Partagez | 
 

 [mission D]Fête du saké!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [mission D]Fête du saké!   Lun 16 Aoû - 17:18

Mission de rang D
Objectif :
Aider les ninjas en faction à la porte Est durant la période du festival du saké.
Rendez vous à 5h à la porte Est. Deux genins et un aspirant, vous écouterez attentivement les gardes en faction et suivraient leurs ordres.

Parfaitement une mission pour moi. Il ne fait même pas encore jour, et pourtant, les premiers forrains arrivent... sobres. Parce que je pense que s'ils ont effectivement besoin de renfort, ce n'est pas pour les accueillir, mais plutôt pour les sortir une fois complétement saoûl. On devrait pas fêter la saké à Konoha, c'est le moment propice à une attaque. Au moins je ne serais pas seul.
Je me passe la main dans les cheveux. Maintenant, cette vilaine habitude à pris le dessus. La faute au senseï. Mais il faudrait que j'arrête.

[Kobohoré] - Hé! T'es la pour la mission. Les autres sont déjà là. Non, t'es pas en retard, ce sont eux qui sont en avance. Dans le postze pour le briefing!

Je savais que je ne serais pas en retard. Je suis même encore en avance. C'est peut-être leur première mission, aux deux autres? Un genin, sa première mission? Je n'y crois pas trop. Je suis l'homme en tenue règlementaire, arborant fièrement l'insigne de Konoha sur son bandeau, qu'il a glissé sur l'arrière de tête. Mon patron pour la journée...

Dans la case, quelques autres Juunin sont présents. Je me glisse à côté d'eux. Ils semblent ne pas remarquer mon clan. Tant mieux. Au milieu, un Juunin n'ayant pas une voix spécialement autoritaire commence à parler, et à exposer ce qui va se passer dans la journée, et ce qu'on va devoir vérifier. Tout le temps.

[Shikari] - Très bien. Le festival se apssera dans la partie Est, et ne devra en aucun cas en sortir. Notre tâche est d'empêcher des intrus d'entrer dans la village. Hiro, Zuko, vous vous occuperez de l'entrée. Ensuite, nous fonctionneront en trois groupes. D'abord, le groupe ici en mission D. Vous êtes novices, c'est bien. Interdiction de vous séparer. Cependant, vous pouvez user de tous les subteruges quen vous voulez pour contrôler et vérifier l'identité des gens. Cela veut bien entendu dire que vous pouvez vous faire passer pour des touristes. Votre tâche principale, cependant, sera d'aider les exposants et les marchands, dans la mesure du possible. Vous serez le groupe ginshô. Deuxième groupe, vous serez consigné au poste. En cas de problème, vous allez en renfort. kakugyō sera votre nom de code. Le troisième groupe, hisha, aura pour but de se balader distinctivement dans la foule, et de vérifier les identités et les passeport.

Waouh... La journée va être longue. Il s'arrête, s'écarte. Cette fois, c'est un Juunin un peu plus massif, avec une moustache et un début de barbe qui vient parler. Sa voix est forte, autoritaire, et dure, contrairement au précédent.

[Nazume] - Pour ce faire, vous serez tous équipés d'oreillettes. Chaque équipe aura son propre canal, avec possibilité de switcher sur le canal général, donc relayé à toutes les autres équipes. Le poste, que vous voyez au fond de la salle, sera tenu par la vigie, qui entendra tout ce que vous dîtes. On attend un rapport à chaque heure. Normalement, tout devrait bien se passer.

Les shinobis commencent à partir, ou à s'installer. Pour ma part, je reste dans le poste, je ne sais pas encore quelle tête ont mes coéquipiers.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Lun 16 Aoû - 21:34

J'avais les mains moites et le coeur battant, moi qui était habituellement si décontracté...
Ce n'était pas pour rien que j'étais si angoissé, cette soirée je commençais ma première mission.

-"Assez parlé, allons-y ! "


Je sortais de ma maison et partait vers la porte Sud, je portais des vêtements de voyageur, pour pouvoir passé inaperçu pendant la fête. Je devais aider deux genins à patrouiller pendant la fête du Saké, une si belle fête... Les passants tout d'abord d'une humeur plutôt normale mais qui augmentait au fil de la soirée, au fil des verres...


Pour me décontracter, j'ouvrais mon livre de poche nommé : "Le Dit de Genji", retraçant les vies d'un prince et de son fils.

Au bout de dizaines de minutes, j'arrivais devant le poste...

- "Enfin ! Et en avance en plus ! "

Je ne repérais rapidement que des Juunin, j'attendis quelques instants et un Genin arriva juste à temps...

Un Juunin commença à parler, il avait une voix et un corps relativement normal :


[Shikari] - Très bien. Le festival se apssera dans la partie Est, et ne devra en aucun cas en sortir. Notre tâche est d'empêcher des intrus d'entrer dans la village. Hiro, Zuko, vous vous occuperez de l'entrée. Ensuite, nous fonctionneront en trois groupes. D'abord, le groupe ici en mission D. Vous êtes novices, c'est bien. Interdiction de vous séparer. Cependant, vous pouvez user de tous les subteruges quen vous voulez pour contrôler et vérifier l'identité des gens. Cela veut bien entendu dire que vous pouvez vous faire passer pour des touristes. Votre tâche principale, cependant, sera d'aider les exposants et les marchands, dans la mesure du possible. Vous serez le groupe ginshô. Deuxième groupe, vous serez consigné au poste. En cas de problème, vous allez en renfort. kakugyō sera votre nom de code. Le troisième groupe, hisha, aura pour but de se balader distinctivement dans la foule, et de vérifier les identités et les passeport.


Missions de routines pour la plupart, mission plus palpitante pour moi...surtout car c'était ma première. Cela m'excitait, j'ai entendu plusieurs histoires plutôt intéressante sur de grosses bagarres entre voyageurs expérimentés.

Un autre ninja plus autoritaire et moins banal commença à parler :

[Nazume] - Pour ce faire, vous serez tous équipés d'oreillettes. Chaque équipe aura son propre canal, avec possibilité de switcher sur le canal général, donc relayé à toutes les autres équipes. Le poste, que vous voyez au fond de la salle, sera tenu par la vigie, qui entendra tout ce que vous dîtes. On attend un rapport à chaque heure. Normalement, tout devrait bien se passer.

Cela devait être un spécialiste de la technologie. Après un court silence, les équipes commencèrent à être formé... Pour ma part, j'attendais que les équipes se forment pour que je puisse voir mes partenaires.


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 17 Aoû - 1:03

Il était 4h30 du matin quand Kabashi sortit de chez lui, il devait rejoindre la porte Est pour effectuer une mission de maintien de l’ordre, à l’occasion de la fête du Saké. Cette mission ne serait pas une partie de plaisir pour lui, tout d’abord il n’aimait pas la foule et ensuite il serait accompagné de deux coéquipiers. Il savait qu’il s’agissait d’un Genin et d’un Aspirant qui devait effectuer sa toute première mission.

Il progressait lentement dans les rues de Konoha, l’air était frais en cette matinée, et il pourrait en profiter puisqu’il était en avance. Il avait dissimulé son bandeau sous sa cape, qui suffisait à le faire passer pour un voyageur, leur but était notamment d’aider les marchands et de surveiller les activités suspectes.

Il arriva au poste de contrôle en avance, un Juunin s’approcha alors de lui.

[Kobohoré] « Bonjour, tu dois être l’aspirant que nous attendons non ? »

[Kabashi] « C’est inexacte, je suis Kabashi Uzukame, Genin. »

Les gens avaient souvent tendance à le prendre pour un gamin vu son physique, mais il en avait l’habitude maintenant même si cela le froissait quelque peu.

Les deux autres arrivèrent peu de temps après, un Juunin prit alors la parole dans la salle de briefing.

[Shikari] « Très bien. Le festival se passera dans la partie Est, et ne devra en aucun cas en sortir. Notre tâche est d'empêcher des intrus d'entrer dans le village. Hiro, Zuko, vous vous occuperez de l'entrée. Ensuite, nous fonctionneront en trois groupes. D'abord, le groupe ici en mission D. Vous êtes novices, c'est bien. Interdiction de vous séparer. Cependant, vous pouvez user de tous les subterfuges dont vous aurez besoin pour contrôler et vérifier l'identité des gens. Cela veut bien entendu dire que vous pouvez vous faire passer pour des touristes. Votre tâche principale, cependant, sera d'aider les exposants et les marchands, dans la mesure du possible. Vous serez le groupe ginshô. Deuxième groupe, vous serez consigné au poste. En cas de problème, vous allez en renfort. kakugyō sera votre nom de code. Le troisième groupe, hisha, aura pour but de se balader distinctivement dans la foule, et de vérifier les identités et les passeports. »

Une simple mission de routine pour tous ces ninjas, mais c’était la première pour Kabashi.
Un autre prit la parole, il expliqua comment les équipes communiqueront ensemble.

[Nazume] « Pour ce faire, vous serez tous équipés d'oreillettes. Chaque équipe aura son propre canal, avec possibilité de switcher sur le canal général, donc relayé à toutes les autres équipes. Le poste, que vous voyez au fond de la salle, sera tenu par la vigie, qui entendra tout ce que vous dîtes. On attend un rapport à chaque heure. Normalement, tout devrait bien se passer. »

Il alla récupérer son oreillette et s’approcha de ses coéquipiers, il remarqua les yeux sans pupilles du Genin, un Huuyga, sans doute possible. L’aspirant n’avait rien de remarquable, cependant il semblait exciter par sa première mission.

Pour Kabashi, il s’agissait de sa deuxième mission en tant que Genin, il avait passé le plus clair de son temps à étudier et à s’entraîner, mais il devait maintenant apprendre de nouvelles choses pour progresser et aussi se faire de l’expérience, c’était l’occasion idéale pour cela.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: La course aux tonneaux.   Mar 17 Aoû - 11:43

Premier round: la course aux tonneaux.

Et voilà. Mes deux équipiers m'ont rejoins, le plus normalement du monde. Peut-être même qu'il y en a un qui aurait de l'aversion pour moi et mes yeux sans pupilles... Personne n'est parfait. Je prends moi aussi une oreillette. Vu qu'on est censé rester ensemble, elle sert plus à nous informer de ce qui se passe, et à les informer de ce que nous faisons. Un peu facile, l'espionnage. Faudrait que j'expose ce qu'on va faire, parce qu'ils ont l'air aussi dubitatif l'un que l'autre. Et pourtant, la mission est simple. Faut se balader avec un visage qui exprime "brigade d'aide aux commerçants". Je rajuste mon bandeau de Konoha sur ma cuisse, qui recouvre l'attache de mon kunaï.
Je leur fait un bref signe de tête pour leur dire de me suivre. On discutera en chemin.

[Jin'] - Je m'appelle Shinjin Hyuuga. Je ne sais pas trop comment va se dérouler la mission, mais il vaut mieux savoir de quoi chacun est capable. Personnellement, je suis plus agile que fort, et formé pour le combat rapproché. Pour la distance, je passe au ninjutsu. J'ai la maîtrise de la métamorphose, de la permutations, je marche sur l'eau, et lance des lames de chakra.

Les choses sont claires. J'ai besoin de savoir de quoi ils sont capables. Mon cerveau en a besoin, pour pouvoir établir une tactique si moment critique il y a. Et les autres font la même chose. Après, c'est l'efficacité qui rentre en ligne de compte, et ça, c'est avec l'expérience qu'on en acquiert. Malheureusement, niveau expérience, je pense qu'on est au même stade. J'ai peut-être quelques années de moins qu'eux, mais je compense avec l'entraînement du dojo... mais pas sure.

Finalement, la mission commence, et je vois déjà le groupe hisha se diriger vers les premiers forrains. Hisha... le chariot, une pièce importante du jeu de shôgi. Les noms des groupes portent tous des noms de pièces de shôgi: hisha, le charriot, ginsho, le général d'argent, et kakugyo, le fou. Façon subtile de nous montrer qu'on est des pièces aux commandes de la vigie.

Devant nous se dresse notre premier objectif. Un charriot transportant des tonneaux, avec une roue cassée, et à côté, un commerçant bien embêté. Il a laché sa mule, et els tonneaux aspirent au saké. Je fais vite comprendre à mes coéquipiers qu'il faudrait trouver une solution de l'aider. Le plus simple, c'eut été d'aller faire réparer les roues, pendant que d'autres surveillent le transport, mais nous n'avons pas la permission de nous séparer. Trois tonneaux, trois shinobis. Il font un mètre de haut, environ soixante centimètres de large, ça devrait être faisable. Avec un entraînement régulier, un bête homme serait capable de les transporter. Alors avec entraînement de ninjas, ça ne devrait pas poser de problème.

[Jin'] - Le plus simple, c'est d'en prendre chacun un, et de vous suivre.

Le marchand, dans une tenue de voyage (kimono sombre, dans un haorie de la même teinte), avec un sac en bandoulière pour transporter ses effets personnels, semblent un peu surpris, puis, après avoir jeter un rapide coup d'oeil à bon bandeau en cuissarde, ouvre son charriot.

[Marchand] - Bien, bien, bien. Il va falloir les amener au stand de la buvette. C'est à environ un kilomètre de dédale de rues, et je ne pense que j'arriverai à vous suivre si vous passez par les toits.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 17 Aoû - 15:14

Je ne voyais que deux personnes qui pouvaient être Genin, un Hyuuga et un autre beaucoup plus banal. Je récupérais une oreillette et me dirigeais vers le Hyuuga, l'autre Genin aussi...

Le silence s'installa entre nous, puis le Hyuuga -visiblement le chef de notre petit groupe- fit un petit signe de tête pour nous signalait de le suivre.

[Jin'] - Je m'appelle Shinjin Hyuuga. Je ne sais pas trop comment va se dérouler la mission, mais il vaut mieux savoir de quoi chacun est capable. Personnellement, je suis plus agile que fort, et formé pour le combat rapproché. Pour la distance, je passe au ninjutsu. J'ai la maîtrise de la métamorphose, de la permutations, je marche sur l'eau, et lance des lames de chakra.

Puisqu'il voulait savoir mes capacités, autant les énoncer.

[Hokuto no Gifuto Nara] -Pour ma part, je m'appelle Hokuto no gifuto Nara, mais appelait moi Hokuto. Je ne suis pas plus fort que vous, et je suis aussi formé pour le combat rapproché... pour l'instant.
Je peux -en touchant l'adversaire- produire une explosion, et je peux aussi étendre l'effet de mon Point Kunaï avec mon chakra.



Maintenant que Shinjin savait nos capacités, il devait élaborer une stratégie de combat, juste au cas où. En chemin, je me demandais ce que voulait dire le nom de notre groupe, sans doute le nom d'un jeu ou quelque chose comme ça.

En marchant, nous remarquâmes un chariot transportant des tonneaux avec une roue cassée...

"Sans doute une mission pour nous ! Enfin !"

Je comptait trois tonneaux -quelle coïncidence- un pour chacun. Il semblait lourd mais assez léger pour qu'un aspirant ninja puisse le porter sur une longue distance. Cepandant des effluves de saké sortaient des tonneaux... Cela nous étourdirais.

[Jin'] - Le plus simple, c'est d'en prendre chacun un, et de vous suivre.

Pour qui se prenait-il celui-là, ce n'etait pas parce qu'il était le chef du groupe qu'il devait nous prendre pour des bêtes de somme.
J'écartais aussitôt cette idée, cela aiderait le marchand qui avait -d'ailleurs- l'air plutôt sceptique. Je l'examinais brièvement, il était affublé d'un kimono et d'un haorie sombre.
Il remarqua aussitôt le bandeau du Hyuuga et nous dit :

[Marchand] - Bien, bien, bien. Il va falloir les amener au stand de la buvette. C'est à environ un kilomètre de dédale de rues, et je ne pense que j'arriverai à vous suivre si vous passez par les toits.


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 17 Aoû - 16:53

Ses deux coéquipiers l’avaient rejoins pour débuter la mission, il ne voulait pas s’imposer et laissa le Hyuuga prendre la parole.

[Jin'] « Je m'appelle Shinjin Hyuuga. Je ne sais pas trop comment va se dérouler la mission, mais il vaut mieux savoir de quoi chacun est capable. Personnellement, je suis plus agile que fort, et formé pour le combat rapproché. Pour la distance, je passe au ninjutsu. J'ai la maîtrise de la métamorphose, de la permutation, je marche sur l'eau, et lance des lames de chakra. »


Un Hyuuga comme tous les autres, doué pour le corps à corps et maitrisant le ninjutsu, l’aspirant s’exprima alors pour donner ses propres capacités.

[Hokuto no Gifuto Nara] « Pour ma part, je m'appelle Hokuto no gifuto Nara, mais appelait moi Hokuto. Je ne suis pas plus fort que vous, et je suis aussi formé pour le combat rapproché... pour l'instant.
Je peux-en touchant l'adversaire- produire une explosion, et je peux aussi étendre l'effet de mon Point Kunaï avec mon chakra. »


Kabashi se présenta alors de même.

[Kabashi] « Mon nom est Uzukame Kabashi, je maîtrise des techniques de Katon, et aussi des techniques de Genjutsu. Pour être plus précis j’utilise, la Katon, le Honoo no Seki, le Kai et le Muryoku. Je suis rapide, mais plutôt faible physiquement. »

Nous nous mirent en route et croisâmes un marchand en difficulté, l’une des roues de son chariot s’était brisée des suites de la longue route vers Konoha. La réparation serait trop longue pour être effectué maintenant, il y avait trois tonneaux, et le Hyuuga ne se fit pas prier pour prendre la tête et nous demander de prendre les tonneaux.

[Jin'] « Le plus simple, c'est d'en prendre chacun un, et de vous suivre. »

Ils n’étaient pas très lourds, et il fallait les apporter jusqu’au lieu de la fête. Une première tâche aisée pour les trois ninjas. L’odeur du saké montait doucement dans leurs narines, Kabashi n’en n’avait jamais bu et ce n’était pas l’odeur s’échappant des tonneaux qui le ferait changer d’avis.

Le marchand ne semblait pas très rassuré, mais lorsque le Hyuuga lui montra son bandeau celui-ci ne mit pas longtemps pour ouvrir son chariot et se préparer à les suivre.

[Marchand] « Bien, bien, bien. Il va falloir les amener au stand de la buvette. C'est à environ un kilomètre de dédale de rues, et je ne pense que j'arriverai à vous suivre si vous passez par les toits. »

Nous commencions alors notre route mené par le Hyuuga.


Dernière édition par Kabashi Uzukame le Sam 18 Sep - 15:34, édité 2 fois
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 18 Aoû - 17:35

Le tonneau est moins lourd que je ne le pensais. Trente cinq, quarante cinq litre tout au plus, dont un plus léger que quarante kilos. Je fais plusieurs essaies. D'abord, je le prends devant moi. Ce qui est assez bête, je ne vois plus rien. Ensuite, sur le côté, ce qui dégage ma vue, mais fait travailler des muscles presque jamais solicités. Le meilleure façon, c'est de le porter derrière, avec les mains, en appuie sur le dos, avec les genoux fléchis pour adapter le centre de gravité. Mes coéquipiers me regardent. Mais je ne sais pas si c'est de l'amusement ou s'ils sont athérés. C'est vrai que la scène devait être assez drôle. Je bouge un peu, des déplacements communs. J'y arrive, sans trop de difficulté. Ma position sera celle là. De leur côté, j'attends qu'ils prennent celle ou ils se sentent le plus à l'aise, et même Kabashi, qui se disait pas très costaud, arrive à le manipuler, puis je signale au marchand qu'on le suit.

Il prend la tête du êtit convoie, qui doit également comique. Un homme suivi de trois mulets portants des tonneaux de saké. Pour l'instant on ne doit pas se perdre dans la foule, mais on se suit de près, le risque est moindre. ON avance comme ça, plutôt plus rapidement de ce à quoi je m'attendais. La foule se densifie toutefois. Les gens commencent à arriver, à affluer, et bientôt... à boire.

Le commeçant s'arrête, devant un bonhomme qui fait une tête et demie ou deux de plus que lui. On le voit également dépasser des deux côtés. Il nous bloque la route, ce qui n'annonce rien de bon. J'essaie d'enchaîner quelques taos dans le dos. Rien à faire, le tonneau bloque mes vaisseaux de chakra.

[Druss] - Dis voir l'ami. Tes fils ne sont pas un peu jeunes pour boire du saké.

Je vois venir la suite. Et elle implique qu'il va falloir en venir au main si on ne veut pas se faire délaisser de notre cargaison. Tout de suite, la tratégie me vient à l'esprit. Mais pour ça, il faudra que mes compagnons suivent le fil de mes pensées, et la comprennent au moment de l'action. Voyons voir, le marchand n'a pas l'air très fin, très distingué, ce doit être un saké bon marché, tout au plus 15£ par tonneau. Normalement, après cette mission, on recevrait environ 20£ chacun, donc à pirori de quoi rembourser les tonneaux. C'est quand même étonnant que je calcule de quoi rembourser les frais dans le cas d'un échec, plutôt que d'en trouver une plus sure. Le goût du risque? La flemme?

[Druss] - C'est pas bien grave, t'inquiètes pas, on va te décharger d'un tonneau, mon grand. Hep, toi, les cheveux d'argents! Viens par là, t'as pas trop l'air à ton aise.

Il m'appelle. Bon, je ne vois pas grand chose d'autre à faire. Une fois arriver à mi-chemin entre Hokuto et l'homme, j'envoie le tonneau en l'air, avec le plus de force possible. Il décolle plutôt bien. D'autant que je l'accompagne. Très vite. Le plus vite possible en fait, j'enchaîne les taos. Les chakra est là, comme si mes vaisseaux n'avaient jamais été interompus. Même peut-être plus: non content d'avoir été bloqué, il se rattrape. Henge, métamorphose. Nuage de fumée, qui nous entoure, avec mon beau tonneau. Au moment où deux tonenaux se séparent, le vrai, vers l'homme, le faux, à savoir moi, vers le Nara, deux mains sortent du tonneau (je n'ai aps encore trouvé une façon très efficace de camoufler les taos en étant un objet inanimé), mais de façon à ce que seulement Hokuto puisse le voir, et recommence une série de taos bien connue. Permutation. Et dans moins que quelques seconde, je vais percuter le bonhomme qui s'attend à recevoir un tonneau de saké.
Tout s'est déroulé au ralenti. Et durant ce ralenti, j'espère. J'espère que le Nara aura compris qu'il va sans doute devoir réceptionner un vrai tonneau, et qu'en conséquence, il devra poser le sien. J'espère également que Kabashi aura le présence d'esprit d'appeler un groupe à la radio, de préférence hisha: ils doivent être les plus près.

Pour ma part, je pose, sans perdre mon élan, les deux pieds sur les épaules de l'homme, faisant tombé mon henge. L'inconvénient d'avoir une stature de titan. Toujours dans mon élan, que je renforce avec mes nouveaux appuis, jmes deux mains viennent se positionner sous le menton de l'homme. Je vois son bras qui arrive vers moi, mais j'ai deux choses pour moi: son temps de réaction, ou l'effet de surprise: je l'ai acquis en faisant en sorte qu'il se focalise sur le tonneau, de façon à ne pas faire strictement attention à mes mouvements, d'où le kawirimi, qui sans ça, aurait été intutile. Et mon élan, élément de la physique assez destructeur. Les mains sous son menton, je me laisse emporter au sol. Moi, je retombe sur mes pieds. Lui se fracasse en arrière, la tête la première, comme s'il avait effectué un german souplex avec sa propre tête. Je me retourne face à lui, en position de garde, kunaï au poing, mais il ne se relève pas.

La foule me regarde, ébahie.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 18 Aoû - 19:54

Je regardais Shinjin se débattre avec son tonneau, cela m'amusait beaucoup de voir un Hyuuga se débattre pour porter un tonneau comme une bête de somme, surtout qu'il connaissait leur légendaire fierté...
Pour ma part, je le mis sur mon épaule et je le tins avec mon bras, pour pouvoir avoir au moins utiliser une main...

On suivit le marchand dans la foule qui commençait à s'épaissir, l'odeur du saké m'engourdissait et le bruit me dérangeait.
Bientôt nous fûmes arrêté par un homme d'une stature très imposante. Cela ne prédisait rien de bon pour nous.

Il parla mais je ne l'entendis pas avec la foule et le bruit, cependant la mine de mes compagnons me disaient que l'on devrait sans doute en venir au main.

Le Hyuuga marcha vers l'homme imposant, d'un coup, il lança le tonneau et s'élança très vite tout en enchaînant des taos. Il se transformit en tonneau. Le vrai tonneau allait s'écraser sur l'homme, tandis que dans le faux, des mains en sortirent, enchaînant des taos simples pour pouvoir se permutait avec l'autre.

D'un coup, en sautant, je pris mon tonneau avec les mains et l'autre avec les pieds. Dans le même mouvement, je déposais celui dans mes mains en me tenant en équilibre dessus avec l'autre tonneau dans les pieds. Je sautais encore une fois pour ramener le tonneau dans mes mains pour pouvoir me déposer avec légèreté sur les pieds. Je déposas le tonneau de Jin sur le sol et m'élançait vers le Hyuuga, juste à temps pour voir le brigand à terre, Jin devant lui.


Je me retournais vers les tonneaux, je vis une grand silhouette partir avec un tonneau. Je me tournis vers Kabashi, le regard horrifié, en espérant qu'il aurait la présence d'esprit d'arrêter le voleur.













Hors Rp : Désolé de cette taile, mais je n'ai pas vraiment eu le temps ^^.

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 18 Aoû - 23:41

Nous avancions dans le dédale des rues, avec la précieuse cargaison de saké du marchand. Kabashi mit le tonneau sur son dos, tout comme le Hyuuga, cela permettait d’avoir le champ de vision libre, et de ne pas trop se fatiguer. Logiquement, Shinjin prit la tête, l’aspirant au centre et Kabashi à l’arrière pour utiliser le potentiel de ses attaques à distance.

Soudain un homme de grande taille les interpella.

[Druss] « Dis voir l'ami. Tes fils ne sont pas un peu jeunes pour boire du saké. »

L’Uzukame, posa son tonneau, se doutant qu’il allait se passer quelque chose, il avait besoin de garder les mains libres pour effectuer des séries de signes ou contacter une autre équipe.

[Druss] « Ce n’est pas bien grave, t'inquiètes pas, on va te décharger d'un tonneau, mon grand. Hep, toi, les cheveux d'argents! Viens par là, t'as pas trop l'air à ton aise. »

L’homme s’adressa au Hyuuga, lui proposant de le délester d’un tonneau. La réaction de celui-ci ne se fit pas attendre, il jeta le tonneau en l’air pour libérer ses mains, il forma un nuage de fumée, et se métamorphosa en tonneau. Son but était de permuter avec le tonneau qu’il avait lancé, ce qu’il d’une très belle manière. Hokuto récupéra le tonneau au vol et le Hyuuga s’abattit lourdement sur le géant qui s’effondra inconscient.

Kabashi avait profité de l’action pour contacter l’équipe la plus proche.

[Kabashi] « Ici le groupe Ginshô, répondez groupe Hisha. »


[Ninja] « Ici le groupe Hisha, que se passe t-il ? »


[Kabashi] « Nous sommes tombé sur une groupe de vol…»

A ce moment une douleur importante au niveau du sommet du crâne le fit tomber à genoux, l’un des voleurs l’avait pris par derrière pour l’assommer et s’emparer du tonneau. Kabashi se releva péniblement, et se mit à la poursuite du voleur. L’homme était fort mais lent et le poids du tonneau le ralentissait davantage. Il n’eut aucun mal à le rattraper et se mit en position face à lui.

[Kabashi] « Lâche ce tonneau, et ne résiste pas. »


[Senkuju] « Certainement pas, gamin ! »

[Kabashi] « Je t’avais prévenu »

Impossible d’utiliser la Katon ici, il risquerait de blesser des passants, il décida alors d’utiliser le muryoku pour forcer le voleur à abandonner le tonneau. Il concentra son chakra dans les yeux comme on le lui avait enseigné, puis il fixa son opposant. Celui-ci fut alors forcé de lâcher prise, le poids du tonneau devait avoir été multiplié par dix pour lui.

[Kabashi] « Cela te suffit-il ? »


[Senkuju] « Non ! »

Il se rua alors sur Kabashi les poings en avant, celui-ci sauta sur le côté pour esquiver son attaque. Et lança avec dextérité son grappin aux pieds de l’homme qui s’écrasa la tête la première sur le sol.

Au même moment, le Hyuuga et l’aspirant le rejoignirent, ils avaient réussis à stopper les deux voleurs et le groupe Hisha ne devrait pas tarder les rejoindre pour finir d’interpeller les deux criminels.

[HRP]Si tu n'as pas le temps ne le fais pas, sinon tu risques de perdre en qualite.[HRP]
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Lun 23 Aoû - 18:37

Le mien était à terre, parfait. Seulement ça m'étonnerait qu'il n'y ai que lui. J'avais raison. Un autre partait avec le tonneau du Nara, tendis que Kabashi se faisait agresser, et lui aussi subtiliser son tonenau. Nara était loin, Kabashi déjà à la poursuite de son adversaire. Je pris mon kunaï, et l'envoyai droit dans la jambe du voleur de Nara. Bingo. Il s'écrasa sous la douleur du métal perçant la chair du fessier gauche. Je repris le tonneau et mon kunaï, non sans un juron et des insultes du bonhomme, et court sur les talons de Nara, qui lui même devait suivre Kabashi. En chemin, j'en profite pour essuyer la lame de mon kunaï sur le bois du tonneau.

Arrivé sur les les lieux, le dernier homme était n'était plus nuisible. Ses pieds étaient pris dans un grappin, et Kabashi maîtrisait la situation. De plus, j'etends des crépitements dans mon oreillette. L'équipe arrive. Seulement on avait perdu le marchand. Je regarde autour de moi façon périphérique. Pas une trace. Dans ma tête, un vilain doute. Et si ce n'était pas du saké? Ce qui expliquerait qu'on est voulu nous le prendre, et la disparition du marchand. Mais ce n'est qu'une hypthèse, et elle est toute aussi valable que celle du marchand qui prend peur et se cache. Il va falloir voir avec l'équipe de juunin.
Je pose la tonneau devant moi. Ils nou ralentissent et nous empêche de bouger, la meilleure formation, ce sont les trois tonneaux au centre, et nous autour.

[Jin'] - Mettez les tonneaux au centre, on les couvre en attendant l'équipe Hisha.

Ca me gêne de les commander comme ça... je ne suis pas bien plus expérimenté qu'eux, mais il faut faire quelque chose, et le fait de commande inhibe un peu ma paranoïa, car j'ai l'impression d'être observé. Je rescrute la foule. Rien de suspect, toujours pas de marchand. Un mouvement discret sur un toit. L'équipe Hisha? Mes coéquipiers semblent également avoir remarqué que quelque chose n'allait pas. Ou bien c'est mon comportement qui les stresse, ce que je veux bien comprendre. Si c'est l'équipe Hisha, pourquoi est-ce qu'elle ne se montre pas? Et cette foule n'arrange rien. Des kunaï. Et ma vue ne me trompe pas, des parchemin inflammables accrochés. J'arrête le premier avec mon propre kunaï, et étaint la flamme de justesse. D'après les sons métalliques, mes coéquipiers se sont débrouillés pour que les projectiles n'atteignent pas les tonneaux non plus. Entre temps, la foule à compris et s'écarte de nous.

Deuxième jet, mais cette fois, ça touche. Un va passer, deux, voire trois de mon côté. Alcool plus feu, ça va faire boum.

[Jin'] - A couvert!

Je bondis, mais trop tard. Au moment ou je suis en l'air, un kunaï rentre dans un tonneau. Le souffle de l'explosion me projette sur quelques mètres, mais j'arrive à ma rétablir. En me retournant, les dégâts sont moindres. Il y a le bas des tonneaux, quelques bouts de bois, et une odeur de poudre dans l'air. Pas d'alcool.
Bizarre. J'ai pourtant senti le liquide quand je manipulai le tonneau. Un autre doute. Qui ne demande qu'à être vérifié. Le tour de la place, de bout de bois en bout de bois, que je vérifie, en me rapprochant du centre au fur et à mesure. Non, toujours rien. Une brève inspection des souches de tonneaux restantes... non plus. On s'est fait baiser.

L'équipe Hisha arrive, et se sépare. Pour ma part, pas de traces de mes coéquipiers, mais un Junnin vient me voir.

- Qu'est-ce qui s'est passé?

[Jin'] - Un parchemin explosif en pleine ville. Et on a volé trois tonneaux de saké. Je pense que je devrais pouvoir continuer de m'occuper de l'affaire.

Effectivement. J'ai déjà des pistes. Trop de pistes, d'ailleurs. C'est du travail baclé, pas très bien orchestré, pas par des pros. Le fait qu'on les a repéré sur le toit, et ensuite, qu'ils aient écarté la foule avec les premier jet d'armes blanches, pour ne pas les blesser. C'était une petite explosion, mais juste assez bien pour nous projeter et nous séparer des tonneaux. Et maintenant, je revois le marchand, assez athéré devant le reste de ses tonneaux. J'ai quand même l'impression d'oublier un truc... Ha oui. Je me tourne vers le Juunin.

[Jin'] - Vous avez vu mes coéquipiers?

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Lun 23 Aoû - 19:31

Lui et ses deux coéquipiers, avaient récupéré les tonneaux, il fallait maintenant les défendre en attendant l’arrivée de l’équipe Hisha qui devait être proche.

Le Hyuuga proposa de se placer en cercle autour des tonneaux, ce que nous fîmes. Soudain un mouvement sur la droite, un homme sur le toit. Un Kunai explosif vola dans la direction des trois ninjas, Kabashi n’eut aucun mal à le contrer ainsi que les deux autres. Puis plusieurs Kunai furent lancé, Kabashi stoppa l’un d’entre eux, mais il était trop tard, deux Kunai étaient sur le point d’atteindre les tonneaux et un risquait de grièvement blesser le Nara. Kabashi se jeta alors devant l’aspirant et stoppa le Kunai, mais les tonneaux explosèrent, il distingua vaguement la voix du Hyuuga.

[Jin'] « A couvert ! »


Il n’eut pas le temps d’éviter le souffle de l’explosion, lui et l’aspirant qui étaient au plus près des tonneaux furent projetés de plusieurs mètres. Il se releva péniblement, derrière lui quatre s’enfuyaient avec les tonneaux et plus grave encore ils avaient pris l’aspirant comme otage. Il se mit alors à leur poursuite. Il prit soin de contacter le Hyuuga laissé à l’arrière.

[Kabashi] « Jin’, ici Kabashi, quatre brigands se sont enfuis avec les tonneaux et le jeune aspirant. Je suis actuellement à leur poursuite, si l’équipe Hisha est arrivée rejoignez-nous, direction Nord, Nord-Est. »

Les quatre voleurs filaient rapidement dans les rues de Konoha, Kabashi choisit d’éviter l’affrontement et ne fit que les suivre, ils semblaient penser être tranquilles, puisqu’ils se dirigeaient toujours vers le Nord-Est. L’un d’eux prit la parole :

[Voleur] « On a du les semer depuis le temps, ces tonneaux vont nous rapporter un bon paquet. »

[Voleur] « Oui, mais on doit d’abord rejoindre notre planque dans la forêt »

[Kabashi] « Jin’, ici Kabashi, les voleurs comptent quitter le village, quels sont les ordres de nos supérieurs ? On les arrête ou on les laisse filer ? »

De son côté, il continua de les suivre, pour les empêcher de quitter le village, s’il intervenait il risquerait de mettre en danger la vie de l’aspirant et la sienne par la même occasion, il ne savait rien quand à la force de ces hommes, et les attaquer seul pourrait s’avérer très dangereux.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Lun 23 Aoû - 21:45

Tandis que Kabashi s'élance vers le voleur de son tonneau, je regarde impuissant le voleur du mien partir . Brusquement il reçoit un Kunaï dans sa jambe. Je regarde alors Jin en le remerciant du regard. Lui, ne me répondit pas du regard.

Nous nous élonçons à la suite de Kabashi. Puis, nous arrivons devant lui et le voleur, pris dans l'étau d'un grappin. Je regarde autour de moi et remarque que nous avions perdu le marchand de saké. Je suis surpris de la tournure de la situation. Cette mission était censé être une mission de rang D pas d'un autre rang.

Nous nous mettons en cercle, les tonneaux à l'intérieur. C'est alors que j'ai l'impression d'être observé, je regarde au alentour et remarque des mouvements sur le toit, j'espère que les deux autres les avaient remarqué.

J'entends des bruits d'acier, et je remarque soudain un Kunai venant droit dans ma direction, je levai un Kunai, mais Kabashi arrêta le Kunai avant moi.
Je commence à m'énerver.... Je peux me débrouiller seul moi. La foule s'écarte, les bruits éclatent et les odeurs m'assaillent.
Et soudain, une brusque lumière survient accompagné de fumée. Je me sens emporté par des bras puisants. Je sens une odeur de sève de pin.

On m'emporte hors de la fumée, en me portant pars les bras. Je vois enfin on assaillant, un homme très costaud, avec des cheveux bruns. Il est accompagné de trois homme emportant les trois tonneaux que l'on devait surveiller. Ils courent.
"Je suis seul"
Je répète cette phrase dans ma tête. Je la crie sans un bruit. Elle a le gout de la peur.

Mon ravisseur m'emporte pendant longtemps. Les paysages se suivent mais ne se ressemble pas, ils défilent mais sont toujours flous. Il m'emmène vers les portes. Là-bas, je devrais agir.
Seul.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 24 Aoû - 12:36

Kabashi crépite dans mon oreil. Les bourdonnement du souffle m'ont un peu déréglé les tympans, mais j'arrive à comprendre qu'il à la poursuite de Nara, qui s'est fait capturé, direction Nord-Est. Deux Juunin partent effectivement dans cette direction. Je les suis. Enfin... si suivre est le mot exact. Parce que franchement, je les vois par intermittance, et quand je les voix, ils sont toujours plus loin. Mon déplacement alisse à désirer. En même temps, ils sont Juunin, pas moi. Mais quand même. Et j'ai une petite pour ce Byakugan, que si je maîtrisai, j'arriverai à faire bien des choses utiles. Mais ça ne sert à rien de compter sur des capacités fictives. Poursuite sur els toits au menu. La situation est un train de poursuite. Kabashi voit Nara. Les Juunin voient Kabashi, et pour l'instant, du moins, je vois les Juunins de l'équipe Hisha.

Là ça craint, je ne les vois plus. Je continue cependant vers le Nord Est, Kabashi ne m'ayant pas indiqué de changement de direction. Et je le vois. Kabashi, en train de courir. C'est mieux pour mon égaux. Que des Juunin de Konoha me sèment, c'est normal, naturel, dans l'ordre des choses. Si en plus Kabashi m'avait fait le coup aussi, là j'en aurais pris à un coup. Je n'ai pas trop de mal à me hiser à son niveau. Il n'y a rien à dire. On court après le Nara.

On arrive enfin sur place. Là, des hoommes. Qautre. Trois à terre, un maîtrisé par un Juunin. Hokuto est également là, les tonneaux aussi. L'un comme l'autre, ils n'ont pas l'air d'avoir subi de graves dommages. Tout ça pour du saké... encore des victimes de l'alcoolisme. Cette fois, je vérifie. Il y a bien la trace de sang sur l'un d'eux, laissé par mon kunaï. Ce sont donc les bons. Je le reprend, mais cette fois, j'utilise la technique du Nara, et le prend à une main, sur l'épaule. Direction l'endroit de l'explosion, ou il doit rester le dernier Juunin de l'équipe Hisha, en train de prendre le déposition du marchand. Marchand qui sera content de retrouver ses tonneaux intactes, et par la même occasion, de nous guider sur le reste du chemin.

Kabashi et Nara empoigne également leur tonneau et me suivent. Je crois voir qu'ils échangent des paroles, entre eux, ou avec un des Juunin... je ne vois pas bien, et je suis presque déjà parti. On n'a pas trop le temps. C'est du gros n'importe quoi cette mission. On atteint bientôt le milieu de la matinée, et on s'est fait attaqué par la pègre de Konoha qui n'est pas censée pouvoir pénetrer dans l'enceinte du village. Allez savoir ce que nous réserve la suite de la journée.

[Jin'] - Ici Jin', de l'équipe Ginshô. On a récupèré les tonneaux de saké, et on se dirige vers le lieu de l'accident pour finir notre tâche. Que se passe-t-il là bas? À vous.

[oreillette] - Ici Kagero, de l'équipe Hisha. Je suis en train de m'expliquer avec le marchand. Les dégâts sont minîmes. Je l'informe que tu luir ramènes ces tonneaux, Jin'. Terminé.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 24 Aoû - 17:16

Les ravisseurs courent toujours vers la sortie. Bientôt cela sera à moi de me défouler.
Je regarde chaque voleur avec soin : Celui qui me porte a les cheveux bruns, il est imposant. Je devine que c'est lui qui me posera le plus de problèmes.
Un autre est, plus enrobé, a une blessure au tibia, il ne me poserait pas de problèmes.
Les deux suivant ont la même carrure que le premier mais ont l'air beaucoup moins futé.
Je peux battre chacun de ces hommes en combat singulier, par contre, contre les 4 ensemble, je ne sais pas.
Les voleurs de tonneaux ne se parlent pas, ils communiquent par le langage, je devine qu'ils font ça depuis longtemps. Mais... dans ce cas, pourquoi m'avoir kidnappé, cela n'a vraiment aucun sens.
Les portes se rapprochent, je dois agir maintenant.
Je murmure juste assez fort pour qu'ils m'entendent :
"J'ai soif"
Les ravisseurs s'arrête, ils se regardent, étonnés, l'enrobé fait un signe de la tête. Celui qui me porte me lâche. Décidément, ils ne sont pas très futés, un des colosses m'apporte une gourde. Je saisis cette instant pour sortir mon poing kunaï et je me jette sur le colosse, lame vers lui. Le coup fais mouche, le colosse tombe, blessé à la hanche.
Tout ça se passe en quelques secondes.... L'enrobé et l'autre baraqué se jettent sur moi, j'évite l'homme imposant pour me tourné vers le blessé au tibias, je lui donne un coup de poing de la main gauche sur sa joue droite, il est sonné, j'en profite pour lui donner un coup de pied sur les parties.
C'est là que je remarque que les deux restant, sont hors d'état de nuire. Je regarde d'un oeil admirateur le Juunin qui les a attaqué. Il les a mis en respect sans bruit, en quelques secondes.

Mes deux coéquipiers arrivent, l'Hyuuga semble vérifier quelque chose sur les corps.
Nous prenons les tonneaux, et nous nous mettons en marche, le Juunin à nos cotés. J'en profite pour le remercier et lui demander comment il les avais mis à terre. Un clin d'oeil fuse.

Je me demande ce que la foule pense de nous. J'entends des brides de conversations, et je remarque des coups d'oeil admiratifs vers nous.

Une première mission comme celle-là, on peut pas rêver mieux.

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 25 Aoû - 14:48

Le Hyuuga rattrapa Kabashi, la situation était déjà réglée, un Juunin avait vaincu les voleurs, et Hokuto était sain et sauf. Mais une grande confusion régnait ; comment des membres de la pègre avaient-ils fait pour s’introduire dans le village, alors que leurs identités étaient censées être connues par les gardes. Le Juunin semblait soucieux lui aussi.

Le groupe rejoignit alors le marchand afin de lui ramener les tonneaux. Finalement les dégâts étaient minimes, les tonneaux étaient intacts, le marchand sain et sauf et il n’y avait pas de blessés, ceci malgré l’utilisation de Kunai explosifs.

Mais tout cela était tellement bizarre que Kabashi pensait que la journée était encore loin d’être terminée. Il serait midi dans une heure, une heure de calme, les marchands fermant boutique pour aller se restaurer.

Dans l’après-midi, il faudrait probablement canaliser les excès d’alcool, faire attention aux vols et aider les marchands. En espérant qu’aucun bandit ne revienne, Kabashi se remettait encore de son expérience avec sa Sensei, il en était sorti très affaibli, et son séjour à l’hôpital ne l’avait pas vraiment aidé. Il pensait que cette mission serait plus tranquille, il voulait s’asseoir tranquillement et se plonger dans un bon livre, comme lors de la mission avec Mayokotô le vieux marchand de vêtements.

Les trois ninjas aidèrent le marchand à s’installer, puis ils reprirent leur surveillance. Tous les trois avançaient dans la rue scrutant les environs afin de repérer le moindre évènement suspect. Il avait pu voir les capacités de ses coéquipiers d’un jour, le Hyuuga était doué, et il n’avait même pas fait usage de son Byakugan, il avait l’air sur de lui ; puis Hokuto, qui avait montré de bonnes compétences en corps à corps malgré son grade d’aspirant. A eux trois, ils formaient une équipe plutôt équilibrée.






Dernière édition par Kabashi Uzukame le Ven 31 Déc - 21:02, édité 1 fois
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 25 Aoû - 16:46

Enfin. Je posais le tonneau par terre, dans la cave du client. Le marchand avait également l'air rassuré. Soulagé, plutôt. Avec tous les événements de la journée, je pense qu'il dormira pas avant quelques jours, mais au moins il a gagné sa journée. Les étirements me font du bien. Je ne suis pas habituté à de purs efforts physique sur le long terme. Une petite à cocher dans un coin de mon esprit, qui donnera lieu à une série d'entraînement. Plus les missions vont, plus je dois m'entraîner. C'est aps trop la vie à laquelle j'aspirais, mais on n'a rien sans rien.
Le marchand nous remercie, et nous dit que nos services seront communiqués à qui de droit. De toute façon, c'est moi qui me chargerait du rapport de mission, comme le Nara et Kabashi en feront sans doute un. Après les étirements, je fais signe aux autres de me suivre, et reprend la mission. j'arpente els rues du petit festival, à la recherche d'une personne en manque de main d'oeuvre.

En repensant à nos péripéties, j'avoue que je n'ai toujours pas compris ce qui s'est passé lors de l'explosion. Il a du y avoir permutation, ou une autre technique de ce style. C'est l'explosion qui m'a fait tilté. C'est un grand truc de prestigitateur de détourner l'attention du public pour faire ce qu'il a à faire, d'où ma méfiance. Mais comment arriver à faire permuter des tonneaux avec d'autres, vides, en exacte réplique? On peut utiliser un Henge sur un objet. Ce ne sont que des suppositions, et même si elles ont des chances d'être justes, j'irai demander après, pour être sure, histoire qu'on ne me refasse pas ce coup, et que je puisse moi aussi l'utiliser.

Il y a beaucoup de monde. À tel point que si on a besoin l'aide d'aspirants, on ne nous verra pas. Il faut donc faire attention, et chercher à se rendre utile. C'est l'objectif de la mission. Kabashi et Nara sont toujours derrière moi, et discutent. Je ne fais pas attention, et cherchent quelque chose à faire. On recroise l'équipe Hisha, qui vérifie les personnes. Deux dans l'allée, un autre sur le toit. La formation est bien, et ils ont l'air d'avoir l'habitude. Au moins, pour le prochain pépin... pourquoi est-ce qu'il devrait y en avoir un? J'entends une connection qui se fait, on me parle dans l'oreillette.

- Ginshô. À vous.

[Jin'] - Ginshô. Recu. À vous.

- Rendez vous au Hiryuu, ils ont besoin de main d'oeuvre. terminé.

La connection se coupe. D'accord, j'ai la chance d'êtyre déjà passé devant ce salon à saké. Il est grand effectivement. Mais un établissement de ce genre est censé avoir le service nécessaire. Je m'y dirige, tranquillement. De toute façon, on ne peut pas courir avec tout ce monde. On arrivé devant, la terasse aménagée pour l'événement est bondée. Aucun serveur dans la rue, prenons les devants, et rentrons dans le salon. C'est celui qui a la plus grosse enseigne, et il ne dégorge plus. Je cherche le patron des yeux, introuvable. Une charmante serveuse, qui doit être également être shinobi, puisqu'il me semble l'avoir déjà croisé à l'académie.

[Horihime] - C'est vous qu'on nous envoie? Papa est derrière, c'est lui le patron!

Je suis la direction, et me fraie un chemin à travers les clients. Kabashi et Hokuto sont toujours sur mes talons. Dans l'arrière boutique, qui sert également d'annexe à la cave à saké, la patron sert des cruches et des pichés, que sa fille vient chercher comme elle peut. Il ne s'arrête pas pour nous parler.

[Bak] - Salut. Moi c'est Bak. Ma fille, là bas, c'est Horihime. On est en galère. Le père d'un serveur vient de mourir, l'autre serveur s'est cassé un truc, et je ne sais pas où est passé le troisième. Normalement, les jeunes ne sont pas autorisés à servir de l'alcool, mais on va faire une exception, on n'a pas le choix. Vous avez des connaissances dans le domaine du service?

Aucune, mais c'est pas grave, on s'adapte.

[Bak] - C'est pas grave. Moi, je vais prendre le service. Il en faut deux autres avec moi. Vous prenez les commandes.

Trois carnets, avec un stylo, nous sont envoyés, à chacun.

[Bak] - Notez bien ce qu'ils veulent. Ici, on sert trois saké. Le vieux, le jeune, le dur. Il faut également que le client indique comment il le veut: chaud, à température ambiante, froid, et quelle quantité. Pous des questions pratiques, vous notez le numéro de la table, prenez la commande, et accrochez le papier là. Le troisième sera ici, et servira. Il y a tout ce qu'il faut: bac à glaçon, charbon, et les trois tonneaux, chacun un saké différent. Allez, je vous laisse, j'ai des tas de commande à prendre. Si vous avez des question, demandez à ma fille ou à moi.

Aucune question pour l'instant. Je prends les fourneaux, et sautent derrière le plan de travail. Je jette un regard périphérique, et arrache un billet. Deux froids, en verre, et du vieux. OK. De leur côté, le Nara et Kabashi ont compris que je m'occupais de l'arrière salle. Ils feront donc le service. À travers le brouhaha, je leur adresse tout de même une consigne par Radio.

[Jin'] - Rappelez-vous qu'on ne doit se séparer en aucun cas. Tâchez de toujours garder un oeil sur ce que les autres font, pour ne pas qu'on se perdent de vue.

Et c'est parti. On enchâine. Il y a déjà une dizaine de ticket. Je sors les plateaux, commence à remplir des verres, des cruches. Les mettres dans les braises, la galçons, faire couler le saké des tonneaux. Dès que j'ai un moment de répis, je lave le plus de verre que je peux. Pour le moment, Kabashi et Hokuto n'ont pas encore apporté de commande, mais je les vois se démener dans la salle. Nous voilà serveur. On va faire toutes les rubriques de métiers en rapport avec le festival, à ce train.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mer 25 Aoû - 20:10

Je suis soulagé.... la marchandise du client arrive à bon port.... Ou plutôt à bonne cave. Le marchand semble fatigué par cette matinée éprouvant, je le comprends, pour moi aussi cette matinée a été épouvantable. Dire que ce n'est que ma première mission, moi qui est si confiant en général... J'ai du travail à faire. Enfin.... bon, j'y arriverai... pour mes parents, je
ne peux abandonner à ce stade. Je dois être Juunin, impérativement. Sans cela je ne saurais jamais la vérité, jamais....
Un jour, je serai Juunin.... en attendant je dois m'entraîner.
Soulagé.... mais si tendu en même temps...


Je pars en inspection avec mes compagnons, nous nous promenons le long des rues de Konoha... La soif m'envahit, je la chasse avec de l'eau. Les bruits assourdissant des passants, la chaleur environnantes, la foule dense... Tout cela conjugué me pompe mes forces... Heureusement que j'en ai pas mal.

Nous sommes enfin quémandé au Hiryuu, il semble que ce beau bar manque d'effectifs.
Nous y allons tranquillement...

Une fois arrivé devant le bar, nous enjambons les quelques marches, la terrasse est bondé... Aucun serveur en vue.

J'entre dans le bar en compagnie des deux Genins, je chercher aussitôt un quelconque serveur . Personne. A si, une belle rousse nous accueil et nous dit :

[Horihime] - C'est vous qu'on nous envoie? Papa est derrière, c'est lui le patron!

Sinjin prend les devants, il se dirige vers l'arrière-boutique, je me file un chemin entre clients et sueurs. Je remarque aussitôt cruches de saké, verres...
Un homme plutôt enrobé, sans aucun doute le patron prend la parole...

[Bak] - Salut. Moi c'est Bak. Ma fille, là bas, c'est Horihime. On est en galère. Le père d'un serveur vient de mourir, l'autre serveur s'est cassé un truc, et je ne sais pas où est passé le troisième. Normalement, les jeunes ne sont pas autorisés à servir de l'alcool, mais on va faire une exception, on n'a pas le choix. Vous avez des connaissances dans le domaine du service?

[Jin] Aucune, mais c'est pas grave, on s'adapte.

Moi, je connais la théorie, je l'ai lu dans un livre... Je peux dire ça mais je n'en ai pas envie

[Bak] - C'est pas grave. Moi, je vais prendre le service. Il en faut deux autres avec moi. Vous prenez les commandes.

Des carnets et des stylos nous sont donnés à chacun...

[Bak] - Notez bien ce qu'ils veulent. Ici, on sert trois saké. Le vieux, le jeune, le dur. Il faut également que le client indique comment il le veut: chaud, à température ambiante, froid, et quelle quantité. Pous des questions pratiques, vous notez le numéro de la table, prenez la commande, et accrochez le papier là. Le troisième sera ici, et servira. Il y a tout ce qu'il faut: bac à glaçon, charbon, et les trois tonneaux, chacun un saké différent. Allez, je vous laisse, j'ai des tas de commande à prendre. Si vous avez des question, demandez à ma fille ou à moi.

Jin prend aussitôt les fourneaux. Il commence déjà à s'occuper des commandes. Je saisis mon carnet et mon stylo et retourne vers la salle principale.

J'entends légèrement dans mon oreillette Jin dire :

[Jin] - Rappelez-vous qu'on ne doit se séparer en aucun cas. Tâchez de toujours garder un oeil sur ce que les autres font, pour ne pas qu'on se perdent de vue.

Pas la peine de dire "message reçue", il a un oeil sur nous, je lui fais donc un lèger signe de la tête avant de prendre mon service.

Décidément, j'aurais tout vu, au bout de la journée.


HRP : Demain commence les choses sérieuses.... mais là, je suis fatigués ^^

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Ven 27 Aoû - 20:35

Kabashi entendit un grésillement dans son oreillette, on avait besoin d’eux au Hiryuu, probablement un bar à saké du coin qui s’était retrouvé submergé par les clients à cause de la fête. Celui-ci n’était pas très loin, il leur fallut peu de temps pour s’y rendre.Ils entrèrent dans le bar bondé. Une jolie jeune fille s’approcha alors d’eux


[Horihime] « C'est vous qu'on nous envoie ? Papa est derrière, c'est lui le patron! »

Kabashi et les autres se dirigèrent alors vers l’arrière de la salle. Le patron était là, sans cesser ses activités il expliqua aux shinobis quelle serait leur tâche.

[Bak] « Salut. Moi c'est Bak. Ma fille, là bas, c'est Horihime. On est en galère. Le père d'un serveur vient de mourir, l'autre serveur s'est cassé un truc, et je ne sais pas où est passé le troisième. Normalement, les jeunes ne sont pas autorisés à servir de l'alcool, mais on va faire une exception, on n'a pas le choix. Vous avez des connaissances dans le domaine du service ? »



[Kabashi] « Pour ma part, j’ai vu ce qu’il ne faut pas faire, alors ça devrait aller. »

Kabashi avait supporter un marchand de vêtement des plus mauvais lors de sa dernière mission, qui s’était montrer pitoyable face aux clients, il n’aurait qu’à faire l’inverse.

[Bak] « Ce n’est pas grave. Moi, je vais prendre le service. Il en faut deux autres avec moi. Vous prenez les commandes. »

L’homme donna alors un stylo et un carnet aux deux d’entre eux qui prendraient les commandes, pendant que Shinjin, s’occuperait de préparer les boissons.

[Bak]« Notez bien ce qu'ils veulent. Ici, on sert trois sakés. Le vieux, le jeune, le dur. Il faut également que le client indique comment il le veut: chaud, à température ambiante, froid, et quelle quantité. Pour des questions pratiques, vous notez le numéro de la table, prenez la commande, et accrochez le papier là. Le troisième sera ici, et servira. Il y a tout ce qu'il faut: bac à glaçon, charbon, et les trois tonneaux, chacun un saké différent. Allez, je vous laisse, j'ai des tas de commande à prendre. Si vous avez des questions, demandez à ma fille ou à moi.»

Le Hyuuga s’installa don à l’arrière, et Kabashi commença alors à aller prendre les commandes. Son oreillette grésilla.

[Jin] « Rappelez-vous qu'on ne doit se séparer en aucun cas. Tâchez de toujours garder un œil sur ce que les autres font, pour ne pas qu'on se perdent de vue. »

Il leur rappela simplement les ordres donnés tôt ce matin, il ne devait pas se perdre de vue pour éviter que l’un d’eux ne se retrouve seul dans une situation périlleuse, même si dans cette endroit les chances qu’une telle chose arrive soient rares.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Mar 31 Aoû - 20:03

Je déambule la salle en attente de commande... Après quelques instants, un homme plutôt agé m'appelle, je lui demande aussitôt ce qu'il veut. En connaisseur, il choisis une chope de saké vieille à froid. Je prends en compte le nom de la table et mets la commande sur le comptoir...

A partir de cet instant les commandes fusent, des clients très diversifiés m'appellent pour des sakés diverses. Parfois des clients plus intéressants commandent des boissons plus diversifié comme des thés, des budoshus ( du vin)...

Je dois aussi -de plus en plus souevnt au fil de la journée- convaincre des clients saouls de partir se tremper la tête dans un tonneau d'eau froide.
Un de ces alcooliques m'a particulierement intéressé, il se dit voyageur de passage à Konoha, cet homme agé a l'air déprimé, j'essaye de le réconforter, mais rien n'y fait. Au bout de quelques minutes, il part, les larmes aux yeux...

Une paire d'ami m'a, aussi, beaucoup marqué, le plus jeune des deux lance des défis très diversifié à son ami, ils vont même à parier de l'argent dans une partie de jeu de plateaux avec des pions noirs et d'autres blancs...

Une heure ou deux après le début de mon service, je prends une pause bien mérité...
Je parle avec Jin, pendant qu'il travaille... Très rapidement, je reprends mon travail. Les commandes s'enchâinent, les clients aussi... Je suis fatigué, ce travail est tellement monotone...


Une jeune fille rentre, je suis aussitôt ébloui... Je la regarde, forme fine et élancée, cheveux noirs, yeux marrons clairs...
Je la reconnait, c'est Amaya, une aspirante de classe supérieur...
Elle s'installe, je l'accoste pour faire mon rôle... A ses yeux étonnées, je pense qu'elle me reconnait.

[Hokuto] Bonjour, tu veux passer une commande ?

[Amaya] Pourquoi pas ? Je prendrais un thé vert bien fort...

[Hokuto] Je t'apporte ça de ce pas.

Je souris, et vais demander à Jin la commande...

Après quelques instants, je lui apporte son thé fumant.

[Hokuto] La princesse est servie.

Je m'en veux aussitôt pour ces paroles... Heureusement, elle n'a pas l'air offusqué.

[Amaya] Merci ! Alors pourquoi fais-tu le service ? Tu devrais être dehors...

[Hokuto] Je fais juste une petite mission, j'ai porté des tonneaux de saké, passé à deux dois de la mort, et je me suis fais enlevé... La routine, quoi !

Elle a un rire, un rire aux tonalités chantantes. Je ne peux m'empecher de la regarder... Pendant longtemps... Elle a l'air gêner... Je me suis laisser emporter, je tente de suite de me défiler...

[Hokuto] Bon... J'ai un service à faire, bon thé !

Je retourne aussitôt à mes obligations, je suis maintenant impatient que mon servie s'arrête...


Dernière édition par Hokuto no gifuto Nara le Sam 11 Sep - 23:54, édité 1 fois (Raison : Rectifier les couleurs :p)

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Sam 11 Sep - 22:25

Cela faisait déjà pas mal de temps que Kabashi et ses compagnons servaient les clients, le nombre de clients restait cependant stable, et le travail ne manquait donc pas. Il n’avait jamais aimé le contact des gens, c’était donc difficile pour lui de s’intéresser à ce qu’il faisait.

L’aspirant bavarda quelques instants, avec une jeune fille qu’il semblait connaître, mais suffisamment longtemps pour casser le rythme et le forcer à accélérer. Il décida de lui faire la remarque.

[Kabashi] « Evite de recommencer, on n’a pas le temps de discuter, les clients n’attendent pas. »


Quant au Hyuuga, il était submergé par les commandes et faisait de son mieux pour ne pas les mélanger. Des ninjas n’étaient pas vraiment faits pour ce type de travaux, mais les genins n’avaient généralement pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent.

Plus la journée avançait et plus leur vigilance devait augmenter, car le risque d’avoir des clients saouls grandissait au fil des commandes. D’ailleurs un groupe d’hommes installés au bar commençaient à se chamailler, Kabashi fit signe aux deux autres qu’ils devaient les surveiller.

Rapidement cela dégénéra, deux hommes se levèrent et commencèrent à s’insulter. Kabashi se dirigea vers eux.



[Kabashi] « Je m’occupe d’eux, continuez le service »


Il arriva près des deux hommes, l’un était immense, au moins 2m10, et l’autre était de taille moyenne. Le grand lança un coup de poing en direction de l’autre, Kabashi força le pas jusqu'à les atteindre.

[Kabashi] « Ca suffit vous deux, je suis ninja et vous somme de ne pas aller plus loin, vous êtes saouls et je vous demandent de sortir calmement. »

[Homme] « Tu as un…problème gamin ? Et…puis…hum, je suis…pas saoul. C’est à cause…de lui…il m’a provoqué. »

[Kabashi] « Vous n’êtes pas en état de rester ici, veuillez sortir et ne pas poser de problème. »

Soudain l’autre homme décocha une droite à celui qui avait répondu, une bagarre commença entre les hommes du bar, il était temps pour les genins d’intervenir.


[HRP]N'oublie pas les couleurs pour tes répliques Hokuto.[/HRP]
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Sam 25 Sep - 21:48

Pour l'instant, tout se passait bien, mais je ne m'attendais pas à ce que ça continue. Prenez déjà un bar normal - ils sont connus pour qu'il y ait de la bagarre. Si deux hommes peuvent se chercher des problèmes, dans un bar, un peu alcoolisés, imaginons ce qui se passerait dans un bar bondé en l'honneur de la fête du saké. Il n'y en aura surement pas qu'une, et finalement, nous serons vite, voire très vite dépassé par les événements. Il faudra trouvé une solution pour les faire sortir, et se taper dessus dehors. Parce qu'on n'a vraiment pas le temps des les empêcher de se taper dessus.
Ce que le patron ne m'avait pas dit, c'est qu'en plus de gérer les commandes que les compagnons m'apportent, je dois subvenir à celles des clients directement accoudés au bar. Avec de la coordination, et en réfléchissant mes mouvements pour un maximum de rendement, ça suffit. Je pourrais même tenir une conversation à droite à gauche.

[Haga] - Mon verre est vide petit.

Je m'empresse de lui remplir: la même chose qu'il avait commandé avant. Et là, sur le coup, tout de suite, l'agitation laisse place au calme. Les gens continuent de s'agiter, certainement, mais derrière la bar. Dans mon espace, je m'aperçois que c'est moi qui décide. Les commandes sont en train d'être prises, et il n'y a rien à faire.

[Haga] - Héhé. Regarde un peu autour de toi gamin. Les gens sont tous d'une banalité. Ils vivent une vie martiale, et pourtant, ils agissent tous de la même façon: ils sont terrifiés à l'idée de finir leur jour seuls, ce qui les fait s'accrocher à la plus petite once d'espoir de posséder une femme, de trouver l'âme sœur, et pour ce faire, ils font diablement attention à leur apparence.

Il prend une lampé de son saké. Et voilà, je vais devoir me retrouver à faire le conversation à un client. Je le dévisage. Grand, 1m80, tout au plus. Deux cheveux noirs, noués en longue queue de cheval qui lui retombe dans le dos. Des lunettes de soleil, et dans un costume. Pas traditionnel le costume, moderne. Le costume cravate, sans la cravate, avec une chemise rouge sang ouverte de deux ou trois boutons, dans un complet noir. Il sort une paquet de cigarette de sa poche intérieur.

[Haga] - Cigarette?

[Jin'] - Non.

En repensant à ses paroles, il n'a pas tord. J'ai déjà remarqué que les gens se ressemblent terriblement. On peut même les classer par groupe. Et souvent, on trouve une personne qui ressemble à une autre, qu'on a déjà vu, et ainsi de suite.
Pour les couples, il a raison aussi. Les gens restent tout le temps avec la même copine. De ce que j'en sais, des discussions avec Fen, je voyais la jeunesse comme une succession d'aventure, une vie qu'on exploite et qu'on goute avant de pratiquer. Et à côté de ça, les mêmes fument et boivent à outrance... il y a un équilibre, mais il n'est pas sain.

[Haga] - Regarde ton coéquipier. Une belle fille entre, il l'a connaît, il la courtise... Oh! je sais, il ne la courtise pas, c'est son amie, c'est "normal". Mais il se ment à lui même, car au fond de lui, il espère que ce soit la bonne, et il image ça comme tout le monde: le sexe. Ce qui nous ramène à une question fondamentale de l'existence des gentes masculines et féminines : peut-il y avoir de franche relation sans arrières pensées sexuelles?

Encore un homme qui se croit philosophe, alors qu'il n'a cas se contenter de lire ce que d'autres, plus éminents, ont à dire sur le sujet. C'est également pour cela qu'on ne peut pas répondre. Trop jeune pour être pertinent, manque d'expérience, et dans le cas où on commence à citer, on trouvera que je ne raisonne pas assez par moi même.

[Haga] – C'est la dur réalité de la vie. Par contre, toi, mon bonhomme, tu sors du lot, mais pour rentrer dans un autre cliché.

Hou là. C'est à mon tour. Il va me dagnostiquer, établir un pseudo profil psychologique, mais qui s'avérerait peut-être plus juste que je ne voudrais l'admettre. Il faut donc que j'y prête un peu plus d'attention. Mais le personnage m'intrigue. Il se point, fait semblant ou pas d'être saoul et m'aborde en me lançant des grandes tirades sociologiques, voire philosophiques. À croire que la conversation n'a été lancé dans le seul but de m'aborder. Si c'est le cas, alors c'est qu'il en sait déjà pas mal sur moi, et le profil qu'il va me dresser sera en quelque sorte le reflet de ce dont il à connaissance à mon propos. Il m'a abordé avec de la philosophie, quelque chose sur lequel je m'attarde, une conversation un peu plus intellectuelle que ce qu'on peut habituellement trouver. SI on peut parler de conversation, car c'est plutôt lui qui parle. Et il le sait, puisqu'il le tient, son monologue.

[Haga] – Toi, ce n'est pas la peur d'être seul qui l'emporte, tu est soit trop bête, soit trop élaboré pour pareille phobie. Ce qui te préoccupe, c'est de t'ennuyer. Tu en as peur. Pas avant, quand tu flemmardais à droite à gauche, mais depuis peu, on peut croire que tu t'es mis à penser, à raisonner, à résoudre des petites énigmes, que ce soit dans la vie, ou au shôgi. Et tu as peur de revenir à ton train-train. Cela a le double avantage de palier à des qualités qu'on attendrait d'un Hyuuga. Et c'est ça, dans le fond, qui te fait peur: tu as gagné un peu d'estime au sein de ton clan, et tu as peur de la perdre.
Alors, moi je te le dis, Jin', la puissance n'est peut-être pas à la hauteur de ton talent. Tu vaux mieux qu'un vulgaire bourrin du ninjutsu, si tu vois ce que je veux dire. Tiens, voilà un de mes cartes. Tu pourras faire passer pour une mission D, bien que je ne prenne que toi. À bonne entendeur, ciao!


Alors qu'il se lève, il est assez facile que s'apercevoir que sa tirade m'a bien captivée. Kabashi est en train de se prendre la tête avec un homme, visiblement très motivé pour une petite baguarre. D'autres, autour, sont tout aussi motivés.
Le Philosophe, quand il passe à côté de ces messieurs, décochent deux magnifiques coups de pied retournés. Je ne dis pas qu'ils sont magnifique pour leur beauté, mais plutôt pour la trajectoire des deux types, qui sont projetés dehors, par la porte, sans aucune casse, sans qu'il n'y ait rien sur le trajectoire. En plus d'être énigmatique, le philosophe se permet d'être shinobi, comme moi. Et c'est là sa deuxième erreur, qui m'aidera à l'identifier (sa première étant de m'avoir appeler par mon nom).

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Jeu 30 Sep - 22:22

Soudain, un homme fit décoller les belligérants hors du bar, grâce à un coup de pied parfaitement exécuté, son allure semblait indiquer qu’il s’agissait de l’un des shinobis du village. Peu de temps avant la bagarre, l’homme avait discuté avec Jin ; enfin il avait parlé et Jin l’avait écouté sans dire un mot.

Kabashi s’approcha du bar, et prit place sur l’un des tabourets. Le bar était plus calme, et il pouvait souffler un peu entre deux commandes, il en profita pour sortir son livre favori, les aventures de Maître Yokâto le passionnaient toujours autant. Il glissa quelques mots à Jin u passage.

[Kabashi] « Qu’est-ce que te voulait l’homme qui t’as parlé si longuement tout à l’heure ? J’ai remarqué qu’il s’agissait d’un shinobi, et qu’il ne t’avait pas laissé placer le moindre mot. »

Mais il n’eut pas le temps de lui répondre, de nouveaux clients affluaient dans le bar, et Kabashi se dépêcha de prendre leurs commandes.

De longues heures passèrent, et le soleil commençait à descendre. Leur service finirait peut-être par se terminer enfin.

[HRP/] J’ai fais court car ton Rp ne m’a pas inspiré, désolé [/HRP]

Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Sam 2 Oct - 16:03

Et voilà, l'Homme partit, les choses reprennent, et je trouve même un rythme. Kabashi et Nara également : nous sommes chacun un peu plus à l'aise dans nos rôles : commander, retenir, transporter, et même dans les relations avec les clients. Du bon boulot dans l'ensemble, qui devrait sans doute mériter un bon salaire. Mais bon, on n'est pas encore assez huppé pour réclamer un salaire, donc la richesse attendra.

Est-ce que la mission qui m'a été proposée vaut vraiment le coup? La carte indique un petit bar, au centre du village. Plus près du quartier riche que le pauvre, mais il y a juste un numéro, une adresse, et le nom : Le Kunaï de Haga. Ma foi, pourquoi pas? Je suis à la fois à la recherche de quelque chose à faire, et d'argent, vu que je ne sais pas encore dans combien de temps mes parents vont rentrer de mission. Evidemment, je peux toujours demander à une autre famille du clan de m'héberger, mais je ne préfère pas. Avec tout le mal que je me donne pour savoir quelle réputation j'ai au sein des Hyuugas et le peu de résultats que j'obtiens, je ne veux pas m'incruster quelque part, et prendre des tas de risques sociaux qui pourraient me valoir cher.

Kabashi s'adosse au comptoir. Un bref regard au tableau des commandes : plus rien que je n'ai déjà envoyé. Un temps de pause, le calme avant (et après) la tempête. Le Nara aussi a choper le blanc, vu qu'il entretient une conversation nourrie avec la belle fille sur qui il lorgne. Kabashi veut savoir qui était l'homme. Bonne question. Dont je n'ai pas la réponse. Je regarde la porte, en y cherchant une vague solution. Complétement irrationnel...

[Jin'] – Je ne sais pas. Mais il m'a proposé un boulot. Est-ce que ça te tente?

Bonne répartie. Et bon plan. Assez bon pour ne pas lui transmettre la quantité de sous-entendus de l'inconnu, mais peut-être assez pour qu'il soit piqué par la curiosité, et vienne avec moi, ce qui m'empêche d'y aller seul. Pas mal. On trouve un joli paradoxe philosophe sur la curiosité, défaut ou qualité? De mon point de vue, la sienne serait un défaut, du sien, peut-être une qualité. Un débat stéril.

Et le boulot reprend. Jusqu'à la fin de la journée, et même tard le soir. Quand on sort, le lune est déjà bien haute. À part quelques récalcitrants imbibé d'alcool, mais pas dangereux, à faire sortir, rien de particulier. L'équipe s'est renforcée d'une autre triade de chuunin, et le Nara n'a même pas demandé son reste. Il ne reste plus que Kabashi et moi, qui nous dirigeons vers le centre ville. La journée s'est plutôt bien passée en fait. Mais il faut encore que je m'entraîne. Je pourrais, par exemple, approfondir ma maîtrise du ninjutsu, un de ces jours. Puisque Kenji-senseï est absent, en mission je ne sais où, les techniques peuvent très bien se maîtriser sans lui...

[Jin'] – Tu fais quelque chose demain? Je veux dire, avant d'attaquer la mission, si t'es OK, on pourrait peut-être s'entraîner au ninjutsu...


Dernière édition par Jin' le Lun 25 Oct - 21:36, édité 2 fois

MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Dim 3 Oct - 0:30

[Jin'] « Je ne sais pas. Mais il m'a proposé un boulot. Est-ce que ça te tente ? »

La proposition du Hyuuga donnait matière à réflexion, Kabashi avait besoin d’argent pour payer son loyer, et puis il n’allait pas cracher sur l’occasion d’augmenter sa réputation.
Lorsqu’il sortir du bar, la lune plongeait déjà le village dans une douce lumière, et la température avait diminué. Lui et Jin se dirigeaient ensemble vers le centre ville, le Hyuuga en profita pour lui demander s’il était toujours intéressé par la mission.

[Jin'] « Tu fais quelque chose demain? Je veux dire, avant d'attaquer la mission, si t'es OK, on pourrait peut-être s'entraîner au ninjutsu... »

[Kabashi] « Pour l’instant, Taka-sensei, n’a pas donné signe de vie, donc je peux participer à la mission. Pour l’entraînement, je ne sais pas, j’ai plutôt l’habitude de m’entraîner seul, ou alors avec mon grand-père. Mais tu sembles avoir un bon niveau et même si je ne porte pas les Hyuuga dans mon cœur, j’accepte ta proposition. »

Effectivement, Kabashi n’aimait pas les capacités héréditaires, une vieille histoire avec son père revenant à l’origine de sa disparition. Mais le Hyuuga lui inspirait confiance, malgré leur différence d’âge il semblait être quelqu’un de sérieux et plutôt calme.

Les deux genins, arrivèrent finalement au centre du village, Kabashi habitait non loin d’ici, et il n’allait pas dans la même direction que Jin.

[Kabashi] « Bonne nuit à toi. En ce qui concerne la mission, nous en parlerons demain à l’entraînement. Disons six heures et demie, dans la forêt, cela te convient-il ? C’est peut-être trop tôt pour toi ? »

Kabashi avait l’habitude de commencer l’entraînement très tôt, afin de pouvoir étudier, ou accomplir des missions le reste de la journée.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   Ven 8 Oct - 23:34

[Jin'] - Va pour six heures. À demain Kabashi.

Quoiqu'on en dise, tu te fais de plus en plus de relations. Le ciel est gris bleu, avec le Lune qui trôné parmi les étoiles, qui sont pourtant toutes aussi belles... à leur manière. Poésie? Il se fait tard. Je projette des relations, construits des liens, m'essaie à la poésie. Qu'est-ce qui m'arrive? Et dire que je croyais réussir à lutter contre la puberté. Il faut croire que non. Le monde change, pourtant... moi avec. C'est vrai, en regardant en arrière, on se rend compte que ceux qui refusent de changer vivent en ermite, seul. Alors pourquoi ce besoin et cette peur du changement? De la philosophie maintenant, faut vraiment que j'arrête.

Ah. L'écouteur-émetteur, je l'ai encore. Kabashi aussi, du coup. Espérons qu'il le ramènera demain, ça peut toujours servir. Il faut aussi qu'on le rende, après. C'est du matériel militaire, on n'est pas censé s'en servir à des fins personnelles.
Les rues sont sombres, à Konoha, et le vent froit, pour un pays aussi chaud. Un froid qui sied à la lune. Demain va également être une belle journée, je peux voir la brume qui se lève autour de village, l'enveloppant d'une cape opaque, fantomatique. L'atmosphère est étrange. Pas un chat, juste moi, et l'écho des pas de Kabashi qui raisonne en s'éloignant. Entent-il les miens? Un lueur au loin. Des yeux verts, sur une ombre noire, qui s'empresse de filer. Je fais même peur au chat. Heureusement que mes parents ne sont pas là, je crois que rentrer à cette heure-ci m'aurait valu une sacré réprimande.

Une vitrine. Intéressante. C'est un magasin de costume. Complet en vitrine, avec chemises, blazers, cravates, ceintures, montres, pantalon, chaussure vernie. La parfaite panoplie de l'homme moderne, et riche. Je porte un kimono. Il a le mérite d'être neuf, mais ça reste un kimono. Traditionnel. Les Hyuuga se refusent à des changements. Certes, ils innovent, mais pas trop. Haraguoi bosse sur la diplomatie entre les deux lignées, et ça prend toute la place dédiée au changement. De plus, le kimono est fonctionnel, le costume un peu moins. D'un point de vue pratique, le kimono l'emporte. Pour l'esthétique, tout est relatif. C'est subjectif. Quoique que les formes disproportionnées sont moche à l'unanimité. Un gros nez, sur un visage fin, ça tache. Il y a des codes à respecter. Pour ça aussi, les Hyuuga sont biens servi. Pas de ce genre de tares physiques. Pourtant on aurait pu croire qu'à force de se prendre des coups et d'en donner, on aurait pu développer quelques anomalies, mais faut croire que non. Tous ceux que je connais ont un physique plutôt avantageux. Pour moi, je ne pose que rarement la question, je ne suis pas objectif.

Et voilà. La porte du domaine, enjambée (la flemme de l'ouvrir), puis celle de mon domaine à moi. Je pose mon matériel es la robotique sur la table, à l'entrée, et enlève mes sandales, puis mes chaussettes (encore un élément vestimentaire traditionnel). Ensuite, toilettes, un rapide coup sous la douche, puis les étirements, et enfin le lit. Dans l'ensemble, j'ai pas trop merdé. On a même plutôt bien réussi, même si je pense que le Nara ne fera pas long feu sur la voix du ninja. Encore une mission d'achever, et pourtant j'ai un désagréable sentiment de malaise.

[hrp]Le lendemainici[/hrp]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [mission D]Fête du saké!   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Portes du Village-