Partagez | 
 

 Porte Principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 20 Juil - 21:20

Rappel du premier message :

La veille, Darok et Iba avaient arrêté la journée très tôt. En effet, ils n’en avaient plus le courage, et le Chuunin jugeait que forcer par ces temps était imprudent et que ça ne les ferait pas avancer. Aussi, il partirent en direction de leur logis respectif pour avoir une nuit plus longue que les autres…c’était ce qu’il croyait.

Darok était chez lui, en train de dormir confortablement dans son lit, insouciant. Il fut tiré de son sommeil par une sirène qui sonnait sans cesse et sans cesse. Puis, il y eut de brusque coups sur sa porte. Il ouvrit les yeux, depuis quelques nuits, il était tellement anxieux à l’approche de Suna que le moindre bruit le réveillait. Il dégagea la couverture de sur son lit et il fut en proie à un souffle froid qui lui hérissa les poils. Derrière ses rideaux, le soleil n’était pas encore levé. Pas encore, donc il faisait nuit. Il alla ouvrir dans l’entrée, toujours en pyjama. Un de ses collègues Chuunin, habillé d’une tenue renforcée, toutes ses armes et parchemins en place, prêt pour le combat, se tenait derrière le pas de sa porte. Darok se doutait de se qui se passait, mais il ne pouvait le croire.


« Takeo…qu’est-ce qui se passe ? »

Essoufflé, son camarade lui répondit d’un ton qui trahissait sa peur et son angoisse.

[Takeo] « Nos espions nous signalent que l’attaque sunéenne est prévue pour dans moins de quelques heures. Habilles-toi le plus vite possible et va prévenir les genins et étudiants que tu connais. On a rendez-vous à deux heures sur la grand place. »

Darok faillit chavirer. Il s’était préparé pendant des mois à cette nuit, mais le choc n’aurait pas pu être plus grand s’il revivait la nuit où il avait perdu ses parents. Une larme voulut couler sur sa joue, il l’empêcha de sortir de son œil, il s’interdit toutes faiblesses apparentes. Cette nuit allait bientôt rentrer dans l’histoire. Il ne pouvait conserver son attitude neutre, il ne pouvait plus rien faire. Il était effrayé. Il n’en croyait pas ses oreilles. Il se croyait dans le cauchemar qu’il avait fait et refait plusieurs fois, où il voyait Kiri à feu et à sang. Ce cauchemar, où la fin était maudite tant de fois, où il voyait ses amis mourir.

Ses membres tremblaient. De rage ? Non, de peur…
Puis soudain, il revit une image de Zabuza. Son seigneur qui l’avait élevé au grade de Chuunin, qui lui avait fait confiance. Il le voyait s’approcher de lui… Il n’était pas furieux, il n’était pas heureux. Il était impassible, comme toujours…


[Conscience sous l’apparence de Zabuza] * De quoi as-tu peur, Darok ? Aurais-tu peur de mourir ? Mourir pour Kiri, pour ta patrie… pour moi ? *

*Non, bien sûr, mais je…* pensa-t-il en serrant ses poings.

[Conscience] * Regardes toi, tu trembles de tous tes membres. Est-ce bien toi Darok ? Où est ta détermination… ?*

*…*

[Conscience] *Non, tu n’es apparemment pas Darok. Le Darok que je connais n’est pas le genre de poltron qui tremble pour si peu…*

L’image du Mizukage s’éloigna. Le poing de Darok tremblait toujours, il avait honte. Il s’attrapa son poignet, lui vociférant de s’arrêter. Son collègue était toujours là, lui aussi apeuré. Pourquoi tremblait-il ? Pourquoi avait-il peur ? Il venait de prendre conscience qu’il pouvait mourir cette nuit. Que son rêve de devenir un grand shinobi pouvait s’écrouler…ce soir….dans quelques heures, dès le début de la bataille. Zabuza tourna la tête au loin, avant de disparaître dans le néant.

*Mais de quoi j’ai l’air ? Allez, Darok relèves-toi. Regardes face à toi. Tes ennemis, tu t’es entraîné pour les vaincre. De quoi as-tu peur ? De quoi as-tu peur ? Tu es un shinobi de Kiri, oui ou non ? Alors, pourquoi tu trembles ?*

« Arrêtes-toi de trembler ! Putain de merde ! »

Avec toute la force qu’il pouvait déployer, il frappa le mur de sa cuisine. Dans un bruit sourd, ses phalanges s’écrasèrent contre la paroi. Une coulée de sang coula de ses doigts endommagés. Il souffla, le calme dans son bras revenait, il n’était plus pris de spasmes…

*La clé, c’est le calme et la concentration…*

Il regarda l’heure, il était une heure passée d’une demi-heure, il n’avait que peu de temps. Une demi-heure pour être précis. Il devait s’habiller, se préparer, vérifier son matériel et aller à la grand place. La cloche continuait de sonner, et au dehors, il entendait déjà des cris, des hurlements. C’était la panique, et c’était aussi son rôle de régler la panique.

« Takeo, je vais mieux, va prévenir les autres, on se retrouve dans tous les cas à la grand place… »

L’autre Chuunin acquiesça d’un signe de tête et disparut. C’est bizarre, Darok aurait pu juré avoir vu un sourire sur sa tête, avant qu’il ne parte. Etait-il content de se battre… ? Alors que quelques moments auparavant il était lui aussi tétanisé. A moins que la démonstration de Darok ne l’ait mis en confiance…
Le Chuunin retourna dans sa chambre, il essaya de se détendre, le stress n’est pas bon à gérer. Il se passa de l’eau sur la tête. Puis il alla prendre ses vêtements les plus résistants et confortables. Aujourd’hui, pas question d’être juste beau, il faut vivre, ou plutôt survivre. Bien sûr, il ne faut pas être fou non plus. Aussi, il prit des habits foncés pour se morfondre avec la nuit. S’ils attendaient assez longtemps, ils profiteraient même de la brume matinale, cette purée de pois épaisse, comme couvert.
Il vérifia son armement, le tout était à sa place, comme il l’espérait. Ses armes étaient alignées et en parfait état.


*Bien, le compte y est…c’est parti. La grand place m’attends.*

Il enfila sa tenue Chuunin, s’arma convenablement. Il resserra son bandeau de Kiri sur sa tête. Il brillait de tout son éclat comme le jour où il l’avait reçu. Darok le toucha une dernière fois. Il contempla une dernière fois son lit. Il aimerait tellement s’y recoucher ce soir…
Il sortit aussi vite qu’il le pût. Il courrait vers la grand place, vers le centre-ville. Il était dans les temps, il était même très à l’heure. Lorsqu’il vit la place, elle était bondée par les ninjas. Il ne fit que se mêler à la foule. Au milieu, Shinzo se tenait droit, sobre. Il était exactement le contraire de lorsqu’ils l’avaient récupéré dans les bois. Il avait un tact, un franc-parler étonnant. Un charisme impressionnant se dégageait du personnage, semblable à celui du Mizukage.


[Shinzo] « Shinobi de Kiri, il est évident que Suna va lancer son offensive dans les heures qui arrivent ! Nous n'avons pas de temps à perdre et devons organiser notre défense au plus tôt. »

*Ce n’était donc pas un entraînement ou quelque chose comme ça, misère…*

[Shinzo] « Ils ne peuvent entrer dans le village que par deux endroits : le nord ou le sud. L'est et l'ouest sont bloqués par la mer, et à moins que le Kazekage ne veuille faire calin avec les requins et les orochi il devra passer par les portes du village. »

*Bien, à quelle porte vais-je être désigné, à moins que l’on ait du boulot pour moi…ailleurs…*

[Shinzo] « - Chuunin Darok ! Tu défendras la porte principale du village ! »

« C’est comme si c’était fait… »

[Shinzo] « Chuunin Zen Azechi ! Tu défendras l'entrée portuaire, c'est à dire la porte Sud ! »

*Ainsi, Zen, tu es à l’opposée de ma destination…quel dommage. J’aimerai bien refaire équipe avec toi…mais tout ça ne dépends plus que de nous maintenant.*

[Shinzo] « Nous autres, nous nous répartissons dans le village pour faire obstacle à l'avancée de Suna. Si vous croisez des shinobi de votre rang, affrontez-les, sinon fuyez et tentez de les ramener vers nous. »

« Compris, Shinzo-sama… »

[Shinzo] « Si vous croisez le Kazekage, courrez comme si vous aviez la mort aux trousses... »

*C’est à ce point ? Il est si fort que ça…enfin, je suppose que lorsqu’on verra le Kazekage, il sera trop tard pour partir…*

[Shinzo] « Essayez de ne pas tuer les shinobi de Suna, ils sont comme vous, des outils manipulés, même si nous sommes plus libres qu'eux...

Cette guerre n'est pas une guerre de rétribution ! Le but n'est pas de foncer dans le tas, mais de tenir jusqu'à l'arrivée de Zabuza, compris ! »


Tous les ordres étaient précis, concis, et simples. Ils devaient retenir la progression des troupes de Suna jusqu’à la délivrance du Mizukage. C’était leur plan, leur unique défense…Il y eu une dispersion, à laquelle Darok se mêla. Sa cible ? La porte principale. Il devait la garder au péril de sa vie, au péril de sa vie. Les guerriers sunéens ne franchiront pas les portes, ils ne fouleront pas Kiri…

Il était prêt, à son poste, face à l’adversité. Il était à Kiri, il était un soldat de cette dernière.


*Tâchez de vivre, vous tous…tâcher de vivre, c’est tout ce que je vous demande…*

Un grand shinobi. Devenir un grand shinobi, c’est mon rêve. Si je meurs ce soir, pour Kiri, pour ma patrie, pour Zabuza, je serai ce grand shinobi. Peut-être pas le plus grand, mais je serai un héros. Pourquoi est-ce que j’ai eu peur ? Pourquoi est-ce que j’ai eu peur…pour rien.

Ses membres tremblaient. De peur ? Non, de rage…

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Porte Principale   Mer 2 Aoû - 18:31

[On va dire que ce RP se passe juste avant le rp d'Hazama ^^]


Hiryuu ouvrit les yeux, péniblement. Il s'était évanouit et cela n'avait rien d'étonnant vu la quantité de sang qu'il avait perdu à cause de ses nombreuses blessures.
Il bougea péniblement la tête à droite, puis à gauche. Il vit Takeo, lui aussi baignant dans son propre sang. L'élève du Kazekage n'avait pas démérité et s'était battu jusqu'au bout, aidant Hiryuu du mieux qu'il avait pû...
Le moins que pouvait faire le genin médecin était d'utiliser ce qu'il lui restait de chakra pour le maintenir en vie et le soigner.
Mais au fait, où pouvais bien se trouver Jumimaru?? Etait-il là, au milieu des corps... mort ou simplement inconscient? Ou bien avait-il triomphé de son adversaire? Après un tour d'horizon assez long, du au fait que la vue du médecin était brouillé par la fatigue, il finit par voir le corps étendu de ce dernier, à une quinzaine de mêtre de là.
Il fallait qu'il le soigne aussi...

Il se mit alors à ramper comme il le pouvait jusqu'à Takeo qui était le plus proche. Ses doigts glissait sur les pavés mouillés. Il réfléchit alors quelques instants avant de sortir son kunai. Il le planta dans l'interstice entre deux pavé pour se tirer, mais même là, il n'avait pas la force de serrer suvisemment son kunai avec sa main pour se tirer. Il défit alors son bandeau frontal et le noua autour de sa main de façon à la maintenir fermée autour du kunai. Il réussi ainsi à parcourir les cinq mètres qui le séparaient de l'étudiant. Avançant lentement, plantant son kunai dans chaque interstice... pavé après pavé, il se rapprochait toujours plus.

Arrivé au niveau de son compatriote, il se hissa en position assise pour s'adosser au parapet et tendit sa main droite au niveau de sa poitrine et une lueur bleue apparut tout autour de sa main. Il la passa lentement de long en large sur son torse et vit que l'étudiant commençait à reprendre des couleurs, lui qui était blanc comme un linge quelques minutes pus tôt.
une fois sa tâche achevé, il se tourna en direction de Jumimaru. celui-ci était à présent à une dizaine de mètre mais Hiryuu savait fort bien qu'il n'avait pas la force de se traîner jusque là-bas. Il allait devoir utiliser une autre technique qui lui demanderait plus de chakra.
Il commença à faire des signes avec ses mains quand une voix lui parvint.


[Kiréen]
"T'es toujours vivant toi??"

Il leva les yeux pour voir que son interlocuteur n'était autre que sa première victime, qui était toujours à l'endroit où il était... paralysé par le médecin qui lui avait sectionné les tendons.

"Ferme-la un peu..."

[Kiréen]
"Tu plaisante, j'espère... Maintenant que tu es par-terre en train de te vider de ton sang, j'ai bien le droit d'en profiter un peu."

Un rictus se dessina sur le visage du médecin.

"Moi au moins, j'ai encore l'usage de mes membres... Tu peux pas en dire autant... Alors laisse-moi faire mon boulot tranquille et profite du spectacle... Le cri de tout à l'heure... Tu ne devines pas d'où il provenait?"

Laissant le kiréen à ses réflexions, le genin reprit ses signes pour finalement tendra sa main gauche, doigts ouverts, paume en avant, en direction de Jumimaru.

"De la vie à... la Mort"
Une onde s'échappa de la main du médecin et finit par atteindre l'étudiant.
Le sang se coagula alors au niveau des blessures, empêchant le saignement et donc, que l'étudiant perde tout son sang et en meure.

*Voila, je ne peux pas faire plus pour toi, Jumimaru...*

A cet instant, le manque de chakra le fit sombrer de nouveau dans l'inconscience. Il fut cepednant réveillé quelques temps plus tard par son sensei. Il pouvait ainsi constater de lui même toute son incompétence.

"Hiryuu, lève toi !"

"Pardonnez-moi Hazama-sensei... Je ne suis pas digne de vos enseignements ! J'ai perdu face à un kiréen..."

Cette impression d'impuissance lui donnait envie de pleurer... Mais il ne pouvait pas en arriver à cette extrémité... et encore moins devant son sensei... Un ninja du Sable ne pleure pas...

"Cela n'a pas d'importance, Hiryuu. Nous avons tous été défaits par les kiréens. Même moi j'ai été vaincu par le précédent Mizukage, Shinobu. Nous ne pouvions pas gagner contre eux, ce malgré notre puissance. Je me suis rendu compte en les affrontant qu'ils ont quelque chose que nous n'avons pas..."

Hazama avait donc était vaincu... C'était cependant le précédent Mizukage qui avait était son adversaire. Il fallait bien un Kage pour le battre... Un anbu ou un jounin n'aurait jamais pu suffire devant un tel génie.

*Quelque chose?? Mais quoi? Que peuvent-ils avoir de plus que les valeureux shinobis du Sable??*

"Quoi donc, Hazama-sensei ? Que peuvent- ils donc bien avoir de plus que nous ?"

"L'espoir... Ils ont une foi indéfectible en Zabuza, du plus jeune au plus vieux. Même s'ils sont au bord de la défaite, ils ne doutent pas un instant qu'il va venir les sauver. C'est ce qui les rend si forts...

Trève de bavardages ! Nous avons une dernière mission à accomplir ici."


Hiryuu se releva... Bizarrement, son corps était vraiment léger. Ses blessures était refermées... Seules quelques cicatrices étaient apparentes. Hazama était vraiment le plus grand de tous les ninjas-médecins.

"Une mission, sensei?? De quoi s'agit-il?"

Hiryuu se sentait comme un pauvre poids mort, complètement inutile... Mais si son professeur pensait qu'il avait encire une quelconque utilité, alors il se battrait jusqu'au bout pour lui!


pts de stats: 52


Dernière édition par le Mer 2 Aoû - 18:56, édité 2 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Porte Principale   Mer 2 Aoû - 18:45

Il n’y avait presque plus d'action à la porte principale de Kiri. Tous les ninjas s'étaient dirigés à l'intérieur même de Kiri. Il ne restait à présent plus que des corps inanimés. Parmi eux, celui de Jumimaru qui résistait à la mort par on ne sait quel moyen.
La pluie continuait toujours de tomber et la terre était maintenant devenue boue. Le corps du jeune étudiant de Suna, tourné vers le ciel, baignait dans un mélange de sang et de cette boue gorgée d'eau. Les gouttes tombaient sur son visage ce qui l'avait nettoyé en partie et lui rendit une apparence plus humaine.

Les yeux fermés, Jumimaru sombrait dans l'inconscient. Il ne savait plus où il était, n'y comment il y était arrivé. Il avait même oublié tout ce qui c'était passé depuis son arrivée à Suna.
Debout habillé de son kimono habituel, il ne voyait plus qu'une lumière blanche intense qui entourait son être. Il se mit alors à tourner autour de lui pour chercher du regard un quelque chose qui lui montrerait qu'il n'était pas seul. Rien, il n'y avait rien, le désert complet... Non un point noir était là au loin. Sans se demander d'où il pouvait bien venir ou pourquoi il ne l'avait pas aperçut avant, il décida de s'avancer afin de voir ce que c'était.
Au fur et à mesure qu'il s'en rapprochait, il distinguer peu à peu une silhouette puis deux.

Les traits de ces silhouettes qui étaient invisible de là où il était, devenèrent flou et ensuite beaucoup plus nettes. Jummaru reconnu alors tout de suite ses parents, il se mit à courir le plus vite possible.


[Jumimaru]
"Maman ! Papa !"

Le son de ses paroles résonna dans l'immense étendu de lumière. Il avait beau courir, il ne pouvait plus se rapprocher d'eux. Pourtant il y était presque car il ne manquait qu'une dizaine de centimètre pour les toucher à bout de bras. Il ne s'arrêta pour autant et courut, courut sans cesse. Son père et sa mère souriaient tous les deux et le regardaient avec un regard plein d'amour.

[L'esprit de la mère]
"Jumimaru, je suis si contente de te revoir enfin. Tu m'as tellement manqué mon trésor."

[Jumimaru]
"Tu m'a manqué aussi Maman ! Pourquoi vous ne vous arrêtez pas, je veux être avec vous !"

Son coeur battait si fort qu'il aurait bien qu'il allait exploser. Se retrouver comme ça avec ses deux parents le rendait heureux comme il ne l'avait été depuis si longtemps. Des larmes coulèrent le long de ses joues.

[L'esprit du père]
"Nous aussi on le voudrait, tu sais ? Mais es tu près à nous rejoindre ? Seul toi peux le décider."

[Jumimaru]
"Oui, je suis prêt ! Laissez moi venir avec vous !"

[L'esprit de la mère]
"Tu serais prêt à abandonner ton frère, à abandonner tout ce pourquoi tu t'es battu ?"

[Jumimaru]
"..."

[L'esprit du père]
"Tu dois faire un choix mon fils. Mais surtout ne le regrettes pas..."

[L'esprit de la mère]
"Nous, nous pouvons t'attendre."

Soudain il s'arrêta de courir et baissa le tête, les paroles qu'il avait entendu, lui firent retrouver la mémoire. Itake... Satsushiki... Suna et tous les autres, il n'avait pas le droit de les abandonner. Il releva les yeux sur ses parents qui s'éloigaient lentement.

[Jumimaru]
"Je suis désolé, Maman, Papa. Mais mon heure n'est pas encore venu, je dois accomplir encore beaucoup de choses... Je vous promets que la prochaine fois que l'on se reverra ce sera au sein d'une famille reconstruite à nouveau."

Jumimaru ravala sa salive pour essayer de faire couler la boule qu'il avait à la gorge puis reprit la parole.

[Jumimaru]
"Ne m'oubliez pas..."

[L'esprit des deux parents]
"Nous ne t'oublierons pas, c'est promis."

Le garçon regarda s'éloingner dans la lumière les visages de ses parents. Il se retrouvait une nouvelle fois seul avec lui-même.

[???]
"Gamin, t'es encore vivant ? Fais moi un signe."

Cette voix étrangère lui permit de refaire surface. Il avait très froit maintenant et sentait que son corps était tout mouillé. Jumimaru essaya de bouger son bras puis ses doigts mais en vain. Il réussit quand même à faire un léger mouvement de la tête.

MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 3 Aoû - 0:20

Après avoir remis tous les sunéens présents sur pied, Hazama leur fit un bref compte rendu de la situation et des événements relatifs au Kazekage et Kazuo. La nouvelle tomba sur les guerriers du sable comme une épée de Damoclès.

[Jumimaru]
"Alors, Kazuo est mort..."

"Oui, il a donné sa vie pour protéger le seigneur Satsushiki, comme nous le ferions nous aussi s'il le fallait."

[Takeo]
"Mais le seigneur Kazekage, que lui arrive-t-il ? Pourquoi perd-t-il le contôle ?"

"Le Shadow Parasite est un le nom du mal qui l'habite. Il lui donne une partie de ses pouvoirs mais essaye en retour de le contrôler. J'imagine que le choc émotionnel dû à la disparition de Kazuo a insinué en lui la doute et la peur qui ont permis à l'entité nommée Tsukimaru de prendre possession de son corps."

[Sakray]
"Mais, vous aussi vous possédez une partie de ses pouvoirs..."

"Certes, mais ma puissance est infiniment ridicule comparée à celle de Satsushiki-sama. Mon Shadow Parasite ne peut prendre contrôle de moi encore. Et j'ai trouvé des moyens de faire en sorte que cela n'arrive jamais..."

[Hiryuu]
*Hazama-sensei est vraiment un génie... et toi, Sakray, la prochaine fois que tu doutes de lui ainsi, tu pourrais bien ne jamais te réveiller le lendemain...*

"Maître qu'allons nous faire alors ? Ordonnez et nous obéirons !"

"Voilà ce que nous allons faire. Il n'est pas en notre pouvoir de sauver le Kazekage et de repousser Tsukimaru ; un seul homme au monde le peut..."

[Hiryuu]
"Zabuza..."

"Exactement. Notre mission est la suivante : vous allez prêter main forte aux kiréens tous les quatre afin de retenir le Kazekage le temps que Zabuza arrive. Moi j'essaierai d'influencer son Shadow Parasite et de le refouler."

[Jumimaru]
"Avons nous une chance de réussir ?"

"Satsushiki-sama et moi avions mis ce plan en place au cas où cette situation se produirait. Suite à ses instructions, vous travaillerez tous les quatre en équipe. Hiryuu tu prends le commandement en tant que Jounin. Essaye de minimiser les pertes et de faire en sorte que tout le monde survive.

Je vous surveille de loin, n'ayez pas peur."


L'ombre d'Hazama se mit à bouger et entoura son torse, coulant le long de son corps, prenant la forme de son habituel impérméable de cuir noir. Ce dernier claqua au vent alors que le Jounin s'enfonçait dans les ruelles de Kiri...

[Hiryuu : +5 EXP RP]

[Jumimaru, Zabuza (as Hazama) : +4 EXP RP]

MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 3 Aoû - 2:23


Les 3 vaincus étaient à présent sur pieds, parfaitement remis de leurs blessures et écoutaient attentivement le rapide briefing que leur faisait Hazama.
Hiryuu ne put pas s'empêcher de remarquer la nouvelle armure de son compatriote genin... C'était du plus mauvais goût... Les shinobis de Suna passeraient vraiment pour des barbares après ça. Cependant il ne lui fit pas remarquer, il le ferait après le briefing de son professeur. Ce n'était certainement pas lui qui interomprait Hazama dans ses explications.


[Sakray]
"Mais, vous aussi vous possédez une partie de ses pouvoirs..."

A entendre Sakray, Hiryuu serra le poing et son visage se contracta... Comment pouvait-il douter qu'Hazama, dans sa toute magnificence puisse succomber à ce Shadow Parasite?

*Hazama-sensei est vraiment un génie... et toi, Sakray, la prochaine fois que tu doutes de lui ainsi, tu pourrais bien ne jamais te réveiller le lendemain...*

Cependant, Hazama lui répondit posément. Hiryu se demandait bien comment faisait-il pour ne jamais laisser pointer la moindre émotion et toujours garder son calme... C'était un modèle de self-control.

"Certes, mais ma puissance est infiniment ridicule comparée à celle de Satsushiki-sama. Mon Shadow Parasite ne peut prendre contrôle de moi encore. Et j'ai trouvé des moyens de faire en sorte que cela n'arrive jamais..."

*Je n'ose même pas imaginer sa puissance alors. Si Hazama-sensei est ridicule à côté de Satsushiki-sama et que moi je suis ridicule à côté d'Hazama-sensei... A quoi pourrais-je bien ressembler face à Satsushiki-sama?? Je dois vraiment être misérable.*

Hiryuu prit alors la parole. Il voulait savoir ce qu'ils devaient faire... Toujours dans le plus grand respect de son supérieur.

"Maître qu'allons nous faire alors ? Ordonnez et nous obéirons !"

"Voilà ce que nous allons faire. Il n'est pas en notre pouvoir de sauver le Kazekage et de repousser Tsukimaru ; un seul homme au monde le peut..."

La réponse vint instantanément à l'esprit d'Hiryuu... Le seul à pouvoir arrêter le Kazekage à présent, était son ancien élève devenu à son tour Kage... Ici, à Kiri. Ce n'était autre que Zabuza!

"Zabuza..."

Ses dires furent rapidemnt confirmés par son professeur et maître.

"Exactement. Notre mission est la suivante : vous allez prêter main forte aux kiréens tous les quatre afin de retenir le Kazekage le temps que Zabuza arrive. Moi j'essaierai d'influencer son Shadow Parasite et de le refouler."

*Faire équipe avec les Kiréens?? Avec ce Darok qui nous a battu...?? Merde! Ca va pas être facile!*

Malgrès ces pensées, Hiryuu savait très bien qu'il obéirait aux ordres d'Hazama à la lettre. Et les trois autres avaient intérêt à en faire autant.
Cependant, Jumimaru prit la parole, illustrant bien les craintes qui pouvaient peser sur leurs chances de réussite.


[Jumimaru]
"Avons nous une chance de réussir ?"

"Satsushiki-sama et moi avions mis ce plan en place au cas où cette situation se produirait. Suite à ses instructions, vous travaillerez tous les quatre en équipe. Hiryuu tu prends le commandement en tant que Jounin. Essaye de minimiser les pertes et de faire en sorte que tout le monde survive."

Les quatres shinobis du Sable restèrent interdits. La nouvelle était tombée d'un seul coup, comme ça, sans prévenir. Hiryuu avait une tête qui laissait facilement deviner ce que pouvait bien ressentir et penser le jeune genin médecin.

Le mot résonait dans sa tête.


*Jounin... Jounin... Jounin... Jounin... Jounin...
Malgrès mon échec dans ce combat, il m'offre une promotion!! Il a encore confiance en moi... Je ne vous décevrait pas, sensei... Comptez sur moi!*


Hiryuu, genin de son état, se retrouvait ainsi d'une minute à l'autre projeté vers le haut de l'échelle... Il n'en revenait pas. Il venait de passer jounin sans même passer par la case Chuunin. Il avait a présent d'énorme responsabilité et se retrouvait au même grade que son professeur... Cependant, aucun doute là-dessus ne pouvait être permis. Hazama resterait à tout jamais son professeur et maître, quand bien même s'il avait atteint le même grade.

Hiryuu reprit d'un coup conscience de la réalité et que le moment n'étais pas à la rêverie.
Hazama venait de lui confier une mission ainsi que la vie de ses camarades. Il fallait qu'il se montre digne de cette confiance qui lui était accordée.


"Je vous surveille de loin, n'ayez pas peur."

Hiryuu s'inclina avec respect.

"Merci pour la confiance que vous m'accordez sensei. Je ne vous décevrai pas, vous avez ma parole."

Sans ajouter un mot, Hazama s'enfonça dans les ruelles.
Hiryuu se releva donc et s'avança de quelques pas avant de se retourner vers les 3 autres shinobis.


"Bon, on nous a filé une mission et on va la mener à bien... La vie de notre Kazekage en dépend. Ne vous fiez pas au fait que vous voyez le Kazekage. Même si l'apparence est la même, ce n'est plus le Kazekage mais ce démon dont nous a parlé Hazama-sensei...
Autre chose, le fait que je vienne d'être promu Jounin ne change rien au fait que nous sommes coéquipiers. Je donne les ordres mais si vous avez quelque chose à dire ou une proposition à faire, n'hésitez pas...

Enfin, une dernière chose... Sakray, c'est quoi ce bordel sur ta tenue??"


pts de stats: 52
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 3 Aoû - 17:03

Jummaru fut remit sur pieds par Hazama-senseï qui démontra une nouvelle fois ses talents de médecin. Ses blessures étaient toutes refermées et la douleur avait disparut mais ce n'était pas ça qui retenait son attention car il fut surpris de se voir en compagnie des quatre autres ninjas de Suna.

[Jumimaru]
*Que c'est il passé ? On a gagné ou pas ? ...*

Comme si Hazama avait entendu toutes les questions qu'il se posait, il fit un petit résumé des évènements qu'ils avaient manqué.

[Jumimaru]
"Alors, Kazuo est mort..."

[Hazama]
"Oui, il a donné sa vie pour protéger le seigneur Satsushiki, comme nous le ferions nous aussi s'il le fallait."

[Jumimaru]
*Mais contre qui Kazuo a t'il bien put mourir, il avait l'air d'être aussi puissant que Satsushiki-senseï. Et surtout comment ces deux ninjas ensembles se sont retrouvés en position de faiblesse ? C'est incohérent ce qu'il raconte.*

Takeo retira les mots de la bouche de Jumimaru. Il se contenta alors d'écouter attentivement. Il apprit alors que seul, Zabuza pourrait venir en aide à Satsushiki et que nos ennemis ne l'étaient plus dorénavant.

[Jumimaru]
*Comment ? Faire une alliance avec ces Kiréens ! Et puis qui nous dit que le Mizukage nous portera secours ainsi que tous ses disciples... La situation nous échappe totalement et j'ai un mauvais pressentiment.*

"Avons nous une chance de réussir ?"


[Hazama]
"Satsushiki-sama et moi avions mis ce plan en place au cas où cette situation se produirait. Suite à ses instructions, vous travaillerez tous les quatre en équipe. Hiryuu tu prends le commandement en tant que Jounin. Essaye de minimiser les pertes et de faire en sorte que tout le monde survive."

[Jumimaru]
*Hiryuu... Jounin. Hum Hazama doit pas nous dire tout ce qu'il faudrait savoir sinon il ne nommerait pas si vite Hiryuu à ce poste. Je sais qu'il a des qualités mais de là devenir directement Jounin sans passer par le grade de Chuunin... Il ne l'a même jamais testé en chef d'équipe et chuunin aurait suffit à le mettre à le tête du groupe. De plus, nous ne sommes sûrement pas les seuls survivants de Suna donc par conséquent s'il n'y avait pas de soucis, il aurait emmener un jounin expérimenté pour remplir ce rôle car je n'ai jamais entendu parler que Hiryuu ait fait une quelconque mission pour Suna.*

Hazama les rassura et partit en direction du centre de Kiri. Il disparut très vite absorbé par le léger voile que formait la brume. Un silence de plomb s'installa après le départ d'Hazama. Puis quelque chose attira l'attention du jeune shinobi. C'était Hiryuu qui s'était relevé énergiquement et se rapprocha de son équipe.

[Jumimaru]
*De toute façon, les ordres sont des ordres et Hazama-sama est l'un des plus grand stratège de Suna. Son choix ne doit pas être anodin. Alors soit, laissons sa chance à notre nouveau Jounin.*

[Hiryuu]
"Bon, on nous a filé une mission et on va la mener à bien... La vie de notre Kazekage en dépend. Ne vous fiez pas au fait que vous voyez le Kazekage. Même si l'apparence est la même, ce n'est plus le Kazekage mais ce démon dont nous a parlé Hazama-sensei...
Autre chose, le fait que je vienne d'être promu Jounin ne change rien au fait que nous sommes coéquipiers. Je donne les ordres mais si vous avez quelque chose à dire ou une proposition à faire, n'hésitez pas...


[Jumimaru]
"Euh, il serait peut être bien que tu nous dises précisément le but de notre mission. Est ce de retrouver le Mizukage ?"

MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 3 Aoû - 19:54

"Euh, il serait peut être bien que tu nous dises précisément le but de notre mission. Est ce de retrouver le Mizukage ?"

Le doute se lisait dans les yeux de l'étudiant. Cela était compréhensible, voir un genin nommé ounin d'une seconde à l'autre sans autre forme de cérémonie ne pouvait que créer des doutes. Y avait-il quelquechose de si grave qu'on en vienne à promouvoir un simple genin au rang de Jounin, alors que bon nombre de gradés étaient encore vivant? Cela, Jumimaru ne pouvait y répondre, et, n'ayant pas plus d'information que lui, Hiryuu ne pouvait pas non plus fournir plus d'explication. Il savait seulement qu'Hazama et le Kazekage lui faisaient confiance sur ce coup et qu'il n'avait pas l'intention de les décevoir.
Il répondit donc calmement à Jumimaru, cachant au mieux ses émotions.


"Hé bien Hazama-sensei ne m'en a pas dit plus qu'à vous, mais si j'en crois ce qu'il dit, il va nous falloir faire équipe avec les kiréens... Ceux-là même que nous combattions il y a quelques instants.

Il nous faut retenir le Kazekage le plus longtemps possible. Kazuo-sama n'étant plus, il ne reste plus que Zabuza qui puisse agir sur ce coup. Nous, je le répète, ne sommes là que pour gagner du temps. Donc pas de risques inutiles, pas la peine de se jeter sur lui, vous ne survivriez pas à un corps-à-coprs plus d'une fraction de seconde. Ce n'est plus Satsushiki-sama que nous aurons en face de nous, mais ce démon nommé Tsukimaru d'après les dires d'Hazama-sensei. Vous ne représentez donc rien pour lui et il ne vous épargnera pas si vous tomber entre ses mains.
Nous l'attaquerons à distance, ramassez tous les projectiles que vous pouvez en chemin.

Pas de corps-à-corps... Ok Sakray?

Takeo, toi, ainsi que tous les spécialistes en Genjutsu, vous lancerez le plus d'illusions possible. Satsushiki-sama est un expert en Genjutsu, il ne nous reste donc plus qu'à espérer que l'entité Tsukimaru ne puisse pas s'approprier les facultés de notre vénéré Kazekage.

Je vous le répète une dernière fois, pas de risques inutiles... Vous êtes sous ma responsabilité et j'apprécierai pouvoir tous vous ramener en un seul morceau."


Un silence de mort pesa alors sur le groupe.

"Y a t-il des questions? Si non, on lève le camp!"


pts de stats: 52

MessageSujet: Re: Porte Principale   Jeu 3 Aoû - 21:10

[Hiryuu : +6 EXP RP]

[Jumimaru : +5 EXP]

MessageSujet: Re: Porte Principale   Sam 5 Aoû - 21:34

Après leur arrivée, Sakray et Hazama trouvèrent Takeo, Jumimaru et Hiryuu à terre, battus par leurs adversaires Kiréens.

[Sakray]*Ils ont tous été terrassés...apparemment les Kiréens sont forts, mais ce n'est pas l'impression que j'en ai eu...*

Sakray les prit un par un, les tenants debout tandis qu'Hazama les soignait chacuns leurs tours.
Lorsqu'ils furent tous remis de leurs blessures, Hazama leur fit un rapide briefing, malgré le fait qu'Hiryuu découvrait la nouvele...tenue de Sakray.
Ce dernier le remarqua, et regarda Hiryuu, un sourire sur les lèvres.

Quelques instants plus tard, Hazama appris à Hiryuu qu'il avait été nommé Jounin. Ce dernier n'en revenait apparemment pas, car cette nomination, en pleine guerre, et surtout après sa défaite, était étonnante...
Pendant qu'il reprenait ses esprits, Hazama finit de donner ses instructions et s'éloigna.


[Hazama]"Je vous surveille de loin, n'ayez pas peur."

Hiryuu s'inclina, et se retourna vers ses nouveaux élèves, leur donnant ses propres instructions.

[Hiryuu]"Bon, on nous a filé une mission et on va la mener à bien... La vie de notre Kazekage en dépend. Ne vous fiez pas au fait que vous voyez le Kazekage. Même si l'apparence est la même, ce n'est plus le Kazekage mais ce démon dont nous a parlé Hazama-sensei...
Autre chose, le fait que je vienne d'être promu Jounin ne change rien au fait que nous sommes coéquipiers. Je donne les ordres mais si vous avez quelque chose à dire ou une proposition à faire, n'hésitez pas...

Enfin, une dernière chose... Sakray, c'est quoi ce bordel sur ta tenue??"


Sakray comprit qu'il s'agissait des os qu'il avait placé sur son armure, et de sa nouvelle "poignée", sur Tartanos, et se retourna vers Hiryuu, un sourire sadique dessiné sur le visage.

[Sakray]"Ce...bordel, comme tu le dis, ce sont des côtes, pour l'armure, et une colonne vertébrale pour Tartanos, pourquoi ?"

Jumimaru posa à son tour une question, à laquelle Hiryuu ne sû pas quoi répondre...

[Hiryuu]"Hé bien Hazama-sensei ne m'en a pas dit plus qu'à vous, mais si j'en crois ce qu'il dit, il va nous falloir faire équipe avec les kiréens... Ceux-là même que nous combattions il y a quelques instants.

Il nous faut retenir le Kazekage le plus longtemps possible. Kazuo-sama n'étant plus, il ne reste plus que Zabuza qui puisse agir sur ce coup. Nous, je le répète, ne sommes là que pour gagner du temps. Donc pas de risques inutiles, pas la peine de se jeter sur lui, vous ne survivriez pas à un corps-à-coprs plus d'une fraction de seconde. Ce n'est plus Satsushiki-sama que nous aurons en face de nous, mais ce démon nommé Tsukimaru d'après les dires d'Hazama-sensei. Vous ne représentez donc rien pour lui et il ne vous épargnera pas si vous tomber entre ses mains.
Nous l'attaquerons à distance, ramassez tous les projectiles que vous pouvez en chemin.

Pas de corps-à-corps... Ok Sakray?"


Cette remarque fit comprendre à Sakray qu'Hiryuu ne se fiait qu'au stéréotype des spécialistes du Taijutsu.

[Sakray]"Cesse de te fier au fait que les Maîtres Taijutsus excellent au corps-à-corps. Ce n'est pas que je possède la carrure la plus adaptée à cette pratique que je suis une brute sans cervelle. Si il le faut, je peux être plus intelligent que toi selon la situation."

Il passa à côté d'Hiryuu, lui posant la main sur l'épaule, et lui chuchotant à l'oreille, le sourire sur les lèvres.

[Sakray]"Rappèles-toi notre combat la dernière fois...
Et puis ce n'est pas parce que tu es devenu Jounin que je vais changer mon attitude et mes manières envers toi. Tu es et tu resteras Hiryuu."


Il passa devant lui, déterminé à lui montrer qu'il avait tort.


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Porte Principale   Dim 6 Aoû - 16:13


Sakray avait visiblement du mal à avaler la pillule. Bien que Takeo et Jumimaru soient très surpris, du fait qu'Hiryuu était déjà théoriquement leur supérieur, ça finissait par passer... Ca ne changeait pas grand chose pour la mission.
Sakray lui, avait visiblement quelques problèmes avec ça. Il avait été nommé Genin en même temps qu'Hiryuu et il le voyait à présent être propulser vers les grades supérieurs alors que lui restait Genin. Sans doute une certaine incompréhension et de l'amertume le faisait agir de la sorte.


[Sakray]
"Cesse de te fier au fait que les Maîtres Taijutsus excellent au corps-à-corps. Ce n'est pas que je possède la carrure la plus adaptée à cette pratique que je suis une brute sans cervelle. Si il le faut, je peux être plus intelligent que toi selon la situation."

"Tu sais très bien que je n'ai aps de tels préjugés... Cela dit, je sais également que tu es fort au corps-à-corps mais pour les attaques à distance tu sais très bien que c'est pas la joie. Je te dit simplement de ne pas te reposer sur ton point fort... Parce que là, il ne te servira à rien si ce n'est à te rapprocher plus vite de la mort."

La voix de Sakray était froide mais pas menaçante. Il restait visiblement calme en tout point.
Sakray avança et se posta à côté de lui pour lui souffler quelques mots à l'oreille.


[Sakray]
"Rappelles-toi notre combat la dernière fois...
Et puis ce n'est pas parce que tu es devenu Jounin que je vais changer mon attitude et mes manières envers toi. Tu es et tu resteras Hiryuu."


Hiryuu répondit d'une voix tout aussi froide que sa première réplique.

"Pour le combat, c'est justement ce que j'ai pu analyser qui me fait dire qu'à distance tu ne vaux pas grand chose. Alors pas la peine de monter sur tes grands chevaux. Et fais attention, ce n'est pas parce que tu as gagné une fois que tu gagneras à coup sûr la deuxième fois. J'ai pas besoin que tu changes d'attitude. Qu'est-ce que j'en ai à foutre que tu m'appelles Hiryuu-sama ou Hiryuu-san.
Cependant faudra t'y faire. Maintenant je suis Jounin et toi Genin. Je ne tolère pas l'insubordination alors mesure tes paroles et tout ce passera bien... Dernière chose, c'est vraiment de très mauvais goût tes nouvelles fringues et je ne suis pas sûr que le Kazekage apréciera... Tu pourrais au moins respecter les morts au lieu de leur enlever leurs os... Si t'as tout compris on peut y aller. Il n'y a pas de temps à perdre."


*J'espère qu'il ne causera pas de problèmes en s'opposant à mes ordres sinon ça va rendre la chose encor eplus compliquée.*

Il se retourna vers les deux autres qui n'entendait pas leurs paroles.

"Bon, assez traînés... Il faut rattraper Hazama-sensei, il aura peut-être besoin de nous."

Les quatres shinobis partirent alors à leur tour dans la brume.


pts de stats: 52

MessageSujet: Re: Porte Principale   Mer 9 Aoû - 1:09

Hiryuu semblait penser que Sakray était frustré à cause du fait que, malgré le fait qu’ils étaient devenus en même temps Genin, Hiryuu était devenu très vite Jounin, en sautant le grade de Chunin. Cependant il se trompait, Sakray s’en fichait complètement.
Le Genin marchait toujours devant Hiryuu, prêt à lui montrer que même s’il n’était pas Jounin lui-même, il était toujours aussi fort, et même plus…il était prêt à se servir de sa Blade Fusion si besoin était.


[Hiryuu]"Tu sais très bien que je n'ai pas de tels préjugés... Cela dit, je sais également que tu es fort au corps-à-corps mais pour les attaques à distance tu sais très bien que c'est pas la joie. Je te dit simplement de ne pas te reposer sur ton point fort... Parce que là, il ne te servira à rien si ce n'est à te rapprocher plus vite de la mort."

Ce qu’Hiryuu venait de dire confirmait ce que pensait Sakray à propos du Jounin.

[Sakray]"On verra bien, j’ai quelquechose de nouveau dans mon panel de techniques, tu seras surpris, je peux te le garantir."

[Hiryuu]"Pour le combat, c'est justement ce que j'ai pu analyser qui me fait dire qu'à distance tu ne vaux pas grand chose. Alors pas la peine de monter sur tes grands chevaux. Et fais attention, ce n'est pas parce que tu as gagné une fois que tu gagneras à coup sûr la deuxième fois. J'ai pas besoin que tu changes d'attitude. Qu'est-ce que j'en ai à foutre que tu m'appelles Hiryuu-sama ou Hiryuu-san.
Cependant faudra t'y faire. Maintenant je suis Jounin et toi Genin. Je ne tolère pas l'insubordination alors mesure tes paroles et tout ce passera bien... Dernière chose, c'est vraiment de très mauvais goût tes nouvelles fringues et je ne suis pas sûr que le Kazekage apréciera... Tu pourrais au moins respecter les morts au lieu de leur enlever leurs os... Si t'as tout compris on peut y aller. Il n'y a pas de temps à perdre."


Sakray soupira à cause de l’ignorance d’Hiryuu…apparemment il s’y connaissait énormément en médecine, et pas du tout en Taijutsu.

[Sakray]"Je le sais qu’à distance je ne vaux pas grand-chose, et si tu t’étais un peu renseigné sur le Taijutsu, tu saurais que la plupart de leurs attaques servent à engager le contact tout en frappant. Et de toute façons, je ne peux changer d’attitude. Je ne ressens aucuns sentiments.
Je te ferais d’ailleurs remarquer que depuis qu’Hazama t’as nommé Jounin, j’ai l’impression que tu as attrapé la grosse tête, tu n’étais pas comme cela avant.
J’ai de plus l’impression que tu n’as jamais entendu parler de l’effet de destabilisation…cela peut être très utile au combat."


Hiryuu ralentit un peu, avant de donner les prochaines instructions.

[Hiryuu]"Bon, assez traînés... Il faut rattraper Hazama-sensei, il aura peut-être besoin de nous."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Porte Principale   Ven 11 Aoû - 19:49

[Sakray : +6 EXP RP]

[Hiryuu : +4 EXP RP]
Takeo
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Porte Principale   Sam 26 Aoû - 12:53

[Bon j'ai pas mal à rattraper, donc soyez indulgents si j'ai négligé quelques parties, inconsciemment soyez en sur!]

Un brouillard rouge voilait la vue de Takeo...
Etendu sur le sol, celui-ci se laissait aller petit à petit à une langueur morbide, d'ailleurs la seule certitude du jeune étudiant était d'être tombé en Ninja et de ne pas avoir failli à la mission.
Pupiller le bon Darok s'était revelé une tâche ardue, mais l'instinct avait guidé sa décision... Mais sa métamorphose était un franc échec.
Le Kiréen était bien trop puissant pour qu'il puisse s'imaginer vainqueur de ce combat.
Sa tête tourbillonait de bribes de hurlements, du son des coups.
Relevant vaguement la tête, Takeo aperçut au delà d'un brouillard imperceptible la forme du Kiréen, fier et campé sur ses deux jambes.
Un halo de haine se déchargea dans les veines de Takeo...
Il aurait aimé le réduire en charpie, s'il n'était cloué au sol.
Hiryuu avait donc échoué, comme lui. Mort ou hagard, il avait accompli son destin.
Un filet de sang perla au coin de la bouche de l'étudiant qui étendit sa tête et attendit la mort sereinement.

Mais cet instant ne survint jamais.
Sorti de sa torpeur, Takeo se senti palpé et soudain, son coeur se mit à battre avec ardeur, son sang affluait avec plus de fluidité dans chaque veine, et ses plaies se résorbaient peu à peu.
Surpris, Takeo ouvrit les yeux et vit Hazama. Mais ce n'était plus le Hazama fier, le grand Sunéen héros de son temps. C'était un ninja fatigué, et pourtant sûr de lui qui le souleva et le colla contre un mur.


[Takeo]
"Que?"

[Hazama]
"Tais-toi! Repose toi un instant. Vous êtes en piteux état tous les trois..."

Tournant alors sa tête, Takeo vit Jummimaru penché sur le corps d'Hiryuu tremblant de fièvre.
Se relevant péniblement, Takeo assista à la guérison de son acolyte de combat.
Sakray les couvrait un peu plus loin Tartanos en main.


*Suna ne m'abandonnera jamais!*

Faisant quelques assouplissements, Takeo constata à quel point sa tunique était ravagée. Il avait subi de trés sérieux dégâts, mais grâce à Hazama il survivrait.

[Hazama]
"Trève de bavardages ! Nous avons une dernière mission à accomplir ici."

Hiryuu se releva, et aussitôt il se mirent en route.
En chemin, Hazama exposa la situation.
Kazuo était mort. Cet étrange individu aux puissants pouvoirs avait été tué. Et le Kazekage avait sombré dans une folie noire, laissant son entité intérieure prendre le dessus. Hazama avait nommé cela le Shadow Parasite.
Il fallait retarder le Kage, car seul Zabuza saurait affronter ses ténèbres...


[Hazama]
"Notre mission est la suivante : vous allez prêter main forte aux kiréens tous les quatre afin de retenir le Kazekage le temps que Zabuza arrive. Moi j'essaierai d'influencer son Shadow Parasite et de le refouler."

Aider les Kiréens, cela semblait de la folie furieuse.
Mais durant ses entrainements, et surtout durant l'assaut, Takeo avait bien vu de quoi le Kage était capable. S'il n'était pas au maximum de son potentiel à ce moment, qui pouvait savoir de quoi il était capable, surtout s'il ne se controlait plus...


[Jumimaru]
"Avons nous une chance de réussir ?"

[Hazama]

"Satsushiki-sama et moi avions mis ce plan en place au cas où cette situation se produirait. Suite à ses instructions, vous travaillerez tous les quatre en équipe. Hiryuu tu prends le commandement en tant que Jounin. Essaye de minimiser les pertes et de faire en sorte que tout le monde survive.
Je vous surveille de loin, n'ayez pas peur."


*Hiryuu? Jounin?*

Takeo était abasourdi par l'ascension fulgurante de son coéquipier... Mais aprés tout, il le vallait bien.
Immédiatement Hiryuu fit un topo de la situation.

Se tournant vers chacun des shinobis, Hiryuu confia à chacun son rôle:

[Hiryuu]

"Takeo, toi, ainsi que tous les spécialistes en Genjutsu, vous lancerez le plus d'illusions possible. Satsushiki-sama est un expert en Genjutsu, il ne nous reste donc plus qu'à espérer que l'entité Tsukimaru ne puisse pas s'approprier les facultés de notre vénéré Kazekage."

Hochant la tête, l'Etudiant s'imaginait déjà ce que ses faibles illusions auraient comme effet sur la puissance incarnée... Même une plume ne le chatouillerait pas autant que chacune des techniques mortelles que Takeo avait apprises. Mais il fallait essayer.

[Hiryuu]

"Y a t-il des questions? Si non, on lève le camp!"

Un silence de mort pesait sur le groupe, et tous se sentaient mal à l'aise d'affronter ce qui incarnait la puissance sunéenne quelques temps auparavant...

Sakray se leva alors et exprima son dédain face à la promotion d'Hiryuu.
Il ne pouvait le supporter, mais venant de lui tous s'y attendaient.
Sakray était trop fier pour féliciter son coéquipier.
Aprés un temps de reconcentration, l'équipe se faufila dans la nuit noire qui envahissait déjà les ruelles de Kiri...

MessageSujet: Re: Porte Principale   Lun 28 Aoû - 9:32

[Takeo : +4 EXP RP]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Porte Principale   

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Portes du Village-