Partagez | 
 

 Armurerie de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

MessageSujet: Armurerie de Konoha   Mer 16 Mar - 1:23

1) Les Armes de Corps à Corps :

Poing Kunai : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Transpercer
Votre Critique est augmenté de 5% lorsque vous frappez avec.

Yari (Épieu) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 70 £
Attaque : 11
Capacité spéciale : Empalement
Lorsque vous attaquez avec, vous prenez en compte la FOR de votre adversaire (jusqu’à un maximum de votre FOR+10) et non la votre pour le calcul des dégâts.

Bo (Bâton): [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 70 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Enchaînement
Lorsque vous déclarez une attaque avec, vous avez 15% de chance de frapper une deuxième votre adversaire, durant la même action. Si vous réussissez, vous avez alors 10% de chance de frapper une troisième votre adversaire, durant la même action.

Tegaki (Griffes de Métal) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 100 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Entaille.
Si vous parvenez à blesser avec l'arme, l'Evasion adverse est réduite de 5% pour 2 actions.

Wakizashi : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 120 £
Attaque : 17
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le wakizashi et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 10% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire effectuer une nouvelle attaque au wakizashi durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse.

Nunchaku : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 220 £
Attaque : 19
Capacité spéciale : Coups Rapides
Vous frappez rapidement tout autour de vous, avec vitesse et précision. Si plusieurs adversaires vous entouraient, ils sont tous touchés par vos coups. Pour chaque coup ainsi porté, les adversaires voient leur possibilité d'esquiver l'attaque augmentée : +10% en Évasion pour le deuxième, +20% en Évasion pour le troisième. Maximum : 3 adversaires.

Katana : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 300 £
Attaque : 22
Capacité spéciale : Contre-attaque
Si lors d'une action au corps à corps avec votre adversaire où vous avez déclaré une attaque avec le katana et que ce dernier vous attaque (attaque physique ou arcane), vous avez 10% de chance de contre-attaquer, c'est-à-dire effectuer une nouvelle attaque au katana durant cette même action après la résolution de l'attaque adverse.

2) Les Armes de Jet :

Petit Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 15 £
Attaque : 12
Capacité spéciale : Aucune

Kaginawa (Grappin) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 30 £
Attaque : 13
Capacité spéciale : Harpon
Si vous infligez des dégâts avec le grappin, vous pouvez décider de ramener votre adversaire au corps à corps.

Remarque :
- Lorsque vous utilisez la Kaginawa, il reste dans vos mains, toutefois, il vous faut dépenser une action pour rembobiner le grappin et pouvoir l'utiliser de nouveau, même si vous avez ramené votre adversaire au corps à corps.
- Vous devez spécifier dans votre déclaration si vous souhaiter amener votre adversaire au corps à corps ou non. Le déclenchement de cette capaicté ne coûte aucun point d'action.

Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 40 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Aucune

Fuuma Shuriken : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 100 £
Attaque : 20
Capacité spéciale : Aucune

3) Les Armes Mixtes:

Senbon (Aiguilles) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £ (Prix d’un paquet de 5 unités, ne peut être achetée à l’unité)
Attaque : 9
Capacité spéciale : Coup fatal
Si une aiguille est lancée en Critique, elle inflige 5 dégâts supplémentaires.

Kunai : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 50 £
Attaque : 15
Capacité spéciale : Aucune

Bolas : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 90 £
Attaque : 17
Capacité spéciale : Entrave (uniquement à distance)
Si votre DEX est supérieure à l’AGI de votre cible, l’attaque du bolas est divisée par 2. Le bolas s’enroule autour de ses jambes et le fait tomber. L’adversaire ne peut plus effectuer d’esquive, son Evasion est réduite à 0 et il ne peut plus engager de corps à corps pendant 2 actions. S’il avait déclaré une esquive ou un engagement au corps à corps après la résolution du bolas, cette action est perdue.

Kusarigama (Chaîne) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 250 £
Attaque : 18
Capacité spéciale : Lacération (uniquement à distance)
L’attaque de votre chaîne passe à 24. Il vous faudra toutefois passer une action à rembobiner votre chaîne pour pouvoir la réutiliser à distance.

Bakuretsufuu (Note Explosive) : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Prix : 180 £
Attaque : 50 (bonus de 10 dégâts non prévenables)
Spécial : doit être collée sur l'adversaire, ou sur une surface du terrain. S'active après 2 PA, ou après avoir dépensé 20 MP auquel cas elle explosera immédiatement.
Capacité spéciale : Coup Double (uniquement à distance)
Vous pouvez attacher votre Note à un Kunai et l'envoyer à l'adversaire pour un seul PA. Les dégâts du Kunai seront pris en compte, il n'est pas détruit par l'explosion. Nécessite un Kunai. Usage unique par combat.

Kyoketsu Shoge : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Prix : 400 £
Attaque : 21
Capacités spéciales : Frappe circulaire ou Frappe précise - Vous ne pouvez pas utiliser les deux en même temps. Les deux capacités ne peuvent être utilisées qu’à distance.
Frappe circulaire : Vous pouvez toucher jusqu’à deux cibles à distance.
Frappe précise : Votre critique est augmenté de 10%.

Toutes les armes vous sont vendues à la qualité FQ (Faible Qualité)

Armes Spéciales de Konoha


Shaken : Les Shaken sont des étoiles de lancer à quatre branche, de tailles diverses. Plus efficace qu'un Fuuma, ils ne sont pourtant pas autant utilisés car ils nécessitent un certain savoir-faire. L'arme a la propriété de revenir en main, quand elle est correctement lancée, ce qui permet de l'avoir presque toujours sur soi.
Prix : 700£
Attaque : 23
Prérequis : DEX 20
Capacités spéciales :
- Récupération : L'arme revient en main une action après avoir touché, ou non, sa cible. Si l'arme a été déviée par une technique, elle retombe par terre.
- Shuriken : Le Shaken appartient à la famille des Shuriken. Les techniques qui utilisent cette famille exclusivement peuvent donc être appliquées au Shaken.

Citation :
Améliorations :
- MQ : Prix : 100£ - Attaque +3
- HQ : Prix : 300£ - Attaque +2
- CQ : Prix : 900£ - Attaque +3
- LQ : Prix : 2700£ - Attaque +4
- SQ : Prix : 8100£ - Attaque +4

Sai : Le Sai a l'apparence d'un petit trident perforant, avec une pointe prédominante sur les deux autres, qui forment une garde très marquée. Deux Sai peuvent être utilisés simultanément, ce qui permet d'optimiser sa puissance. De plus, l'origine de l'utilisation en combat du Sai étant de lutter contre les katana, ils se révélent particulièrement utiles lorsqu'ils sont confrontés à une telle arme.
Prix : 700£ (l'unité)
Attaque : 18
Capacités spéciales :
- Double : Le Sai a la propriété de pouvoir être utilisé en double. Ainsi, vous serez équipé d'un Sai dans chaque main. Vos coups verront les attaques des deux Sai additionnées.
- Contrer les Katana : La capacité spéciale des Katana et assimilés est annulée. Même s'il s'agit d'un katana à base de chakra. Les coups critiques avec un katana ont une pénalité de 10% par Sai, pour un maximum de 20% si vous avez deux Sai en main.
Note : à la fin du tour, vous devez préciser tenir en main vos Sai pour que le bonus opère. Cela n'empêche pas d'effectuer des signes.

Citation :
Améliorations :
Lame Aigue - Prix : 600£. Attaque +3
Lame Perçante - Prix : 1000£. Attaque +3
Lame Perforante - Prix : 1400£. Attaque +4

Les Parchemins d'invocation


Les parchemins d'invocation servent à stocker des armes pour pouvoir lancer des techniques et des assauts dévastateurs. (Voir [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien])

Parchemin de Petite Taille :
Prix : 100£.
Stockage de 10 Armes.

Parchemin de Moyenne Taille :
Prix : 200£.
Stockage de 15 Armes.

Parchemin de Grande Taille :
Prix : 400£.
Stockage de 20 Armes.

Équipements Divers


Le Fils Ninja :
Prix: 50 £
Utilisations:
- Vous pouvez l’attacher à une arme de jet ou un kunai. Il vous suffira alors d’une action pour ramener votre projectile à vous (à la place de deux, une pour le déplacement et une pour ramasser). Attention, vous devez déclarer lancer le projectile avec le fils ninja.
Remarque : Non combinable avec le grappin
- Requis pour utiliser certaines techniques du Ninjutsu de Combat, ainsi que pour la Kekkai Genkai Iga.
- Seuls les projectiles suivants peuvent être utilisés avec du fil ninja :

  • Petit shuriken
  • Shuriken
  • Fuma Shuriken
  • Kunai
  • Shaken



Les Poisons :
Pour les règles régissant l'usage des poisons, se reporter à la section [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]du Règlement.

Poisons de Type I (Étudiants) :

Aishuu (Douleur) : L'adversaire blessé perds 3 HP non prévenables à chaque action durant 8 actions.
Prix: 60 £

Magotsuku (Trouble) : -10 % en Evasion et en Critique durant 4 actions.
Prix: 100 £

Poisons de Type II (Genin) :

Nekki (Fièvre) : L'adversaire blessé perds 5 MP à chaque action durant 4 actions.
Prix: 140 £

Les Antitodes :

Antidote Type I : annule instantanément les effets du poison de Type I ciblé.
Prix : 100£.

Antidote Type II : annule instantanément les effets du poison de Type I ou II ciblé.
Prix : 240£.

Antidote Type III : indisponible.

Antidote Type IV : indisponible.

Antidote Type V : indisponible.

Les Armures :

Dès que vous rentrez à l'Académie, vous obtenez un Vêtement Léger FQ (Armure : 3).

Citation :
  • Amélioration N°1 - Vêtement Renforcé :
    Prix : 100£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°2 - Tenue de Combat :
    Prix : 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°3 - Combinaison Ninja :
    Prix : 375£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°4 - Cuirasse Ninja :
    Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

  • Amélioration N°5 - Armure Ninja :
    Prix : 750£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

Les améliorations doivent se faire les unes après les autres, en suivant l'ordre indiqué dans la grille.

Les Améliorations :

Pour les Armes:

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 300£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 900£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 2700£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 8100£ - Les dégâts de l’arme sont augmentés de +4

Exemple: Un Fuma Shuriken FQ (Faible Qualité) fait 20 de dégâts. Un Fuma Shuriken HQ (Haute Qualité) fait 25 de dégâts.

Pour les Armures:

Citation :
- MQ (Moyenne Qualité) :
Prix : 250£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- HQ (Haute Qualité) :
Prix : 500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +2

- CQ (Champion Qualité) :
Prix : 1500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +3

- LQ (Légendaire Qualité) :
Prix : 3500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

- SQ (Sacrée Qualité) :
Prix : 10500£ - La valeur de l’Armure est augmentée de +4

Exemple: Un Vêtement d'Aspirant HQ aura une résistance de 8.

ATTENTION : Seul le [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] fait foi. Pensez à vérifier qu'il n'y a pas d'incohérence avec votre boutique.

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 20 Déc - 0:04

Akogare venait juste de quitter l'Académie, son Sensei ayant d'autres tâches à accomplir. Alors finalement, c'était fait. Le jeune Hyuga été accepté, et connaissait à peu près sa première technique. Il en été fier. Encore quelque peu intimidé, il n'été pas totalement détendu, malgré les paroles apaisantes de son Sensei. Cela viendra avec le temps, Akogare était quelqu'un de réservé. Pas foncièrement timide, il se contente d'observer en silence, de tirer des conclusions, et de prendre des mesures. Certain pourrait le croire un peu limité de part son silence. Il n'en est rien.

Il avait à présent atteint l'Armurerie. Son Sensei lui avait fait envie malgré tout, et plus par curiosité que par une réelle envie d'acheter, Akogare avait poussé la porte. Les armes ne l'émerveillent pas. Mais, pourquoi pas jeter un coup d'oeil ? Akogare s'approcha d'un présentoire, et d'une main toucha la lame d'un katana. Il passa son doigt dessus, les sourcils fronçés. *Quelle inutilité.*

[Vendeur]"Tu veux quelque chose ?"

Akogare se tourna vers lui. Lorsque le Vendeur vit les yeux blancs du garçon, il sourit.

[Vendeur]"Ah, tu n'auras pas besoin de ça toi. Viens, viens par là."

Akogare le suivit, étonné. Le Vendeur lui montra une sélection d'articles. Il souriait, en pointant du doigt quelques shurikens, des gants, des kunaï, et d'autres produits.

[Vendeur]"Tiens, c'est plus adapté à ton style ça. Choisis, choisis, je reviendrais, il y a d'autres clients."

Le Vendeur laissa donc le jeune Hyuga devant des armes aussi diverses que variées. Ce dernier se passa la main dans les cheveux. Il pris des main un shuriken. *Tiens.. C'est toujours utile ça. En attendant de maîtriser quelques techniques pour m'approcher de l'ennemi. Néanmoins, je le prendrais plus tard.* Il tourna les yeux vers le vendeur, toujours occupé. Il pris alors des Gants. *Un article, pour un total de 20£, c'est raisonnable.*

Il arriva à la caisse

[Vendeur]"Ah, excellent choix ! il ne t'entraveras en rien quand tu utiliseras ton fameux don.

A cette phrase, le sourire disparus sur le visage d'Akogare, qui perdit de son éclat. *Mon don..* Néanmoins, il se força à sourire au Vendeur qui ne semblait pas avoir remarqué l'attitude du jeune garçon, ou qui le cachait très bien.

[Vendeur]"Voilà, tes Gants, pour 20£ ! Bonne fin de journée jeune homme !"

"Merci beaucoup à vous, je reviendrais sans doute ! Au revoir !"

Akogare sortit en souriant. Il avait sa seconde pièce d'équipement en moins d'une heure. Et la première était un cadeau. Il repartit dans les rues de Konoha. *Décidemment, cette journée a bien commencé. Demain, je travaillerais plus dur, et plus longtemps.*
La peur initiale de l'inconnu commençait à s'estomper, pour laisser place à la réelle nature d'Akogare : un naturel combattif.

[EDIT pour dessous : Ah, désolé. Je me disais aussi que ça faisais un peu rapide ^^"]


Dernière édition par le Mar 20 Déc - 1:06, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 31 Jan - 21:43

[+2 XP RP]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 11 Fév - 15:26

Enfin, l'armurerie était en vue.
Akogare luttait pour rester éveillé, mais il prenait garde à ne pas trop se reposer sur San. Il voyait bien qu'elle était au moins aussi fatiguée que lui, même si elle parvenait à le cacher sensiblement mieux.
En poussant la porte, c'était comme si un énorme poids s'envolait. Bientôt, ils pourraient aller dormir. Akogare se dirigea vers le comptoir, où un homme était installé.
Il les salua, et le jeune couple répondit. Les yeux du marchand s'allumèrent, en avisant le regard blanc du Hyuuga, sachant que bientôt, il ferait de bonnes affaires.

Akogare fit l'effort de lever la tête, cependant, la voix le fuyait. C'était étrange, puisqu'hier, voir même ce matin, il parvenait quand même à aligner quelques mots bas. Mais les effets de la voix cassée se sont fait ressentir un peu après, et c'était comme si dans sa gorge, quelque chose l'empêchait de parler.
Comprenant rapidement la situation, San prit la parole pour lui.


[San]"Mon ami voudrait une..." Elle tourna les yeux vers Akogare, ne se souvenant plus vraiment du nom. Il essaya de lui rapeller, mais finalement, seul un son sortit de ses lèvres closes. Heureusement, San se souvint du terme employé, et précipitemment, elle poursuivit. "Tenue Ninja."

Le marchand hocha énergiquement la tête, tout en se retournant, se dirigeant vers une petite remise. Seule sa voix parvenait au couple, et il déclara.

[Armurier]"Quelle taille ?"

L'adolescente se tourna derechef vers son ami, l'interrogeant du regard. Ce dernier haussa les épaules, ignorant ce genre de subtilités couturières.

[San]"Euh... La taille de quelqu'un de treize ans."

Un grognement leur parvint de la remise, puis le marchand se représenta devant eux, une veste neuve dans les mains. Il la déposa sur le comptoir. Son regard passa de al veste, à Akogare, jugeant de la taille.

[Armurier]"Oui, ça devrait aller, pas de soucis. Vous voulez l'essayer ?

*Pitié, non.*

Il adressa un regard désespéré à San, souhaitant plus que tout éviter cette épreuve qui lui semblait dans le cas présent insurmontable. Sans même le regarder, elle comprit, et en souriant, elle déclara.

[San]"Non, je fais confiance à vos sens, ça ira. Bonne journée à vous !!"

Akogare attrapa le vêtement d'une main lourde, avant de suivre San vers la sortie. Si il n'avait pas été aussi fatigué, il aurait bâillé à s'en faire mal. Ils reprirent la route de la maison, le soleil réchauffant leur corps froids.
C'était agréable de marcher sous les rayons ensoleillés, mais tout de même, Akogare préférait la tiédeur d'un bon lit.


_______________________________________________

Son souhait fut rapidement exaucé. Les escaliers furent la dernière épreuve à laquelle le couple devait se soumettre, avant de goûter aux joies exquises, quoique habituelle, du sommeil.
Akogare jeta le vêtement sur une chaise libre, avant de tituber vers le lit, San à ses côtés.
Comme des souches, ils tombèrent l'un sur l'autre. Puisant dans le peu de force qui lui restait, le Hyuuga se retourna sur le dos, puis la tête de San tomba sur sa poitrine, alors qu'il passait son bras autour des épaules de l'adolescente.


_______________________________________________

Les meilleures choses sont souvent trop courtes. Et même après une quinzaine d'heures de sommeil réparateur, Akogare aurait voulu rester étendu, simplement inactif. Deux fois dans ce laps de temps, il avait senti San se lever, puis revenir se coucher. Là, elle était serrée contre lui, et si il se concentrait un peu, il pouvait l'entendre respirer.

Deux nouvelles heures s'écoulèrent, entre sommeil et éveil, avant qu'ils ne se lèvent tout deux. San était allée faire couler l'eau du bain, avant de revenir. Elle saisit la tenue ninja des mains, et l'étudia du regard. Avec, l'adolescente s'approcha du lit, à côté d'Akogare.
Elle leva un oeil inquiet vers lui.


[San]"Tu vas y aller ?"

Akogare hocha la tête, faute de mieux. La jeune fille répondit sur le même ton silencieux. Il n'était pas difficile de lire ses pensées actuelles. Elle devait se dire que le Hyuuga ne serait pas prêt à temps, vu l'état de fatigue dans lequel il était plongé depuis l'éveil violent de son Byakugan. Mais Akogare était confiant. Et sa confiance, où plutôt, son absence de doutes, déteint rapidement sur San.

Chacun leur tour, ils allèrent prendre leur douche, la jeune fille en premier. Lorsqu'Akogare sortit, San tenait toujours la tunique sur ses genoux. Il s'approcha d'elle, passant ses doigts sur sa joue, et elle releva les yeux, souriante.
Ses sourires lui faisaient toujours plaisir. Sa présence lui faisait toujours plaisir.
San se redressa, en passant ses bras autour de la taille du Hyuuga.


[San]"Tu veux l'essayer ?"

Akogare mit quelques secondes à se rendre compte qu'elle parlait de la tunique. Il posa sa main sur celle de San, serrant tendrement l'un de ses doigts. Puis, il hocha la tête.
Alors qu'il enlevait son gilet, la voix de San lui parvint.


[San]"Il faudra refaire tes bandages."

De bandages, Akogare était bien pourvu. De larges rubans lui traversaient tout le torse, remontant jusqu'à la poitrine, et enserrant toutes ses côtes. Il en avait également autour de la jambe droite, qu'il avait manqué se briser, et ses deux bras en étaient recouverts.
Sans oublier les différents pansements, déciminés un peu partout.
L'idée de devoir tout refaire épuisait déjà le Hyuuga.
Il venait à peine de jeter à terre son gilet et de se repasser un T-shirt, que San lui enfila la tunique.

Cette image le fit sourire, lui rappelant celle des samourai, qui se faisait vêtir avant de partir à la bataille.
San l'amena devant le miroir à taille humaine, qu'elle conservait dans sa chambre. Elle le laissa se regarder, tout en le dévisageant également.
Akogare se tourna vers elle, et lui adressa un léger signe de tête, lui demandant son avis,
Elle ne le lui donna pas immédiatement, continuant à le dévisager. Puis elle sourit, et, le regardant dans les yeux, elle dit.


[San]"Elle est plus jolie que la précédente."

Akogare sentit un sourire éclairer ses traits, avant de la rejoindre. Il l'ôta, et la laissa choir sur une chaise, ne gardant sur le dos qu'un T-shirt noir. San posa sa main sur le torse du garçon, l'arrêtant. Sa main descendit doucement, avant de rester sur sa hanche.
Elle approcha son visage de celui d'Akogare, qui la fixait sans mots dire. De toute façon, il n'aurait pas pu.

Un nouveau baiser, le premier depuis au moins seize heures.
C'est long, d'attendre.


[-100£, Tenue Ninja.]
Hamano N
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 11 Fév - 17:55

Ce n’était pas la première fois que Naoki passait devant le magasin en question. La toute première fois, très curieux sans oser vraiment entrer, il s’était contenté de regarder les articles depuis l’extérieur du magasin.
La seconde fois, il était entré dans le magasin pour en ressortir aussitôt… les vendeurs étant ce qu’ils sont, on ne lui avait pas laissé une seconde de répit. Mme Hara l’avait d’ailleurs mis en garde à ce sujet. Sa devise était que toute personne souhaitant acheter quelque chose, devait y réfléchir avant, afin de ne pas se laisser embobiner par les boniments des vendeurs au moment de passer à la caisse.

Ces premières fois n’avaient pas été inutile pourtant, car elles l’avaient forcé à faire un tour général du magasin, aussi rapidement que possible, afin de voir ce qu’ils vendaient. Les articles étaient en nombre conséquent, mais ce n’était pas un véritable problème de remarquer que bien souvent, seul la taille différait concernant un seul objet, tel les shurikens.

Le jeune homme avait bien pesé le pour et le contre, et avait donc décidé de se rabattre sur les objets à distance. L’entraînement qu’il avait reçu avec Armo avait fini par le convaincre qu’ils constituaient une bien meilleure solution que certains autres pour lesquels il ne pouvait se résoudre à opter, tels les objets de corps à corps.
D’un pas décidé, il entra donc dans le magasin, afin de faire les achats qu’il avait prévu.


[Vendeur] : « Bonjour bonjour ! Et bienvenu ! »

Le marchand garda le silence une demi seconde, mais Naoki remarqua pourtant le temps d’arrêt du vendeur. Il ne manqua d’ailleurs pas de voir l’œil habile et exercé de se dernier se teinter d’une petite lueur de cupidité, bien vite passée pour ne plus laisser place qu’à celle d’un visage entièrement bienveillant.

[Vendeur] : « Entrez entrez ! N’ayant pas peur ! Je suis sûr que vous venez acheter de la marchandise chez nous, et vous allez être ravi de découvrir qu’était votre première fois, notre magasin à l’immense plaisir de vous offrir un bon INCROYABLE de 50£ que vous pourrez dépenser ici ! »

Tout s’expliquait, et confirmait les soupçons de notre jeune ami. Naoki avait été classé comme étant apprenti ninja, de part sa tenue, et puisqu’il n’était pas connu, il venait faire ses premiers achats ici. Puisque c’étaient ses premiers achats, cela signifiait sans aucun doute qu’il avait certains moyens, et éventuellement, qu’il ne connaissait pas toutes les marchandises. On pouvait donc tenter de lui vendre du matériel superflu, surtout que le bon d’achat de la première fois poussait les jeunes gens à faire des erreurs.

[Vendeur] : « Des objets de première qualité, vous pouvez en être assuré jeune homme. Regardez moi ça, nous vendons tout ce qu’un ninja peut désirer. Regardez moi ces gants, vous en avez déjà vu d’aussi jolis ? Je suis persuadé que non ! Et regardez la façon dont ils ont été fabriqué ! »

C’était prévisible, mais il n’en restait pas moi que ce déferlement de parole avait un effet hypnotique. Ouvrant la première fois la parole, l’étudiant qui avait un peu perdu pied reprit rapidement le contrôle de lui-même, en se fixant pour but de faire taire son aimable vendeur.

[Naoki] : « Bonjour. »

Et ce fût tout. Interrompant ses gestes, l’homme arrêta en même temps ses paroles. Il ne s’attendait visiblement pas à ce genre de commentaire, totalement décalé et cela lui fit perdre ses mots sur le coup. Ce léger temps mort fût de courte durée, car connaissant son métier, les paroles à trouver revinrent bien vite… Mais il avait déjà perdu, de toute façon.
Car si cette pause avait permis au commerçant de reprendre contenance, elle avait aussi offert à Naoki l’opportunité de se reprendre, et il le fit donc.


[Naoki] : « Je sais déjà ce que je veux de toute façon monsieur. Et je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps car j’ai un budget serré et je ne prendrais rien de plus. »

Il ponctua alors ses paroles par un sourire simple, pour contrer la sècheresse de ses affirmations.

[Vendeur] : « Haha ! Un jeune homme qui sait déjà tout ce qu’il veut … C’est formidable ! Allons, montrez moi ce que vous m’achetez que je vous les emballe ! »

L’index en direction des Fumas Shuriken, Naoki reprit la parole :

[Naoki] : « J’en voudrais deux s’il vous plait, dont l’un avec votre bon …. »

Voilà, c’était fait. Il avait dit avoir peu de moyen, il avait fait son choix, et le marchand était calmé car il ne pouvait rien tenter de lui vendre de plus. Ce dernier était d’ailleurs partagé par l’envie d’essayer tout de même, car on se rend vite compte que les poches étaient souvent plus remplies qu’on voulait le faire croire, mais il finit par estimer que cela n’en vallait pas la peine.
Il s’empara donc de deux fumas et les donna à Naoki.


[Vendeur] : « Et voilà ! Vous m’en direz des nouvelles ! J’espère vous revoir bientôt dans mon magasin jeune homme. En attendant, ça vous fera 50£, en comptant le bon. »

Naoki posant l’argent sur le comptoir, et après avoir salué l’homme, repartit en direction de sa maison.

[-50£, +2 fumas}
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 11 Fév - 18:04

[ Akogare Hyûga: +4XP RP ]
[ Hamano Naoki: +3XP RP ]
Uchiwa H
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 28 Fév - 20:38

[Dernier petit détour. Ca se passe toujours la matinée de l'anniversaire de Kenta, et c'est la suite de La banque. Après ça c'est direct retour maison ^^]

Alors que Kenta rentrait tranquillement chez lui, une idée lui traversa l'esprit. Iil regarda sa montre qui lui indiquait neuf heures vingt. Le jeune garçon s'arrêta en plein milieu de la rue et se mit à réfléchir un instant. Il regarda autour de lui afin de savoir à combien il était de l'armurie et après avoir décidé de son itinéraire il entama une course rapide.

Pour commencer, il grimpa sur le toit le plus proche, observa une fois d eplus les alentour afin de s'assurer qu'il avait bien prévu le bon chemin. A chaque rue qu'il survolait, l'enfant vérifiait si ses camarades n'étaient pas déjà en, chemin mais il ne distinguait aucune silhouette familière.

Une fois quelque toits parcourus, Kenta sauta du haut d'un bâtiment afin d'arriver juste à l'entrée de l'armurie dans laquelle il entra comme une tornade. Par la même occasion il fit sursauter le patron qui ne tarda pas à s'adresser au shinobi.


"Hey gamin! Doucement avec la porte! Que puis-je pour toi?"

"Désolé... Euh je viens faire améliorer mon vêtement. Je voudrais en faire une tenue ninja."

"Bien sûr bien sûr... Hum dis moi donc, il me semble t'avoir déjà vu ici..."

"Oui j'étais passé une fois pour des griffes mais ca ne m'intéresse plus... Le bon de cinquante ryos tient toujours pour un premier achat ?"

"He he he! Et comment! Bon passe moi ton vêtement je te prie. Ca va prendre une demi-heure..."

"Errrr.... Bon tenez."

Le jeune garçon tendit l'objet à façonner et alla attendre en regardant les armes toujours exposée dans la boutique. Il allait de rayon en rayon, se laissant porter par ses pensées. Il rêvait tellement qu'il ne vit même pas le temps passer. Le patron revint dans la boutique principal et l'interpella.

"Hey gamin! Ta commande est prête!"

"Merci monsieur, tenez... Cinquante ryos."

"Oh! Tu fais passer ton bon sur ce travail là?"

"Oui, il faut que je conserve un peu d'argent de poche donc, ce sera pour cet achat là."

"Très bien comme tu le souhaites, cent pour moi! Aurevoir à bientôt peut-être!"

Kenta sortit tout fier de l'armurie et revêtit son habit sur place. Une fois cela fait, il grimpa de nouveau sur les toits pour un nouveau trajet.

"Yosh! Maintenant, direction chez moi!"

[-50£ pour moi!!!]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 22 Mar - 21:52

[Pour plus de facilité au lieu de dire « le clone d'Auroe » à chaque fois je le met une fois en début de rp puis j'utiliserais simplement « Auroe » pour la suite]
[Ce rp se situe après l'entrainement en forêt, disons le lendemain de la rencontre avec Armo dans les ruelles]

Le clone d'Auroe entra en courant dans la boutique, le propriétaire des lieux sursauta lorsqu'elle poussa violamment la porte. Il regarda la fillette totalement essouflé qui s'était appuyé contre un mur devant lui. Comme à l'habitude Auroe avait caché sa tenue d'aspirant qu'elle trouvait très laide avec sa tunique et son pantalon, l'homme derrière le comptoir n'avait donc en face de lui qu'une fillette ordinaire à première vu.

[Vendeur] Je peux faire quelque chose pour toi petite?

Elle reprenait son souffle, elle venait de traverser la moitié du village depuis la forêt. Elle redressa a tête et regarda les objets se trouvant sur les étalages. Elle savait exactement ce qu'elle voulait, elle avisa les tenues ninja et les fuma shuriken. Une fois qu'elle put parler elle se tourna vers l'homme en face d'elle.

[Auroe] Bonjour, je voudrais une tenue ninja et un fuma shuriken.
[Vendeur] Tu es ninja?

Il regarda la fillette en face de lui en froncant les sourcils, elle était bien jeune... Auroe continuait de reprendre son souffle, elle souleva le pan de sa tunique pour découvrir sa tenue d'aspirant sans dire un mot.

[Vendeur] Bien, je vais te chercher ça tout de suite, il va falloir l'essayer. Tu peux aller dans l'arrière salle, il n'y a pas de vitrine là bas.

Auroe aquiesca d'un signe de tête puis se dirigea vers le rideau au fond de la pièce derrière lequel l'homme venait de disparaître.
Il faisait sombre, c'était un dépôt et un atelier, le vendeur avait posé la tenue sur une table basse et fouillait dans une grande malle, des bruits de morceaux de métal entrechoqués s'élevait. Auroe attendit patiemment qu'il ai finit ses recherches.
L'homme se releva l'air triomphant avec un fuma plutôt mal en point et rouillé dans les mains.


[Vendeur] Je savais bien qu'il m'en restait un ici. Il vit le regard étonné de la fillette et sourit. Ne t'inquiète pas, je vais le remettre à état... Je fais un peu de recyclage en ce moment, beaucoup de ninjas achetent puis disparaissent laissant leurs affaires... Je récupère mes armes pour les revendre.

Auroe le regardait toujours, c'était donc ça le commerce? Elle haussa les épaules, tant qu'elle avait un fuma en état elle se fichait bien de sa provenance. Le vendeur retourna vers le magasin en sifflotant avec le fuma à la main.
Lorsqu'il eut passé le rideau Auroe se dévêtit et essaya la tenue ninja, elle était à la bonne taille, l'homme avait l'oeil. Elle remis sa tenue d'aspirant et sa tunique puis sortit de la pièce.

Un bruit de meule parvint à ses oreilles, elle regarda le vendeur aiguiser les branches de son arme, elle avait meilleure mine qu'à la sortie de la malle. La fillette posa la tenue sur le comptoir, l'homme re monta le masque qui le protégait des éclats et des étincelles lorsqu'il aiguisait puis tourna la tête vers elle.


[Vendeur] Alors ça va?
[Auroe] Oui, je la prend
[Vendeur] Tu ne la met pas tout de suite?
[Auroe] Ce n'est pas vraiment pour moi... Je ne suis qu'un clone.

Le vendeur la regarda l'air surpris... Voilà que ses clients ne venaient plus en personne mais avec des clones... Cela ne lui plaisait gère mais il ne fit aucune remarque.

[Vendeur] Ton arme est prête aussi. En tout cela fait 150£, mais comme c'est la première fois que tu viens tu a 50£ en cadeau, je sais que les étudiants de l'académie ont pas mal de probleme d'argent en général.

Auroe sortit 100£ d'un pan de sa tunique sans dire un mot, elle les tendit à l'homme qui les prit en la remerciant.

[Auroe] C'est moi qui vous remercie
[Vendeur] Tu peux revenir quand tu veux, pour faire améliorer tes armes ou ta tenue, je me ferais un plaisir de t'aider.

Elle sourit puis attrappa le fuma shuriken et la tenue qui était toujours sur le comptoir avant de passer la porte.

[Auroe] Au revoir alors.


Auroe (la vrai) se dirigeait vers l'arène, son clone la rattrapait. Elle se saisit du fuma et de la tenue ninjas lorsqu'il passa à côté d'elle puis le fit disparaitre.
Elle continua sa route sans s'arrêter, faisant fi des regards étonnés de certains passants.


[-100£]
[+1 fuma, +1 tenue ninja]
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Jeu 23 Mar - 1:14

[ Auroe: +3XP RP - 1 Fuma seulement... tu vas déguster. ^_^ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Jeu 23 Mar - 10:15

Niwth rentra dans l'armurerie de Konoha...il n'y avait personne. Il regarda alors les armes vendues, il remarqua les petits shurikens, qu'il trouvait discrets et pensait qu'ils feraient autant de dégâts qu'un fuma les cinq en même temps, il amait bien aussi les kunais, arme ninja de base. Il tomba sur le ninja-to, il restat en inspiration devant cette arme qu'il trouvait magnifique, il en revait, l'arme qu'il avait soules yeux était un ninja-to avec, sur le manche, les caractère du feu et de la feuille

*Quand pourrais-je, un jour me payer ce luxe*

Niwth se tourna du côté des armures, il était moins impressionné qu'avec les armes mais avait compris que c'était important, de toute façon, il allait en recevoir une à l'académie, il l'améliorerait plus tard.
Un homme arriva au comptoir et vit le jeune regarder les armes, il en profita pour faire ses comptes et attendre la fin de l'observation de ce jeune hommme. Niwth se leva des armures après un bon quart d'heure, largement le temps pour que le vendeur fasse ses comptes.


[Vendeur]"Tu cherches quelque chose?"

"Oui, je viens de rentrer à l'académie ninja et j'aimerais avoir des armes, j'ai 50£"

[Vendeur]"Alors tu as 50£ de remise pour la première fois que tu viens ici, c'est l'académie qui nous le demande pour que vous ayez plus d'armes et un meilleur budget, alors nous on trouve ca bien, ca fait marcher notre commerce enfin voila, je m'attarde sur rien et voila, le temps et t'as rien acheté alors, qu'est-ce que tu veux?

"Alors je pense prendre cinq petits shurikens et un kunai"

[Vendeur]Okay

Le vendeur se déplace vers les vitrines donna cinq shurikens à Niwth et un kunai, en échange, Niwth lui donna 50£. Niwth se dirigea vers la sortie

"Au revoir"

[Vendeur]"Bye"


[-50£]
[5 petits shurikens et un kunai]


HP: 50 - MP: 48
FOR: 8 - AGI: 8 - VIT: 8 - DEX: 5 - INT: 4 - SAG: 1
TAI : 8 - MED : 8 - NIN : 5 - GEN : 3
EXP: 12/30 - Pts de Stats:0
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Argent : 20£


Dernière édition par le Sam 25 Mar - 11:03, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 17 Mai - 13:15

Doufi ariva devant l'armurerie de son village il avait revetie sa veste de ninja et venait voir Shaturia le forgeron...
Il entra précipitement et s'aprocha du comptoir!


"Salut Shaturia!"

[Shaturia]"Salut Doufi ça va?"
"Bah oui plus que mieux,je vient de recevoir ma promotion Genin!"

[Shaturia]"Génial je te félicite..."
"Merci bien!"

Doufi sortit sa chaine de dériere son dos!


"Maintenant que je gagne un peu plus je pourrait surement te rendre quelques visites un peu plus souvent! En tout cas aujourd'hui j'aimerais améliorer cet jolie chaine a une puissance moyenne!"

[Shaturia]"Ok je te fait ça tout de suite...J'aurais bien aimé te le faie gratuitetement histoire de fêter ta promotion mais si je fait ça je me ferait virer!"
"Pas grave t'inquiét'..."

Doufi sourit,tendit sa longue et précieuse chaine au forgerons qu'il l'a prit et l'emena dans l'ariérer boutique là ou Doufi avait si souvent était en compagnie de Shaturia!

Il travailla assez longuement,Doufi lui pendant se temps regarder les armes se demandant se qu'il acheterait a sa prochaine visite...
Quelques heures après être entrer Doufi était toujours là mais il était très pacient et était rester là a contenpler toute ses merveilleuse armes...

Shaturia revint la chaine en main!


[Shaturia]"Voila j'éspére ne pas avoir était trop long..."
"Non je n'est même pas vu le temps passer!"

Le genin sourit...


"Je peut voir Gradio?"

[Shaturia]"Bien sur...la voila!

Le forgeron tendit une chaine brillante de mille feu,elle avait l'air encore plus puissante et coupante qu'au par avant!
Shaturia la tendit au médecin...
Ce dernier la prit la regarda,prit tout ses sous et les posa sur le comptoir de l'armurerie...


"ça vaut vraiment le coup...Elle est magnifique!"


Shaturia encaisa l'argent salua Doufi puis le genin partit!

[Je pense mettre un peu améliorer en orthographe...Qu'en pensez vous?]


24 points de stats de rab

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Ven 21 Juil - 23:06

Akogare était assis sur un tonneau, contre l'armurerie. Elle était déjà ouverte, en cette fin d'après-midi, mais pour le moment, il préférait observer les passants.

Inconsciemment, il défiait le hasard. Hasard de voir quelqu'un qu'il connaissait. Non pas qu'il en ait envie, mais il était curieux. Un homme sortit du bâtiment, se postant dans l'encadrement de la porte. Il demeura silencieux. Akogare se tourna enfin vers lui, l'interrogeant du regard. L'homme fumait tranquillement.


[Homme]"C'est ma pause."

Akogare ne lui fit pas remarquer qu'il n'y avait personne dans son échoppe.

[Homme]"C'est un rendez-vous amoureux ?"

Akogare sourit.

[Akogare]"Oui, je rêve d'une armure pour ma copine."

L'homme rit, avant de s'excuser et de s'éloigner. Akogare demeura sur son tonneau, à réfléchir. Il établissait mentalement une liste de chose à faire. Il devait se remettre à jour sur le village. Ce sera rapidement fait. Il n'avait pas changé en vérité, exactement semblable à ses souvenirs. De fait, même si il est né, il n'a jamais prit le temps de l'explorer de fond en comble. Dans son enfance, il n'avait pas eu le loisir de rêvasser. Aujourd'hui, il le voyait d'un oeil neuf. Il le trouvait coloré, vivant. Et pourtant, il abritait une des élites de cette terre.

C'était délicieusement ironique. Comme les fleurs vénéneuses, dans les forêt perdues, au loin. Elles s'ouvrent timidement, elles sont magnifiques. On se dit que l'on ne risque rien à en humer le bouquet. Et on meurt, une main sur le ventre, l'autre à la bouche pour endiguer notre bave crémeuse.

Sans doute que dans les mois qui suivraient, le jeune homme serait confronté à des situations critiques. Sans doute devra t'il être prêt à tuer un autre homme. Cette idée n'était pas effrayante. Il la regardait curieusement, avec tout juste une pointe d'appréhension. Il n'avait pas à se répéter des phrases préconstruites pour se mettre en condition, du genre : si ce n'est pas moi, c'est lui qui me tuera. Non. Pour Akogare, le meilleur gagnerait. C'était inévitable. La vie est ainsi faite, à traquer l'élite.

Ce ne sont pas les faibles qui tombent, néanmoins. Pas toujours du moins. Il n'y a qu'à regarder ce village. Les passants, cette petite fille souriante ou cet adolescent moqueur, sont faibles. Et les ninja les protègent. Et meurent pour les sauver. C'est gratifiant. D'un certain point de vue.

Akogare était curieux de ce jour. Une curiosité prudente, méfiante même. Mais une curiosité tout de même. Il savait qu'au final, il ne faiblira pas. C'était ainsi. On ne peut pas se le permettre en certaines occasions. C'est comme en toute chose qui forme la vie. Si il fallait gagner, il gagnerait ou tomberait en essayant.
Mais lui n'avait pas le droit de mourir.


[Tenshi]"Tu te poses trop de questions."

[Akogare]"C'est le propre de l'adolescent Tenshi. Il vit en se posant des questions. Il devient adulte lorsqu'il admet qu'il n'y a aucune réponse."

Elle haussa les épaules.

[Tenshi]"Profite bien de ton adolescence. Les faibles tombent aussi, tu sais. C'est terrible, mais il tombe bien plus souvent que toi. Regarde le monde comme il est. Tu es épargné de la misère, ou de la sous-nutrition. Et pire, tu ne peux pas les aider avec efficacité."

Elle se rapprocha du jeune homme. Ils étaient dans une prairie visiblement, les herbes étaient hautes, jaunies par le soleil illusoire qui baignait les lieux.

[Tenshi]"Chacun ses problèmes à son niveau d'existence. C'est laid, mais le monde est construit de cette manière. Il ne cherche pas la justice, mais la survie de l'élite."

[Akogare]"Comment tu sais ça, t'es jamais sortie de ma tête ?"

Elle lui pinça le bras, avant de s'asseoir contre sa jambe.

[Tenshi]"On dira que j'ai de quoi réfléchir."

Ils restèrent sans rien dire. Akogare s'agenouilla à son tour, hésita un bref instant, puis prit la jeune femme dans ses bras. Il aimait sa présence, sa fraîcheur délicate.

[Tenshi]"Tu auras besoin de t'entraîner. Ton sensei est occupé, je pense, et les étudiants du village sont trop faibles pour être un véritable défi."

La jeune femme laissa couler un moment de silence, puis reprit.

[Tenshi]"Tu ne peux t'entraîner ici. Ta famille pourra t'aider, plus tard. Pour le moment, demande à Mashiro. C'est important que tu habitues ton corps à avoir des réflexes."

Akogare hocha la tête.

[Akogare]"Oui... Je verrais ça bientôt."

[Tenshi]"Ah, il faudra aussi que tu m'actives fréquemment. Que je m'habitue moi à venir, et tes yeux à me recevoir."

De nouveau, Akogare hocha la tête. Ils restèrent ensemble longtemps, sans avoir à parler. Chacun plongé dans ses pensées. Tenshi dit au revoir à Akogare avant même que ce dernier ne se sente réintégré à la réalité.

Le temps s'était écoulé normalement. L'état dans lequel il était, lorsque son esprit s'ouvrait, était assimilable à celui dans lequel on ce trouve quant on rêve. C'est intemporel, imprécis, mais bien présent.

Akogare quitta son tonneau, et se décida à pénétrer dans l'enceinte du bâtiment. La chaleur l'assaillit immédiatement, s'attachant à ses vêtements avec une insistance dérangeante.


[Homme]"Ah, bonjour toi."

L'adolescent le salua d'un signe de tête, avant de déclarer.


[Akogare]"Ce serait pour mon armure."

L'homme prit aussitôt un stylo, une feuille vierge déjà sous les yeux.

[Homme]"Mais, bien sûr, à quel niveau ?"

[Akogare]"Améliorer celle-là."

Akogare se défit de sa veste et le tendit à l'homme. Ce dernier l'inspecta d'un oeil critique, hochant par moment la tête et caressant le tissu en certains endroits.

[Homme]"Ca demandera un peu de temps, je le crains. Si la chaleur ne vous effraie pas, vous pouvez rester. Tenez, mettez vous à la fenêtre."

Il avait déjà l'affaire en tête. Il appela le forgeron et son apprenti, leur donnant des consignes très claires. Il fallait, visiblement, placer des plaques de métal sous le tissu, ajouter une maille légère sur les côtés, et recoudre. Les plaques pectorales principalement devaient être revues.

Akogare s'assit sur le rebord de la large fenêtre, reprenant l'activité passionnante de l'épiage des passants. Le gérant ne semblait pas inquiet du fait que la nuit n'était plus très loin.
Lorsque l'homme revint, il parla un peu avec Akogare. Il était sympathique, très pointilleux sur la qualité de son travail.

Près de deux heures plus tard, la veste arriva sur la table de travail de l'homme. Akogare avait perdu le compte du temps, sans toutefois s'endormir. Il demeurait simplement à la fenêtre.
Mais la vue de son vêtement ouvert de part en part le fit se rapprocher. L'homme s'assit, sélectionnant avec une précision toute professionnelle les aiguilles et les rouleaux. Puis, il se mit à l'oeuvre, et une heure de plus s'écoula sous le son des ciseaux et des bruissements de tissus. Pas une seule fois l'homme ne s'effleura la peau de l'aiguille.

Il se redressa, s'étira, et posa un oeil presque surprit sur Akogare. Mais il lui sourit, et murmura.


[Homme]"Elle est prête."

Il prit la veste avec lui, et retourna derrière son comptoir. Il fit rapidement des comptes, avant de sourire à Akogare.

[Homme]"Je vous en demanderai 250£."

Akogare chercha un moment l'argent nécessaire et le déposa sur le bureau. Devant une glace prévue à cet effet, le jeune homme l'essaya. Son poids avant sensiblement augmenté, sans que cela ne soit gênant. Il fit quelques mouvement d'étirement et découvrit avec plaisir que la veste n'entravait rien. Il toucha plusieurs fois les plaques qu'il devinait vaguement, et passa un doigt sur la maille nouvelle. Il n'y avait qu'une partie de visible, pourtant la maille lui enserrait la totalité du torse.

L'adolescent se sentait en sécurité à l'intérieur de cet écrin de tissu et de métal.

Il sortit de la pièce, sous les remerciements de l'homme. Et, il repartit en silence et sous les étoiles chez San.


[Akogare : -250£ - Tenue Ninja MQ (9) ]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 5 Aoû - 13:08

[Venant de [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]

A en lire sur le billet que le garçon avait reçu, l’armuerie était facile à trouver du moment qu’on se rende au centre ville.

[Yosuke] *Et bien ce n’est pas la première fois qu’une publicité ment un peu*

Disons que ce n’était pas la première fois qu’il avait du mal à trouver son chemin. Le centre ville de Konoha était immense, normal de ne pas trouver ce que l’on cherche dans l’instant. Il ne fallut pas beaucoup de temps à Yosuke pour trouver la boutique, il était sans doute trop exigeant avec lui-même aujourd’hui. L’échoppe était d’un banal ahurissant, du moins de l’extérieur. Il était temps de répondre à toutes les questions qu’il s’était posé. Il franchît la porte, un petit son de cloche retentît. Le vendeur n’était pas là mais il ne tarda pas à arriver, laissant tout juste le temps à Yosuke de jeter un rapide coup d’œil au mur. Une demi-douzaine d’armes étaient exposées toutes plus énigmatiques les unes que les autres pour le jeune aspirant.

L’homme ne dît mot, il savait ce que son client était en train de faire, il contemplait son travail. Il s’avança doucement au côté de son client, lui laissa quelques secondes de plus avant de rompre le silence.


[Homme] « Je peux vous aider »

Yosuke se détourna un bref instant du mur pour saluer son interlocuteur, puis il recommença à fixer le mur, intrigué. Il fouilla dans sa poche pour en sortir un billet.

[Yosuke] « Je suis étudiant à l’Académie. J’aimerai acheter de l’équipement mais… je n’ai aucune idée de ce que je dois acheter. »

Il ne paraissait même pas gêné mais toujours avide d’apprendre. L’homme attrapa le billet tendu, l’examina sérieusement avant de se retourner vers son client, le sourire aux lèvres.

[Homme] « C’est la première fois c’est ça ? »

Yosuke lui fît signe que oui de la tête.

[Homme] « Des gens comme vous, il en manque ces derniers temps. Ca rend le travail plus passionnant. » Il s’installa à son comptoir et fît signe au garçon de le suivre. « On a beaucoup d’équipements ici, les meilleures pièces de tout Konoha. Alors pour choisir il faut savoir ce que vous voulez. »

[Yosuke] « Que voulez-vous dire ? »

[Homme] « Attaquer ou Défendre. Dans un combat ça se résume à ces deux actions, et l’équipement ici est là pour vous y aider. »

[Yosuke] « Je suppose qu’il faut d’abord savoir se défendre pour pouvoir contre attaquer ensuite »

[Homme] « Très bien. Pour se défendre il n’y a pas 36 manières différentes. Soit tu esquives, et là je ne peux rien faire pour toi, soit tu encaisses et là je peux t’aider. » Il s’éclipsa quelques instants dans ce qui devait être l’arrière boutique. Il revînt avec une veste. « C’est une veste ninja. Il y a plus de poches et elle protège bien mieux que ce que tu as sur le dos. Je t’échange cette veste contre ta tenue d’aspirant et 100£. »

Le garçon réfléchît un court instant mais il n’avait pas vraiment à réfléchir, c’est ce qu’il lui fallait.

[Yosuke] « Marché conclu. »

[Homme] « Bien petit. Tu ne le regretteras pas. Tiens essaie là. »

Yosuke vida ses poches, enleva la tenue d’aspirant pour enfilait la tenue ninja dont il remplît les poches instantanément.

[Yosuke] « Elle est légère. »

[Homme] « Oui ce n’est pas la même matière mais c’est du solide. Ensuite, après avoir encaisser tu comptes faire quoi ?»

[Yosuke] « Contre attaquer. »

[Homme] « Et comment ? »

[Yosuke] « Et bien… » *Je ne connais aucun jutsu offensif, aucun jutsu du tout d’ailleurs.*

[Homme] « Ne te pose plus la question, avec ce que je vais te montrer tu pourras te défendre. » Il le fît avancer jusqu’au mur et empoigna un objet métallique pointu, il le tendît à Yosuke. « Tu sais ce que c’est ? »

[Yosuke] « Un kunai. »

[Homme] « Oui c’est bien ça. C’est la base de l’équipement de beaucoup de ninja. Il faut savoir qu’il y a deux manières différentes d’attaquer, l’attaque au corps à corps et à distance. Et bien le kunai il fait les deux, c’est ton arme d’urgence en quelques sortes. Je te le conseille vivement. » Il marqua un temps d’arrêt, il réfléchissait à quelques choses. « Quelle spécialité as-tu choisi ? »

[Yosuke] « Ninjutsu élémentaire. »

Le visage du vendeur s’illumina.

[Homme] « Il te faut alors des armes de jet ! Un ninja spé ninjutsu élémentaire ça ne survit pas longtemps au corps à corps. » Il choisît une sorte d’anneau où étaient fixés une grosse plaque métallique.

[Yosuke] « Qu’est-ce que c’est ? »

[Homme] « Un Fuuma Shuriken » Et il le déplia. L’arme était bien plus imposante comme cela. Yosuke fît les yeux ronds. « C’est une des armes de jets les plus puissantes, mais comme tu t’en doutes il faut apprendre à le manier. Il te faudra t’entraîner mais ce n’est pas si difficile que ça en a l’air. Par contre entraîne toi dans un lieu desert. Je ne voudrai pas que tu tue quelqu’un, enfin quelqu’un de Konoha » Il lui fît un clin d’œil. « Cela fera donc une veste, un kunai et un fuuma Shuriken donc… »

[Yosuke] « Attendez ! Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Il pointait du doigt le mur qui se trouvait derrière le vendeur. Celui-ci se retourna rapidement pour savoir de quoi il s’agissait.

[Homme] « Oh, c’est de l’équipement standard ninja. Grappin, corde, fil ninja, ca sert surtout lors de déplacement, quoique le grappin peut servir en combat aussi. Ca t’intéresse ? Je ne te le conseille pas vraiment, le grappin permet de ramener l’ennemi au corps à corps et dans ton cas… »

[Yosuke] « Je veux un grappin et un fil ninja s’il vous plaît. »

[Homme] « Tu es sûr ? »

Devant l’insistance de son client, le vendeur n’a pas d’autre choix que de vendre, il faut bien que le commerce vive un peu.

Après avoir réglé sa note, Yosuke rangea tout son équipement dans ses poches ou dans son sac à dos, remercia le vendeur pour ses explications et sortît de la boutique. Il avait appris pas mal de choses ici.


[100+50+50+20+50 =270£ soit 220£ avec le bon de 50£]

[ Arrow [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par le Mar 8 Aoû - 0:32, édité 2 fois
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 5 Aoû - 13:25

[ Akogare: +6XP RP ]
[ Yosuke: +3XP RP ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 29 Aoû - 3:29

Revenant de la forêt après son entraînement, Natsu souhaitait passer par l’armurerie pour acheter un Kunai afin de pouvoir approfondir sa maîtrise du chakra. Il était souvent passé devant sans jamais vraiment regarder, il trouvait que les armes n’avaient pas grande utilité si on maîtrisait bien le ninjutsu mais il avait besoin d’un kunai alors il entra. L’armurerie était un simple bâtiment où on pouvait voir toutes sortes d’armes accrochées aux murs ainsi que des armures, mais il était là pour acheter une chose bien précise donc pas de perte de temps.

*Bon il te faut un kunai, après je vais aller à la bibliothèque pour plus me renseigner sur la maîtrise du chakra.*

Natsu arriva alors devant un homme qui se tenait derrière un comptoir, les coudes posés sur celui-ci, attendant probablement un client quelconque.

[Vendeur] Qu’est-ce que je peux faire pour toi jeune homme ?

[Natsu] Et bien je souhaiterais acheter des Kunai mais je ne connais pas le prix exact.

[Vendeur] C’est 50£ le Kunai.

*Et bien il s’enmerde pas celui là, 50£ l’unité c’est vachement chère ! Enfin bon je ne suis pas là pour négocier, c’est le prix et c’est tout.*

Natsu sourit au vendeur et commença à fouiller dans ses poches, puis après quelques secondes de fouille minutieuse il en sortit le contenu sur le comptoir et commença à compter.

[Natsu] 10, 15, 20, 40, 50 oui c’est ça, il y a bien 50£ là, donc je vais prendre…

Natsu soupira tout en regardant le vendeur.

*Arnaqueur…*

[Natsu] …un seul.

Le vendeur le regarda puis sourit à son tour.

[Vendeur] Vu que c’est la première fois que tu viens ici et que tu as l’air de faire partie de l’académie, on a un accord avec elle, cela te permet d’avoir ceci.

Il sortit de dessous le comptoir un ticket qu’il posa dessus, il était noté dessus « Remise de 50 dans l’armurerie du centre ville de Konoha ».

[Vendeur] Avec ça tu as droit à 50£ en plus, gratuitement, uniquement dans cette boutique.

Natsu sourit, il y gagnait au change, mais cela ne se reproduirait pas.

[Natsu] D’accord, c’est génial, alors je vais en prendre deux !

Le vendeur partit vers le fond de la boutique et revint avec deux Kunai flambant neuf, il les posa sur la table et reprit le bon ainsi que l’argent de Natsu.

[Vendeur] Voilà pour toi, entraîne toi bien.

Natsu les attrapa rapidement pour les mettre dans son sac et tout en s’en allant vers la sortie il fit un signe de main.

[Natsu] Merci !

*Bon maintenant direction la bibliothèque !*

[Natsu : -50£ et +2 Kunai]
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 29 Aoû - 9:51

[ Natsu Azumoki: +2XP RP ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 29 Aoû - 15:59

Kyuza arriva dans l’armurerie, il y avait quelques ninjas qui faisaient leurs emplettes. La salle était de taille normale, des armes diverses étaient entreposées sur des étagères. Le client savait ce qu’il voulait mais il décida de faire un tour de magasin pour pouvoir voir les différents articles. Il y avait le choix, poing kunai, shuriken, chaine ninja, grappin etc…Le jeune apprenti ninja s’arrêta sur un fuma shuriken.

*Whao, hé bien je sais ce que j’achèterai la prochaine foi, je vais faire un carnage avec ça.*

Au bout d’une dizaine de minutes, Kyuza se dirigea vers la caisse, le commerçant était de taille normale, avec un bouc.

Commerçant avec le bouc : « Bonjour, puis-je quelques choses pour vous ? »

« Bonjour, en fait je voudrais deux shurikens s’il vous plait. »

Commerçant avec le bouc : « Bien, vous voulez des petit ou des normaux ? »

Le commerçant sortit deux shurikens de tailles différentes, Kyuza ne s’attendait pas à avoir ce choix à faire. Il regarda donc successivement les deux armes.

« Hé bien je crois que je vais prendre deux shurikens normaux s’il vous plait. »

Commerçant avec le bouc : « Bien. »

Le commerçant mis sur la table deux shurikens dans une boite, Kyuza remarqua que depuis le début l’homme le regardait en coin, ce qui le gênait.

Commerçant avec le bouc : « Avez-vous lu le message derrière moi ? »

Le shinobi répondit « non », il regarda alors : « Tout les étudiant arrivant de l’académie bénéficient d’un bon de 50£ dans ce magasin (offert par l’académie en coopération avec l’ « ARMURERIE DE KONOHA »).

« A ouai cool, je vais donc changer ma commande…..Je vais prendre trois shurikens.»

Commerçant avec le bouc : « Bien, affaire conclue »

Le commerçant rajouta donc un shuriken, reprit le ticket plus les 40£ de Kyuza. Transaction faite le commerçant remercia le shinobi et lui souhaita bon courage pour son entraînement.
Kyuza lui sorti du magasin en faisant un signe d’adieu à l’homme. A vrai dire le ninja était satisfait de cette heureuse surprise qui était le bon d’achat.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 29 Aoû - 16:34

[ Kyuza: +1XP RP ]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Jeu 21 Sep - 23:40

Yoshi rentra dans l’armurerie en sursautant, surprit par la clochette dont la porte était équipée. Rouge de honte, il fut rassuré en remarquant que personne n’avait du voir sa jolie petite comédie. Il marchait silencieusement dans les rayons, impressionnés par la violence qui ressortait de toutes ses armes…

Le jeune garçon innocent remarqua un écriteau qui faisait de la publicité pour la forge : en échange de quelques ryos, un forgeron pouvait améliorer les armes et armures. Juste à coté, ce trouvait écrit Fuma Shuriken. Ca ressemblait à une grande lame courbée avec un anneau au bout, bref pas vraiment un Shuriken.

Yoshi s’approcha d’un peu plus prêt et prit un Fuma dans sa main, il remarqua que c’était en réalité quatre lames qu’on pouvait faire pivoter autour de l’anneau, comme un éventail, pour obtenir un énorme Shuriken à quatre branche.

Yoshi était charmé par cet objet, il voulait absolument en avoir un mais le garçon excité fut très vite déçu en voyant que ce jouet lui coûterait tous les sous que Tsubaki lui avait remit pour son admission, et il devait acheter un Kunai.

Dépité, il alla chercher un Kunai et se rendit à la caisse ses 50£ à la main. La caissière avait une vingtaine d’année et était très fine et belle. Son sourire contrastait avec la pâle mine de Yoshi. Elle encaissa l’argent, lui emballa son Kunai et lui donna le ticket de caisse avec un autre bout de carton qui surprit l’étudiant.


« Qu’est-ce que c’est ? »

[Caissière] « Tous nos nouveaux clients reçoivent un bon de 50£ à n’utiliser que dans notre magasin mais de toute manière on est les meilleurs et personne ne va voir ailleurs. »

Le sourire de la caissière se communiqua en un instant à Yoshi qui lui arracha le coupon de la main pour aller se chercher le tant convoité Fuma Shuriken. Il revint en un instant et la caissière reprit le bout de carton qui valait 50£ avec un sourire compréhensif.

Yoshi ressortit de l’armurerie avec un lourd paquet qu’il était trop heureux de pouvoir porter. Sa joie était telle qu’il en oublia l’apprentissage de la manipulation du chakra et s’enfonça dans le village en se demandant ce qu’il allait faire.


« Tsubaki m’a parlé d’un appartement qui étais mis à disposition des étudiants comme moi… Je devrais y aller maintenant avant qu’il n’y ait plus personne. »

Il prit une nouvelle direction en portant le sac qui contenait le Fuma Shuriken, presque trop grand pour lui.

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Dim 8 Oct - 16:52

[Ce RP commence chez Kyuza, car je ne voulais pas faire un pauvre post à son appart. Bonne lecture (à ceux qui on le courage de lire les RP de tout le monde^^).]

Kyuza ce leva de son lit. Le shinobi avait tellement bien dormit que ses yeux étaient collés. Il y avait dans tout son corps la douleur qui était présente.

*Arg, p****, j’aurais dus y aller un peu plus molo sur l’effort.*

L’étudiant s’habilla et alla vers le frigo. Il prit une brique de lait et le versa dans un bol qui était sur la table de cuisine.

*Bon ; faut que je m’organise pour ma journée. En fait non on verra bien. De toutes façons j’ai juste à aller à l’armurerie.*

Kyuza avait remarqué que comme il pratiquait le taijutsu, il serrait amené un jour à être coincé. Si un jour un combat venait à venir, il devrait être au corps à corps.
La première fois où il avait été à l’armurerie, il avait repéré un grappin. Chose qui devrait s’avérer très utile pour déclencher un combat rapproché.


*Bon il est quelle heure ? QUOI ? Quinze heures et demies ! Mais ça ferme bientôt.*

Kyuza pris son argent avec un sac et courut se rendre en centre ville.

Il courait sur les toits de Konoha tel un…ninja.
Le shinobi atterrit devant le magasin.


*Cool, c’est encore ouvert.*

Il entra. Le magasin était vide, personne. Sauf le commerçant qui était présent. Quand il le vit, il se lit derrière le comptoir et regardait l’étranger faire son choix.
Kyuza s’arrêta devant les grappins. Il y en avait différents types, des longs, des gros…
Son choix fut un normale, polyvalent dans touts les domaines. L’étudiant alla devant l’homme.


« Bonjours. Ce serait pour acheter ce grappin. »

[Commerçant] : « Bonjours à vous. Donc alors, un grappin……ce sera 20£, s’il vous plait. »

Kyza chercha dans ces poches son porte feuille, le sortit et prit de quoi le payer.
L’homme mit l’objet dans un sac et le donna.


[Commerçant] : « Merci. Bonne soirée. »

« Merci à vous aussi, bonne soirée. »

Et il repartit avec le sourire et un grappin.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 11 Oct - 17:57

La petite clochette de la porte de la boutique laissa échapper un tintement, avertissant le propriétaire de l'arrivée d'un nouveau client. Où plutôt dans le cas présent d'une nouvelle cliente. En effet, Jaïna Gekkou, nouvelle étudiante à l'académie, venait d'entrer dans la boutique.

Chomei Tankoo, vendeur dans cette armurerie depuis près d'un mois à présent, fit son apparition depuis l'arrière boutique. Il s'avança vers la nouvelle arrivante, lui jeta un rapide coup d'oeil et inclina brièvement la tête en salut.


[Vendeur] "Bienvenue dans mon humble échoppe damoiselle Hyuga. Il me semble que c'est la première fois que vous venez vous fournir chez nous. Puis-je faire quelque chose pour vous ? "

Jaïna fronça les sourcils. Encore une fois on la rangeait dans la catégorie « Hyuga ». C'était assez déconcertant.
Dans son village, elle s'était habituée à ce que ses étranges yeux blancs attirent les regards et soient la cause de réactions diverses allant de la simple curiosité jusqu'à la peur en passant par le mépris.
Mais ici à Konoha, les gens ne réagissaient pas de la même manière. En général, le regard des habitants se posait brièvement sur ses yeux blancs et quasi-immanquablement remontait sur son front, semblant y chercher quelque chose. Après quoi ils ne manquaient pas de l'appeler « Hyuga » et -selon les cas- adoptaient une attitude plus ou moins respectueuse.
Très troublant.


"D'abord vous pourrez cesser de m'appeller « Hyuga » cela sera un bon début."

Le vendeur prit un air perplexe mais ne dit rien.

"Ensuite je désirerais commencer par regarder seule ce que vous proposer si cela ne vous fait rien. Je ne manquerais pas de faire appel à vous si besoin est. Vous pouvez disposer."

[Vendeur] *Manque pas de culot cette gamine. C'est parce que c'est une Hyuga qu'elle se permet de me parler comme à un domestique ? Bon allez on reste zen et on n'oublie pas la règle d'or : le client est roi...*

[Vendeur] "Bien sûr Mademoiselle."

Puis il s'écarta, restant en retrait et observant la jeune fille circuler parmi les présentoirs.


Jaïna avait complètement oublier cet énervant vendeur. Elle était en pleine contemplation des différents articles proposés. Il y avait là une collection impressionante d'instruments de mort. Il était assez effrayant de constater à quel point l'homme pouvait se montrer imaginatif et ingénieux lorsqu'il s'agissait d'inventer de nouveaux moyens pour blesser son prochain.
Néammoins... Elle ne pouvait nier que toute cette collection de lames froides et étincelantes avait quelque chose de fascinant et... oui... d'élégant. Mais plus que ça, ces lames lui rappelaient surtout des souvenirs.

Sous l'oeil attentif du vendeur, elle laissa glisser l'un de ses doigts le long d'un kunai tout en prenant bien soin d'éviter le fil de la lame. Ce kunai la plongea dans de lointains souvenirs, à une époque où son grand-père était toujours en vie et s'occupait encore d'elle...


********************


La scène se déroulait peu avant la disparition en mission de Tensui Gekkou, alors que Jaïna, sa fille d'adoption, était âgée d'un peu plus de cinq ans. Un de ses derniers souvenirs de son grand-père donc...
Le ninja récemment promu au rang de Jounin s'entraînait au lancer de kunai sous les yeux émerveillés de sa fille. Elle regardait ses sortes de grands couteaux s'envoler avec grâce des mains expertes de son grand-père pour aller terminer leur course en plein milieu des cibles placées en différents endroits du jardin.
Elle s'approcha de lui avec un grand sourire et des yeux brillants.


"Dis Grand-père. Tu pourras m'apprendre à faire voler les couteaux comme toi ? C'est tellement beau."

Le vieux ninja regarda sa fille l'air attendri.

[Tensui Gekkou] "Ce sont des kunai ma chérie. Pas de simples couteaux."

L'enfant répéta le mot à voix basse afin de bien le mémoriser.

"Tiens regarde" dit-il en lui en tendant un par le manche et en en sortant un autre pour lui-même.
"C'est sans doute le meilleur ami du shinobi. Le kunai est une arme qui te servira à la fois pour vaincre ton adversaire au contact..." Le ninja effectue quelque mouvements de simulation de combat pour illustrer son propos. " ...et pour atteindre tes cibles de loin." Il fit soudainement volte-face et de nouveau un kunai s'envola élégamment vers sa cible.

La petite Jaïna regardait tour à tour le kunai qu'elle tenait dans les mains et son grand-père avec émerveillement.

[Tensui] "Allez vas-y c'est à toi. Essaie."

L'enfant tourna et retourna le kunai entre ses mains puis le saisit comme elle pensait que son grand-père l'avait fait. Ce dernier sortit un nouveau kunai et lui demanda de claquer ses mouvements sur les siens. Elle s'empressa de le faire.
Les deux kunai volèrent. Celui de Tensui atteignit une fois de plus sa cible tandis que celui de l'enfant se planta lamentablement dans l'herbe. La lançeuse fit une moue de déception. Tensui s'accroupit devant elle, lui prit le menton entre ses mains et la força à relever la tête pour le regarder. Il souriait.


[Tensui] "Ne t'en fait pas Jaïna. Tu es encore jeune, c'est normal que tu n'y arrives pas encore. Tu as encore bien du temps devant toi. Mais un jour tu y parviendra. Mieux, tu me dépasseras même. Je le sais, fais-moi confiance...

En attendant que je termine mon entraînement tu n'as qu'à répéter les exercices de méditations que je t'ai enseigné : ceux-là tu devrais pouvoir les réaliser toute seule sans problème."


L'enfant avait retrouvé son sourire. Elle aquiesca et courut vers la maison y chercher le calme propice à la méditation.

********************


L'adolescente émergea de ses souvenirs.

*Grand-père... Aujourd'hui je suis assez grande. Si il y a une vie après la mort et si tu peux me voir de là où tu es, alors je ferai en sorte que tu sois fière de moi.*

Sa main se referma fermement sur le manche du kunaï.

"Vendeur ?"

[Vendeur] "Oui mademoiselle ? " Il était apparu si vite que Jaïna devina qu'il devait l'observer depuis tout à l'heure.

"Je voudrais ceci." dit-elle en caressant de son doigt le kunai qu'elle tenait à la main.

[Vendeur] "Bien sûr. Et avec ceci ?"

Jaïna soupesa son porte-monnaie et grimaça : elle était habituée à ce qu'il soit bien plus rempli que cela. Mais elle n'habitait plus dans son village et il lui faudrait se faire une raison.
Le vendeur remarqua son désappointement et s'autorisa un bref et discret sourire.


[Vendeur] *Alors miss "j'te prends de haut" ? Problèmes d'argent ? J'ai presque envie de ne rien te dire à propos du bon d'achat mais bon... Ce serait pas bon pour le commerce.*

[Vendeur] "Excusez-moi mais savez-vous que nos nouveaux clients ont droit à un bon d'achat de 50£ ? Utilisable uniquement dans ce magasin bien entendu..."

Le visage de Jaïna s'éclaira à l'entente de la bonne nouvelle.

"Non je ne savais pas. Merci bien. Dans ce cas je vais encore fouiner un peu avant."

Et joignant le geste à la parole elle se remit à inspecter les présentoirs.
Sous chaque article était joint une étiquette donnant une brève description de l'arme, son historique et autres détails de fabrication. On y trouvait aussi généralement un petit schéma représentant un ninja en train de se servir de cette arme. L'un de ces schémas retint l'attention de Jaïna.
Il représentait une kunoichi virevoltante en train de tenir une aiguille dans une main dans un geste de protection tandis que l'autre main projetait une deuxième aiguille. L'adolescente eut soudain envie de pouvoir égaler la grâce apparente de cette kunoichi. Sans plus réfléchir elle saisit un étui de cinq aiguilles et retourna voir le vendeur.


"Voilà j'ai choisi"

[Vendeur] "Bien mademoiselle. Nous disons donc un kunai et un étui de cinq aiguille ce qui nous fait 50 et 50£ soit 100£. On déduit le bon d'achat : reste 50£."

Jaïna sortit son porte-monnaie et paya. Le poids si léger de ce dernier lui faisait bizarre.

[Vendeur] "Je vous remercie mademoiselle. J'espère que j'aurais le plaisir de vite vous revoir" *Pas trop tôt quand même j'espère...*

Sans répondre, [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

*Bientôt grand-père. Bientôt...*

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mar 24 Oct - 22:16

Kyuza : +1 XP RP.
Jaïna : +6 XP RP.

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 1 Nov - 4:53

*Ah, la voilà ! Pas d'étage, je suis sauvé, hehe.*

Daisuke pénétra dans le commerce. Au mouvement de la porte, une clochette résonna, pour signaler son arrivée. Le magasin était vide, ni clients, ni vendeurs. Une voix venant de l'arrière boutique se fit entendre :

[Vendeur] Je vous laisse visiter, je suis à vous dans quelques instants !

Il ne se fit pas prier et examina le magasin : des armes et des armures de toutes sortes faisaient office de décoration, avec toute une disposition particulière, pour un rendu très impressionnant.

A la vue de toutes ces merveilles, Daisuke ne pu s'empêcher de s'imaginer avec tout l'équipement présent. Mais à quoi bon ? Son modeste pécule ne lui permettait pas d'acheter tout ce qui était à disposition, et son maniement des armes était pour le moment très limité. Le retour à la raison ne se fit pas attendre.


*Alors oui, le kunai...*

Il regarda attentivement les articles jusqu'à trouver des exemplaires qui l'intéressaient. Un bruit de pas de fit entendre derrière lui, le vendeur venait de sortir de sa cachette, ce qui eut pour effet de faire retourner son client.

[Vendeur] Bonjour jeune homme, je peux vous aider?

[Daisuke] Bonjour monsieur. Oui, je regardais vos kunai...

Le vendeur esquissa un sourire, il devinait aisément que son client n'était pas d'ici, ne l'ayant jamais vu auparavant. De plus, tout habitant de Konoha, que ce soit un enfant, un adulte ou un vieillard, était venu au moins une fois visiter son magasin, qui faisait la fierté du village de par son choix et sa qualité. Et le vendeur avait la mémoire des visages, ça oui.

[Vendeur] Vous venez d'entrer à l'académie, c'est ça ?

[Daisuke] Oui, c'est ça, vous êtes un bon observateur ! Alors voilà, j'aurai besoin d'un kunai bien résistant pour mon entraînement, vous pouvez me conseiller?

[Vendeur] Bien entendu, je suis là pour ça.

Le vendeur s'approcha des kunai et regarda Daisuke dans les yeux.


[Vendeur] Alors pour commencer, j'ai deux sortes de kunai : le poing kunai et le simple kunai. Le premier est strictement destiné au corps à corps, tandis que le second sert autant pour le corps à corps que la distance.

Très intéressé par ces nouvelles informations, Daisuke paru très sérieux devant ce professionnel, qui lui dispensait en quelque sorte un petit cours sur les kunai.

[Daisuke] Je serai plus intéressé par le second.

[Vendeur] Le kunai multi-fonctions, très bien ! Sert autant pour planter que pour couper le beurre ! Haha !

*Ah, il se met à faire de l'humour lui aussi. Ce n'est pas plus mal.*

[Vendeur] Je suppose que vous en avez besoin pour l'entraînement à la manipulation du chakra, n'est-ce pas?

[Daisuke] Oui voilà, je dois réussir à le faire tenir dans la paume de ma main plus précisément.

[Vendeur] Héhé, je vois.

[Daisuke] Vu le prix, ils sont solides au moins ?

[Vendeur] Ah ça pour être solides, ils le sont ! Vous savez, j'ai tous les ninjas du coin qui se fournissent chez moi, c'est en quelque sorte un gage de qualité. Vous verrez par vous même, avant d'en fendre un, vous pouvez attendre un moment, même en les percutant sur un acier aussi dur soit-il.
Après vous savez, les gens qui viennent m'en acheter sont ceux qui les perdent. Mais je précise que ce n'est le cas que pour les kunai, car pour les grappins et compagnie c'est une autre histoire, là on n'est plus dans le simple bout de métal taillé.


La conversation du vendeur était très enrichissante pour le nouvel étudiant, bien décidé à avoir le sien. Ce dernier regarda quelques instants les kunai, puis s'adressa au vendeur.

[Daisuke] Très bien, je vais vous en prendre un.

Tandis que Daisuke se rendait vers le comptoir, le vendeur décrochait un kunai tout neuf de ses étagères, avant de rejoindre son client. Il sortit la somme de 50£ , qu'il tendit ensuite au vendeur.

[Vendeur] Et voilà, merci à vous ! Tenez, je vous remets aussi ce bon d'achat de 50£ valable dans ce magasin, pour vous remercier de votre premier achat.

L'étudiant saisit le bon et son tout premier kunai, tout fier de son acquisition. Sa mine joyeuse le reflétait d'ailleurs, ce qui amusait le vendeur, toujours autant touché par le dynamisme des nouvelles recrues du village.

[Vendeur] Et concernant votre entraînement, vous savez comment vous allez vous y prendre?

[Daisuke] D'après le cours que j'ai eu, oui j'ai ma petite idée dessus.

Le propriétaire, ou alors l'employé, sait-on, s'appuya sur son comptoir et hocha la tête en direction de son nouveau client.

[Vendeur] Si je peux vous donner un conseil pour cet exercice, c'est de vous mettre dans un endroit bien calme et bien aéré, vos verrez vous vous sentirez plus à l'aise. Et ne soyez pas déçu, vous n'y arriverez pas du premier coup, c'est ce que je dis toujours ! Mais une fois que vous aurez franchi cette étape, le reste se fera avec d'avantage de facilité.

[Daisuke] D'accord c'est noté.

Il rangea sa nouvelle acquisition dans son sac, n'ayant pas apporté sa sacoche avec lui; et se dirigea vers la sortie après avoir remercié le vendeur, qui lui fit un clin d'oeil.

*Vraiment sympa celui-là, je m'en souviendrai.*

Alors que le soleil frappait de plus belle sur le village, Daisuke se rendait à son appartement pour s'exercer à la manipulation du chakra comme lui avait demandé le professeur Jujuko.

[ -50£, achat d'un kunai et gain d'un bon d'achat de 50£ ]

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Mer 1 Nov - 13:53

Daisuke : +4 XP RP.

MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   Sam 30 Déc - 18:16

[Suite du [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]

Il faisait bon, voir très bon pour un début de matinée. Les commerces avaient ouvert depuis quelques minutes pour la majorité et les rues étaient encore relativement vides.

Oroken marchait tranquillement en veillant tout de même à ne pas perdre trop de temps. Il avançait en donnant l’impression de ne guère faire attention à ce qu’il se passait autour de lui, occupé à penser au bon repas qu’il avait eu la chance de partager le soir précédent. Il chassa vite tout ça de sa tête lorsqu’il arriva devant la boutique désirée.

Lorsqu’il se posta à la porte, il pu constater en regardant à travers la devanture, que le marchand finissait d’exposer quelque chose. Il s’intéressa un instant à ce que c’était avant de poser la main sur la poignée et d’entrer. Enfin, si ça avait été ouvert.

Voyant qu’il était encore impossible de découvrir l’intérieur, il attendit un peu, le temps que l’homme ouvre de l’intérieur.


[Marchand] – Bonjour, tu es bien matinal dis moi !

[Oroken] – J’ai une journée chargée.

[Marchand] – Oh ! Je vois. Tu cherches quelque chose en particulier ?

[Oroken] – Non, je venais jeter un œil.

[Marchand] – Bien. Si tu as besoin d’aide fais moi signe.

[Oroken] – Ces katanas sont nouveaux ?

[Marchand] – Oui, je les ai depuis hier au soir. C’est une très bonne qualité, visiblement la technique de forge est très spéciale.

[Oroken] – Combien coûte un Fuuma ?

[Marchand] – Cinquante ryos. Et si tu as lu la pancarte qui est là, après ton premier achat tu as droit à un bon de cette même valeur.

Oroken fit un ou deux allers-retours dans le magasin en regardant les projectiles que l’on pouvait y trouver. Ses yeux se baladèrent surtout entre les shuriken et les fuumas. Il ne savait pas trop quel stratégie il pouvait employer en combat et ne possédait pas encore de technique. Alors qu’il allait prendre la parole, ses yeux s’arrêtèrent sur une très belle tunique de combat.

[Oroken] – Vous faites aussi des équipements de protection ?

[Marchand] – Et comment ! Je peux te fournir une tenue adéquat quelque soit le niveau du shinobi. Tu es un étudiant je ne me trompe pas ?

[Oroken] – Exact.

[Marchand] – Dans ce cas, j’ai deux choix à te proposer. L’académie fournit un vêtement d’aspirant. Si tu veux je peux en faire une amélioration. Changer la matière, pour expliquer brièvement, ce qui fera qu’il te protègera mieux. Ceci pour deux cent cinquante ryos. Sinon je peux faire une amélioration moindre pour cent ryos et en faire une tenue de ninja.

[Oroken] – J’ai quand même le bon pour une telle opération ?

[Marchand] – Ca marche aussi en effet.

[Oroken] – Alors, le travail sur mon équipement coûtera cent ryos et je vais prendre un fuuma avec le bon d’achat. Il faudra combien de temps pour que je voie ma tunique prête ?

[Marchand] – Les fuumas qui te sont accessibles sont là. Repasse vers midi, j’ai une ou deux commandes à finir et je m’occupe de ton cas. Il me faut juste ton nom pour que j’inscrive tes achats dans mes registres.

[Oroken] – Konomura Oroken.

[Marchand] – Bien, au revoir.

[Oroken] – Au revoir.

Le jeune shinobi laissa son vêtement dans la boutique et désormais équipé avec sa nouvelle arme, il sortit pour se rendre en forêt.

[Suite sur l’aire d’entraînement]
[-100£, -50£ en bon d'achat]
[+Tenue Ninja FQ, +Fuuma Shuriken FQ]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Armurerie de Konoha   

Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Armurerie de Konoha
» Armurerie de Konoha
» Cimetière de Konoha
» Armurerie.
» Les ruelles de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-