Partagez | 
 

 Repos sous le chêne centenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Repos sous le chêne centenaire   Mar 17 Fév - 4:47

Les deux semaines que Nara passa a l'hopitâl furent peuplé par des journées solitaire seulement troublé par la visite forte apprécier de Yuro qui vaillait sur elle. Lorsqu'enfin ce dernier lui annonca qu'elle pouvait enfin sortir, Nara l'avait embrasser avant de déguerpir au pas de course dans les couloirs de l'hopitâl emportant avec elle ses habits de kunoichi. Laissant le pauvre Yuro la bouche béante sur le cadre de la porte. Puis enfin Nara avait débouché a l'air libre. Jamais une bouffée d'air fut aussi bonne et autant apprécié. Elle était enfin sortit de l'hopitâl. Nara ne prit pas la peine de se rendre chez elle pour changer ses vêtements et sous le regard plus qu'admirateur de quelques adolescents, elle se dévètit de son vêtement d'hopitâl et enfila sa tenue ninja tant apprécié. Après aovir réajuster son bandeau de shinobi sur sa cuisse, elle se mit a courir en direction du parc seibutsu. Elle avait besoin de calme et surtout d'air frais. Quelques minutes plus tard, le parc était en vue. Nara ne se dirigea pas vers l'endroit ou les enfants s'amusait mais opta plutôt pour l'ombre d'un vieux chêne certainement plus d'une fois centenaire tellement son tronc était rugueux. Nara s'y étendit doucement. Après seulement quelques minutes, Nara entendit un bruit de pas annoncant que quelqu'un se raprochait. Elle ouvrit paresseusement un oeil et vit Yuro les joues tainter de rouge qui la regardait. Nara fut prise d'un fou rire en voyant l'allure de Yuro. Le visage devenu complétement rouge a présent. Nara lui fit signe de s'asseoir a ses côtés et elle se mit a lui parler.

Nara- Le temps est magnifique n'est-ce-pas?

Chose normal pour une personne qui n'avait pas vue le ciel depuis deux semaine. Nara regarda son épaule. Une cicatrice était clairement visible et Nara fit une grimace en la découvrant. Yuro vit la réaction de Nara et réagit presque aussitôt.

Yuro- Tu as été très chanceuse durant cette nuit la. Tu aurait très bien put te faire tuer et si je ne serait pas arrivé a temps, tu saurais certainement morte. Voudras-tu un jours me dire ce qui c'est passer sur ce toit? Pourquoi toi et ce chuunin vous vous êtes combattu? Pourquoi l'avoir tuer? Pourquoi lui voulait-il te tuer? Répondra-tu un jour a toute mes interrogations?

Nara prit une profonde inspiration et se forca a se remémorer les événements qui avait marquer son corps a jamais de deux cicatrices.

Nara- Cette nuit la, je me suis raprocher des combats uniquement par curiosité. C'est en regardant les combats, que ce chuunin ma attaquer. Au début je penssais qu'il avait confondu mais lorsqu'il a jeter son bandeau au sol, j'ai su que j'avait affaire a un traître. Les raisons qui l'ont pousser a vouloir me tuer me reste mystérieuse mais les faits le prouve, si je ne le tuais pas, c'était lui qui me tuais. Et lorsque j'ai pris la décision de le tuer, j'était moi même tout près de la mort... Je ne regrette pas mon choix même si il aurait pu être lourd de conséquence. Bizarrement, Takame ne ma pas parler que l'ont avait retrouver son corps. Quand est-il advenu?

Yuro paru surprit par la question de Nara mais il se ressaisit rapidement.

Yuro- Je me suis occupé de faire disparaître le corps... Il sera plus utile a l'endroit ou il se trouve a présent.

La réponse de Yuro laissa place a un silence embarrassé que Nara brisa avec une phrase simple mais qui voulait tout dire.

Nara- Je comprend.

Deux mots simples dans lesquels Nara avait placé toute sa reconnaissance. Deux mots qui voulait tout dire... Yuro salua brièvement Nara avant de partir. La kunoichi ne s'en offusqua pas et elle se recoucha au pied du chène. Son dos appuyé sur la rugueuse écorce du tronc. Le sommeil vint rapidement. Avant d'être de nouveau troublé par un bruit de pas qui réveilla Nara. De nouveau, elle ouvrit les yeux et découvrit un shinobi de suna qui porta lui aussi la veste de chuunin. Une épée pendait dans son dos. Nara se leva d'un bond. La main lever bien haute et le chakra si accumulant rapidement. Elle était prête a relacher son attaque meurtrière sur le shinobi sunnéen si celui-ci tentait le moindre geste d'agressivité. Son expérience avec le traîte de Konoha l'avait donc changer a ce point? Elle, sociable et avec une naiveté enfantine était devenu méfiante et agressive?

MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Mar 17 Fév - 17:36

[Mais il a pas de veste, il a tout simplement un Kimono violet avec des bandes blanches xD]

Malgré les évènements des derniers jours, le soleil avait tout de même pointé son nez, si bien que l'air frais qui l'accompagnait rendait la journée présente radieuse. Sakray n'en avait pourtant cure, mais il décida d'en profiter pour visiter un peu le village, lui qui comptait y rester quelques temps. Il fallait bien cela pour savoir ce qui allait se passer entre Oni et lui. Le fait de se souvenir à nouveau de cette histoire le fit curieusement sourire. Il avait bien réagi, bien préparé son coup.
Il avait vu le jeune homme tuer un de ses camarades de Konoha lors de l'attaque de cette mystérieuse organisation, et le fait qu'il puisse y avoir un témoin gênait cet assassin du jour, qui avait voulu impressionner le Samouraï. Grossière erreur, il a bafoué leur code d'honneur en commettant cet acte lâche et déshonorant.
Il voulut s'assurer que Sakray ne dirait rien, mais ce dernier avait été plus malin. Il avait accepté à la condition qu'on lui trouve un professeur qui accepterait de lui apprendre une technique de Taijutsu venue de Konoha. A Kiri, il avait appris à ouvrir la Première Porte Céleste, ce qui lui était très utile, au vu de son faible bagage de techniques. La restriction que lui imposait Tartanos était certes très handicapante, mais il avait plus d'une corde à son arc. Il se doutait bien qu'en ouvrant une autre porte, le contrecoup de la Fusion avec le démon serait annulé, ou plutôt remplacé par les dégâts physiques infligés à son corps. Mais il y avait déjà pensé, et le fait de pouvoir absorber du sang lorsqu'il attaquait ses adversaires pour se régénérer atténuait la souffrance infligée par l'utilisation de cette technique.
Il saurait se débrouiller pour apprendre le Taijutsu spécifique de son village, celui-ci n'ayant aucuns secrets pour lui, du moins du point de vue théorique. Il fallait donc profiter qu'il était à l'étranger pour apprendre quelques techniques supplémentaires, une telle opportunité ne se représentant pas forcément par la suite. Et si jamais quelqu'un souhaitait une technique en retour, il pourrait lui en apprendre quelques une qui ne le mettraient pas en péril : il ne sait utiliser aucune technique de Suna, et les gens ne sont pas sensé savoir qu'il maîtrise la théorie. Une technique connue de tout les villages, Taijutsu ou pas, pourrait sûrement faire l'affaire, il suffirait de convaincre l'autre personne, car une technique commune en échange d'une technique spécifique était clairement à l'avantage du Sunéen.


[Sakray]"Décidément ce voyage a l'air plus intéressant que prévu."

Il marchait tranquillement dans le parc du village, dont les rayons du soleil filtraient les feuilles des multiples arbres par endroit, laissant une sorte de traînée lumineuse au centre du chemin principal, ce qui, il faut le reconnaître, était plutôt agréable à regarder. Sakray le savait, il allait devoir y mettre du sien pour bien se faire voir auprès des autorités, ce qui lui serait bénéfique pour ses projets. Il décida cependant de s'accorder une journée de visite du village, afin de prendre ses repères, ce qui pourrait être utile par la suite.
Les villageois qu'il croisait le regardaient avec un air surpris : Suna n'avait pas daigné venir à cet examen Chunnin, pourtant il y en avait un qui était présent. Pour quelles raisons ? Seul Sakray le savait. De plus, sa musculature impressionnante, et son bras gauche reposant sur la colonne vertébrale qui faisait office de poignée à son arme ne devait pas rassurer les natifs de Konoha, d'ailleurs certains enfants prenaient peur en le voyant, cela pouvait se lire dans leur regard.
Le Sunéen aurait pu s'en amuser, mais Tartanos lui dévorait toutes ses émotions, tout ses sentiments. Il n'en laisse filtrer que quelques uns si ça l'arrange également, comme par exemple la furie et le plaisir de combattre, torturer, humilier, réduire en charpie son adversaire lors d'un combat disputé. Cela donne à Sakray envie de gagner, de toute faire pour, ce qui peut permettre au démon d'absorber bien plus de sang qu'en temps normal.
Il s'arrêta soudainement, les sourcils froncés, le regard dur et sévère. Il sentait que quelque chose n'allait pas à ce moment même. Mais quoi ? Il ne le savait pas encore, mais quelque chose lui disait qu'il n'allait pas tarder à le savoir.


[Sakray]*J'ai comme l'impression que quelqu'un me veut du mal en cet endroit. Mais je n'arrive pas à savoir qui.*

Il était tellement habitué à devoir se battre contre des chasseurs de primes, à être en permanence aux aguets, que lorsque quelqu'un avait des intentions hostiles à son égard, il était plus facile pour lui que pour n'importe qui d'autre de le sentir.
Il commença à regarder autour de lui, à chercher les différents endroits où la menace pourrait se trouver. Il prenait son temps, n'étant vraiment pas décidé à tuer à vue celui ou celle qui voulait lui nuire. Il avait plutôt envie de découvrir un peu cet endroit, les différentes personnes qui le peuplait, plutôt que de ne pas se poser de questions.
Il arriva finalement près d'un arbre au diamètre plus imposant que les autres. Au vu de son écorce, il semblait être vieux, mais impossible de savoir de combien d'années.


[Tartanos]*Peut-être derrière, je ressens une source de chakra. Je la perçois faiblement, son utilisateur doit être très doué. Fait attention.*

Le Sunéen soupira, et prit Tartanos en main. Il jeta l'épée devant lui, au sol, du côté de l'arbre qu'il ne pouvait pas voir, en signe qu'il n'avait aucune intention hostile...du moins pour l'instant, si la personne persistait dans son erreur, ou dans sa mission, il n'aurait pas le choix. Il attendit quelques instants, les mains sur hanches, mais il ne se passait rien. Las, il alla d'un pas lent vers l'arbre, et une fois arrivé à côté de celui-ci, il se pencha du côté qui lui était masqué, et à peine eut-il remarqué la présence de cette jeune femme, la main tendue, chargée de chakra visiblement, qu'il ouvrit la parole.

[Sakray]"Coucou."

La jeune kunoichi, pourtant du même âge que Sakray, abaissait le bras lentement, la charge de chakra diminuant à la même vitesse. Elle semblait toutefois méfiante, au vu de ses sourcils froncés. Quel dommage, il fallait pourtant le reconnaître, elle avait un magnifique visage. Pourquoi masquer cette beauté avec tant de méfiance ? Cela dépassait l'entendement.
Elle était shinobi, voilà pourquoi. La méfiance fait parti de la vie de tout ninja qui se respecte, surtout si sa renommée est gigantesque, les villages ennemis pouvant envoyer un commando pour l'assassiner.


[Sakray]"Contrairement à ce que tu sembles croire, je ne suis pas là pour tuer tout le monde, je ne fais pas partie de cette organisation qui a semé la panique, la mort et le chaos.
Je suis...comment dire...un simple visiteur. Preuve est faite que je ne vais pas t'attaquer, mon arme est au sol, n'est-ce pas suffisant ?
Je suis Sakray, enchanté."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Sakray le Ven 20 Fév - 1:30, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Jeu 19 Fév - 3:43

Devant Nara, le chuunin jeta son épée au sol.Tandit que tranquillement, le chakra qui avait parcouru le bras de Nara durant quelques secondes se dissipait. Son bras se rabaissa doucement tandit que le sunnéen parlait.

???- Coucou

Nara fronça les sourcils, toujours méfiantes, tandis que le shinobi continuait.

???- Contrairement à ce que tu sembles croire, je ne suis pas là pour tuer tout le monde, je ne fais pas partie de cette organisation qui a semé la panique, la mort et le chaos.
Je suis...comment dire...un simple visiteur. Preuve est faite que je ne vais pas t'attaquer, mon arme est au sol, n'est-ce pas suffisant ?
Je suis Sakray, enchanté.


Il semblait en savoir plus qu'elle sur ceux qui avait attaquer Konoha et la curiosité de Nara prit le dessus. Elle prit quand même la peine de se présenter brièvement en tendant la main au chuunin de suna.

Nara- Enchanté Sakray, moi c'est Nara... elle hésita avant d'ajouter plus faiblement, Juste Nara.

Puis la curiosité la fit parler.

Nara- Que savez-vous au juste sur l'organisation qui a attaquer Konoha et quel était son but?

Nara se recoucha au pied de l'arbre en attendant la réponse. Une main sur son épaule qui la faisait toujours soufrir.

MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Ven 20 Fév - 3:12

[Nara]"Enchanté Sakray, moi c'est Nara...juste Nara."

Sakray serra poliment la main tendue de la jeune fille, s'inclinant trèèèèèèèès légèrement, mais très respectueusement. Comme pour tout les autres, il fallait faire bonne impression, et auprès de la gente féminine, c'était plus compliqué. Il y avait toute un assortiment de manières à se souvenir, puis à ressortir, surtout avec des inconnues, et Nara était une inconnue, mais pas pour longtemps. En effet, ils connaissaient chacun le nom de l'autre, et par définition, un inconnu est quelqu'un qui n'est, bien évidemment, pas connu, dont on ne sait rien. Ce n'est plus le cas à présent.
Rapidement, Nara fit preuve d'une curiosité à toute épreuve concernant l'attaque qui avait frappé Konoha, car Sakray semblait en savoir un bout.


[Nara]"Que savez-vous au juste sur l'organisation qui a attaquer Konoha et quel était son but ?"

[Sakray, haussant un sourcil]"Si je m'attendais à une telle question, aussi vite...
En fait, je suppose qu'il s'agit d'une organisation, car j'ai entendu un de leur membre parler d'eux en disant "nous". A moins qu'il ne soit schizophrène, la déduction est plutôt évidente. Quand à leur but, j'ai plusieurs hypothèses : montrer qu'ils sont là et qu'ils peuvent frapper n'importe quand, n'importe où, et donner un aperçu de leur puissance, car attaquer un village alors que 2 des grandes puissances sont également présentes, c'est un pari osé. Sinon, il y a tuer une personne en particulier, mais cela m'étonnerait. Il y a eu plusieurs morts, et comme dit tout à l'heure, attaquer alors que 3 grandes puissances sont réunies est suicidaire."


Nara se laissa alors choir contre l'arbre, s'allongeant afin de se relaxer. Elle semblait toutefois souffrir d'une douleur à l'épaule, car elle grimaça en la tenant. Sakray jeta un rapide coup d'œil, et on pouvait y voir une coupure visiblement récente. Il savait que les médecins travaillant dans les hôpitaux étaient des gens qualifiés, et logiquement une coupure due à une attaque au sabre se soigne facilement. Il ne restait alors que deux solutions : soit elle n'était pas allé à l'hopital et s'était faite soigner clandestinement, ou par ses propres moyens, soit celui qui a causé cette blessure avait utilisé un poison quelconque. Une nouvelle occasion de bien se faire voir à saisir, pensa Sakray.

[Sakray]"Cette blessure ne viens pas de ton combat contre la Kiréenne, je me rappèle qu'elle ne t'avais pas touché à l'épaule, je suppose donc que tu t'es battu lors de l'attaque de cette organisation...ce n'est pas normal que tu souffres encore, je sais que dans les hôpitaux ils n'engagent pas des incompétents. Ton assaillant a probablement utilisé un poison sur son arme, ou bien tu n'es pas allée te faire soigner. Je vais tout de même jeter un œil..."

Sakray se pencha aux côtés de la jeune femme, et attendit qu'elle enlève sa main. Il regarda attentivement la blessure, sous tous les angles, et se rappela ce qu'il avait appris sur les poisons à Suna. Visiblement, elle avait du mal à s'en servir, et la plaie semblait profonde. Il exclut la possibilités de certains poisons développés uniquement à Suna à l'aide de plantes que l'on ne trouve que dans ce genre d'environnement, et qui sont sous serre, et étroitement surveillées. Il s'agissait là de secrets qui ne devaient en aucun cas sortir du village, du moins leur composition.
Le Chuunin se redressa et s'assied à côté de la Genin, puis il fit son diagnostic.


[Sakray]"Il semble s'agir d'un poison, en effet. Je pencherais pour le Magotsuku, les effets correspondent tout à fait. Tu peux me croire, étant originaire de Suna, les poisons ça me connaît, c'est un de nos secrets. Je préfère être prévoyant, donc je te le dis de suite : je ne te révèlerais pas leur composition. De toute façon, je ne la connais pas, il est juste assez spécial de s'en procurer.
Tu devrais donc aller voir un vendeur pour te procurer un antidote à ce poison, et cela devrait aller mieux je pense, même si tu auras encore quelques douleurs."


Il tendit la main et Tartanos s'envola jusqu'à lui. Il en saisit la poignée, puis il la posa pointe contre terre, garde contre son épaule. En y repensant, son arme était vraiment imposante...et ses effets très destructeurs. De plus, elle avait tendance à induire en erreur les adversaires de Sakray, car ils penseraient qu'il ne pratique pas le Taijutsu puisqu'il possède une épée...grave erreur, et la plupart du temps, le temps de s'en rendre compte ils sont malheureusement pour eux déjà mort.

[Sakray]"Es-tu passée Chuunin suite à ton combat contre la Kiréenne ?"


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Sam 21 Fév - 3:55

Sakray haussa un sourcil. Mais pourquoi ce nom était-il si familier a Nara? Elle l'avait déjà entendu quelques pars mais où?...

---------------------

Yosuke- Si vous voyez un dénommé Sakray, dites lui que notre petit combat devra attendre un an de plus.

---------------------

Sakray- Si je m'attendais à une telle question, aussi vite...
En fait, je suppose qu'il s'agit d'une organisation, car j'ai entendu un de leur membre parler d'eux en disant "nous". A moins qu'il ne soit schizophrène, la déduction est plutôt évidente. Quand à leur but, j'ai plusieurs hypothèses : montrer qu'ils sont là et qu'ils peuvent frapper n'importe quand, n'importe où, et donner un aperçu de leur puissance, car attaquer un village alors que deux des grandes puissances sont également présentes, c'est un pari osé. Sinon, il y a tuer une personne en particulier, mais cela m'étonnerait. Il y a eu plusieurs morts, et comme dit tout à l'heure, attaquer alors que trois grandes puissances sont réunies est suicidaire.


Nara appuyait nonchalamment son dos sur le tronc rugeux de l'arbre, son épaule la faisant toujours souffrir. Sakray sembla le remarquer.

Sakray- Cette blessure ne viens pas de ton combat contre la Kiréenne, je me rappèle qu'elle ne t'avais pas touché à l'épaule, je suppose donc que tu t'es battu lors de l'attaque de cette organisation...ce n'est pas normal que tu souffres encore, je sais que dans les hôpitaux ils n'engagent pas des incompétents. Ton assaillant a probablement utilisé un poison sur son arme, ou bien tu n'es pas allée te faire soigner. Je vais tout de même jeter un œil...

Le chuunin s'accroupit au côté de la kunoichi et observa sa plaie sous tous les angles. Lui arachant quelques petits cris de douleurs. Puis vint enfin le diagnostique.

Sakray- Il semble s'agir d'un poison, en effet. Je pencherais pour le Magotsuku, les effets correspondent tout à fait. Tu peux me croire, étant originaire de Suna, les poisons ça me connaît, c'est un de nos secrets. Je préfère être prévoyant, donc je te le dis de suite : je ne te révèlerais pas leur composition. De toute façon, je ne la connais pas, il est juste assez spécial de s'en procurer.
Tu devrais donc aller voir un vendeur pour te procurer un antidote à ce poison, et cela devrait aller mieux je pense, même si tu auras encore quelques douleurs.


*Un poison ?!*

Nara porta automatiquement sa main a son épaule. Elle avait a transmettre au shinobi de suna de la pars de son sensei mais l'homme qui se tenait devant Nara n'était pas laid, et Nara se releva tranquillement se raprochant de Sakray. Son corps exprimant quelques envis caché.

Sakray- Es-tu passée Chuunin suite à ton combat contre la Kiréenne ?

Nara- Malheureusement non...

Nara prit un long moment de silence en penssant a la façon dont elle allait transmettre son message. Puis enfin, elle prit une profonde inspiration et parla.

Nara- J'ai un message a transmettre a un certain Sakray. De la part de mon sensei. Yosuke. Nara prit une courte pause avant de continuer. Il voulait que l'ont lui dise que votre petit combat allait devoir attendre une année de plus car il est partit en mission.

Nara se raprocha un peu plus du chuunin. S'était au sunnéen de parler. Nara avait transmis son message...

MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Dim 1 Mar - 21:07

Suite à l'explication de Sakray sur les poisons, Nara porta instinctivement son bras à son épaule. Un poison...elle n'en avait visiblement pas soupçonné l'utilisation. Il faut dire qu'après un affrontement quasi-mortel, ce qu'elle ressentait était normal. Mais pas sur la durée, elle devait absolument aller prendre un antidote. Le Magotsuku n'est pas un produit mortel pour une personne normalement constituée, il provoque jusque certains affaiblissements, mais chez quelqu'un faible physiquement au moment de l'utilisation du poison, il peut avoir des conséquences dramatiques. Nara n'était pas encore totalement remise de son combat contre un déserteur, et elle portait encore des traces du produit en elle, ce qui l'obligeait à consulter le plus rapidement possible. Qui pourrait penser que les symptômes qu'il présentait -ceux d'une banale fièvre- cachaient en fait quelque chose de beaucoup plus redoutable ?

Quelque chose que Sakray ne remarquait pas n'échappa cependant pas à l'oeil du démon qui ornait l'arme du Sunéen. Nara se rapprochait lentement mais sûrement de son interlocuteur, pour une raison inconnue.
Quoique Tartanos soupçonnait en effet quelque chose.


[Tartanos]*Tiens-tiens...se pourrait-il que...*

[Sakray]*Se pourrait-il que quoi ? Que se passe-t-il ?*

[Tartanos]*Rien de spécial, tu verras bien. Je te laisse la surprise, cela devrait te plaire...*

[Sakray]"Es-tu passée Chuunin suite à ton combat contre la Kiréenne ?"

[Nara]"Malheureusement non..."

Elle n'avait pas été promue ? C'était étrange, car même si elle avait abandonné, il fallait une grande force de caractère pour reconnaître son infériorité. Elle s'était défendue, et quand elle a su que c'était perdu, elle a pris la décision d'arrêter là, il était inutile de faire couler plus de sang alors que l'issue était déjà connue.
Elle devait sûrement êtres très déçue, au vu de sa réponse. Il allait sûrement falloir attendre l'an prochain avant de pouvoir retenter l'expérience...à moins d'un miracle.


[Sakray]"Vraiment ? C'est vraiment dommage, reconnaître que l'on est plus faible que son adversaire et choisir d'abandonner, ce n'est pas une décision facile à prendre. Tu as une grande force de caractère, je t'admire beaucoup tu sais. Peu de gens sont capables de prendre une telle décision.
Imagines qu'en mission, tu effectues une filature avec ton équipe, et que cela abouti à un affrontement. Si tu te rends compte que tu vas te faire écraser et que vous allez tous vous faire tuer, tu ne penses pas qu'il est plus sage de fuir et de retenter le combat là où vous aurez l'avantage, ou d'aller chercher du renfort ?
C'est un cas extrême, je le reconnais, mais il illustre bien la situation. Soit la perte de shinobis d'exception pour ton village, et la fuite de l'objectif, soit simplement la fuite de l'objectif si vous ne parvenez pas à renverser la situation."


Il eu un petit silence durant lequel Nara semblait réfléchir à ses prochaines paroles. Sakray, lui, observait ses yeux. Ils avaient une teinte blanche, plutôt opaque, et l'on pouvait y distinguer très faiblement les iris. Nara était-elle aveugle ? Il n'en avait véritablement pas l'impression. Etait-ce un pouvoir particulier ? Il fallait en savoir plus. Il allait devoir ruser pour détourner la méfiance de la jeune fille, visiblement du même âge que lui.

[Nara]"J'ai un message à transmettre a un certain Sakray. De la part de mon sensei. Yosuke."

[Sakray]"Yosuke dis-tu ?"

[Nara]"Il voulait que l'on lui dise que votre petit combat allait devoir attendre une année de plus car il est partit en mission."

Yosuke...ce nom évoquait quelque chose à Sakray. Il l'avait déjà entendu, mais où ? En y réfléchissant bien, ce nom lui faisait penser à Kumo. Hors, qu'avait-il fait à Kumo ? L'examen Chuunin ! Il devait vraisemblablement s'agir de l'un des participants de l'épreuve à laquelle Sakray avait pris part, avec un peu de retard malheureusement. Si ses souvenirs étaient exacts, ils s'étaient rencontré dans la cabane de la fille qui vivait dans la forêt -il ne se souvenait plus du nom de cette fille, mais il s'en avait cure, c'était Yosuke dont ils parlaient- et avaient eu une petite altercation verbale. Peut-être avaient-ils évoqué un combat par la suite, ce qui semblait être le cas d'après les dires de la jeune fille.
Sakray ce dit que ce délai tombait bien. Il n'avait que très peu progressé durant ses voyages, il avait négligé son entraînement, alors que Yosuke, quand à lui, devait être devenu bien plus fort.
Hors, Nara pratiquait le Taijutsu, et Sakray aussi, donc cette dernière serait très utile pour s'entraîner et récupérer quelques réflexes.


[Sakray]"Ah, ce Yosuke-là. Ainsi donc, il s'agit de ton senseï ?
On s'est rencontré lors de l'examen Chuunin de Kumo, et on avait eu si je me souviens bien une petite altercation verbale, qui a débouchée sur une déclaration en duel. On ne s'est pas vu depuis.

J'ai à ce propos quelque chose à te proposer. Etant donné que j'ai beaucoup voyagé depuis cet examen, mon entraînement en a beaucoup souffert, et je n'ai pas beaucoup progressé, contrairement à Yosuke puisqu'il a maintenant une équipe à sa charge. Tu pourras y assister si tu le souhaites, d'autant plus que cela t'apporteras sûrement beaucoup. J'ai pu voir que tu pratiquais le Taijutsu, et contrairement à ce que tu as pu penser, c'est aussi mon cas.
C'est pourquoi je te demande si tu es d'accord pour t'entraîner avec moi. Ainsi, si j'acquiert un niveau proche de celui de Yosuke, il devrait s'agir d'un combat très intéressant, et tu pourrais apprendre beaucoup de choses en y assistant.
En plus, si on s'entraîne ensemble, cela nous permettra à chacun de devenir un peu plus fort, et il pourrait s'agir d'une bonne chose pour t'aider à te servir à nouveau de ton bras à son plein potentiel.
Qu'en penses-tu ? C'est une proposition honnête non ?"


Sakray se tourna vers Nara et planta ses yeux dans les siens, qui étaient en train de le fixer depuis déjà un bon moment, ce qui confirma presque à 100% les doutes de Tartanos. De plus elle s'était un peu plus rapprochée de lui. Il les fixa et tenta de percer le secret de ces pupilles, qu'il n'avait jamais vu par le passé. Serait-ce quelque chose de similaire que le Sharingan ?
Il approcha son visage de celui de Nara, il ne se trouvait plus qu'à une vingtaine de centimètres de celui-ci. Il plissait les yeux tout en observant attentivement ceux de la jeune fille.


[Sakray]"Tu as de drôles d'yeux...ils sont mystérieux, profonds...mais il faut reconnaître qu'ils sont très jolis et agréables à regarder...on a envie de percer leur secret."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   Dim 8 Mar - 16:13

Nara : +10 XP
Sakray : +22 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Repos sous le chêne centenaire   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Repos sous le chêne centenaire
» << Repos sous un arbre >> [PV ; Helena]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-