timide alors que Tenson, le plus jeune du groupe, était celui qui avait le moins la langue dans sa poche. Le gros des conversations tourna autour de ce tournoi et des pays y participant.

[Masahi] – C’est dingue comme à chaque année Konoha arrive avec une véritable armée de Genin ! Ils sont toujours les plus nombreux ! Mais bon, mieux vaut la qualité que la quantité ! Hé !

Il disait ça de façon amicale, avec un sourire en coin. Il ne faisait aucun doute que le grand jour était très attendu auprès de tout le monde, en particulier les Genin.

Tenson jeta un œil à sa montre de rubis. Il était presque 21h30 et ils avaient intégré le pays de la Foudre depuis longtemps. Masahi les informa qu’ils arriveraient dans environ une demi-heure. Tant mieux, parce que Tenson commençait à fatiguer, le débit de ses conversations – des monologues, surtout – s’étant grandement réduit. Il sentait qu’il passerait une bonne nuit, en supposant que les lits de l’auberge étaient confortables.

[Tenson] – Dis, Kyuza-kun, t’as déjà mis les pieds à Kumo toi ? Tu sais si les auberges sont bien ? Enfin je veux dire... tu comprends.

Encore, sa fatigue se faisait ressentir. Il était le plus jeune du groupe et savait mal gérer son énergie. Il fut ravi de constater que les portes de Kumo apparaissaient au loin. Peu de temps après, ils entrèrent dans le village.

[Masahi] – Nous y voilà. L’auberge se trouve juste là-bas. Je suppose que vous serez en mesure de vous y rendre seuls.

Après de brefs adieux, la plupart ramollis par le voyage, ils atteignirent enfin la bâtisse. C’était joli, un plafond cathédrale et des escaliers majestueux. Sayuri devait avoir un besoin de luxe plus prononcé que celui de Ginko. Ou alors c’était juste mieux qu’à Ame. La Uchiha passa quelques minutes à l’accueil puis les rejoints pour monter à leur chambre. En un rien de temps, Tenson se mit en sous-vêtements et se glissa sous la couette.

*Au moins les lits sont confortables...*

Il sombra dans un sommeil sans rêve.

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Lun 8 Déc - 18:52

La soirée était déjà bien entamée, enfin ils voyait les portes de Kumo. Elles n’avaient pas changées toujours aussi imposantes. Les deux sœurs jumelles était placées entre deux rochers, comme si ceux qui les avaient conçues avait fendu la montagne pour les mettre.

C’était étrange pour Kyuza, lui qui était arrivé de jour, il ne reconnaissait plus rien, ce n’était plus la même ville.

Les deux équipes de ninja marchaient dans les rues de Kumo.

[Tenson] – Dis, Kyuza-kun, t’as déjà mis les pieds à Kumo toi ? Tu sais si les auberges sont bien ? Enfin je veux dire... tu comprends.

En un éclaire il se remémora tout ce qu’il c’était passé ici : Les filles, le chuunin exam’, la découverte d’une sorte de mafia, les anbu qui avaient débarqués, sa promotion.
Il s’en était passé des choses ici, au moins maintenant il connaissait le village, ave tout ces aller et retours.

Etant entrain de marcher le genin s’offrit une cigarette qu’il prit dans son sac.
Après avoir allumée cette dernière le shinobi lui adressa la parole.

Kyuza – Ouai, j’ai déjà mis les pieds ici, c’était pendant les dernier examen chuunin et j’en garde un très bon souvenir… Mais bon laissons les souvenirs de côté, je te raconterais tout ça demain. Ce que je peux en revanche te dire c’est que je connaît les bon bar t’inquiète.

A la fin il lui fit un clic d’œil, il était si content. Le sentiment de passer une bonne journée le lendemain et de lui raconter ce qu’il c’était passé ne le quittait plus.

Une auberge se présenta devant eux, d’après les dires du ninja de Kumo, c’était en ces lieux qu’ils allaient passer la nuit. Elle était charmant l’idée de passer la nuit ici lui plaisait beaucoup.

Les deux genins se retrouvèrent tout les deux en un rien de temps.
Ils étaient tout les deux devant leur porte de chambre respective, Kyuza adressa la parole à tenson pour lui souhaiter une bonne nuit.

Kyuza- Bon bah bonne nuit à toi mec. Demain on va sortir un peux en ville ça va être cool.

Une fois finit il fit un tape amicale à son collègue sur l’épaule, pour ensuite s’enfermer dans sa chambre.

Kyuza – Haaaa…

La nuit allait être bonne effectivement…

Un bruit très gênant vint perturber son sommeil… C’était l’invention la plus stupide faite : le reveil.

Le soleil avait déjà commencer à se lever, mais une question rôdait dans la tête du genin : Pourquoi donc avait-il mit ce réveil ?
Le pire arriva lorsqu’il eu la réponse… Ce qu’il avait décidé sur un coup de tête avant de ce coucher était plus stupide encore que le réveil.
Il avait décidé de courir ce matin …

Après avoir mis une demie-heure à ce décider le jeune homme se leva, ces yeux étaient tout collants.

Une demie heure après s’être levé il était dehors, habillé avec de affaire de sport, sans savoir pourquoi il avait prévu de courir. L’air était encore frais et peu de personnes était sorties, au moins c’était pas très bruyant.
Après avoir franchit les portes, le genin regarda autour de lui.

* Bon. Et maintenant je vais où ?…. *


Comment faire pour savoir où il allait sans savoir où il allait ?
Le hasard réglait beaucoup de problème dans un premier temps, il prit à droite, pourquoi ? Même lui ne le savait pas.

Il était à peux près midi et demie, Kyuza retrait de son footing. En s’arrêtant devant sa porte il pensa à Tenson qui devait dormir encore… « Le veinard » se disait-il.
Une sa douche prise il se mis a la fenêtre alluma une clope, la première de la journée. Mine de rien la séquence de sport avait été très bénéfique, il se sentais bien malgré le fait qu’il aurait voulu dormir plus.

* Et Tenson il fait quoi ? Je ne vais pas aller le réveillé, sinon il dirait que je suis aussi débile qu’un reveil… Il viendra bien.*

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Mar 9 Déc - 18:36

¤,.°o°O Chapitre 6 : Le Tournoi O°o°.,¤
« A la rencontre des Konohéens »

Au petit matin, un soleil de plomb se dessina dans le ciel, répandant une lumière dorée sur les toits du village des nuages. Les habitants et commerçants agitaient déjà les grandes arcades du centre-ville par leur seule présence, tandis qu'une agitation d'une toute autre nature gagnait progressivement les shinobis à qui la rumeur avait été colportée. Cette rumeur n'était autre que l'arrivée des émissaires de Konoha, celle même qui avait été annoncé par l'Intendant en personne, le jour du regroupement. D'après les dires, ils étaient au nombre de trois et étaient parvenus aux portes du village durant la nuit. A l'heure qu'il était, ils devaient donc très probablement être entrain de se reposer de leur long voyage à moins d'être reçus au palais du Raikage pour une entrevue particulière avec l'Intendant, Shigeo Koyama.

Accompagné ce jour là d'Asuna, Sho apprit que la rumeur était bel et bien fondée de la bouche même de son chef d'équipe : Reisui Shouka. Deux genins accompagnés d'une jounin, portant tous le bandeau de Konoha, étaient arrivés en plein milieu de la nuit, probablement porteurs du message en vue du tournoi chuunin qui verrait très bientôt le jour au sein même du Pays du Feu. La team 2 de Kumo s'était spécialement réuni dans cette optique tout près du cimetière du village ( décidemment, Reisui avait une affection vraiment toute particulière pour ce lieu ). Si Deishui brillait par son absence - à laquelle Sho associa immédiatement une autre de ses combines tordues - Asuna et lui-même s'étaient présentés au rendez-vous avec la ferme intention d'en apprendre peut-être davantage sur la situation. Mais les informations semblaient pour le moment bien gardées, d'après Reisui. Personne n'avait encore eu l'occasion de rencontrer ne serait-ce que l'un des trois émissaires et aucun autre message officiel que l'arrivée de ces trois shinobis n'avait été annoncé depuis le palais du Raikage. Ils devraient donc se contenter du strict minimum.

La réunion spéciale ne s'éternisant guère plus qu'il n'en fallait, Sho et Asuna furent rapidement autorisés à reprendre le cours normal de leur journée. Reisui n'omis bien évidemment pas des les informer du respect avec lequel il était nécessaire d'accueillir les émissaires de Konoha, au cas où l'un d'entre eux finirait par se retrouver en face de ses protégés, avant de les saluer et de disparaître le premier.

Intrigué par ce manque flagrant d'informations, Sho s'installa un instant sur le petit muret qui faisait office de mur d'enceinte à un bâtiment qui abritait, vraisemblablement, des appartements à louer. Ses yeux couleurs ambre fixèrent un court instant ceux de sa coéquipière avant de dévier vers le sol. La situation était trop étrange pour ne pas piquer sa curiosité. Le silence qui régnait autour de cette arrivée le laissait perplexe, comme s'il pensait que quelque chose se cachait derrière tout ça. Après tout, l'annonce du tournoi chuunin était déjà d'une grande importance pour le village tout entier. Si aucun communiqué ne s'était encore échappé du palais du Raikage c'est que cette arrivée devait garder un caractère plus ou moins secret vis à vis de la population. Il se trompait peut-être mais il semblait tout à fait probable que les Konohéens devaient privilégiés d'une certaine tranquillité durant leur séjour. Cela passait donc forcément par un manque d'informations concrètes en aval, expliquant l'état actuel de la situation.

Sho leva son regard vers Asuna puis se redressa sur ses deux jambes. Avec un très léger sourire aux coins des lèvres, il lui proposa :

· Sho · Et si on allait à leur rencontre ?

La proposition était somme toute assez simple. L'eisei-nin avait bien évidemment une idée précise de l'endroit où les Konohéens avaient pût s'établir. A savoir l'auberge la plus proche des portes d'entrée et sans doute l'une des enseignes les plus luxueuses de tout le village ; un endroit idéal pour ce genre d'invités particuliers. C'est en tout cas ce qu'il aurait lui-même choisi pour eux. De là à savoir s'il était plus près du vrai que du faux, seul le destin était en mesure de trancher. Pour l'heure, il ne lui restait plus qu'à savoir si la kunoichi de son équipe le suivrait ou non. Il avait bien évidemment la possibilité de s'y rendre seul, mais il devait avouer qu'un peu de compagnie ne lui était pas de refus si l'attente se faisait trop longue une fois sur les lieux souhaités.

La réponse d'Asuna ne tarda à tomber et les deux shinobis se mirent alors en route vers les portes d'entrées. L'auberge à laquelle ils allaient à la rencontre était située à une dizaine de minutes de marche du centre-ville. Leur route se fit dans un silence relatif, Sho n'étant pas forcément ce qu'il y avait de plus bavard dans le genre humain. Il ne fallait pas voir en cela une difficulté quelconque à communiquer mais le simple fait de ne pas parler pour rien dire.

Finalement, le duo arriva aux abords de l'auberge. Dans la rue se mêlait un certain nombre de passants dont les conversations allaient du moindre petit démêlé familial aux plus gros ragots de quartier. Des murmures presque assourdissant s'élevait de cette foule dispersée et obstruait le passage à tous piaillements ou autres bruits habituels. La vie des Kuméens était active et ils n'aimaient guère occuper leur temps à s'arrêter sur les choses simples de l'existence. Ils devaient bouger le plus possible, marcher en compagnie d'amis ou des membres de leur famille, parler des dernières nouvelles du village ou du monde - pour les rares qui avaient accès à ce genre d'informations - ou encore repeindre la devanture de leur boutique pour les commerçants ou nettoyer de fond en comble leur demeure pour les particuliers. Sho n'était pas vraiment de ce genre là quoi que l'inactivité finissait toujours par l'exaspérer, mais il respectait ses villageois autant qu'il respectait ses camarades ou ses supérieurs.

Bien évidemment, aucune trace à déclarer des Konohéens. Le hasard aurait bien fait les choses s'ils les avaient immédiatement placés sur leur chemin mais ce n'était pas le cas.

Le jeune Nagoshi leva les yeux vers les toitures des bâtiments alentours et chercha le plus haut point où se percher. Son regard s'arrêta sur le plus haut édifice de la rue, situé à quelques pas de l'auberge, de l'autre côté de la chaussée. De là-bas, il aurait très certainement une vue dégagée sur les alentours de l'auberge et pourrait ainsi surveiller les allés et venus de ceux qui pourraient bien s'y présenter.

· Sho · Je vais me poster sur ce toit, on a une meilleure vue de là haut.

Sans se faire attendre, il laissa glisser une impulsion de chakra dans ses jambes et bondit sur le toit en question. De cette hauteur, il gardait aussi bien un angle de vue sur Asuna que sur les portes de l'auberge. Ce qui était tout à fait idéal pour les circonstances. S'installant tout près du rebord, les jambes croisés, ses cheveux rouge brique légèrement ballottés par le vent, il attendit patiemment ... très patiemment ... qu'un bandeau de Konoha se dessine sous son regard perçant.

¤,.°o°O ... O°o°.,¤

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Jeu 11 Déc - 0:49

Aujourd'hui était une journée un peu spéciale. Pas parce qu'Asuna avait une réunion avec son équipe, à savoir Sho et Deishui ainsi que leur chef Reisui mais parce qu'une délégation de Konoha était arrivée cette nuit. Non pas qu'une journée avec ses coéquipiers était une journée ordinaire mais comparé à ce qui se disait depuis quelques jours dans les rues du village, ça ne faisait évidemment pas le poids.
Mais être au courant de l'arrivée de cette équipe était une chose... savoir où elle se trouvait en ce moment même en était une autre. Asuna ignorait bien évidemment l'endroit où ces personnes pouvaient bien être: aucune information n'avait filtré du centre de commandement de Kumo. Les bouches étaient restées cousues jusqu'à la fin et aucune langue ne s'était déliée pour révéler cette exclusivité. Mais vous vous en doutez bien, ce n'était pas ce petit détail qui allait décourager la jeune femme.

Même Reisui ne leur avait rien dit, à eux, ses propres disciples! Rien mis à part la confirmation de la présence de la délégation au moment même où il leur parlait et la composition de cette dernière: trois personnes, deux Genins chaperonnés par une Jounin. Il n'en fallait pas plus pour la demoiselle pour lui donner l'envie d'aller à la rencontre de ces personnes. Une fois la réunion terminée, elle se mettrait à leur recherche même si pour l'heure, elle n'en aucun point de départ pour commencer ses recherches.

La réunion se déroula normalement. Normalement signifiait qu'il n'y avait aucune information importante à retenir autant qu'elle se déroulait dans le cimetière du village. La première fois que Reisui leur avait donné rendez-vous parmi les monuments funéraires, Asuna pensait que c'était pour les effrayer et que cela ne se reproduirait plus. Autant dire qu'elle s'était mise le doigt dans l'oeil... et profondément même! Jusqu'ici, chacune de leur réunion s'était déroulée au même endroit, à savoir le cimetière. Bien qu'Asuna avait arrêté de frissonner à chaque fois qu'elle pénétrait sur le terrain, la sensation qu'elle empiétait sur la propriété des défunts et leur liberté à reposer en paix ne la quittait jamais. Même après plusieurs réunions ici, son malaise n'avait pas faibli d'un pouce...

Ne voyant pas l'intérêt de les garder plus longtemps, Reisui finit par clore la réunion en les rappelant l'importance de traiter les émissaires de Konoha avec les égards qui étaient dus à leur statut. Sur ces mots, le chef d'équipe disparut.
Asuna suivit Sho jusqu'à la sortie, sans Deishui puisque ce dernier ne s'était pas présenté à la réunion. Détail qui n'étonnait même plus la demoiselle, Deishui était quelqu'un de sympathique mais disons qu'il n'était pas très à cheval sur les règles... aussi la demoiselle ne s'étonnait plus vraiment de tout ce qu'il pouvait fabriquer en dehors de leurs moments de rencontre.
Sho se posa un moment sur un muret qui se trouvait sur leur chemin, Asuna s'arrêta en même temps que son camarade mais demeura debout, attendant que celui-ci parle, bouge bref réagisse. Ce qui ne tarda puisqu'il tourna la tête vers la demoiselle et lui demanda:

· Sho · Et si on allait à leur rencontre ?

Asuna - Et comment ! Je savais bien que tu me le proposerai !

Les deux compères se remirent en route mais... pour aller où ? Asuna n'en avait aucune idée, ce qui ne semblait pas être le cas de Sho au regard de sa démarche assurée. Aussi, la demoiselle ne prit pas la peine de lui demander de partager ses hypothèses et se contenta de suivre le mouvement, sans ouvrir la bouche. Il fallait bien qu'elle lui fasse confiance, étant donné qu'ils étaient apparemment destinés à se côtoyer pendant pas mal de temps. Cette occasion en valait bien une autre se dit la Genin.

Après quelques minutes de marche, les deux ninjas arrivèrent en face d'une auberge à l'aspect luxueux. C'était désormais évident aux yeux d'Asuna que la délégation s'était posée dans une auberge, étant donné l'heure tardive à laquelle elle avait passé les portes du village. Facile, me direz-vous, une fois que l'on a l'évidence dans sa main. Oui mais les choses les plus évidentes ne sont-elles pas celles qu'on devine le plus difficilement?
Mais avoir trouvé le lieu où se cachaient les émissaires de Konoha était une chose, les rencontrer en était une autre. Comment faire pour entrer en contact avec des personnes dont on n'avait jamais vu le visage? Leur bandeau gravé au symbole de leur village faciliterait grandement leur tâche mais à moins que ces derniers ne fissent leur apparition au grand jour, il serait plus simple d'aller directement à leur rencontre.

Asuna - On pourrait...

· Sho · Je vais me poster sur ce toit, on a une meilleure vue de là haut.

Asuna - Mais...

Sho ne laissa pas le temps à Asuna d'exprimer son idée qu'il était déjà en train de sauter sur un toit, afin d'avoir un meilleur angle de vue. La demoiselle regarda son camarade s'envoler, un peu vexée de s'être faite coupée la parole mais elle laissa passer l'affaire: il y avait plus important, à savoir rencontrer les ninjas de Konoha. Sho l'ayant abandonné pour aller jouer la sentinelle sur les toits, Asuna fut obligée de réfléchir toute seule à un moyen d'entrer en contact.
Ne pensant à rien de bien concluant, la demoiselle décida d'aller au plus simple et au plus direct. Asuna inspira un bon coup, puis marcha d'un pas ferme et déterminé en direction de l'auberge. Elle entra dans le bâtiment, avec un air pressé et affairé affiché sur son visage. Elle se précipita directement vers l'accueil de l'auberge et s'adressa au propriétaire d'un ton hautain et dédaigneux, comme celui que prenait les hommes de l'administration lorsqu'ils s'adressaient aux gens ordinaires:

Asuna - Bonjour Monsieur. Je détiens un message destiné à la délégation de Konoha. Veuillez me dire où je peux les trouver.

Le ton direct des propos d'Asuna déstabilisa l'aubergiste à tel point que ce dernier ne chercha même pas à vérifier si la demoiselle disait vrai. Il bégaya quelques paroles, donnant le numéro des chambres à la demoiselle. A fond dans son rôle, Asuna hocha la tête d'une façon hautaine en signe de remerciement et monta les escaliers en direction des dites chambres. Arrivée en face de l'une des trois chambres que l'on lui avait montré, Asuna toqua et attendit une réponse.



MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Lun 29 Déc - 16:04

Kyuza était toujours entrain de fumer sa cigarette à la fenêtre, le font de l’air était frais, le petit vent très agréable. La montagne… Un endroit que le genin aimait bien, le cadre était sympa l’air y était comme pure, quel tranquillité. De plus les bars étaient bien fréquenté et le service exemplaire. L’option de déménager ici était envisageable…
Le problème c’était qu’il perdrait tout ce qu’il avait vécu à Konoha. Pas les souvenirs mais les personnes qu’il avait rencontrés, les lieux qu’ils fréquentait etc…
Donc : A méditer.

Quelqu’un frappa à la porte, le jeune homme se retourna ver elle.
Tenson ?
Enfin il était réveillé, depuis le temps…
Son équipier était plus jeune que lui, avec la route il était normale qu’il soit un peux fatigué.

Il était bien ce garçon, Kyuza était comptant de faire équipe avec, même si il n’avait pas l’air très fort, à son âge il ne faisait pas ce que lui faisait. Il ne pensait même pas à devenir ninja.
Et puis il ne cherchait pas quelqu’un de fort, non il voulait faire équipe avec une personne bien vivante… C’était le cas.

Toujours avec sa tige au bout des doigts il se dirigea vers la porte et l’ouvrit.

Ce n’était pas Tenson…
Une jeune femme ?

* C’est quoi cette auberge ? *

Soit les coutumes de Kumo n’était pas les même au niveau de l’accueil, soit il se faisait des films. Que faire ? Le shinobi de Konoha était gêné, il ne savait pourquoi elle était là, du coup il ne trouvait pas la solution pour faire le premier contacte.

Kyuza – Heuu Salut …

Pitoyable…

Kyuza – C’est pour …?

Déplorable…

Décidément il n’y arrivait pas, à chaque parole il se sentait descendre dans l’estime de la demoiselle.
Elle était très charmant ce qui ne facilitait pas la tâche, brune avec un petit quelque chose dans les yeux.
Soudain son regard se posa sur une poche ninja, celle ou l’on met ses Kunais et autres ustensile. Là il était encore plus perdu qu’au début de la rencontre. Elle était là pour quoi ? Toujours cette question ; voulait-elle le tuer, ou autre chose ?

Toujours faire face au danger, il décida de lui proposer de rentrer dans sa chambre, comme ça il pouvait l’avoir à l’œil.
Il se décala pour laisser le passage libre.

Kyuza – Je t’en pris rentre.

Il ferme la porte et lui fit face.

Kyuza – Je suppose que tu es envoyé par le village pour nous accueillirent ? On est du village de Konoha pour le Chuunin exame.

Cette solution était plus plausible que le : C’est une tueuse, ou encore une femme de bonne compagnie.
Après sa phrase il lui tourna le dos pour se diriger vers le cendrier qui était sur le reborde la fenêtre pour ensuite s’appuyer sur cette dernière.

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Mer 31 Déc - 23:48

Une tête inconnue vint ouvrir la porte qu'Asuna avait toqué quelques secondes auparavant, ce qui était bien évidemment logique étant donné le fait qu'elle se trouvait dans une auberge, le lieu où les touristes et autres étrangers venaient se loger. C'était un homme peut-être un peu plus âgé que la jeune femme qui lui fit face, une cigarette dans la main. N'ayant qu'improvisée jusqu'ici, Asuna ne trouvait pas vraiment les mots pour expliquer la raison de sa présence devant la porte de cet homme, qui devait bien se demander ce qu'elle pouvait faire ici, alors qu'il ne la connaissait même pas. Elle ne parvint qu'à bredouiller un timide bonjour en réponse à la salutation de cet homme.

Kyuza – C’est pour …?

Asuna - Euh... Bah, en fait je cherchais les...

La genin s'interrompit dans son explication, gênée par sa propre intrusion dans la chambre de cet homme, mais également par le fait que ce dernier la dévisageait de haut en bas. Asuna commençait à se demander si elle avait bien fait de tenter une approche de la sorte, et si une apparition aussi brutale devant les yeux de cet individu ne la faisait pas passer pour ce qu'elle n'était absolument pas. Alors qu'elle s'apprêtait à remettre quelques points sur les i, le jeune homme prit la parole et l'invita à entrer dans sa pièce:

Kyuza – Je t’en pris rentre.

Asuna - ... Merci.

Un peu sur ses gardes, Asuna pénétra dans la chambre puisqu'elle venait d'y être invitée. Au moindre mouvement suspect, elle était prête à se défendre ou même à filer par la fenêtre ouverte devant elle. Mais l'homme n'en fit rien, et la demoiselle se détendit un peu... mais pas totalement non plus, on n'était jamais sûr de rien.

Kyuza – Je suppose que tu es envoyé par le village pour nous accueillirent ? On est du village de Konoha pour le Chuunin exame.

Asuna poussa un soupir de soulagement, et sur son visage se dessina un sourire amical. Celui qu'elle arborait la majorité du temps et qui donnait à tout le monde autour d'elle l'envie de venir lui parler. C'était son arme secrète numéro 1...

Asuna - Enchanté. C'est vous que je cherchais. Je m'appelle Asuna Kagurazaki du village de Kumo. On avait voulu venir faire votre connaissance, un camarade et moi mais comme on a aucune poids dans le village, on pensait qu'on nous refuserait l'entrée alors on a chacun de notre côté, improvisé.

Au moins, cette fois-ci, le jeune homme ne pouvait plus se méprendre de la présence d'Asuna en ces lieux. La jeune femme s'était expliquée assez clairement, enfin elle l'espérait.

Asuna - Je suis désolé de vous déranger... vous êtes surement occupés. J'ai entendu dire que vous étiez trois à venir de Konoha, vos amis ne sont pas avec vous? Oh, un instant...

La genin se rapprocha de la fenêtre et se mit à chercher Sho sur les toits des bâtiments environnants. Une fois qu'elle le repéra, Asuna fit un geste de la main et l'interpella:

Asuna - SHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!! J'ai gagné!!

Puis la demoiselle se tourna vers son hôte, et s'expliqua avant qu'il ne la prenne pour une folle.

Asuna - J'ai appelé mon camarade Sho, pour qu'il nous rejoigne. J'espère que cela ne vous dérange pas, Monsieur... ?



MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Sam 3 Jan - 1:53

¤,.°o°O .2. O°o°.,¤

Si Sho avait opté pour une vision peut-être un peu trop élargie de l'affaire, il n'en était rien d'Asuna. La jeune femme avait choisi d'aller droit au but et c'était ainsi empressé d'entrer dans l'auberge, très certainement pour obtenir les informations que son camarade n'obtiendrait jamais sans quitter ce toit. Pour autant, ce dernier resta aussi calme et détendu qu'à son habitude, se permettant même une petite frivolité en s'asseyant sur le toit qu'il avait choisi d'habiter l'espace de ce moment. Ses yeux ambrés continuèrent même d'observer les alentours de l'auberge, bien qu'il devait avouer que l'opportunisme dont venait de faire preuve Asuna valait bien cent fois le sien et avait autant de chance d'aboutir au résultat avant lui.

Soit, il devait le concéder, il avait très certainement perdu sur ce challenge, mais qu'importe, il se rattraperait une prochaine fois. En attendant d'en savoir davantage sur cette histoire, le jeune eisei-nin jeta un coup d'oeil à une kunoichi en contrebas, assujettit au même tempérament que celui de sa coéquipière. La fille en question possédait une longue chevelure dorée qu'elle avait soigneusement attachée en une queue de cheval. Elle était vêtue d'un short et d'un haut pour le moins " court " puisqu'il se résumait à une sorte de bande qui ne recouvrait que sa poitrine. Elle semblait en cet instant trop occupée à crier sur un shinobi visiblement du même age dont les joues avaient prit une si incroyable couleur pourpre, que Sho se demanda s'il n'avait pas raté la séance de baffes. La remontrance semblait en tout cas assez sévère au vu de l'acharnement dont faisait preuve le bourreau envers sa victime.

Pour autant, l'horloge continuait de tourner et Asuna ne donnait toujours pas de signes de vie. Sho n'était pas vraiment inquiété par les capacités de sa coéquipière, certain qu'elle se débrouillerait aussi bien que lui si elle venait à rencontrer la moindre opposition. Alors que pouvait-elle bien faire ? Avait-elle seulement réussit à entrer en contact avec les konohéens ? Autant de questions auxquels il était bien délicat de répondre lorsqu'on se trouvait assit sur un toit à plusieurs mètres de l'objectif. C'est alors qu'une fenêtre s'ouvrit à la volée sur la façade de l'auberge, révélant à ses yeux affûtés le visage de cette chère Asuna, dont le sourire triomphant exprimait bien là toute sa réussite.

· Asuna · SHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!! J'ai gagné!!

Un sourire se dessina sur le visage du principal intéressé. Il secoua légèrement sa tête de droite à gauche en riant doucement. Décidemment, Asuna regorgeait vraiment de qualités indéniables ; des qualités qui lui avaient permis de mettre la main sur le comité de Konoha bien avant qu'il ne puisse, lui, ne serait-ce que l'effleurer du regard. Il savait à quoi s'en tenir désormais.

D'une simple impulsion - quoi qu'elle fût un minimum baigné de chakra - l'eisei-nin quitta son toit pour l'embrasure de la fenêtre que sa coéquipière venait tout juste d'ouvrir. Accroupit, sa main droite appuyée sur le rebord, il plongea son regard perçant dans celui d'Asuna puis le dévia vers l'inconnu. Sho ne le regarda qu'un court instant, de manière à ne pas le mettre mal à l'aise, et mit un terme à son numéro d'équilibriste avant de retrouver la stabilité de ses deux jambes tendues ; là, debout devant cette fenêtre par laquelle un léger vent rafraîchissant s'engouffrait dans toute la pièce. Son sourire toujours aussi vivace, il dévisagea sa belle coéquipière et lui concéda :

· Sho · Je dois le reconnaître, tu es la meilleure sur ce coup.

Il ne pouvait le nier, sa camarade avait réussit son coup haut la main. La prochaine fois, il s'y prendrait à deux fois avant de bondir seul sur un toit sans même attendre son avis. La leçon était bien rentrée, elle avait en plus de ça fait ses preuves : le dossier était donc clos. L'attention du shinobi se porta donc sur leur invité du moment. Konoha avait envoyé trois émissaires pour officialiser l'invitation du village à l'évènement. Devant lui, se trouvait très certainement l'un des membres du groupe. A première vue, il semblait jeune, probablement aussi jeune qu'il ne l'était lui-même et Asuna. Son rang était pour le moins difficile à prédire mais à se fier à son apparence, il devait très certainement être genin lui aussi, à moins d'être un surdoué ou quelque chose qui s'en rapprochait. Information qu'il lui serait dur d'arracher s'il souhaitait l'obtenir, mais comme ce n'était pas le cas, tout allait pour le mieux dans le meilleur du monde.

Avec tout le respect qui lui était dû, Sho se courba très légèrement et se présenta à lui dans les règles de l'art.

· Sho · Mes salutations, je m'appelle Sho, Sho Nagoshi. Bienvenue à Kumo.

Simple mais efficace. Asuna s'était très probablement plus avancée que lui au niveau des questions mais il pensait que c'était là suffisant pour un premier contact.

¤,.°o°O ... O°o°.,¤


Dernière édition par Sho Nagoshi le Ven 23 Jan - 13:47, édité 1 fois

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Mar 6 Jan - 10:31

Si le soleil se levait, Tenson aussi ! Dès les premières lueurs, il se réjouissait des arcs-en-ciel qui décoraient les murs et le plafond de sa chambre pour le moins... cubique. Sayuri n'avait pas dû opter pour quelque chose de très dispendieux. Les murs se coupaient en un angle droit parfaitement calculé, les seules irrégularités étant la porte et la fenêtre. Tenson jeta un coup d'œil à cette dernière - enfin, à travers celle-ci - et vit un jeune homme accroupi sur le toit du bâtiment voisin ! Il fronça davantage les sourcils quand il le vit entrer dans la chambre voisine, qui se trouvait être celle de Kyuza !

*Des amis de Kyuza ? Je vais aller voir ce qui se passe... Et il avait plutôt l'air cool ce type...*


Il s'habilla en vitesse, un jean et un T-shirt, rien de plus compliqué à part peut-être son bandeau de ninja avec déviation sur la droite. Il replaça un peu les draps, sans vraiment les replacer, puis sortit de sa chambre.

Dans le couloir, rien ni personne ne bougeait. Les cadres représentant les célébrités du village décoraient ce silence appréciable. La plupart figuraient d'anciens Raikage aux vertus honorables et au regard marqué par la sagesse. Tenson se décida enfin à frapper à la porte de Kyuza qui l'invita aussitôt à entrer. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu'en plus du garçon cool qui était sur le toit, une kunoichi plutôt jolie se trouvait également parmi eux. Il décida de se présenter, histoire d'avoir l'air sociable.

[Tenson] - Euh... bonjour, j'suis Tenson Saishi, de Konoha. Je suis dans la même équipe que Kyuza. Et vous ? Vous connaissez Kyuza ?

Il semblait que non. Étant donné leurs dires, ils venaient tout juste de s'incruster dans la chambre de son camarade. Ils se présentèrent à lui également, et Tenson sourit bêtement. Il était enchanté de pouvoir faire connaissance avec ces deux personnes de Kumo.

[Tenson] - Y'aurait pas un endroit sympa dans le village où il serait plus amusant de discuter ?


MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Lun 12 Jan - 13:17

La confusion n’était désormais plus présente, les point sur les « i » avaient été mis. La jeune demoiselle était bien là pour les accueillir en vue de l’examen qui allait se dérouler à Konoha.
Au fur et à mesure de la discussion on pouvait sentir la tension se relâcher. Elle, était moins sur ses gardes et Kyuza fit de même.
La genin arborait même un sourire amical au shinobi du village de la feuille. Ce qui était déjà un bon point.

Voyant qu’elle voulait se diriger vers la fenêtre, le jeune homme se décala pour lui laisser le passage. Lorsqu’elle passa devant lui il put sentir son parfum, qui était très agréable.
Le ninja se fit une remarque : C’est dingue ce qu’un produit peux faire.
Un parfum rajoutait beaucoup à une personnalité et sur cette jeune femme c’était réussit.

*C’est pas le moment de triper sur son parfum… *

Asuna - J'ai appelé mon camarade Sho, pour qu'il nous rejoigne. J'espère que cela ne vous dérange pas, Monsieur... ?

C’était amusant pour lui de voir que la dénommée Asuna le vouvoyait depuis le début. Il est vrai qu’il ne se connaissaient que depuis quelques minute, mais ça le gênait.
Avec un petit sourire il lui répondit :

Kyuza – Nan nan, t’inquiète y’a pas de problème, t’es là donc quant à faire…

D’ailleurs c’est pas la peine de me vouvoyer, ça me gêne un peux quant même.

Sa main vint se mêler à ces cheveux.

Kyuza – En plus je ne suis pas beaucoup plus âgé que toi.

N’étant pas sûr de son grade il ne mentionna pas le fait qu’il y avait de fortes chances pour qu’ils aient le même grade.
Quelques instants plus tard, un autre protagoniste fit son apparition.
A première vue il avait le même âge…

Sho · Mes salutations, je m'appelle Sho, Sho Nagoshi. Bienvenue à Kumo.

Au moins à Kumo ils avaient le sens de l’hospitalité et Kyuza sentait que son petit séjours ici ne serait pas si désagréable que ça.
Il répondit toujours avec le sourire.

Kyuza – Salut, je m’appel Kyuza Kajitori, je vous remercie pour l’accueille à domicile.

Un petit rire s’évada de sa bouche.
Une autre personne s’introduisit dans la chambre, cette fois-ci il la connaissait. C’était son coéquipier : Tenson.
Tout en se dirigeant vers le cendrier pour éteindre sa cigarette il parla à Tenson.

Kyuza – Salut Tenson ! Tu vas bien ? J’te présente Sho Nagoshi (le geste suivit la parole ) et … Asuna… Chuis désolé je ne me rappel plus de ton nom.

Encore un fois le genin se sentit gêné.

[Tenson] - Y'aurait pas un endroit sympa dans le village où il serait plus amusant de discuter ?

Là le jeune homme ne dit rien.
De tout façon qu’est ce qu’il pouvait bien dire… : Ouè moi je connais un bistro sympa sur la place de Kumo j’y ais passé pas mal de temps lors du dernier chuunin exam’ …
Nan, pour l’image ça ne le faisait pas trop…

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Sam 24 Jan - 14:39

¤,.°o°O .3. O°o°.,¤

Il était presque amusant de concevoir une telle situation. D'un côté, une kuméenne et un kuméen un peu trop curieux dont la volonté les avait amené jusqu’à cette chambre d’auberge exiguë. De l’autre côté, deux konohéens sans doute un peu perdus dans ce village étranger. Ici, l’opposition entre deux mondes différant en bon nombre de points n’avait pas engendré cette scission qu’il était répandu de voir dans d’autres cas de rapprochement entre pays voisins. Les deux parties étaient tout à fait calmes, voir enjoué, de découvrir de nouveaux horizons. C’était une sorte de mise en bouche avant le grand évènement qui aurait lieu à Konoha. Là-bas, tout le monde le savait, des shinobis venus des différents pays du monde se retrouveraient mélanger dans une même foule. Apprendre à appréhender l’autre dès maintenant, ne pouvait être qu’un bon entraînement en vu de ce qui les attendrait dans quelques jours.

Persuadé de cela, Sho s’était montré le plus accueillant possible avec ces invités de marques. Bien que le premier d’entre eux devait avoir approximativement le même age qu’eux - quoi qu’il était fort probable qu’il n’ait que quelques petites années en moins au compteur - il l’avait reçu comme un égal sans aucune autre prétention que celle de le rencontrer. Après tout, c’était bien ce qu’ils étaient venus chercher, lui et Asuna, dans cet endroit. Une simple rencontre, un simple échange, comprendre à qui ils auraient à faire une fois au pays du feu. Ce genre de choses pouvait paraître peut-être un peu superficielles, mais elles étaient importantes pour l’intégration des kuméens à cet évènement de grande ampleur.

Le regard toujours posé sur le konohéen dont les cheveux semblaient, sous certains reflets, luire d’une teinte violacée, Sho arpentait un sourire délicat se voulant bienveillant pour leurs « invités ».

La situation évolua rapidement dès lors qu’un second individu fit irruption dans la pièce. Son visage était rond comme l’étaient ses yeux d’un marron prononcé ( virant un peu sur le rouge toutefois ). Ses cheveux, légèrement ébouriffés et légèrement rougeâtre, laissaient une pleine vue sur ce visage fin voir enfantin. Difficile de prédire quel age avait ce garçon, mais il fallait avouer qu’à voir son visage on lui donnait aisément moins que les trois autres shinobis en présence. Peut-être était-ce un de ces « prodiges » dont raffolait particulièrement les nations les plus puissantes du globe ? Peut-être pas. Aller savoir. Dans le fond, il n’en demeurait pas moins un autre invité du pays de la foudre, il devait donc être traité avec le même respect que le premier.

KYUZA - Salut Tenson ! Tu vas bien ? J’te présente Sho Nagoshi et … Asuna… Chuis désolé je ne me rappel plus de ton nom.

Lorsque les présentations s‘arrêtèrent momentanément sur lui, Sho se courba légèrement en guise de bienvenue. Un moindre mal à se donner pour certains, une nécessité et une politesse d’usage à son sens.

Kyuza Kajitori et Tenson Saishi voilà les deux noms à retenir dans cette histoire. La première impression dégagée par ces deux personnages était certainement que leur surprise devait être presque aussi palpable que ne l’était celle d’Asuna et de Sho. L’air, entre eux, était chargé de quelque chose de particulier. Pas d’électricité, comme lorsque la colère ou les tentions grondaient au loin, non non. Il s’agissait de quelque chose de plus subtile à s’exprimer, comme une sorte de gène réciproque liée, sans doute, à cette inconnue que chacun des deux parties essayait d’affronter à sa manière. Que dire ? Que faire ? Voila les grandes lignes dont il était question dans cette rencontre. Maintenant qu’ils s’étaient tous présentés, ils devient bien trouver quelque chose à faire ou à dire en commun qui changeraient des banalités quotidiennes. Sho avait bien son idée sur la question, lui qui rêvassait souvent à s’imaginer les autres nations et l’imprégnation de leur culture dans leur population.

C’est alors que la voix du nouveau venu s’éveilla au milieu du silence.

TENSON - Y'aurait pas un endroit sympa dans le village où il serait plus amusant de discuter ?


Il est vrai qu’une simple chambre d’hôtel ne convenait pas forcément au cadre idéal pour une discussion détendue et enrichissante pour les konohéens comme pour les kuméens. Il existait bien évidemment bon nombre de lieux capable de les accueillir pour la suite. Les parcs, les différents restaurants du coin, les bancs du quartier marchand, bref le choix était là. Il fallait simplement connaître les préférences des konohéens pour mieux les guider vers un endroit qui serait susceptible de leur plaire. Momentanément, en plein milieu de sa réflexion, Sho lança un regard interrogateur à Asuna qui devait sans doute réfléchir, elle aussi, au meilleur lieu possible. Vu qu’il se trouvait être encore tôt et qu’il était fort probable que les konohéens n’aient pas encore eu l’opportunité de se rassasier, Sho pencha pour un restaurateur.

Il y avait bien le Chien Fou sur la place du Marché ? Jugeant que ça pouvait être une bonne alternative, il se permit de la proposer aux konohéens.

SHO - Des endroits sympas ce ne sont pas des choses qui manquent ici. Vous devez avoir faim après un si long voyage, si vous le désirez nous pouvons nous amener dans le meilleur restaurant du village, il se trouve à quelques rues de là sur une place très animée.

Le sourire aux lèvres, Sho attendit leur réponse en ajoutant.

SHO - Vous êtes nos invités, c’est à vous de choisir.

¤,.°o°O ... O°o°.,¤

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Sam 24 Jan - 16:44

Asuna s'écarta un peu sur le côté de la fenêtre afin de laisser l'espace nécessaire à Sho pour qu'il puisse pénétrer dans la chambre. Lorsque celui-ci la dévisagea, la genin ne put s'empêcher de tirer la langue avec un air malicieux dessiné sur son visage: une sorte de signe de victoire si l'on pouvait dire. Personne, et surtout pas son camarade kuméen ne pouvait se tromper sur la signification de l'expression de son visage. Ce dernier semblait avoir compris puisqu'il la félicita dans la seconde suivante:

· Sho · Je dois le reconnaître, tu es la meilleure sur ce coup.

Asuna – Je suis bien ravie que tu le reconnaisse. La prochaine fois, tu attendras peut-être que je te donne mon point de vue avant d'aller te planter au sommet d'un toit.

Ces paroles pouvaient paraître très suffisantes mais si l'on connaissait suffisamment la personne qui venait de les prononcer, on savait qu'il n'en était rien. Asuna était loin d'être le genre de personne à se jeter des fleurs et encore moins à enfoncer son entourage en public. De toute façon, elle savait que Sho avait compris qu'il ne s'agissait là que d'un petit jeu entre les deux équipiers. Quelques piques lancées ici et là ne faisaient qu'entretenir l'amitié qui existait entre les deux genins.

Le kuméen se tourna ensuite vers Kyuza, dont il venait d'entrer dans la chambre et se présenta. A la place du genin de Konoha, Asuna se serait sentie assez mal à l'aise de voir entrer ainsi des inconnus dans sa chambre d'hôtel mais celui-ci semblait bien le prendre et les avait accueilli avec bonne humeur. Il autorisa même Asuna à le tutoyer, délicatesse qu'appréciait énormément la demoiselle. Elle n'était pas vraiment à l'aise avec le protocole et préférait de loin tutoyer toutes les personnes qu'elle pouvait tutoyer. C'était pour elle, une façon de briser la glace et de mettre à l'aise ses interlocuteurs.

La porte ne tarda pas à se manifester une nouvelle fois sauf que cette fois-ci, Asuna n'y était pour rien. L'occupant de la chambre invita la personne derrière à entrer. Un tout jeune garçon fit son entrée dans la chambre et apparemment, c'était un autre membre de la délégation de Konoha. Malgré son apparence enfantine, Asuna était certaine qu'il n'en était pas moins au même grade que Sho et elle-même. Sa seule présence à Kumo, avec le statut de membre de la délégation d'un village voisin suffirait à convaincre les plus sceptiques quant aux capacités du jeune homme. Celui-ci se présenta sous le nom de Tenson Saishi avant d'ajouter que Kyuza et lui faisaient partis de la même équipe, au même titre qu'Asuna et Sho. Une autre preuve de la valeur de Tenson.

Le coéquipier du jeune Konohéen profita de l'occasion pour lui présenter Sho et Asuna. Alors qu'il était parvenu à retenir le nom du kuméen, Kyuza avoua avoir oublié le sien. Asuna sourit et l'excusa, à vrai dire, elle aussi avait eu du mal à retenir son nom de famille, qui n'était pas vraiment le sien puisqu'il s'agissait là du nom de son père adoptif qu'Asuna avait décidé de porter lorsqu'elle avait décidé de déménager à Kumo.

Asuna – C'est Kagurazaki. Mais tu es tout de même parvenu à retenir mon prénom, c'est déjà ça... et heureusement pour toi d'ailleurs. Enchantée de faire ta connaissance Tenson. Bienvenu dans le village de Kumo! J'espère que tu t'y plais bien et au moindre souci... n'hésites pas à interroger Sho, il se fera un plaisir d'étancher ta curiosité sur notre village.

Alors qu'un long silence commença à planer au-dessus des quatre ninjas présents dans la chambre, Tenson brisa ce silence en demandant aux deux ninjas originaires du coin s'il existait un endroit plus propice à la discussion. Asuna leva les yeux vers le plafond afin de réfléchir à un endroit mais Sho fut plus rapide qu'elle, et proposa aux deux invités d'aller manger un peu au meilleur restaurant de la ville. Proposition qu'Asuna trouva fort intéressante car elle-même n'avait pas tellement eu le temps de vraiment déjeuner ce matin, et même si cela avait été le cas, son ventre commençait tout de même à lui faire comprendre qu'il serait bientôt l'heure de le remplir à nouveau.

SHO - Vous êtes nos invités, c’est à vous de choisir.

Asuna – Loin de moi l'idée de vous influencer mais le Chien Fou mérite vraiment le détour! Ce doit surement faire parti d'une des choses à absolument faire lorsqu'on vient pour la première fois dans la ville.

Bon, Asuna tentait peut-être d'influencer ses invités à aller au restautant mais que pouvait-elle faire d'autre? Elle-même était en train d'être influencée par son estomac et son envie de manger...



MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Dim 25 Jan - 8:45

Les deux kuméens avaient ce petit quelque chose qui sait rallier professionnalisme et sympathie. Ils savaient comment se comporter tout en gardant leur charisme et leur humanité. Une sorte de réussite. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’Asuna répondit si habilement à Kyuza, qui n’arrivait plus à se rappeler son nom de famille.

Puis, elle se tourna vers Tenson et lui tendit la main en lui souhaitant la bienvenue dans le village. Il retint également que Sho pourrait répondre à ses interrogations sur le village. Tenson se demanda alors s’il n’y avait pas un truc qui l’intriguait sur le village. Pour l’instant, non, mais ça viendrait plus tard.

Sho suggéra alors un restaurant nommé « Le Chien Fou ». Tenson cligna des yeux à quelques reprises en entendant le nom. Plutôt comique. Une image se formait dans son esprit d’un dalmatien avec des taches en spirales, des yeux exorbités qui se regardent et une langue pendante d’où coulait un filet de bave. Réagissant à sa propre absurdité, il émit un petit rictus qu’il tenta de contenir du mieux qu’il put. En vain. Les trois autres shinobis le dévisagèrent un instant avant que Kyuza ne lui demande ce qu’il y avait de drôle.

[Tenson] – Oh, ce n’est rien, c’est juste que je trouve ça un peu bizarre comme nom de restaurant. Mais, j’avoue que j’ai faim moi aussi. Alors même un rat s’il le faut, n’importe quoi de consistant et de bien cuit fera l’affaire.

Ces quelques mots lui valurent un autre regard de travers de la part des kuméens. Kyuza devait s’être habitué, à la longue. Ginko avait donc laissé une telle marque sur Tenson après une seule mission ? Cette fille avait quelque chose de spécial... Dans sa chevelure, probablement... Tenson se souvint alors du combat qu’ils avaient mené dans leur précédente mission sur le Chemin du Veilleur. Ginko avait exécuté une de ces techniques ! Un tel éclair était difficile à imaginer dans la nature, qui l’avait d’ailleurs sûrement aidée.

*Je devrais leur demander plus tard s’ils voudraient bien nous enseigner un petit jutsu style Raiton... *

Kyuza semblait moins convaincu que Tenson sur l’idée d’aller au restaurant. Asuna parut le remarquer et tenta un argument.

[Asuna] –Loin de moi l'idée de vous influencer mais le Chien Fou mérite vraiment le détour! Ce doit surement faire parti d'une des choses à absolument faire lorsqu'on vient pour la première fois dans la ville.

Tenson sourit, déjà certain qu’il s’agissait d’un endroit loufoque et sympa bourré de monde. Et de nourriture. En guise de réponse, son ventre gargouilla.

[Tenson] – Oh ! On dirait bien que lui aussi veut y aller ! dit-il en pointant son estomac.

Ils rirent de bon coeur avant de se lever et de se diriger en direction de la porte. Tenson eut une hésitation, se retourna vers Sho, le doigt levé, et lui posa une question.

[Tenson] – Au fait, c’est fréquent par ici de voyager par les toits ? Ça avait l’air drôlement chouette !

MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   Dim 25 Jan - 13:53

Tenson : +12 XP
Kyuza : +12 XP
Sho : +15 XP
Asuna : +16 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo
» CK005 - Tournoi Chuunin, vers Kumo
» Tournoi chuunin
» Tournoi Chuunin - Seconde Épreuve !
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre-Ville de Kumo-