Partagez | 
 

 [Mission de rang D] Viens voir Maman !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Mission de rang D] Viens voir Maman !   Lun 5 Avr - 14:52

    Encore une journée qui commençait. Des levers de Soleil, y en avait eu des tonnes depuis la création du monde, et pourtant, il n'en était pas un seul qui ressemblait à son prédécesseur, tout en laissant dans les esprits de tous, une terrible sensation de déjà vu. Paradoxal, mais pas tellement bête, en fin de compte. Toutefois, ce n'était pas plein de ce genres de réflexions philosophiques de haut niveau cérébral que notre petit Kyuno commença sa journée. Geta aux pieds, habillé de sa tenue habituelle, rempli de motivation de ses cheveux encore tout ébouriffés jusqu'à ses pieds qui lui faisaient terriblement mal : sa mère (dont le jeune Makare pense de plus en plus avoir hérité de la maladresse) n'avait décidément pas inventé l'eau chaude. Elle avait, tout de même, le mérite de savoir verser une bassine d'eau brûlante. Sur les pieds de son fils, soit, mais remarquez l'effort. Ainsi, c'était en tant que petite écrevisse de Kiri que les poutouspoutous de Kyuno s'étaient endormis, la veille. Cette journée n'était pas comme les autres.

    Loin d'apprécier les frottements désagréables qui le tourmentaient à chacun de ses pas, il avait vite oublié ce petit imprévu. A vrai dire, il ne pensait plus à rien : la perspective de cette journée l'avait tenue en haleine durant toute la semaine, et il s'était levé avant même que le Soleil n'ait le temps de pointer son petit nez tout jaune. Habillé, lavé, prêt et bien réveillé, il franchissait déjà la porte d'entrée de la maison familiale de bois qu'était la sienne, et dans l'élan, lança un dernier son, destiné à cette mère qu'il aimait tant.

    [Kyuno] Je sors, Maman !

    Il était sorti (que de suspense, mes amis). Une main en visière, une autre sur sa hanche, il bailla longuement, se contorsionnant sur lui-même afin d'essayer de faire craquer quelques os de son corps. Etiré, notre petit personnage se remit en route, les mains bien ancrées dans les deux poches assez profondes de ce qui lui servait de pantalon. Accélérant le pas, désirant tout de même être assez efficace en tant que shinobi, il réfléchissait.

    Une mission de rang D.

    Il avait décidé de se lancer, avec l'accord de son paternel, qui l'avait poussé à s'envoler de ses propres moyens. Ainsi, il s'était rendu, accompagné de ses parents, la veille, aux portes du village. Là-bas, ils avaient pu faire face aux imposants ordres de mission qui étaient présents en ce lieu par centaines. Le jeune ninja avait commis une seule erreur. Une unique faute, qu'il ne savait pas encore... Décisive. Il avait laissé son paternel choisir, et il lui semblait bien que le rictus de plaisir sadique qui s'était inscrit sur le visage de Makuo Makare n'était pas rassurant. Pas rassurant du tout. D'ailleurs, il était arrivé. En même temps qu'une vieille dame, décidément stressée.

    [???] Vouuus êtes là !

    [Kyuno] Oh, bonjour Madame... ?

    [???] Pas le temps, jeune homme ! Allez sauver ma Morsy... Elle est resté coincé toute la nuit là-hauttt !

    [Kyuno] Vous êtes la comma...

    [???] Pas le temps ! Pas le temps ! Morsy ! Sauvez-la !

    [Kyuno] Mor...

    [???] Sauve-la ou j'te bute !

    Bon. Des fois, la communication n'est pas le meilleur moyen pour... échanger. Haussant les épaules, et levant la tête au ciel, comme pour chercher ce « Morsy » dont la pitance du nom n'égalait que l'invisibilité, il regarda la grand-mère avec un air plutôt dubitatif. Quelques secondes, longues et froides, semblèrent s'écouler, et l'ambiance se dégrada. Forement.

    [???] Mais ! Vous êtes sourd ou quoi ! Sauvez Morsy !

    Cette fois-ci, l'acte fut accompagné de la parole, et, son faible bras pointé dans la direction opposé, le jeune Genin eut tout le loisir de se retourner lentement : un arbre. Dès lors, il avait compris. Malheureusement, d'ailleurs : il fallait grimper. Ni une, ni deux, il s'y attaquait, et loin d'être un maître de son chakra, il fallait utiliser les méthodes conventionnelles : Dieu nous avait offert nos mains et nos jambes, pour sauver les affaires des vieilles dames perdues dans les arbres. Versez une larme, le mouchoir est offert. Paix à nos âmes.

    Les premiers mètres ne furent pas difficiles. L'arbre n'était pas tordu, possédait un tronc plutôt lisse, et la sève n'était pas encore sortie à cette période de l'année. Également, les insectes ne voyaient pas, dans le village de Kiri, le coin parfait pour vivre, ainsi, seules quelques araignées d'eau particulièrement tenaces habitaient en ces lieux : ainsi, Kyuno pria pour ne pas rencontrer une telle bestiole, capable de l'abattre aussi facilement qu'un moucheron. Les ninjas d'aujourd'hui ne sont plus ce qu'ils étaient. Triste conséquence de la crise économique. Enfin bref. Rapidement, il arriva en haut. Peut-être aurait-il préféré être resté chez lui, à ce moment là : un magnifique, non, une magnifique femelle morse avait...

    [Kyuno] … Fait son nid dans un arbre ? Putain, mais il se passe quoi là ?

    Du calme. Respirant un grand coup, il se baissa. Les bestiaux de ce type n'étaient pas les préférés du jeune Kiréen : malgré tout, il remercia le destin d'avoir placé sur sa route une femelle : peut-être que transporter un mâle sur une telle distance aurait pu se révéler... Dangereux. Chassant rapidement cette idée de son esprit, il chargea la bête (qui dans un grognement, arracha un long frisson froid, non, glacial, à notre héros) sur son épaule, et entama sa descente. Une branche après l'autre. Posant son pied sur l'une des excroissances que le tronc lui offrait en tant que prise, Kyuno eut tout le plaisir de constater une chose : son poids, AVEC le morse, avait changé. Et ce poids, AVEC ce même morse, ne correspondait pas aux critères de séléction de l'arbre.

    Chute.

    [Vieille femme] Morsy ! Viens ici ! Rentrons ma Choupinette ! C'est qui qui a fait peur à Maman ? C'est Morrrsyyy...

    La vieille femme, qui semblait très certainement avoir un grain là où il n'en fallait pas, avait ceinturé l'animal avec une force telle que Kyuno, encore au sol, ressentit une compassion pour cette bête bleutée, qui se faisait entraîner au loin. La mission avait été rapide. La mission avait été un succès... Toutefois...

    [Kyuno] … J'ai mal.


    HS : Tadah ! Une première mission, rapide et efficace !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ?
» [Mission de rang D] Viens voir Maman !
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» Viens voir sa mère {Agnès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-