Partagez | 
 

 Couloir de l’Académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Couloir de l’Académie   Mer 17 Mai - 20:23

A éditer.

MessageSujet: Re: Couloir de l’Académie   Jeu 19 Juin - 23:52

Zenko venait de sortir de l'académie. L'académie était un grand bâtiment blanc dans lequel se fondait avec le décor. Les murs extérieurs témoignait d'un âge très avancé pour l'académie, mais Zenko était stupéfait que malgré l'âge du bâtiment, il ne soit pas encore effondré sur la tête des personnes qui travaille dedans. D'un point de vue extérieur, le jeune homme avait l'impression que l'école dégageait une aura d'apprentissage et de calme. Comment pourrait-on être de mauvaise humeur dans un tel lieu ? C'était ce qu'il avait ressentit quand il était encore dehors. Une fois assit à une table, sur une chaise, le tout dans une petite salle et en face de lui une personne qui devait être son examinateur, la tension fut très différente... L'alchimie qui avait entre L'homme et le manchot était très étroite. Zenko ne savait pas quelle attitude adopter et encore moins ce qu'il devait faire. Commencer à parler à l'homme qui était assit en face de lui ou bien attendre? Finalement il décide d'attendre. Pour lui c'était la meilleure chose à faire. Pourquoi ? Intuition masculine pensait-il. Parfois attendre calmement était la meilleure chose.

Le temps s'écoulait tranquillement dans la pièce. Les deux hommes se faisaient face. Ils ne se parlaient pas, ne se regardaient pas dans les yeux. Par moment on pouvait remarquer que l'un essayait de juger l'autre du regard. Ces regards furtifs ce faisaient toujours quand un des deux regardait ailleurs, soit par la fenêtre ou bien en fixant la porte. A travers la fenêtre, on remarquait que la vue donnait sur une partie du parc de Kumo. Zenko avait pu lire rapidement le nom du parc mais la seule chose qui l'avait réussit à comprendre c'était le mot "...Céleste". Le parc portait le mot "Céleste". Ce mot résonnais comme mille clochettes dans sa tête, un tel mot exprimait aux yeux de Zenko, la sérénité absolue. Un espace gigantesque mais vide; et dedans un ensemble de grain de sable vivant ! Après le regard sur la fenêtre de la salle, il porta son attention sur la porte. L'unique porte de la salle. Le seul endroit de passage où les gens pouvait entrer et sortir du couloir de l'académie à tout moment. Il laissa son imagination voyager, pensant que la porte permettait d'accéder à toutes sortes d'endroits, tous plus farfelus les un que les autres. Mais au bout du compte après ces instants de rêve, il comprit que cette porte blanchâtre n'était juste qu'une simple et banale porte toute simple. Que derrière, elle donnait sur le couloir qu'il avait emprunté pour rentrer dans la salle et s'asseoir sur cette chaise.

L'homme qui était assit dans la même salle que lui, le regardait fixement. Il avait cesser de le regarder furtivement. Zenko pensa qu'il devait s'agir d'un espèce de jeu du genre Combat-des-yeux-de-celui-qui-regarde-l'autre-le-plus-longtemps, il l'imita et c'est à cet instant que commença le duel. Malgré l'après-midi, les rayons du soleil arrivaient dans la salle où se tenait les deux hommes. Toujours assit sur leurs chaises, ils se regardaient les yeux dans les yeux, au plus profonde le pupille, ils se donnaient l'impression qu'ils voulaient aller au fond d'eux, comme s'ils cherchaient une ancienne relique perdue... C'est en tout cas l'impression qu'ils se donnaient. Tout à coup, une femme fait irruption dans la salle, la porte s'ouvre violemment, limite la porte pars dans la mur au fond de la salle.

[Femme]
Baka ! Qu'est-ce-que tu fout ? Tu crois que c'est comme ça que tu va réussir ta vie ? Arrête de faire des combat-des-yeux et regarde moi quand je te parle sinon tu va morfler, c'est moi qui te le dit.

[Homme et Zenko en même temps]
Hein, qu'est ce qu'il se passe ?

[Femme] elle s'adresse à Zenko
Mais non pas toi, novice, je parle à la grande carcasse qui est en face de toi: Mushi.

Elle se tourne vers l'homme

Je suis venue t'apporter des papiers pour les novices et toi tu joue avec eux, mais qu'est ce que tu a dans la tête ?

[Mushi]
J'étais en train de le tester mais t'a tout fait rater, bon donne moi les papiers et laisse moi continuer tranquille.

[Femme]
Mouais...

La femme jette les papiers sur la table de l'examinateur puis se retourne et referme de manière aussi brutale la porte dont elle l'a ouverte. Une fois la porte fermée, on l'entends qui tape des pieds sur le sol du couloir, au fur et à mesure qu'elle s'éloigne, les bruits de pas se font de moins en moins violent mais ils restent bruyant. Pendant que Zenko se concentrais sur la femme, l'homme qui se fait appeler par le prénom de Mushi est déjà entrain de lire les papiers que la femme lui a remis. Le nombre de papiers n'est pas très important, le manchot espère que ça ira vite et qu'il pourra ensuite aller visiter le parc en profitant des derniers instant du soleil. Tout en lisant les feuilles, Mushi commence à poser des questions à Zenko. Il ne lève pas le nez des papiers mais ça ne l'empêche pas de faire deux choses à la fois et de suivre ce qu'il fait. Débute alors un long interrogatoire dont le jeune homme va être l'objet.

[Mushi]
Bon dis moi, pour quelles raisons veux tu être shinobi à Kumo? Soit franc avec moi, J'aime pas les mensonges.

[Zenko]
*J'avais pas l'intention de mentir de toute façon, enfin ça déjà ça montre le degré de confiance que les hommes place dans les recrues...*
Je suis né dans le Pays de la foudre et j'ai vécu toute mon enfance dans ce pays alors on peut dire que c'est un peu du patriotisme. Et puis depuis quelques semaines, je veux servir à quelque chose. Je ne veux pas être inutile. Mais si vous avez lu les papiers que j'ai remplis vous devez le savoir.

[Mushi]
Hmm, en effet j'ai lu les papiers que tu a remplis,mais ce ne sont que des mots écrit sur une feuille de papier, pour moi ça n'a aucune valeur. Je juge les gens sur leurs prestations pas sur leurs écrits. Ce qu'ils écrivent ne signifie rien pour moi. Retiens ça pour le moment avec moi.
Dans le cas où tu serais accepter dans le village de Kumo, à quelle voie voudrais tu accéder ?


[Zenko]
L'art du corps à corps sans hésiter.

[Mushi]
Pourquoi cette voie et pas une autre ? Il en existe d'autres
tu le sais ?


[Zenko]
Oui je sais qu'il existe Le ninjutsu, la voie de la médecine et le genjutsu. Mais je suis sur de mon choix... Excusez moi un instant je dois prendre quelque chose.

De ses vêtements, il sort la petite boite noire. il l'ouvre et avale deux comprimés. une fois les pilules avalées il remet la boite à sa place. Ils attendent quelque minutes dans le silence puis un petit rire s'échappe de la bouche de Zenko, c'est bon le dialogue peut reprendre.

[Mushi]
Elle contient quoi cette boite ? Si c'est des substances interdite par Kumo, tu peux faire une croix sur ton entrée, je te le dis tout de suite.

[Zenko]
N'ayez crainte je ne suis pas crétin à ce point. ce que je viens d'avaler sont des médicaments qui m'aide à supporter la douleur et le manque de mon bras droit.

Il soulève la manche de sa veste jusqu'à la moitié.

J'ai perdu mon membre un jour banal, comme celui-ci, dans mon ancienne vie. Sans mes deux bras je ne sert plus à rien là-bas. Ici, devenir shinobi c'est comme une renaissance pour moi.

[Mushi]
Et tu veux devenir shinobi spécialisé dans le corps à corps ? Tu va taper avec quoi ? Ta tête, ton dernier bras ? Dans ton cas il serait plutôt judicieux de devenir médecin.

[Zenko]
Avec mes pieds, je veux défendre ce que j'aurais à protéger avec mes pieds.

[Mushi]
Tu me plait bien avec tes idées petit. J'avais jamais eu ça:un Tai' qui tapera avec ses pieds... Ça promet. En plus dans ton regard tu a cette volonté de vaincre, comme les jeunes loups de Kumo. Ils ont la rage de vaincre.

[Zenko]
J'suis pourtant bien plus grand que vous en taille... alors pas de "petit' qui tienne

[Mushi]
Si tu veux gamin mais je suis plus vieux que toi, enfin bon rouler jeunesse comme disent les anciens...Je signe un papelard et tu peux aller dehors. On devrait te donner un logement avant le début de soirée. Patiente dans le parc qui est à coté mais si il ferme et que tu n'a rien va dans le restaurant de Kumo.

[Petit RP entre deux épreuves, je poste un truc dès que je peux =X]

Zenko : +8 XP (attribués par Akogare Hyuuga)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Couloir de l’Académie
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Les Fondements de l'Académie Sith (ébauche)
» l'Académie de la Rose des Vents
» Je quitte l'académie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Kumo-