Partagez | 
 

 Le Lac aux Mille et un Secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 18 Jan - 6:09

[ Arrow Viens de Bibliothèque Ninja de Konoha]

Après une heure de marche à travers les bois de la forêt interne de Konoha, Takame et Nara entendirent enfin le bruit de l'eau qui coulait. Quelques minutes plus tard, elles débouchèrent dans la petite clairière que Nara avait découverte. Une magnifique cascade, prenant sa source dans une rivière qui se trouvait quelques mètres plus loin, coulait dans un lac qui prenait une partie de la superficie de la clairière. L'eau de ce dernier était d'un bleu d'azur qui contrastait a la perfection avec le vert pure de l'herbe qui recouvrait le sol de la clairière. Nara se dirigea en direction du lac et s'y abreuva. Nara sourit en sentant le précieux liquide le long de sa gorge. Nara se releva tout en essuya l'eau qui restait sur ses lèvres. Elle regarda Takame. Cette dernière regardait avec fascination le petit coin de paradis que Nara avait découvert. Un coin tranquille et paisible. Un endroit parfait pour s'entraîner loin des regards indiscrets des autres shinobis du village et a la distance ou ce trouvait l'endroit, il y avait aucune chance que quelqu'un d'autre tombe dessus par hasard. Un endroit idéal pour se cacher de tout danger. Nara prit une profonde inspiration qui sembla sortir doucement son amie de la semi-torpeur dans laquelle elle s'était plongé.

Nara- Ont commence dès que tu veut. Je crois que tu devrais commencer par m'attaquer a l'aide d'un clone. Comme cela si je n'évite pas toute les attaques se ne seras pas trop grave.

Takame- Très bien allons y.

Takame exécuta les signes rapidement et sans qu'elle eu a prononcer la moindre parole, un clone parfait apparut. Le clone fonça en direction de Nara et commença à la frapper à une vitesse déconcertante. Nara reçu plusieurs coups qui ne lui firent rien tout en tentant d'éviter les attaques du clone de son amie qui semblait bien plus rapide que ce a quoi Nara s'attendait. Mais a quoi s'attendait-elle? Takame était une AMBU donc il était normal qu’elle puisse frapper si rapidement. Nara prit peu à peu le rythme de son amie et les coups furent évité avec de plus en plus de facilité. Nara ne reculait pas et le clone n'avançait pas. Nara fit signe a son amie de rajouter de la difficulté. Cette dernière comprit et ordonna à son clone de faire comme dans un vrai combat. Le clone frappa tout en tourna autours de Nara. Chaque coup ne frappa que du vent. Puis, les coups recommencèrent a toucher Nara qui fit signe a son amie d'arrêter. Tout en sueur, Nara se dirigea en direction du lac et s'y abreuva longuement. Elle n'aurait jamais penser que son corps allait adopter aussi rapidement le rythme de Takame. Nara s'assit sur le doux tabis d'herbe de la clairière et fit signe a cette dernière de la rejoindre. Ce qu'elle fit après avoir congédier son clone.

Nara- Dit Takame? Mon père était-il réellement fort?

Sa question parut surprendre légèrement Takame.

Takame- Oui. Ton père était le plus grand shinobi de Konoha et je me demande encore comment ce Jytaro a fait pour le tuer. J'aimerais qu'un jour...

Une larme coula le long de la joue de Takame. Cette dernière l'essuya d'un geste vif avant de continuer.

Takame- ... J'aimerais qu'un jour tu m'explique en détail ce qui c'est passé et pourquoi mon...mon ami est mort et surtout... comment il est mort.

Nara retint ses larmes en se remémorant ce jour funeste ou son père était décédé. Il avait sacrifié sa vie pour la sauver elle. Nara parla. Son amie devait savoir. La douleur se faisait ressentir dans tous les mots que Nara prononça.

Nara- Tu doit savoir... Tu dois savoir qu'il a sacrifié sa... sa vie pour moi. Il m'a dit de fuir mais je ne l'est pas écouter et je me suis caché derrière un arbre en attendant que le combat finissent...

---------------------------------------------------------------

Hyro et le nukenin de la foudre ce faisait face. Dans le regard de l'un ont pouvait discerner la volonté de protégé un être cher et dans l'autre ont n'y voyait uniquement de la méchanceté. Cette méchanceté qui fait que l'homme tue un semblable. Cette méchanceté qui donne la volonté de tuer pour les mauvaises raisons. Les deux shinobi se jaugeaient du regard. Le renégat du pays prit soudain la parole. Brisant ce silence inquiétant.

Nukenin- Tu est bien Hyro Hyuuga?

Hyro se mit en position de combat. Cette positon de combat unique au membre du clan Hyuuga.

Hyro- Si je suis bien Hyro Hyuuga que va tu me faire?

Le nukenin ria avant de reprendre soudainement son sérieux.

Nukenin- Je vais te tuer. Tu es une nuisance pour mes projets futurs. Toi et ton rejeton de fille et aussi ton byakugan m'intéressent beaucoup.

L'homme fit glisser la lame de son katana le long de son fourreau et se mit en position de combat. L'arme a la main.

Nukenin- Maintenant, tu va mourir.

Hyro fonça. Le chakra affluait dans chaqu'un de ses membres et bientôt, sa vitesse devint telle que l'ont ne discerna plus qu'une silhouette floue. Puis le Nukenin lança son sabre dans les airs en effectuant une série de signe incantatoire. Un masque noirâtre apparut au dessus de la tête du renégat et le corps de se dernier se recouvrit d'un voile noir. Le chakra se faisait ressentir a travers le sol. La technique devait être très puissante.

Nukenin- Gian!!!

La bouche du masque s'ouvrit et relâcha un puissant éclair en direction de Hyro qui allait frapper le renégat. Le père de Nara fut projeté plusieurs mètres plus loin et un gémissement de douleurs se fit entendre. Le katana de l'homme atterrit alors au sol devant le nukenin. S'y enfonçant profondément. Hyro se releva difficilement et chargea sa main de chakra avant de l'expulser violement en direction de son adversaire.

Hyro- Hakke Kuushou!!!

La déflagration de chakra frappa le nukenin de plein fouet et ce dernier fut projeter plusieurs mètres plus loin. Le nukenin se releva et lâcha d'une voix grinçante.

Nukenin- C'est tout ce que tu sais faire? Tu me déçois.

Hyro ne fit pas de cas du commentaire et il composait déjà les signes incantatoires de sa prochaine attaque. Bientôt imiter par le ninja renégat.

Nukenin- Raiu!!

Des nuages noirâtre recouvrir la forêt de Konoha tandis que Hyro achevait sa longue série de signe et qu'un chakra pur affluait en direction de son bras. Puis des éclairs apparurent le long de son bras, puis au même moment le son de milliers d'oiseau se fit entendre tandis que Hyro regardait son adversaire dans les yeux. La puissante attaque qui existait se trouvait maintenant a l'intérieur de sa main. Le raikiri sempuu. Il avait amené sa maitrise du raikiri à un tel niveau qu'il en avait fait une arme imparable et le Nukenin de la foudre allait en faire l'expérience. Hyro fonça a toute vitesse en direction du renégat et sa main frappa. Vive et précise atteignant les parties vitales de l'adversaire. Mais ce dernier disparu dans un nuage de fumée et la brûlure de la lame d'un katana se fit sentir dans son dos. Mais comment cela était-il possible? Il avait bel et bien touché l'homme. Pourquoi se dernier avait-il disparu dans un nuage de fumée et l'avait attaqué par derrière? Il n'avait pas utilisé la téléportation n'y la permutation cela était sur. Mais que c'était-il passé alors? Et pourquoi maintenant, hyro ne pouvait plus bougé?

Nukenin- Hey bien. Je voit que même un simple kage bunshin peut berner un grand Hyuuga et c'est facinant la vitesse a laquelle le baiser du basilic fait effet n'est ce pas?

Le nukenin ricana méchamment avant d’élever sa lame bien haute dans les airs. Visant le coup du Hyuuga.

Nukenin- Adieu.

Hyro- Fourbe.

Cela fut ces derniers mots avant que la lame de son ennemi ne viennent enlever la tête des épaules du Hyuuga.

----------------------------------------------------------

Nara- Voilà maintenant tu sais.

Takame semblait désemparé par le récit de Nara.

Takame- Mer...Merci... Merci de m'avoir raconté cela. Ton père a donc été tué a cause de la ruse d'un nukenin. Ce n'était pas son genre de se laisser berner par de simple kage bunshin. Mais bon... Tu viens ont va reprendre l'entraînement.

Et sur ses mots Takame se leva imiter immédiatement par Nara.

[La suite dans le prochain post]


Dernière édition par Nara Hyuuga le Mar 20 Jan - 0:48, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 18 Jan - 7:30

Takame- que dirait tu d'augmenter le niveau de difficulté?

Takame refit une série de signe et deux clones apparurent au côté d'elle. Encore une fois, Takame fit signe a ses deux clones d'attaquer Nara. Les coups venaient de partout a la fois et Nara peinait a tous les évités. Même si elle les évita presque tous, il y avait toujours quelque coup qui passait outre son esquive. Cela ne devait pas se produire, alors Nara redoubla d'ardeur et rapidement, il y eu de moins en moins de coups qui la touchèrent pour finalement en avoir aucun. Lorsque cela fut le cas, Takame fit apparaitre un troisième clone qui se joignit aux deux autres. Nara fut rapidement débordé. Le niveau de difficulté avait grandement augmenté et maintenant plusieurs coups la touchait. Encore une fois, plus Nara s'épuisait et plus les coups la touchait mais cela ne devait pas se produire se répétait-elle intérieurement. Nara eut un soudain regain d'énergie et elle recommença a éviter la quasi totalité des coups qui lui était porté. Lorsqu'il n'y eut plus aucun coup des trois clone qui la touchèrent, Takame décida de se joindre a ses clones. Maintenant Nara faisait face à cinq adversaires. Et des coups plus douloureux que les autres remplacèrent les coups sans douleurs des clones. Bientôt, Nara fut complètement recouverte d'ecchymoses.

Takame- Tu est encore trop lente Nara. Si tu veut maîtrise cette technique tu doit pouvoir éviter la totalité des coups...

Nara écoutait attentivement les conseils de son amie tout en évitant les centaines de coups qui fonçaient dans sa direction. L'épreuve devenait de plus en plus difficile car Takame augmentait a chaque seconde la rapidité de ses coups et bientôt Nara eu l'Impression de recevoir des milliers de coup de poing. Mais encore une fois, elle les évita presque tous. Seul quelques uns la touchaient de temps en temps et lorsque Nara eut atteint sa limite, les coups stoppèrent en même temps que les clones disparaissaient.

Takame- repose toi un peu. Nous avons encore toute la journée devant nous.

Takame s'assit dans l'herbe suivit de Nara.

Nara- Ce n'est pas mal non? Cela ne fait qu'environ deux heures que nous travaillons cette technique et je me suis déjà rendu à cinq adversaires. En plus vers la fin, il n'y avait plus un seul coup qui me touchait.

Takame sourit.

Takame- Oui ce n'était pas mal du tout. Je propose que nous travaillions encore une heure sur cette technique et ensuite nous allons passer a l'un des enchaînements que je t'est promit d'accord?

Nara se leva tranquillement et alla s'abreuver au lac. L'eau y était décidément délicieuse. Puis elle revint tranquillement vers takame. Son regard blanc brillant sous les rayons du soleil.

Nara- D'accord ont continues.

Takame se leva tranquillement et refit les signes incantatoires. Cette fois-ci, cinq clones apparurent au côté de Takame.

*cinq clones?! Mais j'était certaine que le maximum était de quatre clones!*

Takame- C'est la dernière étape. Je ne peut pas en créer plus.

Nara- D'accord. Allons-y alors.

Takame et ses cinq clones foncèrent en direction de Nara et se mirent a la frapper de tout les côté. Enchaînant les feintes et les coups de pied et de poing. La difficulté était beaucoup plus élevée qu'avec cinq adversaires. Les coups fusait de toute part et a une rapidité déconcertante. Takame était maintenant à plein vitesse et les coups qui touchait Nara occasionnait a cette dernière une douleur insupportable. Une raison de plus pour les évités. Après une heure d'esquive, Nara ne recevait plus aucun coup de la part de Takame. Elles décidèrent donc de stopper l'entraînement.

Takame- Je crois que tu as finalisé ta technique. Maintenant bois un peu d'eau et ensuite je vais t'apprendre les bases d'un enchaînement.

Takame et Nara s'abreuvèrent longuement avant de retourner au milieu de la petite clairière.

Takame- L'enchaînement que je vais t'enseigner est simple mais efficace. Peut-être en a tu déjà entendu parler? Il se nomme Doki Shoubu. Ou si tu préfère la hargne du combattant. Cet enchaînement consiste a balancer deux coups de poings, de pied, de genoux ou autres a son adversaire de façon a ouvrir la garde de se dernier pour ensuite lui assener un doublet dévastateur.

Takame regarda autour d'elle pour voir si il n'y aurait pas un objet qui pourait lui servir pour faire une démonstration a Nara mais elle n'en vit aucun. Elle décida donc d'aller en chercher un. Cela n'allait pas lui servir a grand chose d'abimer un si bel endroit pour si peu. Takame s'enfonça légèrement dans la forêt et en deux lame d'énergie bien placé, elle se trancha un billot de bois dans un arbre d’un bon diamètre. Quelle ramena à la clairière. Takame le planta d'une trentaine de centimètre à l'intérieur du sol de façon a produire une cible stable.

Takame- Regarde bien.

Takame frappa deux coups simples et enchaîna automatiquement avec un doublet dévastateur. De profond trou firent leurs apparitions dans le billot. Takame reproduit le même enchaînement mais au ralentit pour laisser le temps a Nara d'assimiler les mouvements. Puis elle plongea son regard blanc dans celui un peu plus rosé de Nara.

Takame- tu as compris?

Nara- Oui. Je vais essayer.

[La suite dans le prochain post]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Lun 19 Jan - 5:19

Nara pratiqua quelques dizaines de minutes l'enchaînement que Takame venait de lui montrer avant de s'assirent lourdement dans l'herbe pour reprendre son souffle. Takame la regarda en souriant. Elle semblait fière de sa fille adoptive. Nara se coucha sur le dos. Regardant les moutons blanchâtre appeller nuage qui y courait. Un jour, Takame s'assit a côté de Nara.

Takame- Tu sais. Tu me rappelle ton père. Tu as la même soif de connaissance. Mais contrairement a lui, tu n'as pas été élevé par le clan. Un jour, je t'apprendrai une technique de notre clan. Mais pour commencer, tu doit me prouver ta valeur en maîtriser l'enchaînement que je t'ais montrer. Une fois que tu l'auras maîtriser et si il nous reste asser de temps, je vais t'apprendre un deuxième enchaînement. Allez, releve toi Nara. Tu doit arrêter de ressasser ton passé. Pense a l'avenir. Pense a l'examen chuunin qui commenceras dans deux jours. Tu doit y d.montrer ta valeur. Tu est une genin maintenant et j'éspère pouvoir bientôt te voir porter fièrement la veste chuunin.

Nara regarda son amie avec étonnement avant de se lever. Une lueur de détermination dans les yeux.

Nara- Je deviendrai chuunin coûte que coûte. Je te le promet.

Takame regarda Nara avec fierté. Elle avait bien grandit depuis que l'AMBU l'avait recueillit. Elle n'était plus la jeune fille délinquante qu'elle était. Même depuis que Nara avait rejoint l'équipe de Yosuke, elle avait changé. L'événement de la forêt interdite n'avait fait qu'accéléré les choses. Poussant Nara a devenir subitement plus mature. Takame se rappela les cinq jours consécutifs qu'elle avait passé dans la forêt a chercher cet inconnu qui avait oser lever la main sur sa protégé. Mais Takame n'avait rien trouvé. L'inconnu devait être bien loin maintenant. Caché dans un endroit connu de lui seul. Takame s'était alors promit de toujours gardé un oeuil sur Nara. Maintenant que Yosuke était partit en mission, Nara se retrouvait sans sensei. Takame pourait peut-être assumé se rôle en attendant le retours de son vrai sensei ou sa nomination au rang de chuunin. Si elle le devenait car Nara allait devoir affronter des adversaires puissants. Takame avait vu de ses yeux les genins venant de Kiri et de Kumo débarqué. Elle avait pue ainssi jaugé de leurs forces pour déterminé que Nara allait devoir faire des efforts hors du commun si elle voulait avoir une chance de se faire remarqué. Elle allait devoir usés de tout son arsenale de technique. Takame sentait au plus profond d'elle que Nara avait apprit durant ses derniers jours des techniques puissantes...

Takame- Tu as bien grandit depuis que je t'est rencontré Nara. Physiquement et mentalement. J'espère que tu réussiras a passer chuunin. Maintenant remet toi a l'entraînement. je vais être ta partenaire.

Takame se placa face a Nara et se mit en position de combat. Nara surprise recula de quelques pas.

Nara- Partenaire? Tu veux dire que je vais devoir te frapper? Non. Je n'en serait pas capable.

Takame- Tu en seras capable. Tu doit pour cela te concentrer. Oublier les liens qui nous unissent et frapper. Car durant l'examen chuunin, tu risque d'être amené a combattre des amis. Peut-être même devras tu combattre les membres de ta propres équipe.

Nara réfléchit quelques instants au paroles de Takame avant de se mettre en position de combat.

Nara- D'accord. Allons-y.

Nara chargea assenant un coup de poing a Takame suivit d'un coup de genoux et puis pour finir elle lui balanca un doublet. Aucun coup ne toucha la kunoichi.

Takame- Soit plus rapide. Laisse la volonté du feu guider tes mouvements. Laisse la volonté de gagné emplir ton esprit. Ainsi tu vaincra.

Nara écouta les précieux conseils de son amie et rechargea. Cette fois-ci, Nara n'avait qu'une idée en tête, touché sa cibles. Une lueurs de détermination apparut dans ses yeux couleurs de lait et elle chargea. Les oiseaux perchés dans les arbres proches s'envolèrent en piaillant leurs indignations. Nara ne les entendits même pas. Sa seule pensé était Takame. Le coup de poing partit et atteignit Takame au niveau de la poitrine. Un autre la cueillit sur le mentons et Nara finit le tout par un doublet qui toucha sa cible. Takame essuya le mince filet de sang qui coulait de sa lèvre et regarda avec fierté son élève.

Takame- Très bien. Nous allons pratiquer encore un peu si cela ne te dérange pas. J'ai eu le temps de remarquer quelques défaults. Premièrement, tu as frapper a l'aveuglette en espérant me toucher. Tu doit contrôler tes coups. Tu doit savoir ou frapper et quand le faire. Vise toujours la tête. C'est la bases du système nerveux. C'est aussi l'endroit le plus facile a atteindre puisqu'il est jamais recouvert d'une armure. Allez. Ont réessaye. Vise ma tête.

Nara rechargea en direction de son amie et enchaîna rapidement les mouvements. Les coups frappèrent tous au niveau de la machoire. Takame essuya une nouvelle fois le filet de sang qui s'en échappait pour regarder Nara.

Takame- Très bien. C'était beaucoup mieu. Je crois que nosu pouvons arrêter l'entraînement ici. Si tu veut le repratiquer, tu n'auras qu'à le faire. Pour l'instant, je crois que nous devrions allez nous reposés. Cet endroit est parfait pour se reposer tu ne crois pas?

Un sourire naquit sur le visage de Nara et de Takame.

Nara- Oui tu as raison. Nous avons besoin de repos.

Nara alla sur les rives du lac. Elle s'y abreuva avant de retourner s'asseoir auprès de son amie. Nara s'étendit lentement dans l'herbe imiter rapidement par Takame...

Les deux amies regardaient le ciel d'un bleu pur, pas un seul nuage à l'horizon. Une journée parfaite pour se reposer pensa Nara. Puis, Takame se leva et fit signe à Nara dans faire tout autant. Cette dernière s'arracha à sa contemplation du ciel et dans un mouvement souple, elle se remit sur pied.

Takame- Je doit y aller. J'ai rendez-vous cette après-midi avec le conseil. Je dois allez y chercher mes ordres pour l'examen chuunin. Nous nous reverrons a l'examen.

Puis avant que Nara puisse dire le moindre mot, Takame avait disparu. Nara se dirigea donc d'un pas rapide vers la sortie de la forêt. Elle avait finit de s'entraîner pour aujourd'hui.

MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 25 Jan - 17:38

Nara : + 18 XP - Technique validée
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 1 Mar - 1:21

Nara venait de laisser le shinobi du sable au parc seibutsu. Elle se dirigeait maintenant en direction de l'endroit ou elle et Takame s'était donner rendez-vous. Ayant au préalable été chercher l'antidote que lui avait suggérer le sunnéen. Maintenant, elle était prête a subir un nouvel entraînement avec Takame. Enfin, la clairière et le lac qui s'y trouvait apparurent dans son champ de vision. Deux tentes avaient été dressées a quelques mêtres de l'étendu bleuté, Takame s'y trouvait. Nara porta son attention sur la clairière et découvrit avec stupéfaction un vrai terrain d'entraînement. Des troncs d'arbres ébranchés étaient place un peu partout, de petites cibles avaient été tracer sur ses derniers. Il devait en avoir une vingtaine, peut-être même une trentaine. Nara se dirigea vers son amie assise sur un banc formé d'un bout de tronc d'arbre. un autre se trouvait a côté. Plusieurs torches avaient été aménagé autours du terrain d'entraînement et un cercle de pierre aménagé devant les deux bancs laissaient supposé un emplacement pour un feu. Nara s'assit sur le banc qui lui était destiné et continua l'exploration de la clairière qu'elle redécouvrait. Les branches qui garnissait certainement jadis les troncs-cibles, étaient empillé en une montagne de branches.

Takame- Bonsoir Nara. Le soleil se couche déjà et tu semble peu reposé. Nous allons commencé l'entraînement demain matin. Cela te convient-il?

Nara regarda son amie qui avait transformé en seulement deux semaines une clairière en un terrain d'entraînement gigantesque. Mais quelle était donc la technique que Takame voulait lui montrer?

Nara- Bonsoir Takame, cela me convient parfaitement mais puis-je au moin savoir quelle technique va-tu m'apprendre?

Takame regarda Nara avec une fierté. Même si Nara n'était pas devenu chuunin durant l'examen, elle avait changer. Peut-être le fait de tuer pour la première fois? Ou le simple fait d'avoir passer tout près de la mort... Ce qui était sur, Nara avait changer, elle était devenu une vraie kunoichi. Même lors de son combat durant l'examen elle avait fait preuve de prudence. Elle avait même utilisé le taitou suiryuku. Takame ne l'aurait jamais cru capable de la maîtriser. Sa fille était maintenant prête a apprendre le chidori. Un art qui se transmettait de parents a enfant depuis déjà plusieurs génération. Hyro avait appris le Raikiri, elle elle avait appris le chidori. Le clan Hyuuga avait désaprouver cette tradition et c'était l'une des raisons qui avait fait que Takame fut renvoyer du clan.

Takame- La technique que je vais te montrer, personne, je dit bien personne ne doit savoir que tu la possède. C'est une technique qui ma causer beaucoup d'ennuie avec le clan il y a déjà quelques années. C'est le chidori ou les milles oiseaux. Elle te servira qu'en tout dernier recours est-ce bien clair Nara?

Nara fut surprise quelques instants en apprenant la technique puissante que voulait lui montrer Takame. Une technique qu'elle avait réver d'avoir il y quelques temps. C'était la même technique que Sabi avait éxécuté lors de l'examen de sélection des chuunins.

Nara- C'est très clair. Mais pourquoi m'apprendre une telle technique? Je ne crois pas être en mesure de la maîtriser.

Takame regarda Nara. Pourquoi voulait-elle lui montrer cette technique? Surement car elle ne voulait plus jamais revoir sa fille a l'hopitâl après avoir échappé de justesse a la mort et aussi, parce que Nara était forte. Elle avait le potentiel pour la dépasser et Takame n'attendait que sa, céder sa place a son propre sang. Mais le moment de dire la vérité a Nara n'était pas encore venu. Elle allait l'apprendre en temps et en heure.

Takame- Tu est plus forte que tu ne le croie Nara. La technique est asser simple a réaliser. La difficulté vien dans la concentration importante de chakra au niveau du bras tout entier.

Takame se leva et se mit a faire une série de signe que Nara prit soin de mémorisé. Buffle, Lièvre et Singe. Takame serra alors la main autour de son poignet droit et foudre naquit a l'intérieur de sa main. L'Anbu leva lentement sa main au niveau du regard de la genin avant de continuer ses explications.

Takame- Le but est de concentré une énorme quantité de chakra a l'intérieur de son bras et plus précisément au niveau de la main. Tu peux t'aider en serrant le poignet autour de cette dernières de façon a empécher le surplus de chakra de s'échapper. Ensuite, il ne resteras plus qu'à y ajouter ton chakra foudre et le chidori naquira dans ta main. Regarde.

Le chidori disparut laissant une aura bleuté tout autours de la main.

Takame- J'ai enlever mon chakra foudre. Regarde se qui se produit lorsque je l'insére.

Le chakra reprit sa couleurs bleu éclatante et le son de milliers d'oiseaux se fit a nouveau entendre.

Takame- Maintenant admire les dommages.

Takame fonca en direction du tronc d'arbre le plus proche a une vitesse impensable. La terre se fissurant a son passage et lorsqu'enfin la main percuta le tronc de l'arbre, le choc fut s'y important que les cinquantes centimètre d'épaisseur de l'arbre furent entièrement transpercer. Takame retira tranquillement son bras du tronc, laissant place a un trouc d'une rondeur parfaite au mileux de la cible.

Takame- Le chidori est une technique qui fut créer spécialement pour les assasinats. C'est une technique puissante mais qui ne peut être utilisé que très rarement. Moi même je n'arrive qu'à la faire huit fois par jour. Si tu réussis a la produire plus qu'une fois par jour, cela sera déjà bien.

Nara buvait les paroles de Takame tandis que le soleil avait finit de complété son trajet et disparaissait maintenant derrière les arbres dans un magnifique coucher de soleil.

Takame- Je suggère que nous allions nous reposer. Tu verras, a l'intérieur de ta tante tu trouveras tout ce qu'il te faudras. Bonne nuit Nara.

Nara- Bonne nuit Takame.

Nara pénétra enfin dans la noirceur de sa tente, elle chercha a taton une chandelle qu'elle finit par trouver à côté d'un briquet dont Nara se servit pour allumer la mèche. Amplissant rapidement d'une lumière tamissé l'intérieur de la tente. Nara en profita pour regarda se qui s'y trouvait. Un lit composé de quelques couverture et dont le matelas était fait de feuille qui avaient été inséré dans une poche de tissus, prenait la plus grande partie de la tente. Un petit bout de souche d'arbre était poser a côté de façon a accueillir un chandellier. Nara y déposa celui qu'elle tenait ainsi que le briquet avant de s'étendre dans le lit de fortune et de soufler la mèche. Plongeant la tente dans une noirceur opaque. La journée de demain allait être longue et épuissante. Elle avait besoin de sommeil.


[La suite dans le prochain post...]


Dernière édition par Nara Hyuuga le Mer 4 Mar - 6:39, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Lun 2 Mar - 22:27

Nara sortit enfin de sa tente. Le soleil était bien haut dans le ciel. Elle chercha du regard la Anbu et la trouvait en train de tracer deux lignes a une centaine de mètres l'une de l'autre.

Takame- Aujourd'hui tu devras travailler ta vitesse. Même si tu es une spécialiste du taijutsu, j'ai remarqué que cette dernière te faisait défauts. Rend toi a l'une des lignes que j'ai tracer et lorsque tu réussiras a te rendre a l'autre ligne et revenir en moins de vingt secondes, tu pourras commencer le véritable entraînement.

Nara fut surprise par l'exercice. Courir plus de deux cents mètres en moins de vingt secondes étaient impensable et devait nécessiter un entraînement intensif. Mais a quoi cela allait-il lui servir? Le chidori ne visait-il pas la puissance?

Nara- Mais a quoi cela va-t'il me servir d'améliorer ma vitesse?

Takame ne parut pas le moins du monde surprise de la question de Nara mais pris quand même quelques secondes avant dit répondre.

Takame- La raison est simple, le chidori requiert une incroyable quantité de chakra et avec ta vitesse du moment, tu pourrais trop facilement rater ta cible et ainsi perdre une quantité non négligeable de chakra. Voilà la raison pour laquelle je te fait pratiquer ta vitesse.

La kunoichi marqua un nouveau temps d'arrêt avant de terminer d'une voix des plus sérieuses.

Takame- ...Le chidori est limité dans ses utilisations... Je serais surprise si tu dépassais une ou deux utilisations par jour. Mémorise cet avertissement, ne tente jamais, je dis bien jamais, d'aller au delà de ta limite. Tu as compris Nara?

Cette dernière écoutait attentivement toute les recommandations de son amie tout en s’efforcent de mémoriser les points les plus importants. Deux utilisations maximum par jour et ne jamais tenter d’aller au-delà. Mais pourquoi donc?

Nara- J’ai bien compris mais pourquoi ne pourrais-je pas tenter d’aller au-delà de une ou deux utilisations par jour?

Takame prit à nouveau quelques secondes avant de répondre à Nara.

Takame- Si par malheur tu tentais de dépasser les deux utilisations maximums par jour, non seulement tu te viderais entièrement de ton chakra mais en plus, ton bras ne supporteras pas la pression du chakra et deviendrais inutilisable, mettant ainsi fin a ta carrière de shinobi.

Nara mesurait l’importance de ne jamais tenter d’aller au-delà de ses limites et après quelques minutes d’un lourd silence, Takame annonça le début de l’entraînement. Nara se plaça a la ligne de départ et attendit le signal de l’Anbu qui avait sortit un chronomètre de l’une de ses poches.

Takame- Prêtes?

Nara fit un signe de tête affirmatif et partit en courant le plus rapidement possible vers l’autre ligne avant de revenir à la ligne de départ. Elle était complètement épuiser lorsqu’elle arriva enfin à la ligne d’où elle était partie. Takame s’avança vers elle. Une fierté nouvelle dans les yeux.

Takame- Tu as fait trente secondes. C’est beaucoup mieux que ce a quoi je m’attendais à ton premier essaie. Félicitation. Refait le une ou deux fois encore.

Nara s’exécuta et revint a nouveau a la ligne de départ. Takame lui annonça qu’elle avait fait un temps de vingt-cinq seconde. Nara refit l’exercice une dizaine de fois avant qu’enfin Takame lui fasse signe d’arrêter.

Takame- Bien tu as réussis a faire le trajets en moins de vingt seconde. Maintenant commençons l’entraînement au chidori.

Takame tendit un petit bout de papier couleurs parchemin à Nara.

Takame- Mais avant prend ce bout de papier et fais circuler ton chakra a l’intérieur.

Nara prit délicatement le papier et ce concentra pour y faire circuler son chakra. A sa surprise, le papier se fendit en forme d’éclair.

Takame- Bien. Tu as un chakra en dominance Raïton. C’est parfait pour le chidori. Nous allons pouvoir commencer l'entraînement.

Takame fit la série de signe propre au chidori et sa main se teinta d'une aura bleuté.

Takame- En premier lieu apprend a concentrer une quantité de chakra quatre a cinq fois plus importante que pour la lame d'énergie. Tu devras le compacter au maximum et lorsque tu auras appris cela, tu n'auras plus qu'à y faire circuler ton chakra Raïton. Ce qui ne devrait pas être trop compliqué puis c'est ton chakra dominant. Commençons donc l'entraînement. Fait deux essaie et ensuite rejoint moi au lac. J'ai une autre surprise pour toi.

Takame s'éloigna laissant Nara seule pour l'entraînement.

Nara- Bien, c'Est a moi de jouer.

La genin se mit a composé les signes incantatoires. Les nommant a haute voix.

Nara- Buffle, Lièvre, Singe.

Nara concentra le maximum de chakra dans son bras. Le compactant au maximum. La douleur était réellement insupportable et Nara se retint de justesse pour ne pas crier. Lorsqu'enfin elle sentit qu'elle ne pouvait plus mettre de chakra, Nara y fit circuler son chakra Raïton. Mais rien ne se passa et Nara dut se résigner à relâcher son chakra qui se remit à circuler dans l'ensemble de son corps. Soudain, une phrase que son amie lui avait dite lui revint en mémoire.

*...Le but est de concentré une énorme quantité de chakra à l'intérieur de son bras et plus précisément au niveau de la main. Tu peux t'aider en serrant le poignet autour de cette dernières de façon a empêché le surplus de chakra de s'échapper...*

C'était donc cela la clé? Ne pas concentrer son chakra dans l'ensemble de son bras comme pour la lame de chakra mais uniquement a l'intérieur de sa main.

Nara- réessayons une dernière fois comme Takame me l'a suggérer et allons la rejoindre au lac. Buffle, lièvre, singe!

Nara se dépécha de serra sa main gauche au niveau de son poignet droit tandis que le chakra affluait en grande quantité dans sa main qui se mit a lui picoter de façon énervante. Puis, une nouvelle fois, une douleures effroyable lui emplit la main et une nouvelle fois encore, Nara se retint pour ne pas crier. Elle devait y ajouté son chakra foudre maintenant.

Nara- Chidori!

Les battements d'ailes des dizaines d’oiseaux effrayés s'envolant des branches d'arbre sur lesquelles ils étaient perchés parvinrent à ses oreilles mais le seul son qu'elle percevait était le cri de millier d'oiseau. Dans sa main, le chidori avait naquit. Nara fonça en direction de la cible la plus proche, laissant derrière elle une trainé de terre releva, et lorsqu'enfin elle arriva au niveau de sa cible, elle frappa son bras s'enfonça de plusieurs centimètres a l'intérieur du bois. Rien a voir avec la démonstration de puissance qu'avait fait Takame. Le chidori de Nara n'était pas encore au point mais elle- était contente lorsqu'elle retira enfin sa main du tronc et se dirigea vers le lac ou l'y attendait Takame. Debout au milieu de la surface bleue ciel du lac.

Takame- Rejoint moi Nara.

Nara fut surprise par la requête de Takame. Elle n'osait pas s'aventurer sur l'étendu d'eau car elle n'avait jamais apprise à marcher sur l'eau. Peut-être allait-elle devoir l'apprendre aujourd'hui?

Nara- Désolé Takame mais je ne sais pas marcher sur l'eau.

Takame ne parut pas surprise par la déclaration de Nara et retourna en marchant sur la rive. Lorsqu'enfin elle arriva au niveau de Nara, elle s'étendit dans l'herbe.

Takame- J'ai entendit le chidori crier. Félicitation Nara, je te l'avais dit que tu en serais capable. Mais ne prend pas pour acquis qu'il est maîtrisé. Durant les dix prochains jours, tu t'entraîneras au chidori et lorsque tes deux essaie par jour seront passé, tu viendras ici pour te pratiquer a marcher sur l'eau. Cela te convient-il Nara?

Nara- C'est parfait mais je ne sais pas comment faire pour marcher sur l'eau.

Takame pris quelques minutes pour penser a comment elle allait expliquer les bases a Nara.

Takame- C'est une technique simple qui deviendras un réflexe lorsque tu la maîtriseras entièrement. Tu ne dois que concentrer ton chakra sous la plante de tes pieds de façon a le rendre solide et à avoir un appui stable lorsque tu te trouve sur l'eau. Mais bon, pour le reste de la journée, nous allons nous reposer. Inutile de s'entraîner de façon intensive car nous avons amplement de temps. Je suis en permission pour encore un mois complet.

Nara mémorisa la théorie pour marcher sur l'eau et s'étendit au côté de Takame. Pour le restant de la journée, elles allaient se reposer et demain, Nara se relancerais dans l'éprouvant entraînement au chidori mais pour aujourd'hui, l'entraînement était terminer...


[La suite dans le prochain post...]


Dernière édition par Nara Hyuuga le Mer 4 Mar - 6:38, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Mer 4 Mar - 6:35

Les jours passèrent et le chidori de Nara devenait de plus en plus puissant tandis que l'art de marcher sur l'eau lui semblait être si simple. Au matin du treizième jour, Takame fit signe a Nara de se diriger vers le lac. Les deux amies marchèrent l'une à côté de l'autre jusqu'à se qu’elles soient rendu au milieu de l'étendu bleuté.

Takame- Maintenant Nara, fait le chidori tout en restant sur l'eau.

Takame s'éloigna quelques peu de Nara et attendit que cette dernière commence l'entraînement. Ce qui se produisit quelques secondes plus tard. Nara enchaîna les signes du chidori mais alors qu'elle concentrait son chakra dans sa main, la surface sous ses pieds se ramollit et Nara perdit l'équilibre pour se retrouver dans l'eau glacé du lac. Elle paniqua quelques instants avant de se reprendre et de concentrer son chakra sous ses pieds de façon a se remonter a la surface. Lorsqu'enfin elle fut émergée de l'eau glaciale, Nara découvrit Takame qui l'attendait patiemment. Le visage complètement impassible.

Takame- Cet exercice te feras apprendre a contrôler ton chakra en direction de deux endroits différents. Cela va notamment te permettre d'exécuté des techniques tout en étant sur l'eau ce qui peut s'avérer fort utile et qui peut aussi bien te sauver la vie.

Nara acquiesça en frissonnant sous une brise fraîche.

*Buffle, lièvre, singe.*

Nara enchaîna les signes incantatoires mais avant qu’elle ne puisse concentrer la moindre parcelle de chakra dans sa main, Nara se retrouva à nouveau dans l'eau glacé. Cette fois-ci, elle décida de nager jusqu'à la berge. Puis lorsqu'enfin elle y fut parvenue, elle s'y affala. L'air frais du matin la fit greloter. Décidément, la journée risquait d'être longue. Mais pourquoi Takame ne lui avait-elle pas fait subir les mêmes exercices que durant les autres jours de la semaine? Une course de deux cent mètres suivit de deux chidori sur des rondins de bois et pour finir deux heures d'entraînement à marcher sur l'eau... Nara en connaissait déjà la réponse puisque son amie la lui avait donnée quelques minutes plus tôt. La kunoïchi se releva tranquillement et avança a nouveau sur l'étendu bleuté.

Nara- Maintenant je vais réussir.

Une détermination nouvelle pouvait se lire dans les yeux de la genin et lorsqu'elle enchaîna les signes, un sourire étira lui étira les lèvres. Rapidement rompu par un nouveau bain d'eau froide. Mais pourquoi n'arrivait-elle pas à tenir sur l'eau tout en exécutant le chidori? Cela devait pourtant être si simple. Takame s'approcha de Nara.

Takame- Nara. Active ton byakugan et regarde-moi faire. Tu va comprendre.

Nara s'exécuta et sa vision devint brouille. Seul les canaux de chakra lui était désormais visible. Le chakra y circulait en quantité phénoménale et Nara en eut presque le vertige. Une dose minime de chakra se trouvait au niveau des pieds de l'Anbu et lorsque cette dernière enchaîna les signes qui invoquait les cris de milliers d'oiseau, Nara put apercevoir avec stupéfaction un barrage de chakra se former au niveau des chevilles de Takame tendit que le chakra se concentrait dans sa main et que le son strident du chidori se faisait entendre. La genin désactiva son byakugan et regarda sa sensei avec des yeux ronds de surprise. Comment pouvait-ont faire un barrage de chakra par nous même? S'était tout bonnement impensable.

Takame- Tu as compris maintenant. Lorsque je commence à composé les signes, je compacte le chakra qui se trouve au niveau de ma cheville de façon a y faire une barrière qui empêcheras a mon chakra de s'échapper. A toi de réessayer maintenant.

L'Anbu se dirigea vers la rive et s'y coucha. Les bras replié derrière sa tête de façon à relever cette dernière. Nara tant qu'à elle, tentait de ne pas oublier les instructions de Takame. Premièrement, composé les signes tout en compactant une infime dose de chakra au niveau des chevilles.

*Buffle, Lièvre, Singe.*

Lorsque Nara commença a concentrer son chakra au niveau de sa main, ses pieds s'enfoncèrent de quelques dizaines de centimètres dans l'étendu glacer faisant du même coup chuter la genin qui avait perdu l'équilibre. La kunoïchi retenta plusieurs fois de faire une barrière de chakra au niveau de sa cheville, mais a chaque fois cette dernière sautait et Nara se retrouva inexorablement la tête sous l'eau. Enfin, la genin retourna sur la surface instable du lac. Plusieurs vagues causés par les péripéties de la Hyuuga faillirent la faire tomber à nouveau. Nara commença a compacter son chakra au niveau de ses chevilles tout en composant les signes incantatoires. Puis, enfin le son temps attendu se fit entendre. Un son plus beau que la plus douce des mélopées. Le son des milles oiseaux.

Takame- Très bien maintenant cours vers la cible la plus éloigné et transperce la.

Nara lui fit un sourire et s'élança a pleine vitesse. Une seule idée en tête, frapper la cible. Mais avant que la kunoïchi ne se rendre sur la terre ferme, elle trébucha et se retrouva à nouveau dans l'eau.

Takame- Ne te concentre pas uniquement sur ta cible, Nara. Tu ne doit pas oublier de maintenir le barrage et surtout, tu doit faire attention à tout ce qui t'entoure. Retente une autre fois en suivant mes conseils.

La genin se replaça au milieu du lac et de réitéra a nouveau l'exercice. Lorsque le chidori naquit a l'intérieur de sa paume, Nara s'élança en direction des cibles. Un sifflement se fit entendre Nara se pencha, évitant de justesse un kunai. Nara mit enfin le pied sur la terre ferme, sa vitesse décupla alors. Un autre sifflement se fit entendre, suivit d'un autre et encore un autre. Aucun des kunais ne toucha sa cible. Puis enfin, la proie ne se trouvait plus qu'à quelques mètres de la genin. Un ultime lancer, en vain. Le bras de Nara transperçait maintenant le rondin de bois. La genin le retira avant de regarder en direction du lac, à la recherche de Takame. Mais comme elle s'y attendait, l'Anbu n'y était plus. Une main se posa soudain sur l'épaule de la Hyuuga la faisant sursauter et se retourner vivement. Takame se trouvait la, son regard était emplit d'une fierté nouvelle.

Takame- Bravo Nara. Tu as réussi, ton entraînement est maintenant terminé.

Elle porta son regard en direction du soleil couchant avant d'ajouter.

Takame- Je propose que nous passions la nuit ici. Demain, tu n'auras qu'à retourner chez toi.

Nara acquiesça et les deux amies se dirigèrent ensemble vers leurs tentes respectives. Même si il n'était pas tard, la genin était totalement épuiser et une bonne nuit de sommeil ne lui ferait surement pas de mal.


[Voilà qui conclue mon entraînement.]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Mer 4 Mar - 19:38

Nara : +21 XP - Technique validée
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 25 Avr - 5:19

Une fois l’étape de la bibliothèque franchise, Nara pris la direction de la forêt interne du village. En chemin, elle se mit à réfléchir a quelle technique elle pourrait bien apprendre a cette enfant. Le corps frêle de la jeune fille lui disait presque aussitôt que le chidori était à oublier, le système physique de cette dernière ne pourrait tout simplement pas soutenir les effets dévastateur qu’avait cette technique sur l’organisme de son utilisateur. La gamine devait aussi connaître les technique basique qu’était la métamorphose, le clonage ou encore marcher sur l’eau. Le répertoire de technique de la genin s’amenuisait de plus en plus et il ne lui restait que deux ou trois techniques susceptible d’intéressé Azumi. Peut-être pourrait-elle enseigner la permutation, Kenji la lui avait bien enseignée. Mais, Nara n’oserait surement pas user des méthodes que Kenji avait utilisées. Même si la décharge d’adrénaline qu’avait reçu Nara au moment où ce dernier l’avait attaqué avait grandement facilité la permutation, la kunoichi ne pourrait tout simplement pas attaquer une fillette qui avait au plus neuf ans. Il faudrait qu’elle trouve un autre moyen. Enfin, la silhouette des arbres se dessina et les deux Kunoichi si enfoncèrent. Bientôt, elles arrivèrent en vue de l’étang auprès duquel Nara avait appris a maîtrisé l’art de tuer et le terrain en bordure de ce dernier en portait encore les marques. Effectivement, sur le sol autrefois couvert en entier d’herbe, de profonde fissure et a d’autre endroit des cratères de quelques mètre de circonférence ce trouvait. De l’herbe autrefois si accueillante, il ne restait que quelques bouts vierge ce trouvant pour la plupart au bord de l’eau. Mais, Nara savait que très bientôt, la nature reprendrait ses droits et alors, la prairie retrouverait tout son charme. La jeune femme se rendit jusqu’au bord de l’eau avant de s’étendre dans l’herbe humide qui jalonnais les côtés de la rivière.

Nara- Bon, en chemin j’ai réfléchit a la technique que j’allais t’enseigner et mon choix c’est arrêté sur la permutation. C’est une technique plus basique qui permet de remplacé son corps par un objet non déterminé qui est habituellement un rondin de bois ce qui permet entre autre d’évité la plupart des attaques. C’est une technique qui peut être vital dans certaine situation.

Nara se releva, étirant quelques peu ses muscles, plus part habitude que réelle obligation. Puis elle se remémora les instructions lointaines que lui avait faites Kenji.

Nara- Je vais te faire une petite démonstration pour que tu comprennes bien. Essaie de bien mémorisé le signe que je vais utiliser, il va te permettre de libéré ton chakra adéquatement, surtout pour la première utilisation.

Nara concentra son chakra dans l’ensemble de son corps, avant d’imaginer un rondin de bois prenant sa place. Alors même que la jeune femme exécutais le signe, elle se retrouva a quelques mètres de sa position initiale, un vieux tronc d’arbre envahit par la pourriture et les insectes avait pris sa place. La kunoichi retourna auprès de la jeune fille, s’amusant de l’expression de cette dernière qui mêlait admiration et impatience.

Nara- Bon, la façon d’exécuté la technique est simple, ont commence par concentré son chakra dans l’ensemble de son corps et puis ensuite ont doit visualisé un rondin ou tout autre objet prenait notre position tendit que nous ont apparaît un peu plus loin. Par exemple, moi j’ai visualisé se vieux tronc d’arbre que nous avons croisé un peu plus tôt en venant ici et ensuite j’ai laissé mon chakra y aller. La méthode idéale pour apprendre cette technique c’est d’avoir un sentiment d’urgence par exemple, lorsque j’ai appris cette technique, l’ont ma attaquer de façon a ce que j’arrête de penser et que je laisse mon instinct me guider car chaque personne qui possèdent un temps soit peu de chakra maîtrise la permutation d’instinct. Mais cela n’est pas une obligation. Allez, c’est à toi d’essayer maintenant. A oui, pendant que tu va t’exercer, je vais activer mon byakugan de façon a pouvoir corriger au besoin la façon dont tu malaxeras ton chakra.

Nara concentra son chakra dans ses yeux et presque aussitôt les circuits de chakra d’Azumi lui apparurent. Cette dernière semblait en possédé plus que ce qu’elle-même avait mais sa maîtrise plus ou moins basique du byakugan ne lui permettait pas d’en être assuré. Elle devrait peut-être allez rendre une visite a Higame au domaine Hyuuga pour lui demander de lui enseigner les jutsus du clan. Après tout, elle était bien une Hyuuga elle aussi.

MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Lun 26 Avr - 0:27

Chapitre 13 Un retard en vaux deux. Arrow

Tome 1

Chapitre 14
Un, deux, trois... Permutez !

Après cette petite mission de rang D qui avait laissé présager calme et détente, mais qui avait ridiculement tourné au vandalisme, Azumi et Nara se dirigèrent vers la forêt interne de Konoha. La fillette ne savait pas où elles allaient ni qu'est-ce qu'elle allait apprendre aujourd'hui. Mais elle savait pertinemment que la journée n'allait pas être facile. Nara était une personne douce, mais elle restait un Hyuuga. Ceux-ci ne supportaient pas l'échec, surtout quand l'échec lui-même ne venait pas d'eux. Enfin, la jeune femme pouvait faire exception à la règle. N'empêche que l'orpheline ne laisserait pas une petite technique l'humilier devant cette grande femme.

La moitié du trajet se fit en silence. Elles s'échangèrent quelques paroles ici et là, mais rien d'assez aboutit pour que l'on puise appeler cela une discussion. Au loin, on pouvait voir la silhouette des arbres se dessiner peu à peu. Une fois au pied des majestueux tronc que la forêt possédait, Nara s'arrêta pour retrouver le chemin de son air d'entraînement. Cela ne prit que quelques secondes, puis elles continuèrent pour s'engouffrer dans l'ombre du feuillage. Quelques minutes plus tard, les deux coéquipières de missions aboutir dans un endroit plutôt spécial. Un étang régnait au milieu d'une magnifique petite clairière. Cet endroit lui faisait penser à l'étang caché de Kenji, là où les membres de l'équipe neuf avaient combattu. La seule différence était assurément les traces d'entraînement qui entouraient ce magnifique lieu. En effet, certains arbres étaient carrément « décapiter », des rochers avaient été noirci par quelque chose de très chaud, vois de très électrique. Mais le plus impressionnant était les cratères qui peuplaient cette pauvre prairie. Nara ne semblait pas s'être souciée de la nature lors de son entraînement, quel qu'il soit. Mais elle avait sans doute de très bonnes raisons.

L'Hyuuga contourna l'un de ces nombreux trous pour se poser près de l'étang. Elle regarda de ses yeux blancs et vides le bassin tranquille qui attendait de se faire remuer un peu. Ensuite, elle s'étendit sur le sol, là où l'herbe était encore en bonne santé. Sans trop savoir ce qu'elle regardait, Azumi s'approcha, intriguée.

La jeune femme dit :

Nara - Bon, en chemin j'ai réfléchi à la technique que j'allais t'enseigner et mon choix s'est arrêté sur la permutation. C'est une technique plus basique qui permet de remplacer son corps par un objet non déterminé qui est habituellement un rondin de bois ce qui permet entre autre d'éviter la plupart des attaques. C'est une technique qui peut être vitale dans certaine situation.

Une technique qu'Azumi n'avait jamais entendu parler. Même pas dans les livres. Parfais ! Elle adorait apprendre de nouvelles choses, d'autant plus lorsqu'elle n'en connaissait pas l'existence avant qu'on lui en parle. La permutation. Quel beau nom !

Azumi écoutait attentivement les renseignements de sa coéquipière, puis, lorsqu'elle termina ses explications, Nara se releva et s'étira. Quelques-uns de ses os craquèrent et elle retourna dans ses pensées. Sans doute à la recherche de la manière parfaite d'enseignement à une gamine de neuf ans.

L'Hyuuga ajouta :

Nara - Je vais te faire une petite démonstration pour que tu comprennes bien. Essaie de bien mémorisé le signe que je vais utiliser, il va te permettre de libérer ton chakra adéquatement, surtout pour la première utilisation.

Cela ne prit que deux secondes. Lors de la première, son professeur exécuta un signe et un seul. Lors de la deuxième, un rondin de bois pourrit apparut soudainement devant ses yeux et le corps de Nara se téléporta à gauche. Azumi ouvrit la bouche, impressionnée. Comment était-ce possible ? Sa coéquipière venait de défier toutes les lois de la nature ! Avec cette technique, aucun doute : elle pouvait conquérir le monde. Elle pouvait également devenir Hokage sans problème. Tantôt le chidori, maintenant la permutation. Cet être était exceptionnel.

Son amie revint à ses côtés et la fillette la regardait toujours avec de gros yeux. L'orpheline était également impatiente de commencer l'entraînement. Ensuite elle pourrait aller montrer ses nouvelles connaissances à Kenji et elle monterait dans son estime ! Super !

Nara - Bon, la façon d'exécuter la technique est simple, on commence par concentrer son chakra dans l'ensemble de son corps et puis ensuite on doit visualiser un rondin ou tout autre objet prenait notre position tendit que nous on apparaît un peu plus loin. Par exemple, moi j'ai visualisé ce vieux tronc d'arbre que nous avons croisé un peu plus tôt en venant ici et ensuite j'ai laissé mon chakra y aller. La méthode idéale pour apprendre cette technique c'est d'avoir un sentiment d'urgence par exemple, lorsque j'ai appris cette technique, l'on m'a attaqué de façon à ce que j'arrête de penser et que je laisse mon instinct me guider, car chaque personnes qui possèdent un tant soit peu de chakra maîtrise la permutation d'instinct. Mais cela n'est pas une obligation. Allez, c'est à toi d'essayer maintenant. Ah oui, pendant que tu vas t'exercer, je vais activer mon Byakugan de façon à pouvoir corriger au besoin la façon dont tu malaxeras ton chakra.

Azumi hocha la tête vigoureusement tendis que l'Hyuuga décida d'activer son Byukugan. La fillette avait lu dans un livre que ce dernier ressemblait un peu au Sharingan des Uchiha et qu'il pouvait être aussi redoutable s'il était bien maîtrisé. Seulement, rien dans ce livre disait comment il fonctionnait et quel était son utilité. Peut-être que Nara pourrait lui en dire un peu plus à ce sujet. À moins que ce soit un sujet tabou ?

L'orpheline se sentit aussitôt regardé. Et quand je dis regardé, je dis qu'elle se sentait observer jusqu'au plus profond de son âme. Comme si sa coéquipière pouvait tout voir. Absolument tout. Tout d'abord, elle se sentit intimider, mais s'habitua très rapidement à cette sensation. Maintenant, il fallait débuter l'entraîne puisque Nara utiliser sa précieuse substance pour pouvoir corriger ses erreurs si jamais elle en faisait. Elle se dirigea rapidement vers un endroit où elle pourrait manipuler son Chakra sans se soucier des choses qui se trouvaient autour d'elle.

L'orpheline privilégia donc un endroit sans cratère, loin de l'étang et des arbres et à une distance satisfaisante de l'autre Kunoichi. Elle commença par un exercice simple pour malaxer son chakra et fit circuler cette mystérieuse énergie dans tout son corps. Une fois bien échauffer, Azumi visualisa le tronc d'arbre pourri que Nara avait fait apparaître quelques minutes plus tôt et visualisa, cette fois, l'endroit où elle voulait se téléporter. Ensuite, elle fit le signe que sa coéquipière avait fait lors de sa démonstration et expulsa le tout.

Elle cligna des yeux quelques secondes, puis se tourna vers Nara. Celle-ci n'avait pas bougé d'un pouce, tout comme le corps de la fillette.

Azumi - Bah quoi ? C'était pas un vrai essai...

Elle rigola et se passa une main nerveuse dans ses cheveux. Mince ! Elle venait de manquer son coup. La jeune fille n'avait pas réussi et Nara le savait et n'était pas dû tout impressionner. L'orpheline devait se concentrer si elle voulait lui en mettre plein la vue.

Après avoir planté ses deux talons profondément dans l'herbe fraîche de cette journée agréable, Azumi recommença l'exercice mainte et mainte, mais jamais elle réussit à se téléporter. C'est alors que, les membres fatigués, elle s'avança vers son amie Hyuuga et lui dit tout en la pointant.

Azumi - Nara ! Je ne peux tout simplement pas me mettre dans un sentiment d'urgence. Aucune adrénaline ne coule en moi. Apprends-moi la technique comme toi tu l'as apprises. Avec mon sensei, les entraînements sont difficiles et ce même si je suis jeune et petite. Je veux que tu fasses de même avec moi.

...


Dernière édition par Azumi Itô le Mar 15 Juin - 22:34, édité 4 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Dim 13 Juin - 7:43

Un sourire naquit sur le visage de Nara tandis que la fillette débitait devant elle de longue et inutile explication. D'un mouvement fluide, la kunoichi s'approcha d'Azumi avant de poser deux doigts sur le front de la jeune étudiante.

Nara- Tout ce que tu as besoin pour réussir cette technique se trouve ici...

Les doigts de Nara se retirèrent et pointèrent en direction du coeur de la fillette.

Nara- ... et ici. Nul besoin de l'apprendre comme moi je l'ais apprise. Celui qui ma enseigner s'appelait Kenji Geneki, aujourd'hui Kenji Uchiha et il a son propre style tandis que moi j'ai le mien.

Nara sortit son kunai avant de le planter dans le sol, a quelques millimètres du pied d'Azumi.

Nara- Et mon style a moi n'est pas d'attaquer sans raison. Je ne te sous estime pas, car malgré ton répertoire de technique que je considère comme restreint d'après ce que j'ai pu remarquer, tu peux très certainement te débarrassé de moi en quelques secondes.

La kunoichi alla ramasser son kunai tandis qu'un vent se leva au travers de la forêt, créant des vaguelettes sur la surface lisse de l'étendue d'eau, puis elle se dirigea en direction de l'eau avant de s'y engager et de s'y asseoir, répartissant son chakra également dans ses jambes. Sa main se posa entre ses deux genoux tandis que le chakra y affluait. Rapidement le carcan de chakra qu'elle avait appris à créer se forma et sans même qu'elle n'est à y penser, le feu se mélangea doucement, teintant son chakra bleuté d'une magnifique couleur orangée tandis qu'une chaleur infernale s'échappait de sa main.

*Maintenant je dois apprendre a éliminé cette chaleur... C'est de l'énergie de frappe perdu pour rien...*

Le regard de Nara quitta quelques instants son poing enflammé pour allez flirter quelques secondes avec les contours du lac pour apercevoir Azumi qui la fixait, elle semblait épuisé. La main de Nara qui n'était pas entouré de flamme alla chercher quelques instants dans sa poche arrière avant d'en tirer une petite pilule qu'elle tira a Azumi.

Nara- Tien, sa devrait te redonner un peu d'énergie pour la suite.

Puis la Kunoichi se replongea dans ses souvenirs, se remémorant les quelques informations qu'elle avait accumulé au fil des ans au sujet de la chaleur.

*Premièrement, la chaleur est un surplus d'énergie qui s'échappe sous forme de chaleur a la suite d'une combustion... Ainsi, je vais devoir apprendre a fournir strictement l'énergie qu'il faut pour la combustion... Je dois éliminer se surplus d'énergie.*

Une concentration a toute épreuve, les flammes qui entouraient la main de Nara baissèrent d'intensité tandis que le chakra de la genin refluait quelques peu.

*Je dois réussir a garder la même intensité avec moins de chakra...*

Une lueur de volonté passa fugacement dans le regard immaculé de la Hyuuga tandis qu’une quantité minime de chakra affluait en direction de son poing, coup de pouce aux flammèches qui reprirent rapidement de l'intensité. La chaleur dégagé n'était plus aussi terriblement écrasante qu'il y avait quelques minutes mais ce n'était pas encore assez, trop d'énergie s'échappait encore. Elle réitéra l'expérience durant plusieurs dizaines de minutes, ne portant aucunement attention a la jeune aspirante qui s'entraînait toujours. Au bout d'une énième tentative infructueuse, Nara dû se rendre a l'évidence, elle ne pouvait plus descendre la chaleur. Décidément les poings enflammés consommaient beaucoup de chakra inutilement et elle ne pouvait rien faire de plus. Ainsi, elle se leva doucement, quelques gouttelettes ayant osé s'accrocher après sa jupe bleutée et ses jambes, retournèrent à leur point d'origine, le lac.

*Et si je mélangeais...*

Tandis que sa main était toujours entourée de flammes, Nara exécuta les signes de son arme de mort et presque instantanément, le cri si familier des milliers d'oiseaux se fit entendre. Sa main offrait quand a elle un drôle de spectacle, son chidori teinté de quelques reflets orangé du au carcan de flamme qui entourait sa peau, deux éléments en parfaite harmonie, deux éléments complémentaire. Une lueur meurtrière naquit dans les yeux immaculé de la Hyuuga tandis qu'elle choisissait sa future cible, un malheureux arbre qui se trouvait a la lisière entre le bois et la plaine qui séparait le lac de la forêt. Elle s'élança, lueur orangé, luciole diurne... Colombe enflammé. Sa main porta le coup d'estoc de la mort, pénétrant a travers le bois, ce fichant de la matière tandis que l'incommensurable chaleur transformer ce qui restait d'intacte en brasier. Nara envoya un coup de pied sur l'arbre qui déjà bien affaiblit n'offrit aucune résistance et allant s'enfoncé a l'intérieur de l'étendu bleuâtre du lac, dans un bruit d'évaporation et d'éclaboussure.

Le regarde de la kunoichi se porta a sa main, une douleur immense la parcourait et Nara ne put s'empêcher de lâcher un petit cri de douleur contenu. Elle avait l'impression que sa main brûlait de l'intérieur et bien malgré elle, son byakugan naquit. Ce qu'elle vit a l'intérieur de ses circuits de chakra la convainquit de ne plus jamais essayer ce qu'elle venait de tenter. Le feu et la foudre n'était pas faites pour attaquer ensemble, via la même arme. Un seul élément devait être utilisé a la fois. Soudain, la douleur devint insoutenable et Nara s'effondra au sol, se tenant la main. Son regard croisa celui inquiet d'Azumi tandis qu'elle se dirigeait avec difficulté en direction du lac dans lequel elle se plongea toutes entière. La froideur de l'eau lui fit un bien immense et peu a peu la douleur qui l'accablait refluait, l'eau ayant vaincu une nouvelle fois le feu. La kunoichi remonta a la surface et sortit de l'eau avant de s'écraser sur l'herbe qui entourait l'étendu d'eau. Apercevait le visage inquiet d'Azumi, Nara ne put s'empêcher de lui sourire.

Nara- Il ne faut pas mélanger deux attaques trop puissante, je viens en ce moment même d'en faire les frais, lorsque l'ont joue avec le feu, il faut s'attendre a ce brûler et ton entraînement, il avance?

MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Mer 16 Juin - 4:19

Tome 1

Chapitre 14 - 2
Un, deux, trois... Permutez !

Un sourire petit et coquet se dessina sur la jolie bouche de l’Hyuuga. Son visage fut assombrit par un nuage passager qui, lorsqu’il laissa le soleil se montrer le bout du nez, libéra Nara de toute la noirceur qu’il laissait sur son passage. La journée était splendide. Les fleurs, aussi rares soit-elles, dansaient au gré du vent tendis que les feuilles chantaient, emplissant la forêt d’un son doux et réconfortant. Plus les jours passaient, plus Azumi jugeait qu’il était important d’aller dans les bois. Ce n’était pas tout le monde qui avait la chance de profiter de ces immenses arbres que possédait le village caché de la feuille. On ne pouvait que penser au pays du vent avec ses déserts à n’en plus finir ou au pays de l’eau qui abritait plus souvent que rarement des tempêtes de neige dangereuses et dévastatrices. Elle prenait ses cours de géographie dans des livres. En effet, dans le grenier des Itô il y avait une pile de manuscrits. Ceux-ci expliquaient comment les autres populations vivaient dans les pays voisins. Elle apprit, à ce moment là, qu’il existait plusieurs villages Shinobi dont celui de Kiri, de Kumo et de Suna. L’orpheline constata aussi qu’un village nommé Iwa avait été détruit, mais elle ne prit pas la peine de lire ce passage et ne fit que le survoler.

Elle fût tirer de ses rêveries lorsqu’elle sentit deux doigts, légers et si tendres, lui toucher le front. Azumi tenta de les voir, laissant à ceux qui la regardaient un spectacle assez amusant, puisque ses yeux faisaient une drôle de rotation. Toujours aussi souriante, Nara dit :

Nara - Tout ce que tu as besoin pour réussir cette technique se trouve ici...

La jeune femme retira ses deux doigts et Azumi, presque dans le regret de devoir quitter le toucher de son amie, les suivit du regard. Ils se baladèrent habilement vers la poitrine de la fillette et se posèrent près de son cœur. L’Hyuuga avait un charme si irrésistible que même une fillette de neuf ne pouvait qu’admirer une aussi grande femme de son statut. Elle n’était que Genin, c’est vrai, mais si intelligente et si fascinante qu’on oubliait bien vite ce léger détail.

Nara - ... et ici.

Dit-elle dans un murmure, laissant un léger souffle titiller les narines de l’orpheline.

Puis, elle poursuivit,

Nara - Nul besoin de l'apprendre comme moi je l'ais apprise. Celui qui ma enseigner s'appelait Kenji Geneki, aujourd'hui Kenji Uchiha et il a son propre style tandis que moi j'ai le mien.

Ses dires laissa Azumi bouche-bée. Si bien qu’elle oublia presque les paroles de Nara. Kenji Uchiha… Cet homme n’était nul autre que son sensei. Celui qui lui avait appris la base de tout maître de la braise. Celui qui la laissait dans un état de stupeur à chaque fois qu’il révélait une partie de sa vie, de ses talents ou de son clan. Mais la fillette, ne voulant pas déranger quelqu’un qui parlait si bien, ne lui fit pas la remarque, jugeant qu’il était mieux d’en parler lorsque l’entraînement serait terminé. Elle avait peur que le sujet dévie si elle en parlait. En effet, Itô ne voulait perdre une seule seconde de son entraînement.

La jeune femme sortit un Kunai, le lui lança et il se planta juste au bout de ses pieds. Un peu plus près et il se serait planter dans sa grosse orteil. Elle estima que ce lancer n’était pas une erreur. Nara voulait bien qu’il atterrisse là, c’est pour cela que c’est là qu’il atterrit. La genin avait amplement confiance en l’Hyuuga et pourtant, elle ne devrait pas. Parce que c’était un inconnu et qui sait ce que son passé cachait ?

Nara - Et mon style a moi n'est pas d'attaquer sans raison. Je ne te sous estime pas, car malgré ton répertoire de technique que je considère comme restreint d'après ce que j'ai pu remarquer, tu peux très certainement te débarrassé de moi en quelques secondes.

Ces dernières paroles la surprises. Azumi savait qu’elle était forte, mais au point de battre Nara ? Bon, il est vrai qu’elle avait déjà battu un Hyuuga, mais celui-ci était aveugle, donc il ne comptait pas vraiment. N’empêche, elle hocha la tête. Savoir qu’elle était forte la réconfortait et lui redonnèrent envie de s’entraîner.

Elle tourna le dos à Nara au moment où une légère brise vint briser le calme presque inquiétant de la pauvre clairière. Son amie alla s’entraîner de son côté, alors qu’Azumi retourna à son propre apprentissage. Elle se souvint du léger toucher de sa nouvelle amie. Le moyen pour réussir cette technique se trouver en elle. Dans son esprit et dans son cœur. Il suffisait de visualiser notre chakra, de le malaxer, de l’expulser et propulser son « sois intérieur » à l’endroit où on voulait se téléporter. Après quelques minutes de malaxation intensives, Azumi se risqua : la jeune fille expulsa son chakra tout en visualisant un endroit particulier. Elle choisit juste à la gauche de Nara, histoire de lui faire peur et de rigoler un peu. Malheureusement, sa tentative était vaine puisqu’elle se trouvait toujours sur le même bout de terre.

La fillette grogna de mécontentement et jeta un œil à son enseignante du jour. Celle-ci semblait apprendre une technique difficile à maîtriser, plus qu’une simple permutation. Secrètement, elle était jalouse de la force que cette femme possédait. Pourquoi ne pouvait-elle pas apprendre un pouvoir aussi risqué ? Les gens lui refusait sans cesse des techniques de la sortes seulement parce qu’elle était jeune et n’avait pas beaucoup d’expérience dans la voie dangereuse du Shinobi. C’était injuste, du moins, pour elle c’était injuste. Épuisée, elle regarda son amie. Puis leurs regards se croisèrent. Nara sortit de l’une de ses poches une pilule de soin qu’elle lui balança à la figure. L’orpheline l’attrapa habilement et la regarda, les yeux ronds de surprise et un peu timide.

Nara - Tien, sa devrait te redonner un peu d'énergie pour la suite.

Elle la remercia d’un bref signe de la tête et avala tout rond cette petite capsule blanche. Elle déglutit et sentit ce bonbon réconfortant descendre dans son œsophage. Lors des secondes suivante, elle avait toujours l’impression de l’avoir dans la gorge. Sensation qui s’envola rapidement. La fillette se remit au travail, malaxant son chakra à chaque erreur et à chaque échec.

Plusieurs minutes passèrent, jusqu’à ce qu’enfin, sa vision se brouilla et elle apparut au côté d’un arbre, quelques mètres plus loin. Un bout d’écorce avait remplacé son corps frêle et fragile. Bien qu’un peu déconcerter, elle sautilla de joie et, comme si elle se sentait dépaysée par ce subite changement de décors, couru jusqu’à l’étang où avait plongé Nara. Elle perdit son sourire. Peut-être se noyait-elle ? Si oui, alors que ferait-elle ?

Tout à coup, la petite tête brunede son amie sortit de l’eau, un sourire radieux dessiner sur les lèvres. Azumi le lui rendit et écouta attentivement les renseignements de l’Hyuuga.

Nara - Il ne faut pas mélanger deux attaques trop puissante, je viens en ce moment même d'en faire les frais, lorsque l'ont joue avec le feu, il faut s'attendre a ce brûler et ton entraînement, il avance?

Azumi lui tendit une main et elle l’accepta. Ceci ne l’aide pas vraiment à sortir de l’eau, mais c’était la moindre politesse.

Azumi - Il avance très bien ! J’ai réussit à me téléporter. Veux-tu voir ? Dis, veux-tu voir ? Ça m’a prit un peu de temps, mais j’y suis arrivé. Tout ça grâce à toi !


Elle s’avança en sautillant vers le milieu de la clairière et se concentra, tout en visualisant l’endroit où elle voulait se téléporter. Elle se remémora la fois où elle avait été agressé par un voleur, dans les ruelles de Konoha et à quel point elle avait ressentit de la peur à cet instant. Ceci lui permit de se mettre en situation de danger et à facilité la réalisation de la technique. Puis, enfin, elle remplaça son corps par un rondin de bois. Elle se trouva maintenant derrière son professeur.

Azumi - Tu vois ! Je la maîtrise à la perfection. Tu ne trouves pas !?

Elle rigola et s’étendit sur le sol, au même endroit que Nara l’avait fait une heure plus tôt.

Azumi - Tu avais raison. Ta manière est aussi efficace que celle de Kenji Sensei. Ah oui, je ne t’avais pas dit… Kenji est mon professeur. Je suis de l’équipe neuf. Tu le connais, toi ? C’est ton frère ?

...
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Jeu 15 Juil - 7:25

Nara regarda la jeune fille, un air amusé parcourait son visage rongé par la fatigué accumulé tout au long de la journée. La double utilisation du chidori aujourd’hui l’avait totalement vidé de ses forces et tandis qu’elle regardait la demoiselle, impatiente, la kunoichi ne put s’empêcher de sourire. Cette dernière ne semblait pas le moins du monde fatigué et même si elle ne semblait pas le croire, elle possédait une réserve de chakra de beaucoup supérieur a la sienne. D’une main devenu tremblante de pars la fatigue, Nara alla essuyer la sueur qui perlait sur son front. Même si elle aurait voulu apprendre autre chose a la jeune fille, la kunoichi ne pouvait rien faire sans chakra et c’est avec une certaine lassitude que la jeune femme ce laissa tomber sur le sol tandis que la jeune fille était étendu, au même endroit qu’elle l’était quelques minutes auparavant. L’une de ses mains alla instinctivement a sa main qui la démangeait de moins en moins et elle se décida enfin a répondre a la fillette.

Nara- Kenji est pour moi bien plus qu’un frère ou un ami… C’est mon amant.

Une lueur de tendresse avait envahit le regard de la kunoichi lorsqu’elle avait prononcé les derniers mots. Une émotion qu’elle ne voulut pas contenir envahit son corps, l’engourdissant quelques peu tandis que ses sens s’émoussait sous la douce monté d’adrénaline. Les derniers moments passés avec Kenji ressurgir avec tendresse dans l’esprit de la jeune femme et tendis qu’elle se laisser bercer par ses derniers, ses yeux se fermèrent. Lors de leur dernière rencontre, Nara avait invité Kenji à le rejoindre chez elle et elle lui avait révélé le secret que sa maison cachait, la bibliothèque de Takame. Alors qu’elle était retourné dans sa chambre, elle n’avait pas su s’empêcher d’embrasser l’Uchiha et une chose en emmenant une autre, la jeune femme avait finit par se laisser allez sous les douces caresses de Kenji, offrant pour la première fois de sa vie son corps a une autre personne. A un Uchiha. Cela n’allait certainement pas l’aider lorsqu’elle allait tenter de réintégrer le clan, mais après tout, ce dernier n’avait rien à faire à l’intérieur de sa vie sentimentale. Ses paupières se rouvrirent délicatement et son regard retourna se poser sur la fillette.

Nara- Parle moi un peu de Kenji, il est quel genre de sensei ?

Azumi - Kenji-Chensei ? C'est un homme formidable. Tu sais quoi ? Il est capable de se téléporter, ne laichant derrière lui qu'une envolée de corbeaux. Il est vraiment impressionnant. Ses entraînement son ardus, mais c'est sans doute ce qu'il y a de mieux pour nous. Il veut nous aider à progresser. Je l'aime beaucoup…

Nara regarda la fillette d’un air amusé, avait-elle été comme elle lorsqu’elle parlait de Yosuke-sensei ? En repensant à son sensei, la jeune femme ne put s’empêcher de ressasser l’épreuve rater qu’elle avait subit quelques temps seulement après avoir rejoint l’équipe quatre. Durant cette épreuve, Youso, Kenji et elle avait été attaqué par deux serpents avant que cet inconnu ne surgisse dont ne sais où pour les attaquer. Ce jour la, il n’y avait que Youso qui ne s’était pas proposer pour rester en arrière et Nara se rappelait le petit pincement au cœur qu’elle avait eux lorsque Kenji les avaient enjoint a ce sauvé en le laissant derrière. A cette époque il était encore un jeune adolescent prétentieux et la jeune femme avait pris cette soudaine proposition comme une façon de briller devant ses deux coéquipiers. Mais avec un certain recul, elle se rappela la flamme qui avait illuminé son regard. Cette même flamme qui avait brillé dans le regard de Takame lorsqu’elle avait occis le meurtrier de son amant. Cette même flamme qui illuminait le regard de ceux qui savent ce qu’ils font et qui en assument les conséquences… Pourtant, Nara ne pouvait s’empêcher de penser que si elle n’avait pas croisé par hasard Yosuke dans la forêt, ses compagnons et elle serait sans doute mort ce jour la. Kenji et Youso avait été grièvement blessé et Nara aurait certainement été incapable de sortir de cette forêt. Ce jour la, lorsque Yosuke lui était apparu elle l’avait prise pour un héros venant a leurs secours et plus elle y pensait, plus elle ce disait que ce jour la elle ne c’était pas tromper, Yosuke avait véritablement été un héros.

Nara- Kenji a-t’il déjà mentionné son sensei ?

Azumi- Kenji a un sensei ?

La surprise qui régnait sur le visage d’Azumi lui démontrait que cette dernière, tout comme elle lorsque Yosuke avait été son sensei, n’avait même pas envisagé que ce dernier avait lui aussi été former.

Nara- En fait il en avait un. Kenji, Youso et moi étions l’équipe quatre dirigé par Yosuke-sensei… le ton de la jeune femme devint quelques peu nostalgique lorsqu’elle continua… Je me souviens du jour où Yosuke-sensei nous a annoncé que nous étions genin, j’étais folle de joie. Nous avions même été inscrits sur la liste des participants au tournoi chuunin. Tous les trois nous avons réussi avec un certain brio la première phase de ce dernier. Ensuite, durant la deuxième épreuve, nous devions combattre et encore une fois nous nous sommes plus ou moins bien démarqué, Youso par sa résistance extraordinaire, Kenji par sa performance contre un senjago… Mais moi je n’ais pas réellement briller se jour la, forcé d’abandonner contre une spécialiste de la médecine qui m’avait mise a mal. Mais avant que j’ai pus me reposer des multiples blessures du a mon combat, une organisation à attaquer le village. Kenji a suivit les autres genin a la tour du village, Youso est tombé inconscient et moi j’ai décidé d’aller voir de quoi il en retournait. Ce jour la mon corps fut marquer indélébilement par le katana d’un homme. C’était la première fois que je passais proche de mourir…

Nara leva les yeux vers le ciel, ressassant ses souvenirs de ce jour funeste pour le village et tandis que ses yeux redescendait en direction de la fillette, la jeune femme se sentit ridicule de raconté tout ceci a une gamine.

Nara- En fait je ne sais même pas pourquoi je te raconte tout ceci…

Azumi - Raconte moi ce qui s'est passé ! Tu t'es battu avec un homme ? C'était un membre de l'organisation, celle qui attaquer le village il y a un bout de temps, c'est bien ça ? Tu t'en es sortit ? Tu ne t'es pas trop fait mal ? Je peux voir ta blessure ?

Nara regarda la jeune fille et un air amusé se peignit sur son visage. Délicatement, sa main releva son débardeur, révélant aux yeux de la jeune fille la longue cicatrice blanchâtre qui s’y trouvait.

Nara- Ce n’est qu’une cicatrice, car ce jour la mon corps fut marquer a plus d’un endroit. Pour répondre a tes interrogations, oui je me suis battu avec un homme, non ce n’était pas un membre de l’organisation qui a attaqué le village, c’était plutôt un chuunin de Konoha qui, non content de l’importance que lui accordait le village, avait décidé de déserté. Oui ce jour la je m’en suis sortit car sinon je ne saurais pas ici pour te parler, mais j’ai du payer un terrible prix… J’ai tué pour la première fois…

MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   Lun 21 Fév - 14:22

    Azumi ( Niveau 22 )
    : +40% Bonus Inclus
    : +25 XP - Technique validée

    Nara ( Niveau 12 )
    : +20% Bonus Inclus
    : +25 XP

    : Une petite session bien sympathique. On sent bien la relation d'élève à sensei dans ce sujet, je suppose qu'Azumi s'en servira à l'avenir si elle vient à s'occuper de quelques bambins ^^
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Lac aux Mille et un Secrets   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» L'automne en mille morceaux!
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» CANADA -- MILLE-ISLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-