Partagez | 
 

 Aire d'entrainement d'Asuna.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Aire d'entrainement d'Asuna.   Mar 22 Juil - 17:33

Cela faisait plusieurs jours déjà qu'Asuna reportait chaque matin ses scéances d'entraînements, sous plusieurs prétextes plus ou moins valables. Cependant pour sa défense, certaines scéances manquées n'étaient pas vraiment de sa faute. Asuna avait fait la rencontre de plusieurs ninjas, et certaines de ces rencontres s'étaient suivies par une mission. Même si Asuna avait accepté toutes ces missions de son plein gré, cela l'avait empêché de faire son entraînement.
D'un autre côté, les missions qu'avaient effectué Asuna lui avait permis de connaître un peu mieux le village et ses habitants, ainsi que de faire la rencontre d'autres ninjas. Cela compensait donc un peu les entraînements, mais pas totalement non plus...

Voilà pourquoi hier soir, la jeune demoiselle avait contacté le ninja Fûji, celui qui l'avait emmené jusqu'à Kumo. Asuna lui avait demandé s'il avait du temps à lui accorder afin de l'aider dans son entraînement. Ce dernier accepta sa requête sans hésiter, avant de lui donner rendez-vous le lendemain matin sur la place publique du vilalge, aux aurores au grand désespoir d'Asuna.
Mais le jour venu, enfin le matin venu, Asuna se leva sans aucune difficulté et était même sur la place à l'heure du rendez-vous. Fûji fit son entrée quelques minutes plus tard, l'air encore un peu endormi.

¤Fûji¤
Yo Asuna! Bien dormi? Prête pour ton entraînement?

¤Asuna¤
Bonjour Fûji-sensei! Je devrais vous retourner la question, vous ne m'avez pas l'air si réveillé que cela... N'était-ce pas une erreur que d'avoir fixé ce rendez-vous à une heure si matinale?

¤Fûji¤
Ne t'en fais pas pour moi. Le sommeil partira lorsque l'entraînement aura commencé. Et je pense toujours que c'est une bonne idée de commencer si tôt: tu n'es pas très en avance tu sais. Rentabilisons la moindre seconde dans ce cas, afin de te faire rattraper ton retard sur le reste de l'académie. Allez viens, je t'emmène sur la zone d'entrainement.

Asuna suivit donc le ninja, en direction d'une partie du village que la demoiselle n'avait pas encore eu le loisir de visiter. Ils s'éloignèrent du centre du village pour une zone moins peuplée et à l'air plus sauvage. Ils finirent par arriver au pied d'un immense rocher où l'on pouvait observer ici et là de nombreux signes d'entraînement qu'ont fait les multitudes de ninjas de Kumo.

¤Fûji¤
Comme tu as pu le remarquer, la majorité des ninjas viennent s'entraîner ici. Le coin est propice à la concentration et il y a à peu près tous les types de terrain, ce qui permet d'affiner ton mode de combat en fonction de ton environnement... mais nous verrons cela plus tard. Tout d'abord, nous allons commencer par les bases.

¤Asuna¤
Très bien, que dois-je faire?

¤Fûji¤
J'ai entendu parler de ta tentative de métamorphose dans le cours de Ninjutsu, la dernière fois. On m'a laissé entendre que ce n'était pas une réussite.

¤Asuna¤
C'est vrai que je n'ai pas totalement réussi ma métamorphose, mais pour un premier essai, je pense que ce n'était pas si mal que ça.

¤Fûji¤
Mais tu es bien consciente qu'en situation de mission, tu ne pourras pas te contenter d'une métamorphose à moitié-réussie.

¤Asuna¤
Je ne le sais que trop bien. Mais c'est la première fois que j'usais de mon chakra. C'est pas si facile que ça... C'était comme essayer de retenir de l'eau avec mes mains: quand j'en assemblais d'un côté, il s'échappait de l'autre côté.

¤Fûji¤
Tu connaîs la même difficulté que tous les nouveaux élèves. Ne t'en fais pas, tout cela n'est qu'une question d'entraînement. Très bien, nous commencerons par cela, puisque c'est la clé pour tout le reste.

Fûji commença à se diriger vers les arbres qui entouraient le rocher de Kumo, Asuna marchant derrière lui. Une fois près d'un grand arbre, le ninja lança un kunai sur le tronc à plusieurs mètres de hauteur. Il se tourna alors vers Asuna et lui expliqua ce qu'il attendait d'elle.

¤Fûji¤
Bon écoute bien Asuna, ce que j'attends de toi aujourd'hui c'est cela: va me chercher ce kunai, en escaladant cet arbre. Mais tu n'as pas le droit d'user de tes bras.

¤Asuna¤
Comment puis-je faire dans ce cas? C'est impossible!

¤Fûji¤
Voila comme je veux que tu procède...

Fûji ferma les yeux et effectua un signe avec ses mains. Asuna ne vit rien, pas plus qu'elle ne sentit quelque chose: mais alors, qu'avait-il fait avec ce signe? Sans dire un mot, le ninja se dirigea vers l'arbre, les mains croisées derrière son dos. Arrivé au pied de l'arbre, Fûji n'arrêrait pas sa marche et continua tout droit sur le tronc d'arbre; il posa le pied gauche sur le tronc, puis son pied droit. Mais alors qu'Asuna s'attendait à ce qu'il tombe sur le sol, le ninja continua sa marche directement sur le tronc d'arbre. Il continua à marcher jusqu'à atteindre le kunai planté, il le dépassa et alla s'asseoir sur la plus haute branche de l'arbre.

¤Fûji¤
C'est aussi simple que cela. A ton tour.

¤Asuna¤
Simple, simple... Vous en avez de bonnes, Fûji-sensei! Comment avez-vous fait cela?

¤Fûji¤
Concentre le chakra sous la plante de tes pieds, il te permettra d'adhérer à la surface du tronc et donc, de marcher dessus comme je viens de faire. Mais fais attention à la quantité de chakra que tu places sous tes pieds! Trop peu de chakra ne te permettra pas t'adhérer à l'écorce et trop de chakra te repoussera du tronc. Tout est affaire de dosage...

*Mouais, essayons voir...*

Asuna ferma les yeux à son tour, et fit le même signe que Fûji. Elle tenta de rassembler le chakra à l'intérieur de son corps. Elle éprouva les mêmes difficultés que lors de sa tentative dans l'amphithéâtre: le chakra profitait du moindre trou dans sa concentration pour s'échapper. Elle rassembla le chakra jusqu'à ce qu'elle jugea en avoir assez pour tenter son escalade. A ce moment-là, Asuna concentra le chakra accumulé sous la plante de ses pieds.
Une fois le chakra placé au bon endroit, Asuna ouvrit les yeux et regarda avec intensité le tronc d'arbre en haut duquel l'attendait Fûji. Elle prit un peu d'élan et s'élança en direction de l'arbre. Les premiers qu'elle fit lui permirent de prendre un peu de hauteur, jusqu'à ce que le chakra sous ses pieds deviennent trop peu suffisants pour continuer à la faire adhérer à l'arbre. Asuna parvint à se redresser à temps, évitant ainsi de mordre la poussière.

¤Fûji¤
Hahaha, ca avait pourtant bien commencé. Tu devrais avoir compris après cette tentative que tu devais toujours maintenir la même quantité de chakra tout le long de ton ascension. Un flux de chakra étant instable, tu dois en permanence le moduler afin de conserver la bonne quantité à tout moment. Si tu réussis cet entrainement, le controle de ton chakra ne devrait plus te poser de souci.

¤Asuna¤
Je vois.. Il y a donc une finalité à cet exercice. Intéressant.

Cela n'avait fait que motiver Asuna encore plus. La petite était prête à tout pour atteindre son objectif et le premier palier à passer était de grimper au sommet de ce stupide arbre.
La demoiselle ferma les yeux une seconde fois, rassembla à nouveau son chakra avant de le concentrer de nouveau sous ses pieds. Une fois prête, l'élève repartit à l'assaut du tronc, tout en essayant de garder le flux de chakra sous ses pieds constant. L'exercice était en réalité bien plus difficile qu'il n'y paraissait mais cela ne décourageait pas Asuna pour autant, au contraire. Cette fois-ci, Asuna parvint à escalader beaucoup plus haut sur le tronc mais elle ne réussit pas à maintenir son chakra sous contrôle suffisamment longtemps pour qu'elle puisse atteindre le kunai, et encore moins Fûji.

Mais Asuna perséverait, encore et encore, toute la journée. Elle ne s'était arrêtée qu'à l'heure du déjeuner, à contre-coeur. Le soleil finit par se lasser, et décida d'aller se coucher, laissant sa place à la lune. Fûji décida de stopper l'entraînement pour aujourd'hui et de le reprendre le lendemain à la même heure. Bien que désirant ardemment continuer à grimper sur cet arbre, Asuna dût se rendre à l'évidence: elle était complètement épuisée. Elle se résigna donc à rentrer chez elle afin de restaurer son énergie, en vue de l'entrainement du lendemain.
Les résultats de cette journée d'entrainement n'était pas réellement visible. Asuna n'avait réussi qu'a atteindre la moitié de la hauteur du kunai, mais ce n'était pas bien grave aux yeux de la jeune femme car elle était bel et bien consciente d'avoir progressé.
Tout au long de ses tentatives, Asuna s'était rendu compte qu'elle parvenait à rassembler et conserver son chakra avec plus de facilité. Tout cela n'était pas parfait bien sûr, mais elle réussit tout de même à laisser échapper moins de chakra au fur et à mesure de chacune de ses essais. Et cela ne faisait qu'augmenter la motivation de la demoiselle face à cet entrainement.

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Mer 23 Juil - 16:00

Voila plusieurs journées déjà que la jeune Asuna prenait son entrainement très au sérieux. Tellement au sérieux qu'elle ne passait plus que ses journées à cela: du lever du soleil jusqu'à son coucher, sans s'arreter. Il fallait avouer qu'elle était très motivée à réussir l'exercice que lui avait imposé Fûji. Savoir controler son chakra était la base de toutes techniques ninjas, taïjutsu exclus. Et si Asuna parvenait à le faire aussi facilement qu'il lui était de respirer, alors elle aurait déjà la plus grosse lacune qu'elle avait par rapport aux autres étudiants de la promotion. Le reste suivrait tout seul.

Fûji ne l'avait accompagné à son entrainement que les deux premiers jours, puis l'avait laissé continuer son entrainement toute seule car le village avait besoin de lui. Sûr qu'elle était plus que capable d'y arriver sans aucune aide extérieure, Fûji laissa Asuna à son entrainement. La demoiselle quant à elle, connaissait l'exercice par coeur, aussi ne trouva rien à redire sur le départ du ninja et arrivait aussi bien à s'entrainer sans sa présence qu'avec.

Voilà quatre jours qu'Asuna avait débuté son entrainement consistant à escalader un arbre, avec pour seul outil son chakra et ses pieds. Les premiers essais s'étaient avérés bien difficiles car Asuna avait du mal à visualiser tous les différents paramètres à prendre en compte afin que tout cela fonctionne. Mais a fur et à mesure des tentatives, la demoiselle y arrivait de mieux en mieux car elle parvenait à inclure de façon de plus en plus automatique les paramètres qu'elle devait gérer: le controle du flux de chakra sous ses pieds, la dureté de la surface sur laquelle elle adhérait et bon nombre de petites choses qui étaient tout aussi importantes pour la réussite de l'exercice.

En plus de ces paramètres à prendre en compte lors de son ascension jusqu'au kunai fièrement planté dans le tronc, Asuna remarqua qu'elle rassembla le chakra avec plus de facilité et avec beaucoup moins de fuite. Elle avait de plus, appris à doser la quantité de chakra qu'elle devait rassembler. A ce jour, même si cela n'était pas complètement parfait, Asuna pouvait se vanter de parvenir à rassembler son chakra presque naturellement.

*Encore un peu... juste un peu.*

Le cinquième jour, Asuna était certaine qu'aujourd'hui, elle parviendrait à atteindre le fichu kunai planté par Fûji. La veille, elle n'en était déjà qu'à une dizaine de centimètres de l'attraper mais aujourd'hui sera le jour du succès: Asuna en était persuadée. Ce fut donc avec une immense motivation que la demoiselle se mit en route en direction du rocher de Kumo, dans le but de mettre fin à la première phase de son entrainement.
Une fois arrivée devant l'arbre possédant un kunai planté en haut de son tronc, Asuna posa ses affaires à ses pieds avant de reculer de quelques pas.

La demoiselle se prépara physiquement et mentalement. Elle ferma les yeux, fit le signe qui lui permettait de libérer son chakra, mais avant de l'enclencher, il lui fallait le rassembler ce chakra. Elle ressentit les mêmes sensations que lors de ses précédentes tentatives: elles étaient mêmes devenues naturelles à ses yeux. Une fois qu'elle eut dosé la bonne quantité de chakra nécessaire à son ascension, Asuna ouvrit les yeux et libéra son chakra sous ses pieds. A cet instant, elle eut l'impression d'avoir glissé ses pieds dans des souliers immatériels et chauds.
Asuna leva les yeux afin de visualiser le kunai qu'elle devait atteindre. Si au tout début, la hauteur à laquelle il avait été lancé l'impressionait, au jour d'aujourd'hui, la distance paraissait plusqu'atteignable. Et encore, Asuna était certaine qu'elle pouvait monter encore plus haut, et même jusqu'à se hisser jusqu'à la branche sur laquelle s'était assis Fûji au premier jour de leur entrainement.

*Ce n'est pas le moment de penser à ca. Contentes-toi d'attraper ce kunai, tu viseras plus haut plus tard.*

Asuna prit quelques secondes pour se concentrer, avant de se lancer à l'assaut de l'arbre. Les premiers pas fonctionnaient, et désormais Asuna se retrouvait à l'horizontale, les pieds posés sur le tronc d'arbre. La demoiselle continua sa course, s'élevant ainsi de plus en plus haut et réduisant la distance qui la séparait du kunai. Même si elle était parvenue à inclure tous les paramètres nécessaires pour qu'elle continue d'adhérer au tronc, Asuna ne le faisait pas encore de façon automatique aussi avait-elle une partie de son esprit occupé par les minutieux réglages de son chakra. Cela ne lui prenait tout de même pas toute sa concentration, comme à ses débuts, mais il lui fallait quand même y concentrer une petite partie. Asuna espérait qu'avec la pratique, elle arriverait à ne plus y penser et que cela deviendrait un automatisme.

Il ne restait désormais plus qu'un mètre, voire moins, avant qu'Asuna ne parvienne à atteindre le kunai. Sûre d'elle, Asuna atteignit la hauteur du kunai comme elle s'y attendait à son réveil, ce matin mais elle ne s'arrêta pas pour autant. La demoiselle attrapa l'arme avec l'une de ses mains et entreprit de voir jusqu'où elle pourrait monter. Le succès de l'instant lui donna la confiance de continuer et la certitude qu'elle pouvait monter encore plus haut: il suffisait d'en être certain.
Asuna était parvenue à monter jusqu'à la branche de Fûji, celle-là même où il avait expliqué le principe de cet entrainement à Asuna, cinq jours plus tôt. La demoiselle était désormais assise au même endroit que lui, mais elle était bien plus épuisée que lui ne paraissait lorsqu'il y était. Mais cela ne gachait en rien l'immense joie qu'elle éprouvait à cet instant.

Asuna eut son regard attiré vers le bas, alors qu'un nuage de fumée apparut au pied de l'arbre. La fumée dissipée, ce fut Fûji qui était planté à cet endroit. Ce dernier leva les yeux vers Asuna et afficha un immense sourire, auquel Asuna répondit avec un sourire tout aussi grand.

¤Asuna¤
Alors, Fûji-sensei. Je vous ai bien dit que j'y arriverai... même si ca n'a pas été tout seul, je dois bien l'avouer.

¤Fûji¤
Je n'ai jamais douté de ton succès, Asuna. Tout apprentissage a ses difficultés, c'est bien normal mais cela ne rend que plus grand le sentiment de fierté que l'on éprouve une fois que l'on réussit. Tu n'est pas d'accord?

¤Asuna¤
Je ne peux qu'approuver, sensei. A cet instant, je me sens capable d'accomplir des choses incroyables!!

¤Fûji¤
Je comprends ce que tu ressens. Descends, nous allons passer à la seconde partie de ton entrainement.

Asuna descendit de l'arbre sans aucune difficulté. Maintenant qu'elle avait assimilé l'exercice, le reproduire était beaucoup moins difficile. Elle arriva devant Fûji, et après avoir bu dans la bouteille d'eau qu'elle avait apporté avec elle, la demoiselle attendit la suite des événements.

¤Fûji¤
Bien, maintenant que tu sais controler ton chakra, je pense que nous allons reprendre l'exercice de l'amphi: la métamorphose. Qu'en dis-tu?

¤Asuna¤
Allons-y!

¤Fûji¤
Comme on te l'a déjà expliqué dans le cours, le but de la métamorphose était de changer d'apparence, mais pas seulement. Tu peux également ne modifier que la voix, la taille, une partie de ton corps... tout dépend de ce que tu cherches à atteindre. C'est une technique plus qu'indispensable dans les situations de missions, surtout celles d'infiltration. La réussite d'une mission peut ne tenir qu'à la réussite de ta métamorphose aussi, quand tu l'exécute, mets-y toute ta concentration.

¤Asuna¤
Compris, Fûji-sensei.

¤Fûji¤
Bien, on a du également de l'enseigner pendant le cours mais le truc consiste à visualiser dans ton esprit l'image de ta métamorphose. Ca peut être tout et n'importe quoi: une personne, un animal, une chose... peu importe, la clé est dans le détail. Il faut que tu visualises l'image dans son ensemble, en n'oubliant aucun détail. Par exemple, lors de ta tentative de métamorphose en professeur Uchiha, tu n'as pas du faire réellement attention aux différences qu'il existe entre les hommes et les femmes. Tu as surement dû te concentrer seulement sur le visage, ce qui a donné comme résultat ton échec.

¤Asuna¤
Je vois... il faut visualiser l'ensemble et pas seulement une partie. La quantité de chakra utilisée est également importante non?

¤Fûji¤
Bien sûr! Trop peu de chakra donnera une métamorphose à moitié-réussie, et trop de chakra ne sert à rien également, si ce n'est t'épuiser prématurément. Bien, si tu n'as pas d'autres questions, commençons l'entrainement. Prends moi comme modèle et tente de te métamorphoser en moi.

Asuna hocha la tête et ferma les yeux dans le but de rassembler la quantité de chakra nécessaire à la métamorphose. Il était évident qu'il lui faudrait plus de chakra que lorsqu'elle escaladait un arbre mais cette partie ne la gênait plus, ou presque plus.
Une fois la bonne quantité rassemblée et l'image de Fûji gravée dans son esprit, Asuna composa les signes et déclencha la technique. Un nuage de fumée enveloppa la personne d'Asuna, Fûji dût donc attendre la dissipation de ce dernier pour admirer le résultat de l'essai d'Asuna.

Une fois le nuage dissipé, Fûji put enfin voir à quoi ressemblait Asuna. La tête fut la première chose qu'il vit, et qu'il trouva réussi. Vint ensuite le corps: cette fois-ci, Asuna n'avait pas conservé sa poitrine au grand soulagement du ninja-modèle. Cependant tout n'était pas parfait, même si dans l'ensemble, le résultat était plutôt réussi. Asuna avait tout de même conservé une silhouette assez feminine mais la chose la plus remarquable, c'était sa taille: en effet, Asuna n'avait pas modifier sa taille ce qui avait eu pour résultat d'avoir un Fûji miniature. Le ninja expliqua à sa jeune élève les erreurs qu'elle venait de commettre et lui demanda de recommencer l'exercice.

¤Asuna¤
Il y a beaucoup plus de paramètres à prendre en compte que lorsque je devais escalader l'arbre...

¤Fûji¤
Tu l'as remarqué? Surtout n'oublies pas de prendre tout en compte: la voix de la personne que tu prends, sa taille, son allure bref tout.

¤Asuna¤
Ok, je recommence!

Asuna rassembla a nouveau son chakra, puis visualisa l'image de Fûji dans son esprit, en n'oubliant cette fois-ci aucun détail. Dans son esprit, Fûji avait la même taille qu'en réalité, sa voix jeune et grave résonnait dans les coins de son cerveau et il avait l'allure du beau ninja qu'il était. Une fois tous ces paramètres inclus, Asuna composa les signes et activa sa technique.
Le résultat était beaucoup mieux cette fois-ci, voire satisfaisant. Asuna avait désormais la même apparence, ainsi que la même taille, voix et allure que l'original. Seule chose notable, Asuna avait conservé ses yeux marrons à la place des yeux verts de Fûji. Mais cela n'était pas vraiment volontaire, elle expliqua au ninja qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de bien le regarder dans les yeux, ce qui fit rougir le concerné. Les deux compères finirent par rire aux éclats, et Fûji félicita une nouvelle fois la jeune recrue.

¤Fûji¤
Bon, la journée se termine. Pour fêter tous tes succès, je t'invite au restaurant ce soir, qu'en dis-tu?

¤Asuna¤
J'en dis que je suis partante... mais avant, laissez-moi me laver et me laver et me changer!

¤Fûji¤
Bien entendu! Je viens te chercher à ton appartement d'ici une heure, ca te va?

¤Asuna¤
Ca me va.

Les deux compères prirent ensuite la direction du village, laissant derrière eux le terrain d'entrainement où Asuna avait commencé à sérieusement comblé l'écart qui la séparait des autres aspirants-ninjas du vllage.

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Sam 26 Juil - 20:51

Asuna : +28 XP RP

Ça m'a rappelé Mulan le coup de l'arbre Very Happy

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Jeu 16 Oct - 17:11

Fûji généreusement accepté de prendre sur son temps libre afin de l'aider à remonter son niveau dans les connaissances ninja. Mais il fallait dire qu'Asuna n'y mettait pas vraiment du sien, le principal souci étant qu'elle ne daignait jamais se réveiller en temps et en heure.

Les premières séances s'étaient pourtant bien déroulées, et Asuna qui était surmotivée à rattraper son retard sur les autres élèves de l'académie, était parvenue à se lever et à être présente sur le lieu d'entraînement chaque matin à l'heure convenue. Mais une fois que ses premiers succès étaient apparus, le naturel de la demoiselle était revenu au même moment et depuis quelques jours déjà, Fûji en plus de se lever tôt les jours où il était de repos, prenait la peine de se rendre chez Asuna afin de la réveiller.

Plusieurs professeurs auraient certainement déjà abandonné l'entraînement avec la jeune femme mais Fûji persistait. Pour plusieurs raisons: d'une, il savait de quoi pouvait être capable sa jeune protégée et malgré le fait qu'il devait se surpasser chaque matin pour pouvoir la réveiller, une fois que cette épreuve était passée, Asuna se montrait studieuse et persévérante donc cela valait le coup de la forcer à quitter son lit de bonne heure et malgré elle. De deux, Fûji avait avec la jeune élève un lien qui allait au-delà du lien que pouvait avoir un précepteur pour son élève. Oh, bien sûr ils n'étaient pas amoureux l'un de l'autre: Fûji connaissait l'identité de la personne qui faisait battre le coeur d'Asuna... non, leur relation pouvait être considérée comme celle d'un grand frère qui chercherait à soutenir sa petite soeur et à l'aider avec tous les moyens dont il avait à sa disposition.

De toutes les méthodes utilisées jusqu'à lors afin de réveiller Asuna, celle de ce matin se révélait affreusement efficace et pour cause! Asuna était sortie de son lit dans la seconde et n'avait même pas cherché à marchander des minutes de sommeil supplémentaires à son jeune précepteur. Qui aurait eu le cran de le faire... après s'être fait réveillé par un coup de jus qui surprendrait n'importe quel individu avec le cerveau embrumé par le sommeil et qui ne s'attendait pas à un tel coup bas, surtout si tôt le matin.
A peine Fûji avait-il effleuré son épaule qu'Asuna ressentit à travers tout son corps, une décharge électrique qui la fit se lever, en même temps que pousser un cri qui réveilla certainement tout le batiment en même temps qu'elle. Le ninja lui montra sa main d'où l'on pouvait voir de temps en temps quelques étincelles surgir, signe qu'il pouvait encore réitérer son coup sur la demoiselle si elle ne se dépêchait pas, et lui intima l'ordre de se préparer et d'être prête dans les dix minutes qui suivaient. Asuna était encore trop choquée par son brutal réveil qu'elle n'essaya même pas de dire quoique ce soit et fila se préparer avec le sentiment de s'être lié avec le diable en personne.

Une fois qu'elle fut dans un vêtement acceptable pour un entraînement, Fûji l'emmena aux pieds des montagnes qui surplombait le village. C'était l'endroit généralement prisé des ninjas qui souhaitaient s'entraîner et développer leurs techniques sans être dérangés. Le ninja emmena Asuna aux abords d'un lac et alors que cette dernière s'arrêta à la limite qui séparait la terre ferme de l'eau, le précepteur ne prit même pas la peine de freiner et continua sa marche.
Asuna se prépara mentalement à se moquer de la gaffe qu'allait certainement réaliser son camarade, qui ne devait pas être aussi bien réveillé qu'il l'affirmait mais elle n'en fit rien, non pas parce qu'elle ne le voulait pas -elle le souhaitait plus que tout autre chose ce matin, afin de compenser le fait de s'être fait réveillée par une décharge électrique- mais parce qu'il y avait eu aucune matière à se moquer. En effet, Fûji ne tomba pas dans l'eau, pas plus qu'il se mouilla les pieds: il se tenait là, face à Asuna les pieds à la surface de l'eau.

*Génial!*

«Fûji! Comment tu arrives à faire ça?»

«Ceci est ta prochaine lesson. L'art de marcher sur l'eau, qui est une variante de ce que je t'ai appris la dernière fois. Vas-y, essaye.»

Asuna hocha la tête et commença à concentrer son chakra sous la plante de ses pieds. Elle y plaça la même quantité qu'elle utilisait lorsqu'elle grimpait aux arbres et une fois ce chakra stabilisé, la demoiselle s'élança en direction de son professeur sans même prendre le soin de faire attention. Le résultat fut prévisible et ce fut Fûji qui eut droit à sa séance de rigolade, au dépens d'Asuna. La demoiselle regagna la rive, en essayant de chercher où est-ce qu'elle avait bien pu faire une erreur. Toujours de sa position, Fûji lui cria:

«Essaye de nouveau Asuna, mais cette fois-ci, vas-y plus doucement. Tu comprendras...»

La jeune élève se releva, et concentra de nouveau du chakra sous ses pieds. Et une fois encore, elle amorça son avancée sur l'eau mais avec beaucoup plus de précaution cette fois-ci: c'est-a-dire qu'elle ne posa d'abord qu'un pied afin de tester l'adhérence de son pied. Si le fait d'avoir du chakra sous son pied rendait la surface plus solide et un peu plus apte à marcher dessus, il n'en restait pas moins instable et Asuna sentait qu'il lui serait impossible de se tenir debout ainsi. Afin de rectifier le tir, la jeune demoiselle augmenta la quantité de chakra sous son pied et constata une nette amélioration, sans pour autant être parfait.

«La difficulté cette fois-ci, c'est que l'eau n'est pas une surface fixe comme l'est le sol. L'eau circule suivant le vent et les courants qui existent en elle, mais aussi grâce aux mouvements des êtres vivants qui vivent sous l'eau: tout ça fait que la surface de ce lac n'est jamais totalement immobile. La clé pour se maintenir hors de l'eau Asuna, c'est que contrairement au précédent entraînement où tu devais bloquer ta concentration de chakra et donc la maintenir constante, ici tu dois, au contraire, la faire fluctuer suivant les mouvements de l'eau.»

«Donc si je comprends bien le truc, c'est que c'est mon chakra qui doit compenser les variations qui existent à la surface de l'eau.»

«Exactement. Et plus tu te maintiendras sur une surface instable, plus tes changements de chakra devront être rapides et précis, presqu'instinctifs. Mais commençons pas une surface calme. Allez, à toi.»

Asuna se remit à la tâche et concentra une certaine quantité de chakra sous ses pieds. Une fois plus ou moins prête, la demoiselle entama sa marche sur les eaux du lac. Le chakra sous ses pieds jouait le rôle de flotteur qui la maintenait à la surface, des flotteurs qu'elles devaient gonfler ou dégonfler, suivant les mouvements de l'eau. Cette image simplifiée du principe que venait de lui expliquer Fûji rendit la têche plus facile aux yeux d'Asuna et après quelques minutes où elle s'adapta à tous ces petites changements qu'elle devaient effectuer, et qu'elle se devait d'acquérir et d'en faire des automatismes, la demoiselle parvint à se tenir plus ou moins de façon stable à la surface du lac.
Au bout de plusieurs minutes, elle réussit même à rejoindre Fûji qui se tenait au centre de l'étendue d'eau. Asuna était un peu essouflée à cause de l'effort qu'elle avait dû fournir, ainsi que du fait qu'elle devait non seulement maintenir son chakra sous ses pieds mais en plus le faire varier tout le temps.

«Bravo ASuna. Tu te débrouilles mieux que je ne l'espérais. On dirait que tu as assimilé le principe hein? Même si je vois que ce n'est pas encore une chose naturelle pour toi.»

«T'es marrant Fûji. Dis-moi pour quelle personne...pff... marcher sur l'eau...pf... est une chose natu...naturelle?!»

«Hahaha, tu dois avoir raison mais tu verras, quand tu te seras suffisamment entraînée, marcher sur l'eau deviendra une chose naturelle, si l'on peut dire. De plus, cela fait parti du bagage basique et indispensable que tout ninja doit savoir faire sans aucun effort.»

«On verra ca...pff.. plus tard, si tu veux bien. Maintenant, aide-moi à retourner sur le rivage...»

«Ce que mademoiselle veut...»

Fûji ne fit qu'un geste, qu'un seul et pourtant la conséquence de ce geste était l'apparition d'une énorme vague qui provenait du ninja et qui emporta Asuna jusqu'au rivage. Inutile de préciser que la surprise avait dissipé le chakra emmagasiné sous ses pieds et que le transport de la demoiselle se fait de manière subaquatique. Asuna fut éjectée sur la rive, toute mouillée, toussant et crachotant l'eau contenue dans ses poumons.

«Mademoiselle l'obtient!»

«Fûji...espèce d'imbécile! Tu te crois marrant peut-être?!...»


... Le reste des paroles d'Asuna ne méritait pas la peine d'être retranscrit ici ...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Sam 18 Oct - 17:20

Asuna : +15 XP

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Sam 25 Oct - 17:33

« Bien Asuna, jusqu'à maintenant, les techniques que je t'ai montré étaient certes indispensables mais elles sont plutôt passives. En combat, elles ne te permettront pas de te défendre ni d'attaquer convenablement. »

« Tu m'étonnes... je me vois mal essayer de mettre hors-combat mon adversaire à coups de Henge. Je veux dire, c'est cool de les connaître mais... Hiiii! »

La demoiselle fut coupée dans son explication par un shuriken qui vint se planter à quelques millimètres de ses pieds. La surprise de cette attaque lui fit oublier qu'elle s'était arrêtée en plein milieu de sa phrase et elle ne semblait pas avoir envie de la reprendre. Et pour cause! C'était justement dans ses moments de bavardages inutiles qu'Asuna se faisait remonter les bretelles par son professeur particulier. C'était la méthode #7 de Fûji pour attirer l'attention de sa jeune élève dissipée : « Lancer de shuriken », une des plus efficaces pour remettre la victime dans le droit chemin. Il fallait préciser que la méthode #6 et #2, respectivement « Lancer de kunai » et « Electrocution », fonctionnaient également assez bien.

« F... Fûji! Tu vas arrêter de balancer tous tes machins sur moi ?! »

« Si tu te contentais d'écouter, sans laisser échapper tes commentaires à chaque fois que je finis une phrase, j'envisagerai de me contrôler »

« Il y a d'autres moyens de demander l'attention des personnes! Tu pourrais par ex... Haaa! »

Méthode # 6. Effectivement très efficace pour restaurer le silence dans l'auditoire... Asuna consentit finalement à se taire, et d'écouter silencieusement son précepteur. Une fois certain d'avoir toute l'attention de son élève, le ninja instructeur continua d'expliquer la raison et les objectifs de l'entraînement d'aujourd'hui.

« Comme je le disais, il y a quelque secondes, Henge et Sumen Hokouno Waza te serviront uniquement comme techniques de soutien dans les combats futurs que tu pourrais être amenée à vivre. C'est pourquoi j'ai décidé de mettre de côté les autres techniques du Ninjutus non-élémentaire, que j'envisage de superviser et que tu dois absolument maîtriser et d'essayer de te faire apprendre une technique offensive: Raiton Daishino. »

« Et? Et, et, et? Non, non j...j'ai rien dit. Kyaaah!! »

Méthode # 6 et #7. Y'avait pas à dire, Fûji avait parfaitement compris comment maîtriser la fougue d'Asuna. Peu de personnes y étaient arrivées, même son père adoptif avait abandonné l'idée de tempérer son caractère fort.

« Une fois que tu te seras parfaitement remise de ton choc, je vais te faire une démonstration de Raiton Daishino. »

Lorsqu'il fut certain que son élève était attentive à ses faits et gestes, Fûji se tourna face à la montagne. Il avait préalablement choisi un terrain dégagé, ainsi Asuna aurait le loisir d'observer l'action de la technique ainsi que sa relative portée car le ninja projetait d'user l'Eclair Frappant à un de ses plus hauts niveaux, ce dont la jeune élève était encore incapable de reproduire.
La face qui montrait en permanence un sourire chaleureux devint soudain sérieuse. On ne lisait désormais plus que de la concentration et un flux de chakra se faisait lentement sentir. Tout d'abord de manière à peine discernable, la vague d'énergie qui émanait du corps du ninja était de plus en plus palpable et puissante. Alors même qu'elle n'était qu'une novice, Asuna prenait pour la première fois conscience du niveau de puissance du ninja, qui était venu la chercher chez elle dans le but de l'emmener jusqu'à Kumo. Ce dernier n'avait jamais réellement dévoilé sa véritable force face à Asuna.

* Etait-il déjà aussi puissant lorsqu'il était venu chercher Mashiro avec les autres? Mais... il avait dit qu'il était le plus inexpérimenté et le moins puissant... Ca veut dire que les autres... et Mashiro... Jusqu'à quel point était-il fort? *

Les pensées d'Asuna qui avaient commencé à vagabonder furent stoppées par un flash lumineux, qui l'éblouit pendant un court instant. Lorsque les yeux d'Asuna se remirent de ce flash, ce fut au tour de ses oreilles de s'éveiller: la demoiselle entendit le crépitement caractéristique de la foudre, un son qu'Asuna commençait à apprécier. C'était un élément aussi puissant que pouvaient l'être la terre ou le feu et plus rapide que pouvait l'être le vent: pour une personne avide de puissance, la maîtrise de la foudre était un choix plus que judicieux. Mais plus que le flash et le crépitement que la technique créait, c'était la flèche de foudre qui partait du bras de Fûji. Cette dernière avait été lancé en direction du sol et à première vue, on aurait pu penser que le ninja avait loupé son coup mais c'était pour mieux rebondir... au sens propre du terme. En effet, le trait de foudre ricocha au sol avant de s'élancer de plus belle.
Une fois la technique terminée, Fûji retrouva son visage souriant et se mit à penser à voix haute, comme si Asuna ne se trouvait pas à ses côtés:

« Peut-être que je devrais la renommer Méthode # 10... Elle me semble bien efficace pour retenir l'attention de personnes dissipées. »

« Je trouve que 9 méthodes pour torturer ramener le silence est un nombre suffisant. Le chiffre 9 est un bon chiffre, beaucoup mieux que 10, crois-moi. »

« Assez parlé! Retiens bien l'enchaînement des signes pour déclencher la technique. Puis une fois que tu te sens prête, lance-toi. »

Fûji apprit la combinaison de signes qui permettait de lancer l'attaque. Asuna était surmotivée sur ce coup là, aussi retint-elle l'enchaînement très rapidement. Après cela, le ninja laissa le champ libre pour laisser s'exercer la jeune demoiselle. Asuna prit la place de son précepteur et commença à se concentrer. Le souvenir du flux de chakra de Fûji n'arrêtait pas de lui revenir en tête, l'empêchant de se focaliser totalement. Cette impression qu'il dégageait, cette puissance, ce...

« Asuna! Tu n'es pas concentrée! Pense à ce que tu fais! »

« ... Désolé. »

La jeune femme secoua la tête, chassant toutes ces idées qui la parasitaient, avant de se remettre au travail. Asuna ferma les yeux une nouvelle fois et commença à rassembler son chakra. Cette fois-ci, elle avait en tête son propre flux d'énergie. Elle sentait la chaleur de celui-ci monter en elle, se concentrer au creux de son ventre, prêt à exploser.

« Ca devrait aller, Asuna. Maintenant compose les signes et expulse ton chakra tout en lançant ton bras dans la direction de ta cible. »

Asuna ouvrit subitement les yeux, enchaîna les signes dans l'ordre mémorisé et libéra la quantité de chakra qu'elle avait accumulé jusqu'ici. Comme lui avait indiqué Fûji plus tôt, la demoiselle fit de son bras droit le vecteur de son flux d'énergie, qu'elle leva devant elle et visa une cible invisible sur le sol, à plusieurs mètres d'elle.
Le trait de foudre partit de son membre et toucha l'endroit qu'elle avait visé... et puis plus rien. Si le début de l'attaque était semblable à celle que lui avait montré Fûji, la flèche électrifiée d'Asuna se contenta seulement de toucher l'endroit qu'elle avait en cible mais elle ne rebondit pas et ne continua pas sa course droit devant non plus.

« C'était un bon début mais tu t'es seulement contentée de relâcher ton chakra via ton bras, n'est-ce pas? »

« C'est bien ce que tu m'as dit de faire non? Alors pourquoi, ça n'a pas marché? »

« Essaye de trouver la raison de ton échec par toi-même... Ca n'en sera plus que instructif pour toi. »

« Hmmm... j'ai remarqué que la flèche avait disparu lorsqu'elle a touché le sol. A ce moment, je me suis aperçue que j'avais utilisé tout le chakra que j'avais emmagasiné plus tôt... Est-ce que ça a un rapport? »

« Non, pas tellement... Le chakra que tu réunis pendant que tu exécutes les signes de la technique est normalement suffisant pour déclencher convenablement l'attaque. Cherche ailleurs. »

« ... je ne vois pas où est-ce que j'aurai pu me tromper. »

« Ok... refais une autre tentative, s'il-te-plait. »

Asuna hocha la tête en signe d'accord, puis concentra à nouveau son chakra. Elle remarqua que Fûji s'était placé à ses côtés et qu'il concentrait également du chakra en lui. Les deux ninjas exécutèrent l'enchaînement de signes en même temps. Leurs mouvements étaient parfaitement synchronisés; en réalité, Fûji se mettait au même rythme qu'Asuna mais pourquoi? La demoiselle ne tarda pas à avoir la réponse à sa question.
Au moment où les deux ninjas libérèrent leur chakra respectifs à travers leur bras levé, Asuna remarque que le trait de foudre de son précepteur partit telle une flèche lancée à pleine vitesse, frappant le sol et ricochant comme la démonstration précédente. A côté du sien, le trait d'Asuna semblait être fatigué et mit deux fois plus de temps à toucher la cible située plusieurs mètres plus loin que celle de Fûji... avant de disparaître également.

« Tu vois la différence maintenant? Tout n'est qu'une question de... »

« Vitesse de lancer! Mais oui, c'est évident! C'est comme faire des ricochets sur l'eau avec un caillou. »

« Mais pas seulement... Reprenons ton exemple de ricochets sur l'eau: la vitesse du lancer est certes importante mais il y a aussi l'angle de ton lancer. Si tu lances ton caillou trop loin, il ne rebondira pas et se contentera de couler à l'endroit où il a atterri, comme ton attaque. Par contre, si tu lance ton attaque plus vite et plus près de toi, celle-ci a plus de chances de réussir son rebond et de continuer sa course. »

« Je vois... Et y a-t-il un moyen de contrôler ton trait de foudre? »

« Plus ou moins. Cela dépend de l'effet que tu mets dans ton bras et dans ton jet de chakra. Avec de l'exercice, tu pourras même être capable de diviser ton attaque en deux jets après qu'il ait rebondi au sol. »

«C'est génial! Com... »

« Tu feras ce genre d'expérience plus tard, contentes-toi aujourd'hui de lancer ta fléchette droit devant toi. »

* Fléchette?! *

« Tu sais que tu peux être très insultant quand tu t'y mets, Fûji... »

« C'est l'hôpital qui se fout de la charité là, Asuna. Tu n'es pas mieux placée que moi dans ce domaine... Tu as dû déteindre sur moi. »

« Peut-être... »


« Fais une nouvelle tentative Asuna. Tu pourras me critiquer autant de fois que tu le souhaiteras si tu parviens à maîtriser cette technique avant ce soir. »

« Héhé... tu devrais éviter de faire ce genre de promesses devant moi, petit Fûji. Cela pourrait te coûter cher. Je te prends au mot. »

Asuna venait peut-être de trouver le déclic qui lui permettrait de réussir à lancer cette fichue attaque, et de la réussir jusqu'au bout et pas seulement que la moitié. La demoiselle se concentra, oubliant la présence de Fûji à ses côtés et commença à réunir le chakra qui circulait en elle. Une fois, la quantité suffisante concentrée en son sein, Asuna ouvrit les yeux, enchaîna les signes avec rapidité et dextérité avant de prononcer:

« Raiton Daishino! L'Eclair Frappant!! »

Comme le lui avait précisé son professeur quelques minutes plus tôt, Asuna ne se contenta pas de lever le bras mais imita le geste d'un lancer de shuriken: son bras était tendue derrière elle et elle y mit toute sa puissance lorsqu'elle le ramena rapidement devant ses yeux. Une fois son membre antérieur arriva devant ses yeux, Asuna fit circuler son chakra accumulé le long de celui-ci et lui transféra toute l'énergie cinétique avant de le relacher au bout de sa main.
Cette fois-ci, l'attaque partit en trombe, produisant un flash assez satisfaisant, et toucha le sol en y creusant un petit cratère autour d'un point d'impact. Asuna avait judicieusement revu son point de chute quelques mètres plus près d'elle, évitant ainsi une trop grande perte de vitesse. Apparemment, son choix fut le bon car le trait de foudre ne disparut pas une fois qu'il eut touché le sol mais ricocha et repartit de plus belle droit devant lui. Le second impact se fit sur un arbre sur le chemin qui fut décoré d'une belle cicatrice sur son tronc: un magnifique cercle creusé dans le bois apparut, témoignant de la puissance de l'impact du trait foudroyant contre lui.

« Félicitation Asuna. C'était une très belle attaque, je vois que tu as compris le truc. Je n'ai rien à ajouter sur ce coup-là... Bravo demoiselle. »

Asuna était plutôt fière d'elle, très fière d'elle même et elle avait de quoi. C'était la première technique offensive qu'elle venait d'apprendre et cela lui donna le goût de la réussite et de l'effort, en plus de l'envie d'en maîtriser encore d'autres. Plein d'autres!
Kumo venait peut-être de voir s'éveiller l'une de ses plus prometteuses kunoichi et ne pouvait qu'en être fier: la machine Asuna s'était éveillée et était en route, pour le meilleur et (surtout) pour le pire...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   Dim 26 Oct - 13:56

Asuna : +19xp RP


"Une goutte d'eau de mon passé représente l'Océan pour moi. Mais cet océan serait bien vide sans ton image qui se refléterait dessus, Toi, ma Lune. Pour cela, et pour tout le reste aussi... Merci."
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aire d'entrainement d'Asuna.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aire d'entrainement "Tokkun" de Raidan
» Aire d'entrainement d'Asuna.
» Aire d'entrainement
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» ~ Asuna Vesperina Theotanasia Entheofushia Kagurazaka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-