Partagez | 
 

 La Fontaine Bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: La Fontaine Bleu   Dim 3 Mai - 4:38

(20 jours plus tard)

Une vie complètement débile, voilà ce qu’il endurait. Il ne pouvait s’empêcher de penser quel sorte de vie il aurait pût posséder s’il n’aurait pas accepter de déménager à Konoha. Serait-il devenu Ninja dans un autre village ? Serait-il plus heureux qu’il ne l’est maintenant ? Ça, nul ne le savait. Son passer lui appartenait et franchement, il n’en voulait pas. Plusieurs disent qu’il y a des personnes ayant vécu quelque chose de beaucoup plus difficile à supporter. Que ce que Youso a enduré... Ils n’étaient pas chanceux. Si seulement la chance existait...

Il décida aujourd’hui de se balader dans la ville, voulant laisser son entraînement de coter pendant quelques jours. Il irait apprendre d’autres techniques plus tard. Sa journée de détente avait plus ou moins mal finit puisqu’il était tombé sur Taka. Elle était sympa comme fille. Il espérait pouvoir la revoir un de ces jours.
Malheureusement, depuis toujours, il avait des problèmes avec son équipe. Kenji était un prétentieux et Nara était une fille complètement folle. Elle se croyait différente des autres alors qu’elle était l’une des plus banales qui soit. Yosuke, son sensei, était partit en mission et le jeune Genin s’en foutait. Qu’il aille se faire bronzer si ça peut lui plaire.

Il décida d’emprunter une petite ruelle. Le temps était nuageux. Le vent soufflait et il faisait froid. Heureusement, Youso avait pensé d’emporter une veste au cas ou... Il la mit dès le premier frisson. Il ne savait pas comment il allait se divertir aujourd’hui. Se moquer des vieux sur les bancs du parc était une idée, mais il l’oublia rapidement. Il se doutait bien que ça ne serait pas amusant.
Il tourna à un embranchement et tenta de trouver le parc. Le Genin n’y avait encore jamais mit les pieds. Il faut avouer qu’il n’avait rien à y faire.

Il ouvrit la grille de l’une des nombreuse entrer que ce grand espace vert possédait. Il regarda la cime des arbres et constata avec regret que personne ne s’y trouvait. Il aurait bien encourager un inconnu à sauter en bas... Ça lui aurait remonter le moral. Il inspecta le reste du parc et sourit. Il était vide. Tant mieux !
Il alla s’asseoir près de la fontaine. Quelques feuilles mortes flottaient sur l’eau. Il mit la main dans l’eau et respira profondément. Il était bien. Pas personne pour l’embêter.

[Karen] Elle est froide n’est-ce pas ?

Youso tourna la tête vers la jeune femme. Pas elle ! Karen n’arrêtait pas de le suivre partout et cela commençait à l’ennuyer. Heureusement, personne d’autre que lui la voyait. C’était comme un fantôme intimidant qu’une seule personne.

[Youso] Dégage. Je n’ai pas envie de te voir aujourd’hui.

Elle ria et fit un geste de la tête pour mettre un mèche folle derrière son oreille.

[Karen] Je n’ai pas envie de te voir non plus.

Il arrêta de la regarder et fixa un point invisible.

[Youso] Alors dégage.

[Karen] Si seulement c’était plus simple.

Elle se croisa les bras et le regarda avec pitié. Elle tourna la tête, le vent faisait voler ses cheveux.

[Karen] On dirait que tu n’es pas seul. Ha mais attend, ça veut dire que ta journée de détente est foutu. T’inquiète pas, je te tiendrais compagnie.

Elle éclata de rire et s’évapora. Laissant derrière elle un chant vachement moche. Mais qui était la personne qui chantait aussi mal ? Il tourna la tête dans tout les sens à la recherche de quelqu’un ou quelque chose qui faisait ce bruit aussi moche. C’était un jeune fille. Elle était poser contre un arbre et chantait. Youso se leva, agresser par le bruit immonde que la jeune femme faisait. Il s’avança d’un pas furieux vers la jeune femme et lui cracha.

[Youso] La ferme ! T’es vraiment nul si tu veux mon avis. Tu pollue le calme.

Bien entendu, il savait que la jeune femme ne voulait pas son avis. Voyant qu’il n’avait pas été très respectueux, il se reprit.

[Youso] S’il-te-plait... Boucle là.


Dernière édition par Youso Shi le Ven 8 Mai - 2:56, édité 3 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 3 Mai - 18:43

Ce matin, le vent souffla calmement par la fenêtre, Logitomaru et son fil vomissait partout dans la maison, les rats et les Kabutomushis crevait de chaleur alors il était encore plus agressif que d'habitude et la maison avait une odeur de chat mort. Alors, Ying décidas d'aller ce baladé dehors.

Dans le jardin, Ying pu apercevoir un petit écureuil brun. La jeune fille ce gratta la tête puis se demandais comment devrai-t-elle parler à un écureuil. Alors, elle suivit son instinct

[Ying] DÉGUERPI STUPIDE RONGEUR ! Sinon c'est une jolie planche de fer qui va t'arriver TOUT DROIT DANS FACE !

Après mûre réflexion, elle compris que cela ne servait absolument à rien de crier sur ce pauvre animal. Elle alla donc se promener, toute en avança elle se demandait une tonne de question comme : pourquoi elle n'avait aucun ami ? Pourquoi ses parents sont morts ? Est-ce normal que ses cheveux prennent autant de temps à coiffer le matin ? Et que même après tout ce temps le matin elle n'avait pas encore trouvé l'amour.

Rendu à quelque mettre du parc seibutsu l'adolescente laissa couler une larme sur l'une de ses joues. La pauvre était triste de voir la réalité en face. Elle ne rencontrerait sûrement jamais personne capable de la comprendre et encore moins de l'aimer. Quelques minutes plus tard perdues dans ses pensées, elle aperçut un jeune garçon au loin qui parlait tout seul. Embarrassé, Ying essayais de faire comme si elle ne l'avait pas remarqué, alors elle se mit à chanter le plus fort possible. On aurait dit une vache en train de se faire égorgé vivant. Mais, malheureusement son plan n'avait pas marché puisque le garçon arrivait à tout vitesse et très furieux on dirait.

[Youso] La ferme ! T’es vraiment nul si tu veux mon avis. Tu pollue le calme.


[Youso] S’il-te-plait...Boucle là.


Abasourdi, Ying lui répondit brusquement :

[Ying] Hey, mais ça ne va pas ? Maintenant on est plus dans un pays libre ou quoi ? melles-toi de tes affaires pauvre cloche ! Et ton calme je mens fiche alors, fiche moi la paix !

Mais, Ying ce repris en baissant les yeux vers le sol et lui dit d'un ton un peu triste :

[Ying] je suis vraiment désolé je ne suis pas dans mon assiette aujourd'hui. Oublie ce que j'ai dit. Je m'appelle Ying Niwa et toi ?


Dernière édition par Ying Niwa le Mer 6 Mai - 0:16, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 3 Mai - 20:03

(20 jours plus tard)

Youso inspecta la jeune femme qui se tenait devant lui. Elle avait de jolis cheveux bruns, des yeux d’un vert éclatant et un tint parfait. Elle était très jolie, comme la plupart des Konoichis du village cacher de la feuille. Elle n’avait pas l’air sympathique, bien au contraire, elle avait l’air prétentieuse. On pourra peut-être la nommer d’ici peu Kenji deux ! Pourquoi pas ? N’empêche que Youso sentait quelque chose d’étrange chez la jeune femme. Elle devait sentir la même chose envers le jeune garçon.

Dès qu’il eu terminé de critiquer son chant, la fille, un peu vexée, dit d’un ton frustré :

[Ying] Hey, mais ça ne va pas ? Maintenant on est plus dans un pays libre ou quoi ? mêles-toi de tes affaires pauvre cloche ! Et ton calme je m'en fiche alors, fiche moi la paix !

Tient, on auras tout vue. Une histérique qui chante comme une cruche. Youso tourna la tête dans tout les sens pour pas que personne ne le voit en compagnie de la folle. Cela pourrait nuire à sa réputation (Si seulement Youso avait une réputation).

*Bon aller, elle est nouvelle il ne faut pas lui en vouloir.*

Décidément, la dénommée Ying avait beaucoup à apprendre. Si elle avait besoin de crier sur quelqu’un pour se sentir à l’aise dans le village tant mieux. Comme on dit, fait comme chez toi, gênes-toi pas, mets tes pieds sur le sofa. ET PUIS QUOI ENCORE ! Elle était dans son village, son monde, son parc ! Et elle se permettait de chanter comme une casserole assez fort pour que les habitants de Kiri entendent son refrain à la noix. Ho la, petite débutante, calme toi.

Heureusement, elle se reprit. Elle semblait triste. Tempi pour elle, elle le méritait. Elle regarda les souliers de Youso.

[Ying] je suis vraiment désolé je ne suis pas dans mon assiette aujourd'hui. Oublie ce que j'ai dit. Je m'appelle Ying Niwa et toi ?

*Ouais, bah tu ferais mieux d’entrer ta tête dans ton assiette si tu veux pas d’ennuis...*

Il lui sourit. Mais ce sourire n’était pas sincère.

[Youso] Je m’appel Youso Shi, Genin de Konoha.

Il ajouta ‘’Genin de Konoha’’ pour lui faire sentir qu’il était supérieur à elle. D’ailleurs, elle n’avait même pas son bandeau. Cela voulait dire, assurément, qu’elle était soit une marchande ou une étudiante.

[Youso] Alors... Je vois que tu ne portes pas ton bandeau. Tu es une étudiante ? Tu étudis dans quelle voie ?

Il voulait avoir l’air sympathique. En fait, il n’attendait rien de la jeune fille et ne savait pas pourquoi il tentait de créer un lien avec elle. Ha et de toute façon, il n’avait rien à faire aujourd’hui.


Dernière édition par Youso Shi le Ven 8 Mai - 2:57, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 3 Mai - 21:18

Ying regarda les yeux bruns du garçon et ce mit à rougir. Tout en ce disant dans sa tête : {Ahhh ! je vais peut-être me faire un ami et en plus il est vraiment trop craquant. Aller Ying il ne faut pas que tu perdes ta chance...] Mais Ying n'es pas naïve elle sait très bien, que son sourire était sarcastique. Mais elle préfère ne pas songer à la possibilité qu'il se fichait d'elle. Pour ne pas briser sa seule chance de se rapprocher de se nommer Youso la jeune fille resta le plus calme possible et écouta ce qu'il disait.

[Youso] Je m’appel Youso Shi, Genin de Konoha.

Ying ne sait pas pourquoi il a pris le temps de bien peser les mots « genin de Konoha » mais quel prétentieux et après il se plaint du chant affreux que criai Ying ! Mais ce n'est pas grave tout le monde à ces défauts et qui sait, elle pourrait bien s'entendre avec lui.

[Youso] Alors... Je vois que tu ne portes pas ton bandeau. Tu es une étudiante ? Tu étudies dans quel voie ?


Ying était vraiment éberluer. Sans savoir comment réagir elle lui dit en bégayant :

[Ying] oui... je suis étudiante et je fait du genjutsu ...Je...Je... Je veux être ton ami ...tu veux bien toi ? S'il-te-plait...

Ying pris une grande respiration et repris beaucoup moins gêné cette fois

[Ying] je suis vraiment contente de faire ta connaissance Youso ! Je ne sais pas si toi aussi tu as eu une impression bizarre, mais moi oui ! Je suis sûr que tu es mon âme soeur ! On est fait l'un pour l'autre, sa ce voix.


Dernière édition par Ying Niwa le Mer 6 Mai - 23:31, édité 2 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 3 Mai - 22:15

(20 jours plus tard)

Le froid se faisait de plus en plus sentir. Le village n’avait pas l’habitude d’être aussi froid. Le pays du feu était, la plupart du temps, ensoleillé et très chaud. Youso ne savait pas exactement l’heure exacte, mais puisque le soleil était caché, il ne pût le regarder pour savoir si c’était bientôt l’heure de manger. Sauf que Youso commençait à avoir faim et cette fille commençait à le lasser. Elle était beaucoup trop bizarre, elle avait quel âge ? C’était des questions qu’il saurait si il lui demandait.

[Ying] oui... je suis étudiante et je fait du ninjutsu ...Je...Je... Je veux être ton ami ...tu veux bien toi ? S'il-te-plait...

Il fit un grimace. Elle était si jeune...

[Karen] Comme c’est chou.

Youso ne prit pas la peine de la regarder pour ne pas que Ying se doute de quelque chose. De toute façon, il serait étonnant qu’elle découvre que Youso voyait une fille invisible pour les autres. La jeune femme avait tan de chose à apprendre et cela le fit sourire. Ying prit un grande respiration et se lança.

[Ying] Je suis vraiment contente de faire ta connaissance Youso ! Je ne sais pas si toi aussi tu as eu une impression bizarre, mais moi oui ! Je suis sûr que tu es mon âme soeur ! On est fait l'un pour l'autre, ça se voit.

Le Genin la regarda, perplexe. C’était quoi ça, une groupie ? N’empêche, elle n’avait pas rapport. Non seulement, elle semblait immature et complètement dingue, mais elle ne l’intéressait pas. Cette rencontre tournait au ridicule. Le garçon se promenait dans un parc et par hasard, rencontre une fille complètement dingue qui se qualifie ’’D’âme sœurs ‘’ Ils ne se connaissaient même pas, fallait pas pousser.

[Youso] Non, ça se voit pas du tout. Je ne sais pas si c’est ton truc pour attirer les gens, mais je préfère te le dire tout de suite, tu risques de te faire prendre pour une véritable dingue. Tu as quel âge, 11 ans, 9 ans ? Et puis je m’en fiche...

Il tourna la tête dans tout les sens. Ça devait être une autre illusion que Karen lui faisait subir. Youso avait du mal à croire que des gens aussi fous que cette fille pouvait exister. En plus, Ying lui faisait étrangement penser au Yin et le yang. Yin étant bien sûr la partie féminin de la nature. Yin étant aussi en relation avec tout ce qui est sombre.
Ceci ne l’éclairait pas vraiment sur qui était cette Ying. Et cela ne devait pas vraiment avoir rapport avec la jeune étudiante.

Elle faisait sérieusement pitié, tellement que Youso ne pouvait la laisser seule. Si elle était nouvelle, peut-être que Youso pourrait l’aider. Tout d’abord, il fallait en apprendre plus sur elle. Youso soupira, prévenant ainsi qu’il allait débuter un phrase.

[Youso] Peut-importe, tu devrais garder tes sentiments bizarres pour toi, je n’ai eu aucune impression bizarre en ce qui te concerne. Mais bon, puisque je me sens généreux aujourd’hui, je veux bien t’aider à t’intégrer. Tu as besoin de quoi, tu veux apprendre quoi ? T’es nouvelle ici, tu veux visiter quelque chose ? Tu veux que je t’aide à progresser peut-être. Ha mais attention, je ne pratique que le Taijutsu et le Ninjutsu Non élémentaire, le reste, je m’y connais pas donc tu devras t’y faire. C’est la première fois que je te vois dans le village. Ce n’est pas que je connais tout le monde mais d’habitude se sont des nouveaux qui viennent ici. Même si je ne suis jamais venu dans le parc, je me doute bien sûr que se sont des apprentis qui viennent ici. C’est ne pas difficile à comprendre...
Voilà, il en avait assez dit pour être tranquille quelque temps. Elle avait assez de question à répondre. Maintenant il n’avait qu’à écouter si l’envie y venait.


Dernière édition par Youso Shi le Ven 8 Mai - 2:57, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Lun 4 Mai - 2:40

Ying était tremblante de peur. Peut-être que ce gars était un tueur ou quelqu'un de populaire qui la ridiculiseraient pendant des années. Ying commença réellement à regretter d'avoir dit qu'elle était folle de lui puisque, il ne se connaissait que depuis environ deux minutes. Mais quelle situation embarrassante ! Il devait sûrement la prendre pour le genre de fille qui coure après tous les garçons.

[Youso] Non, ça se voit pas du tout. Je ne sais pas si c’est ton truc pour attirer les gens, mais je préfère te le dire tout de suite, tu risques de te faire prendre pour une véritable dingue. Tu as quel âge, 11 ans, 9 ans ? Et puis je m’en fiche...

Après avoir entendu sa Ying eu le coeur brisé, elle eut l'impression de se faire poignarder comme une vulgaire patate ! Ces alors que Ying ce mi à pleurer bien sûr on ne voyait que des larmes roulées sur ces joue, mais elle ne pu s'empêcher de les retenirs. Elle ne pouvait quand même pas blâmé Youso pour ça, il avait complètement raison de réagir ainsi, puisque dire les choses comme elle l'avait fait était brusqué les choses Ying se dit qu'elle aurait au moins du attendre de le connaître un peu.

Ying vit Youso soupiré ce qui signifiait qu'il allait parler alors elle mis son attention la plus total sur ce denier :

[Youso] Peut-importe, tu devrais garder tes sentiments bizarres pour toi, je n’ai eu aucune impression bizarre en ce qui te concerne. Mais bon, puisque je me sens généreux aujourd’hui, je veux bien t’aider à t’intégrer. Tu as besoin de quoi, tu veux apprendre quoi ? T’es nouvelle ici, tu veux visiter quelque chose ? Tu veux que je t’aide à progresser peut-être. Ha mais attention, je ne pratique que le Taijutsu et le Ninjutsu Non élémentaire, le reste, je m’y connais pas donc tu devras t’y faire. C’est la première fois que je te vois dans le village. Ce n’est pas que je connais tout le monde mais d’habitude se sont des nouveaux qui viennent ici. Même si je ne suis jamais venu dans le parc, je me doute bien sûr que se sont des apprentis qui viennent ici. C’est ne pas difficile à comprendre...

Ying frotta ses yeux pour les essuyés et lui fit un petit sourire en lui répondant :

[Ying] premièrement, on a environ la même âge je ne suis pas une enfant comme tu le crois ! Deuxièmement, je suis désolé j'aurais du ne pas dire ma façon de penser en tout cas pas tout de suite on ne se connaît pas. Mais j'aimerais bien aller manger quelque part je commence à avoir faim pas toi ? Ces moi qui t'invite ! Même si tu me prends pour une folle tu pourrais au moins être gentil et accepter mon invitation. Qu'est-ce que tu en penses ? Je t'aurais bien invité à venir chez moi, mais ma famille adoptive n'arrête pas de vomir et je te jure, tu aurais dû voir la pille qui avait sur le tapis ce matin .... Vraiment dégueulasse ! il y a même un rat qui est mort en n'en mangent hahahahhaha ! Bon ok j'arrête !


Dernière édition par Ying Niwa le Mer 6 Mai - 0:19, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Lun 4 Mai - 3:52

(20 jours plus tard)

Ying essuya ses yeux pleins de larmes. Youso n’avait même pas remarqué qu’elle pleurait. Sérieusement, plus le temps passait, plus il pensait que cette fille était complètement folle. De plus, elle était une pleurnicharde. Heureusement, ces larmes de groupie ne lui fit aucun effet. Même pas l’ombre de pitié. Youso savait qu’elle se forçait.

[Ying] premièrement, on a environ la même âge je ne suis pas une enfant comme tu le crois !

Youso sourcilla. Comment savait-elle qu’ils étaient environ du même âge. Connaissait-elle l’âge de Youso au moins. Elle disait qu’elle n’était pas une enfant, mais cela se voyait qu’elle n’était pas majeur. Ying se foutait de lui.

[Youso] Tu ne sais pas ce que je crois.

Il la fixa, mais elle continua de parler en souriant. Elle se la pétait royalement...

[Ying] Deuxièmement, je suis désolé j'aurais du ne pas dire ma façon de penser en tout cas pas tout de suite on ne se connaît pas.

Youso se fichait de sa façon de penser. Et ce, même si elle le disait trois mois après avoir connu le garçon. Le dire plus tard ne changerait rien. Youso ne l’aimait pas et ce, dès le premier regard. Il ne voyait pas comment ça pourrait changer.

[Ying] Même si tu me prends pour une folle tu pourrais au moins être gentil et accepter mon invitation. Qu'est-ce que tu en penses ? Je t'aurais bien invité à venir chez moi, mais ma famille adoptive n'arrête pas de vomir et je te jure, tu aurais dû voir la pille qui avait sur le tapis ce matin .... Vraiment dégueulasse ! il y a même un rat qui est mort en n'en mangent hahahahhaha ! Bon ok j'arrête !

Il fit la grimace et la regarda. Il la prenait pour une folle, oui c’est vrai. Comment croire le contraire ? Elle se prenait pour l’âme soeur de Youso et accepter son invitation serait lui donner de l’espoir. Le Genin se demanda même pourquoi il lui avait proposer de l’aider à progresser alors qu’elle ne pense qu’à manger. Une fille ne surveille pas sa ligne ? À moins qu’elle ne soit végétarienne.
Ses histoires de famille ne l’intéressait pas. Ying surveillait même les rats qui vont manger sur le tapis. La pauvre, elle ne devait avoir personne. Si ça trouve, c’était un pauvre sans argent habitant dans une maison pleine de rat et plein de gens qui vomissent sur le paillasson. La jeune femme se croyait apte à payer un déjeuner en plus de sa pauvreté ? Faut dire qu’elle y tenait à son petit Youso.

[Youso] Je trouve que j’ai déjà été assez gentil en acceptant de te parler plus longtemps que j’en avais envie. De toute façon, je n’ai pas faim. J’ai assez d’Argent pour me payer à manger seul, je n’ai pas besoin de charité. Merci quand même.

Ying allait sûrement recommencer à pleurer. Youso soupira, comment se débarrasser d’elle sans lui faire de la peine ?

[Youso] Je t’ai proposer mon aide pour progresser dans ta futur carrière de Shinobi et toi tu m’invite à prendre le thé.

Il soupira et regarda Karen qui regardait la scène intriquer. Elle semblait sérieuse lorsqu’elle lui dit :

[Karen] Tu veux que je la grafigne pour voir si elle va s’enfuir ?

Youso, ne sachant comment lui répondre sans éveiller les soupçons de Ying répondit aux deux.

[Youso] Je suis désoler, mais je suis obligé de te dire non.

Il se tourna pour partir mais il s’arrête. Il sourit et se tourna vers la jeune fille.

[Youso] J’ai une idée, je n’ai rien à faire aujourd’hui... Pourquoi ne pas s’amuser. Tu me donnes trois coups, je vais au resto avec toi. Tu touches le sol, tu me fous la paix et t’arrêtes de pleurer. Et t’arrêtes aussi avec tes histoires d’âme soeur complètement débile qui me fou les jetons. T’es d’accord ?


Dernière édition par Youso Shi le Ven 8 Mai - 2:58, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mar 5 Mai - 0:57

*Mais pourquoi a-t-il fait une grimasse ? Il n'aime sûrement pas les rats morts sur du vomi ! *

[Youso] Je trouve que j'ai déjà été assez gentil en acceptant de te parler plus longtemps que j'en avais envie. De toute façon, je n'ai pas faim. J'ai assez d'Argent pour me payer à manger seul, je n'ai pas besoin de charité. Merci quand même.

Elle le regarda d'un air bizarre. Ying se demandait de quoi il parlait, puisqu'elle n'a jamais parlé d'argent, ou même de charité. Elle la seulement inviter à manger ! Youso était complètement dans le champ de penser que Ying allait lui payer à manger. Elle voulait seulement manger avec lui pour avoir plus l'occasion de lui parler. Mais pas de la nourriture du restaurant, mais bien les petites sandwiches aux brocolis qu'elle avait fais ce matin en se levant. En fronçant légèrement les sourcils pour lui montrer qu'il se trompait elle continua de l'écouter attentivement.


[Youso] Je t'ai proposer mon aide pour progresser dans ta futur carrière de Shinobi et toi tu m'invite à prendre le thé.

*j'accepterais avec joie, si je ne savais pas qu'il se fichait complètement de moi. Au fond tout ce qu'il veut c'est de me trouver une bonne raison de partir. Comme si j'étais pour l'écouter ce type ne pense qua lui, il est vraiment ingrat ! Mais je m'en fiche c'est tout de même Youso Shi *

Ying commençait à se demander si chanter comme une possédée avait vraiment été la meilleure façon de faire comme si elle ne l'avait pas vu parlé toute seul. Tout ça ne lui avait pas donné une très bonne impression sur elle ! Ying soupiras puis se dit dans sa tête :

*Il part ? Et puis à quoi bon essayer de le retenir ? *

[Youso] J’ai une idée, je n’ai rien à faire aujourd’hui... Pourquoi ne pas s’amuser. Tu me donnes trois coups, je vais au resto avec toi. Tu touches le sol, tu me fous la paix et t’arrêtes de pleurer. Et t’arrêtes aussi avec tes histoires d’âme soeur complètement débile qui me fou les jetons. T’es d’accord ?

Elle était vraiment contente d'entendre sa puisqu'il avait décidé de ne plus la laisser seul. Ce qui remonta légèrement le moral de Ying.

* Je n'ais aucune envie de me battre contre lui ! Alors qu'est-ce que je fais ? Si je refuse il me prendra pour une trouillarde ! J'ai peut-être pleuré tout à l'heure, mais ce n'est pas dans mes habitudes seulement, aujourd'hui je ne me s'en pas à mon mieux. *

Ying regarda Youso droit dans les yeux d'un regard complètement différent de tout à l'heure, cette fois elle était déterminée à gagner l'amitié et le respect de Youso alors elle lui dit :

[Ying] bien sûr que j'accepte ! Pour qui tu me prends ? Explique moi les règles, en quoi consiste ton idée et je suis prête !

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mer 6 Mai - 1:04

[Les RPs se font petits ces temps-ci ='(]

(20 jours plus tard)

Il entendait la réponse de la jeune étudiante avec impatience. Il espérait bien qu’elle ne répondrait pas ce que Youso croyait qu’elle allait répondre. Il espérait qu’elle serait différente et que peut-être pouvoir se lier d’amitié avec Ying. Youso ne voulait pas d’un autre Kenji ou d’un Kenjyn qui était prêt à se battre n’importe quand et n’importe où. Lorsqu’il entendit la réponse de la petite Ying , il ne fût aucunement surprit. Bien entendu, elle accepta.

[Ying] bien sûr que j'accepte ! Pour qui tu me prends ? Explique moi les règles, en quoi consiste ton idée et je suis prête !

Youso la regarda. Il lui en voulait et on pouvait le lire sur son visage. Si cela l’amusait de faire des petits jeux de la sorte, tant mieux. Mais elle se battait contre n’importe qui et elle n’avait pas l’air d’en prendre conscience. Elle était aussi pire que les autres. Youso avait tort de croire qu’un autre Shinobi comme lui existait. Ils vivaient tous pour combattre et ce, quel que soit leurs motifs.
C’est avec ces pensés qu’il mit la main dans sa sacoche ninja. Il prit son meilleur Shuriken.

[Youso] T’es vraiment idiote.

Il le lança de toutes ses forces, prenant bien soin de le faire dévier pour qu’il ne frôle que la joue de la jeune fille. Cela n’empêcha pas le sang de couler. Il ne prit pas la peine de la contempler plus longtemps. Elle ne le méritait pas.

[Youso] Tu n’es même pas capable d’éviter une si petite attaque, tu te crois capable de m’occasionner le moindre dégât ? Laisse moi te dire, petite fille, ne prend pas tes rêves pour des réalités. Tu as du chemin à faire. Et je ne te dis pas de revenir me voir lorsque tu seras plus forte. J’en ai rien à faire.

Il la regarda et tourna les talons. Il avait bien l’intention de quitter ce parc et de ne plus voir Ying. Il ne savait pas si elle avait prit son invitation au sérieux, mais elle s’était trompée. Youso n’avait aucunement envie de se battre et encore moins avec une étudiante sans talent comme elle. Mais il n’attendait rien d’elle et il était persuadé que Ying allait lui répondre oui à sa gentille invitation. Il n’avait pas envie de revive la même histoire qu’avec Kenji, son coéquipier. Il s’était quitté si étrangement la dernière fois qu’il s’était vue. Ras n’avait pas donné de nouvelle et il avait reçu un lettre étrange ce matin. Il l’avait justement dans sa poche. Il la sortit, sans que Ying ne s’en aperçoive, et la regarda attentivement.

C’était une lettre de la mairie. Elle l’invitait à se rendre à l’arène de Konoha pour un rassemblement. Mais un rassemblement de quoi ? Qui pouvait bien. Sauf Ras ou Yosuke, l’inviter à l’arène. Yosuke était partit en mission, il était donc impossible que ce soit lui. À moins qu’il ne soit revenu... La dernière fois qu’il avait vu Ras, il n’avait pas l’air de vouloir revoir l’équipe. C’était possible que ce soit lui, mais cela étonnerait Youso.

Il regarda un dernière fois la jeune femme. Mais qu’est-ce qu’elle avait à se tortiller de la sorte ? Il mit un pied en avant et s’avança de plus en plus vite vers elle.


Dernière édition par Youso Shi le Ven 8 Mai - 2:58, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mer 6 Mai - 1:55

Ying qui regardait toujours Youso, se demandait pourquoi ce dernier avait l'air fâcher de sa réponse. Elle n'avait aucune envie de se battre contre lui, mais c'était le seul moyen de lui montrer que ce n'était pas une bonne à rien.

[Youso] T’es vraiment idiote.

[Ying] quoi ?

*Mais qu'est-ce qu'il lui prend ? Je lui est rien fait alors, pourquoi me déteste-t-il ainsi ?*

Ying était troublé de la réaction de Youso et eu à peine le temps de réagir lorsqu'elle vit un objet ce dirigé vers elle qui lui infligea une petite blessure. Est-ce Youso ? Oui, mais pourquoi es-t-il comme sa ? La pauvre Ying ne savait pas quoi dire et puis de toute façon peu importe ce quel aurait dit il ne l'aurait sans doute pas écouté ou l'aurait ignoré. Ce garçon n'était qu'un ingrat les sentiments des autres n'étaient que du caca pour lui ! En tout cas c'est ce que croie Ying

[Youso] Tu n’es même pas capable d’éviter une si petite attaque, tu te crois capable de m’occasionner le moindre dégât ? Laisse moi te dire, petite fille, ne prend pas tes rêves pour des réalités. Tu as du chemin à faire. Et je ne te dis pas de revenir me voir lorsque tu seras plus forte. J’en ai rien à faire.

Mais quel impoli ! Il aurait pu me dire toute ça, mais il n'était pas obligé de me lancer un shuriken... ou s'il ne voulait pas se battre pourquoi il me là-t-il demander. Je n'y comprends plus rien à celui là. *

Ying eu soudainement une douleur violente au milieu de la poitrine, comme un étau ou un écrasement, irradiant dans les épaules, la mâchoire, voire jusque dans le bras gauche. Son coeur lui faisait atrocement mal. Tout en essayant d'avoir moins mal en serrant son coeur, elle pût à peine prononcer à Youso qui partait : « je ... n'arrive plus... à respirer. » lorsqu'elle tomba brusquement sur le sol en laissent entendre un petit cri sonore qu'elle asseyait de retenir, mais qui signifiait sûrement qu'elle allait mourir. Tout ça était signification de crise cardiaque !


Dernière édition par Ying Niwa le Mer 6 Mai - 23:33, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mer 6 Mai - 3:47

(20 jours plus tard)

[Youso] Pousses-toi de là.

Il passa par-dessus la jeune fille qui se tortillait par terre et pointa violement Cathi qui se tenait fièrement sur le banc du parc. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là. Youso ne l’avait pas revue depuis des mois, et, il faut l’avouer, il ne s’était pas ennuyé. Cette fille n’était qu’une folle. Il ne fallait pas se fier à ses apparences de blonde... Plusieurs disent que ceux qui possède cette couleur de cheveux sont des idiotes. Malheureusement, ce n’était pas le cas de Cathi.

[Youso] Mais qu’est-ce que tu fais là, tu débarques toujours aux mauvais moments ! Retourne donc chez toi, ta mère s’inquiète.

Elle continua de le fixer et dit d’une voix douce.

[Cathi] Tu te souviens ? Dis, Youso, tu te souviens. Les balançoires, ce banc. C’est là que tout à commencer. Tu te souviens, hein ? Tu te souviens ? La fontaine rouge, pleine de sang....

C’est à ce moment qu’elle sourit. Mais cela n’était pas un sourire de gentillesse. Elle était complètement déformée par la haine.
Youso eu un frisson dans le cœur en voyant son ancienne meilleure amie dans cet état. Elle avait toujours été si gentille, si drôle et si belle. Mais cela avait tout changé lorsqu’elle lui avait avouée ses vrais sentiments. Youso l’avait repoussé. Il ne s’était jamais vu avec elle. Cathi ne l’avait pas pardonnée et était partit en mission. Avant de partir, elle était venue, elle et son copain, rendre visite à Nara, lui et Kenjyn sur le terrain d’entraînement de la Hyuga. C’est là que ça dégénéré. Cathi avait combattu Nara en la griffant et en lui tirant le cheveux. Ensuite, elle est partit, rageuse. Youso n’avait jamais pût savoir si elle était jalouse de Nara ou si elle ressentait de la haine envers le Genin.
Il l’avait aperçu pour la dernière fois au rocher de marbre. Elle lui avait demander de l’argent pour s’acheter une arme. Youso lui avait demander pourquoi et elle répondit qu’elle voulait tuer un homme. Après, plus aucune nouvelle.

[Cathi] C’est elle qu’il te faut...

Elle pointa la jeune fille.
Youso regarda Ying qui se tortillait toujours, elle avait l’air, par contre, intriguée par la discutions entre les deux protagonistes. Mais elle n’avait pas l’air de remarquer la présence de Cathi. C’est lorsque le jeune homme se tourna pour répondre à son ancienne amie, qu’il constata qu’elle n’était plus là. Il comprit. Ying n’avait pût voir la jeune fille, ni même l’entendre ou la sentir. C’était une autre illusion. Il y était habitué.

C’est à ce moment qu’il se rendit compte que la jeune fille par terre jouait la comédie. L’interrogation se lisait sur ses yeux. Elle n’était pas en pleine crise cardiaque, c’était impossible.

[Youso] Arrête tu n’es pas bonne actrice.

Il lui sourit et lui tendit la main. Il eu une idée en tête, ce qui le fît plus sourire.

[Youso] Viens, je vais t’apprendre les bases...

C’est ainsi qu’il entendit au plus profond de lui, un rire sadique. Il se mordilla la lèvre inférieur pour ne pas éclater de rire. Si seulement elle savait.

[Tout ce qui est en itallique est une illusion, ton personnage ne peut rien voir/entendre/sentir/toucher ce qui est en itallique.]


Dernière édition par Youso Shi le Sam 9 Mai - 0:55, édité 1 fois

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Ven 8 Mai - 0:55

Ying qui faisait toujours sa crise cardiaque regardas du coin de l’œil Youso. Quand bizarrement le garçon passa par-dessus la mourante en disant :


[Youso] Pousses-toi de là.

*Comment peu-t-il être aussi sans coeur ! Je fais une crise cardiaque et lui ce qui fait c'est allé parler à l'aire... à moins qui est un ami imaginaire ? mais ce n'est pas une raison !*

Ying regardait le jeune garçon paradoxal. Avait-il prix de la drogue, de l'accole, du vin, du thé ou pire il avait peut-être mangé des sushis ! Mais qui était-il vraiment ? Ying esseyait de continuer sa crise cardiaque sans porter attention à Youso qui s'imaginait sûrement quelque chose comme son chien ou bien tout simplement son père, qui sait ?

[Youso] Mais qu’est-ce que tu fais là, tu débarques toujours aux mauvais moments ! Retourne donc chez toi, ta mère s’inquiète.

*Arrête de le regarder comme sa Ying sinon il va voir que la crise cardiaque est fausse *


Lorsque Youso regarda Ying sur le sol, elle compris qu'il avait sûrement deviné que cette maladie mortelle était fausse. Youso l'aurait sûrement cru s'il ne se s'aurait pas mis à parler seul. Ying n'aurait pas détournée son attention. Mais le destin en a décidé ainsi.

[Youso] Arrête tu n’es pas bonne actrice.

Après, Ying prix la main que lui tendait Youso et se relevas. Elle ne savait pas pourquoi le garçon lui souriait aussi bêtement, mais Ying lui remis son sourire.

*c’est maintenant mon meilleur ami. *

[Youso] Viens, je vais t’apprendre les bases...

La jeune fille ne savait pas pourquoi un tel changement était survenu alors elle lui répondu seulement :

[Ying] d'accore mais...eh....

Elle s'intérompie quelque seconde en se grattant la tête et continua

[Ying] pourquoi tu parles toujours tout seul ? Tu as un ami imaginaire ? Ou quelque chose du genre ?

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Sam 9 Mai - 18:22

Il espérait pouvoir la convaincre. Il avait envie de l'aider, du moins, il pensait qu'il avait envie de l'aider. Il savait aussi qu'elle accepterait puisque c'était une fille complètement sotte. Oui, il allait la faire progresser, mais dans quel but ? C'est ainsi qu'elle accepta la main du jeune garçon, elle se leva et, bien entendu, ne pût s'empêcher d'ajouter une phrase.

[Ying] d'acore mais...eh....

Elle marqua une courte pause pour ce gratter la tête. Il savait quelle question Ying allait lui poser. Elle allait sûrement le questionner sur ses manières d'agir, aussi bizarre que cela puisse paraître.

[Ying] pourquoi tu parles toujours tout seul ? Tu as un ami imaginaire ? Ou quelque chose du genre ?

C'était quoi son problème ? À quoi s'attendait-elle ? Youso espérait qu'elle ne comptait pas le questionner sur tout ce qu'il arrive. De toute manière, ce n'était pas de ses affaires. Il n'allait tout de même pas lui dévoiler sa vie puisqu'il ne savait même pas pourquoi il parlait seul. Il ne savait même qu'est-ce que Karen était. Peut-être qu'elle était, effectivement, une amie imaginaire. Mais ses capacités n'avaient rien d'imaginaire. Elle était bel et bien capable de lui faire ressentir ce qu'elle voulait lui faire ressentir. Elle pouvait même lui faire voir ce que personne ne voyait. Mais Youso ne savait pas si cela existait, ou si son cerveau qui lui faisait défaut.

Il plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme. La regardant en tentant de la faire culpabiliser. Il lui dit calmement.

[Youso] Je ne vois pas de quoi tu parles. Il y avait bien quelqu'un, tu l'as manqué c'est tout. Je ne vois pas où tu as pût piger cela.

Dit-il en riant.

[Youso] Un ami imaginaire... Et puis quoi encore ? Un éléphant de compagnie ?

Lorsqu'il eu terminer de se moquer d'elle, il prit son souffle. Il arrêta de la fixer et tourna la tête dans tous les sens. Il ne voulait pas que quelqu'un le voit avec elle. Mais il souhaitait surtout s'assurer que le parc était désert. Il ne voulait pas s'attirer d'ennui en aidant Ying. Il avait l'intention de l'aider à progresser dans la voie du Shinobi. S'il ne le faisait pas, qui le fera ? Elle ne semblait même pas savoir ce qu'était un amphithéâtre. Où allait-elle apprendre ses techniques ?

[Youso] Euh, tu fais du Genjutsu c'est bien cela ? En tout cas, tu dois maîtriser le Ninjutsu non élémentaire... Tu veux peut-être apprendre une technique de cette voie ? Tu as le choix entre la Métamorphose, le Clonage ou l'Art de Marcher sur l'Eau. À toi de choisir.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 10 Mai - 1:45

*J'espère que son ami imaginaire n'est pas un clown le pauvre, il va faire une crise cardiaque de déceptions en essayant de le faire rire. *

Youso plongeant son regard dans les yeux de Ying comme s'il voulait qu'elle est honte d'avoir posé une question pareille. Ça devrait être lui l'humilié, il parle seul, il juge les gens sans même connaître et puis son grade de genin il la sûrement eu par chance parce qu'il n'a pas l'air très compétant. Il a plutôt l'air d'un froussard.

[Youso] Je ne vois pas de quoi tu parles. Il y avait bien quelqu'un, tu l'as manqué c'est tout. Je ne vois pas où tu as pût piger cela.

[Ying] c’est plutôt toi qui la manquée pauvre idiot… chuchota-t-elle pour ne pas que Youso l’entendre et soit vexé.

*et en plus il rit de son humour vraiment nul *

[Youso] Un ami imaginaire... Et puis quoi encore ? Un éléphant de compagnie ?

Ying fit un soupire d'ennuie puis lui dit.

[Ying] avec toi on ne sait jamais. Arrête de te gonfler la tête ce n'est parce que je suis étudiante et toi genin que ça te permet rire de moi.

*Il se croit supérieur, mais en fait il ne vaut pas mieux que Logitomaru ! Ce vantard se croit tout permis. Mais ce n'est qu'un simple genin ! Alors qu'il arrête de se prendre pour un Kage !*

*j'ai seulement envies de lui dire avec des gros yeux " sale larve retourne pleuré chez t'a mère si tu n'as pas le front de te comporter comme un vrai ninja. Tu crois quand montrant aux étudiants que tu es plus fort qu'eux ça te rendra plus fort qu'un chuunin ? Quand me traitant d'idiote ça te rendra plus intelligent ? Et que faire semblant d'être plus gentil te rendras plus aimable ? Si c'est ce que tu crois alors étouffe toi avec t'es pensé parce que ta tout faut espèce d'emphatique tu te dégrades toi-même ! Les gens comme toi ne devrais même pas avoir le droit d'être beau. Même un héron est moins prétentieux ! Tu es hypocrite et insincère. On en aurait long à dire sur toi ! " Mais bien entendu je ne peux pas lui dire sa puisque ce serait gâcher mes chances avec lui et aussi parce que je devrais être un peu moins hystérique si je ne veux pas causer trop de problèmes du moins pour l'instant. *

Ying continua d'écouter Youso en ce retenant le plus possible pour ne pas lui crier après.

[Youso] Euh, tu fais du Genjutsu c'est bien cela ? En tout cas, tu dois maîtriser le Ninjutsu non élémentaire... Tu veux peut-être apprendre une technique de cette voie ? Tu as le choix entre la Métamorphose, le Clonage ou l'Art de Marcher sur l'Eau. À toi de choisir.

*si j'ai décidé de me spécialiser au Genjutsu c'est justement pour m'éloigner de la mort, même si j'ai quand même l'intention de me battre. Vos mieux savoirs la base avant d'apprendre d'autre base alors, je choisirais l'art de marché sur l'eau. *

[Ying] l’art de marcher sur l’eau et je te remercie de vouloir m’aider. Mais tu sais, tu n’es pas obligé si tu ne veux pas.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mar 26 Mai - 0:39

[Les fautes ne sont pas corrigés, elles le seront d'ici quelques minutes.]

(20 jours plus tard)

Flash back.


[Karen] C'est ça ou rien. Prend moi la main, tu gagneras en puissance tu verras.

Fin du Flash back.



La jeune fille était plutôt désespérante. Elle se prenait vraiment au sérieux ? Il l'entendit murmurer, mais il ne pût comprendre ce qu'elle disait. Elle voulait sans doute que Youso ne l'entende pas tout en lui faisant comprendre qu'elle n'aimait pas comment Youso l'avait traité de folle. Il n'était tout de même pas pour tout dévoiler. Non. Personne ne devait savoir. La honte qu'il avait eu vingt jours plus tôt ne devait pas être dévoilée. Les hallucinations de Karen n'étaient plus vraiment des visions. Il avait de nombreux trous de mémoire. Les vingts derniers jours n'avaient jamais eu lieu. Il fût surprit en regardant le journal ce matin de remarquer que vingt jours s'étaient écoulés sans qu'il s'en aperçoive. Il avait demandé à Karen une explication mais celle-ci avait tout simplement éclatée de rire. Sans oublier le dessin coller sur sa jou. Il ne savait pas d'où il venait ni même à quoi il servait même il avait essayé tant bien que mal de le faire disparaître, mais impossible. Celui-ci faisait partit de lui et restera coller là aussi longtemps que Youso vivra. Il en était certain. Il était surprit que Ying n'ai pas fait de remarque sur ce dessin. Elle qui semblait si curieuse.

La jeune femme soupira. Mais qu'est-ce que se soupire qui était si insistant voulait-il dire ? La jeune femme n'était pas aussi stupide qu'elle le laissait paraître et n'était pas tombée dans le mensonge honteux que Youso lui avait dit. Ou peut-être était-ce qu'un soupire d'enfant qui vient de faire une gaffe.

[Ying] avec toi on ne sait jamais. Arrête de te gonfler la tête ce n'est parce que je suis étudiante et toi genin que ça te permet rire de moi.

Ying tombait dans le même espace que Youso était tombé lorsqu'il avait commencé sa carrière de Shinobi. Elle pensait sûrement pouvoir tout faire, insulter tout le monde, se battre avec tout ce qu'elle voyait et dire tout ce qu'il lui passait pas la tête. Par contre, une chose était sûr, elle était étudiante. Youso lui dit, tentant d'être le plus calme possible.

[Youso] Premièrement, je n'aime pas comment tu dis ''avec toi on ne sait jamais.'' Tu parles comme si tu me connaissais depuis des années. Tu ne me connais pas, je ne te connais pas, évite d'avoir des préjuger complètement débiles à propos de moi. Deuxièmement, je ne me gonfle pas la tête. Le fait que tu sois étudiante n'a absolument pas changé ce que je pensais de toi. Si tu aurais été Chuunin, je ne vois pas ce qui m'aurait empêché de dire ce que j'avais à te dire. Mais ce qu'il y a de plus chiant c'est que tu ais assez de couille de dire ce que tu viens de dire à une personne qui accepte de t'aider à avancer dans ton apprentissage. Rien ne m'oblige à le faire et t'auras qu'à te débrouiller seul. Oui c'est bien de dire ce que le pense et rien ne m'empêche de le faire, mais je crois que tu dois une certaine forme de respect envers ceux qui prennent le temps de te parler. Sans oublier que c'est assez difficile de le faire.

[Karen] C'est ridicule ce que tu viens de dire ! Depuis quand tu fais la moral aux jeunes élèves ? Laisse-moi prendre la relève.

***

Le dessin sur la joue du jeune homme devint subitement rouge. De toute façon, cet imbécile ne savait décidément pas ce qu'il fallait faire avec les étudiantes. N'ayant jamais été ninja, Karen n'en savait pas beaucoup sur la vie. Mais elle avait suffisamment observée les gens à travers son reflet pour savoir ce qu'il fallait faire. Et cette fille semblait se prendre pour la tête des têtes. Il fallait la faire descendre de son trône et lui mettre dans le crâne qu'ils étaient les plus forts. Personne ne pouvait les surpasser et encore moins l'équipier de Youso, nommé Kenji. C'était une tête enflée. Une chance que Karen était là pour réveiller ce stupide Youso. Ha, si seulement il n'était pas là et qu'elle pouvait vivre par elle-même. Mais bon, maintenant qu'il avait accepté de prendre sa main et que le signe était maintenant visible, rien ne l'empêchait de prendre la relève lorsqu'elle le voulait. Et voilà ! Maintenant elle y était pour la deuxième fois. Elle y était restée vingt jours et elle ne savait pas combien de temps elle resterait dans son corps.

[Youso/Karen] Écoute petite, maintenant que tu nous as montrée comment tu t'exprimes, si tu ne veux pas de notre aide, tu te la ferme et tu dégages. Héhé... De toute façon, contrairement aux autres jours, nous ne rigolons pas lorsqu'on te dit que nous voulons t'aider. Tu n'as pas à douter de ce que nous voulons faire. Fait nous confiance.

Elle lui sourit. De toute façon, Ying ne pouvait savoir qu'ils avaient changés les places. Elle était dans le corps de cet imbécile et n'avait absolument rien changée à son physique sauf la marque bleue qui était subitement devenu rouge. Mais bon, Ying semblait ne pas avoir remarquée la marque bleue que Youso portait, il était donc peu probable qu'elle se rende compte du changement de couleur. Karen regarda dans l'eau et fit un clin d'oeil au petit Youso. Pauvre petit... Dommage qu'il ne se rappelle pas ce qu'il avait fait durant ces vingt jours. Elle avait envie de lui expliquer toutes le bêtises qu'elle avait fait pendant qu'il dormait au plus profond de lui, mais ce serait beaucoup moins drôle. Heureusement, il ne se rappellera pas non plus de cette rencontre. Il ne se rappellera même pas qu'elle a prit la relève.

[Youso/Karen] Allons-y pour l'art de marcher sur l'eau. Tu vois cette fontaine ? Montre moi ce que tu es capable de faire. Fait attention à mon reflet, il dort... Et ne se rappellera pas de toi. HAHAHAA !

Tu ne devrais pas essayer de comprendre petite Ying, tu ne fais qu'entrer dans la cours des grands.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Ven 29 Mai - 1:57

Un moment de silence s'installa puis Youso continua un peu frustré on dirait ...

[Youso] Premièrement, je n'aime pas comment tu dis ''avec toi on ne sait jamais.'' Tu parles comme si tu me connaissais depuis des années. Tu ne me connais pas, je ne te connais pas, évite d'avoir des préjuger complètement débiles à propos de moi. Deuxièmement, je ne me gonfle pas la tête. Le fait que tu sois étudiante n'a absolument pas changé ce que je pensais de toi. Si tu aurais été Chuunin, je ne vois pas ce qui m'aurait empêché de dire ce que j'avais à te dire. Mais ce qu'il y a de plus chiant c'est que tu ais assez de couille de dire ce que tu viens de dire à une personne qui accepte de t'aider à avancer dans ton apprentissage. Rien ne m'oblige à le faire et t'auras qu'à te débrouiller seul. Oui c'est bien de dire ce que le pense et rien ne m'empêche de le faire, mais je crois que tu dois une certaine forme de respect envers ceux qui prennent le temps de te parler. Sans oublier que c'est assez difficile de le faire.

Ying fit un soupire désespéré. Pour qui il se prend, ce gars ? Son but était de déclencher une guerre ou quoi ?

*il me provoque celui la !? S'il me cherche il va me trouver ! *

Ying allait réponde à Youso, mais en fut empêché lorsqu'elle vit la marque bizarre sur ça joue changer de couleur mais qu'est-ce que cela pouvait bien être ? L'étudiante le regardait d'un air intriguer, mais ne posait pas de question de toute façon cette tête de mule ne ferait que recommencer à chialé comme un poisson barbote frustré contre la vie.

[Youso/Karen] Écoute petite, maintenant que tu nous as montrée comment tu t'exprimes, si tu ne veux pas de notre aide, tu te la ferme et tu dégages. Héhé... De toute façon, contrairement aux autres jours, nous ne rigolons pas lorsqu'on te dit que nous voulons t'aider. Tu n'as pas à douter de ce que nous voulons faire. Fait nous confiance.

Bon maintenant il parle à la première personne de pluriel "nous" pourquoi il ne l'avoue pas qu'il a un ami imaginaire ?

[Youso/Karen] Allons-y pour l'art de marcher sur l'eau. Tu vois cette fontaine ? Montre moi ce que tu es capable de faire. Fait attention à mon reflet, il dort... Et ne se rappellera pas de toi. HAHAHAA !

Encore une fois Ying trouvais que Youso était très étrange que voulais-t-il dire par " fait attention à mon reflet, il dort... Et ne se rappellera pas de toi" ? De plus il demande à Ying de marché sur l'eau, mais ne lui explique pas comment. Malgré tout Ying tentas sa chance elle commença par aller sur le bord de l'eau puis avec ses mains l'étudiante fit le signe du bélier elle ferma les yeux puis ce concentra à envoyer son chakra vers ses pieds et un pied à la fois elle essaya de marcher sur l'eau, mais ce fut un échec elle tomba dans la fontaine et en sorti toute trempé de la tête au pied... Après sa lamentable faillite elle recommença...puis une autre fois et une autre. Sur un ton un peut fâché Ying dit à Youso :

[Ying] Je ne sais pas comment. Tu pourrais me l'expliquer au moins ! s'il te plaît...

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Ven 29 Mai - 5:05

(20 jours plus tard, derrière le reflet)


Karen délecta ce moment. Le moment ou le monde, autre qu'elle, prouvait qu'ils n'étaient pas les plus faibles. Non, mais sérieusement, Youso n'avait vraiment rien à faire lorsqu'il avait proposé à la petite Ying de l'aider à devenir meilleure. Déjà qu'il était médiocre dans l'art d'avoir l'air fort, venir se rassurer dans le parc en aidant une pauvre fillette incapable de maîtriser son chakra était vraiment ridicule. Ying tenta de marcher sur l'eau, mais elle tomba dans le liquide de la grande fontaine. Tient, tien... Cette fontaine était très profonde, Karen ne l'avait pas remarqué. Intéressant... Ha oui, la fillette se débrouiller quand même bien. Elle savait qu'elle devait expulser le chakra dans ses pieds, mais elle allait peut-être un peu trop vite. Si seulement Karen pouvait lui faire subir l'entraînement qu'elle faisait subir à Youso. Malheureusement, ses visions n'affectaient personne d'autre que Youso. Karen allait lui dire ce qu'elle ne faisait pas de correct, mais Ying se jeta à l'eau une seconde fois. Karen, un peu moqueuse, tourna autour de la fontaine à la recherche de quelque chose qui l'aiderait vraiment.

Après quelques essaient qui n'étaient pas fameux, Ying mit une main sur le bord de la fontaine et dit d'un ton frustré.

[Ying] Je ne sais pas comment. Tu pourrais me l'expliquer au moins ! s'il te plaît...

Elle était vraiment impatiente celle-là. Karen croqua son doit, sans trop peser non plus pour ne pas se faire mal et regarda de bas en haut la fillette.

[Youso/Karen] Tu aurais pût enlever cette robe avant de te jeter à l'eau. C'est pas très beau.

Adepte de la mode, elle ne pouvait laisser passer une telle laideur. Ying était plutôt mignonne, mais Karen n'aimait pas vraiment ce qu'elle portait. Bon tempi, il ne fallait pas oublier qu'elle était dans le corps de Youso et que critiquer les vêtements de la jeune fille était un peu bizarre venant d'un garçon.

[Youso/Karen] Oui c'est pas mal. Tu sais où tu dois diriger ton Chakra et c'est déjà quelque chose de bien. Peut-être que tu ne te concentres pas assez pour expulser suffisamment de chakra à part égal dans chaque pied.

Elle n'avait jamais réussi à expliquer quelque chose sans avoir recourt à ses illusions. Elle regretta aussitôt d'avoir empruntée le corps du petit Youso. Elle tenta de se rappeler ce que Yosuke, le sensei de Youso, lui avait expliqué. Elle avait réussi grâce au reflet du Genin dans l'eau à observer une partie de leur entraînement. Il disait de maintenir le chakra ni trop fort ni trop faible. Il fallait donc avoir le dosage parfait. N'ayant jamais appris cette technique, elle ne savait pas comment elle réussirait à aider une gamine. MAis étant capable de faire tout ce que Youso faisait, elle devait être en mesure d'exécuter la technique. Elle alla rejoindre la jeune fille sur le bord de la fontaine et mit un pied dans l'eau tout en maintenant son chakra à part égal dans ses deux pieds. Tout était parfait. Elle n'avait même pas eu besoin d'apprendre la technique pour être capable de la faire dans le corps de Youso. Karen avait toujours eu la vie facile. Mais c'était drôlement ennuyant. Elle devait sans cesse attendre dans le noir espérant trouver un moyen de prendre vie. Vivre dans le reflet d'un garçon comme Youso n'était pas chose facile. Mais qu'il le veuille ou non, ils étaient liés depuis leur naissance. S'il mourait, elle mourait. C'est pour cela qu'elle était là pour le protéger. Personne ne pouvait savoir jusqu'où elle pouvait aller pour pourrir la vie d'une personne. Mais contrairement à Youso, elle avait un rêve. Son rêve le plus cher était de trouver un corps à elle seule.

Quelques secondes s'étaient écoulées. La petite Ying la regardait faire sa démonstration. Elle ne savait pas si ce regard démontrait de l'admiration.

[Youso/Karen] Tu vois, j'ai extériorisé une dose suffisante de chakra dans mes deux pieds pour bien garder l'équilibre. Tu ne dois jamais faire descendre ou monter la dose de départ. Sinon, c'est la chute assurée.

Ying ne réussira pas du premier coup. Cela ne semble pas difficile, mais la plupart des Ninja on de la difficulté à maîtriser leur chakra. C'était peut-être la chose la plus difficile à faire et ce n'était pas aisé pour un étudiant d'apprendre ce genre de technique pour débuter. Karen ne pouvait qu'observer pendant toutes ces années. Youso avait passé à coter de tellement de choses évidentes... Il ne faisait même pas attention aux réactions et aux sentiments des autres. L'être humain n'avait presque plus de secret pour elle. C'est à l'âge de seize ans qu'elle décida de réaliser son rêve. Maintenant, elle était prête à tout pour arriver à ses fins. La recherche d'un corps pour elle seule se fera avec ou sans Youso. Qu'il soit mort ou pas, elle l'aura.

Karen se tourna vers la petite Ying en lui souriant d'un sourire qui voulait en dire gros.

[Youso/Karen] Alors, tu essais ?

Pour cette petite fille, cette rencontre était probablement la plus terrible. Car son corps lui convenait parfaitement et Karen fera tout pour s'en emparer.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Sam 30 Mai - 4:17

Ying regarda Youso qui la regarda de bas en haut comme s'il n'avait jamais vue ça quelqu'un complètement trempé et celui-ci dit :

[Youso/Karen] Tu aurais pût enlever cette robe avant de te jeter à l'eau. C'est pas très beau.

*il est malade ! Il voulait j'enlève mon linge dans un parc parce que ce n'est "pas très beau" ? *

[Ying] Quoi… ?

[Youso/Karen] Oui c'est pas mal. Tu sais où tu dois diriger ton Chakra et c'est déjà quelque chose de bien. Peut-être que tu ne te concentres pas assez pour expulser suffisamment de chakra à part égal dans chaque pied.

Ying observais Youso pour être sur de ne pas louper un seul détail et être sur de réussir la technique. L'étudiante ne voulait pas retomber une autre fois à l'eau et être encore plus mouillé ce qui était déjà un peu humiliant puisque cette technique est censé être l'une des plus faciles à apprendre. Youso avait sans doute raison le problème était que Ying ne m'était pas suffisamment sont chakra à par égal dans chacun de ses pieds. Lorsque le genin commença à marcher sur l'eau Ying n'en revenait pas, même si tous les ninja était capable de le faire et qu'elle avait déjà vue son père le faire cela l'impressionna quand même un peu. Alors, pour être gentille Ying ce mit à applaudir Youso en sautillant, mais s'arrêta après quelque seconde quand elle eu un flash dans sa tête qui la fit réaliser qu'elle avait l'air d'une idiote.

[Youso/Karen] Tu vois, j'ai extériorisé une dose suffisante de chakra dans mes deux pieds pour bien garder l'équilibre. Tu ne dois jamais faire descendre ou monter la dose de départ. Sinon, c'est la chute assurée.

[Ying] d’accord…

*en fait Youso n'est pas si méchant *

Ying regardait Youso en lui souriant de toutes ses dents celle-ci avait sans doute l'air étrange mais sérieusement Ying s'en fout pas mal. Ce qui la fit défigée est Youso qui lui dit :

[Youso/Karen] Alors, tu essais ?

[Ying] oui !


Avec ses mains l'étudiante fit le signe du bélier elle ferma les yeux encore une fois puis ce concentra le plus possible à envoyer son chakra vers ses pieds et un pied à la fois elle essaya de marcher sur l'eau et ce fut une autre échec et retomba à l'eau, elle recommença une autre fois puis une autre et une autre... ce fut comme ça durant dix minutes et dieux c'est combien de fois elle a essayé. Ying était complètement épuisé et avait froid. Elle descendit de la fontaine puis ce coucha sur le sol quelque seconde avant de dire à Youso :

[Ying] Je n'en peux plus...

Puis elle réfléchie quelque seconde et ce releva et encore une fois et recommença d'essayer de marcher sur l'eau. Mais cette fois sentie que ses pieds commençait à coller sur l'eau, mais dès qu'elle fit un deuxième pas elle retomba alors, elle recommença et cette fois réussit à faire deux pas, mais tomba encore...Ying s'était assis sur le bord de la fontaine pour dire à Youso complètement désespéré :

[Ying] Je n'y arriverais jamais ! [Elle fit un soupire] aurais tu uns truc à me donner s'il te plait ? Je me rappelle mon père quand il aidait les marchant il marchait sur l'eau j'aurais aimé qu'il soit encore la .... Mais le destin n’en a pas décidé ainsi...

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Sam 30 Mai - 22:35

(20 jours plus tard, derrière le reflet.)


Après ces petites explications, Karen s'écroula près d'un banc et regarda plus ou moins attentivement la jeune fille qui tentait d'apprendre une technique. Ying était beaucoup trop sûr d'elle. L'étudiante ne prenait pas le temps de se concentrer et Karen allait bientôt devenir violente si elle n'écouta pas ce qu'elle lui disait. Ha ! Et si seulement elle pouvait avoir recourt à ses visions. La douleur que la jeune Ying éprouverait la ferait certainement comprendre que Ninja n'était pas un mot d'enfant. Elle devait se concentrer et extérioriser une dose constante et suffisante de chakra pour bien garder l'équilibre. Mais tout cela, elle l'avait déjà dit. Pourtant, l'étudiante n'avait pas l'air d'en prendre compte. Ying aura une tête de mule tant et aussi longtemps que Karen ne prenne pas contrôle de son corps. Bien entendu, Karen ne comptait pas tuer cette pauvre petite fille innocente. Peu importe ce qu'elle allait faire, elle n'allait tout de même tout révéler. Et si cette jeune fille lisait dans les pensées ? Ying ne prenait donc pas le danger comme une réalité ?

L'étudiante tomba dans l'eau une dizaine de fois. Elle faisait sans cesse la même chose et ne prenait même pas le temps de voir ce qui n'allait pas. Dès qu'elle tombait dans l'eau elle se relevait pour recommencer... Une vraie dinde, je vous jure... Ce n'est pas en essayant mainte et mainte fois qu'elle allait réussir. Mais plutôt en tentant de comprendre qu'elle était le problème. De comprendre ce qui l'empêchait de réussir. Ying s'écroula sur la terrasse. Elle grelottait. C'est vrai que le temps n'était pas très beau aujourd'hui et que le vent soufflait fort.

[Youso/Karen] Si le froid est ton ennemi, je me demande bien ce que tu ferais devant un véritable ennemi. Recommence.

Elle voulait que ce soit clair. Ying devait l'écouter. C'était Karen qui dirigeait, l'autre l'écoutait. Si personne ne mène le jeu, comment les autres feraient pour jouer ? C'était comme cela dans le monde des Shinobi. Un dominait sur l'autre. Et c'était comme cela bien avant que le premier Ninja apparaisse, bien avant que les humains mettent le pied sur Terre. Qu'il soit du même sexe ou de la même race, il y en avait un plus fort qu'un autre. C'était le cas de Ying. Elle cherchait de l'aide pour avancer ou des amis pour parler.(Peu importe) Elle devait donc écouter ce que l'être supérieur avait à lui apprendre.

Ying réfléchit quelque temps et se releva sans trop de difficultés. Son énergie ne devait pas être si épuiser dans ce cas. Elle se concentra un peu plus et elle réussit à faire environ deux pas sur l'eau. C'était quand même un exploit venant d'elle. Mais bon, on était encore loin d'un résultat suffisamment correct pour dire qu'elle savait maintenant marcher sur l'eau. Le désespoir la gagnait. Gros défaut pour faire simple cette fois. Elle dit d'un ton fatigué.

[Ying] Je n'y arriverais jamais ! [Elle fit un soupire] aurais tu uns truc à me donner s'il te plait ? Je me rappelle mon père quand il aidait les marchant il marchait sur l'eau j'aurais aimé qu'il soit encore la .... Mais le destin n’en a pas décidé ainsi...

Karen se leva subitement et s'approcha de la jeune fille. Elle allait lui dire sa façon de penser sur sa façon d'agir.

[Youso/Karen] Si tu continus à te décourager comme cela tu n'arriveras à rien. Ce n'est qu'une technique, ne me dit pas que tu te laisseras abattre pas ça ! Il n'y a pas de truc pour être Ninja. Tu l'es, ou tu l'es pas. Si t'as pas ça dans le sang, je vois pas ce que tu fais ici. Je t'ai expliqué il fallait faire pour réussir à exécuter la technique. Je n'ai pas de truc à te donner. Tout ce que je peux te dire c'est que tu ne te concentres pas assez. Oublie tes soucis et visualise ton chakra au bout de tes pieds. Répartit le correctement et marche sur cette eau.

Elle essayait de ne pas être trop dur avec elle parce que Karen ne voulait pas qu'elle ait du recule avec Youso. Même si celui-ci ne se rappellera pas d'elle demain matin... Mais elle ne voulait pas que son prochain corps soit faible... Peut-être que cette fille n'était pas si intéressante finalement.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 31 Mai - 0:51

Lorsque Youso approcha brusquement vers Ying. La pauvre était gelée et épuisée.

[Youso/Karen] Si tu continus à te décourager comme cela tu n'arriveras à rien. Ce n'est qu'une technique, ne me dit pas que tu te laisseras abattre pas ça ! Il n'y a pas de truc pour être Ninja. Tu l'es, ou tu l'es pas. Si t'as pas ça dans le sang, je vois pas ce que tu fais ici. Je t'ai expliqué il fallait faire pour réussir à exécuter la technique. Je n'ai pas de truc à te donner. Tout ce que je peux te dire c'est que tu ne te concentres pas assez. Oublie tes soucis et visualise ton chakra au bout de tes pieds. Répartit le correctement et marche sur cette eau.

Ce que Youso venais de dire n'avait pas frustré Ying le moins du monde mais, elle tenait quand même à lui dire ce qu'elle en pensait.

[Ying] Alors, si j'ai bien compris puisque tu n'as pas de truc cela veut dire que toi tu as appris l'art de marcher sur sans aucun effort. Tu as seulement mis du chakra dans t'es pieds sans même savoir comment et sa marchée ? Si ton sensei te la expliquer de cette manière ça doit avoir été assez compliqué ? Et toi non plus la première fois ne la sûrement pas eu du premier coup alors s'il te plait tu pourrais te montrer un peu plus patient ? Chaque fois que j'ai essayé les coups avant, je me concentrais du mieux que je pouvais et j'essayais de mettre du chaka égale dans les deux pieds... bon de toute façon ce n'est certainement pas en parlant que je réussirais.

Ying fit un sourire à Youso puis ce releva pour continuer son entraînement. Encore une fois elle essaya de ce se focaliser du mieux qu'elle pouvait puis envoya son chakra vers ses pieds, mais ce fut une autre échec dès qu'elle mit ses pieds sur l'eau elle y tomba. Ying recommença, mais cette fois mis un peu moins de chakra et tomba une autre fois à l'eau. Elle recommença encore et encore, mais chaque fois en mettant une dose de chakra différente et sans se soucier de ce que faisait Youso en arrière. Après la seizième essaie ses pieds resta sur l'eau pour la première fois elle resta plus de dix secondes sans tomber. Toute en essayant de garder son équilibre elle dit :

[Ying] Youso ! Regarde j'y arrive ! Il me reste juste à marcher en gardant cette dose et je crois que j'y suis ...

La petite étudiante commença par y avancer un pas en avant puis réussi un deuxième et un troisième... Elle réussie à faire environ sept pas puis sorti de l'eau lorsqu'elle remarqua qu'elle avait de plus en plus de difficultés à maintenir son chakra égale. De toute façon si elle aurait resté la celle-ci aurait sans doute tombé. Encore debout sur le bord de la fontaine Ying dit à Youso en souriant :

[Ying] tu as vue Youso j'ai enfin réussi ! Il me manque encore peut-être un peu de pratique mais j'y suis.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 31 Mai - 2:23

(20 jours plus tard, derrière le reflet.)


D'une certaine manière, Ying avait l'air un peu frustrée par ce que Karen venait de lui dire. Elle semblait montrer qu'elle n'avait pas besoin de conseil et qu'elle avait fait de son mieux. La jeune fille avait sans aucun doute fait de son mieux, mais ça ne suffisait pas. C'était cela qu'elle devait comprendre.

*On dirait une gamine.*

Son opinion de départ ne changeait pas. Ying avait une tête de mule. Elle espérait de tout son coeur qu'elle ne garde pas cette tête lorsqu'elle prendra le corps de la fillette.

[Youso/Karen] Je n'ai pas dis que tu ne faisais pas de ton mieux. J'ai dis que tu n'en faisais pas assez. Sérieusement Ying, je me fou de ta limite ! Personne n'a dit que c'était facile et pas compliqué. Et ce n'est pas parce que je n'ai pas de truc que j'ai appris cette technique du premier coup, c'est ridicule. Je me suis concentrée et j'ai dépassée ma limite. J'ai fais plus que mieux. Toi, tu dois faire plus que mieux aussi. Maintenant, arrête de te comparer à moi et essais donc de te dépasser au lieu de t'exprimer.

Si quelqu'un qui connaissait bien Youso aurait été là, il aurait tout de suite sue que ce n'était pas lui. Il aurait sûrement dit que ce que Ying faisait était bien et qu'elle était sur la bonne voie. Mais Karen n'était pas de ce genre-là. Il est normal que Ying se soit emportée un peu. Elle est encore jeune. Mais il lui faut quelqu'un pour la mettre sur la bonne voie. La vie de Shinobi n'est pas facile et elle oblige parfois un être à être plus fort que ce que sont corps peut donner. Ying s'était sans aucun doute très bien concentrer, ce n'était pas suffisant pour réussir.

La jeune fille se remit à marcher sur l'eau. Elle tomba encore plusieurs fois. Même si elle ne le disait pas, elle semblait prendre en compte les conseils de Karen. Bien ! En voilà une bonne chose. Elle avait une tête de mule, mais elle savait se faire entendre raison. C'était un grand pas vers la réussite !

Après quelques essais, Ying réussit enfin à rester un long moment en parfait équilibre sur l'eau. Bien entendu, il lui fallait encore de la pratique. Beaucoup de pratique... De plus, il fallait lui faire payer ce qu'elle lui avait fait tout à l'heure. On ne dit pas ce que l'on pense à son professeur. (Même si Karen n'était pas vraiment son professeur, elle se qualifiait comme tel) C'est une chose que l'on doit comprendre dès ses premiers pas. Karen lui réservait donc une petite surprise. Un exercice qui lui permettrait non seulement de se pratiquer à marcher sur l'eau, mais aussi à réfléchir à son droit d'opinion. Elle croyait peut-être être dans un pays libre, mais si elle regardait comme il se doit, elle se rendrait compte que ce n'est pas le cas.

[Ying] tu as vue Youso j'ai enfin réussi ! Il me manque encore peut-être un peu de pratique mais j'y suis.

Karen s'approcha doucement de la jeune fille et lui prit subitement le bras pour l'entraîner dans la fontaine. Elles tombèrent tous les deux dans le grand bassin. Lorsqu'elle l'entraîna dans l'eau, Karen lui dit :

[Karen/Youso] Il te manque un peu de pratique ? En voilà de la pratique.

Elle lâcha le bras de la fillette et lui sourit. Elle tourna sur elle-même comme une gamine excitée avec de lui dire :

[Youso/Karen] Tu connais le jeu du chat et de la souris ? C'est un truc de gamin mais c'est amusant. Nous nous adorons rigoler. Et qui crois-tu que ce sera le chat ? C'est toi !

Elle se mit en debout sur l'eau et était prête à courir. Elle recula d'environ cinq mètres et regarda Ying qui tentait de se mettre sur l'eau.

[Youso/Karen] Voilà, c'est de l'entraînement. Ça va te permettre de te pratiquer et d'avoir plus de faciliter à courir. Dès que tu me touches, je perds et tu peux rentrer chez toi. Tu ne peux sortir que lorsque tu m'as touché.

Encore faut-il qu'elle soit capable de tenir plus de dix secondes, car Karen ne lui laissera pas de chance.

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Lun 1 Juin - 2:06

Ying qui souriait encore regardait Youso qui s'approchait mais bizarrement Youso lui prix le bras puis l'entraîna dans l'eau avec lui. Mais pourquoi avait-il fait sa ? Maintenant lui aussi était trempé. Ce que Youso avait fait n'avait pas de but.

[Karen/Youso] Il te manque un peu de pratique ? En voilà de la pratique.

Ying lui fit un sourire puis lui dit sarcastiquement :

[Ying] Tu aurais pût enlever ce chandail avant de te jeter à l'eau. Ce n’est pas très beau.

Lorsque Youso eu enfin lâché le bras de Ying il lui dit :

[Youso/Karen] Tu connais le jeu du chat et de la souris ? C'est un truc de gamin mais c'est amusant. Nous nous adorons rigoler. Et qui crois-tu que ce sera le chat ? C'est toi !

* il n'est pas sérieux ? C'est qui ça, "nous" ? Si c'est de moi qu'il parle il se trompe c'est un jeu d'enfant je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps à jouer à cela ? *

Ying commençait à essayer de remonter sur l'eau tout en se disant que cela était sûrement qu'une mauvaise blague. Pourquoi Youso voudrait jouer au chat et à la souris ? Ce n'est pas de la pratique c'est de l'enfantillage. L'étudiante commença à remonter sur l'eau de misère, mais y arriva quand même. Durant ce temps le genin lui expliqua qu'elle devait réussir à le toucher et temps et aussi longtemps qu'elle n'y arrivait pas il ne la laisserait pas partir. Ce petit Youso voulait vraiment que Ying reste avec lui.

Après avoir enfin réussi à monter sur l'eau Ying fit signe « oui » de la tête pour montrer à Youso qu'elle était prête à commencer. La jeune fille était plus que déterminer cette fois elle sentait qu'elle allait réussir à marcher, mais malheureusement lorsqu'elle commença à marcher elle accrocha son pied gauche dans celui de droite ce qui la fit trébuché et la pauvre était par malheur trop près du rebord de brique de la fontaine elle eue au moins le réflexe de mettre ses bras juste à temps. Son bras droit qui avait amorti sa chute par contre était un peu égratigné et son coude saignait un peu mais rien de grave ce n'était qu'une blessure superficiel.

Son deuxième essaie fut moins dramatique. Elle commença par monter sur l'eau avec encore pas mal de difficultés et avança qu'elle que pas maladroit. Ça parait souvent facile à faire cette technique, mais il faut avoir une certaine équilibre pour réussir. Ying commença par marcher quelques pas puis après elle croyait être en mesure de pouvoir courir, mais non elle tomba à l'eau.

* Comment cela peut-il être aussi compliqué ? Et Youso ne me laissera sans doute aucune chance *

Cette fois elle réussie à monter sur l'eau avec un peu moins de difficultés. Elle tenta d'aller toucher Youso en marchant pour voir si son résonnement était bon et oui se fut le cas Youso voulait vraiment quelle cour et ne lui donnerai aucune chance. Mais Ying commençait de mieux en mieux réussir à rester sur l'eau le plus compliquer était de réussir à marcher et surtout courir ce qu'elle n'était même pas capable de faire sans tomber au premier pas. Celle-ci par contre remarqua qu'à chaque fois qu'elle tentait de courir elle perdait un peu de concentration et diminuait son chakra.

Après environ vingt minutes, chaque fois qu'elle tombait à l'eau elle réussissait sans trop de difficultés remontée sur l'eau, marcher ce faisait de mieux en mieux et réussissait à garder son équilibre davantage ce qui commença à lui donner confiance. Cette fois Ying réussi à courir pour la première fois, mais dès qu'elle alla touché Youso ce dernier l'évita et l'étudiante tomba à l'eau. Après avoir remonté sur l'eau Ying se dit à elle-même tout haut :

[Ying] Je vais réussir ! Même si ça doit prendre la journée, je vais réussir !

Encore une fois Ying tenta de courir pour toucher Youso, mais ne garda pas la même dose de chakra et tomba encore une fois. Ying recommença encore et encore et chaque fois tentait de progresser en se concentrant plus, essayant de ne pas détourner son attention de ce qu'elle faisait, lorsqu'elle tombait mettre du chakra dans ses mains pour se retenir...mais ce fut veine puisque ça faisait une heure qu'elle tentait de réussir cet exercice. Néanmoins, elle avait fait beaucoup de progrès elle arrivait maintenant à garder une parfaite équilibre et arrivait très facilement à remonter sur l'eau lorsqu'elle tombait. Youso devait commencer à être tanné d'attendre que Ying ne réussisse pas.

Cette fois Ying couru et ne tomba pas puis elle réussie à frôler le bras de Youso et parvins à ne pas tomber même après avoir frôlé Youso. Elle recommença plusieurs fois sans tomber puis au vingtième essaie environ elle réussie de justesse à lui toucher l'épaule... la jeune fille sortie de l'eau pour s'asseoir sur le bord de la fontaine afin de reprendre un peu son souffle puis dit à Youso :

[Ying] j'ai fini par réussir... Je te remercie ce jeu d'enfant est peut-être stupide, mais maintenant j'arrive à marcher sur l'eau. L'après-midi est déjà fini le soleil va bientôt se coucher.

Ying ce leva puis ajouta :

[Ying] Je crois je serait mieux dit aller... j'ai été très contente de te rencontrer j'espère quoi se reverra.

Ying lui sourit puis lui envoya la main et commença à partir...

MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Dim 7 Juin - 2:25

(20 jours plus tard, derrière le reflet.)


Ying tenta de se relever. Après quelques instants, elle réussit enfin. Karen avait comme l'impression que la journée allait être très longue. Mais bon, elle ne faisait pas tout ça pour Ying. Elle n'aidait jamais quelqu'un sans recevoir quelque chose en retour. C'était une règle qu'elle s'était fixée depuis bien des années. L'amitié, elle ne connaissait pas, l'amour, encore moins. Et ce n'était certainement pas une folle comme l'étudiante qui n'était même pas capable de contrôler son équilibre qui allait lui montrer ce qu'était les sentiments. De toute façon, elle craquait pour Youso. De moins, jusqu'à ce Karen s'empare de son corps. Pour ne pas profiter de son innocence. Bientôt, cette fillette n'aurait qu'un coeur de pierre.

Malgrè les efforts de Karen pour être convaincante, Ying ne semblait pas la prendre au sérieux lorsqu'elle lui avait proposée le jeu du chat et de la souris sur l'eau. C'était un jeu très éducatif et grâce à lui l'étudiante apprendra la technique plus facilement qu'un entraînement normal. Si seulement elle savait à quel point les entraînements de Karen son difficile, elle serait contente de faire un jeu de la sorte. Elle croyait lui faire plaisir en lui proposant de jouer à cela, mais visiblement, ça ne lui plaisait pas. Karen était quelque peu frustrée pas son attitude. Le chat et la souris était un jeu très amusant pourtant....

Mais non je rigole ! Ce jeu était pour les gamins et Karen fût surprise que Ying accepte aussi facilement de jouer à ce jeu. HAHAHA... Mais elle lui faisait vraiment perdre son temps. Bon... Au plus profond d'elle elle savait qu'elle ne devait pas s'amuser trop longtemps avec cette petite fille.

[Youso/Karen] Alors, qu'est-ce que tu attends. Touches moi !

Ying fit un signe de la tête. Sûrement pour annoncer qu'elle était prête. Bien entendu, elle n'était pas si prête que ça puisqu'elle s'accrocha dans son pied et s'étala de tout son long au fond de la fontaine. Elle était vraiment nul. Quelle dinde pouvait bien s'accrocher dans son pied dès les premiers pas. Le Gag de l'année... Karen regarda alentour d'elle pour être certaine qu'il n'y avait personne dans les alentours pour voir cette honte. Il n'y avait que deux jeunes enfants qui jouaient aux Shinobi près d'un arbre au loin. L'enfance qu'elle n'avait jamais connu. L'enfance que Youso lui avait sauvagement volé.

Elle serra les poings. Si pas malchance ils devaient être séparés, Youso serait immédiatement tué. Sans aucune hésitation. Pendant qu'elle pensait à ses plans à venir, elle ne prenait pas compte de Ying qui tentait de se mettre en équilibre. Lorsqu'elle tourna le regard vers l'étudiante, elle se rendit compte qu'elle allait être bientôt touché. Elle évita habilement la main de Ying. Cette dernière tenta de courir, mais son pied s'enfonça un peu dans l'eau. Elle reprit immédiatement son équilibre. Elle avait donc comprit. Même si elle courait, elle devait maintenir son chakra à part égale.

Elle regarda sous ses pieds. Dans son reflet, la marque était bleu et Youso avait les yeux fermés. Karen écarquilla les yeux lorsque son reflet ouvrit les yeux. Il se réveillait. Il s'améliorait dans le contrôle de lui-même. Il fallait faire vite. Il fallait que Ying réussisse avant que Youso s'empare de lui-même.

Elle grogna et augmenta sa vitesse. Elle n'allait pas se laisser faire. Une bataille intérieure commença. Il ne fallait pas que l'énergie de Youso dépasse la sienne. Sinon il se réveillera et se rappelera de tout. Ying augmenta elle aussi la vitesse. Elle serra des dents et dit d'un ton rageur :

[Ying] Je vais réussir ! Même si ça doit prendre la journée, je vais réussir !

Si seulement elle savait ce qu'il se produisait dans le corps des deux individus. Peut-être qu'elle arrêterait de faire sa Woderwomen et qu'elle ralentirait. Karen était à la fois fatigué par l'énergie qu'elle perdait en essayant de contrôler son propre corps et à la course qu'elle engageait avec la jeune Ying. Aucun doute, l'étudiante allait la toucher avant qu'elle ne maîtrise parfaitement la technique. Elle ne devait la laisser gagner à son propre jeu. C'est lorsque Ying la frôla qu'elle tomba sur le sol, complètement fatiguée par cette perte d'énergie trop rapide. L'étudiant réussit à la toucher de justesse. Fier d'elle, elle sortit de la fontaine et salua rapidement Karen.

Avait-elle peur que cette dernière lui propose un autre exercice ? Peu importe, Karen était exténuée. Elle devait se reposer. Elle suivit de près la jeune Ying et rendu dans la rue elle cria à la petite fille qui était à une dizaine de mètres d'elle :

[Youso/Karen] C'est ça ! Aurevoir petite Ying... Ha les enfants, tu trouves pas qu'ils sont mignons Youso ?

Karen se tourna vers la vitrine d'un magasin et regarda son reflet. Il dormait encore. Karen avait réussi à le battre. Il ne se rappellera donc de rien à son réveille. Karen se coucha par terre, beaucoup trop exténuée pour rester plus longtemps et laissa Youso reprendre son corps.

Session Rp terminé


[Allant à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] ]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   Mer 10 Juin - 15:50

Youso : +54 XP
Ying : +22 XP - Technique validée

Effectivement c'est court, mais je dirais que c'est excusable.

Ying, je ne vais pas te donner ici et maintenant un conseil sur la manière de RP, parce que ça ne serait que mettre une goutte d'eau dans un océan. Je pense qu'il y a beaucoup de choses que tu dois voir, ou revoir et qu'il va y avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail pour améliorer tout ça. C'est un chantier qu'on va devoir mener, mais si tu t'accroches, peut-être qu'on arrivera à quelque chose d'intéressant.

On en reparlera en temps voulu Smile
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Fontaine Bleu   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu
» Bleu présentation[Mise à jour]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-