Partagez | 
 

 Armurerie de Kumo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Armurerie de Kumo   Dim 20 Mar - 20:57

Les Armes de Corps à Corps

Toutes les armes sont vendues à la qualité FQ.

Poing Kunai :
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Transpercer
Votre Critique est augmenté de 5% lorsque vous frappez avec.

Yari (Épieu) :
Prix : 70 £
Attaque : 11
Capacité spéciale : Empalement
Lorsque vous attaquez avec, vous pouvez prendre en compte la FOR de votre adversaire (jusqu’à un maximum de votre FOR +10) et non la vôtre pour le calcul des dégâts.

Bo (Bâton) :
Prix : 70 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Enchaînement
Lorsque vous déclarez une attaque avec, vous avez 15% de chance de frapper une deuxième fois votre adversaire, durant la même action. Si vous réussissez, vous avez alors 10% de chance de frapper une troisième fois votre adversaire, durant la même action.

Tegaki (Griffes de Métal) :
Prix : 80 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Entaille
Si vous parvenez à blesser avec l'arme, l'Évasion adverse est réduite de 5% pour 2 actions.

Wakizashi :
Prix : 120 £
Attaque : 17
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le wakizashi et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 15% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire d’effectuer une nouvelle attaque au wakizashi durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse. Ce coup ne peut être un coup Critique.

Nunchaku :
Prix : 220 £
Attaque : 19
Capacité spéciale : Coups Rapides
Vous frappez rapidement tout autour de vous, avec vitesse et précision. Si plusieurs adversaires vous entouraient, ils sont tous touchés par vos coups. Pour chaque coup ainsi porté, les adversaires voient leur possibilité d'esquiver l'attaque augmentée : +10% en Évasion pour le deuxième, +20% en Évasion pour le troisième. Maximum : 3 adversaires.

Katana :
Prix : 300 £
Attaque : 22
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le katana et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 10% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire d’effectuer une nouvelle attaque au katana durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse. Ce coup ne peut être un coup Critique.

Les Armes de Jet

Petit Shuriken :
Prix : 30 £ (Prix d’un paquet de 3 unités, ne peut être acheté à l’unité)
Attaque : 12
Capacité spéciale : Multiples
Il est possible de lancer jusqu’à 12 Petit Shuriken en une action, au lieu de 8, selon votre Dextérité.

Kaginawa (Grappin) :
Prix : 30 £
Attaque : 14
Capacité spéciale : Harpon
Vous pouvez décider de ramener votre adversaire au corps à corps.
Spécial
- Lorsque vous utilisez le Kaginawa, il reste dans vos mains, toutefois, il vous faut dépenser une action pour rembobiner le grappin et pouvoir l'utiliser de nouveau, même si vous avez ramené votre adversaire au corps à corps.
- Vous devez spécifier dans votre déclaration si vous souhaitez amener votre adversaire au corps à corps ou non. Le déclenchement de cette capacité ne coûte aucun point d'action.

Shuriken :
Prix : 40 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : aucune

Fuuma Shuriken :
Prix : 100 £
Attaque : 20
Capacité spéciale : aucune

Les Armes Mixtes

Senbon (Aiguilles) :
Prix : 50 £ (Prix d’un paquet de 5 unités, ne peut être achetée à l’unité)
Attaque : 9
Capacité spéciale : Coup fatal
Si une aiguille est lancée en Critique, elle inflige 10 dégâts supplémentaires.

Kunai :
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Aucune

Bolas :
Prix : 90 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Entrave (uniquement à distance)
Si votre DEX est supérieure à l’AGI de votre cible, le bolas s’enroule autour de ses jambes et le fait tomber. L’adversaire ne peut plus effectuer d’esquive et son Evasion est réduite à 0. S’il avait déclaré une esquive après la résolution du bolas, cette action est perdue.

Bakuretsufuu (Note Explosive) :
Prix : 150 £
Attaque : 50 (bonus de 10 dégâts non prévenables)
Spécial : doit être collée sur l'adversaire, ou sur une surface du terrain. S'active après 2 points d’action, ou après avoir dépensé 20 MP auquel cas elle explosera immédiatement.
Capacité spéciale : Coup Double (uniquement à distance)
Vous pouvez attacher votre Note à un Kunai et l'envoyer à l'adversaire pour un seul point d’action. Les dégâts du Kunai seront pris en compte, il n'est pas détruit par l'explosion. Nécessite un Kunai. Usage unique par combat.

Kusarigama (Chaîne) :
Prix : 230 £
Attaque : 18 (24)
Capacité spéciale : Lacération (uniquement à distance)
L’attaque de votre chaîne augmente de 6. Il vous faudra toutefois passer une action à rembobiner votre chaîne pour pouvoir la réutiliser à distance.

Kyoketsu Shoge :
Prix : 400 £
Attaque : 21 (27)
Capacités spéciales : Frappe circulaire ou Frappe précise - Vous ne pouvez pas utiliser les deux en même temps. Les deux capacités ne peuvent être utilisées qu’à distance.
Frappe circulaire : Vous pouvez toucher jusqu’à deux cibles à distance. L’attaque de votre Kyoketsu Shoge augmente de 6.
Frappe précise : Votre critique est augmenté de 10%. L’attaque de votre Kyoketsu Shoge augmente de 6.


Armes Spéciales de Kumo


Faux : Les shinobi sont formés à la discrétion. Leur style de combat se doit de refléter cet aspect. Pourtant, certains d'entre eux sont si sûrs de leur force, si plein de confiance, qu'ils n'hésitent pas à mettre de côté cette règle de survie pour optimiser leur puissance d'attaque. Ainsi, il n'est pas rare de les voir se déplacer avec des armes beaucoup plus lourdes, moins aisées à manipuler, mais nettement plus mortelles, du moins, plus rapidement. La faux apporte une puissance d'attaque extraordinaire et les blessures si profondes qu'il faudra du temps pour qu'elle se referme.
Prix : 1000£
Attaque : 30
Prérequis : FOR 20
Capacités spéciales :
- Volumineuse : la chance de porter un coup critique avec cette arme est baissée de 20%. Annulé si FOR : 50.
- Plaie Béante : à la suite d'un coup, et ce pendant quatre actions, il est impossible de se soigner d'une quelconque manière (pilule, médecin).

Citation :
Améliorations :
Ajouter une lame - Prix : 1400£. Attaque +8
Ajouter deux lames - Prix : 1800£. Attaque +8

Nodachi : Les Nodachi sont de longs sabres, le plus souvent manipulés à deux mains. Cette arme est très difficile à manier, et de pénibles heures d'entraînement ne seront pas de trop pour la maîtriser. Mais quand il accepte finalement d'être utilisé, le Nodachi se transforme en une arme polyvalente, capable de s'adapter aux situations, pour peu que le shinobi qui le manie soit suffisamment rapide.
Prix : 900£
Attaque : 25
Prérequis : AGI 20
Capacités spéciales :
- Art de Combat : Vous pouvez choisir l'un des arts suivant au début de chaque tour. Si vous spécifiez un art dans votre déclaration, vous serez considéré comme ayant en main le Nodachi.
- Art de la Brise Hivernale : Vos attaques se jouent des gardes les plus abouties, vous parvenez à modifier la trajectoire de la lame de façon à toujours surprendre votre adversaire.
Il est considéré comme ayant -15% en Évasion (corps à corps uniquement).
- Art de la Branche de Saule : Votre corps se dérobe aux attaques adversaires, votre lame est toujours là pour dévier l'acier lorsqu'il se rapproche trop.
Vous êtes considéré comme ayant +15% en Évasion.
- Art de la Chute du Faucon : Vous concentrez votre puissance pour porter un coup plus puissant que les autres.
Votre attaque est considérée comme ayant +20 FOR.
- Art de la Tempête : Vous mettez à profit la vitesse de l'arme pour porter davantage d'attaque en un minimum de temps.
Vous pouvez porter une seconde attaque aussitôt après une attaque réussie et ce, gratuitement.

Citation :
Améliorations :
Lame Aiguisée - Prix : 800£. Attaque +6
Lame Affûtée - Prix : 1200£. Attaque +6
Lame Mortelle - Prix : 1600£. Attaque +6

Les Parchemins d'invocation


Les parchemins d'invocation servent à stocker des armes pour pouvoir lancer des techniques et des assauts dévastateurs. (voir Ninjutsu de Combat)

Citation :
Parchemin de Petite Taille
Prix : 100£
Stockage de 10 armes.

Parchemin de Moyenne Taille
Prix : 200£
Stockage de 20 armes.

Parchemin de Grande Taille
Prix : 300£
Stockage de 40 armes.


Équipements Divers


Le Fil ninja
Prix : 50 £
Utilisations :
- Vous pouvez l’attacher à une arme de jet ou un kunai. Il vous suffira alors d’une action pour ramener votre projectile à vous (à la place de deux, une pour le déplacement et une pour ramasser). Attention, vous devez déclarer lancer le projectile avec le fil ninja.
Spécial :
- Requis pour utiliser certaines techniques du Ninjutsu de Combat, ainsi que pour la Kekkai Genkai Iga.
- Seuls les projectiles suivants peuvent être utilisés avec du fil ninja : Petit Shuriken ; Shuriken ; Fuuma Shuriken ; Kunai ; Shaken

Les Poisons
Les poisons fonctionnent par dose, un flacon pouvant disposer de plusieurs doses. L’utilisation d'une dose de poison nécessite de dépenser un point d’action pour répandre ce dernier sur une arme blanche. Dès lors, si vous blessez avec cette arme (c’est-à-dire si l’adversaire perd au moins 1 HP), le poison l’affecte.

A l’air libre, le poison n’a plus qu’une durée de vie limitée, ainsi tant que ce dernier est actif sur votre lame (ligne Activité), il peut empoisonner une cible. Dès qu’il cesse d’être actif, les dégâts que vous infligerez avec l’arme n’empoisonneront plus la cible. Certaines techniques particulières peuvent permettre de déposer du poison avant un combat.

L'ensemble des antidotes du Domaine des Poisons sont accessibles aux personnages de Kumo pour les prix indiqués dans le Domaine

Premiers Soins


Attèle :
L’attèle est particulièrement utile pour maintenir un os blessé. Elle l’immobilisera et évitera que la fracture ne s’aggrave davantage.
Prix : 30 £.

Bandages :
Très largement utilisés, les bandages sont polyvalents. Ils permettent notamment d’éviter l’écoulement du sang sur de larges blessures.
Prix : 10 £.

Béquilles :
Les béquilles permettent de se tenir debout, mais empêchent d'utiliser des armes.
Prix : 40 £.

Compresse :
La compresse permet de dégonfler en douceur des endroits enflés.
Prix : 10 £.

Désinfectant :
Populaire, le désinfectant évite que les blessures ne favorisent la propagation de germes et ne fournissent un nouveau foyer de problèmes.
Prix : 5 £.

Onguent :
L’onguent s’utilise sur les brûlures. S’il ne peut rien faire contre les défigurations qu’elles occasionnent, il peut au moins apaiser la douleur, éviter qu’elle ne s’infecte et permettre à la peau de se reconstruire.
Prix : 5 £.
Spécial : soigner une Brûlure grâce à un Onguent permet d’annuler le malus à l’Emplacement des sceaux, comme indiqué ici. La Défiguration, elle, demeure.

Pansement :
Beaucoup plus petit que les bandages, le pansement est moins efficace mais très bon marché.
Prix : 3 £.

Plâtre :
Volumineux, le plâtre favorise grandement le repos.
Prix : 40 £.

Point de Suture :
Un fil, une aiguille... ce sera bien suffisant pour refermer une plaie béante.
Prix : 30 £.

Tissu :
Permet de nettoyer. N’importe quel vêtement fait aussi bien l’affaire.
Prix : 1 £.

Les Armures

Dès que vous rentrez à l'Académie, vous obtenez un Vêtement Léger FQ (Armure : 3)

Citation :
  • Armure Initiale - Vêtement Léger :
    Prix : Gratuite - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°1 - Vêtement Renforcé :
    Prix : 100£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3 (6)

  • Amélioration N°2 - Tenue de Combat :
    Prix: 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3 (9)

  • Amélioration N°3 - Combinaison Ninja :
    Prix : 375£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3 (12)

  • Amélioration N°4 - Cuirasse Ninja :
    Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3 (15)

  • Amélioration N°5 - Armure Ninja :
    Prix : 750£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3 (18)

Les améliorations doivent se faire les unes après les autres, en suivant l'ordre indiqué dans la grille.

Les Améliorations

Les améliorations de qualité seront conservées lors des nouveaux achats d’armure d'un modèle différent.

Pour les Armes :

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 300£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 900£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 2700£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 8100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

Exemple : Un Fuuma Shuriken FQ (Faible Qualité) fait 20 de dégâts. Un Fuuma Shuriken HQ (Haute Qualité) fait 25 de dégâts.

Pour les Armures :

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 1500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 3500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 10500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

Exemple : Un Vêtement Léger HQ aura une résistance de 8

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Ven 12 Jan - 23:45

Ressortant en soupirant à fendre l'âme de la banque ou il n'avait pas pu voir sa si jolie banquière, devenue la muse de Rakurai dés qu'il avait besoin d'argent, mais souriant de sa rencontre avec le banquier snobinard, sûrement fils du grand patron. Rakurai se retrouvas, une fois n'étant pas coutume, dans la rue principale de Kumo.

Ayant de l'argent, il était pour lui d'optimiser son équipement par l'achet de quelques armes de jet susceptible de lui sauver la mise lors d'affrontements. Le combat au corps à corps, comme déjà dis, n'étant pas son style de combat préféré, il évitait de se retrouver dan sune situation impliquant de se retrouver dans...Cette situation, justement.
L'achat d'armes de jet donc, revêtait une importance particulière, bien qu'il ne fallait pas qu'il néglige aussi le renforcement de ses moyens de combats au corps à corps.

Réfléchissant sur les différents moyens à mettre en place afin d'éviter au maximum le corps à corps. Le genjutsu était un atout de taille, mais ne pourrait certainement pas tout faire, de même pour le ninjutsu. Il lui fallait donc une "arme" en plus pour combattre, une recherche à la bibliothèque sur ce qu'il pouvait apprendre était donc tout indiqué, mais avant, il avait des armes à acheter.

Durant ses pensées, il avait marcher (et sans croiser de poteau !) jusqu'à atteindre l'armurerie d'ou sortais le son si caractéristique du marteau frappant sur une enclume. Pénétrants alors dans la boutique il ne fut pas surpris de ne pas voir Motsuara, sûrement occuper dans l'arrière boutique à forger de nouvelles armes, voir à en renforcer d'autres.


¤Rakurai¤
"Maître Motsuara ?"

L'homme en question surgit effectivement de l'arrière boutique légèrement intrigué que quelqu'un puisse le nommer "maître".

¤Motsuara¤
"C'est moi. Mais dis moi mon garçon, pourquoi m'appel tu maître ?"

¤Rakurai¤
"Oh, c'est tout simple, mon grand père dit souvent que les forgerons les plus grands sont les seuls à vraiment pouvoir mériter le titre de "maître" tant dans leurs style que dans les oeuvres qu'il fait, voilà."

Réfléchissant à cela, Motsuara haussas les épaules avant de finalement répondre.

¤Motsuara¤
"Bah, je crois pas que quiconque puisse vraiment pouvoir bénéficier d'un tel titre, sauf peut être notre Raikage. Car tous avons encore quelque chose à apprendre, tant dans notre spécialité que sur le monde. Que puis je faire pour toi ?"

Rakurai fut surpris des paroles du forgeron, certes il n'ignorait pas qu'il devait encore avoir beaucoup à apprendre, tant lui que sa famille, mais il ignorait que seul un raikage pouvait se faire nommer ainsi. D'ailleurs, il n'appelait aucune des personnes qui l'entraînait "maître", non pas parce qu'il ne pensait pas qu'il ne le méritait pas mais plutôt car il savait qu'ils avaient encore beaucoup à apprendre, eux aussi.

¤Rakurai¤
"Je vois, merci pour ces précisions, concernant ce que vous pouvez faire pour moi, pourriez vous me donner un Fuma Shuriken, ainsi que de savoir si vous pensez pouvoir améliorer mon bâton ? Ou tout du moins le remplacer."

Tout en disant cela il avait déjà ôté le bâton se trouvant dans son dos, il ne s'en était que peu servis mais il connaissais cette arme comme sa poche. Il attendais que Mostuara le prenne et l'étudie, ce qu'il fit juste après avoir déposé un Fuma sur le comptoir.
Il semblait étudier l'arme sous toutes les coutures, sous toutes les formes, Rakurai avait même l'étrange impression qu'il cherchait à le peser.


¤Motsuara¤
"Hum, ce bâton est très bien entretenus bien que n'ayant pratiquement jamais servis. Le corps du bâton est fait de bois de chêne, assez résistant et assez souple lors d'affrontement ou d'utilisation souple du bâton. Le renforcement sera quasi impossible, je pourrais te rajouter des lames, mais autant prendre un naginata dans ces cas là. Mais par contre, je peut te vendre un bâton fait à partir d'un bois un peu plus résistant et pourtant plus souple, un véritable bonheur que de le tenir en main. Enfin, cela te reviendras aussi cher que si je te placé des lames dessus, la même efficacité, le même prix, cependant faut voir si tu préfère les contondants ou bien les tranchants."

Avant même que Rakurai ne puisse répondre il avait déjà pris le second bâton et il l'avait posé sur le comptoir afin que Rakurai puisse l'étudier, ce que ce dernier fit. L'arme était assez lourde comparé à sa précédente, mais la taille était en contrepartie augmenté, augmentant la souplesse de l'arme qui, si elle avait conservé une taille standart, aurait été beaucoup plus rigide dans son utilisation.

¤Rakurai¤
"En effet, l'ajout de lame ne me plait guère, je prend ce bâton et vous redonne l'ancien, avec le Fuma, combien cela me ferras ?"

¤Mostuara¤
"Ravi de voir qu'il vous plait et bien je déduit le prix de l'ancien, je vous rajoute celui ci de meilleur qualité plus le Fuma, cela vous ferras 100£ pour le bâton et 50£ pour le Fuma, soit un totale de 150£."

Rakurai sortit sa bourse et, après avoir compté les billet, en sortit trois de 50 qu'il posas sur le comptoir avant de prendre ses nouvelles acquisitions. il plaças le bâton à l'endroit du précédent et il plaças le Fuma, fermer, sur sa cuisse gauche. Suite à cela il saluas le forgeron qui déjà était repartis dans sa forge avant de sortir dans les rues de Kumo, direction la salle de littérature de l'académie, il avait une lecture à finir et des recherches à faire.

[Bâton FQ => MQ = 100£
Fuma = 50
Prix total = 150
150-160 = 10]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Sam 13 Jan - 13:52

Rakurai:+4 EXP RP

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 22 Jan - 2:09

Takeshi avait pris plaisir à faire un somme. Depuis son depart du village où il avait passé son enfance, il n'avait pas pu s'accorder de repos, ce qui était ennuyeux. Là, dans le salon de la maison familiale...Chez lui, il avait pu profiter des joies du propriétaire. Personne ne ferait de remarque parce qu'il était vautré dans un fauteuil. Personne ne viendrait lui dire qu'il devait bouger de là. Il était chez lui. Propriétaire.

C'était étrange, à son jeune âge, d'avoir une telle responsabilité. Cependant les domestiques lui avaient expliqué que Maître Hagashi gèrait les affaires financières du Clan depuis des décennies, et que son père ne s'en était jamais plaint. Takeshi décida de marcher une fois de plus dans les pas de celui qui restait un inconnu pour lui, mais qui visiblement lui ressemblait, et pas que physiquement.

Et puis...En se saisissant de son armure et de son bandeau, Takeshi nota deux problèmes absolument majeurs. Tout d'abord, il ne savait pas comment on enfilait cette veste protectrice. Or, de toute évidence, une protection mal mise égale aucune protection. Ensuite, il n'avait pas d'arme digne de ce nom, et ses poings ne serviraient sans doute pas à grand chose. Deux problèmes à régler au plus vite, donc.

Et qui le conseillerait mieux sur l'art d'enfiler une veste de protection qu'un homme qui en connaissait la fabrication ? C'était décidé, Takeshi allait voire l'armurier. On lui avait d'ailleurs parlé d'un bon d'achat...Avec les quelques pièces qu'il avait sur lui, nul doute qu'il aurait de quoi s'équiper !

Takeshi passa donc dans l'entrée et, croisant un des domestiques qui ne devait pas avoir plus de quelques années de plus que lui, lui demanda poliment et avec le sourire le chemin pour aller à l'armurerie du village. Ce à quoi l'homme lui répondit que c'était tout droit, à trois ou quatre exceptions près.

Le jeune Raijuu put donc se lancer à l'aventure, dans ce village de Kumo qui le faisait toujours autant redouter de se perdre. Avancer tout droit, troisième à gauche, continuer sur deux croisements, prendre en face à droite...Heureusement que sa mémoire était fidèle.

En tout cas, le domestique connaissait - lui - le village comme sa poche, car Takeshi n'eut même pas à demander son chemin à quelqu'un d'autre. Le top du top.

Il entra, un peu intimidé, dans l'armurerie. Le forgeron semblait sympathique, pas de doute là-dessus. Mais le travail du fer était quelque chose qui lui restait totalement étranger, car on ne pensait pas à la guerre dans le village où il avait été éduqué. Là-bas, seuls le travail des champs ou l'instruction avaient de la valeur. Mais Takeshi ne mettrait pas en doute pour autant la compétence du forgeron. Forgeron qui était bien là, à attendre le client.


[Motsuara] "Bienvenue ! Que désirez-vous, monsieur ?"

Ce qui plongea Takeshi dans les affres de la réflexion. Après un temps d'arrêt, le jeune ninja prit la parole.

"Heu...Et bien...Heu..."

Son regard parcourut les articles qui étaient exposés. Avant de se poser sur un Fuuma Shuriken. Il avait entendu parler de ces armes aussi belles que meurtrières. Maintenant, il pouvait en posséder une. Puis, en continuant son inspection, il remarqua les kunaïs. Des armes qui permettaient de choisir entre le corps à corps et le tir à distance. Parfait pour se défendre, avant de lancer des petits coups. Une bonne arme. Son doigt pointa les deux armes l'une après l'autre. Et sa voix prit en assurance.

"...Il me faudrait ces deux armes-là. Le Fuu...ma Shuriken, et le kunaï."

Il souriait, et déposa 50 £ sur le comptoir.

[Motsuara] "Hey, mais ça fait pas 100 ça...Ah, d'accord, t'es un nouveau de l'Académie. J'avais oublié que tu étais passé y'a pas longtemps pour récupérer ta veste d'aspirant. C'est quoi ton nom, au fait ?"
"Takeshi Raijuu. Et merci pour les armes, Motsuara-san ! Heu, mais dites-moi...Vous savez comment on enfile cette protection ?"

Le forgeron eut un sourire compatissant. Avant de passer de l'autre côté du comptoir, pour se saisir dudit vêtement.

[Motsuara] "C'est pas compliqué, tu la passes autour de la taille d'abord, tu refermes bien serré, puis te remontes le tout, pour que ça tienne correctement. Essayes pour voir ?"

Takeshi s'exécuta. Il avait retiré le manteau des Raijuu, pour mettre sa protection en-dessous. Etonnament, il ne rencontra pas de problème à l'enfiler, sur les conseils avisés de Motsuara. Avec un grand sourire, il remit son manteau, avant de s'incliner devant le forgeron.

"Merci infiniment, Motsuara-san ! J'espère avoir de quoi revenir ici, pour continuer à faire tourner votre commerce...Beaucoup de choses m'y intéressent !"

Puis il repartit dans les rues de Kumo, pour flâner un peu avant d'aller à l'Académie. Il se sentait d'humeur guillerette ce jour-là.


Dernière édition par le Lun 22 Jan - 22:22, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 22 Jan - 17:58

*Enfin ! C'était pas trop compliqué ! Voilà l'armurie ! Hier je l'ai trouver rapidement contrairement à ce matin ... bizarre ... bon bref je vais entrer ..*

Ayatsuru en entrant surprit un jeune homme enfilant son armure de kuméen sous les conseils du forgeron, ils étaient tous deux face à face devant le comptoir et Ayatsuru salua le forgeron avant de les laisser continuer leurs affaires ...

Ce jeune homme à la chevelure blonde, il ne l'avait jamais, ce n'était pas étonnant vu qu'Ayatsuru était nouveau dans ce village, mais tout semblait indiquer que ce garçon l'était aussi ... cela pouvait être intéressant de rencontrer, quelqu'un du même niveau. Car après tout, être entouré de gens plus fort que sois n'est pas très agréable, on se sent faible, on à la sensation profonde d'être "le nouveau".

Hors, que fait on entre nouveaux ? on s'entraide et l'on prend place ensemble dans ce nouvel environement pour passer du stade de nouveau à celui d'expérimenté !

Le pire c'est qu'Ayatsuru n'avais jamais eu de véritables amis ... durant sa jeunesse il en avait eu quelques uns, mais il y a une grande différence entre amis lorsque l'on est enfant et lorsque l'on est plus grand ! Désormais Ayatsuru avait un foyer, il ne lui manquait plus que amis pour se sentir enfin chez soi ! Et puis, la bonté chez Ayatsuru faisait de lui quelqu'un qui avait naturellement besoin de "l'entraide".

De plus, il connaissait les systèmes du village de Kumo, Osere les lui avaient appris, il savait qu'il se retrouverait dans une équipe avec un maître au dessus de lui et des compagnons de même niveau tout autour.
Il eût donc envie de faire la connaissance de ce garcon certainement à peu près du même age que lui et qui pourrait être un de ses futurs compagnons !


-Takeshi Raijuu: "Merci infiniment, monsieur. J'espère avoir de quoi revenir ici, pour continuer à faire tourner votre commerce...Beaucoup de choses m'y intéressent !"

Ayatsuru n'eût pas le temps de se retourner pour entamer la conversation avec Takeshi qu'il était déjà parti. Il lui fallait faire vite pour le rattraper. Heuresement, en se perdant dans ses pensées il observais les différents armements, leurs détails, leurs qualité mais aussi leurs prix !

Il se précipita donc en direction du Forgeron Motsuara et lui pointa du doigt les petits shurikens de faible qualité et s'exprima :


-Ayatsuru: "Bonjour, désolé je suis préssé, je prendrais 5 de ces shurikens là bas ! Voici mon bon d'achat !"

*Je n'ai pas besoin de quelque chose de haute qualité ou de plus gros que des shurikens. Selon moi il faut commencer à manier les objets du plus petit au plus gros en commencant pas la pire des qualités pour être capable de manier par la suite tous les genres de ce type d'arme ! Avec ça j'aurais de quoi m'entrainer pendant un bon moment tant que je ne les perd pas ou que j'arrive à les décoincer de là où je les plante*

En un instant le forgeron arriva devant le comptoir sur lequel il posa 5 petits shurikens qu'Ayatsuru trouvait merveilleux malgré le fait qu'il n'y ai presque rien de pire ici. Le forgeron pris ensuite le bon et dit :

-Motsuara: "Tu peux y aller ! Merci pour ton achat !"

Ayatsuru cru apercevoir un clan d'oeil de sa part, mais il était tellement préssé qu'il n'était plus sûr de ce qu'il voyait ...

-Ayatsuru: "Merci à vous ! Grâce à cela je vais pouvoir entamer l'entrainement"

Après un léger sourire il se retourna et salua le forgeron d'un signe de la main en se précipitant vers l'extérieur.

*Mais où est il passé ? C'est dingue, même le matin il y a une foule pas possible ! Heuresement il est facilement remarquable avec la tenue étrange qu'il a revêtu par dessus son armure ... qu'est ce que représentais les symboles qui était dessu aussi ? Ben, je lui demanderais quand je le verrais ...*

Takeshi Raijuu trainait et Ayatsuru pû le retrouver sans trop de problème au coin d'une rue à quelques pas de la forge.
Ayatsuru se précipita derrière le garcon et lui mis la main sur l'épaule pour lui faire signe de se retourner.


-Ayatsuru: "Salut ! Je m'apelle Ayatsuru Hikage ! Enchanté de te connaitre ! Tu est ... ?"

La manière d'agir d'Ayatsuru devait certainement étonné Takeshi et aurait certainement surpris n'importe qui, mais Ayatsuru avait vraiment envie de faire la connaissance d'un autre étudiant et pouvait parfois faire des actions un peu trop vives et irréflechie lorsque le temps lui manquait, malgré qu'il ai passé de nombreuses heures aux côté de Osore a pratiquer des exercices mentaux sur le développement rapide de stratégies, cela ne portait pas ses fruits lorsqu'il s'agissait de situations banales ...

-Ayatsuru: "Je suis un nouvel arrivant dans ce village, je suis aussi un étudiant ! L'armure de ninja que tu portait m'as laisser penser que tu en était un toi aussi, car .. qui irai demander des conseils pour mettre une armure à part un néophyte ? Est-ce que je me serais trompé sur ton cas ? J'attendais justement ce genre de recontre ! N'est tu pas en train de te diriger vers l'académie ?"

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 22 Jan - 22:18

Takeshi n'avait pas tout de suite remarqué Ayatsuru à son entrée dans l'armurerie, aussi était-il parti d'un pas tranquile, car rien ne pressait. Après tout, il était libre d'aller et venir à l'Académie, alors pourquoi devrait-il s'imposer de courir ?

Derrière lui, Ayatsuru s'activait pour le rejoindre. Et il réussit sans trop de problèmes, malgré la foule, nottament grâce au vêtement traditionnel du Clan Raijuu. Takeshi sentit une main se poser sur son épaule, et il se retourna tranquilement. Il se demandait qui pouvait bien vouloir lui parler, alors qu'il ne connaissait personne à Kumo.


[Ayatsuru] "Salut ! Je m'apelle Ayatsuru Hikage ! Enchanté de te connaitre ! Tu est ... ?"

Takeshi regarda celui qui l'avait interpelé. Il ne semblait pas être d'une grande aggressivité, alors autant écouter ce qu'il avait à dire.

[Ayatsuru] "Je suis un nouvel arrivant dans ce village, je suis aussi un étudiant ! L'armure de ninja que tu portait m'as laisser penser que tu en était un toi aussi, car .. qui irai demander des conseils pour mettre une armure à part un néophyte ? Est-ce que je me serais trompé sur ton cas ? J'attendais justement ce genre de recontre ! N'est tu pas en train de te diriger vers l'académie ?"

Takeshi ne voulait pas forcément le montrer, mais il était assez content de rencontrer quelqu'un qui était dans sa situation. Un autre Etudiant pourrait l'aider, en ce sens qu'en général à deux on progresse mieux, parce que si l'un des deux ne sait pas une réponse, il se peut que l'autre puisse l'aider.

Takeshi tendit donc la main vers Ayasturu, et ils échangèrent une poignée de mains de circonstances, avant que Takeshi ne parle.

"Salut. Tu as bien deviné, je suis Etudiant, fraîchement arrivé à Kumo. D'ailleurs, si j'ai demandé les conseils de Motsuara-san, je ne suis pas venu à l'armurerie que pour ça. Je me suis équipé, également. Enfin, j'imagine que toi aussi tu as profité du bon d'achat qui nous est offert. En tout cas, ravi de faire ta connaissance, Ayatsuru."

Takeshi marqua une pause, observant Ayatsuru des pieds à la tête. Il essayait de voir quel style de ninja il pouvait être. Lui-même ignorait encore ses prédispositions, en-dehors d'une certitude : le combat rapproché n'était pas sa spécialité. Ce qui visiblement lui donnait un point commun avec Ayatsuru. En même temps qu'il réfléchissait, Takeshi se rendit compte qu'il ne s'était pas présenté.

"Au fait, je m'appelle Takeshi. Takeshi Raijuu."

Il fit un sourire à Ayatsuru. Ayatsuru qui regardait attentivement les vêtements traditionnels que portait Takeshi, ce qui n'échappa pas au Raijuu.

"Mes vêtements t'intriguent ?"
[Ayatsuru] "Oui..."
"Ce sont des vêtements que les membres de mon Clan portent traditionnellement, pour montrer qu'ils sont des Raijuu. Les motifs d'éclairs sont ceux de la héraldique familiale. Avec le Dragon, si j'ai bien lu ce gros pavé qui traîne dans la bibliothèque de la maison. Mais étrangement, je n'ai pas encore retrouvé d'objet frappé du Dragon. Enfin bref..."

Takeshi s'était découvert une passion toute relative pour la héraldique quand il était tombé sur ce livre qui présentait les symboles importants et leur signification. En tout cas, la compagnie d'Ayatsuru le décida à se diriger plus rapidement vers l'Académie, car un entraînement seul perdait sans doute de sa saveur.

"Dis-moi, Ayatsuru, ça te dirait qu'on aille à l'Académie, suivre quelques cours, voire peut-être essayer de trouver un prof' pour nous apprendre une technique ? Je t'avoue que c'était mon idée pour aujourd'hui..."

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mar 23 Jan - 23:08

Takeshi tendit donc la main vers Ayasturu, et ils échangèrent une poignée de mains de circonstances, à ce moment précis Ayatsuru fût heureux de constater que la personne face à lui ai l'air, tout du moins, bienveillante, le sourire réapparut sur ces lèvres, comme à chaque fois que la flamme de sa bonté et de sa joie se ranime !!

-Takeshi Raijuu: "Salut. Tu as bien deviné, je suis Etudiant, fraîchement arrivé à Kumo. D'ailleurs, si j'ai demandé les conseils de Motsuara-san, je ne suis pas venu à l'armurerie que pour ça. Je me suis équipé, également. Enfin, j'imagine que toi aussi tu as profité du bon d'achat qui nous est offert. En tout cas, ravi de faire ta connaissance, Ayatsuru."

Ayatsuru profita du temps de pause marqué par Takeshi pour se replonger dans ses pensées, il était toujours très rêveur et idéaliste cet Ayatsuru !

*Biensûr que j'en ai profité, grâce à lui j'ai pû me payer des shurikens sans dépenser le moindre sous, le problème c'est que les prix sont très élevés ...
Je me demande bien quel est le type de jutsu qu'utilise ce nouveau venu ... maintenant qu'il est retourné je peux voir une fuma shuriken accroché à la partie basse de son armure, apparement il est tout neuf, et je ne l'avais pas remarqué, donc il a bel et bien acheté ceci chez le marchand ... le prix est de 50£, il a dû le payer avec son bon d'achat.

Ce genre d'arme est plutôt utilisé par les personnes qui veulent en finir vite, peut être que cet étudiant est du genre à tuer sans pitié, peut être est il de ceux dont la puissance passe en premier lieu sans même une touche de finesse ...

En tout cas cela semble être son seul achat et je n'aperçoit aucune arme de corps à corps sur lui ... peut être est-il comme moi, doué pour le lancer, faible pour le corps à corps, certaines personnes sont fortes aux deux, mais c'est assez rare je suppose, il serait donc dans la catégorie de l'attaque à distance ... ce qui élimine le Taijutsu, les maîtres de cet art ne sont pas connus pour le prouesse au combat à distance.

Etant apparement du genre à vouloir en finir rapidement j'ai du mal à immaginer comment il pourrait être utilisateur du Genjutsu, cet art provoque chez l'adversaire des peurs, des chocs d'émotions, des thraumatismes qui, petit à petit réduiront à néant la volonté de l'adversaire et iront parfois même jusqu'à le tuer d'une crise cardiaque ou d'un troma cranien ... Certains utiliseront biensûr la peur de l'adversaire et quelques ruses pour lancer une attaque direct, furtive, provoquant la surprise chez l'adversaire et faisant de ce coup, ou coup aussi puissant que mortel, mais pour réaliser ceci, il faut une puissante et unique attaque, c'est la meilleure solution pour un maître Gen utilisant cette méthode de combat. Donc, peut être ...

En revanche il pourrait être médecin et je n'aurai alors rien pour le démontrer, un médecin peut se concentrer sur la distance autant que sur le corps à corps, en revanche ceux-ci sont très connus pour leur maîtrise des aiguilles d'acuponctures et je n'en aperçoit pas ... mais c'est très possible qu'il soit médecin !

Ce qui correspond le plus aux 2 caractères défini par l'arme qu'il porte sur lui c'est bien le ninjutsu élémentaire : Distance + Puissance, un mélange explosif ! Un maître du ninjutsu élémentaire est forcément doué pour les techniques à distance et est très centré sur la puissance de ses techniques qui coûtent dailleurs beaucoup de chakra ... d'où l'utilité d'utiliser des armes à distance, comme cela même sans chakra le maître Nin pourra infliger une quantité impressionante de dommages !!
Je suppose qu'il est spécialisé dans la ninjutsu ...*


Ayatsuru ne savait pas que Takeshi avait encore une arme caché, le kunai qu'il venait tout juste d'acheter, il fût interrompu dans le fil de ses pensées par la reprise de Takeshi :

-Takeshi Raijuu : "Au fait, je m'appelle Takeshi. Takeshi Raijuu."

-Ayatsuru : "Enchanté Takeshi ! Je suis heureux de pouvoir rencontrer un autre étudiant, ça a un côté assez réconfortant, je ne suis pas seul au monde ! En effet, mon bon d'achat m'as aussi été très utile, je l'ai utilisé pour me payer 5 petits shurikens .. je trouve que les prix sont assez élevés ... je n'ai pût me payer que ça avec le bon. 50£ pour seulement 5 attaques, ça fait mal pendant le combat ... heuresement que je ne suis pas du genre à utiliser les grosses armes, et encore moins celles utilisées au corps à corps ... j'aurais beaucoup de mal à assurer les finances..."

Il perdit un moment son regard sur l'étrange tenue que portait Takeshi et ses étranges symboles qu'il ne comprenait toujours pas ...

-Takeshi Raijuu : "Mes vêtements t'intriguent ?"

-Ayatsuru : "Oui..." avoua timidement Ayatsuru

-Takeshi Raijuu :"Ce sont des vêtements que les membres de mon Clan portent traditionnellement, pour montrer qu'ils sont des Raijuu. Les motifs d'éclairs sont ceux de la héraldique familiale. Avec le Dragon, si j'ai bien lu ce gros pavé qui traîne dans la bibliothèque de la maison. Mais étrangement, je n'ai pas encore retrouvé d'objet frappé du Dragon. Enfin bref ..."

*Tiens, intéressant, il fait lui aussi parti d'un clan ... et de plus il semblerait que je ne sois pas le seul à ne pas connaitre grand chose sur les cultes de celui-ci ... je fait parti du clan Nara et je peux donc exploité leurs techniques, contrairement à mon père la voie de ninja m'intéresse, et le sang de Nara qui coule en moi m'aidera énormément dans ma quête pour devenir le ninja absolu, bouclier ultime des faibles et des opprimés !!!
Osere m'avais donné une adresse à suivre si je voulais rencontrer de la famille et apprendre les coûtumes de mon clan, sans oublier son art ... le problème c'est que je ne fait pas vraiment parti de cette famille là, il n'y a que le sang qui le dise, le seul autre Nara que je conaisse est Osere ... je n'ai connu aucune autre famille que mes parents, peut être devrai-je faire comme mon père et laisser de côté le clan ... j'y réfléchirai plus tard, en tout cas je ne peux me permettre de dévoiler ce côté là de ma vie avant d'être bien sûr de vouloir être appelé "Nara".. même Kempachi ne sait pas que je suis Nara, j'ai gardé le nom de mon père que j'espère garder à jamais !!*


-Ayatsuru : "Tu as donc un clan, c'est intéressant ! Je n'ai jamais entendu parler de ce clan, on pourrais en discuter ! Connais tu beaucoup de clans à Kumo ?"

*Je me demande s'il a déjà entendu parler du clan Nara ... il pourrais m'apprendre certaines choses .. Osere évitait de parler de ce sujet là ...*

-Takeshi Raijuu : "Dis-moi, Ayatsuru, ça te dirait qu'on aille à l'Académie, suivre quelques cours, voire peut-être essayer de trouver un prof' pour nous apprendre une technique ? Je t'avoue que c'était mon idée pour aujourd'hui..."

Les paroles de Takeshi ravivèrent encore le bonheur d'Ayatsuru, il n'avait même pas besoin de le proposer, Takeshi avait envie d'apprendre à ses côtés, la chance était donc bel et bien de son côté !

*Oui ! C'est génial, l'entrainement à plusieurs c'est tellement bien, que chacun complète les lacunes de l'autres, que chacun s'entraide, que la camaraderie soit forte ! En plus d'être pratique, dans le sens ou il est possible d'apprendre plus vite, cela provoque un certain attachement (ou parfois une certaine rivalité) qui entraine une forte amitié qui sera né de l'entraide, le fait d'aider son prochain, c'est ce que je préfère par dessus tout !*

-Ayatsuru, tout souriant : "Eh bien, c'est avec plaisir que je t'accompagnerais jusqu'à l'académie ! Je comptais justement m'entrainer aujourd'hui ! Mais je comptais entamer un entrainement intense et solitaire dans un coin isolé, c'est tellement mieux à deux !!! Les entrainements solitaire c'est ... le solitude c'est ... quelque chose d'horrible ..."

Le mot de solitude réveilla en Ayatsuru les souvenirs enfouies au plus profond de sa pensée, après tout la solitude il la connaissait bien, il l'avait vécu pendant plusieurs années ... comment pouvait-on vivre avec ? Pourquoi la solitude est elle possible ? Parcqu'il y a toujours des gens capables de tuer, et qui aiment ça ... si ses parents étaient mort par accident il n'aurait pas ressenti une si grande peine, mourir de la main d'un autre être humain .. pourquoi ?! Ce genre de question s'enchainèrent dans l'esprit d'Ayatsuru qui serait finalement un éternel rêveur ..

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 24 Jan - 1:45

Takeshi remarqua forcément la tendance à la rêverie de son interlocuteur. Ca n'est pas comme s'il n'avait jamais connu ça, mais ce n'était pas son genre de "plonger" dans des pensées aussi rapidement qu'Ayatsuru.

Il remarqua d'ailleurs que l'Etudiant dont il venait de faire la connaissance le dévisageait. Cela ne le gênait nullement, mais il se demandait dans quel but. Il ne lui serait jamais venu à l'esprit de jauger ainsi un éventuel futur partenaire pou découvrir son style de combat. Cela dit, la présence d'un autre Etudiant avait ses côtés avantageux. Déjà, Takeshi comptait sur Ayatsuru pour connaître la ville de Kumo. Peut-être lui éviterait-il de se perdre dans sa ville natale ? Ensuite, le fait d'être à deux pouvait renforcer leur présence. Si l'on se moquait volontiers d'un Etudiant seul, deux Etudiants formaient une équipe. Sans doute les mauvaises langues rechigneraient-elles à s'attaquer à eux. Enfin, cela présentait un avantage à l'entraînement.

En tout cas, Ayatsuru émergea doucement de ses pensées quand Takeshi se présenta. Puis la remarque sur ses vêtements finit de l'intéresser.


[Ayatsuru] "Tu as donc un clan, c'est intéressant ! Je n'ai jamais entendu parler de ce clan, on pourrais en discuter ! Connais tu beaucoup de clans à Kumo ?"

Takeshi eut un petit sourire amer. Il fallait disposer de l'histoire du Clan Raijuu pour comprendre l'ironie de ces paroles-là...

"Oh, oui, nous pourrions tout-à-fait en discuter. Peut-être quand nous serons seuls, pas en pleine foule."

Le sourire du Raijuu se fit plus franc et plus ouvert quand Ayatsuru accepta la proposition d'entraînement. Il venait de trouver une utilité à sa journée. Car Takeshi ne se sentait pas encore assez fort pour aller demander des cours à l'Académie. Il lui manquait la condition physique pour cela. Personne ne le lui avait dit ainsi, mais...C'était un sentiment qu'il avait, une voix insidieuse qui lui soufflait qu'il n'était pas encore à la hauteur. Malgré que le Chuunin qui l'avait accueilli l'aie jugé digne d'entrer à Kumo.

Sans plus attendre, Takeshi prit le chemin du seul endroit de Kumo qu'il connaissait : les roches foudroyés. Ils pourraient passer par la porte même où Takeshi avait gagné le droit d'entrer à Kumo. Ca, il en était sûr, c'était le seul chemin qu'il connaissait de toute le village.

Adressant un signe à Ayatsuru, il hocha la tête dans la direction des rochers.


"Je pense que je connais un endroit où personne ne viendra nous interrompre pendant l'entraînement. C'est là où l'on m'a testé pour que j'entre à Kumo, et je crois bien qu'il y a de quoi faire là-bas. Si ça te tente, je pense qu'on peut y être assez vite, malgré la foule qui seble envahir chacune des rues de Kumo..."

Il sourit, bien que sa bouche soit déjà refermée, et que le sourire ne plisse pas la peau de ses joues.

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 24 Jan - 9:33

*Alors il veux bien me parler de son clan comme ça ? C'est une personne assez ouverte j'ai l'impression. Je pense que pendant notre conversation je pourrais mieux comprendre tous les symboles représentés sur son mystérieux "habillement" dont il ne m'a pas encore donné de nom.*

Ayatsuru venait de sortir de ses pensées chaotiques quand Takeshi lui fît un signe de la tête et s'exprima de nouveau :

-Takeshi Raijuu : "Je pense que je connais un endroit où personne ne viendra nous interrompre pendant l'entraînement. C'est là où l'on m'a testé pour que j'entre à Kumo, et je crois bien qu'il y a de quoi faire là-bas. Si ça te tente, je pense qu'on peut y être assez vite, malgré la foule qui semble envahir chacune des rues de Kumo..."

-Ayatsuru : "Tu souhaites donc finalement passer par un entrainement physique à deux ? Je pensait que nous irions dabord apprendre quelques débuts de techniques que nous pourrions par la suite travaillés ensemble à côté d'un entrainement purement physique comme, très important, le lancer de shurikens ! Puisque tu le souhaite nous irons donc nous entrainer à l'extérieur avant d'entamer le réel entrainement, après tout c'est comme un échauffement avant de passer aux choses sérieuses et cela ne changera pas les plans de ma journée ! Tous les exercices physiques pratiquables ne se font certainement pas à l'académie, à moi qu'il y ait des engins pour entrainement spécial ... mais je ne pense pas, à mon avis il n'y rien de mieux que l'entrainement long et dur de l'extérieur !"

Ayatsuru s'apercût que le visage de Takeshi était tout souriant, Ayatsuru répondit par un autre sourire tant il était heureux de savoir qu'il avait trouvé quelqu'un d'autre, qui n'aime dailleurs pas non plus les entrainements en solitaire !

-Ayatsuru : "C'est bon je te suis ! Si tu as des problèmes à te repèrer vers les portes de sortie j'ai une carte, Kumo est vaste c'est normal de s'y perdre. Mais une fois en dehors c'est toi le guide !"

Ayatsuru ne savait pas que la zone à laquelle Takeshi pensait étaient les "roches foudroyés", cet endroit est visible depuis l'une des portes d'entrée de Kumo, Ayatsuru aurait normalement dû les voir de là où il était entrer, mais ça n'était pas certain car il était très pensif à ce moment là, il essayait d'analyser à l'avance toutes les situations possible pour l'entrée de Kumo, cela lui évitait d'être trop stréssé, il se préparait à tout !

*Tiens, en parlant de carte, pourquoi n'y a-t-il pas de cartes en vente quelque part ? Enfin, peut être il y en a-t-il mais, ils pourraient en distribuer ou ... vendre des exemplaires de la carte de Kumo pour guider les élèves à travers ce grand village qu'est Kumo !*

Ayatsuru malgré son esprit toujours très savant avec lequel il essayait toujours de tout analyser, de tout comprendre, là il n'avais pas vraiment immaginer que c'était un acte volontaire des maîtres ninja que de priver les élèves de l'aide d'une carte pour aiguiser leurs sens de l'orientation. Se fier à une carte est certes pratique, et permet à la longue de connaitre les lieux par coeur, mais ceci n'aide pas vraiment à s'orienter en cas de voyage où lorsque l'on est en mission dans un lieu hostile ...
Le fait est qu'Ayatsuru sortit sa carte de son sac et la tendit à Takeshi, comme en signe d'amitié, de partage mutuel.


*Let's go !!!*

[Suite au rocher de Kumo --->]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 24 Jan - 13:32

[Ayatsuru: + 12 EXP RP]
[Takeshi: + 9 EXP RP]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Jeu 1 Mar - 23:11

Une momie descendait la rue principale du village de Kumo. Cette momie était vêtu d'une simple veste d'aspirant ninja, et en dessous, rien, à l'exception de ses bandages recouvrant tout son corps. Pour le bas il portait un simple pantalon de couleur vert foncé avec des espadrilles aux pieds, mais au vu des bandages dépassant de ses chevilles, l'on pouvait aisément deviner que même la partie basse de son corps était recouverte de bandages. Mais qui était donc cette momie ? Si l'on remontait en direction de son visage, l'on voyait... Des bandages, encore et toujours des bandages. Mais là les bandages ne laissaient qu'un tout petit carré de chair à l'emplacement de l'oeil droit. Et cet oeil était d'une couleur violette. Cette couleur était très différente de celle de l'oeil d'origine du propriétaire mais suite à la disparition des lunettes teintées, dont il avait besoin de posséder pour voir quelque chose, étant myope et hypermétrope de nature, la momie avait demandé à un membre de sa famille de lui donner des lentilles de contact spécial. ces lentilles, outre de lui permettre de voir aussi bien qu'auparavant, avait changer la couleur de son regard, car son regard d'origine avait toujours quelque chose de dérangeant, et il ne voulais pas que l'on fuis son regard à cause de cela.
C'est donc une momie portant une lentille de couleur violette sur son oeil droit (son gauche étant caché par les bandages) qui descendait la grande rue de Kumo avant de s'arrêter devant l'armurerie de Kumo.

De l'extérieur de l'armurerie l'on n'entendais rien, signe que Maître Motsuara ne devait pas travailler pour le moment, ce qui était négligeable mais aurait pu faire croire que la boutique était fermé, ce qui, heureusement, n'en était rien. Pénétrant dans l'austère, mais convivial boutique, la momie s'approcha assez rapidement du comptoir afin de parler à Maître Motsuara ou à l'un de ses apprentis, chose pouvant être compréhensible. Cependant ce fut Maître Motsuara qui se présenta devant le comptoir quand la momie l'atteint enfin de son pas lent, mais nécessaire. Quand Motsuara vis la momie, il poussa un long sifflement signifiant qu'il était impressionné et affligé de voir quelque couvert d'autant de bandages dans sa boutique. Mais au vu du pas de la personne sous les bandages et à son rythme constant bien que lent, il avait compris que la personne, qui qu'elle soit, ne devait pas vouloir d'aide.


¤Motsuara¤
"Et bien, mission difficile ? Enfin, pardonnez moi. Que puis je faire pour vous ?"

La question que se posais maître Motsuara était légitime, après tout, rare devait être les entraînements transformants les ninjas en mort sur pattes. Ce fut avec un petit sourire, à peine voilé par les bandages, que la momie lui répondit.

¤Rakurai mode momie¤
"Pas vraiment, disons qu'il s'agit plus d'un entraînement difficile maître Motsuara. Enfin cela n'est pas grave. J'aimerais savoir à combien vous reprenez ces cinq shurikens et surtout savoir si vous possédez de nouvelles protection pour les ninja de rang inférieur ?"

Maître ? Il n'y avait qu'un môme qui l'appelait comme ça, l'explication du pourquoi était d'ailleurs très surprenante, mais peu importe, au moins maintenant Motsuara pouvait il mettre un nom derrière ces bandages.

¤Motsuara¤
"Maître ? Tu est donc le gamin, attend, Rakrai ou Rakirai c'est ça ? Et tu me dis que c'est à un entraînement que tu t'es fait tout cela ? Qui était ton professeur ? Concernant les shurikens, laisse moi le temps de les observer, sinon j'ai des tenues ninja pour les ninja de rang étudiant à génin. C'est la base de l'équipement faut dire. Ça coûte 100£ pour obtenir la veste, je te la donne de suite ?"

Hum, un seul terme avait suffit à Maître Motsuara pour savoir qui se trouvait sous les bandages, et bien que son nom n'était pas parfaitement mémorisé, c'était déjà assez impressionnant, surtout au vue du nombre de personnes devant passer par sa boutique afin d'acquérir l'objet de leur désir.

¤Rakurai mode momie¤
"Rakurai en fait, mais je suis surpris que vous vous soyez souvenus de mon nom, même partiellement. Concernant le nom de mon sensei, je préfère que son nom reste anonyme. Non pas par peur, mais parce qu'il s'agit d'une affaire devant être régler par lui et moi. Pour la veste je préférerais attendre de savoir combien vous me reprendrez les petits shurikens avant de prendre ma décision, merci."

Motsuara regarda un moment Rakurai avant de finalement hausser les épaules. Cela ne pouvait être Shosuki vu qu'il était pris de partout entre ses missions secrètes et son équipe composé de l'aveugle Uchiha, une sale affaire encore ça. Kempachi, devenus Raikage ne devait entraîner que ceux qui deviendrait l'élite du village de Kumo, et au vu des blessures et de la faiblesse du môme cela n'était guère possible. Finalement il restait peu de jounin ou de chuunin capable de faire cela, il restait bien Alucard mais Motsuara préférait ne pas croire les rumeurs circulant à son sujet et si le môme, qui était apprentis ninja il faut le rappeler, disait que c'était bon, c'était bon, il n'avait pas pour vocation de se mêler des affaires des autres.

¤Motsuara¤
"Comme tu veux gamin, je te demanderais plus rien à ce sujet. Alors les petits shuriken, bah à première vu ils on pas été utilisé souvent, mais ils sont entretenus, donc bon, je devrais pouvoir te reprendre les cinq pour la modique somme de 25£, tu prend ?"

25£, avec ce qu'il avait reçu comme paye aujourd'hui cela suffirait pour lui permettre d'acquérir la tenue ninja, ce qui était un plus non négligeable, car, et cela venait d'une certitude, le simple bout de cuir lui servant d'"armure" ne le protégeait pas beaucoup et quitte à être une lavette au corps à corps, et donc à ne pas pouvoir compter sur son corps pour encaisser, autant compter sur son équipement.

¤Rakurai mode momie¤
"Je prend maître. Avec ces 25£ plus 75£ pourrais aussi obtenir la tenue ninja ? Je réfléchissais à la somme que vous pourriez me donner pour ces shurikens et il s'avère que cette somme ma permis d'obtenir assez d'argent pour obtenir la veste."

Joignant le geste à la parole, il sortit son portefeuille contenant les 80£ reçus il y à quelques minutes à la banque. Il en sortit quatre vingt avant de les déposer sur le comptoir, attendant, sa veste et sa monnaie.
Motsuara acquiesça de la tête puis il pris les petits shuriken avant de les déposer dans un tiroir. Suite à cela il se rendit dans son arrière boutique afin d'y chercher la tenue ninja, qui n'était, en fin de compte, qu'une simple "cotte" renforcé, mais n'ayant qu'un faible potentiel défensif malgré tout. Enfin bref, il prit la tenue avant de retourner dans la boutique ou attendais calmement Rakurai. Une fois revenu au comptoir, il déposa la tenue sur le comptoir avant de prendre la parole.


¤Motsuara¤
"Tiens, voici ta tenue ninja. Bien que sa protection reste en deçà des modèles supérieurs, elle te protégera mieux que ta veste actuel. Veste que tu peut me donner maintenant, je l'enverrais directement à l'académie."

Rakurai ôta sans mots dire sa veste. cette dernière ne l'avait que peu, voir pas du tout servis, donc s'en séparer ne lui faisait rien. Il prit en contrepartie la tenue, légèrement plus lourde, mais cela ne le dérangeait pas, après tout, il s'y habituerait, bien que pour l'instant, mettre cette tenue risquait de le faire souffrir, mais l'on n'obtient rien sans rien n'est ce pas ? Il fit donc glisser la tenue sur son torse bandés, grimaçant à chaque mouvement. Finalement, une fois la tenue mise sur lui, et sa monnaie reçu de maître Motsuara, Rakurai sortit de la boutique après un rapide signe de tête en direction du forgeron, direction...Et bien lui même ne le savait pas, peut être que la bibliothèque serait un bon point de départ.

[Vente des 5 petits shuriken : +25£
Vêtement d'aspirant => Tenue Ninja : -100£
Bourse : (80+25) - 100 = 5£]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Ven 2 Mar - 15:53

Une chose était sur, c’était que le salaire d’un Kage était faramineux. En même pas deux semaines j’avais assez d’argent pour faire des folies. Mais évidemment, je repris mon bon sens en main et m’écarta de ce satané Chien Fou. L’armurerie était selon moi, un meilleur choix. Avec ce nouveau grade, je devais avoir la meilleur armure possible. Et pour cela, Motsuara était le meilleur pour m’aider.

Sur la route menant à l’armurerie, je repensai à plusieurs chose que je devais mettre en place. La première la plus importante selon moi, était de renouer les liens des villages. Et un tournoi Chunnin était la meilleur chose à faire. En effet, en renforçant les alliances avec le pays des nuages, on pourrait raffermir la cohésion militaire. Après tout, il s’agit là d’une bataille où l’honneur et le statut de chaque village sont mis en jeu. Pour cela, je devais entrer en contact avec chaque village. Je devais réfléchir à tout ça et mettre en place le tournoi.

Une autre directement relié avec ce projet, était de choisir les Génins participant à ce tournoi. Actuellement, nous disposions que de 2 Génins. C’était trop peu. Je devais choisir des étudiants à grader mais lesquelles… Encore une chose que je devais choisir, mais pour cela, j’allais mettre en place une méthode pour les trouver.


J’arrivai enfin à l’armurerie ou Matsuara m’accueillit chaleureusement.

¤Motsuara¤
« Kempachi-Sama ! Tiens donc ! Hé hé hé… J’ai appris pour ta nomination… Félicitation mon petit gars… »

La manière dont il parlait, me fit rire. Il avait cette petite chose de simplicité et de franchise qui me plaisait.

« Allons allons Motsuara… Je suis Kage maintenant... »

¤Motsuara¤
« Oh, excusez-moi, mon seignoooor ! Héhéhé… »

« Bon allez arrête un peu va, t’as encore du saké sous ton comptoir ? »

¤Motsuara¤
« Bien sur que non Kempachi Sama. Nous autres Ouvrier de la Foudre, avons un code d’honneur. Pas d’alcool au travail ! »

« … »

¤Motsuara¤
« … Bon d’accord, il est dans la réserve… »

Riant au éclat avec, nous nous dirigeâmes vers sa réserve ou nous commençâmes à boire et à rire. Après quelques verres, il reprit :

¤Motsuara¤
« Mais au faite ! T’es pas venu pour liquider mon stock de Saké j’espère ! »

« Non non, bien sûr que non… J’ai un code d’honneur MOI ! Non, c’était pour te demander une commande. Je viens chercher mon armure de Kage… »

¤Motsuara¤
« Hum… Je vois… Encore du travail ! Tsss, je prendrais tes mesures. L’armure d’un Kage est une œuvre d’art en elle-même. Elle demande beaucoup de temps… »

« Oh je me doute, je ne suis pas pressé… »

Et ainsi, nous finîmes la bouteille de Saké dans des rires et de la bonne humeur, oubliant juste pour la soirée, la vie quotidienne que nous avions…

[Rakurai: + 4 EXP RP]
[Kempachi :+ 3 EXP RP]
[-1250£]
[+ Armure Ninja HQ + 23]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 4 Avr - 19:56

[ Suite au post de Nakato, je post ici, mais cela comptera aussi un post à la banque… Désolé cour post, mais je suis très fatigué. Je promets de me reprendre pour le prochain ^^ ]

Shiryu s’était plus ou moins remit de ses blessures suite au combat contre la jeune Kyou. Le plus ou moins signifiait en fait qu’il avait toujours autant de mal à bouger son épaule droite et surtout qu’il avait encore mal aux côtes. L’Uchiha devait impérativement passer chez le forgeron de Kumo, Motsuara, pour aller voir comment se portait son bâton de combat. Il marchait lentement dans les rues sans se précipiter pour éviter de trop faire bouger ses côtes et donc réveiller la douleur. En passant, il acheta un paquet de dangos qu’il commença à manger sur le chemin de l’armurerie.

Le forgerons habitait près de la zone d’entrainement, mais aussi à l’opposé de là où habitait Shiryu. C’était donc naturellement qu’il passa par a banque de Kumo. La banque était particulièrement pleine en ce jour, et c’était donc un vrai défi de pouvoir accéder à la fille 13 réservé au ninja de bas rang. Bas rang, ce n’était pas vraiment glorieux, mais bien suffisant pour gagner sa vie et de l’estime.


*Je me demande combien j’ai à la banque…*

Il n’eut pas à attendre longtemps pour atteindre le guichet, étant donné le peu de shinobi présent en ce jour. Une voix grave l’accueillit, le changeant de l’habituelle voix de son amie qui avait perdu son post à la banque pour redevenir shinobi. Il présenta le bandeau qu’il avait sur son bras pour montrer qu’il était genin.

« Uchiha Shiryu, je suis genin. Je viens retirer mes payes ! »

[Banquier]
« Nom ? »

« J’ai dis Uchiha Shiryu ! »

[Banquier]
« Profession ? »

« Vous vous foutez de moi… J’ai dis Genin de Kumo ! »

Etait-elle sourde ou tout simplement idiote. Quoi que cela fût, ça agaçait l’aveugle de Kumo. Elle lui demanda encore une fois le mobile de se déplacement, après quoi elle commença à chercher dans ses fiches. N’ayant rien noté nul part pour le nom du ninja, elle lui demanda encore une fois son nom avant de trouver la fiche qui contenait ses relevé.

Elle lui annonça alors qu’il possédait près de 360£ sur son compte. Le cœur de l’Uchiha était assez jeune et résistant, mais celui d’une veille personne n’aurait sans lâcher et laisser son propriétaire mourir en apprenant qu’il avait une tel somme. Il regarda son porte-monnaie pour voir la somme actuelle qu’il avait presque la même somme, à 15£ près. 735£ au total, il était vraiment riche !


« Je retire tout ! »

Disait-il le sourire aux lèvres. Le Banquier semblait surprit et regarda dans sa caisse pour voir s’il avait assez de billet, et constatant qu’il lui en manquait, il partit à l’arrière, répandant le brut qu’un simple gosse de 15ans avait plus de 500 billets sur lui. Shiryu entendait bien sur tout et ne savait pas s’il devait être heureux pour effrayer par toutes ces personnes qui bavaient sur cet argent.

A peine eut-il obtenus l’argent qu’il s’empressa de sortir de la banque pour reprendre le chemin vers l’armurerie. En chemin, il préféra au péril de ses côtes de monter sur les toits pour échapper aux regards des gens. Le toit était finalement bien plus rapide que les rues, et il n’eut aucun mal à atteindre la porte de l’antre du forgeron rapidement. En entrant il croisa Nakato qu’il reconnu à a voix.


« Hey, Nakato, Motsuara, comment allez vous ? Mot, tu as réparé mon bâton ? »

[Motsuara]
« On en parlera après, je te laisse parler avec ton ami ! »

« Très bien… Et toi comment vas tu Nakato ? »

Le silence de la part du forgeron. Quelque chose d’étrange t surtout de rare de sa part. Il était souvent enthousiaste quand il rendait ses créations à ses clients. Shiryu n’était pas rassuré, mais il allait devoir s’occuper de cette affaire par la suite. Pour le moment, il allait parler un peu avec Nakato pour savoir quand quoi et comment.

L’Uchiha se demandait d’ailleurs s’il était déjà devenu Genin ou s’il attendait encore que les enseignants à l’académie le reconnaissent en tant que bon ninja, capable de vaincre ses adversaires. Le genin lui avançait le bandeau sur son bras gauche vers le Kaguya pour lui montrer sa promotion. Un grand moment emplis de joie qu’il adorait partager.


[ Shiryu 375+360 = 735£ Shocked ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 4 Avr - 23:19

[Rien de bien prodigieux de mon coté non plus]

Nakato entra dans l’armurerie. Autour de lui, une forteresse d’arme. Une caverne remplis d’instruments de combat et de destruction. Des kunaï de différentes taille et forme était entreposé sur des étagères entières. Il y avait autant de Fumas différent que de Kunaï. Mais l’intérêt de Nakato était plus porté vers les armes de combat rapproché. Un maître Taijutsu doit savoir se munir d’un bonne équipement et d’un arsenal solide. Mais ne sachant pas quoi choisir il hésitait un peu entre des poings kunaï, pas très efficace mais peu cher et des griffes de métal, efficace mais un peu plus coûteuse.
Le choix n’était pas facile. Mais dans les deux cas il lui resterait un peu d’argent. Et si Nakato avait 20£ de plus il pourrait faire monter ses poings kunaï au niveau supérieur. Mais malheureusement Nakato n’avait pas cette somme.


Soudain un bruit de carillon se fit entendre et la porte d’entrée s’ouvrit. C’était Shiryu qui venait faire des emplettes. Quand on parle du loup on en voit la queue. Shiryu toujours fidèle à lui-même. Il ne semblait pas très bien et marchait lentement et irrégulièrement. Il boitait quasiment et son visage était crispé, comme quand on retient une douleur.
Il salua Nakato et Motsuara en premier lieu.


« Ha sa fait plaisir de te voir Shiryu, justement tout à l’heure je pensait à toi.
Moi sa va très bien enfin hormis quelques petits soucis mineurs comme le temps ou tous ça. Mais toi sa pas l’air d’aller t’es tout tendu on dirait et un peu cambré en plus. Tu souffre, t’es blessé?
» Shiryu ne répondit pas et mis son bras en avant pour répondre à Nakato.
« Mais dit moi tu as un bandeau du pays, tu m’as l’air un plus fatigué que d’habitude et tu ne dit rien…Tu es devenu Genin! Mais c’est super. Alors tu va te voir confier des missions et tous ça? Le genre de chose qu’un genin fait. Je suis vraiment content pour toi, ça me fait plaisir. En même temps sa me renforce et je me dit que le prochain ce sera moi. J’ai l’intime convictions que je dois parvenir à ce poste pour accomplir de grande chose. » Nakato retrouvait le sourire
« Bon on ne va pas trop parler de nous ici vaut mieux que nous réglions nos affaire ici, comme ça on embête pas trop Motsuara »
« Alors voilà mon problème j’ai que cent trente £ et je voudrais m’acheter soit des poings kunaï à cinquante soit des griffes de métal à soixante quinze £. Mais dans les deux cas j’aimerais faire une amélioration mais pour améliorer les gants il me manque vingt et pour les griffes il me manque quarante cinq alors je me demande si ça vaut le coup. »

Nakato serra un peu les dents sous le dilemme qui le tiraillait. Mais il ne savait pas trop quoi faire. Il s’en remit à Shiryu qui avait un « oeil » plus éclairé que Nakato.

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Ven 6 Avr - 12:37

Shiryu ne fut pas étonné de l’enthousiasme de Nakato. Ils ne s’étaient pas vus depuis maintenant quelques mois et une retrouvaille de temps à autre ne pouvait que leur apporter du bonheur. Le Kaguya était comme surexcité, il parlait et posait des quelques sans même attendre les réponses. Shiryu affichait un sourire, Nakato était plus vieux que lui, mais pourtant il était enthousiaste comme s’il n’était qu’un gamin attendant la venue d’un éventuel père noël.

Quand il put enfin ouvrir la bouche, Shiryu fut à nouveau immédiatement coupé par Nakato qui lui demanda que faire pour ses armes, et son argent. Que dépenser, comment le dépenser ? Il semblait contrarié par le fait de ne pas pouvoir utiliser son argent pour optimiser une arme fraichement achetée. Il voulait absolument une arme de corps à corps. C’était la spécialité de Shikano, mais il tenta tout de même d’emmètre un avis objectif.


« Nakato, tu sais ça ne sert à rien une arme de corps à corps, quand tu es spécialisé dans le Taijutsu, l’art des attaque aux poings. Je suppose que tu n’as pas de sensei ? Tu essayeras d’aller voir si Alucard-sensei ou Shosuki-sensei, voir même le Raikage, mas il doit surement être très occupé, pour t’apprendre à utiliser tes poing comme la plus puissante des arme ! »

Ses pensées se tournèrent vers Shikano. Il devait surement s’entrainer au vue de l’examen Chuunin, alors que Shiryu lui n’avait toujours pas commencé de sérieux entrainement, et espérait revoir Shosuki dans les prochains jours. Son impatience ne se faisait pas voir, mais il avait véritablement peur d’être opposé à Shikano ou aux autres ninjas durant le tournoi.

« Je serais toi, je m’achèterais une armure renforcée, tu économise ton argent et tu préserve ta santé ! »

C’était véritablement le premier achat que l’Uchiha avait fait dans le village. Il avait demandé à Motsuara d’échanger sa tenue de combat contre une armure renforcé, capable de mieux retenir les coups. C’était d’ailleurs peut-être le temps de la faire à nouveau réviser en vue de l’examen. Il allait y avoir des combat des plus violents et contre des adeptes des attaques physique et autre attaques élémentaire, une bonne protection était de mise.

Il laissa le soin à Nakato de réfléchir à sa situation pendant qu’il regardait s’il y avait des nouveautés. Des nouveaux bâtons étaient rentrés ainsi que quelques shuriken. Il fallait que le genin commence sérieusement à d’acheter quelques armes à distance autre que ses trois Fuma-shuriken. Il ne savait pas non plus quoi prendre. Des shuriken, des kunaï des senbon tant d’arme à disposition pour des attaques bien différente.


* Alors… Avec l’argent que ‘ai, il va d’abord falloir renforcer l’armure au vue de l’examen… Il faut aussi que je récupère mon bâton avec les frais occasionnés. Cela me laisse assez d’argent pour me payer plusieurs shuriken et un kunaï ou quelques kunaï, des shuriken et des mini-shuriken. Voir même des senbon… *

[Kuriyami]
* Je serais toi, je penserais à d’abord faire ce que tu as à faire et improviser par la suite… Tu peux aussi donner à Nakato l’argent qu’il lui manque s’il veut s’acheter une armure… Enfin bref tu verras ! *

Il ne savait plus quoi penser. Mais avant tout, il allait devoir discuter avec Motsuara du bâton. Il espérait juste que Motsuara ne l’avait pas détruit mal mégarde. L’Uchiha dans le doute s’approcha du comptoir pour parler avec le géant. Il n’avait pas son regard habituel, plus mécontent qu’habituellement. L’Uchiha posa quelques billets sur la table et demanda à Motsuara pour le bâton de combat.

[Motsuara]
« Pour le bâton… Et bien en fait, je ne pense pas pouvoir le réparer comme il le faudrait. Le bois est complètement détruit et part en miette et je dois reforger la lame. Cela te coutera plus cher que je racheter un nouveau bâton de combat… »

« Tu essaye de m’expliquer qu’il est inutilisable et que tu dois complètement refaire le bâton ? Dans ce cas, je préfère acheter une autre arme… As-tu quelque chose, une arme à créer en utilisant le métal de l’arme ? Ça économisera déjà une partie… »

[Motsuara]
« Je te proposerais bien un Katana ou une chaine pour le corps à corps, mais le type de métal utilisé dans les deux n’est pas forcément compatible avec celui de ton bâton… Je peux toujours te racheter l’arme pour la moitié de son prix et tu feras ce que tu veux de l’argent… »

Shiryu se tourna vers Nakato qui semblait toujours aussi indécis quant-à l’achat d’arme. L’Uchiha demanda alors l’argent à Motsuara pour l’arme. Le forgeron lui remit quelques billets accompagnés d’un faible pardon. Il se sentait peut-être coupable, mais ce n’était rien, quelque chose meure, une autre va se créer. Le genin compta les billets au nombre de trois de 20£ et de un de 10£ avec de la monnaie, quelques pièces qui formaient 5£. Il tendit la monnaie vers Nakato.

« Comme ça tu l’auras, ton arme ! »

L’Uchiha sourit et laissa l’argent dans la main du Kaguya, pour repartir vers le stand de shuriken et d’arme de corps à corps. Il fallait maintenant se décider. Chaine de combat, où Katana, poing Kunaï ou nouveau bâton… C’était un choix des plus difficiles. Il se décida finalement t à prendre pour commencer un kunaï et deux shuriken. Il lui restait maintenant assez d’argent pour investir dans son armure et un Katana ou une chaine.

Il semblait indécis, mais se décida après quelques minutes à prendre un Katana. C’était une arme plus simple à manier, et de plus, il avait déjà l’habitude l’utiliser des armes rigide. Une chaine demandait trop d’entrainement en peu de temps, et il lui fallait avant tout apprendre des technique et augmenter sa condition physique, pas apprendre à utiliser une nouvelle Arme.

Il posa ainsi les trois armes et demanda à Motsuara d’aller ouvrir la vitrine des sabres pour en prendre un. Pendant ce laps de temps, il en profita pour enlever son armure et sortir on argent de ses poches. Lorsqu’il revint, Motsuara avait prit un sabre avec une poignée dorée et un fourreau blanc comme neige. Il sortit alors un papier de sous son comptoir pour faire le calcul.


[Motsuara]
« Alors… Le Katana, plus le kunaï et les deux shuriken… ça tourne autour des 360£ ! Tu veux aussi que j’améliore ton armure je suppose ? »

« En effet, l’examen et pour bientôt, et j’ai besoin de me sentir en sécurité dans une bonne protection ! »

[Motsuara]
« Donc je rajoute 250£, donc 610£ ! Tu passeras d’ici quelques heures le temps que j’améliore cette armure. D’accord ? »

L’Uchiha acquiesça de la tête, puis prit les armes déjà payée et posa l’argent sur le comptoir. Il y avait un total de 360£, car il préférait attendre le retour de l’armure pour payer. Il posa ses shuriken et son kunaï dans son porte shuriken sur sa jambe droite. Puis il installa le sabre dans son dos. Le temps de trouver le réglage parfait avec la sangle, il put l’accrocher confortablement. Puis il se retourna vers Nakato.

« Tu as choisis ? »

[ Shiryu : 735 - 250£ Katana – 50 Kunaï – 60 2 Shuriken ]
[ Nouvelle solde : 375£ ]

[Nakato + 75£ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Ven 6 Avr - 15:01

Voulant améliorer sa défense avant l'arrivée de ce fameux tournoi Chuunin, Shikano s'engagea sans perdre de temps dans la ruelle qui menait à l'armurerie. Il était presque midi, et le soleil délivrait une chaleur intense sur toutes les zones kuméennes, malgrès quelques courants d'air qui baissaient la température ambiante du village.

Une fois devant la boutique, le barbare y pénétra, en profitant pour avaler une bonne bouffée d'air.
Dès son entrée, il comprît que la température était plus haute dans ce lieu, car la soufflerie cachée derrière le point de vente délivrait toute sa chaleur dans la boutique.


* Dis-donc, pas moyen de respirer aujord'hui... *

Il jeta un coup d'oeil autour de lui avant de voir Shiryu, les mains remplies. Puis il se focalisa sur ce qu'il tenait et vît clairement que l'aveugle avait complété son inventaire par différentes armes.
Il engagea une discussion avec celui-ci, tout en posant son armure sur le comptoir.


" Alors, Shiryu, je vois que tu te plies sous le poids de tous ces armes, mais, ce qui me choque le plus, comment t'as fait pour acheter tout ça ? "

Quelques instants, le buste de Motsuara apparût, et le barbare se retourna vers le forgeron lui expliquant ce qu'il voulait.

" Motsuara-san, peux-tu améliorer cet armure s'il te plaît ? "

" Et, c'est urgent ou pas ? "

" Non, mais c'est pas pour ça que tu dois abuser sur le temps ! "

Puis, ils s'échangèrent un petit sourire de bonheur. Ensuite, le barbare se retourna vers Shiryu, qui était aux côtés d'un étudiant qu'il ne connaissait nullement, dont le corps donnait une impression très osseuse comparé à celles de Shiryu.

* Bizarre tout ça... *

" Puis-je te poser une question ? "

Lança t-il, voulant chasser les doutes de son esprit. En même temps, il le visait de son regard devenant plus sérieu à la vue de cet étudiant.

" Fais-tu partie d'un clan ? Car, si bizarrement, tu possèdes une forme osseuse semblable à celui de l'ancien Raikage, Kimimaro-sama. Tu as des relations avec le clan Kaguya ? "

Puis, il en resta ainsi, ses mains dans ses poches, regardant d'une grande ampleur l'étudiant qui se tenait en face de lui.

* Une si grande ressemblance, est-ce une coincidence, le hasard ? Ou fait-il partie de ce clan, dont le seul survivant n'était censé être que Kimimaro-sama, dont le corps était introuvable ? Je pense que oui... C'est impossible, le même visage, les mêmes cheveux, le même corps, tout est identique... Est-ce sa réincarnation ? Qui sait ?... *

Shikano ne pût s'empêcher de laisser un sourire miniscule au coin de sa bouche, pensant à toutes les expériences, tous les entraînements qu'il avait fait avec Kimimaro-sama.
Le barbare savait très bien que de là où il était, Kimimaro les surveillait, les protégeait de son regard, envoyant des signes qu'il est bien présent entre toutes les étoiles qui apparaissent la nuit, qu'il vit dans chaque éclair s'abattant sur Kumo, dont il en était le ninja le plus fort pendant des années.
Le Raikage montrait ainsi qu'il n'oublierait jamais les kuméens même de sa place dans l'au-delà.


* Nous aussi, on ne t'oubliera jamais, Kimimaro-sensei... *

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Ven 6 Avr - 15:14

« Nakato, tu sais ça ne sert à rien une arme de corps à corps, quand tu es spécialisé dans le Taijutsu, l’art des attaque aux poings. Je suppose que tu n’as pas de senseï ? Tu essayeras d’aller voir si Alucard-sensei ou Shosuki-sensei, voir même le Raikage, mas il doit sûrement être très occupé, pour t’apprendre à utiliser tes poings comme la plus puissante des arme ! »

Nakato était un peu perplexe au vue des idées de Shiryu qui pensait qu’une arme de close combat ne servait à rien pour Taijutsu. En autre le Taijutsu est l’art de se battre au corps à corps et de limité le chakra pour privilégié la force pur. Suite à ça Nakato était un peu troublé. Ensuite l’aveugle consacra une phrase au choix d’une armure, une armure renforcé. Mais Nakato avait déjà fait cette démarche.

« Ah! En faite j’ai déjà acheté une nouvelle armure il y a quelques temps alors j’en ai pas besoin pour le moment, je pense. Et en plus je pense pas que les armes de corps à corps soi inutile pour un Taijutseur, en tout cas de mon niveau. Pour le moment à part du Ninjutsu de base et des techniques héréditaires je n’ai pas appris de technique de Taijutsu. Mais peut-être que Kempachi-Sama m’en apprendra bientôt mais bon en attendant je fait avec. »

À l’aboutissement de tout ces évènements Shiryu demanda son bâton ninja à Motsuara. Mais son arme de bois et de métal ne semblait pas pouvoir être réparé et même Motsuara ne pouvait rien faire. Alors l’Uchiwa préféra revendre son bâton à moitié prix. Motsuara s’exécuta et pris soigneusement et successivement les billets dans la caisses.
Le balafré de Kumo empoigna les billets et la monnaie et les offrit à Nakato. Nakato, mué de cette élan de gentillesse, ne pu relâcher qu’un pauvre « merci ». Et il continua son silence pendant une minute. Shiryu lui avait détourné le regard depuis quelques secondes. Puis enfin Nakato sortit de sa paralysie et remercia son ami comme il se doit.


Nakato avait maintenant assez d’argent pour acheter des griffes de métal et même les faire augmenter de valeur. N’était-ce pas merveilleux une amitié comme la leur? En tout cas, il semblait inséparable. Motsuara eu un sourire au coin de la lèvre à la vue de cette fraternité.
Maintenant que le Kaguya avait assez d’argent il se dirigea vers une paire de griffe en métal qui lui plaisait bien. Il demanda au forgeron de les sortir de la vitrine pour les essayer. Mais celle là était un peu trop petite.


« Osan! Vous n’auriez pas les même en un peu plus grandes et de qualité intermédiaire. Et si ce n’est pas trop demandé si vous pouviez graver l’insigne de Kumo dessus et également sur les lames inscrire les deux points que j’ai sur le front. C’est l’insigne de ma famille. »

* Comme sa quand je frapperais quelqu’un avec ses lames il saura qu’un Kaguya l’aurais blessé * Sa demande n’était que purement personnel

Motsuara confirma qu’il avait en réserve ce que Nakato cherchait. Après cinq minute de recherche et dix de plus pour graver, il revint les bras chargés.
« Tiens ce que tu voulais. Fait attention avec et ne fait pas comme ton ami. Après si elles sont cassées tu va venir dans mon commerce et qui c’est qui va devoir réparé et bah c’est moi. Remarque sa me fera un peu de travail. Mais bon les réparation à l’œil faudrait pas trop en profiter »

« Non, non vous inquiétez pas je ferais attention à mon matériel et puis vue leur forgeur je n’ai aucun risque à me faire en ce qui concerne leur résistance. Mais de toute façon je ferais attention »

Après quelques échange bref de paroles le son du carillon de l’entrée retentit une nouvelle fois. Un homme assez musclé pénétra dans le commerce. Il avait l’air habitué de cette endroit. Il engagea directement la conversation avec Shiryu. Il était surpris de la richesse de l’aveugle. Et quand Motsuara arriva il coupa son dialogue avec Shiryu pour demander au forgeron une amélioration de son armure.

D’un coup la tête du barbare pivota en direction de notre jeune étudiant. Les yeux de Shikano se figèrent et fixer de haute en bas Nakato.

« Puis-je te poser une question ? » Shikano plissa très légèrement les yeux
« Fais-tu partie d'un clan ? Car, si bizarrement, tu possèdes une forme osseuse semblable à celui de l'ancien Raikage, Kimimaro-sama. Tu as des relations avec le clan Kaguya ? » Les yeux de Nakato s’écarquillèrent en une fraction de seconde.

Hésitant à répondre.
« Et bien… » Un oui silencieux et étouffé s’extirpa de la bouche de l’étudiant.
« À ce qu’il parait je serais de la même famille que l’ex-Raikage. Mais je ne l’ai vu qu’un seul fois et de loin qui plus est. Mais maintenant il est mort. Et je suis le seul détenteur du pouvoir des Kaguya. Enfin le seul détenteur connu. »
« Mais si tu as des informations concernant l’évolution de mon clan à ce jour j’aimerais que tu m’en fasse part s’il te plaît »

Peut-être que certaines des réponse qu’il cherchait lui serait dévoilé. Mais en réalité lui-même ne connaissait pas réellement les question qu’il se posait. Mais au fur et à mesure de sa vie dans le village, Nakato apprenait de plus en plus de chose sur son clan. Mais pour le moment il n’avait découvert rien de bien primordial.
Tous les ninja du village semblait bien connaître l’ancien Raikage. C’était dommage que Nakato n’ai pas pu bénéficier de l’enseignement d’un Kaguya.


[Motsuara]
* Mais de quoi parlent t’ils. Je ne comprend rien à leurs histoires de clan, famille et tout ça. L’étudiant avait déjà évoqué cette famille quand il m’a demandé de graver ses armes. * Motsuara fronça les sourcils et déforma sa bouche

Nakato mis ses main dans ses poches et se tût. Ses yeux fixer Shikano. Il le regardait vivement dans les yeux. Puis il cligna rapidement des yeux, les dirigeants vers Shiryu. Pour enfin poser son regard sur ceux du barbare.

[+Griffes Métal MQ]
[-175£]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Sam 7 Avr - 18:02

Désolé, vraiment court, mais je suis un peu préssé aujourd'hui! ]

Shiryu ne pensait pas rencontrer si vite Shikano dans la ville. Il ne s’entrainait donc pas ce moment même. Attendait-il un sensei peut-être, ou pensait-il être trop fort. C’était sans doute la première solution, car Shikano devant un exam sans s’entrainer, c’était comme Shiryu se jetant dans un combat sans prendre la précaution d’acheter des armes.

Le barbare échangea quelques paroles avec Motsuara puis avec Nakato et Shiryu, s’intéressant aux origines de Nakato. Comme Shiryu le savait, Nakato était effectivement un Kaguya, le même clan que le défunt Raikage, Kimimaro-sama. Etrangement, aucune information ne filtrait quant-à sa disparition, et aucune funérailles ne fut organiser…


« Je ne m’attendais pas à te voir hors d’une aire d’entrainement ou d’un Dojo de si tôt, Shikano ! Nakato, toi qui désire tant apprendre sur le Taijutsu, pourquoi ne pas demander des conseils à un senpaï comme lui ? En attendant de trouver un sensei idéal, il pourrait être un bon compagnon d’entrainement… »

Quoi de mieux qu’un Taijutsuteur pour conseiller un Taijutsuteur. Bien que leur style de combat, le combat des Kaguya, assemblant des techniques comparable à des danses combinée à des techniques d’os, et le style de combat que Shiryu connaissait, celui qui consistait à frapper le plus fort possible, sans utiliser d’autre arme que son poing.

Il y avait deux Taijutsuteur prometteur dans cette salle et aucun des deux ne plissait sous le regard de l’autre. Encore une démonstration de force, comme les Taijutsuteur en son friand ? Shiryu ne le savait pas et n’en avait pas vraiment quelque chose à faire. L’Uchiha s’installa sur un siège en bois qui trainait près de la porte observant les deux ninjas jusqu’à prendre la parole.


« Vous allez rester combien de temps à vous scruter comme ça ? Pas que ça me dérange, mais je pense qu’on a tous quelque chose à faire d’autre que d’attendre que l’un ou l’autre baisse le regard… A moins que vous vouliez jouer avec moi, qui ne baissera jamais le regard… »

Défier un aveugle dans un tel jeu. La folie avait pourtant raison, sans regard, il ne pourrait jamais céder. L’Uchiha sortit une bouteille d’eau du soc qu’il avait avec lui pour boire une gorgée d’eau fraiche, le rafraichissant un peu de l’air d’étouffant qui régnait à cause du foyer d’où Motsuara forgeait les armures de Shiryu et Shikano.

Le nouveau silence qui s’installa fut briser par un « J’ai finis ! » qui explosa littéralement les oreilles de Shiryu. La voix de Motsuara portait loin, et était assez grave pour se faire entendre de la porte nord de Kumo jusqu’à la porte du chemin vers Konoha. Il s’approcha des trois Kuméen avec les armures en main. Il en lança une à Shiryu qui devait probablement être la sienne, car parfaitement adaptée à sa taille.

Il la passa sur son buste, puis remit son t-shirt et son manteau par dessus. Elle était trop voyante pour qu’on la mette en avant dans la rue. Généralement, les genin ne montraient pas ainsi qu’il n’avaient que les moyens de s’offrir des armures de basse qualité par rapport aux hauts gradés. Mais cette armure suffirait largement à le protéger des coups durant son examen et celui de Shikano…


[Motsuara]
« Alors, elles ne sont pas magnifique mes armures ? »

« Même si forger de tel arme et armure est un art, je pense que ce n’est que très loin de tout ce que tu as pus faire comme armure pour les Kage et jounin, mais effectivement, elle est très belle ! »

[Motsuara]
« Pourquoi tu la planque sous tes vêtements alors, imbécile… »

Le forgeron n’avait pas vraiment tord. Le genin ne voulant pas se lancer dans une discutions longue et bruyante dans l’entre du forgeron, proposa à Nakato de sortir, puis ensuite à Shikano s’il le voulait. Il en profita pour respirer l’air du dehors, et le doux temps qui régnait sur Kumo. Puis il se tourna vers la porte d’où venait de sortir Nakato après lui.

Ce dernier semblait content de son achat. Il avait finalement opté pour des griffes ninja. Une arme que son ancien Amis, Mordred, utilisait. Les siennes étaient d’ailleurs aussi de qualité moyenne et il était aussi un Kaguya, dans le temps où il était vivant. Une quo incidence des plus étranges.


« Bon… J’vous paye à boire, ça vous dis ? »

[ Shiryu 375 - 250 = 125£ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 9 Avr - 14:28

" Et bien… "
" À ce qu’il parait je serais de la même famille que l’ex-Raikage. Mais je ne l’ai vu qu’un seul fois et de loin qui plus est. Mais maintenant il est mort. Et je suis le seul détenteur du pouvoir des Kaguya. Enfin le seul détenteur connu. "
" Mais si tu as des informations concernant l’évolution de mon clan à ce jour j’aimerais que tu m’en fasse part s’il te plaît. "


Le jeune étudiant dénommé Nakato prouva en ce moment que ses connaissances sur son clan étaient très faibles.
Mais, malheureusement pour le Kaguya, Shikano ne savait rien de sa famille, à part quelques techniques dont Kimimaro-sama en avait fait la démonstration devant les yeux ébaillis du maître Taijutsu. Mystérieusement, toutes les actions du défunt donnait une impression de danse, les gestes n'étaient pas gaspillés, le corps bougeait en souplesse total, malgrès le très grand nombre d'os que comportait le corps du pratiqueur. Toutes les danses se réalisaient à partir d'un katana d'os pur, mais plus dur que d'habitude.
Mais une danse se différenciait des autres par sa rapidité, par sa force. D'ailleurs, Shikano pensait qu'il était impossible d'échapper à cette attaque.


* La Danse des Fougères... Je ne peux résumer cette technique que par un mot : destruction. Toute cette technique est mystérieuse. L'apparition d'un si grand nombre d'os avec une rapidité extrême, on peut dire qu'il est impossible d'éviter une offensive pareille. J'en ai encore des frissons que je me remémore ce jutsu... *
* Mais, maintenant, il y a un problème... Dois-je dire à cet étudiant la présence de ces danses, ou dois-je laisser faire Kempachi-sama ? De plus, il ne sait rien sur sa famille, il serait peut-être dépassé par les évènements... *


Puis, le barbare en resta ainsi, visant de son regard dépareillé des autres kuméens les yeux de Nakato. Quant au jeune étudiant, il fit preuve de courage, et opta aussi le même regard, et commenca le jeu avec Shikano. Il se regardèrent ainsi pendant quelques instants, avant d'être coupé par l'humour de Shiryu.
Shikano lâcha son regard, et placa un sourire au coin de sa bouche. Il ne voulait pas donner une mauvaise impression de sa personnalité devant ce jeune homme qui ne le connaissait sûrement pas. Il voulait être un bon sempaî, car ce jeune l'intéressait. Il était presque la réincarnation de Kimimaro-sama, et possèdait cette capacité que Shikano enviait. Oui, le barbare pouvait avouer qu'il était jaloux de ce jeune homme.


" Et bien, je n'ai aucune information sur ton clan... Normalement, tu ne dois pas être en vie, Kimimaro-sama était censé être le seul survivant de cette famille, celle-ci tombée devant la force militaire de Kiri, à ce que je sache... Mais bon, ce n'est pas pour ça que tu dois avoir une dent contre les kiréens, la paix est installée à présent, c'est un miracle... Bon oublies ça ! Toi aussi, tu es un miracle, je parie que tu ne connais pas tes parents, et tu n'as pas pu bénéficier de leurs enseignements, non ? "
" Par ailleurs, je m'en rappelle à peine, j'avais vu quelques mois auparavant ton nom sur la liste des étudiants, et j'ai vu aussi que tu voulais te spécialiser en Taijutsu, et, ça me plaît. Ton taijutsu combiné à tes techniques Kaguya fera de toi un ninja redouté... Mais, ce n'est pas simple, seul l'entraînement peut t'y mener dans cette voie. "


Puis, le barbare essuya son front recouvert de sueur, et reprît la parole, tout en montrant qu'il s'étouffait dans la boutique.

" Concernant les techniques de ton clan, je les ai toutes vues grâce à Kimimaro-sama. Toutes les techniques donnent l'impression de danser à l'utilisateur. Elle sont toutes redoutables, toutes, sauf une... Une technique incroyable, spectaculaire... une technique inhumaine ! "
" Je ne peux t'en dire plus, ce n'est pas mon boulot, l'enseignement appartient à Kempachi-sama et Alucard-sensei. Mais, je serais toujours là pour te faciliter et améliorer tes techniques, c'est une promesse. "


" Je pense que tu dois te demander en ce moment pourquoi je fais tout celà, pour un étudiant que je viens de rencontrer il y a quelques minutes. Et bien, je dois t'avouer, tu es pour moi la progéniture de Kimimaro-sama, celui qui m'a ramené jusqu'ici, celui qui a fait de moi un shinobi digne de Kumo. "
" Mais, il n'y a pas que ça, ta capacité à maîtriser tes os, j'enviais cette capicité, j'étais jaloux de la force de Kimimaro-sama, et c'est pour cela que tu dois être un grand shinobi. "

" Mais, n'oublies jamais ça, ton don peut te faciliter quelques choses, mais ce n'est pas pour ça que c'est gagné d'avance. Oui, j'enviais cette capacité au début de ma vie de shinobi, mais au fur et à mesure, j'ai compris qu'il était capable de surpasser un génie. Et c'est avec cette ambition que j'ai supervisé tous mes entraînements, et regardes-moi, je suis capable de défier tous les genins de ce village. Regardes Kempachi-sama, il ne possède aucun dons, il est parti de rien, il était plus faible que moi, et le voilà maintenant Raikage. "

" Je fais la promesse que je t'aiderais à améliorer ton Taijutsu et tes techniques d'os, et je ne serais pas le seul... Fais confiance à Kempachi et Alucard-sensei. "


Puis, pour changer un peu le sujet, Shiryu proposa au jeune étudiant de sortir dehors, avant de reprendre son offre pour Shikano.
Shikano le suivit volontiers, car la chaleur l'étouffait à moitié dans cette boutique.


* Mais, comment fait Motsuara-san pour travailler dans une chaleur aussi intense ?!? *

Une fois dehors, il respira un coup, de façon à remplir ses poumons d'air frais, et le relâcha très doucement, pour en profiter pleinement.


" Bon… J’vous paye à boire, ça vous dis ? "

" Non Shiryu, pas maintenant, il y a une chose que je dois faire dabord. "
" Nakato, je te propose un combat amical à l'arène, pour voir tes capacités actuelles, pour juger ta puissance. Bien sûr, tu as tout le droit de refuser, mais ce combat m'aiderait amplement à améliorer tes techniques au corps-à-corps. "
" Bien sûr Shiryu, tu peux être le spectateur, et tu arrêteras le combat si je m'apprête à le faire saigner méchamment. "
" De toute façon, c'est un Kaguya, pour lui, c'est pas un problème de réparer les os que je lui briserai. "


Lança t-il avec un rire énorme. Il montra ainsi qu'il avait changer de point de vue, mais qu'il est toujours aussi barbare, que c'est sa nature, et qu'on ne change pas la nature d'une personne.

[Je te laisse poster à l'arène Nakato.]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 9 Avr - 18:43

[Shiryu:+ 12 EXP RP]
[Nakato:+ 6 EXP RP]
[Shikano:+ 7 EXP RP]
[2 remarques: Shikano tes posts sont nettement plus interessant lorsque tu ne parais pas comme un desposte XD
Deuxio: Ce combat me paraît un peu inutile vu la différence de niveau]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 9 Avr - 19:10

[Ultime post DSL]

Les trois Ninja formé un triangle devant le comptoir du forgeron. Mais aucun ne parlait. Shiryu lui écoutait plus qu’il n’observait. Quant à Shikano et Nakato, eux, se dévisagé du regard sans dire un mot et sans faire attention au reste. Aucun ne voulait lâcher le regard. Le jeune Kaguya, en faite, lui, attendait une réaction de Shikano. Mais le Barbare, lui, attendait d’avoir une illumination sur les origines de Nakato.

« Vous allez rester combien de temps à vous scruter comme ça ? Pas que ça me dérange, mais je pense qu’on a tous quelque chose à faire d’autre que d’attendre que l’un ou l’autre baisse le regard… A moins que vous vouliez jouer avec moi, qui ne baissera jamais le regard… » A la suite de ces parole Nakato pouffa très légèrement sous l’humour fin de Shiryu.

« Un jour Shiryu on j’aimerais bien essayer de te battre à ce jeu. Une sorte de casse-tête chinois. J’ai pas de grandes chances de gagner mais bon sa pourrait être drôle. »

Motsuara venait de finir les armure ce qui trancha le nouveau silence. Puis vint Shikano qui posa un pas en avant vers Nakato pour prendre la parole. Il expliqua qu’il n’avait pas d’information sur le clan Kaguya. Et les seul information historique qu’il évoqua, était déjà connu de l‘étudiant. Malgré les dires de Shikano, Nakato avait pourtant une rage immense contre le peuple qui avait tué ses parents et tous ses amis.

Shikano évoqua la non connaissance des parents de l’étudiant. Mais pourtant il les connaissaient et avait vécu avec eux pendant à peu près douze années.

« Toi aussi, tu es un miracle, je parie que tu ne connais pas tes parents, et tu n'as pas pu bénéficier de leurs enseignements, non ? »

« Et bien en faite pendant ma plus jeune enfance, j’était très incontrôlable et mes pouvoir se sont manifesté très tôt. Mais mon jeune âge ne me permettait pas de contrôler ce don. Alors mes parents mon appris à maîtrisé ce liens qui nous unissait. Au fur et à mesure des années j’ai réussi à contrôler mes actes mais c’est vrai qu’aux début j’ai eu besoin d’aide »

« Par ailleurs, je m'en rappelle à peine, j'avais vu quelques mois auparavant ton nom sur la liste des étudiants, et j'ai vu aussi que tu voulais te spécialiser en Taijutsu, et, ça me plaît. Ton taijutsu combiné à tes techniques Kaguya fera de toi un ninja redouté... Mais, ce n'est pas simple, seul l'entraînement peut t'y mener dans cette voie. »

« Oui tu as raison le Taijutsu était la meilleur voie à suivre pour moi. Malgré les inconvénient que sa me procure en chakra je peut me rattraper avec la force de mes poings. Mais pour le moment je ne me suis pas complètement plongé dans le sujet. Je préfère approfondir un enseignement basique, comme le lancé de kunaï ou des techniques comme la permutation, avant de me lancer dans les techniques spécifique à une voie. Pourtant j’aspire bien à devenir un grand maître taijutsu. »

« Concernant les techniques de ton clan, je les ai toutes vues grâce à Kimimaro-sama. Toutes les techniques donnent l'impression de danser à l'utilisateur. Elle sont toutes redoutables, toutes, sauf une... Une technique incroyable, spectaculaire... une technique inhumaine ! »
« Je ne peux t'en dire plus, ce n'est pas mon boulot, l'enseignement appartient à Kempachi-Sama et Alucard-sensei. Mais, je serais toujours là pour te faciliter et améliorer tes techniques, c'est une promesse. »

Nakato venait d’apprendre une chose car il n’avait jamais vue d’autres technique que sa lame d’os et le hessendan. Les Kaguya attaquait en dansant. Une catégorie de Taijutsu, rythmique. Où les mouvement de la chorégraphie était très bien calculé et aucun effort inutile était toléré.
Shikano révéla l’existence d’une dernière technique. Une technique surprenante, étrange et fabuleuse. Mais les information s’arrêtais là. Nakato ne voulu pas lui forcer la main et le harceler de question.

Shikano semblait fonder de grand espoir sur l’étudiant. Mais ravalant sa fierté il déclara au Kaguya la jalousie envers Kimimaro qui l’avait rongé pendant son évolution au sein du village. Mais au jour d’aujourd’hui Shikano avait réussi à gravir les échelons par ses propres moyens. Et le faite qu’il était genin il se le devait à lui-même et à personne d’autre.

Shiryu se réveilla d’une torpeur qui pesait trop et lança
« Bon… J’vous paye à boire, ça vous dis ? ». Nakato sourit et allait répondre, avant que le farouche Shikano lui fauche l’entré dans la discussion.

« Non Shiryu, pas maintenant, il y a une chose que je dois faire d’abord. »
« Nakato, je te propose un combat amical à l'arène, pour voir tes capacités actuelles, pour juger ta puissance. Bien sûr, tu as tout le droit de refuser, mais ce combat m'aiderait amplement à améliorer tes techniques au corps à corps. »
« Bien sûr Shiryu, tu peux être le spectateur, et tu arrêteras le combat si je m'apprête à le faire saigner méchamment. »
« De toute façon, c'est un Kaguya, pour lui, c'est pas un problème de réparer les os que je lui briserai. » Nakato interloquer se tut pendant cinq seconde avant de reprendre

« Bah euh je veut bien mais je ne veut pas que Shiryu se sente exclu parce que nous nous battons. Mais va si doucement je ne suis pas shinobi de ton niveau, je ne suis qu’un simple étudiant. »
« Et si tu arrive à me casser un os je donne mes yeux à Shiryu » Nakato sourit à bouche ouverte.
« Blague à part si tu y arrive sa ne servira à rien vu à la vitesse ou il se remplace. Et puis ce combat me permettre de tester mes nouvelles griffes. Et à se propos encore merci Shiryu de m’avoir permit de les faire améliorer c’était super gentil de ta part »

Les trois Shinobi sortirent en conquérants. Nakato au milieu et les deux genin de chaque coté.

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Lun 23 Juil - 14:53

Alucard avait récemment acquis une technique qui lui permettait d'encaisser les coups plutôt que de les esquiver. Son corps était plus meurtri que jamais à cause de l'entraînement éprouvant et sanglant qu'il se fit subir. Après avoir récupéré, il se rendit à l'armurerie afin de revendre une partie de son équipement qui ne lui servait plus et ainsi s'acheter quelque chose de beaucoup plus efficace et alléchant !
La pluie ne tombait qu'à petites gouttes sur le village de Kumo et ses habitants n'avaient pas tous pris la peine de sortir leur parapluie d'un violet éclatant de par leur habitude à subir les quelques plaintes de leur ciel quotidien. L'armurerie n'avait pas reçu de visiteur depuis un petit moment et le responsable des ventes fut ravi lorsque le Juunin ouvrit la porte de son bâtiment. Un sourire qui s'étendit jusqu'aux oreilles, les yeux qui se mirent à pétiller, l'armurier ne savait visiblement pas encore qu'Alucard était surtout là pour revendre de l'équipement et non en acheter. En s'approchant du comptoir le Juunin commença à vider ses étuis à shuriken et kunaï ainsi que ceux de ses deux fumas. Ensuite il commença à retirer son armure ninja dévoilant alors ses nombreuses entailles et son bras froid et gris. L'armurier eut un hoquet de stupeur puis se ravisa en croisant le regard profond et menaçant du visiteur.


¤Alucard¤
"Comme vous devez l'avoir compris je désirerais revendre tout cet équipement... Ha enfin sauf celui-ci." dit-il en récupérant un fuma.

¤Vendeur¤
"C'est d'accord, mais laissez-moi examiner la qualité de tout ceci avant de vous donner un prix."

Quelques minutes suffirent, durant lesquelles l'homme, atteignant la quarantaine, observait avec attention les impacts, l'usure, la rouille et autres marques de veillesse de tels objets. Alucard avait gardé sur lui un fuma, donc, et sa paire de gants ninja de haute qualité. Alors qu'il observait ses derniers en repensant à son fils, il fut interrompu.

¤Vendeur¤
"Vous êtes certain pour l'armure ? Une telle combinaison ninja en ferait rêver beaucoup ! C'est un excellent travail, et l'objet offre une excellent protection. Vous... Vous devez être médecin pour revendre pareil équipement."

¤Alucard¤
"Non je ne suis pas médecin, mais mon fils oui. (le vendeur leva un sourcil devant cette phrase dénuée de sens à ses yeux). Euh pour ce qui est du fuma que j'ai gardé, j'aimerais que vous me le montiez en Haute Qualité s'il vous plaît, je sens que ça peut servir."

¤Vendeur¤
"Et bien d'accord, nous allons nous en charger. Merci."

L'homme repartit dans le fond de l'armurerie, emportant le reste de l'équipement avec lui, comme pour le présenter à d'autres yeux que les siens. Pendant ce temps, le sombre ninja n'avait pour interlocuteur que les ouvrages présentés dans l'entrée du bâtiment. De belles oeuvres s'avoua-t-il en observant une chaîne dont la qualité semblait hors normes, ainsi que des griffes dont la simple vue semblait vous percer toute part. En tant que médecin, était-il destiné à ne se battre qu'à mains nues, armé d'un scalpel de chakra qui puiserait dans toute son énergie ? ... Tant qu'Alu ne maîtrisait pas l'art de son père il était en danger en combat, d'après Alucard du moins, et ce dernier s'attela donc à trouver une arme qui pourrait protéger au mieux son enfant. Son regard se posa sur une magnifique lame à l'instant où le vendeur refaisait surface à ses côtés.

¤Vendeur¤
"Nos forgerons s'occupent de votre Fuma, et nous avons pu décider d'un prix pour votre équipement. L'armure vous sera achetée 737£, les shurikens 30£, les kunaïs 50£ et le fuma restant 25£. Soit un total de 842£. Biensûr, l'augmentation de votre arme n'est pas gratuite, elle coûte 400£, ce qui diminue donc le prix total de ce que nous allons vous donner à 442£."

¤Alucard¤
"Tout cela me semble correct... Cependant je voudrais que vous me vendiez ce Katana là haut. Combien vaut-il ?"

¤Vendeur¤
"Et bien... Celui-ci ? Ha ! Vous n'y allez pas de main morte aujourd'hui, c'est le katana le plus cher de la boutique pour la simple et bonne raison qu'il est d'une qualité élevée, il a subi quelques améliorations depuis sa création. Il vaut 650£."

¤Alucard¤
"Très bien, vendez-le moi. J'espère qu'à ce prix là vous m'offrez le fourreau..."

Son regard insistant se posa sur celui du vendeur. La sueur coula lentement sur le front de ce dernier et il sembla acquiescer faiblement de sa tête lourde. Un sourire naquit sur le visage du Juunin qui enfila son manteau afin de se couvrir un peu et se mit à attendre que la transaction finale se fasse. L'homme attrapa un tabouret sur lequel il monta afin d'atteindre le katana et le retirer de son socle de bois. Après en être descendu il retourna derrière le comptoir sur lequel il commença ses comptes.

¤Vendeur¤
"Je récapitule: vous nous revendez un équipement d'une valeur total de 842£. Ensuite vous nous demandez une amélioration de haute qualité d'un fuma, ce qui vous coûte 400£ ainsi que l'achat d'un Katana également de haute qualité d'une valeur de 650£. Vous nous devez donc 208£."

Alucard ne prit pas la peine de signaler son accord, il sortit directement son porte monnaie et retira la somme exacte. En échange l'homme lui tendit le katana ainsi que le fuma à peine revenu de la forge. Sa lame était plus étincelante que jamais, pas la peine de tester la qualité de son tranchant, elle était parfaitement aiguisée. Rangeant le tout sur lui, le Juunin tourna les talons et sortit, relevant sa capuche au dessus de sa tête.

Qu'allait-il faire à présent... Etait-il temps pour l'apprentissage de cette technique ? ...


[Alucard: 3275 + 842 - 400 - 650 = 3067£ Pour achat d'un Katana HQ et l'optimisation d'un fuma FQ à HQ]
[Alucard: +3xp RP]

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Sam 10 Nov - 15:25

Doufi a changer d'avis. Il lui semble préférable de faire un tour à l'armurerie, il pourrait gagner un peu plus d'argent en vendant son kunai qui ne lui était d'aucune utilité. Et peut être pourrait-il en tirrer un prix correct. Cette arme lui avait été remise avec sa veste d'étudiant au début de sa formation, elle avait donc une valeur assez importante à ses yeux mais l'age des simples kunai était revolu depuis son passage au rang Genin...

Il entre donc dans l'armurerie de Kumo. S'aproche du comptoir. Etrangement aucun autres shinobi n'était présent. Pourtant un tournoi était en court et peu être quelques autres shinobi devait faire des courses de derniére minutes, mais non, personne...

[Doufi] " Bonsoir monsieur, je suis shinobi de Konoha et j'aurais voulus savoir combien vous me donneriez pour ce kunai ? "

Le médecin pose l'arme sur le comptoir.

[Armurier] " Voyons voir, lame de faible qualité, arme assez lourde. On reconnait bien là le travail des artisans de Konoha... Mais il est tout de même assez bien entrenus et vous pouvez donc en tirez 25£ ! "

Doufi avait éspérer un prix un peu plus grand que celui-ci...

[Doufi] " ... Bon c'est d'accord... "

Le forgerons adresse un sourire satisfait au Genin et sort deux billets et une piéce de sa caisse. Il les donnent au médecin par dessus le comptoir. Celui-ci le remerci d'un signe de tête puis sort direction la boutique d'Alchimie...


24 points de stats de rab

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 2 Jan - 14:54

Doufi : +3 XP RP.

MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   Mer 16 Jan - 14:36

Vus que maintenant mes poches étés pleine de gros billets tous droit sortie de la banque, je décidais d'aller faire un tour à l'armurerie histhoire de voir les nouveaux modéles. Arriver devant le magasin, celui ci était plein à craquer mais pas de ninja, les civils ravis des combats qui ce sont dérouler jusqu'à maintenant voulaient voir de plus prés les armes manier par les combatants. Le forgeron était obliger d'hurler pour que la foule laisse passer les acheteur potentiel car en effet malgrés le monde ici présent peu aller effectivement acheter une arme ou une armure. Apret un bref coup d'oeil sur les armes, mes yeux se fixa sur un katana, la fois précédente, mes yeux c'était aussi fixer sur ce magnifique katana mais à la différence d'aujourd'hui c'est que je n'avaispas l'argent pour me l'offrir.

*Je vais m'acheter ce katana mais il ne sera pas encore assez puissant pour qu'on puisse voir la différence avec mes griffes je vais donc l'ameilliorer.*
[Shiro]"Bonjour monsieur. Voila je vais prendre ce katana."
[Forgeron]"A c'est un trés bon choix."
[Shiro]"Oui mais ce n'est pas tous. Je veux que vous l'ameilliorez en haute qualité."
[Forgeron]"N'es pas un peu trop pour un simple étudiant?"
[Shiro]"Ne vous inquiété pas, j'ai de quoi payer et je ne conte pas resté étudiant encore longtemps."

Le forgeron ce mis immédiatement au travail , il en oublia presque le monde qu'il avait dans sa boutique. Une ou deux heure plus tard il revenait avec un katana, celui ci sintiller comme ci il était entourrer d'un aura de flamme.

[Forgeron]"C'est une trés bonne lame, j'espére que vous en prendrez soin.
[Shiro]"Compter sur moi."

705£-250(katana)-100(FQ~MQ)-300(MQ~HQ)=55£ Pas cool
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Armurerie de Kumo   

Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Armurerie de Kumo
» Armurerie de Kumo
» Armurerie.
» CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo
» Armurerie de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Place du Marché-