Partagez | 
 

 [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

MessageSujet: [Tori] - Event - A l'Abri des Masques   Lun 29 Nov - 13:13

Rappel du premier message :

A l'Abri des Masques

[MJ - ON|OFF]
Jiman Namaiki aimait le pouvoir sous toutes ses formes. Plus que tout, il aimait manipuler, détourner, et consumer toute vie qui gagnait un trop plein d'intérêt à ses yeux. Envouter les regards, passionner les foules, conquérir les coeurs, rien de tout ça n'avait de secrets pour lui. Comme nombre de personnes avant lui, Jiman avait usé de ses talents pour se construire une véritable assise en or massif sous le ciel étincelant de Tori no Kuni. Il avait su saisir les bonnes opportunités, su s'associer avec les plus prometteurs pour mieux écraser les plus grands, su s'enrichir, sans cesse s'enrichir, pour devenir ce qu'il avait toujours rêvé de devenir : un homme influent.

Tout le monde à Tori no Kuni avait déjà entendu parler de Jiman Namaiki, tout le monde. Son nom s'exportait même au-delà des frontières du pays. On le disait égocentrique - ce qu'il était certainement - fou - une autre de ses qualités - fêtard, opportuniste, narcissique et tout un tas d'autres adjectifs qu'il ne manquait pas d'honorer à chacun de ses apparitions. Jiman n'était rien de plus qu'une image, un personnage, que son détenteur s'amusait à faire défiler sur les grandes scènes du monde. La dernière en date, il l'avait fomenté lui-même non loin des célèbres forges Boshida, dans l'un des nombreux domaines qu'il avait eu le luxe de racheter à d'anciens concurrents aujourd'hui sur le déclin. Une grande fête, sans doute la plus gigantesque qu'ait connu le pays, était sur le point d'être célébré. Civils, commerçants et industriels de tous bords, nobles, Jiman avait invité toute sorte de gens. Il s'était même permis d'inviter les grands villages cachés à se joindre à lui. Certaines mauvaises langues parlaient déjà d'usurpation, mais Jiman savait que la réussite de cette fête reposerait entièrement sur l'avis du peuple. Peuple qui ne manquerait pas de s'émerveiller en apprenant la présence de shinobi venus tout droit des grands villages cachés.

Le choix du thème n'en était que moins anodin : le bal masqué. Jiman pouvait déjà entendre ses détracteurs fulminer quand bien même ils répondraient présents à la fête. Le temps d'une soirée, les visages resteraient cachés malgré les distinctions. Lui seul tirerait pleinement gloire de cet évènement. Satisfait d'être un des rares, si ce n'est le seul, à avoir réunis des puissances économiques et militaires du monde entier en un seul et même lieu.

Jiman détailla son reflet dans le miroir. Trente ans étaient passés sur son visage, mais aucune ride ne l'avait enlaidis. Il était le même avec ses grands yeux d'un bleu presque gris, ses cheveux bruns ébouriffés vers l'arrière, et sa mâchoire carrée. Son visage exprimait une certaine noblesse, mais Jiman lui trouvait surtout un côté mystérieux qui n'était pas sans l'enorgueillir.

Armé d'un sourire que beaucoup jugeait ragoutant, Jiman pivota légèrement son bassin pour entrevoir un pan de son dos dans le miroir. Sa tenue était irréprochable. Un alliage ingénieux de cuir noir, de lin gris et d'un tissu blanc qu'on lui avait rapporté par rouleaux entiers de Cha no Kuni. La pièce de cuir ressemblait vaguement à un plastron enfilé par dessus une chemise de lin. Par-dessus ça, Jiman avait opté pour une veste blanche rayée de gris sur la longueur. Veste au dos de laquelle était attaché une multitude de lanières terminées par des boucles en argent semblables à celle qui scintillait à sa taille. La ceinture qu'il portait était large comme deux. Pour l'occasion, Jiman avait ressorti l'une des plus belles et imposantes épées de sa collection. L'épée pendait à son flanc droit, logée dans un fourreau revêtu de cuir noir et marron.

Fin prêt, Jiman marcha jusqu'à son bureau où les doigts de sa main droite s'animèrent au contact de son masque de cérémonie. Un magnifique masque de héron surmonté d'une plume bleue, unique, et sertie de petites pierres précieuses aux reflets d'argent et d'océan.

? · Vous êtes encore plus beau que dans mes souvenirs.

Cette voix...

Jiman · Je ne savais pas vos yeux si bien accoutumés à l'obscurité, dit-il en attrapant son masque avant de pivoter à 180°.

? · Je suis heureuse de constater que notre dernière nuit passée ensemble occupe encore vos pensées.

Jiman croisa le regard de la jeune femme blonde qui l'observait d'un oeil coquin. Oui, il avait partagé son lit avec elle quelques nuits durant... cela méritait-il une plus grande attention de sa part ? Non... Des femmes avides de conquérir le coeur d'un riche parti pour assurer leur train de vie démesurée, ce n'était pas ce qu'il manquait dans son lit.

Jiman · Rassurez-vous, ça ne durera pas.

Le visage de la jeune femme se figea, hébété.

Jiman · Vous avez été d'un grand délice, mais ne prenez pas vos rêves pour des réalités, lui murmura-t-il en effleurant son bras du bout des doigts.

? · Dois-je comprendre que nous en resterons là ? Demanda aussitôt la jeune femme, les yeux noyés dans un sentiment de trahison profonde.

Le rire de Jiman la fit presque sursauter.

Jiman · Mais ma chère, qui a osé vous faire croire que nous avions débuté quoi que ce soit.

...

Les rayons de soleil éclairaient les vitraux, dessinant une multitude de taches colorées dans les couloirs du palais. La main gauche tenant son masque de cérémonie et la droite caressant le pommeau de son épée, Jiman déambula jusqu'au poste de garde à l'entrée du palais. Son chef de la garde se trouvait en pleine discussion avec une femme aux habits de satin beige portant un masque de tourterelle.

? · Mon seigneur, s'exclama le garde pris au dépourvu.

Jiman · Nobuo, encore une fois je te trouve en charmante compagnie.

Nobuo · Charmante mon seigneur ?

Jiman · Hm oui... le masque gâche un peu le spectacle.

Le visage de la femme était peut-être dissimulé derrière un masque, mais Jiman pouvait clairement sentir sa gêne.

? · Seigneur Namaiki, Nobuo-san, veuillez m'excuser.

Jiman inclina légèrement la tête, regardant ensuite la jeune femme disparaître au bout du couloir.

Jiman · Les invités, Nobuo, tout se passe comme il faut ? Demanda-t-il en ramenant son regard sur l'homme.

Nobuo · Civils, collaborateurs, shinobi, ils arrivent les uns après les autres mon seigneur.

Jiman · Très bien. L'ambiance est-elle à la hauteur de nos efforts ?

Nobuo · Merveilleuse mon seigneur, les discussions et les éclats de rire vont bon train.

Jiman · Excellent...

Nobuo · Il ne manque plus qu'une chose mon seigneur, ajouta-t-il dans la précipitation.

Jiman · Moi. Je le sais bien Nobuo.

Jiman tapota l'épaule de son chef de la garde, enfila son masque, et prit le chemin des grandes portes. Portes qu'il franchit pour apparaître aux yeux des invités en haut de l'escalier de marbre qui menait au palais. Les premiers applaudissements se firent entendre, tendant un sourire sur le visage de Jiman.

Il était là. Les festivités pouvaient débuter.

[MJ - ON|OFF]


Dernière édition par Sho Nagoshi le Ven 24 Déc - 13:14, édité 1 fois

AuteurMessage

MessageSujet: Re: [Tori] - Event - A l'Abri des Masques   Dim 27 Fév - 15:33

Kamiko écouta patiemment les paroles du ninja, un peu ennuyée d’avoir déclenché un discours aussi passionné. Elle badinait simplement et ne souhaitait pas réellement entrer dans le vif du sujet. Quand il eut terminé, un doux sourire naquit sur ses lèvres.

« Je crois que vous vous êtes mépris sur ce que je voulais dire. Voyez-vous, je ne prétendais nullement connaître les shinobis, ce qu’ils sont et ressentent, ni même remettre en cause le fonctionnement des villages ninja, qui font simplement leur petit commerce. Même s’il n’est pas des plus honorables. »

Elle s’apprêtait à ajouter autre chose, mais son attention fut attirée ailleurs. La créature à la beauté suprême prenait place sur scène et concentrait sur elle tous les regards de l’assemblée. Les conversations devinrent murmures jusqu’à n’être plus que silence, lorsqu’elle commença à danser. Presque aussitôt, un voile se tendit et sépara l’artiste de son public, dissimulant son corps de déesse au profit d’ombres plus évocatrices.

« Place au royaume des ombres… »

Au son de la voix suave qui filtrait depuis la scène, un frisson parcourut le dos de la jeune femme, alors que l’immense salle s’était emplie d’un silence envoûté et qu’une mélodie s’élevait. Par réflexe, elle passa ses doigts sur sa nuque et rencontra le tissu soyeux de sa robe. Elle laissa alors mollement retomber son bras le long de son corps. L’ambiance que dégageait le spectacle la subjuguait malgré elle. Et elle n’était pas la seule, à être ainsi fascinée par le ballet hypnotisant des silhouettes qui s’agitaient en ombre chinoise. Elle ne s’intéressait qu’à la beauté des gestes, jusqu’à ce qu’elle réagisse à un léger détail qui mit en branle ses réflexions.

Tiens… Jiman ne porte-t-il pas un masque de phénix, lui aussi ? Il essaye peut-être de faire passer un message à travers ce spectacle... Mais il n’est pas certain que ce soit autre chose que "Je suis le roi des oiseaux, et vous êtes les sujets, petits moineaux sans valeur"…

A contrecœur, elle détacha son regard du spectacle pour tenter de saisir d’éventuelles réactions dans la foule, malheureusement plongée dans l’obscurité. Toutefois, elle ne cessa de suivre le déroulement de l’histoire qui continuait sur scène.

« Des larmes renaît le phénix… », conclut finalement l’artiste.

Je ne suis pas suffisamment au fait des tourments politiques et économiques des environs… À savoir s’il n’y a pas un message caché pour ses détracteurs... En tout cas, rien de concret.

Elle se souvint brusquement du ninja à côté d’elle avec qui elle discutait avant que la danseuse n’accapare son attention, et se tourna vers lui, avec un sourire ravi.

« Joli spectacle, n’est pas ? Cette femme est vraiment impressionnante. »

La salle s’éveillait doucement du rêve enchanteur dans lequel elle avait été plongée, et les premiers commentaires s’élevaient dans les petits groupes qui s’étaient formés avant que l’estrade ne s’anime.

« De quoi parlions-nous, déjà ? », demanda Kamiko, distraite.

Puis, son regard s’illumina.

« Ha oui ! Des ninjas et de nobles concepts tels que venir en aide aux innocents, n’est-ce pas ? En réalité, je voulais simplement souligner le fait qu’être ninja pour de telles raisons me semble paradoxal. Si je désire faire assassiner quelqu’un, peu importe qu’il soit innocent ou pas, un village ninja pourra s’en occuper tant que j’ai de l’argent. J’imagine qu’il y a des restrictions vis-à-vis des intérêts propres aux villages, à leur pays et à leur politique, mais l’idée est là. Le symbole que vous portez sur vos bandeaux est tâché du sang de ces innocents. Et même si vous n'agissez pas à l'encontre des "innocents", vous êtes complice de vos compatriotes qui accomplissent les basses besognes. Là est, à mes yeux profanes, le paradoxe. »


Kamiko Wada
Sayuri Sugai
Kaname Sumeragi

MessageSujet: Re: [Tori] - Event - A l'Abri des Masques   Dim 27 Fév - 15:40

MJ ON
La foule contemplait le spectacle, immobile, presque trop silencieuse. Derrière les masques des invités, les regards étincelaient de mille feux. Quelques bouches s’entrouvraient à peine pour murmurer ou bien pour souffler leur étonnement devant la qualité des acteurs. Face à pareille représentation, personne ne pouvait rester indifférent. Jiman le savait bien.

Assit au premier rang, il observait chaque détail de la représentation aussi bien qu’il surveillait ses plus prestigieux invités du coin de l’œil. Cette sensation de tout contrôler, de disposer d’absolument tout ce dont il pouvait rêver, lui conférait un sentiment inégalable de puissance. Plus le temps s’écoulait et plus son sourire gagnait en assurance. Jiman le savait bien, la plupart des gros contrats de demain se jouaient aujourd’hui, peut-être même à cet instant précis.

Aussi grandes que soient sa fortune et son assurance, une ombre gagna pourtant son cœur. Un doute malvenu qui le prit soudainement, sans la moindre explication. Son intuition lui souffla que quelque chose n’allait pas, que rien au monde ne pouvait être aussi parfait, même bâtit de ses propres mains. Jiman se tortilla sur son siège pour changer de posture, pensant qu’une meilleure assise lui conférait des pensées plus positives. Or les minutes s’égrenaient et rien ne venait le soulager de son malaise.

Un chahut commença à s’élever au cœur même de la foule. Les nerfs à vif, Jiman pivota sur son siège pour voir ce qu’il en était, mais la pénombre dans laquelle la salle était plongée l’empêcha de déterminer quoi que ce soit. Un nœud coulissant se forma autour de son estomac. Quelque chose n’allait pas.

Il régnait une sorte d’incompréhension grandissante au sein de la foule. Certains entendirent des exclamations inexpliquées, d’autres des pas précipités, mais personne n’était en mesure de connaître l’origine de cette agitation. Il semblait pourtant à chaque invité, comme à Jiman, que quelque chose ne tournait pas rond. Mais quoi ?

? – Shinbou… Seigneur Shinbou !

Jiman et tous ses invités du premier rang tournèrent leur regard vers le plan d’obscurité depuis lequel une voix féminine appelait le seigneur Shinbou. Jiman fronça les sourcils et se pencha vers la scène en regardant d’abord sur sa gauche puis ensuite sur sa droite. Stupeur ! Un siège était vide en bout de rang. Jiman se tourna aussitôt vers son voisin de droite.

Jiman – Avez-vous vu Shinbou-san se lever durant la représentation ?

L’homme répondit négativement de la tête.

? – Shinbou-sama ! Le seigneur Shinbou a été enlevé !

Ces mots eurent l’effet d’une déflagration au premier rang. Tous les invités de Jiman se dressèrent brusquement en prenant un air inquiet, voir scandalisé pour certains.

Sentant que la situation commençait à lui échapper, Jiman se leva de son siège et tenta de calmer ses futurs associés.

Jiman – Mes amis, gardez votre calme. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Rasseyez-vous et profitez encore de la représentation. Ce cher Shinbou a du se perdre près du buffet, comme toujours n’est-ce pas ?

Son rire n’eut pas l’effet escompté, mais Jiman ne se déroba pas pour autant et fit même s’asseoir quelques uns de ses invités de marque en posant amicalement ses mains sur les épaules et en leur assurant que tout allait bien. Se frayant ensuite un chemin vers la place vide de Shinbou, il vit une femme aux longs cheveux noirs émerger de l’obscurité. Elle avait retiré son masque, révélant des traits terrifiés. Jiman la reconnut. Elle était la fidèle servante de Shinbou.

Jiman – Akuro-san que se passe-t-il ?

Akuro – Seigneur Jiman, c’est terrible ! Mon maître a été enlevé ! J’en suis certaine !

Jiman attrapa brusquement la servante par le bras et l’emmena plus loin en surveillant ses arrières pour s’assurer que personne n’entendrait ce qui suivrait.

Jiman – Avez-vous perdu la tête ? Ou est-ce votre maître qui vous a demandé de saboter cette fête ? Parlez !

La servante se dégagea d’un coup de coude bien placé.

Akuro – C’est vous qui avez perdu la tête ! Comment osez-vous nous accuser moi et mon maître d’une telle chose ? Regardez plutôt !

Jiman, le visage rouge de rage, tourna ses yeux dans la direction indiquée. Soudainement, il blêmit. Le masque brisé et la cape de Shinbou gisaient sur le sol.

Jiman – Avez-vous vu quelque chose ?

Les yeux de la servante se chargèrent de larmes.

Akuro – J’ai pour devoir d’être toujours auprès de mon maître, mais il m’avait envoyé chercher quelques amuse-gueules au buffet. En revenant, la foule était agitée et il m’a semblé entrevoir une ombre noire autour de cet endroit. Ce n’est qu’en découvrant la place vide de mon maître que j’ai réalisé.

Jiman – Une ombre noire..

La servante se précipita vers lui.

Akuro – Je vous en supplie mon seigneur, faites quelque chose, retrouvez mon maître !

Désemparé, Jiman ne daigna même pas la regarder dans les yeux. Un enlèvement au beau milieu de sa fête… si cela s’avérait exacte, comment ses gardes avaient pu être si négligents ? Son sang ne fit qu’un tour. Il saisit violemment le masque et la cape de Shinbou puis les propulsa discrètement sous la scène. Il n’avait pas besoin de ça, pas maintenant.

Réagir vite et le plus discrètement possible, ne cessait-il de se répéter.

Il appela la garde d’un geste de la main et leur demanda d’évacuer Akuro hors de la salle et de ses invités. Il ordonna dans la foulée à ce que les shinobi soient appelés dans une pièce annexe et que la représentation continue comme si de rien n’était. Avant de se diriger vers la pièce où il accueillerait les shinobi des quatre coins du monde, Jiman ajouta à l’attention du chef de sa garde de faire venir les femmes qu’il avait réservé à ses invités de marque pour la fin de soirée, dans l’espoir qu’elles occuperaient leurs pensées bien assez longtemps pour qu’il résolve cette histoire d’enlèvement.

...

Jiman – Shinbou Oyama est un homme d’une quarantaine d’années, aux cheveux et à la barbe poivre et sel. Il fait environ ma taille. Un peu plus enrobé. Il semble avoir disparu dans d’étranges circonstances au cours de la représentation. Vous êtes tous des shinobi de grands villages cachés. Je vous demande d'enquêter à ce propos, et de rétablir la bonne image de ma réception. Les premiers à avoir honoré mon image se verront récompensés.

Tel furent les mots que Jiman prononça devant le parterre de shinobi et de voyageurs réunis sous ses yeux.

MJ OFF

MessageSujet: Re: [Tori] - Event - A l'Abri des Masques   Dim 27 Fév - 16:10

    Sho ( Niveau 34 )
    : +60% Bonus Inclus (MJ)
    : +57 XP

    Shiro ( Niveau 14 )
    : +50% Bonus Inclus (MJ)
    : +52 XP

    Kamiko ( Niveau 3 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +33 XP

    Etsuko ( Niveau 9 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +28 XP

    Jin' ( Niveau 12 )
    : +20% Bonus Inclus
    : +32 XP

    Kabashi ( Niveau 8 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +10 XP

    Hakai ( Niveau 28 )
    : +50% Bonus Inclus
    : +40 XP

    : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Tori] - Event - A l'Abri des Masques   

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» event coupe du monde la semaine prochaine
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-